actualité écologie

SPAM etc...

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

22 V'là les acteurs des transitions

AG Cyberacteurs

météo

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les amis des 150

2023 l'année des droits

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non à l'usine Rockwool dans le Soissonnais

Mise en ligne du 15/06/2022 au 27/01/2023

L'entreprise danoise Rockwool prévoit d'installer une usine de fabrication d'isolant en laine de roche dans le Soissonnais. Les élus, convaincus par la création d'emplois, ont voté pour ce projet sans s'interroger sur sa pertinence. Pourtant, l'implantation de cette usine sur le territoire Soissonnais présente de très hauts risques pour l'environnement, pour la santé et pour l'économie.

Bilan de la cyberaction :

1856 participants

Présentation de la cyberaction :

Pourquoi faut-il agir maintenant ?
? Ce projet n'est absolument pas aligné avec les ambitions climatiques de la France. La laine de roche est un isolant cher, dont le déphasage thermique est faible, ce qui signifie qu'il n'est pas adapté à l'augmentation de la température et notamment des périodes de canicule. En outre, l'usine fonctionnera au gaz et les matériaux seront acheminés à travers l'Europe par une centaine de poids lourds quotidiens. Enfin, le projet prévoit d'imperméabiliser 10 ha de terres agricoles à l'heure où la France vise justement la réduction de l'artificialisation des sols. 

? Non, la laine de roche n'est pas un matériau écologique. La roche volcanique n'est pas locale, elle pourra provenir des plus grands gisements mondiaux d'Inde ou de Russie. La roche doit être cuite à 1500° et mélangée à d'autres produits chimiques. L'isolant sera ensuite acheminé par camions sur les grands marchés européens.

? Non, l'isolation en laine de roche ne réduit pas les consommations d'énergie, car l'énergie nécessaire à l'extraction, au transport et à la transformation de la roche est 20 fois plus importante que celle qui est nécessaire pour produire un matériau écologique et local comme le lin ou la paille.

? Non, la laine de roche n'est pas inoffensive. La roche bouillie dont les fibres sont dangereuses est mélangée à des produits chimiques extrêmement nocifs. La médecine du travail recommande les plus grandes précautions dans l'utilisation des laines minérales. Y aura-t-il un nouveau scandale sanitaire comme avec l'amiante ?
? Le coût à payer de ce projet emplois sera faramineux pour les riverains (plus de 50 000 habitants dans la seule agglomération soissonnaise) et les collectivités : 950 tonnes de polluants toxiques émises chaque année (dont des produits cancérigènes), la dégradation attendue des infrastructures routières (100 poids lourds par jour), la dénaturation du paysage (cheminées de 45m de haut), les baisses des rendements agricoles, la pollution des sols, des odeurs nauséabondes, les tensions sur les réseaux d'approvisionnement en eau, la perte d'attractivité de Soissons à l'heure où les villes moyennes connaissent un regain d'attractivité, etc. Un collectif rassemblant une trentaine de médecins de Soissons a publié un manifeste pour alerter sur les risques sanitaires : https://stoprockwool.wordpress.com/2020/10/30/manifeste-collectif-de-medecins-de-soissons-a-propos-du-projet-dimplantation-dune-usine-de-fabrication-de-laine-de-roche-a-soissons/?fbclid=IwAR36N975norAn8YhbXmSvHgmtmJh2TG283a7k0ZPifpfJjyr-6bdTDDPR0E  

? L'usine Rockwool ne créera pas d'emplois pérennes, l'usine sera entièrement automatisée, il y aura très peu d'emplois productifs avec une intensité très faible de 3 emplois/hectare contre 50 pour la moyenne des emplois industriels.

? Ailleurs dans le monde, les usines de laine de roche suscitent des résistances fortes de la part de la population. Le projet Rockwool en Croatie en 2006, l'usine Knauf à Illange en Moselle, le projet d'usine Rockwool à Jefferson County en Virginie sont autant de projets emblématiques de ces implantations industrielles aberrantes "du monde d'avant" qui visent à dessein des zones économiquement fragiles, et autour desquels la résistance des riverains commence à s'organiser.

Mais…
? Oui, il est possible de créer sur le Soissonnais des emplois pérennes en s'appuyant sur les ressources locales, ceci en conformité avec les engagements de l’État et de la Région pour rendre les territoires plus autonomes et générateurs d'emplois. Une industrie locale crée des emplois tout au long de sa filière, depuis la 1e transformation jusqu'à la mise en œuvre.

? Oui, les matériaux écologiques issus de l'agriculture ou de la sylviculture locales existent. Utilisons- les que ce soit pour les logements, pour les usines, les commerces ou encore les équipements publics. Cela redynamisera les filières locales !

? Oui, il est possible de construire sainement et durablement avec des matériaux peu transformés tels que le bois, les fibres végétales, la terre ou ceux issus du réemploi
Faisons le choix aujourd'hui d'une économie qui répondent aux enjeux de la transition écologique et permette aux territoires de tendre vers plus d'autonomie avec des emplois durables.
Disons non à Rockwool !

Soissons: Xavier Bertrand face aux opposants à Rockwool
https://abonne.lunion.fr/id379702/article/2022-06-08/soissons-xavier-bertrand-face-aux-opposants-rockwool  

Aisne : gros coup de pouce financier pour le projet controversé d'usine Rockwool
https://www.lesechos.fr/pme-regions/hauts-de-france/aisne-gros-coup-pouce-financier-pour-le-projet-controverse-dusine-rockwool-1411192  

Aisne : la préfecture donne son feu vert à une usine Rockwool controversée
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/aisne-la-prefecture-donne-son-feu-vert-a-une-usine-rockwool-controversee-20210403  

Bat’Ipac fait le pari de la maison en carton sans béton
https://www.letelegramme.fr/soir/bat-ipac-fait-le-pari-de-la-maison-en-carton-sans-beton-18-05-2022-13032407.php  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
il est possible de construire sainement et durablement avec des matériaux peu transformés tels que le bois, les fibres végétales, la terre ou ceux issus du réemploi comme le carton qui peut servir d'isolant.
Faisons le choix aujourd'hui d'une économie qui répondent aux enjeux de la transition écologique et permette aux territoires de tendre vers plus d'autonomie avec des emplois durables.
Disons non à Rockwool !

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

12 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Cette usine n'a pas obtenu l'autorisation d'installation classée, ni le permis de construire.
Il y a mieux à faire que dépenser beaucoup d'énergie pour produire des masses d'"un produit dangereux et d'une efficacité discutable.
Daniel lanz

daniel lanz
Le 08/01/2023 à 18:52:36

En soutien avec Arnaud Svreck qui lutte contre le géant danois Rockwool.

Stéphoto
Le 07/01/2023 à 12:30:36

produire le moins polluant et renouvelable devrait être la seule démarche pour espérer améliorer la planète !
Félicitations à ce premier magistrat qui ose s'opposer à un projet si peu favorable à l'environnement , lorsque d'autres moyens sont disponibles, certes un peu plus coûteux au départ mais plus économique et plus sain au final !!!

serge Schwindenhammer
Le 07/01/2023 à 10:35:25

« Les élus déroulent le tapis rouge aux multinationales »
Premier magistrat de Courmelles, dans l'Aisne, Arnaud Svreck est entré en résistance contre le géant danois de la laine de roche, Rockwool, qui a déniché un terrain sur sa commune pour y construire une usine. Il l'accuse de mettre à mal l'environnement. Un remake de David contre Goliath à l'heure de la globalisation.

J’ai refusé le permis de construire. L’autorisation pour installation classée pour la protection de l’environnement n’a pas été accordée. L’enquête publique s’est soldée par un avis défavorable du commissaire-enquêteur. Cela n’arrive que dans 4 % des cas. A Notre-Dame-des-Landes, par exemple, l’avis était favorable.
https://www.lagazettedescommunes.com/841542/les-elus-deroulent-le-tapis-rouge-aux-multinationales/  

Alain UGUEN
Le 04/01/2023 à 11:13:04

L'isolation thermique est nécessaire, même indispensable! Mais continuer à la réaliser avec des produits minéraux qui viennent d'une extraction minière sont à prohiber...
Ils ont aussi l'inconvénient de ne pas être "recyclables", leur destination en fin de vie est la décharge.

Aller vers des isolants à base de fibres végétales: panneaux de cellulose de bois, panneaux de chanvre est le bon choix. Ce choix doit être aidé par les pouvoirs publics pour ramener leur coût au niveau des isolants "type laine de verre ou de roche"
Pourquoi négliger autant la culture du chanvre?... C'est une production agricole peu exigeante, à fort potentiel de masse végétale, régénérante pou les sols, capable de nourrir les animaux à la place du maïs (si décrié par l'eau qu'il consomme en été et qui suscite ces "fameuses bassines".
Serait-ce le lien avec le cannabis qui est fait et participe à son rejet?...
Le chanvre cultivé pour ces usages est exempt de matière psychotrope, ou à un taux si faible que le fumer n'apporte rien qui enivre

ours mal léché
Le 18/11/2022 à 14:35:32

Aisne : Arnaud Svrcek, le maire de village qui se bat contre une multinationale
Arnaud Svrcek est maire de Courmelles, village de 1 870 habitants situé dans les Hauts-de-France. Depuis son élection en 2020, il se bat contre un projet industriel : Rockwool, multinationale spécialisée dans la laine de roche, qui veut installer une usine dans les hauteurs du village.
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-invite-de-9h10/l-invite-de-9h10-du-mercredi-09-novembre-2022-9555491  

Alain UGUEN
Le 17/11/2022 à 09:14:56

J'aurais aimé la signer... mais : je pense que le problème est plus complexe que ce qui est exposé : je suis à 200% pour aller vers l'écologique le plus possible, mais on doit aussi tenir compte des réalités actuelles :
- il y a déjà une pénurie de bois. Si tous les logements sont isolés avec des matérieux écologiques, il n'y en aura tout simplement pas du tout assez !
- laine de roche est bcp plus légère que laine de bois et autres matériaux écologique. Dans les vieilles maisons, utiliser ces matériaux = dans le meilleur des cas, refaire toute la toiture (coûts énormes ; déjà que l'isolation c'est cher) et dans le pire... et bien c'est juste impossible car les murs ne vont pas résister au poids de l'isolant + charpente
et je suis certaine qu'il y a encore plein d'autres points en regardant les choses dans toute leur complexité.

Par contre :
- exiger une planification avec des données sur quels logements doivent encore être isolés, par région, pour qu'on puisse voir plus clairement où il sera possible de mettre des matériaux écolos et comment planifier le reste, OUI
- et du coup planifier le démantèlement de l'usine quand on aura isolé les logements de la région, OUI
- chercher des solutions pour diminuer l'impact écologique de ces usines et de leur fonctionnement OUI

Et bien sûr, je comprends tout à fait le souci des riverains ; personne n'aime avoir une usine en face de chez soi, et encore plus quand elle pollue...

Bonne journée
Cécile

Cécile G
Le 01/10/2022 à 08:55:30

Ah! si M. Bertrand trouve l’idée lumineuse, on est en droit de se méfier.
L’usine à laine de roche Rockwool (ils appellent ça pour nous amadouer, la laine de mouton émeut) n’a rien de bien alléchant.

Les futurs travailleurs risquent de cartonner leurs poumons, de se faire virer dès la première toux, de travailler jusqu’à 67 ans.
Moins de terres agricoles, donc des suicides d’agriculteurs qui n’auront rien à labourer.
Des circulations de poids lourds de n’importe quels pays que Poutine va trouver attirants.
Des produits létaux vont propulser les Soissonnais vers le sud où ils vont indisposer les autochtones, mourir dans les feux de forêts, et souffrir de nostalgie.
Soissons et sa périphérie va exténuer ses médecins et hospitaliers qui ne pourront soigner les malades qui auront respirer les odeurs des semi remorques et des cheminées d’usine.
Il y a plein d’inventeurs de génie, de découvreurs de gimmicks qui potassent sur l’isolation qui feront des miracles sans Rockwool.
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
Le 26/06/2022 à 19:21:45

La bonne isolation reste le bois et autres récupérations similaires comme les textiles (non ou faiblement synthétiques).

Le bois mis dans une isolation (résidu de bois d'oeuvre) peut y rester des siècles.
C'est une très faible quantité UNE FOIS, rien à voir avec du bois de FLUX comme pour chauffer des humains quelques minutes ou faire des emballages à usage unique.

Donc le bois (et dérivés comme la "ouate de cellulose"=papiers/journaux recyclés) comme isolant EST excellent.
Bonne tenue au feu, laisse passer humidité, excellent isolant, déphasage convenable, ... facile à poser, 100% recyclable, bilan pollution >> 1 versus gain de non chauffage..
Juste éviter la poussière durant la pose, les poussières fines de toutes natures sont dangereuses si fréquentes.

Les fibres verre, roches n'ont pas ces qualités: elles cassent dans le temps et s'écrasent (en 50 ans chez moi, passées de 5-7cm à 1/2 cm !), sans parler des autres défauts.



Note:
Isoler pour 200 ans avec qqs kg de pétrole ne détruit pas la planète ! (Le souci serait plus l'incendie.)
Exemple isoler en polystyrène ou similaire (en extérieur et si murs étanches) fera une économie d'hydrocarbure de plusieurs ordres de grandeur versus le gain de chauffage.
Il faut rester raisonnable, réaliste.
Et puis le pétrole n'est dangereux que à haute dose quand ON LE brûle !!
Si sur les millions de tonnes annuelles on en détournait un million (en fabrication d'isolant) pour cesser de consommer les autres ... pourquoi se priver ?
Car une très bonne isolation (facile à mettre en oeuvre dès lors qu'on isole) permet de se passer de (quasi) 100% de chauffage (le soleil et les usages domestiques suffisent).
Eventuellement un pull de plus.
Perso je me chauffe exclusivement avec un poele à bois-buche (très local), pas d'électricité ni hydrocarbures.

- se chauffer aux pellets en rasant les for?ts est une absurdité. Se chauffer aux pellets de récup locale de bois d'oeuvres prélevé de forêts entretenues semble presque acceptable (versus le chauffage des passoires - à ce sujet, les normes d'isolation ne sont quasiment jamais respectées par les constructeurs, il suffit de voir les toits en cas de gel ...)

jean
Le 19/06/2022 à 12:01:01

En ce qui concerne le bois, je me refuse à faire la promotion de son emploi alors qu'il y a déjà surutilisation et surexploitation par ailleurs ! Donc je l'ai retiré du texte à envoyer.
Effectivement, on peut employer des textiles recyclés comme matériaux d'isolation plutôt que les incinérer avec les ordures ménagères. Un "petit pull" pour la maison, un petit plus pour la planète.
https://www.izi-by-edf-renov.fr/blog/isolation-textile-recycle  

Frawald
Le 18/06/2022 à 09:35:13

On continue à marcher sur la tête, est-ce que le réchauffement climatique parle aux élus......pas sure....
A croire que le court terme est plus important que le long terme. Bizarre tout de même !!!!
Je pense à nos enfants, petits-enfants et ce qu'ils vont vivre dans les prochaines décennies.

Stéphoto
Le 15/06/2022 à 19:35:41

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !