actualité écologie

22 V'là les acteurs des transitions

météo

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les amis des 150

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Instauration de l'écologie comme matière principale à l'école

Mise en ligne du 16/03/2022 au 12/06/2022

"Le système éducatif est un très puissant levier de changement" : scientifiques, ONG ou citoyens appellent à l'instauration de l'écologie comme matière à l'école

Bilan de la cyberaction :

1790 participants

Présentation de la cyberaction :

A quelques semaines de l'élection présidentielle, les signataires de cette tribune appellent les candidats à œuvrer pour "enseigner l'écologie comme une matière principale, pour préserver la vie et s'adapter aux bouleversements écologiques".

ls veulent "instaurer l'écologie comme matière principale à l'école". Sur franceinfo, jeudi 10 mars, scientifiques, sportifs, personnalités, ONG et membres de la Convention citoyenne pour le climat signent une tribune "pour interpeller les candidat.e.s à l'élection présidentielle". "Les gens se rendent compte que si on veut pouvoir répondre à l'effondrement du vivant et à la crise climatique, il faut des connaissances", argumente auprès de franceinfo Gilles Bœuf, professeur en physiologie environnementale et ex-président du Muséum d'histoire naturelle. Il déplore un "immense manque de connaissances, mais une soif d'apprendre" sur ces sujets.
"L'écologie n'est pas un parti, n'est pas une opinion, mais une vraie discipline essentielle pour remettre de l'harmonie dans nos systèmes", continue le scientifique. "Il faut que ça chemine dans les esprits pour entamer une transformation" de notre mode de vie. Et pour ce faire, les signataires veulent une matière transversale qui traite tout au long de la scolarité à la fois de physique, de mathématiques, de biologie, d'anthropologie, de géographie, de philosophie, etc. "Enseigner l'écologie comme une matière principale, autant en classe qu'en pleine nature, pour préserver la vie et s'adapter aux bouleversements écologiques", défendent les signataires de cette tribune. Ils s'expriment ici librement.


Répondre aux grands enjeux écologiques et sociétaux, ça commence à l'école ! Nous unissons donc nos forces pour porter un message fort auprès du grand public, des candidat.es et des futur.es élu.es afin d'engager un changement profond et essentiel à l'école !

Nous, scientifiques, sportifs de haut niveau, personnalités publiques, associations, professeurs, directeur.trices d'établissements scolaires, agent.es de l'Education nationale, entreprises engagées, citoyen.ne.s, élu.es et non élu.es, parents et enfants, réunissons nos forces et nos voix pour qu'en 2022, tous.tes les candidat.es aux élections présidentielles puis législatives, ainsi que le futur gouvernement, portent une ambition forte dans leur programme : enseigner l'écologie comme une matière principale, autant en classe qu'en pleine nature, pour préserver la vie et s'adapter aux bouleversements écologiques !

"L'écologie, rappelons-le, est avant tout une discipline scientifique qui étudie les écosystèmes, c'est-à-dire l'ensemble des êtres vivants (animaux, humains, végétaux, micro-organismes...), leurs milieux de vie et les relations qu'ils entretiennent ensemble."
Les signataires de la tribune


Nous savons que principalement entre 0 et 12 ans, l'enfant construit sa conscience et ses valeurs tout en passant 90% de son temps à l'école. Nous savons également qu'actuellement, moins d'un lycéen sur trois dispose d'un socle de connaissances approfondi sur l'écologie et le changement climatique. Et aujourd'hui en France, 12 millions d'écoliers, collégiens et lycéens suivent tous le même programme éducatif, qui inclut l'éducation à l'environnement comme un thème, mais pas encore une matière à part entière. En 2020, la Convention citoyenne pour le climat a travaillé sur la mise en place d'une nouvelle matière dans les programmes scolaires. Avec la loi "climat et résilience", le gouvernement actuel en a fait une thématique transversale dans les programmes. Nous félicitons ces avancées qui ont permis de faire évoluer les lois ainsi que les dernières mesures en matière d'éducation à l'environnement et au développement durable.

"Néanmoins, les constats scientifiques nous donnent moins de 10 ans pour changer nos modes de vie, et le système éducatif est un très puissant levier de changement, si ce n'est le meilleur !"
Les signataires de la tribune

Riches des retours d'expérience positifs dans les écoles tant publiques que privées, nous devons vraiment aller plus loin en s'inspirant aussi de nos pays voisins : pour que l'écologie devienne dès demain une matière principale, de la primaire à l'université !

Ainsi, nous lançons cet appel national et nous souhaitons très concrètement que :
• l'écologie soit une nouvelle matière scientifique enseignée dès le plus jeune âge à l'école, pour développer la conscience de l'enfant sur les relations entre les êtres vivants et l'accompagner sur l'adaptation aux changements climatiques
• l'écologie soit enseignée en classe et au cœur du vivant, en pleine nature pour observer et expérimenter au plus proche des espaces naturels
• l'écologie se décline aussi dans toutes les autres disciplines enseignées (transversalité) et tout au long de la scolarité et des études (continuité)
• l'écologie enrichisse un écosystème dans lequel grandissent des enfants bienveillants envers eux-mêmes, entre eux et envers le vivant
Et pour aller plus loin, il est essentiel que les élèves soient eux-mêmes au cœur de l'action et que cette nouvelle matière leur permette de :
• connaître, observer, protéger les espèces vivantes et les milieux naturels
• consommer de façon responsable, en apprenant à consommer moins et mieux
• s'adapter au monde qui change : en recherchant des solutions sobres et résilientes qui s'inspirent de la Nature, en découvrant de nouvelles voies d'autonomie alimentaire et énergétique, en apprenant à coopérer et à faire ensemble

Nous lançons donc un appel à toutes les citoyennes et tous les citoyens, du territoire français, jeunes et adultes, élu.es et non élu.es, à signer notre manifeste pour que l'écologie devienne une matière principale à l'école !

Les signataires :
Gilles Bœuf (biologiste et ex-président du Muséum d'histoire naturelle), Heidi Sevestre et Luc Moreau (glaciologues), Jean Jouzel (climatologue), les champions Benjamin Dutreux (9e du Vendée Globe), Laetitia Roux (17 fois championne du monde de ski-alpinisme), Mathieu Crepel (champion du monde de snowboard), Pauline Ado (championne du monde de surf), les personnalités Laury Thilleman (Miss France 2011, présentatrice TV), Juan Arbelaez (chef renommé), les collectifs et ONG avec l'association Water Family, la Fondation Good Planet, 1% for the Planet, l'association des 150 de la Convention citoyenne pour le climat, des professeurs, des parents, des jeunes et des enfants…
https://waterfamily.org/ecologie-a-l-ecole/  

Nous vous proposons d'interpeller votre député qui va sans tarder être en campagne pour le renouvellement de son mandat.

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
Les constats scientifiques nous donnent moins de 10 ans pour changer nos modes de vie, et le système éducatif est un très puissant levier de changement, si ce n'est le meilleur !
Je vous demande d'aller plus loin en s'inspirant aussi de nos pays voisins : pour que l'écologie devienne dès demain une matière principale, de la primaire à l'université !
Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

14 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


bien plus utile que d'enseigner l'économie de la façon dont s'est fait dans les filières économiques

Bruno Sébilet
Le 08/06/2022 à 19:38:15

c'est une évidence de leur enseigner la nécessité de l'écologie pour nous tous aujourd'hui et eux demain..

fabienne couton
Le 06/05/2022 à 09:47:33

Refaire les peintures de la voiture n'a aucune efficacité sur le moteur du véhicule qui nécessite une réparation.

Autrement dit, vu l'état clinique de l'"Education Nationale", dans un premier temps, ce n'est pas les programmes qu'il faudrait changer, de mon point de vue.

Parait qu'il faut changer de paradigmes, ça vous parle ?

Alain Luyten
Le 05/05/2022 à 21:26:17

La formation doit être au coeur de la transition écologique et sociale
https://youmatter.world/fr/formation-transition-ecologique-sociale-entreprise-enseignement/  

Alain UGUEN
Le 04/05/2022 à 09:26:02

et aussi l'éducation au savoir être : https://www.lecolibrifaitsapart.net/savoir-etre/  

yvonne daroussin
Le 07/04/2022 à 19:14:06

Les enfants, très sensibles à "ce que dit la maîtresse", répercutent bien sur leurs parents ce qu'ils entendent à l'école.
Il est donc important de leur enseigner l'importance de l'écologie, non seulement pour le futur dont ils seront les acteurs mais pour éduquer les adultes dans l'immédiat !!!

Marie CLAUX
Le 25/03/2022 à 11:15:44

Cela semble tomber sous le sens dans la situationa alarmante dans laquelle se trouve notre planète.

Roland COMTE
Le 22/03/2022 à 11:32:23

c'est une évidence que l'enseignement de l'écologie et aussi de l'agroécologie et de la permaculture devrait être au programme pour le bien être de l'humanité

Brunoaydat
Le 21/03/2022 à 09:59:40

on signe des deux mains, mais... un contenu de qualité pour un tel enseignement sera difficile à mettre en place, vu les programmes actuels de SVT !

Odile Poncy
Le 20/03/2022 à 18:49:39

Bravo et merci pour cette pétition !

Tangi POULAIN
Le 20/03/2022 à 14:31:18

pour une bonne formation de base

Albert Le Bouil
Le 20/03/2022 à 10:51:25

sans les chasseurs les soi-disant 1er écologiste de France

Dominique RANNOU
Le 19/03/2022 à 11:06:07

Génial ! Mais attention : il ne faut pas que les chasseurs en profitent pour continuer à faire du prosélytisme dans les écoles élémentaires, SVP !
J'y pense parce que c'est d'actualité ce mois-ci :
Plusieurs associations demandent la fin du versement aux chasseurs d'une enveloppe annuelle d’environ 15 millions d’euros (dont 10 directement versés par l’Etat). Prévue par l’article L421-14 du Code de l’Environnement, cette éco-contribution est versée exclusivement aux fédérations de chasseurs depuis maintenant plus de 2 ans et leur permet notamment de PROMOUVOIR DANS LES ECOLES ELEMENTAIRES LEURS PRATIQUES DE CHASSE, de financer des aménagements à seul but cynégétique ou de faire réaliser des études visant à minimiser l’impact de la chasse sur la biodiversité, autant d’actions au seul bénéfice des chasseurs sans objet véritable de protection et de reconquête de la biodiversité, ni aucun contrôle.
Nul doute que cet argent serait mieux employé à concrétiser votre idée : l'écologie enseignée comme matière principale tout au long du parcours éducatif.
https://www.lpo.fr/qui-sommes-nous/espace-presse/communiques/cp2022/recours-juridique-contre-l-eco-contribution-versee-aux-chasseurs  

Frawald
Le 19/03/2022 à 09:14:30

l'écologie devrait être une matière principale, depuis le primaire jusqu'en terminale !
Il faut refondre les SNV dans le cadre écologique : "connaissance et défense de la biosphère"

françoise lombard farille
Le 18/03/2022 à 15:41:19

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !