La primaire de la Belle Alliance Populaire dernière chance pour sortir politiquement de la zone humide de Notre Dame des Landes

La droite et la gauche de gouvernement s’accrochent à un projet né au dernier millénaire et contraire à la fois aux orientations européennes en matière d’environnement et aux décisions mondiales issues de la COP21.

Nous proposons à tous ceux qui se battent contre ce projet dépassé d’en faire un enjeu de la Primaire de la Belle Alliance Populaire au travers d’une candidature collective citoyenne qui permet :

1 de participer à une primaire grandeur nature sans avoir à en supporter l’organisation

2 de se compter par rapport aux partis engagés dans la primaire de la Belle Alliance Populaire de manière à ce que cela débouche sur une répartition des circonscriptions et donc des députés issus de cette initiative

3 de mobiliser localement sur des Grands Projets Inutiles Imposés comme l’aéroport de ND des Landes, sur la sortie du nucléaire et d’obtenir leur abandon et l’investissement dans des moyens pour une Transition Ecologique Solidaire parce que les réseaux auront su mobiliser suffisamment pour être majoritaires au niveau de leur département comme cela devrait être le cas sur la Loire Atlantique au vu du résultat serré de la consultation de juin dernier.

Ce comptage pourra s’effectuer que le PS accepte ou pas la candidature collective citoyenne les réseaux pouvant éditer et distribuer y compris à l’entrée des bureaux de vote des bulletins de cette candidature collective.

Cela permettrait de tester la crédibilité des mouvements citoyens sur leur capacité à mettre en mouvement différents réseaux, à leur offrir un débouché politique pour leurs actions de terrain sans qu’ils se sentent embrigadés et à faire passer les citoyens du clic à une participation effective à une primaire grandeur nature.

Et le refus du PS de prendre en compte les votes pour cette candidature collective citoyenne sera une motivation supplémentaire pour justifier auprès des élus le fait qu’ils accordent leur parrainage à d’autres offres politiques.

Alain Uguen pour le Collectif HULOT2016 : Humains Unis pour une Législature Ouverte sur la Transition en 2016
hulot2016.fr

06 82 41 39 19

GEM2017 : pour une Gauche (ou des Gauches) et des Ecologistes Majoritaires en 2017

Partagez cet article !

7 réflexions au sujet de « La primaire de la Belle Alliance Populaire dernière chance pour sortir politiquement de la zone humide de Notre Dame des Landes »

  1. Projet inutile ,couteux,et nuisible

    De plus, cet aéroport ne servira à rien,(un de plus!) puisque les gens continueront à prendre leur avion à Roissy pour les longues distances

  2. Je soutiens ce que vous proposez à savoir : tous ceux qui se battent contre ce projet dépassé d’en faire un enjeu de la Primaire de la Belle Alliance Populaire au travers d’une candidature collective citoyenne qui permet :

    1 de participer à une primaire grandeur nature sans avoir à en supporter l’organisation

    2 de se compter par rapport aux partis engagés dans la primaire de la Belle Alliance Populaire de manière à ce que cela débouche sur une répartition des circonscriptions et donc des députés issus de cette initiative

    3 de mobiliser localement sur des Grands Projets Inutiles Imposés comme l’aéroport de ND des Landes, sur la sortie du nucléaire et d’obtenir leur abandon et l’investissement dans des moyens pour une Transition Ecologique Solidaire parce que les réseaux auront su mobiliser suffisamment pour être majoritaires au niveau de leur département comme cela devrait être le cas sur la Loire Atlantique au vu du résultat serré de la consultation de juin dernier.

  3. contre NDDL pour plusieurs raisons
    1, c’est une catastrophe écologique en détruisant une zone humide qui ne supportera pas les gros porteurs sans y enterrer des milliers de mètres cube de roches.
    2, projet étudié en 1962, 1963, pourquoi pas avec des avions à hélices.
    3, un référendum biaisé car fait sur le transfert de N.A alors que ce projet ne ferme aucunement l’ancien aéroport mais en créé un supplémentaire.
    4, il y a l’alternative d’aménagement de Nantes Atlantique, ce qui aux yeux de la LOI, interdit la construction de NDDL.
    5, qu’en sera-t-il de la pollution par dégazage du parc de Brière, pas étudié.
    6, le coût annoncé ne tient pas compte des infrastructures d’accès : ligne TGV vers Rennes, pont sur la Loire pour desservir le coté Vendée sans engorger Nantes, 2×2 voies pour relier les routes de Vannes, Châteaubriant et Angers. cela représente quelques milliard d’euros non compris.
    7, la probable corruption qui fait que le groupe VINCI obtient une concession de 50 ans en ne payant que 350 millions, soit dix pour cent du projet global.
    c’est pour ces raisons que je signe toutes les pétition contre ce projet inutile, puisque les courriers adressés aux élus comme à la presse restent lettre morte.

  4. Que va-t-il se passer maintenant que tous les recours en justice ont été épuisés? Nous le savons la justice est aux ordres mais les gouvernements qu’ils soient G ou D ne vont pas manquer de s’appuyer sur toutes ces décisions pour entamer les travaux dus aux bâtisseurs patentés véritables pieuvres et cancers de notre société. La raison saura t-elle triompher de cet inouï et abracadabrantesque projet inutile qui va une fois de plus défigurer un paysage ô combien précieux pour la faune et la flore. A côté de cela il ne faut pas être grand clair pour savoir que les dés étaient pipés en ce qui concerne le pseudo référendum et que les riverains de l’actuel aéroport voteraient en nombre pour éloigner Nantes atlantique de leur voisinage. Comme par magie ce référendum devient la référence absolue alors que quand les français ont voté contre la constitution européenne à 55% nos chers représentants se sont assis dessus comme la noblesse sur le tiers état. Le monde est-il devenu si sot que pour de l’argent il en arrive à scier la branche sur laquelle il est assis. Peut-on se satisfaire de plus de pollution sonore, visuelle, de l’air de l’eau… Il est grand temps de dire stop. Pour cela notre vote sera déterminant pour l’année à venir.

    • Pollution de l’eau, Michel … et encore, tant que nous n’en manquerons pas !! Mais cela arrive à grands pas, contrairement à toutes les idées reçues ! Pourquoi ? A cause du tout béton …!!!
      Avant longtemps, le meilleur placement … pour ceux qui auront encore quelques sous ! sera d’investir dans l’EAU …

  5. Je ne comprends pas l’intérêt de cette primaire : soutenez un candidat déjà en lice, clair sur son programme, ayant affirmé clairement sa volonté de ne pas autoriser la construction de NDDL : JL Mélenchon. De manière pragmatique il vaut mieux être nombreux derrière lui que de fragmenter les votes des opposants à cet aéroport!

Répondre à Jean-Pierre Reillon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *