actualité écologie

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : EGYPTE : Non à la peine de mort !

Mise en ligne du 21/05/2014 au 26/08/2016

L’association française Ensemble contre la peine de mort (ECPM) dénonce vivement la condamnation à mort par le tribunal de Minya de 683 partisans présumés du président destitué Mohamed Morsi, dont Mohammed Badie, le Guide suprême des Frères musulmans en Egypte.

Bilan de la cyberaction :

3451 participants

Présentation de la cyberaction :

« L’Egypte devient un des leaders mondiaux de l’assassinat judiciaire avec plus de 1 000 condamnations à mort prononcées depuis décembre au cours de parodies de procès. La justice instrumentalisée par le pouvoir politique continue d’alimenter le cycle de la violence. Nous demandons à la communauté internationale d’intervenir auprès des responsables égyptiens pour obtenir l’annulation ou la commutation de toutes les condamnations à mort prononcées depuis décembre à des fins politiques », déclare Raphaël Chenuil-Hazan, directeur d’Ensemble contre la peine de mort (ECPM).
Rappel des faits :
Environ 1200 accusés au total répondent, dans le cadre de procès de masse, de violences ayant causé la mort de deux policiers et d'attaques contre des biens publics et privés le 14 août dernier dans le gouvernorat de Minya, à 250 km au sud du Caire. Le 24 mars 2014, le tribunal de Minya a prononcé lors d’un premier procès 529 condamnations à mort, alors que seulement 153 des accusés étaient en détention. 492 de ces condamnations à mort ont été commuées en prison à vie. Les 37 condamnations restantes doivent encore être approuvées par le Mufti de la république d’Egypte. 

Ambassade de la République Arabe d’Egypte en France
Adresse : 56, avenue d’Iéna - 75116 Paris
Tél : 01.53.67.88.30
Fax : 01.47.23.06.43

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur l'ambassadeur,

L’Egypte devient un des leaders mondiaux de l’assassinat judiciaire avec plus de 1 000 condamnations à mort prononcées depuis décembre au cours de parodies de procès. La justice instrumentalisée par le pouvoir politique continue d’alimenter le cycle de la violence. Je vous demande d’intervenir pour obtenir l’annulation ou la commutation de toutes les condamnations à mort prononcées depuis décembre à des fins politiques.

Veuillez agréer mes salutations distinguées.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

5 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

et n'oublions pas les milliers de prisonniers, détenus dans des conditions indignes, voire torturés

Michèle Mialane
Le 21/05/2014 à 23:47:02

si je me souviens bien , Gandhi écrivait: " on ne construit pas une société humaine sur des monceaux de cadavres".
Il se peut que ces condamnés méritent d'être retranché de la société , mais aucune société ne devrait pouvoir s'arroger des droits qu'elle refuse aux membres qui la composent.

boulon
Le 21/05/2014 à 19:54:04

Quelque soit le régime en place, démocratique ou non, la peine de mort est une barbarie. La voie de l'émancipation des peuples passe par la démocratie qui implique la liberté d'expression pour chaque citoyenne et citoyen à travers la planète. La justice ne sera que plus respectable si elle implique une réparation juste des préjudices et des crimes commis. Rendre Coup pour coup ne répond pas à ce principe. Cependant nous n'avons aucune leçon à donner aux autres pays.

un anonyme
Le 21/05/2014 à 16:45:07

Il est surtout grave de condamner un innocent !

Stéph
Le 21/05/2014 à 15:47:21

Mais je reste outrée qu'un pays qui se dit "démocratique" comme les USA pratiquent encore la peine de mort. Notamment par pendaison, chaise électrique et chambre à gaz !!! Un pays ami de la France fait subir l'horreur ! Quelque chose ne vas pas du tout. Et le mot "Unis" : quelle unité pour cette Amérique ? C'est exactement comme l'Europe : chaque Etat fait ce qu'il veut des bonnes ou mauvaises lois. OU EST LA DEMOCRATIE DANS LE MONDE ?

Cerizette
Le 21/05/2014 à 15:16:58

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !