actualité écologie

22 V'là les acteurs des transitions

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Les amis des 150

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

SPAM etc...

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Renouvelables : Rehausser l'ambition de la directive européenne

Mise en ligne du 17/06/2021 au 10/09/2022

Le 9 juin, plusieurs ONG et fédérations européennes ont envoyé une lettre ouverte au vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans et à la commissaire européenne à l'énergie Kadri Simson, appelant à revoir les ambitions à la hausse en matière d'énergies renouvelables dans la directive européenne sur les énergies renouvelables.

Bilan de la cyberaction :

1266 participants

Présentation de la cyberaction :

Cher vice-président de la Commission européenne,
Chère commissaire,

Les énergies renouvelables jouent un rôle essentiel dans la transition engagée vers une économie neutre en carbone. Adossées aux économies d’énergie, les différentes sources renouvelables constituent une solution compétitive et accessible pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans un délai relativement court.
Si nous voulons limiter la menace du réchauffement climatique, il est nécessaire de revoir à la hausse les objectifs énergie-climat. La publication du paquet énergie-climat « Fit for 55 » est une opportunité à saisir pour inscrire la volonté de renforcer la législation concernée, y compris la directive sur les énergies renouvelables.

Si nous voulons atteindre l’objectif de l’Accord de Paris de limiter la hausse des températures à 1,5°C, l’Union européenne doit aller bien au-delà de son objectif actuel de réduction des émissions de GES d’au moins 55% d’ici 2030. Par conséquent, l’objectif de l’UE en matière d’énergies renouvelables pour 2030 doit également être revu à la hausse pour répondre à cette ambition climatique renforcée, en allant bien au-delà des 40% indiqués dans le plan européen pour les objectifs climatiques 2030. Plusieurs scénarios énergétiques ont démontré qu’un objectif rehaussé en matière d’énergies renouvelables est à portée de main, atteignable et nécessaire [1].

La crédibilité des politiques nationales en matière d’énergies renouvelables est plus que jamais essentielle. L’actuel caractère non contraignant des objectifs nationaux suscite notre inquiétude quant à leur atteinte. Il est indispensable de disposer de trajectoires claires, soutenues par des politiques bien définies et qui donnent de la visibilité à tous les acteurs du marché. Aux côtés d’un objectif européen plus élevé en matière d’énergies renouvelables pour 2030, nous demandons donc également la réintroduction d’objectifs nationaux contraignants associés à un cadre de soutien solide. Ce cadre doit servir de guide pour les États membres pour définir des mesures de soutien fortes, donner la possibilité aux citoyens et communautés énergétiques de s’engager pleinement dans la transition énergétique, et planifier des politiques publiques renforçant à la fois le déploiement des énergies renouvelables et la protection de la biodiversité.

La directive sur les énergies renouvelables vise à promouvoir les sources d’énergie renouvelables et à créer un cadre favorable à leur développement dans les différents secteurs. Le champ d’application de la directive sur les énergies renouvelables doit rester exclusivement réservé à toutes les énergies renouvelables répondant à des critères de durabilité définis. Par conséquent, la révision de la directive ne doit pas inclure de dispositions incitant à l’utilisation de combustibles (fossiles) « à faible teneur en carbone » et d’énergies non renouvelables, qui ne doivent pas non plus être pris en compte dans le calcul de l’objectif contraignant de l’UE en matière d’énergies renouvelables pour 2030.

Nous sommes convaincus que ces différents points sont essentiels pour garantir un cadre politique adapté au déploiement accéléré des énergies renouvelables. Nous vous remercions de votre attention.

Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments distingués.

CAN Europe, Climate Alliance, ECOS – Environmental Coalition on Standards, EGEC, Energy Cities, EREF, EUROCITIES, ICLEI, REScoop.eu, SolarPower Europe

[1] Voir les scénarios : LUT University & SolarPower Europe, 100 % Renewable Europe (2020),
https://www.solarpowereurope.org/100-renewable-europe/  

CAN Europe & EEB, Building a Paris Agreement Compatible (PAC) energy scenario (2020)
https://www.pac-scenarios.eu/fileadmin/user_upload/PAC_scenario_technical_summary_29jun20.pdf  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,
L’objectif de l’UE en matière d’énergies renouvelables pour 2030 doit être revu à la hausse pour répondre à une ambition climatique renforcée, en allant bien au-delà des 40%.
Je demande la réintroduction d’objectifs nationaux contraignants associés à un cadre de soutien solide.
Enfin la révision de la directive ne doit pas inclure de dispositions incitant à l’utilisation de combustibles (fossiles) « à faible teneur en carbone » et d’énergies non renouvelables, qui ne doivent pas non plus être pris en compte dans le calcul de l’objectif contraignant de l’UE en matière d’énergies renouvelables pour 2030.
Je vous prie d'agréer l'expression de mes sentiments distingués.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

5 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


En Allemagne...en Angleterre,1 large majorité de citoyens était tout-à-fait favorable à l'implantation d'éoliennes... Ce n'est plus tout-à-fait le cas aujourd'hui...Je suis des réfractaires à la propagation enthousiaste des éoliennes où que ce soit...plutôt favorable à celle des panneaux solaires ou équivalents...En tout il faut savoir raison garder...C'est tout particulièrement le cas pour le secteur du nucléaire civil...dont les déchets "durables" n'ont pas fini de nous "empoisonner" la vie...pour des générations...

stoppeur
Le 13/10/2021 à 17:55:47

Il faut mettre le pauet §§

Christian CHAVALARIAS
Le 13/10/2021 à 11:31:01

Je profite de pouvoir insérer un commentaire sans connexion (merci Alain) à propos de la mort de Michel Fernex.

J’ai rencontré Michel Fernex à Genève, à l’occasion d’une manifestation contre la soumission de l’OMS au nucléaire. En effet, l’OMS n’a pas de compétences médicales en matière de nucléaire, elle est sous la sujétion (accord secret – en matière de santé, ça vous rappelle qqchose de récent ?) de l’AIEA, le champion mondial et ONUsien ! du nucléaire civil. Très simplement, en marchant de la place des Nations-Unis vers le siège de l’OMS, M Fernex à ma requête, m’a raconté cette histoire incroyable que l’OMS s’occupe de la santé dans tous les domaines SAUF le nucléaire, domaine réservé aux bandits pro-nucléaire. Une fois de plus la preuve de la dangerosité du nucléaire puisque le secret s’impose partout dans le monde pour en cacher les effets mortels (secret défense en France). Michel Fernex expliquait ainsi que pour Tchernobyl, la non réaction ahurissante de l’OMS ! Sa gentillesse et ses compétences, son abord facile et sympathique m’avaient frappé. Un très sympathique personnage qui a bcp fait (ainsi que sa femme Solange). Leur courage face à l’arbitraire et les violences (y compris physiques, encore et toujours aujourd’hui) du lobby et des États étant plus que remarquable, exemplaire. C’est une grande perte pour les défenseurs du libre-arbitre.



En accord avec la réaction de Philippe Lebourg ici, il est fasciste (au sens a-démocratique, les mots ont un sens) de censurer une opinion, quelle qu’elle soit (Je m’abstiens de citer le grand Voltaire, cet esclavagiste cupide et élitiste bourgeois). C’est d’autant plus grave quand c’est cautionné par les États et exécuté par des entreprises privées irresponsables, qui peuvent choisir ce qui bien et mal. C’est le retour fracassant de l’Inquisition comme l’Église a su la faire en torturant, brûlant, massacrant des gens pour leur opinion autrefois.
Il est clair que cette marée montante des intolérances et autres excitants des foules est l’instrument le plus efficace pour masquer le désastre planétaire du Système capitaliste (par ailleurs en effondrement – impasse systémique) et préparer le changement de régime inexorable qui nous attend. Ce ‘nous’ étant très douteux, vu le renforcement des capacités de répression (civiles ET militaires) en cours dans le monde, ce qui peut conduire au ‘pire’.

jacques de Félice
Le 13/10/2021 à 09:12:30

Je trouve purement scandaleux que les tenanciers de plateformes puissent s'arroger le droit de censurer des opinions, fussent-elles opposées au "consensus scientifique", prétendu consensus qui en l'occurrence n'existe pas.
Il faut voir le document "Ce que le rapport du GIEC ne dit pas" (https://les7duquebec.net/archives/266817)   pour comprendre que les dés sont pipés dès le départ sur cette histoire de part humaine au réchauffement climatique et que l'intérêt bien compris des détenteurs de capitaux aux principaux média empêche tout débat contradictoire entre scientifiques sur le sujet, et toute expression auprès du grand public de points de vue alternatifs.

Je précise que l'analyse globale de la situation mondiale et en particulier de la course technologique et de l'épuisement (incontestable) des ressources me conduit à ne pas repousser d'un revers de main les propositions de changement de société qui auraient de fait pour effet de diminuer l'empreinte carbone de l'humanité, mais pas non plus à les accepter sans discussion sous prétexte d'arguments fallacieux et prétendûment scientifiques.

Quand de plus on voit apparaître ce lien (vers l'annonce de LCI) dans les "Bonnes nouvelles" de la lettre d'information de Cyber@cteurs, on croit rêver: les écolos en défenseurs de la liberté de censurer!
Mais oh, les cyber@cteurs, réveillez-vous! Manifestez-vous massivement auprès de ces "écolos"! Elle est où l'écologie de la démocratie et de la libre parole là-dedans? Et après cette "petite" censure-là, privée, laquelle accepterez-vous encore, messieurs les "écolos"?

Je partage le résumé exprimé par Evelyn Beatrice Hall en 1906 sur la position de Voltaire (et faussement attribuée à lui comme citation authentique): "Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer."!

Philippe LEBOURG
Le 12/10/2021 à 22:17:07

Google et YouTube s'attaquent aux publicités et contenus qui nient le réchauffement climatique
https://www.lci.fr/environnement-ecologie/internet-climat-environnement-google-et-youtube-s-attaquent-aux-publicites-et-contenus-qui-nient-le-rechauffement-climatique-2198388.html  

Éolien : une large majorité de Français y est favorable, selon un sondage
https://www.linfodurable.fr/environnement/eolien-une-large-majorite-de-francais-y-est-favorable-selon-un-sondage-28978  

Alain UGUEN
Le 12/10/2021 à 10:03:25

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !