Pour la création du Fonds pour le Réemploi Solidaire

Mode d’emploi
Notre site prenant pas en compte le fait que l’encodage par défaut est en utf8 sur PHP 5.6, cela rend nos actions illisibles sur le site.
Par contre cela n’affecte pas ce blog ni l’e-quotidien ni les dons.

Les techs de notre hébergeur associatif migrent actuellement les sites  hébergés sur les anciens serveurs qui tournaient sur php5.4 vers les nouveaux serveurs  qui supportent php5.6 et php7.2. Cela implique que notre webmestre Adérito rende notre site compatible avec l’une ou l’autre de ces versions. Cela risque de prendre un certain temps pendant lequel nous revenons à notre mode de fonctionnement initial (ce qui nous rajeunit de 20 ans ;o))

Juste après votre message habituel qui vous redirige vers ce blog pour avoir les explications, vous recevrez un second message qui est celui de cette cyber action. Il vous suffira de faire “répondre à tous”, de rajouter l’adresse électronique de votre député  pour faire en sorte que tous les parlementaires soient touchés , de rajouter vos coordonnées, de personnaliser le texte si vous le souhaitez et de faire partir pour que le Président de l’Assemblée Nationale, votre parlementaire et moi (pour la comptabilisation de la participation) recevions votre message.

Merci de votre indulgence et pour l’effort supplémentaire que nous vous demandons.

Alain

Vive l'heureux cyclage

Emmaüs France et le Réseau National des Ressourceries saluent le vote transpartisan du Sénat en faveur de la création d’un Fonds pour le Réemploi Solidaire lors de la discussion en séance publique sur le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, jeudi 26 septembre. Cette mesure prévoit la création d’un dispositif de financement des associations de réemploi solidaire (ressourceries, recycleries, structures Emmaüs…) en utilisant une infime partie des éco-contributions versées par les industriels et distributeurs.


Une telle mesure permet de développer le réemploi sur les territoires et de limiter le gaspillage de nos ressources en redonnant vie à des dizaines de milliers de tonnes d’objets. Elle permet aussi de créer jusqu’à 70 000 emplois pour les plus précaires à l’horizon 2030.

C’est aussi une opportunité formidable pour les entreprises contributrices de participer au développement d’initiatives d’intérêt général combinant transition écologique, citoyenneté et justice sociale sur les territoires.

Enfin, elle est une mesure pour le pouvoir d’achat des Français : en permettant à tous, et en particulier aux plus démunis, de s’équiper en biens de consommation responsables à bas prix et de devenir acteurs d’une transition écologique et solidaires que la société appelle de ses vœux.

Les associations de réemploi solidaire se félicitent du vote massif et transpartisan en faveur de ce Fonds pour le Réemploi Solidaire et tiennent à saluer l’avancée majeure que cette mesure du projet de loi représente. Elles ne doutent pas que les député-e-s et le gouvernement auront à cœur d’entériner ce nouvel outil au service de la prévention des déchets et de la solidarité.

Contacts presse : 

Martin Bobel, Vice Président au plaidoyer du Réseau National des Ressourceries :
Valérie Fayard, Directrice Générale Déléguée d’Emmaüs France

Aperçu de l’amendement
https://www.senat.fr/amendements/2018-2019/728/Amdt_133.html

Réseau National des Ressourceries, Réseau Francilien du Réemploi, Emmaüs, Halte à l’Obsolescence Programmée, Zéro Waste France, Corace, L’Heureux Cyclage, Les Amis de la Terre, Tissons la Solidarité, Smicval, Oxfam France, Cncress, Chantier Ecole, Cercle National du Recyclage, Fédération des acteurs de la solidarité.

Pourquoi Joël Labbé, sénateur écologiste, défend les ressourceries

Texte du message

Madame, Monsieur

le vote transpartisan du Sénat en faveur de la création d’un Fonds pour le Réemploi Solidaire lors de la discussion en séance publique sur le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire est un message d’espoir.
Je ne doute
pas que vous aurez à cœur d’entériner ce nouvel outil au service de la prévention des déchets et de la solidarité.

Attentif à vos votes, je vous prie d’agréer mes salutations citoyennes.

Partagez cet article !

15 réflexions au sujet de « Pour la création du Fonds pour le Réemploi Solidaire »

  1. Je félicite pour le vote massif et transpartisan en faveur de ce Fonds pour le Réemploi Solidaire . Je ne doute pas que les député-e-s et le gouvernement auront à cœur d’entériner ce nouvel outil au service de la prévention des déchets et de la solidarité.

  2. Madame, Monsieur

    le vote transpartisan du Sénat en faveur de la création d’un Fonds pour le Réemploi Solidaire lors de la discussion en séance publique sur le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire est un message d’espoir.
    Je ne doute pas que vous aurez à cœur d’entériner ce nouvel outil au service de la prévention des déchets et de la solidarité.

    Attentif à vos votes, je vous prie d’agréer mes salutations citoyennes.

  3. bonjour,Alain ! après avoir lu et relu,j’ai cru avoir fait ce qu’on me demandait en faisant “répondre à la liste ” avec mon nom et adresse et l’e- mail de mon député mais SYMPA me dit que mon message n’a pu être transmis .. on doit être “quiches”,je suppose A.M.

Répondre à BREMOND Marie-Jeann Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *