le Rassemblement pour la planète critique le manque de vision du premier Ministre dans son discours de politique générale

Jean Marc Ayrault vient d’achever devant l’Assemblée nationale son discours de politique générale. En cohérence avec le programme défendu par F. Hollande, il a centré son intervention sur la jeunesse, la justice et l’emploi.

En matière d’environnement , il a expliqué que « La conférence environnementale s’ouvrira dès la rentrée pour préparer le grand chantier de la transition énergique et de la biodiversité »

Bien qu’il place dans les réformes de structure les transitions écologique et énergétique, nous regrettons vivement que la question de la santé environnementale soit totalement absente de son intervention. Même si il prend acte de la nécessité de s’adapter aux grands enjeux en matière de santé et aux maladies chroniques, il ne fait jamais le lien avec les facteurs environnementaux au sens large comme pouvant impacter la santé. Il n’aborde cette question que par l’angle de l’accès aux soins, ce qui est une approche dépassée et inefficace. Nous regrettons qu’il n’ait pas pris en compte la demande des ONG du CNDDGE de faire de la question ‘Environnement-santé’ une question centrale au même titre que celles de l’énergie et de la biodiversité.

« Malgré ce manque de vision, nous comptons beaucoup sur la ministre de l’environnement pour redresser le tir. Les scandales de sécurité sanitaires montrent qu’il y a urgence a réformer les dispositifs institutionnels et à donner toute la place qu’elle méritent aux questions de santé et d’environnement dans la conférence environnementale. » déclare Nadine Lauverjat, Présidente du Rassemblement pour la Planète. « Nos associations ont fait des propositions très concrètes sur ce sujet en proposant une loi en 25 points et veulent être entendues. » conclut-elle.

http://rassemblementpourlaplanete.org/

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *