Vote Ecolo : le mélange c’est tendance !

Défendons le droit de vote le 20 juin prochain : plus le nombre de listes augmente et plus l’abstention grandit !

Nous plaidions pour une primaire verte ouverte qui permette d’associer les citoyennes et les citoyens aux choix de leurs candidats et des priorités programmatiques. Ce ne sera pas pour cette fois et la primaire aura lieu au premier tour des régionales mais nous pensons que chacune et chacun peut utiliser son droit de vote pour envoyer un message clair à la classe politique qui reste figée sur des pratiques d’un autre temps.

l’Appel pour un débat sur une majorité régionale verte ouverte en Bretagne est resté sans réponse ;o(

L’abstention n’est pas une option.

Des femmes et des hommes, encore aujourd’hui sacrifient leur vie pour défendre le droit de vote

C’est le 21 avril 1944, que le Comité Français de Libération Nationale, présidé par le Général de Gaulle, signait, à Alger, une “ordonnance relative à l’organisation des pouvoirs publics en France après la Libération”. Après de longues années de luttes, les femmes devenaient enfin électrices et éligibles, comme les hommes, au suffrage universel.

Avant de décider de laisser à d’autres le choix de décider pour nous chacune et chacun doit réfléchir à la portée de cet acte à un moment où populisme et dictature deviennent monnaie courante sur la planète.

Face à la déliquescence de la vie politique où le clivage gauche-droite laisse de plus en plus la place au clivage écologiste (et donc terrien) – nationaliste, les mouvements politiques, associatifs, syndicaux gangrénés par le tout à l’égo peinent à offrir des perspectives poussant les jeunes générations à s’engager tant ils s’émiettent en une multitude de micro-organismes. Dans cette période de décomposition-recomposition chacune et chacun peut choisir soit d’opter pour les micro-organismes soit d’être la petite graine qui germera quand le compostage sera à maturité.

La multiplication des listes dites écologistes fait peser la menace qu’aucune ne franchisse le cap des 10% nécessaires pour participer au second tour et aucune ne dit clairement avec qui elle compte s’allier pour constituer une majorité au second tour.

Marre de voter vert au premier tour et d’être marron au second

Pour envoyer un message clair nous proposons de voter pour les listes que vous voulez voir ensemble pour gérer votre région et votre département. S’il y en a plusieurs votre vote sera compté nul mais comme la règle veut que la présidence du bureau de vote signe tous les bulletins blancs ou nuls, vous pouvez être assurés que votre vote sera entendu et que chacune des listes saura qu’elle a perdu une voix faute d’avoir su trouver un accord avant le premier tour.

Alain Uguen les amis des 150

Be Sociable, Share!

5 réflexions au sujet de « Vote Ecolo : le mélange c’est tendance ! »

  1. Moi ce sera LFI plutôt que tout autre, parce que c’est le mouvement le plus écolo et le plus complet de tous à mon sens. Cela dit, si au second tour, un autre mouvement écolo est présent, ce sera pour lui évidemment.

  2. Exception qui confirme la règle, dans les Hauts de France aucune voix ne doit manquer à la liste “Pour le climat, pour l’emploi”, conduite par Karima Delli (EELV, PS et alliés, LFI)

  3. Alain, tu n’as pas encore réussi à accepter que depuis ses débuts, l’écologie politique n’a qu’un représentant sérieux, EELV actuellement.Donc on vote pour lui, ou-et-on fait de la pression locale. Amitiés de longue date.

  4. Salut à vous,
    A deux heures de la fin de campagne électorale je vous adresse ce message amical.
    L’heure est grave pour nous Alsaciens parce que les sondages prédisent la victoire du front national.
    Dimanche il nous faut donc aller voter pour empêcher cette honte malgré le risque COVID qui est toujours là.

    Concernant l’élection de nos représentants à la CEA ( ex conseils départementaux des Haut Rhin et Bas Rhin fusionnés) il importe de savoir que pour ce vote par cantons, en ce qui concerne le Haut Rhin tous les partis de gauche et écologistes se sont entendus pour se répartir les candidats par cantons.

    Pour notre canton du Bassin Potassique, les candidats de la gauche sociale et écologistes sont nos amis : Nicole Joste Carquin, Antoine Homé et remplaçants Rachel Feder et Jean Claude Mensch. Nous connaissons tous leur pugnacité dans la défense des valeurs de Gauche , Sociales et Ecologistes de ces amis.

    En votant pour cette liste nous pouvons espérer avec d’autres cantons tinter ce futur conseil CEA à gauche dans notre Alsace trop ancrée à droite depuis si longtemps.

    Concernant l’élection de nos représentants à (ce trop grand) conseil régional Grand Est : la Gauche n’a malheureusement pas réussi à s’entendre avec tous. Quel grand dommage !!!!

    Plaidant depuis longtemps que l’alliance des gauches est indispensable à l’obtention de quelques sièges portant ces valeurs de gauche, je suis très déçue par la position de ces quelques partis.

    La liste menée par E.Romani est la liste de la plus large alliance à gauche. Je fais campagne pour voter pour celle-ci.

    Il est impératif de voter utile dès ce premier tour !!!!

    Merci de prendre le temps de lire mon dernier message élections avant le premier tour de dimanche.

    Amitiés

    Josiane cœur à gauche sensible à l’écologie.

Répondre à Antolin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *