Journal des bonnes nouvelles du 15 janvier 2013

le chiffre 2012 : 3 140 contributeurs record battu 🙂
merci à tous de nous permettre d’envisager notre 14è année avec sérénité.
Les auteurs de petits dons (inférieurs à moins de 10 euros) ou ceux qui ne l’auraient pas encore reçu et qui souhaitent recevoir un reçu de don déductible des impôts sont invités à se faire connaitre.

EDF abandonne le Projet de stockage souterrain de gaz naturel «Salins des Landes»

Après un peu plus d’un an, le projet vient d’être abandonné. Les raisons officielles sont que les caractéristiques géologiques du diapir ne permettaient pas l’accueil des cavités envisagées. Outre le fait que depuis le début, les géologues du collectif l’aient affirmé, la réalité reste que l’opposition des citoyens relayée par les élus de proximité et les associations a ligué le territoire contre un projet qui mettait en péril son intégrité et son patrimoine. La pétition aura permis aux militants du collectif de donner un signe fort à leurs représentants de l’implication et de la détermination de la population à s’opposer à ce projet inepte.

Pour le collectif citoyens stockage gaz landes

Didier Tousis porte parole

Voir revue de presse du jour.
L’action a été mise en archives

* * * * *

Cyber@ction « bonus malus écologique des automobiles, pour une prise en compte de l’ensemble des pollutions générées », nous avons reçu une réponse de la Ministre de l’Ecologie.

BONNE nouvelle car, pour six courriers envoyés à quatre ministres du nouveau
gouvernement sollicités, cinq ont été à ce jour ignorés. C’est la première personnalité qui prend en compte notre démarche. Nous remercions Madame Delphine BATHO.
( ?) …mais ce courrier, hélas, n’a pas répondu à nos attentes.
Cette lettre et notre réponse sont publiées à ces adresses http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=24&t=11278&p=14606#p14606 et http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=11022&p=14607#p14607

La cyber@ction est donc toujours en cours (5058 signatures), et nous remercions cyber@cteurs d’avoir accepté sa prolongation.
Merci de continuer à signer, à diffuser.

Oïkos Kaï Bios

* * * * *

2 bonnes raisons de participer à la cyber @ction N° 516 : Abandon du permis aurifère

1 Resté silencieux depuis que le gouvernement a accordé un permis d’exploitation à la société Rexma sur le territoire de la commune de Saül, le préfet Denis Labbé a tenu à « remettre certaines choses à leur place » et indique qu’il n’a pas encore pris l’arrêté qui autorise le commencement de l’exploitation minière.
http://www.franceguyane.fr/regions/guyane/rexma-le-prefet-reprend-la-main-149615.php

2 Avis d’enquête publique sur le projet de Charte du Parc Amazonien de Guyane du 11 janvier au 11 février
http://www.guyane.pref.gouv.fr/pag_aep/
Nous ferons parvenir la liste des signataires à la commission d’enquête

Pour signer la cyber action

* * * * *
cyberaction N° 515 : Evaluation des OGM

Les états membres discuteront de l’évaluation des OGM lors du prochain Comité permanent de la chaine alimentaire et de la santé animale, le 8 février 2013 à Bruxelles. Initialement prévue le 10 janvier, cette discussion aura donc lieu dans près d’un mois et pourrait aboutir à un vote. La présente cyberaction a donc été prolongée afin de recueillir un soutien important sur un sujet de première importance

Pour signer la cyber action

L’Autorité de sécurité des aliments publie ses données sur le maïs transgénique NK603 de Monsanto, dénoncées par le chercheur Séralini.
La publication, par l’Autorité européenne de sécurité des aliments, des données sur le maïs OGM NK603 va “permettre de juger” qu’il n’aurait pas été autorisé “si on avait appliqué les mêmes critères” qu’à l’étude du Pr Séralini,

Voir revue de presse du jour.

Partagez cet article !

2 réflexions au sujet de « Journal des bonnes nouvelles du 15 janvier 2013 »

    • oui ce n’est pas un animal exotique proche du phacochère, c’est le terme employé par les scientifiques pour qualifier le dôme de sel, ou plutôt l’ensemble des couches géologiques qui ont permis la création d’un dôme de sel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *