image vide cyberacteurs
image vide

  #Biomascarade   #foretsprimaires   #indonesie



Cyberaction N° 875: Contre le pillage de nos forêts et la biomas’carade

Mardi 24 janvier,  sur France 2 le magazine "Cash Investigation" a révélé  le scandale sur la disparition des forêts primaires d'Indonésie, une catastrophe écologique planétaire. D'autres forêts sont elles-aussi en voie de disparition, aux Etats-Unis, au Canada et partout dans le monde.
Plus près de nous la destruction massive de la forêt des Cévennes est programmée pour être brûlée dans la centrale de Gardanne à raison de 850 000 tonnes par an dans le but de  produire de l'électricité.

Une grande manifestation est organisée dimanche 5 février à Gardanne.

[ 5 385 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 30 janvier 2017

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec SOS forêts des Cévennes, Le collectif le Vigan Cévennes, La SAPN (Société Alpine de Protection de la Nature), CGT Forêt PACA, le LPO PACA, Le Snuffen , ATTAC 13, ATTAC Alès Cévennes Le Collectif Climat Pays d'Aix, Alternatiba, Sauvons la Forêt, Réseau environnement Santé, Les Amis de la terre13, CEPG, l'ADER, le collectif "Objectif-Transition", Le Collectif Littoral Marseille, Le Comité Santé Littoral Sud, Union Calanques du Littorral, FERN, L'ALNP de Meyreuil, le CIQ des clapiers, L'ARPENT; Appel de la Forêt ; Cèze et Ganière ; Collectif Anti Gaz de Schiste 30 ; FNE13 ; Forum Civique Européen ; FRAPNA Ardèche ; Oikos Kai Bios ; le R A F; Soupes et Bobines, Val d’Issole Environnement.

Elle sera envoyée à Monsieur le Président du Conseil Régional PACA

Plus d'infos

biomascarade gardanneRASSEMBLEMENT & MARCHE sur la centrale électrique ÉON-UNIPER de GARDANNE
DIMANCHE 5 FÉVRIER 2017 10h30 devant la MAIRIE de GARDANNE

Renseignements pratiques sur la manif : http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2802  

DÉFORESTATION MASSIVE :
Destruction de notre patrimoine forestier local   (Approvisionnement sur 400 KM alentours) et mondial 2500 tonnes de bois brûlées par jour
QUI A DIT QUE RASER DES FORÊTS ETAIT BON POUR L’ENVIRONNEMENT ?

Le groupe IV de la centrale de Gardanne consommera  850 000 de tonnes de bois par an, combien d’hectares de forêts pillées ?
 
POLLUTION AUGMENTÉE et DANGER POUR LA SANTÉ PUBLIQUE
Contrairement à ce qu’on nous fait croire, brûler de la Biomasse pollue gravement : dioxine, Oxyde d’Azote, monoxyde de carbone, dioxyde de soufre et CO2, sont rejetés en grande quantité dans l’air, ainsi que de particules fines « PM10 » et « PM 2,5 » dont l’OMS reconnaît l’implication dans les maladies respiratoires, cardio-vasculaires et les cancers.
 
ABERRATION ÉNERGÉTIQUE 

 
GASPILLAGE D’ARGENT PUBLIC
Le faible taux de rendement ne permet pas l’attribution de subventions publiques
(admis à partir de 60 % d’efficacité énergétique) une dérogation a été accordée pour qu’UNIPER soit éligible à la CSPE (Contribution du Service Public de l’Electricité). C’est le consommateur qui finance cette centrale en payant plus cher l’électricité sur sa facture : 70 millions d'euros versés par an, pendant 20 ans = Total : 1,4milliards, exonérés de taxes !  
 
SANS LE VOULOIR ET SANS LE SAVOIR NOUS CONTRIBUONS AU FINANCEMENT DE CETTE CENTRALE SURDIMENSIONNÉE, DÉMESURÉE !
REFUSONS LE CHANTAGE À L’EMPLOI, ORCHESTRÉ PAR LES MULTINATIONALES !
 
ET DEMAIN ?
 L'ENGOUEMENT pour LE BOIS ÉNERGIE en remplacement des énergies fossiles est UNE CATASTROPHE  ÉCOLOGIQUE à l’échelle planétaire qui contribuera gravement au réchauffement climatique.
 
 La Commission Européenne doit être interpellée et de vraies alternatives doivent être trouvées pour préserver notre environnement, notre santé et des emplois « durables »
Nous appelons les Collectifs et les Associations à se joindre à cet appel en s’inscrivant à l’adresse : dangerbiomasse13@gmail.com.  

 
MERCI de transmettre l’info à tout votre réseau,
Faites circuler
 
Le Collectif Vigilance Gaz Gardanne:
www.sosforetdusud.org.   " target="_blank">http://cvgg.eklablog.com/ &  www.sosforetdusud.org.    
 
& le dossier complet :
https://sosforetdusud.files.wordpress.com/2014/11/dossier-gardanne-fc3a9vrier-2015-leger-def.pdf  

Comment la centrale à bois de Gardanne a éteint l’incendie allumé par les opposants
http://www.lesechos.fr/thema/021973108373-comment-la-centrale-a-bois-de-gardanne-a-eteint-lincendie-allume-par-les-opposants-2001881.php  

Le mythe de la “neutralité carbone” de l’accord proposé sur le climat – nouveau rapport
http://globalforestcoalition.org/fr/biomyths-report-pr/  

ÉNERGIES RENOUVELABLES : LES GRANDES CENTRALES DE BIOMASSE, UN BIO-MYTHE?
http://www.novethic.fr/lapres-petrole/energies-renouvelables/isr-rse/energies-renouvelables-le-bio-mythe-de-la-biomasse-143798.html  
 

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à president@regionpaca.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Biomascarade :NON !
  • Message : Monsieur le Président du Conseil Régional

    En dénonçant les projets industriels tels que celui d'Éon, nous dénonçons la main-mise d'un acteur unique sur nos forêts et la destruction du travail accompli jusqu'à ce jour. Ces filières industrielles ne répondent qu'à des visées courtes, et non à un projet durable de territoire. Comment peut-ont donner sa bénédiction pour de telles aberrations industrielles, qui risquent non seulement de dévaster notre territoire forestier, notre environnement, mais également de déstabiliser l'économie de notre région?

    Nous disons fermement non à cette aberration économique, sociale et environnementale.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

70 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Et encore une hérésie de plus...

HELENE CARLET
28/02/2017 - 12:47:35

Pour plus de précisions sur le chauffage au bois des particuliers et le rendement déplorable des grosses centrales biomasse un lien intéressant.

http://airvigilance.org/images/stories/Fichiers/Communiques/Air-Vigilance/2017%2002%2003%20communiqu%20air%20vigilance%20chauffage%20au%20bois.pdf  

Dans le cadre de l'augmentation programmée de 40% de la récolte de bois en France La neutralité des émissions de CO2 du bois énergie est une escroquerie intellectuelle En réalité c'est de 2 à 4 fois plus d'émissions de co2 que du gaz
pat2k@orange.fr.  

Patrick Klein
22/02/2017 - 23:11:45

Et dire que dans le temps nos anciens replantaient1 arbre pour tout arbre abattu. Est-ce encore le cas aujourd'hui?

Michel
16/02/2017 - 00:03:29

Abattre des forêts entières est un non sens pour l'avenir de la planète

Florence
15/02/2017 - 08:02:08

Pas de gaspillage, au moins !
C'est la rentabilité de l'entreprise qui compte (ne parlons pas de service publique, le "service" est un mot usurpé maitenant) ou la gestion des ressources à l'économie pour tous ?
AD

DARMET Armand
10/02/2017 - 21:38:39

Je suis stupéfaite d'apprendre que la solution de maintenir le fonctionnement de la Centrale de Gardanne passe par la déforestation intensive

Comparant ce gaspillage et cette pollution aux injonctions envers les particuliers de ne pas se chauffer au bois...

C'est tellement contradictoire!

Développons la production de l'énergie à partir du soleil. Etudions la reconversion des emplois dans les centrales thermiques en emplois dans les énergies renouvelables. Changeons de modèle économique, on ne peut survivre sans recherche et sans changement

un anonyme
10/02/2017 - 15:02:32

Perso, quand j'ai acheté ma p'tite maison, j'avais un bel environnement. Mais voilà... il faut construire, donc les beaux arbres, les animaux de ferme et autres : ADIEU, et bonjour le béton, le bruit, et probablement les ennuis qui vont avec...
Il n'y a plus qu'une chose qui compte : dévaster la nature !
A une époque on disait quand l'immobilier va, tout va. Aujourd'hui le dicton n'est plus d'actualité car l'immobilier aujourd'hui TUE notre environnement !

Chris
09/02/2017 - 19:53:54

Nous sommes trop nombreux pour parvenir à sauver la biodiversité, le passage aux énergies renouvelables et tout simplement impossible.

René VALLIER
09/02/2017 - 09:52:05

C'est désolant de passer de la pollution au charbon à la destruction de nos forets !
L'exploitation du bois de chauffage est valable localement, et non par la délocalisation industrielle !

Paul et Monique REYNIER
09/02/2017 - 01:19:25

Je n'avais pas pris conscience de la quantité de bois qui sera nécessaire au fonctionnement de la centrale et je ne suis pas compétent pour développer une argumentation technique.
Par contre je peux parler des Cévennes, que je connais bien pour y vivre. Les forêts primaires sont assez rares du fait de la déforestation de la première aire industrielle, au XIXème siècle.
Il y a énormément de taillis de châtaigniers abandonnés et voués à la disparition à cause du réchauffement climatique, mais à l'heure actuelle, c'est le pin maritime introduit pour les mines qui colonise tout l'espace, y compris des anciennes terres cultivées,des zones escarpées et arides, des forêts existantes en empêchant au passage le développement des autres espèces. Couper tous les pins maritimes serait une bénédiction pour les Cévennes ! Mais la question est : quels moyens seront employés par les bucherons forestiers pour les couper et surtout pour les amener vers les routes carrossables ? Les Cévennes sont des montagnes escarpées,peu accessibles et très sensibles aux dégâts des épisodes cévenols (on avait déjà pris conscience de ça à la fin du XIXème avec les lois de reforestation qui ont donné naissance aux quelques forêts "nobles" qui existent encore de nos jours !); l'exploitation mécanique à grande échelle va laisser des cicatrices irrémédiables, sans parler du risque d'incendie occasionné par les restes de coupes au sol et l'envahissement des broussailles.
Alors, non au massacre ! oui à l'exploitation raisonnée et sélective qui ne semble pas être dans la logique de ce projet

bere30270
08/02/2017 - 21:52:36

Ne détruisez pas la forêt des Cévennes.

Claudet Jean Claude
08/02/2017 - 14:32:15

TOUT EST D'UNE TRISTESSE ACCABLANTE TANT ON VOIT QUE LE BULLDOZER DE LA DESTRUCTION AVANCE, AVANCE , AU SERVICE D'UN SEUL DIEU / LE PROFIT. IlS SONT EN TRAIN DE CREVER LA NATURE, DE TOUS LES COTES....AVEC A LEUR SERVICE, DES ELUS, DES RESPONSABLES QUI N'ONT PLUS D'ETHIQUE, NI AUCUN COURAGE.
"SOLEIL VERT" , film prémonitoire , n'est pas loin de se réaliser.

mm32
08/02/2017 - 13:53:08

Les forêts sont le poumon de la Terre. Il faut les préserver pas les détruire c'est la première action que devrait faire un ministère de l'écologie.
Une centrale à bois, c'est une aberration, et surtout quand on nous interdit de faire du feu dans la cheminée à cause de la pollution ..... cherchez l'erreur.

Dodo
08/02/2017 - 01:21:15

on coupe l’accroissement naturel annuel normalement, c'est cela qui rend la biomasse séduisante et vertueuse... On est censé entretenir la forêt et consommer uniquement l’accroissement... Si le projet ne prévoit d'utiliser que environ 30% de la biomasse pour la production d'électricité, sans valorisation de la chaleur produite c'est vraiment n'importe quoi! Pour avoir travailler sur de grosses cogénérations, il y a plus de 15 ans, on se moquait des américains qui gaspillaient à tout va leur pétrole sans aucun couplage lors des coupures électriques en été. C est lamentable de laisser faire ça!


maunier
07/02/2017 - 22:01:22

Il serait vraiment temps qu'on comprenne que la seule source d'énergie souhaitable pour la planète et nos descendants, doit être renouvelable...! et sans dégagement de CO2!!!! Qu'attendons-nous pour faire ce qu'il faut pour arrêter ces massacres d'arbres si nécessaires à notre santé et à notre avenir!!! Je suis si triste et si désespérée de voir cet entêtement à faire ces si graves erreurs!!!!

Agnès Falgoux
07/02/2017 - 20:51:37

sur France Inter, au journal de 19h, à partir de 7 min 30.
https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-19h/le-journal-de-19h-05-fevrier-2017  
Journée très chaleureuse malgré la pluie battante. Après des scénettes et des chants devant la mairie, nous avons entamé la marche vers les immenses tas de bois qui serrent le coeur ....
Diverses prises de paroles ont eu lieu (élus, représentants d'assos ...) et Yannick Jadot aussi, mais respectueux dee prises de paroles citoyennes. Les Cevennes, le Vaucluse, les Alpes de Haute-Provence et d'autres encore étaient là pour dire leur colère face à ce projet absurde, polluant et même pas rentable énergétiquement.
Marie T de Gardanne

Marie THEVENIN
07/02/2017 - 16:44:13

Réconfortant de voir la mobilisation à Gardanne hier dimanche, malgré la pluie. Ce projet est une aberration.

DENISE BARTHELEMY
07/02/2017 - 15:43:11

quelles compétences possède la ministre en matière d'écologie ? celles qu'elle a acquises à l'ENA ?

DOMINIQUE BOUTS
07/02/2017 - 10:59:44

Comment le pays de la COP 21 ose-t-il se lancer dans le chauffage au bois industriel alors que l'on sait que brûler du bois produit des particules fines ?
La schizophrénie politique conduit la monde à sa perte depuis la crise de 1974.
Mais les occidentaux sont sourds et aveugles quand ils doivent regarder leurs actions sur le monde. Le court terme d'abord, le déluge après, pour les autres!!!.

Bernard CHEVRIER
06/02/2017 - 19:30:11

Forte mobilisation à Gardanne contre la centrale biomasse
https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/une-grande-manifestation-ce-dimanche-gardanne-contre-la-centrale-biomasse-1486240295  

Alain UGUEN
06/02/2017 - 17:48:52

Félicitation à nos décideurs ! Ils font de gigantesques plans climats et coupent les (grands) arbres fixateurs de CO2, pour brûler leur bois et libérer l'oxyde de carbone dans l'atmosphère, contribuant à accélérer l'effet de serre et le réchauffement climatique. S'ils ne comprennent pas, qu'ils démissionnent !

un anonyme
03/02/2017 - 14:20:19

les énergie propres !rappel la pompe a chaleur(climatisation) 50% de crédit d'inpots idem que le Biomas'carade

un anonyme
03/02/2017 - 08:44:16

C'est au poumon de la Planète que s'attaquent les "ordures" qui ne respectent aucune des orientations de la COP21.
Il appartient à l'ONU de prendre des mesures drastiques pour faire cesser ce suicide collectif !

MICHARD Pierre
02/02/2017 - 17:47:35

quand donc penserons nous limiter notre dépense d'énergie....!!! tous ces lampadaires que l'on continue d'installer partout dans nos campagnes dans chaque petit hameau et qui restent allumés une partie de la nuit.... et qui ne servent à rien !!! juste à contenter certaines personnes qui veulent être aussi bien "lotis" que s'ils habitaient en ville...mais qui n'en n'ont pas pour autant d'utilité puisqu'ils restent devant leur poste de télé tous les soirs !!! quelle pollution nocturne !!!sans parler des devantures des zones commerciales... de nos campagnes...!!

un anonyme
02/02/2017 - 17:03:54

Ai-je été sotte de croire que le chauffage au bois était polluant ? Donc il y a urgence a garder nos forêts sur pied car là elles dépolluent l'atmosphère. De plus je préfère voir les arbres plutôt qu'une cheminée de centrale !!!

Raphaële
02/02/2017 - 15:42:58

Il me semble qu'on nous a récemment seriné que le chauffage des particuliers au bois participait gravement aux pollutions qui ont affecté plusieurs de nos régions ???
Alors, à l'échelle individuelle, brûler du bois pollue(rait) mais pas à l'échelle industrielle ???
Si mon raisonnement est déconnant, merci de me le faire savoir !

Irma
02/02/2017 - 14:54:21

A cette échelle de destruction des forêts, la régénération des arbres ne peut pas se faire pour la compenser.
Les vrais axes à développer sont l'éolien, le solaire conjugué au stockage de chaleur pour les agglomérations. Accessoirement l'hydraulique (+ returbination), la biomasse, l'énergie de la mer ...

Le Vérinois

Le Vérinois
02/02/2017 - 14:22:02

Cette centrale est une aberration..........

frank michel
02/02/2017 - 13:06:13

Pour la construction de galères nos forêts du Sud, de chênes, (non résineux) qui résistent mieux au feu que le pin et les forêts espagnoles pour son Armada, avaient été totalement détruites. Il fallait voir ces étendues désertiques qui d'ailleurs ont servi a tourner des films ce cow-boys !
Le reboisement dans la région autour de Marseille a été fait avec des pins qui ont brûlé tant et plus et ça continue (voir l'été dernier). J'ai participé fin des années 50 à la replantation de chênes verts au-dessus de La Ciotat et Cassis.Et maintenant on veut détruire nos belles forêts qui sont des filtres pour notre terre polluée par le "progrès" et par "l'argent" et polluer encore plus avec les fumées nocives qui s'échapperons de cette centrale et que plus aucune forêt ne pourra filtrer. N'oubliez pas non plus le réchauffement climatique augmenté et la sur construction qui entraîne des inondations qui emportent les arbres et les terres qu'ils retenaient .Ingénieurs,politiques, financiers, stratèges véreux qui ont un pois-chiche dans la tête, repensez avec vos grosses têtes, aux énergies nouvelles ou descendez de votre perchoir et tous dans le même panier... ...et au feu!

CLAUDETTE FABRE-CHANTELOUBE
02/02/2017 - 11:09:53

je croyais que le gouvernement etait au service du peuple mais si le peuple disparait avec nos forêts?comme dans un buffet géant, les premier arrivés seront les premier servi...de toute facon ils s'en fiche et s'en foutent plein les poches avant que tout ne périclite...aprés eux le déluge...bien plaquer dans leurs bunkers sécuriser

pskl
02/02/2017 - 09:42:46



LES FORETS SONT LES POUMONS DE LA FRANCE

03jozi64
02/02/2017 - 08:01:12

Pour ceux qui pensent avant tout aux emplois apportés par ce type d'industrie : quand il n'y aura plus de ressources, les emplois disparaîtront aussi. Sûr qu'elle sera plus belle la vie quand nous en serons là !
Quant aux écologistes (?) qui voient le bois comme une "énergie renouvelable" à exploiter dans des centrales de biomasse, je ne les ai pas croisés lors de nos prospections en forêt . Peut-être étaient-ils assis à leurs bureaux ?...

Frawald
01/02/2017 - 19:54:04

Sortant un troupeau de chèvre depuis un an environ une fois par semaine, sur la commune de Septèmes, je constate en effet les coupes sombres en forêt.On me dit que c'est l'ONF et que c'est pour la lutte contre les incendies !!! Cela assèche de façon sûre les sous-bois ! J'ai vu des centaines de chênes verts parfois 20 d'âge, rougis, séchés, morts sur pied depuis cet été suite aux fortes chaleurs. Cette politique de déboisement ne laissant plus que quelques grands pins et bosquets de chênes, n'a aucun sens !

GREGOIRE
01/02/2017 - 19:52:06

La centrale de Gardanne a été construite pour créer des emplois aux mineurs de Gardanne lors de la fermeture des mines vers les années 80.Dans un premier temps la centrale tournais au charbon importé d'Afrique du sud avec des subventions à la tonne de charbon, de l'état ou la région. Le coût était tel, et les anciens mineurs devenus retraités, qu'ils ont fini par fermer la centrale. Et aujourd'hui on remet tout ceci avec le bois ! Les politiques et les écolos, c'est à qui sera le plus incompétent. C'est polluant, oui en particules fines pm10 essentiellement.Le CO2, c'est pour les financiers. En combustion, plus on augmente le CO2 en réduisant l'air pour augmenter le rendement, plus on "fume" pour faire simple.

John
01/02/2017 - 19:20:01

Bonjour, l'émission était bien documenter et facile à regarder. J'habite trop loin pour participer à la manifestation ( nord). Je serais avec vous par la pensée.

Annie Cornet
01/02/2017 - 17:44:23

Ancien forestier ONF, ça ne s'invente pas ! Ce n'est pas le seul cas en France avec la mise en route d'usines de cogénération très gloutonnes, donc destructrices de nos belles forêts

un anonyme
01/02/2017 - 17:41:59

Les vrais ECOLO finiront bien par gagner!

Angel J.M GRAZIOLI
01/02/2017 - 17:17:34

La forêt est le poumon de la Terre. La brûler c'est se condamner à l'asphyxie.Les celtes et les indiens la vénéraient comme source de Vie !

juliette schweitzer
01/02/2017 - 17:12:30

Bruler les forêts? Cela donne les grands écroulements de sociétés. Lire le livre de Jared Diamond : Effondrement.
Toutes les sociétés du passé qui on rasé leurs forêts se sont effondrées en quelques décennies!
Mais on se croit au dessus de tout cela, et bien à l'abris du réchauffement climatique (tient, à propos, il n'y aurait pas un lien entre la forêt et le climat? OUPS!!!)

Rémi Dugué
01/02/2017 - 17:05:54

Tous les membres des lobbys ne comptent que sur le fric ! Des irresponsables qui détruisent la planète, la faune et la flore sont dans un état désastreux a cause de quelques illuminés qui n’ont pas consciences de se qu’ils détruisent.
Je plains les nouvelles générations si rien ne change, tout çà pour le fric, pour dominer la planète...
On récolte se que l’on sème ! La population avait tout se qu’on voulait grâce a un grand géni, ces inventions nous ont fait avancées, mais l’essentiel est passé a la trappe a cause des multinationales.... La voiture électrique en 1930 roulait a plus de 150 pour pas un centime, et sans aucune recharge, on pouvait rouler indéfiniment pour pas un centime ! Ca rapporte à qui ?
Il y a de nombreuses vidéos sur Nikola Tesla. Il a été reconnu grâce a Pierre LANCE
L’auteur de savants maudis chercheurs exclus.
membo 42

André RAOULT
01/02/2017 - 17:04:54

Où est l'intéret de vouloir moins de centrales nucléaires si c'est au final pour polluer beaucoup plus et détruire l"ecosystème ? Une gestion responsable et intelligente des système de production éngerétique, le renouvelelment des centrales existantes par des centrales plus propres et plus robustes et en situiation d'etre placées en hauteur pour ne pas risquer un nouveau Fukushima en cas d'inondation de la centrale. Le passage du "tout diesel" à l'électricité ou à l'hydrogène ainsi qu'aux les vehicules hybrides sont déjà possibles car la technologie est au point.
Pourquoi ne pas basculer maintenant dans quelque chose de moinss polluant et de plus pérenne ???

Philippe martin
01/02/2017 - 16:35:20

Brûler les forêts, ça donne quoi pour le bilan carbone? Il faut arrêter la gestion à court terme type Trump, sinon nous allons tous au désastre!
Fanny

fanny
01/02/2017 - 16:01:48

Il faut aussi que l'on ne laisse pas les forêts sans entretien car les arbres et les sous bois ont besoin d'être entretenus.

granier
01/02/2017 - 15:39:56

Ce n'est pas l'homme qui est prédateur mais quelques rares personnes de pouvoir soumises à un système financier qui dit :
enrichissez-vous par tous les moyens.
Et l’État aide cette activité car il en profite.
Par les impôts et taxes et certainement plus indirectement par certains acteurs .. on ne peut pas expliquer autrement ..
tant de dévastations et de misères.

Les élections nous invitent à mettre dehors ces salauds et fous qui nous pourrissent la vie et le monde.

insoumis
01/02/2017 - 15:28:54

Le pillage et la destruction se poursuivent tel un rouleau compresseur que rien ne semble pouvoir arrêter.A quand la décroissance et une démondialisation heureuse? Quand les hommes deviendront-ils sages et abandonneront-ils l'esprit de compétition et leur insatiable avidité?Je déteste ce nouveau monde présenté comme le seul modèle possible.Quelle imposture de nous faire croire que nous n'avons plus d'autre choix?Individuellement nous avons toujours un autre choix!

tanguy marie
01/02/2017 - 15:15:49

- Rendements inférieurs à 40%.
- Sources d'approvisionnement éloignées, dépendantes des transports, eux mêmes dépendants du carbone fossile, bientôt hors de prix, pour lutter contre l'effet de serre.
- Dimensionnement discutable en vue de l'arrêt de l'usine Altéa, moribonde pour ses boues rouges rejetées en site protégé, et pour laquelle cette unité était dimensionnée.
Pour la production d'énergie thermique et d'électricité, cette région étant ventée et ensoleillée, le choix du bois en de telles quantités ne semble pas judicieux.

Source : http://www.actu-environnement.com/ae/news/gardanne-centrale-biomasse-uniper-critiques-approvisionnement-bois-recuperation-chaleur-26223.php4  

Daniel LAMBEAUX
01/02/2017 - 14:39:56

La meilleure des transitions énergétiques serait de ne pas faire de transition pour les forêts et les arbres de nos bocages. Les plus grands dévoreurs de pollution sont encore les arbres. Préservons les.

MADELEINE BRAUD
01/02/2017 - 14:37:55

Le massacre des forêts n'est pas supportable et combien de temps faudrat-il pour que ces arbres repoussent sachant que les replantations ne suivent pas le déboisement.D'aileurs a t-on prévu de replanter dés maintenant ces arbres.Je dis non à ce déboisement à cette déforestation.On a vue dans l'émission Cash investigation le destruction que cela procure.
La forêt c'est la vie ,c'est notre poumon.

cecel45
01/02/2017 - 14:35:10

Je signe d'autant plus volontiers qu'"ils" louchent sur nos forêts du Queyras, prétextant qu'elles sont sous exploitées, ceci avec la complicité de l'ONF! Ils sont prêt à déchiqueter du bois d'oeuvre pour le brûler! Les pouvoirs publics forcent la désertification rurales (écoles hôpitaux services publics) prétextant la non rentabilité dû à une population faible mais ils veulent aussi nos forêts maintenant qu'ils ont tout détruit "en bas". S'ils veulent du bois qu'ils commencent par se faire pousser des forêts.

Fabrice Wursteisen
01/02/2017 - 14:28:30

Le fric à court terme , c'est comme la ruée vers l'or : aucun état d'âme ; c'est là où l'humain perd son humanité .

Bibillo
01/02/2017 - 14:17:30

Unissons nous tous, amoureux des arbres , défenseurs de la nature, ou amateurs d'air à respirer qui ne sent pas le tuyaux d'échappement et les rejets d'usine !
Pourquoi n'irions nous pas signer aussi la pétition de Gabi Paun sur son site Agent Green pour sauver les arbres Roumains? Je vous invite à devenir des êtres actifs, et agissons chacun avec le meilleur de nos talent avec un objectif commun vital.

Eortega
01/02/2017 - 14:15:55

les forêts sont utiles pour stoker le gaz carbonique, dans l' atmosphère,et pour maintenir la biodiversité, c' est pour cela qu' il faut en faire une exploitation raisonnée, on peu bruler les branches d' un arbre mais pas le tronc, ce dernier est destiner a faire du bois d' œuvre,je suis contre l' exploitation sauvage de nos forêts.
cette centrale est un non sens .

popol24
01/02/2017 - 14:11:13

Les écolos ont lancé l' idée de la biomasse en remplacement de tout autre carburant et maintenant ils crient et créent un scandale! La ville a aussi besoin d'emplois, non? quelle autre solution proposent-ils dans ce domaine essentiel pour la vie des habitantEs???ça suffit l'anti-industrie!Je suis très impliquée dans l' écologie(AMAP, MNLE....) mais la vie des habitantEs me concerne encore plus.

nénette
01/02/2017 - 13:27:57

Arrêtez de nous faire gober que le bois est une énergie renouvelable si vous ne replantez pas,(repousse en combien d'années) et n'utilisez surtout pas des résineux qui polluent encore plus.
A Gardanne il y a le soleil, le Mistral et Dieu sait s'il souffle et la chaleur souterraine, si les puits et couloirs des anciennes mines peuvent être utilisés sans danger, à cet effet. Voici donc des énergies propres qui ne détruiront pas la nature une fois de plus.Merci, élus, de faire marcher vos neurones ou entourez vous de conseillers écolo ou intelligents. Merci

CLAUDETTE FABRE-CHANTELOUBE
01/02/2017 - 13:01:44

Arrêton-nous d'abord de voter pour ce systéme basé sur la destruction
plutot que de pleurer sur les carnages perpétrés par les voyous que nous élisons

vijowi03
01/02/2017 - 12:19:45

Arrêtons ce massacre des forêts. Prenons exemple sur les pays nordiques qui réussissent très bien leur transition écologique sans dégât sur la nature. À quand des élus responsables et avec une vision sur le long terme. Combien d'années pour faire pousser un arbre ? 30 ou 40 Ans.

Ardéchoisecoeurfidèle
01/02/2017 - 11:40:40

L'homme prédateur majeur (des fois, on se le demande!!!!)
continue la destruction tout azimut, jamais repu!....Comme si le fric en jeu n'était que leur seule raison d'exister! Pour ces gens, c'est le toujours plus, l'idée de décroissance ne les effleure pas!

cactus
01/02/2017 - 10:49:36



dénonçons,combattons, quittons une exploitation massive désorganisée et financiarisée néfaste à la collectivité et à l'humain
revenons à une utilisation mesurée de la filière bois

Mondo
01/02/2017 - 10:48:55

l'homme est assis sur la branche qu'il est en train de couper. S'en rendra-t-il compte avant qu'il ne soit trop tard?
Je l'espère mais j'ai un doute !

Eugène COLOMBAN
01/02/2017 - 10:42:53

Je soutiens cette action, les forêts sont nos vies celles de nos enfants des animaux des oiseaux tout absolument tout ce qui vie.

Andrich
01/02/2017 - 09:52:35

En Europe, nous avons des pays pionniers : Norvège notamment, qui prouvent que l'utilisation des sources d'énergie telles que le vent, le soleil, la chaleur du sol sont bien des énergies viables et propres. Elles fournissent plus de 35 % de l'énergie électrique consommée.C'est le résultat d'une prise de conscience des hommes et des politiques. Hélas, en France, nous sommes les champions de beaux discours,mais sourds et inconscients, rien ne pourra bouger temps que l'on entendra, par exemple, dire par certains qu'ils sont réfractaires à l'implantation d'éoliennes (bruit, défiguration des sites etc) il vaut mieux, sans doute, vivre à côté des centrales nucléaires, avec les risques (contamination humaine et environnementale et traitement des déchets insoluble), ou bien encore déforestation comme dénoncée par l'association "anorenvironnement.wordpress.com" dont P. Rose fait mention dans son message du 31/01/2017 et je fais mienne sa citation : "la victoire n'est pas assurée", le combat est la volonté de chacun et "une défaite" serait excessivement "GRAVE" !!

Annick
01/02/2017 - 09:51:32

Même constat dans les Vosges. Nous allons tout droit, très vite et très fort vers la surexploitation.
Sans oublier le problème des stations de plantes détruites et des animaux qui perdent leur habitat.
Bien sûr, je signe contre cette centrale dévoreuse de forêts.

Frawald
31/01/2017 - 19:44:26

Nous ne pouvons que soutenir ces actions du côté de gardanne.
Nous avons la même problématique le Nord (région qui s'appelle l'Avesnois).
On s'attaque à la forêt domaniale de Mormal près du Quesnoy.
On veut faire fort à Anor, près de Fourmies ; entre Avesnes et hirson.
Si le projet jeferco de construire une usine à pellets se réalise -avec l'accord de certaines communes- on aura la même situation que pour Gardanne : destruction d'une grande partie des forêts de l'Avenois.
Une association effectue un travail remarquable ; voir son site : https://anorenvironnement.wordpress.com/  
Elle soutient l'action à Gardanne et sait que la victoire à Anor sera liée à la liaison des différents collectifs qui se battent dans leur secteur.
La victoire n'est pas du tout assuré mais il faut être persuadé que le combat ne peut pas finir par une défaite : c'est trop grave !

Pierre ROSE
31/01/2017 - 17:16:46

y en a marre de ces destructeurs de forêts pour faire fonctionner une centrale, il y a le soleil en Méditerranée, des éoliennes avec le mistral qui souffle dans cette région: quand il n'y aura plus de forêt comment allons-nous respirer?

un anonyme
31/01/2017 - 16:24:22

COP 21, COP 22 et toujours plus d'agressions contre la Nature... Nos politiques apportent la preuve qu'ils n'ont aucune cohérence et que tout n'est que postures et hypocrisie de leur part !

Nous voulons garder de la Nature et de nos forêts ce qu'il en reste !

Nous nous battrons pour empêcher que des intérêts privés et particuliers l'emportent sur l'intérêt commun !

Olivia
31/01/2017 - 16:14:45

réponse à Yannick V. : rechercher un maximum d'arguments est louable, mais avoir des connaissances techniques n'empêche pas de raisonner jusqu'au bout. OK la cogénération est moins pertinente à Gardanne qu'ailleurs, mais justement cela contribue à rendre ce projet injustifiable. Une utilisation bien plus efficace du bois consiste d'abord à faire du bois d'oeuvre chaque fois que possible (emplois + intérêt écologique), voire du bois industrie et de trituration puis destiner les rebuts au bois énergie avec cogénération. Impossible avec un projet de la taille de Eon-Uniper à Gardanne : on aura bien en majorité des arbres entiers brûlés avec plus de 60% de gaspillage, et tous les politiques mentent sur la soi-disant sous-exploitation des forêts françaises. (voir le film de B. Grimmont "Menaces sur la forêt française".)

Ble
31/01/2017 - 16:14:18

C'est là un exemple du danger de l'utilisation massive de la biomasse. Pour que le bois reste neutre en CO2, il faut que les coupes restent modérées de sorte que la forêt se renouvelle intégralement. Le projet de Gardanne est donc dangereux voire néfaste de par son besoin de beaucoup trop de bois. De plus la ronde des camions qui vont aller chercher ce bois n'a rien d'un comportement écologique. Je crains qu'En fasse feu de tout bois pour mieux enrichir ses actionnaires aux dépens de l'environnement.

Christian Rozé
31/01/2017 - 15:15:49

Brûler de la biomasse est en général plus polluant que brûler du charbon (émission de CO2 et de souffre) alors que le pouvoir énergétique de la biomasse est environ deux fois plus faible que celui du charbon ! Le plus grave est que principe d’utilisation de la biomasse est totalement dévoyé dans ce projet à cause d'un rendement énergétique déplorable, en l’absence de valorisation de la chaleur résiduelle. Cela conduirait effectivement à un gaspillage inacceptable de la ressource bois.
De plus bien que le projet ne remplisse pas les conditions pour recevoir des aides de l'Etat (selon le cahier des charges établi par la CRE c’est à dire un rendement minimum de 60 % avec cogénération), il doit être subventionné (par le biais de la CSPE) . C’est donc 1,4 milliard d’euros qui seront ainsi prélevés en 20 ans sur la facture d’électricité des Français (au titre de la participation aux énergies renouvelables !). Tout cela pour préserver 80 emplois sur le site.
Quand aux emplois de "bucherons" : les coupes rases se font de manière très mécanisée à notre époque, et c'est toute la filière bois locale qui est mise en danger par cette centrale ainsi que la filière biomasse locale (220 installations en Provence-Alpes-Côte-d’Azur).

Il s'agit donc non seulement d'une aberration énergétique et écologique et d'un danger pour la santé publique et l’économie locale mais aussi un véritable scandale politique sans parler de l'irresponsabilité sur le plan planétaire :
Regardez la vidéo sur You tube : Menaces sur la forêt française et vous comprendrez mieux. Merci.

marie olmucci
31/01/2017 - 14:57:59

Brûler du charbon polluait (et pollue dans les autres tranches de la centrale) grandement l'air également. Il ne suffit pas de dire que le bois aussi pour se faire un avis sur la question.

Les centrales à charbon, pétrole, nucléaire ont toutes un rendement se situant autour de 35%, seule le diesel (et ses particules fines) ainsi que le méthane font mieux. Dire que 7 arbres sur 10 seront brûlés pour rien est un argument purement fallacieux (surtout que le rendement sera plutôt de l'ordre de 40%).

L'éolien et le solaire se sont développer grâce à la CSPE avant d'atteindre des niveaux de coût soutenable pour la filière, quel est le problème avec la biomasse ?

Concernant l'emploi, personne de parle de tous les bûcherons qu'il faudra embaucher dans les forêts alentours.

Faire de la cogénération n'est utile que si vous pouvez utiliser la chaleur produite (pour du chauffage domestique, pour chauffer des serres...). Ici qui pourrait utiliser cette chaleur ?

Aujourd'hui nous consommons tous de l’électricité pour faire tourner nos appareil électriques et électroniques, se servir dans les ressources locales pour alimenter les locaux en électricité ne me parait pas extravaguant.

Cette cyberaction manque cruellement d'arguments pour me convaincre de la signer.

Yannick V
31/01/2017 - 13:39:33

Cette centrale est une aberration.
Présenter le bois comme une énergie renouvelable ! Quand on voit le diamètre des troncs prêts à disparaître en fumée..., il faudra bien 30 à 40 ans pour les remplacer.
Quel gâchis !

DENISE BARTHELEMY
31/01/2017 - 13:27:38

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !