Johnny et les paradis…fiscaux

Bonjour ,

Si je me permets de vous faire un courriel c’est que je ne sais plus à qui faire appel pour faire entendre des voix qui ne sont pas des pigeons .

Car, si toutes les couleurs et les goûts sont dans la nature, je suis scandalisée par tous les hommages qui sont faits à une personne (peu importe les qualités artistiques que pouvait avoir ce personnage) mais qui a tout fait pour ne pas payer d’ impôts en France (résident suisse, tenté par  la nationalité  monégasque voir de la belge) . Il suffit de voyager dans des pays étrangers de langue non francophone pour se rendre compte qu’il ne vendait ses disques que dans notre bon pays et il aurait dû rendre une partie à la nation (hôpitaux / écoles / musées) en étant un contribuable mais aujourd’hui nous prendre “notre” argent pour payer à ce genre de citoyen qui prend (un max) et ne veux / voulait rien redonner ni participer à la collectivité de la Nation sauf  à venir se faire soigner dans nos hôpitaux financés par NOS impôts et pas les siens  …. NON NON NON et re-NON d’autan qu’il devrait ? se faire enterrer à Saint Barth paradis fiscal s’il en est !!!!!

Il serait bien que des milliers de voix s’élèvent pour rappeler ces petits détails et demandent que les frais soient pris en charge par la famille ou les fans peu m’importe mais pas par moi /nous contribuable(s) ; et pourquoi pas une statue pour Madame BETTANCOURT (grosse fortune qui elle aussi savait apprécier les paradis de son vivant)
R-P B
Partagez cet article !

58 réflexions au sujet de « Johnny et les paradis…fiscaux »

    • A voir le nombre de politiques présents aux obsèques, il va finir au Panthéon (ou était-ce de la récupération ?) et … pourquoi pas à la Pléiade, comme l’autre m’as-tu-vu qui s’est fait voler la vedette par un rocker !!!

  1. MERCI ++++
    Cyberacteur se grandirait en aidant à lancer un appel public à une dénonciation médiatique de ce scandale du “Johnny le fraudeur” qui de son vivant se réfugiait dans des “enfers fiscaux” !

    Osez !!
    Philippe VACHETTE

    • Je m’associe totalement à ces coups de gueule . De trop nombreuses
      personnalités du showbiz s’expatrient pour des raisons fiscales quoiqu’ils nous racontent , tout en nous donnant des leçons de solidarité (restos du cœur) et ne se rappelant qu’ils sont Français que lorsqu’ils ont besoin de la France en particulier de notre système de santé .

    • Bonjour, au début des années soixante, déjà, je n’aimais pas ce geulard, près de soixante ans plus tard je ne l’aime pas plus et surtout je suis effaré de ces tombereaux de louanges déversés sur ce mec, interprète -oui- mais rien de plus, ni auteur, ni compositeur , passant au large de la décolonisation (à ce qu’il paraît ?) de toute la vie de la France , du monde sans un regard, sans une prise de partie (même un tant soit peu hypocrite !) et bien sûr ami de la droite et “escroc” avide de pognon, rien de plus, de pognon!!!! Pauvre société, qui se gargarise de tant de “médiocrité”…………

  2. idem !
    il y a encore des citoyens qui ne sont pas totalement abrutis ! et pendant qu’on y est , pour l’autre admirable disparu de la semaine , rappelons que ce brave Jean d’Ormesson avait écrit , lors d’un reportage au Rwanda , pour le Figaro:
    ” des massacres grandioses dans des paysages sublimes “…
    A propos journalisme débilitant , une pétition qui ne vient pas de notre site favori :
    https://www.change.org/p/pour-la-cr%C3%A9ation-d-un-conseil-de-d%C3%A9ontologie-du-journalisme-en-france
    ça vaut en politique comme en écologie.

  3. Tout à fait d’accord. Je n’aime pas tout ce ramdam pour une personne qui ne voulait pas payer d’impôts en France.
    Qui va payer les frais occasionnés par le déploiement des gardiens de la paix depuis mercredi et ce jusqu’à samedi?
    Qui payera les frais d’obsèques en France, le transport par avion et les frais d’inhumation à St Barth?

    • De tout coeur avec vous c’est inimaginable !!!! mais MACRON il pavane, c’est nous qui allons payé les frais, révoltons nous il est temps …………

  4. Ouf, merci ! Nous sommes saturés par ces tsunamis médiatiques démagogiques et qui ne profitent qu’ à ces politiques qui nous enfument. Les jeux du cirque masquent la désinformation et la corruption entretenues par les soi-disant élites.

  5. c’est la première réaction que j’ai également eue, surtout en entendant Hollande dire ” c’était un homme généreux “!!!! Combien a-t-il été payé pour chanter après les attentats ???? ce n’est pas de la générosité… c’est de l’opportunité !!!

  6. Très bien, et très nécessaire, ce coup de gueule. Voilà qui est sain !
    La disparition successive de deux emblèmes triviaux de la France actuelle, un dandy de la littérature et une bête spectaculaire, donne lieu à des flots d’émois insensés.
    Johnny Halliday ou le triomphe de la vulgarité officielle. Alors qu’il faisait tout pour échapper au fisc M. Chirac lui a décerné la Légion d’Honneur en 1997, et M. Macron vient de le déclarer “héros national”. Certains vont même à comparer la préparation de ses obsèques de l’Arc de Triomphe à la Madeleine, via la Concorde, à celles de Victor Hugo. L’abjection est totale. C’est atterrant.
    L’angélisme dominant, suffocant, ne laisse aucune place aux réserves ou au dissonances.
    Nous pataugeons dans la fange.

  7. Allumons le feu ! Est-il tout blanc ” noir c’est noir ” chante-t-il comme une cigale mais les fourmis que nous sommes agissons tel des bêtes de somme car on ne peut tricher Nous ” les Petits ” ….

    • Et surtout nous n’avons pas envie de tricher car nous sommes solidaires et responsables, même si notre argent est parfois bien mal employé.
      Hier soir, la Tour Eiffel ornée d’un scintillant “Merci Johnny” était comme un immense doigt d’honneur brandi à la face des honnêtes contribuables.

  8. bonjour,
    un grand bravo à l’auteur de ce coup de gueule, non contre l'”artiste” mais contre un comportement assez peu citoyen.
    La France exerce sans doute une grosse pression fiscale, mais ce n’est pas en allant égoïstement s’installer dans des “zones plus sympathiques fiscalement ” que l’on contribue à essayer de régler ce problème.
    J’entends de plus en plus souvent parler de personnalités “exilées fiscales” qui au premier soucis sérieux de santé reviennent vite sur le sol français pour y être bien et mieux soigné.
    C’est un scandale, car ce sont pour presque tous des gens qui devraient montrer l’exemple.
    Et comme j’ai une sainte horreur des déclarations anonymes, j’assume mes propos (avec fierté!!!!) donc je signe.
    Claude MELUL en Dordogne

  9. Est-il possible qu’on porte aux nues un artiste, fut-il aussi populaire que Johnny, et qu’on ne se préoccupe pas des médecins (professeurs, chercheurs, oncologues, …etc) qui eux, ne donnent “que” leur vie pour aider et soigner les autres?. Quel est ce monde où nous vivons?

  10. Johnny était un parfait rouage du système, jusque dans l’évasion fiscale. les chiens de garde lui rendent hommage, pour les avoir bien servi. En même temps comme dit Macron, ça prouve qu’ils sont sensibles et honnêtes en relayant l’immense “deuil populaire”, Macron ira même à l’église, c’est plus grave pour la République. Ce sont des malins, des serpents à sonnette.

  11. un complément à mon précédent commentaire, édifiant sur l’état de nos médias:
    ce matin dans le quotidien Sud-Ouest, sur une même page au sujet des deux dernières personnalités décédées:
    article sur Johnny 25cmX25cm (625 cm²)
    article sur Jean d’Ormesson 5cmX12cm (60 cm²)
    est-il besoin de rajouter un commentaire, mais je le fais tout de même:
    “la Culture contre l’ “‘aculture” (il y a des moments où il faut inventer des mots)
    Claude Melul

  12. J’ai entendu le commentaire suivant sur France-Info
    ” Johnny ennoblissait tout ce qu’il disait ” . Heureusement que le ridicule ne tue pas ! ……

  13. Le culte de la personne providentielle, le culte de l’idole date de plus de 6000ans !
    Tant que les gens ne s’assumeront pleinement nous aurons ces dérives dans tous les domaines. Tant que les gens attendront des autres “la solution”, c’est qu’ils n’auront pas compris que “la solution” doit venir de nous si nous nous comportons en être responsable.

  14. C’est simple : sans la participation de ceux qui paient impôts et cotisations sociales pour financer les hôpitaux, les traitements médicaux lourds, au moins deux jeunes membres de ma famille ne seraient plus en vie aujourd’hui.
    Alors cela me heurte profondément que l’on soit allé jusqu’à proposer une journée de deuil national pour un exilé fiscal, donc pour quelqu’un qui a refusé toute solidarité à ses concitoyens.
    C’est comme si l’on décrétait qu’ il est normal, voire politiquement correct, d’abandonner les plus faibles, de les laisser mourir.
    La loi de la jungle, le néolibéralisme dans toute sa splendeur !
    Demain Jean-Philippe Smet, exilé fiscal, va recevoir les mêmes honneurs que Joséphine Baker, résistante et humaniste… Et tout ce cirque en même temps que le Téléthon. Cherchez l’erreur.
    Enfin pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur les exilés fiscaux, voici un article intéressant : http://www.gauchemip.org/spip.php?article20153

  15. Personnellement “Je ne suis pas Johnny !”, ça, c’est sûr ! J’ai même assez honte de notre pays en l’occurrence à l’occasion de la mort de ce charlot ! Quel écœurement… Lamentable… Je n’en peux plus de ce déversement d’hommages dithyrambiques politiquement correct. Je me suis posée la question effectivement : qui va payer tout ce barnum ? Va y avoir de l’argent public disponible là, comme par enchantement !
    Je suis donc en complet accord avec votre courrier.

  16. Entendu : “c’est un morceau du drapeau bleu blanc rouge qui s’en va” ! France cul. “Si tu ne pleures pas, tu n’es pas français” France inf.
    Purée ! La situation est grave mes amis, la “lobotiomisation” de masse est en marche.

  17. L’essentiel est dit. L’enfumage du bas peuple se fait au grand jour avec l’aval des médias qui ne sont que des chambres d’enregistrement et le soutien indéfectible des politiques censés nous représenter mais qui soit tombent dans l’angélisme béat ou alors plongent dans la pègre la plus noire. Combien de bien disant et bien pensant viennent nous faire la nique qui pour défendre des migrants et repartent aussitôt leur cinéma fini se reposer dans leurs somptueuses demeures du lac Léman, nous faire un pied de nez pour les sans abris qui eux meurent dans la rue comme de vulgaires bêtes d’abattoir, de tous ces sportifs qui sont appelés en équipe de France mais qui habitent dans des pays où l’impôt est faible, de tous ces écrivains qui procèdent de la même façon. Mais toutes ces personnes n’oublient jamais la France pour se faire soigner ou pour retirer un maximum de profit de ce qui fait notre nation.

  18. je suis également écœurée par tout ce ramdam autour de ce personnage inintéressant et profiteur ; ils sont hélas nombreux à se planquer dans les paradis fiscaux : artistes, sportifs, politiques …..et à se permettre de nous donner des leçons de générosité ; c’est une honte.

  19. Une vidéo musicale en cadeau pour tous ceux qui ne s’exilent pas dans les paradis fiscaux , qui restent pour faire “avancer le bateau France” et qui aujourd’hui, plus encore qu’un autre jour, sont ouvertement pris pour des andouilles.
    Allez, Ho Hisse, Ej Ouhnem
    https://www.youtube.com/watch?v=kQmF31pn_fk
    PS : Il me semble que le soliste est Leonid Kharitonov. Une vraie belle voix.
    Bonne journée et bonne écoute.

  20. Effectivement ,dans un pays gouverné par des voyous, un voyou(qui l’a toujours été,et violent dans sa jeunesse ,même tardive ,il cognait sur des gens ,pour un rien ,passait une nuit au poste ,et relâché ,pour recommencer!)de son espèce est à son aise.les contrôles fiscaux et redressements ne l’ont pas bien touché.
    Tant qu’on y est ,Macron devrait l’appeler Dieu!

  21. Je suis bien sûr d’accord avec tous ces commentaires très pertinents. Je déteste cette unanimité des médias qui ne représentent qu’eux-mêmes et cette ferveur qui fait surtout entendre le bruit du tiroir-caisse. L’orchestration de ces obsèques et hommages a été pensée de longue date pour rapporter un maximum d’argent comme, d’ailleurs, le matraquage de sa vie et de son oeuvre au fil des ans. L’habileté a été de réussir à l’introduire dans les églises, d’où l’image hagiographique. Maintenant, à chacun de faire savoir à son entourage que le showbiz’ n’a pas été inventé pour fabriquer des modèles de moralité mais pour faire de l’argent, de l’argent et encore de l’argent. Vous le voyez, là, le rapport avec Monsieur Macron prosterné ?
    Anne-Marie LOUIS (Yvelines)

  22. On a les héros qu’on peut… À force de se mettre sur de “mauvais rails”, il a ruiné sa santé et est devenu une épave volontaire. Bel exemple pour la jeunesse.
    Quant à son amour pour St Barth : Saint Barth ce n’est pas le patron des tiroirs caisse non répertoriés ? Là encore faire un héros d’un grand délinquant fiscal c’est une spécialité française ! Comment peut on espérer vivre un jour (lointain) en démocratie avec des électeurs qui admirent ceux qui les volent ?
    Comme disait le commentaire qui redoutait qu’on élève au frais du contribuable une statue à Mme Bettancourt. Je redoute qu’on en élève une à ce grand délinquant fiscal et que l’on augmente encore nos impôts pour cela ! Au moins Johnny ne culpabilisait pas à ne pas payer d’impôts, c’est pourtant le discours culpabilisant que l’état sert à tous les cons comme moi qui en payent. Soyons en sûr les pauvres exemptés d’impôts seraient capables de donner quelques euros pour financer un monument à sa gloire ! C’est à désespérer !

  23. ça fait du bien de voir que la France ne se résume pas qu’à un troupeau de beaufs et d’opportunistes. Merci Alain d’avoir initié ce coup de gueule.

  24. AH que cet article me détruit ma réputation aurait dit Johnny. Bien que je ne partageais pas grand chose avec l’autre disparu: Jean d’Ormesson je pense qu’il aurait mérité un meilleur hommage,pourquoi pas descendre les Champs Elysées avec son cercueil sur une Harley!

  25. Qu’un président de la république soit disant lettré parle de “héros”,qu’il cite Victor Hugo pour étayer ses propos voilà qui montre vraiment la démagogie de ce président qui va récupérer au passage les voix de ces pauvres gogos qui se sont gelés à attendre leur idole .ça me fait de la peine pour eux.Quand j’étais jeune à l’âge où a commencé Johnny bien sûr que j’ai chanté ses chansons , comme j’étais attirée par la belle gueule de Delon.
    Rassurez vous ça n’a pas duré ! Que c’est il donc passé pour que toutes ces personnes soient à ce point anesthésiées?
    Où vont aller tous ces commentaires?j’ai entendu une petite critique de la part d’une journaliste italienne vendredi soir à 28 Mn sur Arte
    Autrement ce sera un lynchage total
    Comment avons nous osé!
    Denise(38)

  26. j’ai relu le texte car je me suis dit que ce ne pouvait pas être d’Alain Uguen, tellement je trouvais ce texte haineux et simpliste, et j’ai compris que c’était d’abord écrit par une femme et que cette personne ne signait pas son texte.
    Et les appels du pied à la haine et à la bassesse m’ont fait penser dans leur tonalité à tout ce que devait crier la foule à la libération quand on tondait les femmes sans jugement et sur une impression, car quelles preuves y a t’il que l’Etat ait payé quoi que ce soit, à part effectivement le service d’ordre nécessaire. Et ensuite tous les commentaires sans exceptions me faisaient penser à un tribunal populaire ou un tribunal d’exception, où le condamné l’est déjà avant meme d’avoir été jugé et qu’on le livre à la populace. Et je me suis dit que ce tombereau de haine déversé sur le bouc émissaire idéal ressemblait au tombereau de louanges et de propos panégyriques déversés sur la tête de quelqu’un qui n’avait rien demandé à personne. par ceux qui ont récupéré l’événement à leur profit (dont notre président, le roi de la récupération d’image, car son égo a du souffrir d’être mis dans l’ombre pour son déplacement en Algérie qu’il voulait historique entre la mort de d’Ormesson et celle d’Halliday, mais aussi peut être son producteur et aussi peut-être la marque Harley Davidson). Le recto et le verso d’un même mode de fonctionnement moutonnier, dans l’éloge ou dans.la condamnation. Et je me suis demandée si vraiment cela pouvait faire plaisir à Alain uguen tout ce déchaînement et s’il l’avait prévu en diffusant ce texte . Et je me suis demandé si Charles Aznavour aurait droit au même traitement à sa mort, lui qui a aussi échappé au fisc, mais sans se faire remarquer ni attirer l’attention sur ses frasques, n’étant pas un rocker, une chance pour lui vu le sort qu’on réserve dans ce cas. Je suis d’autant plus à l’aise pour en parler que ayant grandi dans la même époque que Johny Halliday, je n’ai jamais été la groupie ou une fan de qui que ce soit, c’était un phénomène qui m’étonnait mais m’était indifférent, et jamais je n’ai éprouvé ni mépris ni condescendance pour tous mes condisciples qui succombaient à une mode quelle qu’elle soit, que ce soit pour de la variété ou pour un intellectuel idéalisé et mis sur un piédestal.
    Par contre cette mort m’a interpelée à cause de l’écho qu’elle avait en tant qu’événement social collectif et je suis allée voir l’histoire de cet homme dont j’ignorais la vie, les souffrances et les accidents de la vie, et franchement on peut trouver de pires salauds dans les évadés fiscaux. Et j’ai trouvé qu’on lui faisait injustement un procés en sorcellerie digne du moyen âge, et devant la foule rassemblée à l’occasion, alors que je n’avais pas prévu de regarder la télévision, j’ai été saisie par la sincérité de ce rassemblement populaire, une foule non instrumentalisée, et le contraste entre ces gens émus, venus de partout et la récupération manifeste des médias et de certains était tout à l’avantage de la sincérité. Que de cynisme et de pur dénigrement dans la plupart des commentaires, que de discours moralisatuers, je me suis demandé quel âge vous aviez tous, pour quelqu’un qui courait après son enfance perdue, et prenait des risques vitaux pour lui meme, il y a vraiment de pires salauds qui mourront bien tranquilles juste par ce qu’ils échapperont aux feux des médias parce que eux contrôlent parfaitement le système…Je pense que vous vous trompez de cible… et hier je suis tombée sur une vidéo, que j’ai trouvée pleine de sens car il chantait la chanson de Balavoine : “je ne suis pas un héros” , écrite pour lui. Très étonnant qu’a 4h30 du matin je parle de quelqu’un dont la vie m’était encore étrangère il y a une semaine, et que je me sente autant concernée…..

    • Déferlement de haine contre Johnny Hallyday ? Vous y allez un peu fort. La plupart des commentaires critiquent surtout le fait que l’on ait rendu un hommage officiel à un exilé fiscal.
      Johnny Hallyday a interprété quelques belles chansons, surtout celle dédiée à Tennessee Williams plus un album sur Hamlet que beaucoup ont oublié, mais qu’a t-il fait pour la nation ?
      Aznavour lui, se dévoue beaucoup pour l’Arménie, son pays d’origine.
      Les citoyens honnêtes n’ont même pas un remerciement. Pas un jour d’hommage, pas même le 14 juillet qui devrait être le jour de la République et du peuple et qui s’est transformé en célébration militaire. Moi j’aimerais bien voir défiler des infirmières, des ouvriers, des profs, etc. sur les Champs Elysées.
      Que les anciens yéyés (Johnny est/était de l’âge de mes parents) pleurent sur leur idole et leur jeunesse, cela ne me choque pas. Chacun comble ses vides, ses manques et trouve ses émotions où il peut, comme il peut (moi y compris, même si mon kif n’est pas dans le rock). Mais qu’un Président de la République fasse d’un exilé fiscal un “héros national”, alors là NON, c’est trop !!!
      Et qu’une majorité de citoyens trouvent cela normal, c’est pire.
      Je me fais beaucoup de soucis pour notre fichu pays !

        • Ok, alors hommage seulement “populaire” mais avec … motards de la police en tête de cortège sur les Champs Elysées fermés à la circulation et discours du Président de la République sur le parvis !
          Président de la République qui avait auparavant qualifié Johnny de “héros français”, en apprenant son décès.
          Manquait plus que la Garde républicaine à dada et/ou des accents vibrants à la Malraux :
          “Eeenntre ici Jean-Philippe” pour faire encore plus populaire.
          D’un côté, on encense, on loue (même au plus haut niveau de l’Etat) les vedettes qui fraudent le fisc ou mettent les voiles pour ne pas payer leur quote-part à la société et pouvoir s’acheter une énième villa ou une énième voiture de luxe ; de l’autre on tue impunément les braves gosses comme Rémi Fraisse. Il y a quelque chose de pourri là dedans !

  27. Au sixième jour après son décès les média-moutons sont toujours à l’unisson ! Johnny c’est l’opium du peuple ! on ne nous parle pas des cinglés qui sont à deux doigts de provoquer une guerre nucléaire ……ou qui sont en train de mettre le moyen orient à feu et à sang ! Pour ma part Mr Smet , je n’en peut plus , c’est le ras-le-bol , l’over-dose …………………….

  28. J’admets que le fait n’est pas plaisant. Mais ayez l’honnêteté de vous dire , de nous dire ce que vous auriez vous, fait à sa place dans les mêmes conditions avec les mêmes gains mérités .N’essayons nous pas tous, de chercher une solution pour payer moins de charges sur nos revenus .La France est riche!! elle a des dettes ?? et pourtant elle donne sans compter , aux sénateurs, aux députés, à la procréation abusive, aux migrants .Alors pourquoi ne pas placer son argent au mieux, plutôt que le voir mal géré dans notre pays

  29. Le jour ou l’état rackettera un peu moins pour gaspiller l’argent à tort et à travers …les gens de tous les niveaux paieront leurs impôts en France plus volontiers et ne partiront plus…en tout cas c’est mon avis

  30. Tant qu’il restait dans son coin… mais là, les limites ont été atteintes par les médias. Lancé par le showbiz français, ce pur produit de la sous-culture n’est rien de ce que prétendent les faiseurs de héros, comme a tenté de montrer cette pauvre et affligeante télé. Quand je pense à tous ses gens 1000 fois plus méritants et morts dans l’oubli, une honte pour notre pays. Et au nom de quoi a t-il eu la légion d’honneur en 1997 et ce qui est incroyable c’est qu’il est aussi Chevalier des Arts et des Lettres depuis 1995. Victor Hugo a dû hurler dans son cercueil au Panthéon.

  31. la bêtise médiatique, à l’égal de celle des hommes politiques, ne connaît plus sa limite. Un chanteur, pas très fute-fute, élevé pratiquement au rang de héros national ! C’est du n’apporte quoi dans ce pays médiocre plein de crève-la-faim vivant de sous culture et de patates.

Répondre à Franchine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *