actualité écologie

AG Cyberacteurs

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Semaine des Semences Paysannes

OPÉRATION

STOP EPR Manifestation à Saint Lô Samedi 30 septembre 2017 - 14h 30 Place de la Mairie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

  #lafarge   #ciment   #lotetgaronne



Cyberaction N° 082L: Contre lafarge et ses ravages: sauvez gaujac (47) !

Après les révélations sur ses financements de Daech
Après ses amendes de 728 millions d'euros pour pollutions aggravées et récidives d'ententes coupables
Après les avertissements d'Etat pour ses impudences sur le mur Trump

LAFARGE CONTINUE: TROP C’EST TROP !

[ 5 072 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 11 mars 2017

Proposée par ASSOCIATION VIGILANCE GRAVIERES

Elle sera envoyée à Mme le Préfet du Lot-et-Garonne P.WILLAERT, Mr le Préfet de la Région Aquitaine P.DARTOUT

Elle prendra fin le : 31 décembre 2017

Plus d'infos

carte implantation lafargeLAFARGE : LES SERRES DU MONSTRE

Sur le seul village de GAUJAC bourgade verte du 47, sa voracité est particulièrement indécente : Lafarge prétend y STÉRILISER POUR TOUJOURS LE QUART DE TOUTES LES TERRES CULTIVABLES -les meilleures- 190 hectares saccagés (dont 30 à venir aussi sur la commune voisine), et veut avancer ses excavations et ses concassages jusqu'au coeur du village...

plus d'info >>> http://lemnf.monsite-orange.fr  
https://www.facebook.com/Vigilance-Gravi%C3%A8res-47-Gaujac-884160361730683/  

SAUVEZ GAUJAC !


LAGRU par cyberacteurs

PDF à télécharger pour plus d'infos

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à webmaster@lot-et-garonne.pref.gouv.fr | pref-communication@gironde.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Sauvez gaujac !
  • Message : JE SOUTIENS L’ADRESSE DE VIGILANCE GRAVIERES AUX DÉCISIONNAIRES :

    Madame le Préfet du Lot-et-Garonne, Monsieur le Préfet de Nouvelle Aquitaine,

    SAUVEZ GAUJAC !

    Faisant suite à la réponse bienveillante que le Ministère de l'Environnement à bien voulu donner à nos courriers, aux avertissements que celui des Affaires Étrangères a publiquement adressé aux impudentes propositions Lafarge à l'égard du mur Trump, à l'écoute attentive et souvent favorable que nous ont accordé Sénateur, Député, Maires et nombre d’intervenants institutionnels, vous voudrez bien, en tant que décisionnaires, trouver ci-dessous en lien un texte collectif visant à faire pièce aux ambitions démesurées de Lafarge, qui prétend mettre à sac tout un village et un étroit couloir écologique fragile, à l'enjeu de risques forts pour les personnes et les biens.
    http://lemnf.monsite-orange.fr

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

59 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Lafarge laisse béton

Christian Perez-Gil
13/09/2017 - 22:04:14

Notre patrimoine est notre première richesse, et le paysage est notre tout premier patrimoine, et l'un de nos premier facteur de qualité de vie. La convention de Florence de 2000, passée en droit français en 2006 réaffirme cette place essentielle du paysage
Le patrimoine, comme le paysage est un bien dont nous ne sommes que dépositaires, avec pour devoir de le transmettre à nos enfants tel que nous l'avons reçu.
La "raison" économique ne doit pas avoir le dessus sur ce devoir de protection.
Ph. Bertolotti

Philippe BERTOLOTTI
16/08/2017 - 08:49:57

Il est encore temps d'empêcher que les plus riches deviennent les maîtres du monde

Gérard PLAISANTIN
16/07/2017 - 19:31:38

CONTRE PROJET LAFARGE SOUHAITE MAINTENIR UNE VIE PAISIBLE DU CHARMANT VILLAGE DE GAUJAC

un anonyme
02/07/2017 - 19:20:06

Que LAFARGE arrete ses tricheries et compromissions qui dégradent l'image de la France dans le monde !!!

REYNIER
10/05/2017 - 00:06:49

je lis tous vos commentaires qui pleurent sur les multinationales ; sur le TAFTA , sur les financiers apatrides etc etc
très bien ! d'accord ! mais bandes de moutons ! Je suis certain que 95 % d'entre vous sont allés voter Macron, le candidat de la banque rothschid,
le candidat 100% favorable au TAFTA,
le candidat qui dit qu'il est normal que whirpool,(
beneficiaire à Amiens et qui a engrangé de gros bénéfices), délocalise en pologne pour gagner encoe plus !!!! Vous ne méritez pas la démocratie!!! vous avez les élites capitalistes que vous méritez ! car vous les avez élus !
Le pen = nazi ? Avez vous lu dans son programme, le projet de construction de camps de concentration et de chambres à gaz ?

pascal brosseau
09/05/2017 - 01:08:17

j'ai déjà signé cette pét, si je l'ai fait vous le saurez !c'est tellement grave que je prends le risque de la signer deux fois !

gail
05/05/2017 - 23:42:05

Le TAFTA et ses tribunaux spéciaux...Ne pourrions-nous pas avoir NOS tribunaux indépendants, appliquant strictement les lois ? ..... le financement ?
Un peu de dons et du mécénat de richissimes pouvant être écolos ou en tout cas, contraires aux pourris habituels ?

Melba
05/05/2017 - 10:53:05

A QUAND DES PEINES FINANCIERES CONSEQUANTES ET DE LA PRISON POUR PEUT-ERTE ISOLER CES DELINQUANTS DANGEREUX

AUDINO
04/05/2017 - 17:45:20

Marre des voyou à col blancs!Que cela cesse!

Hermitte
03/05/2017 - 23:47:46

certains dirigeants de lAFARGE n'on t ils pas été responsables dans des ministères français ou aux commissions europèennes comme ça été souvent le cas entre les firmes phyto et le ministère de l'agriculture ?

gomis
03/05/2017 - 22:27:16

la vérité tout simplement!

dani
03/05/2017 - 18:16:13

soutiens

doushka
03/05/2017 - 18:03:51

Lafarge et Daech, le patron du groupe démissionne
http://www.rse-magazine.com/Lafarge-et-Daech-le-patron-du-groupe-demissionne_a2177.html  

Alain UGUEN
03/05/2017 - 14:28:48

Que dire ???? Merci M. VIDALIES

un anonyme
05/04/2017 - 09:33:25

Pas de cailloux gascons dans le mur de la honte entre le Mexique et les Etats-Unis ! Lafarge a largement montré ces derniers temps que le profit compte avant tout en dépit des droits de l'homme ou de la nature !

Yvonne Drolshagen
27/03/2017 - 11:58:21

il y a suffisamment de zones humides naturelles n'ajoutons pas les artificielles "Lafarge" qu'ils aillent voir sur des zones type Larzac là il y a du cailloux à casser et de l'espace et ne touchons pas au terres cultivables plus profitables aux hommes en général (ce que semble oublier "LafargeHolcim" )

Ricberd
24/03/2017 - 10:38:48

a quoi sert la grave ! pour les autoroutes aéroport etc a bétonner non..mr Lafafarge laisser la terre a la bonne culture

un anonyme
24/03/2017 - 07:33:07

Il est plus que temps de penser aux générations futures.Halte au gaspillage de nos terres nourricières. Halte à la mutilation de nos sols réserve vitale indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique. Plutôt que de dérouler le tapis rouge aux industriels du granulat , que les pouvoirs publics fassent les bons choix et privilégient le monde paysan en les aidant à promouvoir une agriculture respectueuse de l'environnement et de notre santé. Gaujac peut continuer à s'embellir et à soigner ses terres, je suis sûre que cela ferait le bonheur de quelques paysans à l'avant garde et en quête de terres pour exercer leurs talents.
Ne cédons pas au fatalisme. Entrons en résistance et ensemble disons NON aux Gravières.


danielle
23/03/2017 - 23:25:40

non aux ravages de Lafarge sur ce petit village!!!!!

HONTE à LAFARGE!!!!

un anonyme
23/03/2017 - 20:38:13

Les multinationales, l'ultra-libéralisme s'accommodent très bien des dictatures et des autocrates de tout poils regardez tous les pays qui font travailler des enfants et des adultes dans des condition infra-humaine les apple microsoft, Les Mulliez en France et tant d'autres sont-elle ne serait-ce qu'un milliardième de seconde, dérangées par cela ???
Pas le moins du monde !

Gabriel Berthomieu
23/03/2017 - 18:21:10

En + reportage édifiant avec Elise Lucet ds "Investigations",cette entreprise qui touchait des quotas pour un site qui n'était + exploité!Scandaleux!

Christiane Huard
23/03/2017 - 18:18:49

Il faut absolument empêcher ce pillage de territoire au nom du profit!
C'est un projet dévastateur pour l'environnement qui ne contribuera qu'à la mort du village. NON À GAUJAC SUR GRAVIERE!

Julie
22/03/2017 - 16:13:51

A Lafarge et tous les autres ...
Violeurs et voleurs implacables de sites naturels, beautés défigurées et mortelles blessures infligées à une nature riche d'autres trésors que celle convoitée par vous et les autres.
Cette terre appartient à ceux qui l'habitent, qui l'aiment et la respectent. Des voraces comme vous Lafarge et vos comparses industriels n'ont aucun droit sur Elle. Même pas celui de poser les yeux dessus vous en n'êtes pas dignes ...
Si pour vous, faire mourir la terre, sa biodiversité et les personnes qui vivent pour celle-ci, est votre tasse de thé sachez que ce n'est pas la notre.Nous faisons une overdose, nous ne voulons plus et supportons plus le béton. Je sais que les gouvernements successifs l'aiment beaucoup avec les royalties qui vont avec.
Cette course effrénée aux profits via Trump aux détriments des populations et de leurs avis me donne envie de vomir !
Laissez tranquille, ne touchez pas à la terre de Gaujac ! Elle est leur bonheur leur joyau et leur survie.
Quant à vous Lafarge et Cie, prenez donc votre retraite vous êtes assez riches pour le faire et cela nous fera un peu d'oxygène ! Vous aurez tout le temps nécessaire, tout le temps pour visiter (avec nostalgie sans doute) tous les sites qui ont eu droit à vos impitoyables impacts de vos méfaits. De voir la terre béante morte, désertique et silencieuse, peut-être que cela vous choquera, vous fera réfléchir et vous donnera quelques remords ....
On peut rêver non ?

chavéta
22/03/2017 - 14:08:32

Développer DES ALTERNATIVES AU CIMENT: habitations, piscines biologiques, etc: boycottons un maximum ce qui nuit à plus ou moins long terme. Dans de nombreux cas le ciment n'est pas le moins cher, ni le plus solide ou durable ou facile ou esthétique etc; imaginons expérimentons communiquons partageons multiplions le véritable progrès.

Dévelopropre
21/03/2017 - 23:53:34

Le maire de Gaujac a t-il une quelconque influence pour interdire cette extraction de gravier extrêmement nuisible pour l'environnement, et les habitants de Gaujac ? SI OUI qu'il ai le courage de s'y opposer avec le soutient de la population

Sonia
21/03/2017 - 20:41:42

OK pour construire des murs...mais seulement quatre murs autour de Lafarge et qqs autres !

Leon De Ryel
21/03/2017 - 15:10:55

"L'argent ne se mangeant pas,d'autant que les populations locales bénéficient rarement des bénéfices, pourtant mirobolant de l'extraction de ressources sur leur territoires,il serait tant de considérer la vie des gens qui vivent ici, plutôt que de ne s'occuper que des dividendes que des personnes fort éloignées pourraient engranger de cette destruction des ressources...n'oublions pas qu'il y a des richesses partout, mais aussi que l'avis non avide des habitant.e.s compte, et devrait compter plus que celui des financiers...
Ou est donc la Démocratie? Aux mains de Lafarge?
Démo=le peuple, cratie=le pouvoir!!!

gael bareil
21/03/2017 - 15:01:57

Il est temps de créer (redonner) les sanctuaires de vie sauvage pour les plantes et animaux sauvages dans leur biodiversité naturelle et leur équilibre et régulation naturelle. Je l'estime à 40% des sols. Ces animaux et plantes sont libres et indépendants. Je demande une déclaration universelle des droits des animaux et plantes et la nomination d'interprètes qui sauront parler pour eux dans les instances nationales et internationales. Ce sera une façon pour l'homme de vivre sur un territoire fini et se rendre compte qu'il faut s'occuper de chaque personne et ne pas croire à une expansion et croissance illimitée (qui l'est pour certains !). Cette création est un message d'avenir mais aussi une nécessité pour constituer la société du futur que chacun et chacune appelle de ses voeux dans toutes les manifestations ou scrutins par une présence, une action ou malheureusement un retranchement observatif.

BESSIN Bruno
21/03/2017 - 11:14:54

des trous d'eau ! qui resterons ! avec des pentes à 45° de gravillons instables ! a deux encablures d'un village et d'une ville dont les gens ne demandent qu'a s'échapper pour profiter de dame nature...
JE VOUS INVITE EN TERME DE PIEGE A OBSERVER LA TECHNIQUE DU FOURMILLON...!

OUTRE TOUT CET ACCAPAREMENT ET DESTRUCTION DE TERRES FERTILES ET CE MANQUE DE MORALE ELEMENTAIRE TOUS AZIMUT DE LAFARGE :
les gravieres sont un lieu tr7s DANGEREUX !

BONDANCHE

un anonyme
21/03/2017 - 10:10:03

Soutien à l'association Vigilance Gravières qui tente d'éviter le pire sur un territoire agricole de première catégorie, qui nourrit les gens. Que restera-t-il si Lafarge obtient l'autorisation de dévaliser cette plaine : de la soupe aux caillous!

Ricard
20/03/2017 - 21:20:11

IL EST INADMISSIBLE D'ENVISAGER UNE GRAVIERE DE 80 HECTARE SUPPLEMENTAIRE DANS LE BOURG D'UNE COMMUNE RURALE COMME CELLE DE GAUJAC 289 HABITANTS SEULEMENT.LE SACCAGE ANNONCE DE CETTE PETITE COMMUNE POUR EXTRAIRE DU GRANULAT QUI SERA EXPORTE DANS LA REGION BORDELAISE EST INSUPPORTABLE POUR LES HABITANTS DU VILLAGE

RICARD PATRICK
20/03/2017 - 21:05:45

Ici à Marseille sud, ça n'arrete pas de bétonner aussi, on n'en peux plus de voir ce gachis, et c'est Lafarge encore, avec la complicité de grand groupes immobiliers et la ville, qui est sinistrement à l'oeuvre.. grr.. :/

Alice
20/03/2017 - 20:22:24

Le béton coulé dans le sang...

Guéorgue
20/03/2017 - 19:51:00

insupportable !

Latrémolière
20/03/2017 - 19:20:46

L'argent n'a pas d'odeur disait Vespasien en taxant les urinoirs. le monde des affaires n'a pas d'état d'âme; la morale ne les concerne pas, tant qu'il y a du fric à empocher!....
Et ce n'est pas nouveau, l'histoire est pleine de ces opérations très, très douteuses.

cactus
20/03/2017 - 19:13:48

CONTRE LAFARGE ET SES RAVAGES SUR LES GRAVIERES §

jean marc topenot
20/03/2017 - 18:49:53

Quand il y autant d'abus par l'oligarchie et ses valets il faut que les petits se réveillent pour dire NON et fassent des contrepropositions
Sauvegardons la nature, arrêtons de polluer et d'appauvrir les sols, contestons les projets inutiles, etc

Le Vérinois

Le Vérinois
20/03/2017 - 18:06:49

jusqu'où iront-ils, qui leur barrera la route !
marre de tous ces chacals qui nuisent partout et ne laisserons rien de notre si belle nature.

capucine02
20/03/2017 - 17:54:44

Honte à ce groupe qui fait passer ses profits avant toute considération morale !

MICHARD Pierre
20/03/2017 - 17:49:40

Il est indispensable de sauvegarder les terres agricoles, les forêts, les zones humides, les pairies, les zones naturelles !

thierry
20/03/2017 - 17:43:13

Fin de l'impunité outrancière de Lafarge!!! Que tous ces grands groupes industriels pollueurs, exterminateurs, destructeurs, qui n'obéissent qu'à la seule loi de leur profit, soient rattrapés pour leurs actes scandaleux sur le plan écologique et humain, et enfin empêchés de nuire.
Pour la règle verte et la sauvegarde de notre écosystème, votons JLM2017.

Marie Lorentz
20/03/2017 - 16:17:29

Les dirigeants du groupe Lafarge ignorent visiblement tout du concept d'entreprise citoyenne. Nous devrions leur organiser un séminaire à ce sujet... un séminaire à Fleury-Mérogis ou aux Baumettes... Ils en ont bien besoin !

Frawald
20/03/2017 - 16:17:04

la république bananière FRANCE continue de vendre et de se vendre au société étrangère grace au merveilleux gouvernement que l'on à depuis 40 ans ............. ils ont pas digéré 68 !!!!

dautreville
20/03/2017 - 16:09:24

Toujours plus de profits, toujours plus d'impact sur le vivant.

Georges Doussiet
20/03/2017 - 15:42:15

Il faut mettre Lafarge au pilori et hors d'état de nuire a l'humanité et a la Nature !

Papi Rouge et Vert
20/03/2017 - 15:28:42


les héritiers par alcoolisation massive, jusqu'à ce que mort s'ensuive,
- les héritiers par cupidité,
- les héritiers institutionnels,
- ce monde interlope des carriers (que je connais dans mon activité professionnelle), où les ingénieurs chargés du contrôle vont pantoufler dans le privé, où les mêmes "frères" sortant du même moule des Mines ou des Ponts font la pluie et le beau temps... du balai...

René Hamel Consultant en risques industriels

René HAMEL
20/03/2017 - 15:22:31

L'argent est le seul Dieu Universel. Priez pour lui, pauvres Mécréants !

DANBEST
20/03/2017 - 15:15:14

Un peu de décence, un peu d’éthique, s'il vous plait. Qu'est ce qui est le plus important : le profit ou le respect de l'être humain ?

Claudine LEROY
20/03/2017 - 15:08:29

Dans le nord Isère, nous subissons les rejets de cheminées du co incinérateur VICAT autorisé à incinérer 240 000 tonnes de déchets industriels dangereux depuis autorisation préfectorale en date de 2006
RESPIRER NUIT GRAVEMENT à la santé dans notre canton ! mais, l'un de nos élus qui se qualifie lui même publiquement de primate réfractaire à l'environnement assure avec autorité qu'avec la " merde " qu'on respirait déjà, on pouvait bien prendre un supplément de pollution avec un site CHIMIREC, société condamnée en décembre 2013 pour faux, usage de faux, trafics d'huiles polluées aux P.C.B, revendues aux cimenteries pour incinération ...
Ce site CHIMIREC, tri-transit-stockage et pré-traitement de 30 000 tonnes/an de D.I.D pour commencer est imposé par les élus dans une ancienne zone agricole protégée, requalifiée en zone économique et industrielle, à 220m des habitations du village de Bouvesse Quirieu, mais également à 440m du cimentier local ... Ceci explique cela !
Isère magazine signalait il y a quelques temps que 7 500 nouveaux cas de cancers étaient déclarés annuellement dans notre département de l'Isère, fortement industrialisé, ce qui est inquiétant !
Seule, une petite association " sans nature pas de futur " a fait un barrage depuis 8 ans ! D'ici peu, elle sera convoquée pour l'appel qu'elle a déposé contre l'autorisation accordée à CHIMIREC par le préfet, suite à des informations faussées données par les élus ...
En effet, cette installation classée CHIMIREC aurait du s'implanter à ARANDON, à moins de 8 kms, dans une immense zone industrielle classée, spécifiquement créée pour ce genre d'entreprises, 36 hectares en 2008 suivant le cadastre, plus de 150 hectares disponibles actuellement, zone bénéficiant d'un décret d'utilité publique ...
Suivre  www.sansnaturepasdefutur.fr.  

mireille ALEXANDRE
20/03/2017 - 14:47:06

le mur de la honte ne sera jamais assez grand pour écrire toutes les avanies dont les puissances du FRIc sont capables

michel armagnat
20/03/2017 - 14:46:32

lafarge est un groupe en partie suisse, comme nestlé..... ces gens là n'ont aucun scrupule... aucun ! seul le boycott peut les atteindre...

andré damois
20/03/2017 - 14:26:48

Lafarge,laisse-béton !
Appliquez s'il vous plaît la règle verte:ne pas prendre à la terre plus qu'elle n'en peut produire,ni plus que nous en avons besoin;l"avenir en commun programme politique de JLMélenchon.
Les peuples n'ont pas besoin de murs pour vivre,mais de pain,d'eau et d'échanges solidaires.
Maryse Bouche

Maryse Bouche
20/03/2017 - 14:24:16

sans compter toutes les interventions directes ou indirectes en Afrique pour remplacer le pisé naturel gratuit dans les constructions par le ciment lui payant !!!

ostré
20/03/2017 - 12:15:24

Quelle honte !

Ursula Pezeu
20/03/2017 - 11:46:07

Lafarge ? Lambert ? J.M. Le Pen ? Héritage personnel ? Politique ? Un mur xénophobe ? Un débile dans une maison blanche ? Un autre à St-Cloud ? Une autre en campagne ? Plein d'autres aux urnes ? Un frexit ? Une autre ligne Maginot ? Mon Dieu des étrangers par milliards ? Et le raton laveur dans tout ça ?
Quand même qu'est-ce qu'on perd comme temps avec ces gens-là, alors que, du temps, il semblerait qu'on en ait plus beaucoup à perdre.

françois-xavier louis
20/03/2017 - 11:11:36

Oui, pour cette multinationale, l'argent n'a pas d'odeur, même s'il pue.
Ne laissons pas "béton"!

Danielle Rion
20/03/2017 - 11:06:57

Entre partisans et opposants au projet de Lafarge Granulats, les échanges ont fini d’être cordiaux.
http://www.sudouest.fr/2016/11/24/gaujac-pris-entre-deux-eaux-2578636-3705.php  

Gaujac: le comité de défense «Vigilance Gravières» fait son trou
http://www.lerepublicain.net/gaujac-le-comite-de-defense-vigilance-gravieres-fait-son-trou_70882/  

Alain UGUEN
20/03/2017 - 08:53:45

La lutte continue ...

gaujac
16/03/2017 - 16:06:17

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !