Mme Isler-Béguin nommée Au grade de chevalier de la Légion d’honneur

Marie_Anne_Isler_Beguin_1

Par décret du Président de la République en date du 30 décembre 2016, pris sur le rapport du Premier ministre et des ministres et visé pour son exécution par le grand chancelier de la Légion d’honneur, vu les déclarations du conseil de l’ordre portant que les présentes promotions et nominations sont faites en conformité des lois, décrets et règlements, sont promus ou nommés pour prendre rang à compter de la date de réception dans leur grade :

Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat
Au grade de chevalier
Mme Isler-Béguin, née Isler (Marie-Anne), présidente d’une association pour la protection de l’environnement et l’amélioration de la qualité de vie ; 37 ans de services.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033760367

Toutes nos félicitations à notre Présidente et nos remerciements pour son action : les ors de la République retombent ainsi un peu sur nos souris.

Partagez cet article !

20 réflexions au sujet de « Mme Isler-Béguin nommée Au grade de chevalier de la Légion d’honneur »

  1. Bonjour,
    Je vous félicite Marie-Anne pour votre activité et votre engagement, mais pas pour avoir accepté cette légion d’honneur … A l’image de nombreuses “personnalités” comme Brassens, Bourvil , ou plus récemment Thomas Piketty vous auriez pu la refuser.
    Rappellez-vous de Mohammed ben Nayef , prince héritier d’Arabie Saoudite, qui l’a aussi reçu …
    Avec tout mon soutien pour votre engagement,
    Didier

    • Tout à fait d’accord avec le propos, pourquoi diantre accepter cette breloque, donnée à tout le monde, il faut justement savoir refuser et expliquer. Ce fut il y a quelques mois la présidente du CREPAN décorée, j’ai eu la même position. Il faut aussi ce rappeler qui a instauré ce hochet ?

  2. Marie Anne a été récompensée pour 37 ans au service de la protection de l’environnement,

    Vice-présidente du Parlement européen de 1991 à 1994
    Euro-députée du 20 juillet 1999 – 13 juillet 2009
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Anne_Isler-Béguin

    Marie-Anne ISLER BEGUIN , 10e Vice-Président du Bureau de Metz Métropole chargée de la mobilité et des déplacements a également succédé à Jean Marie Pelt comme Présidente de l’institut Européen de l’écologie
    http://metz.fr/lieux/lieu-234.php

  3. Bonjour,
    Je ne partage pas votre satisfaction. Personnellement cela m’ inquiéterait plutôt, quand on sait à qui elle est parfois attribuée, je pense à Schwarceneger (?) par exemple (médaille décernée par Jack Lang). Comment pouvez vous vous satisfaire de la reconnaissance d’un pouvoir qui ne parvient plus qu’à créer de la misère ?
    La vraie reconnaissance vient du peuple et pas du pouvoir, surtout pas du pouvoir actuel !
    Désolé de ce point de vue discordant. Je ne vous décerne aucune médaille mais j’accorde mon intérêt à Cybert@cteurs et je ne suis pas le seul. Votre vraie récompense c’est la confiance de vos sympathisants, car la confiance aujourd’hui à une grande valeur. Pour preuve tous ceux qui nous considèrent comme source de profit nous réclame sans cesse notre confiance. Les banques se paient même le culot de terminer leur courrier par : “Nous vous remercions de votre confiance”.
    Cordialement,
    Daniel

  4. Salut Marie-Anne,

    Je suis heureux de pouvoir t’envoyer un message car depuis que tu as quitte le parlement, je t’ai perdu de vue.

    Félicitations pour cette reconnaissance officielle.

    Amitiés

    Bises

    Georges Cingal

  5. Il est vrai que par ces temps de radicalisation il devient de plus en plus difficile de ménager la chèvre et le choux ! Toutefois étant omnivores nous pouvons manger, aussi bien du chou que de la chèvre sauf à choisir d’une façon claire ce qu’ on décide d’être : des employés, peu ou prou, d’un système politique lui même employé par une oligarchie ( petit groupe d’individus s’arrogeant un pouvoir ) financière ou des partisans-résistants-acteurs qui d’aucune façon ne se rendent complices du spectacle que ces oligarques et leurs employés déploient en toutes occasions: des élections jusqu’aux remises de récompenses en passant par toutes leurs manifestations théâtrales.

  6. BRAVO Marie Anne
    Cela te permet et ….. t’oblige maintenant à une impertinence respectueuse mais
    active vis à vis des politiques mous qui châtrent tant de mesures écologiques indispensable en Europe et en France !!

  7. salut Marie-Anne,
    Félicitations mais c’est une distinction à double tranchant. Merci à cyberacteurs qui me permet de t’envoyer sans trop de retard mes voeux pour 2017.
    Amitiés et Bises
    François

  8. j’ai beaucoup d’estime pour madame isler-béguin, mais pour moi, pour 2017, ce sera jean-luc mélenchon, qui a bien intégré toutes les questions écologiques dans le programme de “la france insoumise.

  9. enfin une récompense méritée qui va au-delà, vers ceux qui ne connaissent pas encore votre parcours,ainsi, le monde entier sait votre combat qui est à l’échelle humaine le notre.merci Madame.

  10. La Légion d’honneur est une distinction honorifique.
    Bravo Madame pour l’action que vous menez . C’est une source de fierté inestimable.
    Les récipiendaires qui reçoivent cette distinction sont un exemple de civisme public.
    Contrairement à ce qui a pu être dit, il ne faut pas le refuser…..
    En contre partie ,ceux qui la distribuent au nom du chef de l’état à n’importe qui ,
    oui ,ceux-là sont à blâmer.

  11. Il est de trop rares élus et élues éCologistes qui ne sont pas devenus éGologistes et qui méritent beaucoup d’estime.

    Mais il est vrai qu’on trouve dans cette légion trop de gens sans honneur. et respectabilité

    Alors que nul n’est indispensable est irremplaçable, donc qu’il faut savoir passer la main

    Un seul mandat une seule fois, sauf simple conseiller municipal , en mettant son expérience au service de ses successeurs élus.

    Trump est une des parfaites expressions du fondement insensé et suicidaire de nos pratiques électorales.

    Longue retraite altruiste à la pionnière Marianne – toujours aussi charmante- dont j’ai eu tout de même plaisir d’ avoir des nouvelles.

  12. Un des premiers noms des militants écolo de la 1ère heure, le sien, que j’ai retenu.
    Je salue sa constance dans la résistance au monde qu’on veut nous imposer, dont nous ne voulons toujours pas.
    43 ans de militantisme aussi au compteur.
    Merci
    Bertile Boucard

  13. L’Honneur, Madame, aurait été de refuser cette distinction.
    On ne peut pas être objectif face à un système dont on accepte les médailles.
    Je n’accorde plus ma confiance à Cyberacteurs que je suis pourtant depuis quelques années.

Répondre à Sampay Jean-Michel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *