Déni de justice, déni écologique, Ségolène Royal autorise la chasse aux oies après la date de fermeture officielle !

oies En pleine période de froid, et à quelques jours seulement de la fin de la saison cynégétique, plusieurs pays européens ont déjà fermé la chasse. Mais pas la France qui continue de chasser des oiseaux affaiblis et affamés dans de nombreux départements.
Plus fort encore, la Ministre Ségolène Royal déclare à l’Assemblée nationale le 25 janvier que les oies pourront être chassées… dix jours de plus après la fermeture du 31 janvier ! Et ce au mépris de la règlementation.
Les décisions des Ministres français de l’environnement d’autoriser la chasse aux oies après le 31 janvier sont annulées depuis près de 20 ans par le Conseil d’État. Le Commissaire Européen Vella a répondu clairement aux questions de Madame Royal par courrier en date du 13 mars 2015 que les conditions de dérogation prévues par la Directive Oiseaux pour chasser les oies au-delà de la période légale de chasse n’étaient pas réunies dès lors que les prélèvements s’effectueraient alors sur des populations en migration de retour vers les sites de nidification. Les études scientifiques confirment le début des migrations dès la fin de la deuxième décade de janvier.
Ce n’est pas un problème pour la Ministre française en charge de l’écologie qui déclare dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale ce mercredi 25 janvier que, compte tenu du fait qu’un arrêté de prorogation de la période de chasse serait illégal, elle donnera des consignes orales pour ne pas verbaliser les braconniers jusqu’au 10 février !
http://videos.assemblee- nationale.fr/direct.4606002_ 5888ad55a5ea4

Cette invitation au non-respect du droit est également synonyme de mépris de la Cour Européenne de Justice qui poursuit déjà la France pour le braconnage constant des bruants ortolans !
Madame Ségolène Royal cède une fois de plus au lobby cynégétique. Pourtant la période de chasse en France est la plus longue d’Europe (plus de 6,5 mois de l’année) et s’exerce sur le nombre d’espèces le plus élevé en Europe : 90 espèces dont 64 d’oiseaux, pour des prélèvements annuels de 25 à 30 millions d’oiseaux. A noter qu’une vingtaine d’espèces chassées souffrent d’un mauvais état de conservation, inscrites sur les listes rouges européennes voire mondiales pour deux d’entre elles.
Officialiser le braconnage n’est pas compatible avec un État de droit. C’est d’autant plus choquant lorsque l’État français prétend être exemplaire pour la conservation de la biodiversité au lendemain du premier conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité. La LPO a introduit un recours indemnitaire contre le Ministère en charge de l’écologie en août 2015 auprès du tribunal administratif de Cergy-Pontoise, pour non-respect successif des décisions du Conseil d’État. Suite à cette nouvelle affaire, la LPO demande aux avocats spécialisés d’étudier la possibilité de poursuivre Madame Royal en responsabilité pénale, détachable de sa fonction ministérielle.
Contacts presse
LPO France
Allain Bougrain Dubourg /président LPO France

Partagez cet article !

5 réflexions au sujet de « Déni de justice, déni écologique, Ségolène Royal autorise la chasse aux oies après la date de fermeture officielle ! »

  1. MERCI Alain d’avoir publié le communiqué d’Allain Bougrain Dubourg sur le blog !
    C’est la deuxième fois que Madame Royal incite chasseurs et agents de l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) à ne pas respecter les dates de fermeture, et donc le cadre légal, en matière de chasse aux oies. Comme chacun sait, chasser après la date de fermeture relève du braconnage.
    Cautionner des faits de braconnage, inviter des fonctionnaires assermentés à ne pas effectuer correctement leur travail, se moquer ouvertement de la loi, sont des actes indignes d’un membre du gouvernement. Ce n’est plus tolérable !
    Une Ministre de l’Ecologie qui promeut le braconnage devrait être démise de ses fonctions puis jugée au pénal, comme un simple citoyen lambda.

  2. Quand est-ce que l’État laissera le ministère de l’écologie dirigé par quelqu’un qui a la fibre écologique ? Madame Royale ne la possède aucunement. Après les loups, les bouquetins et les oies quelle autre espèce va t’elle encore laisser assasinner. J’ai honte du gouvernement actuel !

  3. Je suis bientôt honteuse d’être française, de devoir supporter de tels scandales qui font fi des lois. C’est cela “la France d’en haut” !
    Moi, je continuerai à protéger, à nourrir ces beaux oiseaux, et à militer contre des personnes sans scrupules.
    Avoir la bénédiction pour le braconnage, où allons nous ?
    Tous les animaux ont leur raison d’être, il ne faudra pas s’étonner si la nature se venge un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *