actualité écologie

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Metz Film Festival de la Transition Ecologique

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

météo

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide



Pétition : Appel à signatures contre le PROJET TROPICALIA Stoppons le gigantesque zoo tropical sous cloche

En décembre 2015, la France présidente de la COP 21 prenait la tête de la lutte contre le réchauffement climatique et se vantait d’être la meilleure de la classe.
5 ans après les accords de Paris, et malgré les alertes envoyées par les experts du GIEC et les citoyens dans les marches pour le climat, malgré les actions de différents mouvements militants et associatifs, la bonne élève se mue en cancre : notamment en laissant la Région des Hauts-de-France construire la plus grande serre tropicale du monde… dans le nord de la France.

Non, vous ne rêvez pas !

Bienvenue au royaume de la démesure et de l’absurdité !

Planté entre la commune de Verton et Rang-du-Fliers, à quelques kilomètres de Berck, ce projet s’étend sur près de 10 hectares : un dôme en plastique de 20 000 m², de plus de 32 mètres de haut, qui abritera des plantes tropicales, des animaux exotiques (reptiles, papillons, poissons, oiseaux…) et des arbres de la forêt amazonienne. Tout cela maintenu à 28° toute l’année, sur un territoire à forts enjeux environnementaux, à 1 km du site Natura 2000 « Marais de Balançon » et 550 mètres de la zone d’intérêt écologique faunistique et floristique (ZNIEFF). L’artificialisation des terres agricoles est pourtant l’une des causes principales de la perte de notre biodiversité.
La Côte d’Opale n’a pas besoin d’un « Zoo tropical sous cloche ». TROPICALIA est un projet dépassé, destructeur du climat et coûteux en argent public !

Nous, responsables d'associations de protection de l'environnement, de collectifs citoyens, de défense des animaux, de randonneurs, hommes et femmes politiques, élu.e.s, syndicaux, paysans soucieux de la terre, sommes scandalisé.e.s par ce projet qui est une aberration écologique, économique et démocratique, et appelons à l'abandon de ce projet ! *

[ 3 955 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 05 février 2021

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec « Collectif Non à Tropicalia » composé de Agir pour l’Environnement /ADELFA "Assemblée de Défense de l'Environnement du Littoral Flandre-Artois" /AIVES (Région Audomaroise) /ALTERNATIBA Lille Amis de la Conf’ 59/62/Amis de la Terre Nord /ANVCOP 21 Lille /A petits pas Ruisseauville62/ APSH Professions de Santé St Omer/Artisans du Monde du Boulonnais /Atelier Citoyen de Merlimont /ATTAC (Boulonnais, Flandre) /Boite sans projet (Amiens) /Confédération Paysanne 59/62/Citoyennes et Citoyens Pour le Climat Calais /CtaC "Collectif de transition audomaroise et Citoyenne" /Code Animal /Colères du présent (Arras) / Eau Secours 62/ Ensemble pour le Climat (Hauts de France) /Extinction Rébellion (Hauts de France) / Ecologie Sans Frontière/ FNE France Nature Environnement /GDEAM-62 Groupement de Défense de l’Environnement de l’Arrondissement de Montreuil et du 62 / Génération Future/ GON 59-62/ Greenpeace Lille /Houille-Ouille- Ouille 59-62 /LA Belle Verte / LPO 62 /L 214 /MAS Audomaroise / Nord Nature Environnement /NOVISSEN (Drucat)/ Picardie Nature/ Objecteurs de Croissance 62/ Rivière Nature Patrimoine (Rivière) /Salicorne (Berck) /Youth for Climate Lille Lens

Elle prendra fin le : 05 mai 2021

Plus d'infos


 www.nonatropicalia.fr.  
https://www.facebook.com/nonatropicalia/  

Liste des premiers signataires

Pour le Monde de la Culture

Dominique BOURG, philosophe / Philippe BIHOUIX, ingénieur, auteur d’essais / Denis CHEISSOUX, journaliste / Cyril DION, réalisateur / Jean GADREY, économiste, professeur émérite à l'Université Lille I / HK (Kaddour HADADI) artiste, musicien /Virginie MARIS, philosophe de l'environnement chargée de recherche CNRS / Corinne MASIERO, actrice / Guillaume MEURICE, journaliste France Inter / Fabrice NICOLINO, journaliste / Corine PELLUCHON, philosophe, Professeure de philosophie / Marie-Monique ROBIN, réalisatrice / Agnès SINAÏ, journaliste / Daniel TANURO, auteur, écosocialiste / Catherine ZAMBON, auteure

Pour le Monde Associatif

Allain BOUGRAIN-DUBOURG, président de la Ligue pour la Protection des Oiseaux / José BOVE, Paysan, altermondialiste / Eloïse, Convention citoyenne pour le climat / Khaled GAIJI, président des Amis de la Terre France / Brigitte GOTHIERE, co-fondatrice de L214 / Antoine JEAN, co-porte-parole Confédération Paysanne 59-62 / Jean-François JULLIARD, directeur général de l'association Greenpeace France / Marie TOUSSAINT, Notre affaire à tous / Aurélie TROUVE, porte-parole ATTAC France / Mariette VANBRUGGHE, présidente du GDEAM / François VEILLERETTE, porte-parole de Génération Future

Pour le Monde Politique

Delphine BATHO, présidente de Génération Ecologie / Julien BAYOU, secrétaire national d’EELV / Ugo BERNALICIS, député LFI du Nord / Olivier BESANCENOT, porte-parole NPA / Damien CAREME, député européen EELV / Karima DELLI, Députée européenne EELV / Raphaël GLUCKSMAN, député européen Place Publique / Benjamin LUCAS, coordinateur national Génération-S / Jean-Luc MÉLENCHON, président du groupe parlementaire LFI / Corinne MOREL-DARLEUX, écrivaine, militante, conseillère régionale d'Auvergne-Rhône-Alpes / Philippe POUTOU, porte-parole NPA / François RUFFIN, député LFI de la 1ère circonscription de la Somme.

A ce jour, rejoints par
Manon AUBRY, députée européenne LFI / Geneviève AZAM, économiste française, militante écologiste et altermondialiste / Jeanne BENAMEUR, écrivaine / Jean-Yves BERTELOOT, acteur / Evelyne BECKER, co-cheffe de file LFI Hauts-de-France / Manuel BOMPARD, député européen LFI / Barbara CASSIN, philologue / Leila CHAÏBI, députée européenne LFI / Maxime COMBES, porte-parole ATTAC France / Pierre DARDOT, philosophe, écrivain / Alexis DEBUISSON, secrétaire Général de Génération.s / Audrey DELPLACE, LFI / Alessandro Di Giuseppe (l’Eglise de la Très Sainte Consommation), Françoise DUPONT, LFI / Didier HARPAGÈS, retraité / Carole HOSTEING, professeure de philosophie / Yannick JADOT, député européen EELV / Jean-Philippe LANNOY, conseiller municipal LFI de Calais / Estelle LE TOUZÉ, association « Grands-parents pour le Climat » /Pierre MACLART, responsable Initiatives Paysannes HDF/ Emilie MARCHE, conseillère régionale LFI / Eric PIOLLE, maire de Grenoble, EELV / Julien POIX, co-chef de file du Nord LFI / Raphael PRADEAU, porte-parole ATTAC France / Christine POUPIN, porte-parole NPA / Adrien QUATENNENS, député LFI du Nord / Anne THERON, auteure/metteure en scène.

PDF à télécharger pour plus d'infos

Texte de la pétition

Nous, citoyennes et citoyens soucieux de la planète, sommes scandalisé.e.s par ce projet qui est une aberration écologique, économique et démocratique, et appelons à l'abandon de ce projet !

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

43 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Encore un projet surréaliste dans un contexte de réchauffement climatique. Des dépenses écologiques et énergétiques irréversibles sont à la clé de ce projet. Les projections sont irréalisables 100 000 visiteurs par an, de quoi massacrer la région et ses alentours.
L argent publique doit être utilisé pour protéger notre patrimoine naturel comme d avantage de recrutement dans la police de l environnement.
Non au projet Tropicalia, oui à la protection de notre patrimoine naturel.

Stephanie Beaulieu
18/04/2021 - 09:39:11

Je suis d'etretat et je constate chaque week end les ravages du tourisme de masse.Les retombées pour la commune sont négatifs et les habitants désertent pour laisser la place à des rb'nb

vat
14/04/2021 - 09:31:14

Le collectif « Non à Tropicalia » appelle à une nouvelle manifestation dans un mois à Montreuil
https://www.lavoixdunord.fr/962322/article/2021-03-18/le-collectif-non-tropicalia-appelle-une-nouvelle-manifestation-dans-un-mois  

Alain UGUEN
19/03/2021 - 11:07:04

Quand l'argent mène le monde, il n'y a pas de problèmes au gigantisme et à l'absurdité et de l'habiller, pour sûr, des oripaux de la Culture accessible à tous.....
Une merveille de la communication qui consiste à nous prendre pour des billes.

Marie-Laure PROVOST
10/03/2021 - 12:25:22

il devrait exister des interdictions claires et précises pour tout projet de construction enfreignant les "obligations urgentes actuelles" par rapport au climat , et encore plus, si ces constructions sont source de "visites"
soit-disant culturelles mais surtout source de fric, sans tenir compte, encore en plus, au mal traitement des animaux prisonniers, et même des plantes. . .
Mais, notre Président favorise au contraire toujours le "paraître et qui va "rapporter". . .Pauvre climat !

Monique MERIC
17/02/2021 - 20:42:04

Vivement que le crime d'écocide existe, ça devrait en faire réfléchir plus d'un !

Lilig
17/02/2021 - 11:16:53

Bonjour, y aura t’il un prochain rassemblement contre le projet tropicalia ? Je suis maraîchère en agriculture biologique dans l’aisne, et ma collègue et moi aimerions nous investir activement contre ce projet. Cordialement

Lydie PREVOST
11/02/2021 - 17:42:57

De la vertu « pédagogique » du projet pharaonique TROPICALIA.
On lit un peu partout, sur les réseaux sociaux et parfois dans la presse que le projet TROPICALIA dans le Pas-de-Calais aura des vertus « pédagogiques » qui permettront, entre autre, aux enfants de connaître la botanique et la zoologie.
Ceci est un argument fallacieux de communicants car si un Parc d’attraction avait cette vertu, alors, on en ferait partout, il y en aurait partout et les filières universitaires scientifiques post-bac et les grandes écoles comme Agro ou Véto seraient saturées... or c’est l’inverse qui se passe. Bin oui, parce que pour faire Agro ou Véto, voir un phasme derrière la vitre d’un Parc d’Attraction ne suffit pas, il faut avoir été sacrément balèze depuis au moins la 6ème, avec une moyenne générale supérieure à 16 au bac. Bon, ok, l’argument est un peu facile mais il y a du vrai quand-même.
Allez, trêve de plaisanterie, puisque nous sommes dans le registre tropical, revenons à nos araignées géantes ! ????????????????????????
Il faut arrêter avec cette allégation mensongère qui consiste à dire que TROPICALIA aura des vertus "pédagogiques". Il divertira, il fera voir, il montrera, il étonnera, il fera découvrir différents trucs, des plantes et des insectes tropicaux (que tout le monde connaît déjà d’ailleurs)... moyennant un prix d’entrée certainement très salé... MAIS il « n’éduquera » pas, au sens propre du terme. Les mots ont du sens.
Oui, de grâce, il faut arrêter d’accommoder ce terme à la mode de « pédagogie » à toutes les sauces. Les hommes politiques, les chaînes d’info en continu, les communicants et les sondeurs nous abreuvent de ce terme fourre-tout 24 heures sur 24 et jusqu'à l'indigestion et en le détournant de sens premier.
En effet, la "pédagogie" est avant-tout une science, la science de l’éducation. "Faire de la pédagogie" n’a rien à voir avec enseigner, apprendre, sensibiliser, etc. La pédagogie est du ressort des pédagogues ou des chercheurs en science de l’éducation et en aucun cas du ressort d’un Parc d’attraction... dont l’objectif premier, comme tous les Parcs d’attraction, est avant tout de divertir et d’attirer le plus de monde possible en même temps pour faire du profit. Derrière un Parc d’attraction, Il y a toujours des investisseurs qui attendent un retour sur investissement. Si ces gens-là avaient un réel intérêt pour les choses de la nature, alors ils seraient chercheurs ou directeurs d’ONG.
Ne soyons pas dupes, ne succombons pas aux chants de sirènes des communicants qui nous vendent de la « pédagogie » et du Greenwashing. Le mélange des genres ne sauvera pas la planète. C’est l’engagement et le combat qui le fera.
Il serait infiniment plus intéressant et fructueux de sensibiliser les enfants à la biodiversité de leur propre région, et à leur patrimoine historique, artistique, architectural, paysager... eux qui connaissent si peu toutes ces choses... et, pour le coup, puisque beaucoup parlent de "pédagogie", de les sensibiliser à ce qui est vraiment indispensable pour eux et pour leurs vies futures, à savoir la maîtrise de la langue française, de l’orthographe, de la grammaire, du calcul mental, des mathématiques, de l’Histoire-géo, de la philosophie et des disciplines artistiques.
Nous aurons peut-être la plus grande serre du monde... mais nous continuerons à à être au 26 ème rang du classement PISA parmi les pays de l’OCDE. Voilà, c’était juste un aparté sur la vertu "pédagogique" d’un Parc d’Attraction, dont une partie de l’investissement, certes minoritaire, est publique.
Pour finir, messieurs et mesdames les promoteurs, représentants des collectivités territoriales et des services de l'Etat, pourquoi ne pas imaginer la mise en place, non pas de Parc d'attraction, mais de centres d'interprétation du patrimoine culturel, végétal et animal régional ? Une église médiévale, une vieille chanson en picard, un courlis, un renard, un tadorne de Belon, un vieux calvaire, une salicorne, un saule marsault, un chêne pubescent, une coiffe picarde, un pipasso, un "ju d'assiète" (jeu d'assiette ancien), un peintre régional, ont-ils moins d'intérêt que la sempiternelle mygale d'Amazonie et autres curiosités exotiques qu'on a déjà vues en long en large et en travers ailleurs, à la télé et sur internet ?
Avant de sortir de cette publication peu "meanstream", vous êtes priés de passer par l'espace souvenir pour dépenser les quelques derniers qui vous restent en achetant une mygale en caoutchouc clignotante, un magnet-piranna , une barbe-à-papa goût tropical et, pour votre petit dernier, un déguisement d'indien Yanomanin, une fausse sarbacane avec de fausses flèches empoisonnées.
Amis de la culture, bonsoir. ????

Emmanuel de Fonvillars
11/02/2021 - 15:36:56

dans le pas de calais,on est sinistré par les inondations à répétions provoquées par les ruissellements agricoles (presque plus de haies,plus de vers de terre dans les sols,...)Avec 12 millions d'€ on pourrait replanter 10 000 kilomètres de haies dans le Pas de Calais, qui ont été arrachées depuis 50 ans et qui font cruellement défaut.Mais pour replanter des haies ,il n'y a pas d'argent magique ... comme pour tropicalia ! Daniel du 62

Daniel
11/02/2021 - 09:01:41

non non et non!

Carina
10/02/2021 - 14:46:07

c 'est un projet cauchemardesque ! autant mettre aussi sous serre glaciale des ours blancs, pingouins et autres animaux du froid polaire dans un pays du sud tropical pour le "tourisme" c 'est aussi con que ce projet. Stop ! Nous sommes en plein dérèglement climatique c'est incroyable que ce projet ait pu se concevoir avec l'approbation et le soutien de Xavier Bertrand...

Michèle Goossens
10/02/2021 - 11:38:25

préservons dans chaque lieu la biodiversité indigène: pas de "lieu environnemental délocalisé"

Ailise
09/02/2021 - 15:16:56

ABERRANT !!! Mais jusqu'où va se "nicher" la bêtise humaine ?? !!!

Melba
09/02/2021 - 13:38:17

C'est scandaleux !

pierre lambert
09/02/2021 - 11:33:35

Je n’ai même pas de mot face à cette ignominie...

HELENE CARLET
08/02/2021 - 19:29:19

Encore une folie suicidaire à rajouter à la longue liste des crimes écocidaires impunis.
Et pour s'éclaircir l'esprit dans une réflexion globale, donc incluant des réponses à ce genre de forfait environnemental, je ne peux que conseiller de lire "Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité" d'Aurélien Barrau (astrophysicien de son métier, mais bien plus au niveau de l'homme).
Les réponses aux postures technocratiques et autres arguties habillées de novlangue balaient ici les scories télévisuelles qui nous sont déversées quotidiennement. Ce petit ouvrage est, entre autres, un atelier de démontage en règle du spectre du "retour à la bougie" ou des accusations de complotisme dont nous sommes victimes lorsque notre parole et notre inventivité se libèrent.
Tropicalia observé "à la lunette" d'Aurélien Barrau, c'est Galilée montrant les lunes de Jupiter au pape Urbain VIII: = une critique inacceptable du "Progrès" !

Jean-Louis Lemoigne
08/02/2021 - 16:20:39

Xavier Bertrand soutient ce projet !!! C'est à celui qui aura le bras le plus long ! Si ça passe nous saurons que certains politiques n'ont que faire de l'environnement et participent au réchauffement climatique sans état d'âme ! Les générations futures lui demanderont des comptes mais il sera trop tard !

Claudette ROSE
08/02/2021 - 15:46:57

cst pour entraîner les sportifs quand on fait les jo au soleil ?

DOMINIQUE BOUTS
08/02/2021 - 14:38:14

L'absurdité et la connerie d'un tel projet au moment où la planète craque de tous côtés, la biodiversité fout le camp, le réchauffement climatique appelle à la plus grande prudence, font que ce projet est à condamner TOTALEMENT !
Et qu'on vienne pas nous parler emplois, cette carotte qui ressort à tout bout de champ pour justifier les plus grosses aberrations !
Il y a tant d'autres domaines qui sont créateurs de boulots, de postes de travail dans les secteurs clé de l'ESS, l'agroéconomie, les usines de récupération et retraitement de tous nos déchets, les ressources énergétiques durables, etc...

Jonquille
08/02/2021 - 12:31:28

Inouï de bêtise ! Voilà où conduit l'appaât du gain...

anne-lise couineau
08/02/2021 - 11:54:48

scandalisée par l'impact de ce projet, je soutiens++

catherine brygo
08/02/2021 - 09:53:53

Près de Berck, nouvelle manifestation contre le projet de serre géante Tropicalia : "une piste de ski en plein désert"
https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/berck/pres-de-berck-nouvelle-manifestation-contre-le-projet-de-serre-geante-tropicalia-une-piste-de-ski-en-plein-desert-1944166.html  

Alain UGUEN
08/02/2021 - 09:06:00

dans une zone qui reste sous scolarisée au niveau du supérieur ces investissements ne seraient ils pas plus efficaces à moyen et long terme dans l'aide et le développement de formations supérieures et dans celui de la recherche????

gibet
07/02/2021 - 10:09:21

Et pourquoi on n’en ferait pas une belle terre agricole en bio? Nos Impots pourraient servir pour ce type de projet indispensable qui crée des emplois pérennes, équitables... bon pour l’homme et la terre, que du bon sens, des jeunes agriculteurs bio pleurent car ils ne trouvent pas de terre... c’est l’occasion. Moi, je souhaite que mes impôts servent à aider un agriculteur BIO!

Virge
07/02/2021 - 09:14:31

Non aux maltraitances animales !
La faune et la flore tropicales doive y se défendre sur place. Arrêtons de considérer qu'on peut prélever un brin de nature du bout du monde pour notre plaisir.
Je suis pour la protection du vivant et donc contre ce non-sens écologique!

BioDiva
06/02/2021 - 18:46:48

Etant à cour d'arguments ridicules tels que :"la serre tropicale altenative aux voyages en avion" (si, si!! il y en a un qui a osé dire ça sur une radio),les promoteurs de ce projet prétendent que leur système est révolutionnaire et qu'il sera mis en application sur des serres maraichères par la suite. Sommes nous assez naïfs pour croire qu'un système réèllement révolutionnaire n'aurait pas déjà été mis en application industriellement, et sur des productions utiles et qui rapportent? Il n'y a rien de neuf dans ce système, un échangeur thermique banal, c'est tout, couplé à un double puits de géothermie dont l'étude d'impact a émis de façon évidente de gros doutes sur la faisabilité.

erik
06/02/2021 - 16:43:24

Ce projet est une concentration d'aberations ! Serre tropicale dans le Nord de la France. Utilisation de matériaux ne dépassant pas 30 ans de vie... Comment les recycler ? Enfermement d'animaux tropicaux... Alors que l'on commence à vider les zoos...

Bertine
06/02/2021 - 14:37:20

Près de Berck, Tropicalia, cette serre tropicale géante qui divise
https://www.lavoixdunord.fr/931224/article/2021-02-06/pres-de-berck-tropicalia-cette-serre-tropicale-geante-qui-divise  


Nouvelle manifestation des opposants à Tropicalia ce samedi sur le Champ Gretz
Le collectif « Non à Tropicalia » revient manifester ce samedi midi sur la zone du Champ Gretz, côté Rang-du-Fliers, contre le projet de serre tropicale géante. Une pétition mise en ligne ce vendredi a été signée par des personnalités du monde politique.

https://www.lavoixdunord.fr/930949/article/2021-02-05/nouvelle-manifestation-des-opposants-tropicalia-ce-samedi-sur-le-champ-gretz  

Alain UGUEN
06/02/2021 - 14:15:15

ASSEZ! ASSEZ! Assez! A l'heure où les zoos et les delphinarium et autres "amuses public" sont remis en cause, la COHERENCE du raisonnement voudrait que cela ne se fasse pas....

Si le développement économique passe encore par ce genre de projets, on a tout faux!!!

Eugène-François Ravenet
06/02/2021 - 13:38:09

Encore un projet stupide et inadmissible. Au train où vont les choses, il suffit d'attendre, nous aurons un climat tropical et l'arbre exotique sera.. le pommier!

geronimo
06/02/2021 - 13:11:47

ce sont bientot les quelques derniers humains qu'il faudra mettre sous cloche....
Mais....en valons nous vraiment la peine?

aline echerbault cance
06/02/2021 - 11:50:59

Le promoteur devrait mettre cette horrible projet à l'intérieur des jardins de l'Elysée !

RADENAC HELENE
06/02/2021 - 10:49:46

C'est la connerie humaine qui faut mettre sous cloche mais c'est pas encore fait

FLORENCE CASTAIGNEDE
06/02/2021 - 10:39:16

Grrrrrrrrr !... Le profit, tjrs le profit... Ça ne changera donc jamais ?...

Martine Rouch
05/02/2021 - 20:28:58

Quand c'est trop, c'est Tropicalia !
Je l'ai déjà faite, celle-là, mais eux aussi, ils se répètent !
LFI, EELV, NPA, Génération.s… et les autres ????! LR, LREM, RN, UDI, PS, etc... ?
Ces autres-là qui se taisent ou approuvent sont peut-être des reptiles dont la seule ambition est de nager dans la mare aux crocodiles. Chauffée, la mare, à 28°C.

Frawald
05/02/2021 - 19:51:26

Et l'environnement !!!!

Hervé DELION
05/02/2021 - 19:29:41

Actu des ZADs, de l'écologie, des mobilisations contre les Grands projets inutiles imposés ( GPII )...
https://fr-fr.facebook.com/ZADPARTII  

La résistance est fertile !!

ZAD Partout
05/02/2021 - 19:15:28


Tropicalia entre Verton et Rang du Flers.

Comment peut on envisager de construire une foire à neuneus immense qui nécessiterait un magot jamais vu, dans une zone protégée, sur des terres agricoles? Qui ose avoir des envies de grandeur qui causeront la mort d'animaux et d'insectes de la région? Pourquoi bétonner les terrains des paysans qui croient se faire grassement payer et qui se feront gruger au bout du compte?
Que le promoteur ne se fasse pas de soucis, les 28°, il les connaîtra multipliés par 2 dès cet été. Donnez à ces gens-là des lunettes à vision virtuelle, ils auront leur Amazonia et anacondas. Vendez-leur des pilules psychédéliques à prix forts.
Assez de ces délires! Revenons en à l'essentiel, oh j'ai dit essentiel?
Pas de CA chez les Nordistes ni partout ailleurs.
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
05/02/2021 - 19:05:17

Ce que des humains adeptes du toujours plus encore plus (de pognon ) veulent faire construire n'est pas une serre, ce terme s'utilise pour parler d'un lieu d'exploitation agricole ou éventuellement d'exposition de plantes mais un parc d'attraction sous bulle (puisque fermé) destiné à faire fructifier des fonds financiers. C'est tout!
Ca rentre dans la catégorie des bulles financières qui grossissent jusqu'à exploser , nous avons maintenant l'expérience de ces bulles il est donc juste et nécessaire d'empêcher une nouvelle catastrophe.

frederic tarche
05/02/2021 - 19:04:31

Préservons la biodiversité locale en refusant ce projet inutile qui va artificialiser encore des terres

Thomas Hutin
05/02/2021 - 19:02:58

un projet ridicule de plus, et pendant ce temps là, l'Amazonie brûle, les forêts tropicales du monde entier sont en danger, leur biodiversité va disparaître dont une majorité n'est pas connu des naturalistes spécialistes
et on nous propose une serre tropicale où va t-on ?

brunoaydat
05/02/2021 - 17:56:32

je vois rouge !!! mais quels abrutis ceux qui proposent un tel projet !!!

Pierre CHEVILLOT
05/02/2021 - 17:23:11

ils pourraient mettre la serre dans l'assemblée nationale, elle servirait à qqch !!!

DOMINIQUE BOUTS
05/02/2021 - 14:58:38

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !