L’ASN nous demande notre avis : donnons-le

L’ASN nous demande notre avis sur le projet d’avis relatif à la composition de l’acier du fond et du couvercle de la cuve

Fin juin nous lancions un appel URGENT : Appel à action contre l’EPR et sa cuve défectueuse : nous avons peu de temps pour agir !

Cet appel en deux temps pour contourner la stratégie de l’ASN de mise en place de filtre pour éviter les messages transitant par notre site, n’ont pas empêché l’ASN de donner un feu vert de principe avec nécessité de changer le couvercle de la cuve en 2024

http://www.ouest-france.fr/normandie/flamanville-50340/epr-de-flamanville-l-asn-donne-un-feu-vert-de-principe-sur-la-cuve-5095917

Pour se donner un semblant de verni démocratique, l’ASN lance en plein été une consultation publique. Nous vous proposons donc de donner votre avis.

1 Pour cela il faut d’abord se créer un compte sur le site de l’ASN

2 Le site de l’ASN vous enverra un message pour vous demander de valider votre compte

3 Vous pourrez enfin déposer votre commentaire jusqu’au 12 septembre en descendant jusqu’en bas de la page.

Ne ratons pas cette occasion de faire entendre notre voix à partir des éléments ci-dessous .

Partagez cet article !

10 réflexions au sujet de « L’ASN nous demande notre avis : donnons-le »

  1. Le nucléaire, ça suffit. On dirait que les Présidents qui se suivent ne veulent que nous rendre malades ou désirent notre mort. Arrétez les dégâts. Il y a eu Tchernobyl et Fukushima. Un arrêt des vieilles centrales serait un bien pour les Français et leurs riverains.

  2. S’il est un domaine au monde où le principe de précaution devrait s’imposer car on ne maitrise toujours pas tous les aspects néfastes de cette industrie, c’est bien le nucléaire ! Tenons-nous en au principe de précaution !

  3. Effectivement le nucléaire ça suffit.
    Non seulement la fiabilité des centrales diminue malgré les “pseudo” visites et travaux dits d’entretien, mais on ne sait pas encore démonter une centrale, neutraliser la radioactivité des déchets et surtout combustibles “nous” condamnant au stockage dangereux ET hasardeux de très très longue durée avec espoir d’oubli :-(.
    Le changement climatique implique des étiages de ^plus en plus bas donc des difficultés de + en + grandes pour refroidir ces monstres.
    En pratique 1 = zéro car actuellement rien ou presque pour se substituer à cette quasi hégémonie de ce nucléaire mortifère à + / – long terme et surtout à grande échelle.
    Il faut aussi supprimer les armes nucléaires en commençant par les stratégiques si coûteuses pour une dissuasion plus qu’hypothétique.
    Hydrogène, énergies “naturelles” renouvelables… doivent être rapidement développées à rythme plus soutenu…

    • ERREUR fréquente : L’ HYDROGENE N’EST PAS UNE SOURCE D’ENERGIE . CE N’EST QU’UN VECTEUR … comme l’électricité…
      ou l’eau bouillante sous pression…

      • ah bon !!! Ça vient de sortir !
        L’hydrogène est un carburant alors si ce n’est qu’un vecteur faut expliquer.
        Probablement une définition “chiantifique” de carburant.
        Si les USA ont pu envoyer des homme sur la Lune, c’est grâce à la fusée Saturne V dont les moteurs fonctionnaient à l’hydrogène (carburant) et l’oxygène (comburant) liquides !!!

  4. Impossible de me créer un compte ASN…par le biais de mon mot de passe refusé . J’ai tout fermé et recommencé…mais rien , refusé .

  5. J’ai créé un compte sur le site de l’ASN et attend toujours un mail de leur part pour valider mon compte ! du coup je n’ai pas pu continuer et mettre un avis.
    Beaucoup sont-ils dans le même cas ? ce serait bien de le savoir

  6. Pour l’avis de la cuve, le Collectif anti-nucléaire Ouest invite à signer la pétition du Réseau . Voir explication http://www.can-ouest.org/petition/
    Pétition
    CONSULTATION BIDON DE L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN )

    L’ASN organise une consultation publique sur internet, durant l’été, pour légitimer son avis de validation de la cuve (défectueuse ) de l’EPR de Flamanville.

    Légalement, un nouveau débat public aurait dû être organisé AVANT de prolonger le décret de création qui prenait fin en avril 2017.

    Par expérience de consultations précédentes, nous savons que l’ASN une fois de plus, ne tiendra pas compte des avis défavorables exprimés, se permettant de ne pas comptabiliser des réponses identiques.

    Aussi, le Collectif Anti Nucléaire Ouest appelle les citoyens à signer la pétition du Réseau Sortir du Nucléaire. Elle a déjà recueilli plus de 35000 signatures. Dépassons la barre des 50 000 avant fin septembre et soyons nombreux à la manifestation de St Lô du 30 septembre 2017 pour faire pression sur la décision du gouvernement.

    Cette acceptation probable de la cuve par le gouvernement ne doit pas se faire sans une protestation la plus forte possible ; ce chantier est désastreux et scandaleux; en pièce jointe le tract à diffuser

    toutes les infos sur http://www.can-ouest.org/

    Chantal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *