*GAZ ET HUILE DE SCHISTE* : Une victoire dans le Sud, mais le combat continue…

Communiqué de presse du 28 novembre 2017

*GAZ ET HUILE DE SCHISTE* : Une victoire dans le Sud, mais le combat continue…

Les permis de recherche d’hydrocarbures Plaine d’Alès, Bassin d’Alès et Navacelles n’ont plus d’existence officielle sur les départements du Gard, de l’Ardèche et de Lozère. Les « collectifs français NON aux pétrole et gaz de schiste et de couche » s’en réjouissent mais restent vigilants.

………

Sollicité par les collectifs suite à cette publication, le préfet du Gard a confirmé le *rejet des demandes de prolongation* des trois PERH de Plaine d’Alès, Bassin d’Alès et Navacelles – expirés depuis 2014 et 2015 – par trois arrêtés interministériels du 15 mars 2017, confirmant ainsi leur expiration définitive.

Sollicité également par les collectifs, le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise a confirmé que les titulaires de ces trois PER n’ont pas introduit de recours contre ces décisions de rejet.

C’est donc une page qui se tourne avec le rejet définitif de ces trois permis, *une victoire* après sept années d’une mobilisation sans faille des citoyens et des élus sur ce territoire.

Une belle victoire certes, mais qui ne doit pas faire oublier *l’existence du permis de Montélimar* …..

D’autre part, le combat continue ailleurs en France, notamment dans le Bassin parisien, en Languedoc, en Lorraine et dans le Sud-Ouest …..

………

« No Gazaran ! »
NI ICI NI AILLEURS NI AUJOURD’HUI NI DEMAIN

Vous trouverez le communiqué de presse dans sa totalité en pdf ci joint ainsi que sur : http://www.nogazaran.fr/CP_PERH_Bassin-et-plaine-Ales-Navacelles_20171128.pdf

L’actualité juridique et administrative des permis … ici et ailleurs http://www.stopaugazdeschiste07.org/article274.html

Partagez cet article !

7 réflexions au sujet de « *GAZ ET HUILE DE SCHISTE* : Une victoire dans le Sud, mais le combat continue… »

  1. N”allons pas à la catastrophe, plus que risqué au Canada, donc encore plus en France qui n’a pas de très grandes étendues. l’autorisation où que ce soit en France, serait catastrophique pour ses habitants.

    • Pas seulement dans les zones peuplées ! Les extractions de gaz ou pétrole de schiste sont extrêmement polluantes et nocives pour l’environnement PARTOUT.

  2. Que faut-il pour que l’on comprenne à quel point ces méthodes d’exploitation sont dangereuses, polluantes et plus que risquées? On devrait interdire toute suggestion de forage ou de recherche une bonne fois pour toute et partout sur notre territoire et dans le monde entier. La Terre est un monde clos, ce qui se passe à Fukushima ou à Tchernobyl impacte toute l’humanité.Tout l’argent des compagnies pétrolières ne suffira pas pour réparer les catastrophes qu’elles nous préparent.

  3. QUAND LE DERNIER ARBRE SERA ABATTU, LA DERNIERE RIVIERE EMPOISONNEE, LE DERNIER POISSON CAPTURE, ALORS LE VISAGE PALE REALISERA QUE L’ARGENT NE SE MANGE PAS.

  4. Pesticides, insecticides, herbicides, forages pour des énergies fossiles utiles certes mais nuisibles, et paradis fiscaux d’un côté et de l’autre des petites bêtes utiles, des énergies propres, des herbes sauvages et des récoltes saines, une agriculture au service de tous et non au service des agro industriels motivés par le pognon planqué à fisc land protection zone choisissez votre camp : les hypermarchés avec leurs plats préparés bien beaux et poussés par ma pub que nous payons ou des fruits et légumes proprement plantés et récoltés et quelques minutes de préparation, des économies et une meilleure santé comme au temps de nos parents et grands parents. Faisons des tartes, des pommes de terre, un peu de vélo, de la marche a pieds et on ne s’en portera que mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *