image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Mumia Abu-Jamal : la vérité sur son état de santé

Mise en ligne du 02/04/2015 au 12/01/2017

Toujours pas de communiqué médical officiel sur l’état de santé de Mumia ! Mais, selon ses deux fils, Bill et Jamal, qui ont été autorisés hier à le rencontrer quelques minutes, il était enchaîné à son lit et en grande souffrance à en juger par sa respiration laborieuse et des tremblements permaments.

Bilan de la cyberaction :

3613 participants

Présentation de la cyberaction :

L’épouse et le frère de Mumia qui avaient enfin pu lui rendre visite la veille ne pourront le revoir que dans une semaine. C’est désormais la règle arbitraire imposée par l’administration pénitentiaire. Les avocats de Mumia et ses amis proches sont eux purement et simplement interdits de visite. La demande de l’intervention d’un médecin indépendant choisi par la famille a été rejetée alors que l’hôpital ne dispose pas de spécialiste du diabète.
Ces conditions inacceptables et inhumaines nécessitent une mobilisation de tous les instants car la vie de Mumia est en réel danger.

Les soutiens à Mumia aux Etats-Unis appellent à faire de ce vendredi 3 avril, un grande journée de mobilisation internationale. Dans ce cadre, nous renouvelons notre appel à l’intervention urgente de tous (y compris si vous l'avez déjà fait) : citoyens, militants, élus locaux et nationaux, associations, syndicats … auprès de l’Ambassadrice des Etats-Unis à Paris, SE Madame JaneD. Hartley :

Exigeons que l’état de santé de Mumia soit pris en charge par des médecins spécialistes indépendants et que sa famille puissent lui rendre visite librement ! Exigeons que Mumia ne retourne pas à la prison ! Exigeons que Mumia soit libéré !

Dans vos régions, contactez les organisations membres du Collectif français de soutien à Mumia au plan national (voir sur http://mumiabujamal.com/v2/category/actualite/   ) pour prendre des initiatives locales, notamment dans les villes où existent une représentation consulaire des Etats-Unis.

LE COLLECTIF FRANCAIS "LIBERONS MUMIA !"
rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

Nous vous proposons de nous joindre à cette mobilisation qui fut l'une des premières causes que nous avons défendue.

Mumia Abu-Jamal, né Wesley Cook le 24 avril 1954 à Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis d'Amérique), est journaliste, écrivain et militant afro-américain. Il a été condamné en 1982 à la peine de mort pour le meurtre de Daniel Faulkner, un policier de Philadelphie. Une mobilisation internationale a eu lieu en faveur de sa libération et/ou pour l'organisation d'un nouveau procès. Il est devenu un symbole pour beaucoup d'opposants à la peine de mort.

En décembre 2001, sa condamnation à la peine capitale est, sur la base d'irrégularités, annulée par un tribunal fédéral mais le tribunal refuse de reconsidérer le fond de l'affaire ou d'autoriser un appel. Le procureur et les avocats d'Abu-Jamal font chacun appel de la décision.

Le 27 mars 2008, une cour d'appel fédérale annule sa condamnation à mort pour un vice de procédure mais confirme sa culpabilité dans le meurtre du policier, écartant tout nouveau procès de culpabilité. Sauf si l'accusation se risque à requérir la peine de mort devant un nouveau jury, sa condamnation devrait être automatiquement commuée en peine d'emprisonnement à perpétuité.

Le 20 octobre 2008, le parquet de Pennsylvanie fait appel auprès de la Cour suprême des États-Unis contre la décision d'annulation de sa condamnation à mort. La Cour suprême a renvoyé l'affaire devant la Cour d'appel, qui décide en 2011 d'ordonner de nouvelles audiences afin de déterminer si Abu-Jamal doit être condamné à la peine de mort ou à la réclusion criminelle à perpétuité, tout en déclarant que Mumia Abu-Jamal reste officiellement coupable1.

Le 12 octobre 2011, la cour Suprême des États-Unis refuse de donner suite du recours du procureur de Philadelphie lui demandant de revenir sur sa décision de suspendre la condamnation à mort de Mumia Abu-Jamal. Sa condamnation à la peine de mort est commuée en peine de prison à vie sans possibilité de remise de peine.

Mercredi 7 décembre 2011, le procureur Seth Williams déclare « Abu-Jamal ne sera plus condamné à mort, mais il restera derrière les barreaux pour le restant de ses jours, et c'est là qu'il doit être »2.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mumia_Abu-Jamal  

La lettre qui a été envoyée :


Madame l'Ambassadrice,

Par la présente, j'exige

* que l’état de santé de Mumia soit pris en charge par des médecins spécialistes indépendants et que sa famille puisse lui rendre visite librement !
* que Mumia ne retourne pas à la prison !
* que Mumia soit libéré !

Dans cette attente urgente, je vous prie d'agréer mes salutations distinguées.

 


Notice: Undefined index: commentaire in /var/www/alternc/c/cyber/public_html/include/insertActionComBilan.inc.php on line 4

42 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Les trente deux premiers présidents états-uniens sur36 étaient propriétaires et trafiquants d'esclave
La ségrégationniste a été formellement abolie mais la haine du nigger est toujours à l'ordre du jour dans les polices US
Le noir Barack Obama c'est bien gardé d'intervenir
Ni bien sur Hollande et ses comparses
Libérons Mumia
qu'il finisse ses jours parmi les siens

RÉMIGNARD Gilles
Le 03/09/2016 à 15:36:45

Encore une injustice flagrante, il est depuis si longtemps ds le couloir de la mort, c'est honteux de le laisser souffrir ainsi.

Pourcelle Geneviève
Le 01/09/2016 à 22:29:19

Après 34 années de prison...il a peut-être le droit (élémentaire) à des soins. Dans quel but le torturer un peu plus ???????

Maddy STOLTZ
Le 01/09/2016 à 21:30:06

Rappelons que Mumia a déjà passé 34 ans en prison dont 30 dans l'enfer du couloir de la mort. Il a toujours clamé son innocence sans jamais pouvoir la défendre face à un système judiciaire raciste et inéquitable. Son état de santé reste préoccupant. La mobilisation internationale doit donc se poursuivre pour qu'il puisse au plus vite obtenir un traitement afin d'éradiquer l'hépatite C dont il est atteint, ce que lui ont refusé l'administration pénitentiaire et la justice de Pennsylvanie depuis le début de l'année 2015. Aujourd'hui, c'est la justice fédérale qui a été saisie par son équipe de défense. Les audiences qui ont eu lieu en décembre 2015 ont été particulièrement éloquentes sur les pratiques dont use l'administration pénitentiaire pour attenter à sa vie, avec notamment la falsification de documents médicaux pour minorer la gravité de la maladie, pour fausser le diagnostic et pour limiter - voire empêcher - l'accès aux soins et traitements indispensables. La vie de Mumia est désormais entre les mains de la Cour fédérale (dont nous sommes toujours dans l'attente du jugement qu'elle doit rendre)
SANTE DE MUMIA : LA JUSTICE DEMANDE DES COMPLEMENTS D’INFORMATION AVANT DE SE PRONONCER
Le juge fédéral a rendu une ordonnance demandant des informations complémentaires à la défense et à l’administration pénitentiaire sur les soins dont Mumia a pu bénéficier durant la période où son état de santé s’est sérieusement dégradé.
Prenant connaissance de cette ordonnance, Mumia a déclaré : « Mes amis, mes frères, ce n’est pas fini. Cela veut dire que les choses bougent et peut-être que les chances d’un vrai traitement, non seulement des symptômes, mais de la maladie elle-même, sont en vue. Merci à tous d’être toujours à mes côtés. La liberté est un combat de tous les jours. Je vous aime. Votre frère, si longtemps dans la couloir de la mort. »
En attendant, Mumia reste très gravement malade. Stabilisée en apparence, l’hépatite C dont il est atteint n’est, faute de traitement, toujours pas en rémission. Les seuls soins qu’il a reçus depuis plus d’un an se limitent à des crèmes et des expositions à une lampe solaire apportant un certain soulagement contre la souffrance mais qui n’ont pas empêché son hospitalisation en soins intensifs en mars 2015. Depuis, la maladie non traitée continue de faire ses ravages : sa peau et son foie sont déjà attaqués.
La mobilisation pour que Mumia puisse enfin se soigner est donc toujours la priorité absolue. Chaque jour qui passe sans traitement met en effet sa vie en danger !
http://mumiabujamal.com/v2/sante-de-mumia-la-justice-demande-des-complements-dinformation-avant-de-se-prononcer/  

Alain Uguen
Le 25/08/2016 à 14:47:38

développons une solidarité effective et médiatisée,car en ce moment on semble au point mort.

steinberg
Le 21/07/2016 à 14:50:54

Les USA : un pays au bord du gouffre...

Bleuenn BERGE
Le 18/04/2016 à 13:26:04

Grâce au martyr de Mumia, son pays d'adoption forcée , les USA ,édifié à partir de l'un des plus grands génocides, celui des Amérindiens d'Amérique ,restera sur la liste noire des Etats où la mort ne signifie pas grand chose face aux privilèges et aux pouvoirs d'une minorité castique. Mumia existe encore pour nous rappeler la violation constante des libertés individuelles et publiques dans un pays marqué par l'esclavagisme...Pourquoi s'acharner contre un homme en train de s'éteindre?Quel danger représenterait-il?

DANIEL OTHILY
Le 15/04/2016 à 06:13:20

Mumia est le symbole des victimes d'un système absurde et inhumain.
Absurde car s'il est coupable il ne peut rester en prison en vertu de la loi.
Non coupable il doit être libéré.
Dans les deux cas (la mort ou la prison) c'est un système inhumain.

34 ans ce n'est pas manifestement pas assez cher payé pour les racistes américains qui n'ont jamais digéré que le pays change et sorte de l'esclavagisme mais ont encore un large pouvoir de nuisance comme le montre le cas des soutiens populaires à ce dangereux guignol qu'est Trump.

MADELENAT
Le 11/04/2016 à 22:32:33

comment croire au prix nobel de la paix donné au représentant des Etats-Unis quand on lit ces paroles-là?

Houvenaeghel
Le 11/04/2016 à 21:57:18

il est inadmissible que le pays soi disant des droits de l'homme et des libertés , l'Amérique garde un innocent emprisonné aussi longtemps..accusé à cause de la couleur de sa peau qu'il n'a pas choisi à sa naissance

il est innocent on doit le rendre à ses enfants

jojo35
Le 11/04/2016 à 21:43:33

Toujours journaliste,Mumia écrit à l'Humanité
http://www.humanite.fr/toujours-journalistemumia-ecrit-lhumanite-603156  

Alain UGUEN
Le 11/04/2016 à 10:05:48

Les USA ne sont pas une démocratie

Hervé
Le 30/12/2015 à 11:05:34




la face noire de l'Amérique

dupouy nicole
Le 29/12/2015 à 08:54:12

WE WANT FREEDOM . VIVE MUMIA Merci à lui pour ce livre qu'il a écrit sur sa vie dans les Black Panthers.

tiziuam
Le 26/12/2015 à 16:48:41



C'est digne de ce pays qui s'est assis sur
un génocide"...
Bleuenn

Bleuenn BERGE
Le 24/12/2015 à 14:49:49

Liberté ! liberté pour MUMIA !

jean
Le 24/12/2015 à 11:21:31

Mumia Abu-Jamal revendique son droit à la vie devant la justice fédérale
http://www.humanite.fr/mumia-abu-jamal-revendique-son-droit-la-vie-devant-la-justice-federale-593578  

Alain UGUEN
Le 23/12/2015 à 11:42:13

LIBERTÉ pure et simple pour MUMIA!

JOUSSEAUME Claude
Le 01/06/2015 à 16:12:45

let him free so he can be taken care of by his famlily, his friends, his lawyers, his docs and his psychoanalysts, and funny shomen and nice fortyish girls.
Thank you Mumia for your obstinacy and your great culture.
colette

vallet
Le 30/05/2015 à 13:36:22

Liberté pour Muma. Halte à la torture car c'en est une.

Christine van Steenberghe
Le 28/05/2015 à 12:03:15

Un pays qui donne des leçons de démocratie !

podoriezack
Le 28/05/2015 à 10:41:12

C'est cruel et stupide d'enchaîner à son lit quelqu'un dans son état de santé . Honte à ses bourreaux .

Berrand Josette
Le 27/05/2015 à 15:37:15

Le rêve Américain sans doute...

LIBERTE POUR MUMIA!

Pascal GARCIA
Le 27/05/2015 à 07:16:28

Comment les USA, et leur président prix Nobel de la paix peuvent-ils autoriser de tels supplices sur un innocent /

paul Reynier
Le 27/05/2015 à 00:44:41

La vie de Mumial fut un calvaire, Il est difficile d'imaginer de tels traitements à un être humain.

rispolis
Le 26/05/2015 à 22:03:01

Inadmissible, après un procès sans valeur et en prison depuis si longtemps, il doit sortir et être soigné au plus vite et convenablement.

Pourcelle Geneviève et Alain
Le 26/05/2015 à 19:22:58

Mumia aurait dû être libéré depuis au moins 25 ans !
Que fait OBAMA ?

Nicole
Le 26/05/2015 à 13:17:47

C'est une honte pour un pays qui se dit la plus grande démocratie de garder un innocent en prison dans des conditions inhumaines. C'est un crime raciste de l'Etat de Pennsylvanie et l'Etat Federal US

DIEUDONNé PHILIPPE
Le 26/05/2015 à 11:30:09

De nouveau hospitalisé Mumia est privé de contact avec les siens
http://blogs.mediapart.fr/blog/morvandiaux/190515/de-nouveau-hospitalise-mumia  

Alain Uguen
Le 26/05/2015 à 09:13:44

Quand il s'agit des grands de ce monde, un simple certificat médical (ne disons pas complaisant) suffit à les faire sortir de prison : deux poids deux mesures.
Ainsi va leur monde.

Giffre
Le 14/04/2015 à 09:12:43

Hier, est tombé de mon étagère le livre d'un médecin indien (d'inde) qui a un diplome de médecin US, et qui connait aussi la médecine de son pays, la médecine ayourvédique. Ce médecin vit aux USA. Il s'appelle Dr Deepak Chopra. Il a travaillé sur beaucoup de choses, dont l'eczéma et le diabète. IL en parle page 160. Le livre en question, est "Le corps quantique."

C'est une proposition. C'est quelqu'un de très célèbre, il sera donc facile à trouver.

Nouvelleau
Le 13/04/2015 à 23:26:50

Nous venons de recevoir des nouvelles de Mumia (via Johanna Fernandez, sa porte-parole).
Face à l'ampleur de la mobilisation de sa famille et de ses soutiens, l'administration pénitentiaire a fini par accepter un droit de visite. Cinq personnes, parmi lesquelles son frère aîné Keith Cook et Johanna Fernandez, ont donc pu le rencontrer après son retour à l'infirmerie de la prison. Il est arrivé en fauteuil roulant au parloir. Très affaibli (il a perdu 40 Kilo depuis le début de l'année), il n'a toujours pas vu de spécialistes, tant pour son diabète dont le niveau reste dangereusement élevé que pour son eczéma qui nécessite la consultation d'un dermatologue.
Malgré ses difficultés à respirer et à s'exprimer, Mumia a tenu à remercier le monde entier pour l'attention et la mobilisation dont il a été l'objet.
A la suite de cette rencontre, Johanna Fernandez a tenu une conférence de presse sur le parking de la prison pour rappeler que "les soins médicaux restaient l'urgence immédiate". A cet effet, elle a lancé un appel à l'intensification de la mobilisation "contre la tentative d'exécution de Mumia par négligence médicale". Elle a par ailleurs annoncé une nouvelle journée d'interpellation des autorités pénitentiaires pour ce lundi 6 avril "avec l'objectif que la santé de Mumia, comme la réglementation l'autorise, soit enfin prise en charge par des médecins indépendants".
En France, nous vous invitons à intervenir (et à ré-intervenir)
auprès de l’Ambassadrice des Etats-Unis à Paris, SE Madame Jane D. Hartley :
par tél : 01 43 12 22 22
par fax : 01 42 66 97 83
par mail : ParisNIV@state.gov.  
Invités par RADIO LIBERTAIRE pour parler de la situation de MUMIA,
écoutez le débat auquel ont participé
Michel Muller (ancien journaliste à l'Humanité et spécialiste des Etats-Unis)
et Jacky Hortaut (co-animateur du Collectif français de soutien à Mumia)
en accédant à ce lien : http://media.radio-libertaire.org/  
puis cliquez sur le titre de l'émission "Sortir du Colonialisme" colonne vendredi à 16h

LE COLLECTIF FRANCAIS "LIBERONS MUMIA !"
rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

Alain Uguen
Le 12/04/2015 à 08:27:17


Noelle

depuis le temps tu devrais savoir qu'avec une cyber @ction tu envoies directement le message à la personne ciblée.

Notre association n'existe que grâce aux dons de nos cyber @mis : si tu souhaites voir notre initiative se poursuivre, n'hésite pas à nous soutenir ;)

Amicalement

Alain Uguen
Le 04/04/2015 à 12:26:20

La pétition se terminera le 30 avril ?

Mais rien ne sera envoyé à l'ambassade avant ?

Je croyais qu'il fallait qu'on intervienne le plus vite possible. J'ai joint l'ambassade aujourd'hui, mais je suis tombée sur une standardiste très gentille qui m'a dit d'envoyer un Fax. J'ai pas de fax. Donc, la pétition, pour moi c'est super. Mais est-ce que les signatures seront envoyées aux fur et à mesure ? Il me semble qu'il y a urgence.

Merci.

Nouvelleau
Le 04/04/2015 à 04:47:01

qu'il soit libre comme tout humain qui est non coupable,et de vivre une vie plaine d'amour pour le bonheur de nous tous


micheline
Le 03/04/2015 à 22:45:05

Pas vraiment un modèle de démocratie, cette Amérique qui se mêle de donner des leçons de bonne conduite au monde entier !
Et dans ce domaine, comme dans bien d´autres d´ailleurs, Obama n´est pas mieux que ses prédécesseurs. Yes, we can, mais pas dans le bon sens !

martine
Le 03/04/2015 à 14:02:34

Mumia Abu-Jamal, né Wesley Cook le 24 avril 1954 à Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis d'Amérique), est journaliste, écrivain et militant afro-américain. Il a été condamné en 1982 à la peine de mort pour le meurtre de Daniel Faulkner, un policier de Philadelphie. Une mobilisation internationale a eu lieu en faveur de sa libération et/ou pour l'organisation d'un nouveau procès. Il est devenu un symbole pour beaucoup d'opposants à la peine de mort.

En décembre 2001, sa condamnation à la peine capitale est, sur la base d'irrégularités, annulée par un tribunal fédéral mais le tribunal refuse de reconsidérer le fond de l'affaire ou d'autoriser un appel. Le procureur et les avocats d'Abu-Jamal font chacun appel de la décision.

Le 27 mars 2008, une cour d'appel fédérale annule sa condamnation à mort pour un vice de procédure mais confirme sa culpabilité dans le meurtre du policier, écartant tout nouveau procès de culpabilité. Sauf si l'accusation se risque à requérir la peine de mort devant un nouveau jury, sa condamnation devrait être automatiquement commuée en peine d'emprisonnement à perpétuité.

Le 20 octobre 2008, le parquet de Pennsylvanie fait appel auprès de la Cour suprême des États-Unis contre la décision d'annulation de sa condamnation à mort. La Cour suprême a renvoyé l'affaire devant la Cour d'appel, qui décide en 2011 d'ordonner de nouvelles audiences afin de déterminer si Abu-Jamal doit être condamné à la peine de mort ou à la réclusion criminelle à perpétuité, tout en déclarant que Mumia Abu-Jamal reste officiellement coupable1.

Le 12 octobre 2011, la cour Suprême des États-Unis refuse de donner suite du recours du procureur de Philadelphie lui demandant de revenir sur sa décision de suspendre la condamnation à mort de Mumia Abu-Jamal. Sa condamnation à la peine de mort est commuée en peine de prison à vie sans possibilité de remise de peine.

Mercredi 7 décembre 2011, le procureur Seth Williams déclare « Abu-Jamal ne sera plus condamné à mort, mais il restera derrière les barreaux pour le restant de ses jours, et c'est là qu'il doit être »2.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mumia_Abu-Jamal  

Alain Uguen
Le 03/04/2015 à 13:51:46

Militant politique, accusé du meurtre d'un policier par une prostituée qui s'est ensuite rétractée .. .. Je me souviens être allé manifester à Paris pour sa libération il y a bien 25 ans ..

Jess
Le 03/04/2015 à 13:27:46

moi aussi et je n'en suis pas fière, je découvre l'existence de Mumia Abu Jamal.

Une info :
http://www.humanite.fr/la-force-desprit-de-mumia-le-carburant-de-ses-soutiens-522106  

maryvonnick
Le 03/04/2015 à 13:08:43



?????????

un anonyme
Le 03/04/2015 à 12:51:16

Même remarque... Qui est-ce et pourquoi est-il emprisonné?

Laurence
Le 03/04/2015 à 12:37:10

Un petit rappel pour nous explique qui est Mumia Abu-Jamal ne serait pas superflu !
merci.

Franoise
Le 03/04/2015 à 12:19:31

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !