actualité écologie

STOP EPR Manifestation à Saint Lô Samedi 30 septembre 2017 - 14h 30 Place de la Mairie

Semaine des Semences Paysannes

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non aux mouches transgéniques !

Mise en ligne du 29/07/2015 au 05/04/2016

En 2013 déjà avec Les Amis de la terre espagnols Nous avions lancé une cyberaction contre les mouches transgéniques et nous avions gagné. Deux ans plus tard la même société revient à la charge : c'est dans un terrain de 1000 m2 et recouvert d'un filet que la société Oxitec prévoit de lâcher ses mouches génétiquement modifiées. L'essai doit durer un an.

Bilan de la cyberaction :

3015 participants

Le gouvernement catalan refuse de recourir aux mouches OGM
http://www.bastamag.net/En-Espagne-le-gouvernement-catalan-refuse-de-lacher-des-mouches-OGM  

Présentation de la cyberaction :

D'après le magazine Science et Avenir
http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/20150728.OBS3308/les-mouches-ogm-seront-elles-lachees-sur-la-catalogne.html  


Le but de l'opération ?


Que ces insectes OGM s'accouplent avec les mouches de l'olive "originales" (Bactrocera oleae). Les larves qui naîtront de ces accouplements seront alors condamnées à mourir prématurément. Bref, une façon de frapper dur ce parasite des oliveraies, lequel est généralement combattu par des agents chimiques, "une technique qui a conduit au développement d'une résistance aux insecticides" selon un communiqué d'Oxitec. L'argument ne convainc pas 18 organisations environnementales, qui sont vent debout contre le projet censé être mené près de la ville de Tarragone. Elles demandent l'interdiction de cette expérimentation qui est censée commencer mi-août 2015. "Le gouvernement régional de la Catalogne nous a confirmé avoir reçu la demande d'Oxitec", explique à Sciences et Avenir Juliette Leroux, de la Fédération nationale d'agriculture biologique (FNAB), l'une des organisations sont réunies derrière la demande d'annulation du test. "Mais à ce jour (28 juillet 2015, ndlr) ils n'ont pas donné leur autorisation". Et sans elle, rien ne peut se faire - les Catalans ont d'ailleurs déjà dit "non" à Oxitec en 2013 pour la même demande.

Les insectes ne respectent pas les frontières

Pourquoi pareille bronca ? Parce que, selon Greenpeace, libérer des insectes génétiquement modifiés dans l'environnement est une expérience "dangereuse", qui aura pour effet de transformer l'ensemble de l'Europe en un laboratoire en plein air (il n'y a pas de législation européenne pour la dissémination des insectes OGM). "Les insectes ne respectent pas les frontières et aucune stérilité n'est efficace à 100%. Les mouches pourraient échapper à la zone de test et si, comme avec de nombreuses expériences, les choses ne se déroulent pas comme prévu, il sera impossible de l'arrêter. Tout contrôle ou retrait des insectes génétiquement modifiés serait impossible, encore plus que pour les cultures transgéniques", explique le Dr Janet Cotter de l'Unité internationale scientifique de Greenpeace. Autre sujet d'inquiétude : les conséquences économiques d'une telle opération. "Les agriculteurs bio pourraient ne pas être en mesure d'éviter que leurs produits entrent en contact avec ces mouches, et donc que leurs produits contiennent des larves modifiées" écrivent les organisations environnementales dans un communiqué de presse commun. "Des marchés pourraient être perdus en conséquence - et dans un scénario extrême, l'ensemble de la récolte bio dans la région méditerranéenne pourrait être touché si les consommateurs rejettent ces produits".


Nous vous proposons d'aider une nouvelle fois nos amis espagnols dans leur combat qui concerne tous les européens.

Alain Uguen Association Cyber @cteurs

En savoir encore plus

Cyber @ction 577 (2013) : NON aux mouches transgéniques
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=670  

UK company plans to release genetically engineered flies in Spain
Trial puts biodiversity and olive production in the Mediterranean region at risk

https://www.testbiotech.org/en/node/1319  

ESPAGNE - Une mouche OGM pour sauver les oliviers ?
http://www.infogm.org/5833-espagne-une-mouche-ogm-pour-sauver-les-oliviers#nb15  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Secrétaire Général

En réaction à la demande d’essai en champs d’Oxitec, je soutiens les nombreuses organisations européennes et notamment méditerranéennes, qui demandent un moratoire sur les lâchers d’insectes transgéniques, notamment du fait de risques mal évalués… D’autres solutions moins risquées, et qui favorisent l’autonomie des agriculteurs, sont à privilégier.

Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Secrétaire Général, mes salutations attentives à vos décisions.

 

7 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

NON aux expérimentations hasardeuses et dangereuses, dont on ne contrôle pas les conséquences ! Respect de la terre et de ses équilibres.

CANCEL Jacqueline
Le 12/04/2016 à 22:29:23

oxitex a perdu la tête ......

Arnoux
Le 11/04/2016 à 23:02:21

Moi je trouve bonne cette idée de lutte intégrée.

Luc
Le 05/08/2015 à 18:05:45

non au transgénique quelque soit l insecte ou la plante concernée

helene m
Le 04/08/2015 à 21:46:26

les bras m'en tombent ! que dire ? heureusement que vous êtes là pour découvrir le pot aux roses (non transgéniques bien sûr) :D

solange strougmayer
Le 03/08/2015 à 17:10:53

Sans commentaire, l'effet néfaste des OGM est évident...

Alain Le Bos
Le 03/08/2015 à 09:38:31

Que ceux qui ont des doutes se fassent expliquer la myxomatose , maladie inoculée par un "médecin" pour détruire les lapins dans sa propriété close de murs.... les moustiques ont fait le mur :-( C'était avant les manipulations génétiques capitalistes, mais le résultat devrait interpeller ces
bienfaiteurs sans vision même à moyen terme :-(

Bruno DEROUANÉ
Le 30/07/2015 à 12:47:40

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !