Consultation Candidature Collective Citoyenne GEM2017

Bonnes Nouvelles du 08/09/16

Ségolène Royal refuse l’autorisation d’un nouveau pesticide
Merci à tous de votre mobilisation qui a sans doute pesé dans la décision de la Ministre.
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=1055

Gilles Eric Séralini gagne son procès en appel

Le journal MARIANNE et son journaliste JEAN-CLAUDE JAILLETTE ont perdu en cour d’appel de Paris ce 7 SEPTEMBRE 2016, et ont été condamnés en diffamation pour avoir dénigré, comme d’autres lobbyistes, agences et académies, le Professeur GILLES-ERIC SERALINI au sujet de ses recherches de 2012 montrant des tumeurs de rats dues au Roundup et à un maïs OGM, étude republiée et confirmée depuis.

La plupart des groupes de baleines à bosse ne sont plus en danger …
Accord climat: les procédures de ratification avancent en Europe

http://www.cyberacteurs.org/quotidien/equotidien.php?id=1575

Échanges des semences, brevets sur le vivant, OGM, après la Loi biodiversité, où en est-on ?
Guy Kastler fait le point pour nous
https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2455

GEM2017: Pour mettre le citoyen et la Transition Ecologiste Solidaire au cœur de la campagne présidentielle et législative

Pour mettre au coeur du débat politique la nécessaire “Transition Ecologiste Solidaire”, comme nous l’avions fait en 2011 avec GEM2012

la proposition c’est de présenter une candidature collective GEM2017 pour une Gauche et des Ecologistes Majoritaires en 2017 afin de permettre
* aux citoyens de dire :
– > La transition c’est maintenant, il est temps de passer aux Actes.
– > Ras le bol des politiciens professionnels : nous voulons récupérer notre voix de citoyens, les partis doivent être au service du Peuple et pas l’inverse.
– > La primaire doit nous permettre de choisir aussi nos candidats aux législatives et les priorités de la législature
* aux réseaux mobilisés autour de grands projets inutiles imposés (nucléaire, NDDL, Sivens, Cigeo….) de faire voter sur les territoires concernés avec l’espoir d’être majoritaires sur ces territoires
* aux mouvements citoyens de revendiquer un débouché politique et de se compter là où ils sont implantés.
En 2012 notre candidature collective avait été refusée non pas parce qu’elle était collective mais à défaut d’accords avec le PS.
Vous direz pourquoi faire un accord avec le PS après le mauvais bilan du quinquennat ?
Parce que le bilan est le résultat de notre incapacité en 2012 à nous rassembler pour établir un rapport de forces suffisant pour pouvoir peser pendant 5 ans avec un nombre de parlementaires conforme au poids politique de ce que nous représentons pour pouvoir faire contre-poids aux lobbies à l’oeuvre dans tous les domaines.
Parce qu’il y a urgence à mettre en oeuvre la Transition : Depui le lundi 8 août, la totalité des ressources renouvelables en un an a été consommée par l’humanité, selon le Global Footprint Network.
Parce que ce que nous promettent la droite et l’extrême droite est encore pire et que la dispersion des voix au premier tour de la présidentielle aboutira inéluctablement à un nouveau 21 avril.
Le pari c’est d’obtenir par cette candidature collective ce que nous n’avons pas pu obtenir durant de quinquennat par nos mobilisations.
La proposition n’est pas de créer un nouveau parti politique mais de proposer à tous les réseaux mobilisés sur des enjeux écologiques de nous mettre d’accord sur une règle du jeu simple : c’est le résultat du vote à la primaire qui permettra de décider le nombre de candidatures aux législatives que nous pourrons revendiquer et les projets dont nous pourrons revendiquer l’abandon et à l’intérieur du vote pour cette candidature collective ce sont les résultats dans les circonscriptions qui diront quels sont les endroits qui ont le mieux mobilisé et donc sont les plus aptes à revendiquer une candidature aux législatives.
Notre voix a du pouvoir

Outre le fait que la défense de l’idée de primaire est une vieille revendication de notre association à chaque étape validée par vous, le fait que vous répondiez positivement à cette nouvelle consultation nous donnerait du poids pour développer pendant cette campagne notre projet TRANSACTEURS : le Réseau Economique et Social des acteurs de la transition Ecologique Solidaire
Votre porte monnaie a du pouvoir
https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2345

Merci de nous donner votre avis
Etes-vous favorables à ce que notre association porte cette proposition GEM2017 ?
Votez
http://www.cyberacteurs.org/sondages/index.php
Mettez vos commentaires sur le blog

Texte de la pétition soumis à vos remarques et amendements serait:

Les soussignés se déclarent collectivement solidaires d’une Candidature Collective Citoyenne à la primaire initiée par la Belle Alliance sous le titre GEM2017 (pour une Gauche et des Ecologistes Majoritaires en 2017) et souhaitent
* que cette candidature soit prise en compte pour permettre aux électeurs écologistes d’affirmer leur sensibilité et de revendiquer que le candidat qui sortira de la primaire soit le-la candidat-e de la gauche et des écologistes,
* que les candidatures aux législatives soient représentatives de l’ensemble des sensibilités politiques de la future majorité
* que l’organisation avant le premier tour de la présidentielle d’une assemblée délibérante représentative des citoyens ayant participé à la primaire permette de définir les priorités du quinquennat et de répartir les candidatures aux législatives pour que la prochaine Assemblée Nationale soit représentative de notre bio-diversité.

Partagez cet article !

12 réflexions au sujet de « Consultation Candidature Collective Citoyenne GEM2017 »

    • Claude
      J’aurais du écrire Ras le bol des politiciens professionnels à vie car il n’est pas question d’éliminer des personnes qui sont souvent à la fois actrices et victimes d’un système : quelle reconversion pour un-e élu-e qui n’est pas fonctionnaire (et donc assuré de retrouver son emploi) ou rentier ?
      Quand à tout décider en tout temps en particulier de nos lois je ne pense pas que cela soit ni possible ni souhaitable : nous vivons dans des sociétés avec des enjeux de plus en plus complexes qui nécessitent que ceux qui décident aient le temps d’étudier, de consulter, de débattre avant que les décisions soient prises. Sinon c’est la prime aux lobbies ou à la démagogie.
      Ce n’est qu’un début continuons le …débat

  1. Cher(e)s ami(e)s,

    Je ne comprends pas vos sondages et leur but.

    Vous cherchez un candidat vraiment écologiste qui a un programme et une vision ? Tenez, nous en avons déjà un: celui de la France insoumise JL Mélenchon. Lisez nos idées et programme dans http://www.jlm2017.fr. et vous verrez que tout y est: l’éco-socialisme et la planification industrielle éco-responsable, appel d’une constituante pour la 6ème République, sortie des traités Européens, partage des richesse, audite citoyen de la “dette publique”, rapport économiques équitable et solidaire avec las pays pauvres, position forte contre le Tafta et CETA et tout accord de genre, sortie de l’OTAN, etc.,etc. Que voulez-vous d’autre? Ce n’est pas la peine de regarder ailleurs pour un hypothétique être providentiel, mes ami(e)s!

    Et pourquoi vous ne lancez pas un débat sur cette candidature, au lieu de nous bassiner avec ce mics-mac de primaire de gôche sans queue ni tête, sans une définition pour qui peut être considéré de gôche ? Macron le banquier ultra-libéral? Montebourg anti-écologie? Duflot sans principe et carriériste? Les écolo néo-libéraux et Eurolâtres ? Hollande (laisssez moi rire!!)…Si vous voulez un primaire mal-défini avec ces gens là, nous avons déjà dit merci et bon vent à vous!!

    Je vous invite entre temps, de lire l’article de JL Mélenchon qui parle largement de l’environnement, de la production alimentaire, la politique agricole, etc. Les questions qui, il me semble, vous intéresser.

    Amicalement

    Armand

    • Armand,

      J’ai mis ton message dans les commentaires sur le blog.

      Le but des sondages c’est de vérifier auprès de nos adhérents leur adhésion à des propositions pour faire évoluer un système politique qui est aujourd’hui en rupture avec l’électorat. Comme nous ne prétendons pas détenir une quelconque vérité ces sondages et les échanges qu’ils entrainent permettent d’affiner les idées défendues.

      En l’occurrence rassure-toi cette idée ne sera portée par Cyberacteurs que si un nombre significatif de nos cyber-amis s’exprime pour : pour l’heure nous sommes loin du compte.

      Je ne crois pas à un être providentiel qu’il s’appelle Jean luc, François, Emmanuel ou Alain.

      Je ne veux pas de quelqu’un (JLM ou un autre) qui est dans la politique depuis 40 ans en tant que professionnel depuis plus de 30 ans et qui ne dit pas avec quelle majorité il veut gouverner

      Je préfère les faisous aux disous : il y a trop d’exemples où des hommes providentiels une fois au pouvoir transforment celui-ci en dictature ou font une politique diamétralement opposée à celle qu’ils promettaient.

      Ayant moi-même été un professionnel de la politique pendant quelques années au détriment de ma carrière professionnelle, je défends l’idée d’un statut de l’élu qui assure à l’élu qui souhaite arrêter l’équivalent des Assedics pour un salarié.

      je défends la bio-diversité y compris en politique et la démocratie pour moi ce sont des personnes avec des convictions différentes qui passent des compromis pour gérer ensemble. Le fait que ce soit une coalition avec des sensibilités différentes et une représentation proportionnelle définie par la primaire est pour moi une meilleure garantie de respect des électeurs (parce que les choix seront débattus) que le système présidentiel où un seul homme avec une majorité à sa main décide de tout pendant 5 ou 6 ans (selon les mandats)

      Je crois que la primaire que nous défendons depuis un certain 21 avril 2002 est une façon d’associer les citoyens à la désignation des personnes appelées à les représenter dans la mesure où elle permet de mesurer un rapport de forces au sein d’une coalition à vocation majoritaire, de traduire ce rapport de forces en terme d’élus et de choisir les grandes priorités du mandat puisque je défends cette idée de primaire à tous les niveaux de la commune au Parlement.

      Comme Patrick Viveret je crois que “La multiplication des initiatives citoyennes, notamment en vue des élections de 2017, risque de déboucher sur leur concurrence et leur neutralisation respective. Le risque existe alors de permettre à une classe politique largement « hors sol » et coupée des forces vives du pays de perpétuer sa domination et ouvrirait d’autant plus la voie à des aventures dangereuses pour notre démocratie.”
      https://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2463

      Je crois enfin que c’est dans la vocation de Cyberacteurs en tant qu’organisation citoyenne non inféodée à une organisation politique quelle qu’elle soit d’apporter sa contribution à ces débats essentiels dans une démocratie vivante sans cesse à renouveler pour l’améliorer.

      Ce n’est qu’un début continuons le…débat.

      Amicalement

      Alain

  2. Chers ami(e)s de Cyber acteurs,

    Voici revenu le temps de la vieille antienne de l’union à l’approche des élections.

    L’argument étant toujours le même, la “gauche”, aussi piteuse soit-elle, serait “moins pire” que la “droite”.

    Quant à la méthode proposée, portant l’espoir d’obtenir, après 2017, ce qu’il a été impossible d’obtenir depuis 2012, elle semble bien fragile.

    Pour qu’un rapport de force existe, il faut un groupe parlementaire soudé et charnière à l’assemblée qui contraigne la majorité relative à respecter ses engagements.

    Or las, les appétits personnels et les divergences idéologiques ont transformé le groupe vert en radeau de la méduse.

    Ce qui me navre, c’est que les choix stratégiques de l’AG de Lille en 93 ont empêché la recomposition politique structurante qui à terme aurait du voir s’opposer les Ecologistes et le FN, si les Verts étaient restés indépendants. Depuis 97, il y a eu des députés et des ministres verts qui n’ont jamais pu obtenir d’inflexion significative du “grand frère PS”. Et vous voulez encore en remettre une couche ? Combien de temps encore allez-vous vouloir accompagner le corbillard ?
    Encore un effort et les Verts ne seront plus, à terme, qu’un courant du PS.
    Il y a eu trois cornus en 2012 : Mélenchon, les Verts et Bayrou. Par charité chrétienne, j’épargne ce dernier qui, comme l’a si bien dit Cohn-Bendit il y a quelques années ” ne seras jamais Président !”. Quant au premier, le fait qu’il fasse jeu égal, voire mieux que le Président naufragé actuel, devrait faire réfléchir.

    Une note d’espoir pour conclure : à force de creuser dans le magma politicien, vous allez peut-être trouver du pétrole…

    Bien à vous,
    Gérard MONNIER-BESOMBES
    Co-Fondateur des Verts en 1984

    • Cher Gérard,

      Je suis d’accord avec toi “Pour qu’un rapport de force existe, il faut un groupe parlementaire soudé et charnière à l’assemblée qui contraigne la majorité relative à respecter ses engagements.”
      Et c’est justement ce que je propose. Sauf qu’au lieu de venir de partis les députés viendront de luttes de terrain coalisées dans une candidature collective citoyenne.
      Je suis désolé que ton compteur se soit bloqué en 93 mais il ne suffit pas d’avoir des idées aussi bonnes soient-elles, il faut aussi trouver des alliés pour les mettre en oeuvre et j’attends que tu me dises où sont les tiens. ;o)
      Alain Uguen cofondateur des Verts Confédération en 83 et des Verts en 84 ans

  3. J’ai cru lire qu’une association avec le PS serait une bonne chose… Je dois rêver, ou cauchemarder, plutôt… C’est un fait : la situation actuelle, en grande partie due à ce parti, donne envie de les voir gouverner encore ! Entre un premier ministre toxique, une ministre de l’environnement qui n’y connait rien, les compères Hidalgo et Najdomachin… Je ne suis jamais autant descendu manifester, je n’ai jamais signé autant de pétitions que contre cette bande d’incapables dangereux.
    Si Cyberacteurs ne peut (veut ?) pas faire preuve de discernement, ce sera sans moi à l’avenir.

  4. Moi aussi je ne comprends pas votre démarche suicidaire !
    Il y a un vrai candidat pour une alternative écologiste et sociale : c’est JLMélénchon …et ce n’est pas du pipeau !!
    Les médias le boycottent pour qu’on entende pas son discours qui dérange mais si on veut une transition écologique, il faut un bouleversement politique total … et le seul candidat qui propose ça , c’est JLM : on fait une constituante et on repart dans un autre monde !!

  5. C’est complètement stupide, moi, personnellement j’appelle à BOYCOTTER cette ELECTION PRESIDENTIELLE, si j’avais un peu plus d’énergie, j’aurais lancer une pétition dans ce sens; Pourquoi ?
    Parce que nous en avons marre de “choisir notre Roi” qui fait ce qu’il veut une fois qu’il est élu.
    Parce que nous n’avons pas de véritable choix sur les candidats qui sont cooptés par une oligarchie redondante.
    Parce que la 5ème République est morte et qu’elle n’a de république que le nom
    parce que la DEMOCRATIE reste à construire et que ça passera forcément par une REVOLUTION (je n’ai pas dit réforme) des institutions
    parce que POUR FAIRE DE NOUVELLES INSTITUTIONS il faut que cette tâche soit confier à des gens ELUS UNIQUEMENT POUR CA
    Et, qu’ensuite, on dissolve l’Assemblée pour faire un nouveau vote dans le cadre de cette NOUVELLE CONSTITUTION
    Parce que cette nouvelle Constitution doit intégrée la dimension EUROPENNE
    et la dimension d’un monde Humain pour les peuples qui souffrent et donc aller vers une disparition de la notion de Nation
    parce que . . .
    Amicalement
    François

  6. je viens d’écrire à et signer: front commun
    voilà, on se fout de la présidentielle , perdue sans unité à gauche, et des nombrilistes présidentiables.
    On répartit les circonscriptions législatives sans le PS.
    Mais d’abord pressions sur les décideurs et commerçants locaux pour plus d’égalité et d’autonomie; sauf que les braves signataires sont trop pleutres pour cela, je le crains. papimoins@hotmail.com

  7. Non, mille fois non !! Et très surprise de trouver cet appel ici.

    Un réveil “écologiste” de partis qui s’essoufflent… Le défilement des partenaires de la “Belle Alliance” (tout en bas à droite), si l’enjeu n’était si sérieux, donne à sourire. Ecoblanchiment, rattrapage préelectoral, langage* qui ne se paie que de mots…
    Avons-nous oublié (par simple consentement, bêtise ou pire, abstention) la grande braderie validées par nos “gauches” parlementaires sans discontinuer depuis des années ?

    Le PS, omniprésent dans cette opération, qu’a-t-il à voir avec une participation du “peuple” ?
    Démocrature (référendum de 2005, retraites, déchéance de nationalité, flicage tous horizons, Loi travail, scandales variés, verticalité rigide et rétrograde des institutions…) où il faudrait s’engouffrer par la porte de derrière qu'”on” a bien voulu percer en temps voulu ?

    Enfin, sur les fagociteurs de cette nouvelle vitrine, excusez du peu ! : Stéphane Le Foll, Bruno le Roux, Jean-Vincent Placé, Marisol Touraine, et notre bon Jean-Christophe Cambadélis… Et je passe tou.te.s celleux qui se sont compromis moins visiblement avec les puissances financières : augmentation imposante des ventes de pesticides, programme nucléaire classe ringards, et refus catégorique, à peine masqué, de légiférer sérieusement sur les dégâts des capitaux vautours (achat-liquidations d’entreprises, non imposition des firmes internationales et des fortunes…), entretenant le minimum de 12% de chômeur.euse.s (pour les travailleur.euse.s précaires, qui veut s’y coller dans 6 mois ?) indispensable à l’écrasement de la revendication et de la révolte – qui commence par l’individu, comme chacun.e sait.

    Si l’on se pose franchement la question : tactiquement, quelle est la meilleure chance d’opérer un vrai virage vers la société que nous souhaitons ? Le “char d’assaut” s’impose ! Au lieu de peser dans les éternels débats de rassemblement avec un/des parti(s) au service de la très grosse bourgeoisie**, pesons plutôt sur les débats et la démarche de JLM qui s’y colle, hélas bien loin de la perfection. Là, nous servirons nos projets !

    * Sur le langage (sur le site) : indivisible – modèle social efficace – renouveau européen – cohérence – impératif – marges de manœuvre – après le redressement – nouvelles solidarités… Ça fait rêver, non ?
    ” Nous soutenons le projet d’une France unie et indivisible […] qui ne démantèle pas son modèle social mais le rend efficace, une France laïque. Nous militons pour un renouveau européen, fait de progrès et de justice sociale, de cohérence et de solidarité…
    C’est cette vision qui nous a conduits à soutenir l’action du Président de la République et ses gouvernements successifs, depuis 2012. Le redressement de la France était un impératif catégorique. Il a pesé sur les politiques publiques limitant les marges de manœuvre de la gauche. Pour autant on ne saurait passer sous silence ce qui a constitué de grandes avancées : mariage pour tous, sécurité sociale universelle, compte pénibilité, baisse des impôts, transition énergétique (!!!!!) ou encore l’investissement prioritaire dans l’éducation (!!!!!). Nous voulons, après le redressement, ouvrir un nouveau cycle en répondant aux défis de l’Europe, de la réindustrialisation, des nouvelles solidarités, de la révolution de l’immatériel.”

    ** Pour mémoire :
    http://www.lesmutins.org/Le-plan-de-bataille-des-financiers.html

  8. A chaque fois je suis très perplexe sur cette idée de primaire, mais cette fois ci je réagis plus positivement, parce qu’on parle de d’enjeux du type grands projets à arrêter et de places aux législatives, et devant le paysage politique sinistré.

    Je ne suis pas du tout séduite par le PS, et de loin, bien sûr, mais quand je pense aux autres, j’ai des frissons, donc je me dis qu’il faut tenter des choses. JLM séduit certains, n’est pas une solution selon moi (entre autre souvenir de la façon dont il a failli tuer Frères des Hommes quand il a embarqué dedans pour faire une traversée du désert)

    Mais je me représente mal la manière dont les objectifs de cette candidature seront définis, et par qui elle serait portée. A débattre bien sûr… mais je ne sais pas qui porte le projet aujourd’hui, etc… donc pas tout à fait mûr à mes yeux bien que sentiment favorable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *