actualité écologie

Semaine intergalactique – 16 au 24 août - zad nddl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

Semaine des Semences Paysannes

Soutien permanent aux paysans de NDDL

OPÉRATION

STOP EPR Manifestation à Saint Lô Samedi 30 septembre 2017 - 14h 30 Place de la Mairie

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pour un décret interdisant l'usage du glyphosate.

Mise en ligne du 23/03/2015 au 02/09/2016

L'agence du cancer de l'Organisation mondiale de la santé (IARC), basée à Lyon, dans le Rhône, a classé, vendredi 20 mars, cinq pesticides comme cancérogènes « probables » ou « possibles » pour l'homme.

Bilan de la cyberaction :

5707 participants

Présentation de la cyberaction :

L'herbicide glyphosate, l'un des plus utilisés dans le monde, et les insecticides malathion et diazinon entrent ainsi dans cette première catégorie. Les insecticides tetrachlorvinphos et parathion, qui font déjà l'objet d'interdictions ou de restrictions dans de nombreux pays, entrent dans la deuxième catégorie.

glyphosate danger
L'usage du glyphosate a augmenté
Le glyphosate est l'herbicide dont la production est la plus importante en volume. Outre l'agriculture, où son usage a fortement augmenté, il est également utilisé dans les forêts et par les particuliers dans leurs jardins. Il a été retrouvé dans l'air, dans l'eau et dans la nourriture, selon l'IARC.

la suite
En complément de la pétition lancée par Générations Futures nous vous proposons d'interpeller directement le Ministre

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre,

Le Centre International de recherche sur le Cancer (IARC) vient de classer comme « cancérigène probable » le glyphosate, substance active notamment du fameux herbicide RoundUp (désherbant le plus utilisé au monde et associé à la culture des OGM).

Nous voulons donc de manière urgente la parution d'un décret interdisant l'usage du glyphosate et du Malathion, qui est aspergé en Guyane au nom de la lutte contre le chikungunya.

Attentif à vos décisions, je vous prie d'agréer mes sincères salutations.

 

35 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

glyphosate stop la terre nous a été donner propre rendons la propre avec respect

maryse
Le 20/09/2016 à 14:16:25

Pourquoi peut on encore empoisonner ses congénères.... pour de l'argent bien sûr
il faute continuer à s'opposer à ces assassins de l humanité

janine
Le 02/09/2016 à 18:31:47

Les difficultés rencontrées par le glyphosate depuis l'avis du CIRC en mars 2015 sont tout à fait positives. La réautorisation du glyphosate était acquise à cette date pour toutes les instances "officielles" qui décident, et ce pour une durée de 15 ans (au lieu de dix tellement il est génial et biodégradable), sur proposition de l'AESA. Il ne manquait que la réunion de la commission ad-hoc pour que la commission européenne approuve. Patatras, le signal du CIRC a bouleversé le programme - il y a du monde aujourd'hui sur la question des pesticides, et du coup le seuil de tolérance a beaucoup baissé - L'AESA s'est ridiculisée quand elle a publié en novembre 2016 un avis favorable, jusqu'au médiateur européen qui a sommé début 2016 la commission de revoir complètent les procédures d'autorisation des pesticides avant deux ans. L'émission Cash Investigation du 2 février 16 a donné le coup de grâce (et il n'y était pas question de glyphosate pourtant) : comme pour les procédures d'autorisation de plantes OGM, il n'y a plus jamais eu de majorité qualifiée pour approuver la ré-autorisation, ce qui a obligé la commission eur. a porter le chapeau d'une ré-autorisation de 18 mois en juin 16, le temps que l'ECHA (l'agence eu. pour les produits chimiques) reprenne le dossier. En effet, inenvisageable que les agriculteurs shootés à la chimie puissent s'en passer si brutalement, parait-il.
Et sachant que sans glyphosate, il n'y a pas de roundup, et que sans roundup il n'y a presque plus de plantes OGM, ça fout quand même un joyeux bazar.
Voilà de bonnes raisons pour tous s'y mettre encore plus pour augmenter la hauteur du mur de protestation contre cette agriculture industrielle chimique, contre cette folie de tolérer les perturbateurs endocriniens, contre le massacre d'insectes, d'abeilles, aujourd'hui bien établi du a l'emploi des néonicotinoïdes..... je m'arrête ici pour faire court, il y aurait tant de personnes à citer qui font ou ont fait un boulot remarquable sur les pesticides.
au boulot!

mstadler
Le 01/09/2016 à 21:01:43

Le Groupe de travail sur le glyphosate ouvre une salle de lecture pour permettre au public d’accéder aux études
La salle de lecture sera ouverte jusqu’à fin octobre.
http://www.itespresso.fr/press-release/le-groupe-de-travail-sur-le-glyphosate-ouvre-une-salle-de-lecture-pour-permettre-au-public-daccder-aux-tudes  

Malte va interdire le glyphosate, une première en Europe
http://www.novethic.fr/breves/details/malte-va-interdire-le-glyphosate-une-premiere-en-europe.html  

Alain UGUEN
Le 01/09/2016 à 14:00:47

La Commission européenne autorise le glyphosate à repartir pour dix-huit mois
http://www.lemonde.fr/pollution/article/2016/06/29/la-commission-europeenne-autorise-le-glyphosate-a-repartir-pour-dix-huit-mois_4960635_1652666.html  

Alain UGUEN
Le 26/08/2016 à 15:22:43

Les députés européens .les sénateurs , sont des pourris que les multinationales paye grassement. Pour aller dans leurs sens du profit avant toute sécurité sanitaires morales et humaines . Ils mérites d'êtres arrosé de pesticides pour les éliminer

MICHEL PISSAGUINE
Le 08/05/2016 à 09:25:53

11 années que jé n'utlise plus de désherbant chimique au autres produits dangereux dans mon jardin.
C'est incroyable comme la nature généreuse quand on prend soin d'elle,fleurs,arbres,arbuste sont venus germer sur ce petit jardin(3000m2),chaque nouvelle année on découvre la vrai nature de son jardin,avec en prime ,papillons insecte,et hérisson,bien sur j'ai des herbes sauvages,une pelouse multi "herbiale"qui n'a rien d'un gazon Anglais,en plus j'ai plaisir à laisser en friche quelques endroits pour notre biodiversitée,je ne chasse pas la taupe,je recolte sa terre pour ma serre,mon jardin n'est pas versaille mais il a le mérite de me laisser en héritage milles façon de s'exprimer.
La seule chose qui me révolte (nous sommes un petit village au coeur des vignes à cognac),c'est la façon dont ils gerent leurs vignes,à grand coup de pesticides et autres produits chimique en plein vent,odeurs pestinencielles,irritations,animaux domestiques malades avec en prime de superbe déserbages au glyphate,je me suis battus et mis à dos nombre de personnes ,la mairie aussi.
Je pense faire une action de sensibilisation voir plus.
De toute façon le glyphase doit etre interdit,arretons au nom du pouvoir de l'argent de poller,de tuer,de détruire le futur de nos enfants.

didier aufort
Le 17/01/2016 à 19:03:37

ras le bol de l'empoisonnement de la planète pour l'enrichissement de quelques uns !!!!!

hugues COUTINEAU
Le 24/11/2015 à 07:47:06

Pour mon jardin j'ebouillante les pissenlits avec ma bouilloire à thé et je repends en partie l'herbe coupé qui fera l'engrais....si facile

Gaëtane DEPARTOUT
Le 01/09/2015 à 23:21:55

N/Réf. : MA/CB/nm/5076/37581/IRR 33-15
(à rappeler s.v.p.)

Cher Monsieur,


Le Secrétariat d’instruction (SI) a bien reçu votre plainte portant sur la diffusion d’une publicité pour le désherbant « Roundup » sur La Deux (RTBF). La date et heure que vous avez indiquées dans votre plainte ne correspondaient pas. Nous avons toutefois trouvé un spot, diffusé par exemple le 4 mai 2015 vers 20h50 qui semble répondre à votre signalement.

Dans ce spot, on voit un homme dans son jardin qui utilise le produit « Roundup » pour éliminer les « mauvaises herbes ». Le discours d’accompagnement est le suivant : « et s’il suffisait de toucher une mauvais herbe pour la détruire ? C’est aujourd’hui possible avec le gel Roundup. Et comme le gel détruit jusqu’aux racines, on n’a pas besoin de recommencer. Gel Roundup, un simple contact suffit ».

Vous évoquez dans votre plainte la dangerosité de ce produit pour la santé et pour la faune sauvage. Il a en effet été question de ce produit dans la presse au cours de ces derniers mois en raison du classement de sa substance active, le glyphosate, comme cancérogène probable chez l’homme par l’agence du cancer de l’Organisation mondiale de la santé. À la suite de cela, la France a décidé de retirer le produit de la vente libre aux particuliers.

En Belgique, il n’existe à ce jour aucune interdiction ni de vendre le produit ni d’en faire la publicité. Le contrat de gestion de la RTBF, qui contient certaines restrictions relatives aux produits pouvant faire l’objet de publicité sur ses chaînes, ne contient pas de disposition visant ce type de substance. En l’absence d’interdiction légale, le CSA n’est donc pas en mesure d’intervenir pour sanctionner la diffusion de ce spot. En Belgique, une éventuelle réglementation du produit relève de la compétence des autorités fédérales.

Le Jury d’éthique publicitaire, instance d’autorégulation de la publicité, s’était déjà prononcé en 2013 sur ce spot dans une décision que vous pouvez lire ici : http://www.jep.be/fr/decisions-du-jep/?decision=3757.   Je lui transfère toutefois votre plainte à titre informatif et pour suivi éventuel.

En vous remerciant pour votre confiance envers le CSA, je vous prie de croire, cher Monsieur Salmon, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.



Mathilde Alet
Secrétaire d’instruction



CSA
Boulevard de l’Impératrice 13
1000 Bruxelles
Tel. 02/349.58.80

CSA Belge
Le 25/06/2015 à 15:54:50

mosanto, bayer, sanofi, fnsea...tous de la même famille.....mais si dans ses vieilles familles agricoles françaises à cause des produits de m......leurs enfants naissent avec des micro-pénis.....la race des gros propirétaires terriens pourrait s'éteindre faute de descendance ???????

je rêve....finalement...j'aurais peut-être pas dû signer cette pétition !!!!!!nous les "cons d'écolos" sommes vraiment trop gentils.....il est temps d'aller épandre comme en Camargue avec des hélicos, au lever du jour, aller épandre du rund-up sur leur manoirs.....la non-violence y'en a marre !!!!

colibriette
Le 09/06/2015 à 18:16:38

Combien de temps et de malheur humain pour se rendre à l'évidence ??!!

Fatima Roy
Le 06/05/2015 à 22:38:11

bonjour, je trouve que vos propos concernant l'Islam sont tout à fait hors de propos et simplistes.

Concernant le ROund Up j'ai une petite question : ce produit est en vente libre et il est chez tous les marchands, nulle restriction sur son utilisation... :(

Je m'inquiète car devant chez moi j'ai trouvé toutes les herbes jaunies... à la campagne les incultes sont légion et ils utilisent larga manu ce type de produits partout.

La question est que faire ? en effet c'est le long des voies qu'à été déposé le produit qui va en plus couler avec la pente, dans mon jardin... et dans les nappes phréatiques toutes affleurantes... c'est peut être de la malveillance, vu que je ne suis pas comme eux, désolée encore une fois mais il faut le voir pour le croire..., dans tous les cas que faire? c'est vraiment affligeant !

Kristo
Le 05/05/2015 à 20:54:38

@ Claude Besnou :
le soucis n'est pas que monsanto touche encore ou non des dividendes, mais qu'on empoisonne la planete sur laquelle nos enfants grandissent.
une éventuelle manipulation monsantuesque n'ôte en rien le côté cancérigène dudit produit.
Avant de traiter des gens que vous ne connaissez pas de moutons, je vous conseillrai de cesser de passer pour un crétin devant autant d'inconnus.

cordialement,
JP

Joel Pastol
Le 24/04/2015 à 23:31:48

Il y a cinquante ans, le DDT, un insecticide de Monsanto, était utilisé partout jusqu’à ce que le livre “Printemps silencieux” (subventionné par la firme Monsanto elle-même) démontre qu’il était cancérigène. Une décennie plus tard, ce produit était interdit. Si le glyphosate est nocif, ne le tolérons pas sur nos étalages pendant encore dix ans. Demandons l’application du principe de précaution d’urgence! (qui est largement subventionné par la même firme Monsanto!!) Rejoignez-nous et faites passer le mot tout autour de vous:

Bande de gens- moutons! Rejoignez donc les autres moutons! Monsanto est à la tête de se mouvement, POURQUOI?

Ha ha ha ! Il y a 50 ans le DTT était lui aussi passé dans le domaine public depuis quelques années et n’intéressait plus Monsanto qui ne faisait plus assez de marge dessus! Puisque d'autres marques le produisait désormais. Et à cette époque, qui a tout fait pour le faire interdire ? Monsanto, c'est la façon de la firme d'opérer! Ils avaient déjà en vue le glyphosate ! alors il fallait arrêter les marques qui produisaient le DTT et qui faisaient de l'ombre à Monsanto, et finalement Monsanto à réussi son coup, le DTT a été interdit et tous les gens-moutons se sont réjouis :)) dés l'interdiction le DTT est remplacé par un super DTT qui ne dit plus son nom.
Il est donc remplacé par le "RoundUp" Dix fois plus cancérigène aussi.

On rejoue le même N° et tous les gens-moutons se précipitent derrière MONSANTO pourquoi? Monsanto ne touche plus rien sur le RoundUp tombé dans le domaine public depuis 2000. Dés que le glyphosate sera interdit, les marques qui le produisent actuellement ne pourront plus le mettre sur le marché, qui laissera à nouveau la voie libre à Monsanto et son nouveau produit qui va tuer moins vite (mais faire plus de malades, donc fabriquer des consommateurs de médicaments) et faire plus d'hommes stériles (ce que veut le groupe Bildenberg qui trouvent que les guerres actuelles et l'Islam ne vont pas assez vite pour détruire les milliards d'Êtres Humains en trop).

Allez gens- moutons! Pétitionnez pour soutenir le business de MONSANTO!

Claude Besnou
Le 23/04/2015 à 01:39:08

Nos chers amis...
après avoir arrosé tout le Nord-Vietnam avec ce charmant produit, avec les conséquences que l'on sait, les Zuniens et Monsanto nous ont écoulé leur stock. L'agent Orange est notre ami !

Yves
Le 02/04/2015 à 09:50:11

Nous citoyens du Monde devrions poursuivre les dirigeants de ce type de transnationales pour crime contre l'humanité. Le droit international devrait nous le permettre. Aujourd'hui lêtre humain est une variable d'ajustement pour les capitalistes petits et grands. Stop!

Christian Moretto
Le 02/04/2015 à 09:06:11

Deux choses sont infinies, l’univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l’univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
Einstein

indešķidrums
Le 02/04/2015 à 08:43:32

L'homme est assez crétin pour s'éradiquer seul,gardon les moustiques... Ou en sont les filets de pêche electrique de Mr intermarché et ses aides européenne .

Henri-jean
Le 02/04/2015 à 08:33:02

@ Ariane :

"J'ai signé, mais j'aimerais rajouter qu'on aurait pu evoquer le Malathion, qui est aspergé en Guyane au nom de la lutte contre le chikungunya.
Alors que son usage est interdit en métropole !
Depuis aujourd'hui son usage est suspendu, mais toujours pas interdit.
Plus d'infos ici (site d'info local)
http://www.guyaweb.com/actualites/news/sciences-et-environnement/le-malathion-suspendu/   "

J'espère que vous savez que le moustique est porteur de très nombreuses maladies, maladies qui font de nombreux morts, notamment dans certains pays dits pauvres.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Culicidae  

C'est l'animal le plus mortel pour l'homme :
http://www.slate.fr/story/26589/moustique-mortel-aiguille-volante  

Donc, au nom de la biodiversité, du refus total de tout produit chimique, vous préférez l'éradication des hommes ?

C'est comme pour les antennes-relais, lorsque les études de Que Choisir vont dans le sens des écolos, elles sont mises en avant. Lorsque Que Choisir informe que tout ce qui est dit sur les antennes-relais est bidon, personne ne relaie !!

Il faut savoir garder raison.

Chantal
Le 01/04/2015 à 21:01:25

Naïvement je pensais que les cultures OGM étaient "programmées" pour se défendre de tout ce qui pourrait gêner leur développement y compris des adventices . Mais, ce ne sont que des Organismes Globalement Minables puisque en plus d'être stériles , ils sont incapables de se passer de traitements annexes. En attendant, celui qui fournit les semences et les produits phytosanitaires joue impunément sur les deux tableaux ...

Chantal
Le 01/04/2015 à 15:19:41

Non aux empoisonneurs Un très beau reportage mardi 31 /3 sur ARTE

un anonyme
Le 01/04/2015 à 15:06:15

Pour INFO
Je tiens d'une source scientifique très fiable (Pr Joël Spiroux, collaborateur de GE Séralini du CRIIGEN http://www.criigen.org/)   qu'il ne faut pas parler du Glyphosate tout seul, molécule active, mais du Round Up ou des marques utilisant le Glyphosate.
en effet le Glyphosae seul ne tue pas l'herbe, elle jaunit seulement et reprend, il doit-être associé à des adjuvants chimiques pour devenir redoutable!.
ces adjuvants sont eux aussi toxiques, et se répandent dans la biosphère. En chimie toujours des cocktails...
Nullement spécialiste je me permet une hypothèse : Monsanto se payant bientôt un bon coup de com en arrêtant la production de Glyphosate?... remplacé dans le cocktail herbicide par une nouvelle molécule pas encore diabolisée...

Beûn
Le 01/04/2015 à 14:18:48

Après avoir vu les 2 documentaires diffusés sur Arte le 31/3/2015. Aucun doute possible! Il faut empêcher Monsanto de colporter la mort sur toute la planète, les politiques et les organismes chargés de préserver notre santé (celle des citoyens) doivent faire preuve de lucidité (et de courage une bonne fois pour toutes)!!!

Guenal Catherine
Le 01/04/2015 à 12:29:16

Dire que j'étais en train de râler contre mon voisin d'en face qui pulvérise une fois de plus les quelques rares herbes ou mousses qui tentent de s'implanter sur le bord de route, c'est exaspérant, je vais lui expliquer que le vinaigre blanc dans un peu d'eau chaude est aussi très efficace...marre de Méphisanto.

Raslespâquerettes
Le 01/04/2015 à 12:07:06

Il y a longtemps que Marie-Monique Robin a sonné l'alarme contre Monsanto mais c'est tellement plus pratique d'utiliser le Roundup que l'huile de coude...

Jacqueline
Le 01/04/2015 à 11:41:14

Marre de toute cette chimie superflue partout: dans l'air, dans la bouffe, dans les animaux vivants (antibiotiques à gogo) et morts (conservateurs, colorants, exhausteurs de goût, épaississants, sucres ajoutés, graisses, ...), dans les fruits et légumes, dans la terre (pesticides, engrais, ...). C'est devenu impossible de prendre soin de soi et d'échapper à tout ça. Merci encore pour les allergies envahissantes (que je n'avais pas il y a 15 ans) et aussi pour le cancer du rein (on ne peut pas exclure que sans toute ces merdes ajoutées partout, je n'aurais peut-être jamais rien eu).

DALGALIAN
Le 29/03/2015 à 15:16:58

Pour relayer nos campagnes par facebook il suffit de cliquer sur partager à droite juste en dessous du titre de la cyber @ction

Alain Uguen
Le 27/03/2015 à 14:10:44

Il serait efficcace que je puisse relayer vos campagnes pasr Facebook!

anne-marie Carmant
Le 27/03/2015 à 13:59:12

Merci beaucoup Nominoe pour cette précieuse information.

Pascale Corbin-Kurtz
Le 26/03/2015 à 21:44:32

ATTENTION - au niveau européen, pour le glyphosate c'est l'agence de l'Allemagne qui a été chargée d'en définir l'innocuité ou la dangerosité.Il se trouve que un tiers des experts de l'agence allemande sont salariés des industries chimiques ! Vigilance à la sortie des conclusions et contestation auprès de l'agence européenne sur la composition de l'agence allemande.

nominoe
Le 26/03/2015 à 20:08:05

Halte à l'hypocrisie du gouvernement consistant à rassurer les populations sur l'utilisation raisonnée des produits phytosanitaires et dans le même temps via la FNSEA autoriser les agriculteurs à augmenter l'usage de ces mêmes produits. Et ce n'est pas avec un ministre comme Mr Le Foll que les choses vont s'améliorer. Il faudrait aussi que les particuliers prennent conscience à bannir le round up de leurs demeures. Il faut le faire disparaître de tous les rayons des magasins de jardinage, les Américains s'embarrassant pour moins que cela d'interdire un produit quand ils l'ont décidé. Il nous faut appliquer la même rigueur technocratique et ne pas attendre de Bruxelles les ordres.

Michel
Le 24/03/2015 à 13:34:40

Pour Ariane, je rappelle que dans une cyber @ction, contrairement à une pétition, chacun-e peut modifier le texte qu'il ou elle envoie ;o)

Cancer et herbicides : Monsanto préfère s’en prendre aux scientifiques
http://www.rue89.com/2015/03/23/cancer-herbicides-monsanto-prefere-sen-prendre-scientifiques-258345  

Alain Uguen
Le 24/03/2015 à 09:51:01

Mais ce sont tous les produits phytosanitaires ( appellation soft de produits chimiques) qu'il faut interdire car ils sont tous nuisibles pour l'homme et pour l'environnement. Mais celui la est emblématique de l'entreprise MONSANTO, entreprise criminelle coupable de crimes contre l'humanité au Vietnam et qui veut continuer à nous faire crever avec ses produits chimiques et ses OGM. "MORT à MONSANTO"!

Serge Huteau
Le 23/03/2015 à 21:02:00

J'ai signé, mais j'aimerais rajouter qu'on aurait pu evoquer le Malathion, qui est aspergé en Guyane au nom de la lutte contre le chikungunya.
Alors que son usage est interdit en métropole !
Depuis aujourd'hui son usage est suspendu, mais toujours pas interdit.
Plus d'infos ici (site d'info local)
http://www.guyaweb.com/actualites/news/sciences-et-environnement/le-malathion-suspendu/  

Ariane
Le 23/03/2015 à 16:39:15

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !