actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

météo

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Dites non à l'arrêté bouquetin du Bargy

Mise en ligne du 03/05/2021 au 06/05/2021

URGENT : la préfecture de la Haute-Savoie met en ligne une consultation du public ouverte jusqu’au 5 mai 2021 inclus sur son projet d’arrêté autorisant sur l’ensemble du massif du Bargy la capture, l’euthanasie de bouquetins séropositifs  en vue du contrôle de la brucellose au sein de cette population et de ce fait la préserver, dans l’intérêt de la santé publique, ainsi que pour prévenir les dommages à l’élevage et aux filières agricoles de montagne.

Bilan de la cyberaction :

2093 participants

consultation close

La vie paisible des bouquetins, revenus dans les Pyrénées
https://reporterre.net/La-vie-paisible-des-bouquetins-revenus-dans-les-Pyrenees
 

Présentation de la cyberaction :

AVES France vous invite à vous opposer à ce projet d’arrêté.

En 2017,  un plan d’action a été mis en place dans le massif du Bargy, dans le but de capturer et d’euthanasier les bouquetins séropositifs, dans le cadre de la lutte contre la brucellose du bouquetin. La préfecture de Haute-Savoie a déposé une demande de dérogation à la ministre de la transition écologique et solidaire le 03 janvier 2020 portant sur la capture de 150 bouquetins (50 par an) sur l’ensemble du massif, avec euthanasie des animaux testés séropositifs, et le prélèvement de 60 bouquetins (20 par ans) non marqués, dans la zone cœur du massif (petit Bargy, Grand Bargy, Jallouvre-Peyre), pour la période 2020-2022 (trois ans).

Le bouquetin des Alpes est une espèce protégée en France. À ce titre, l’octroi d’une dérogation à leur protection stricte devrait être conditionné à la recherche de solutions alternatives. Or, le plan d’action 2020-2022 fait suite à des opérations déjà mises en place en 2012, 2013, 2014, 2015 et 2017 et aucune solution alternative ne semble avoir été envisagée.

Ce projet d’arrêté vise à maîtriser l’enzootie de brucellose au sein de la population de bouquetins du massif du Bargy dans l’intérêt de la santé publique, ainsi que pour prévenir les dommages à l’élevage et aux filières agricoles de montagne. Or, le risque de transmission entre l’homme et cette espèce sauvage est très faible, les interactions entre nos deux espèces étant extrêmement rares.
Il n’est pas normal de sacrifier des populations d’animaux sauvages protégés pour prévenir les dommages à l’élevage, quand d’autres solutions sont envisageables.

Le Conseil National de la Protection de la Nature recommande d’étudier la faisabilité de stopper ou de mieux contrôler le pâturage d’animaux domestiques dans les zones les plus sensibles, car il ressort des cartographies qu’une partie des troupeaux pâture en zone à risque.

Le Conseil National de la Protection de la Nature recommande l’application du principe de précaution pour interdire aux animaux domestiques (moutons, bovins) d’accéder aux prairies du Massif du Bargy où sont confinés les bouquetins infectés par la brucellose.

Il faut favoriser une conduite des troupeaux placée sous le contrôle d’un berger dans le but d’éviter les interactions directes entre animaux sauvages et domestiques.

Les mesures agri-environnementales et les futurs contrats territoriaux d’exploitation devront être développés en prenant en compte la gestion des populations d’ongulés sauvages, en particulier celles permettant la limitation des risques sanitaires.

L’intérêt des tirs d’individus impossibles à capturer et localisés dans les sites inaccessibles n’est pas démontré
https://www.consultationspubliques.aves.asso.fr/2021/05/02/jusquau-5-mai-2021-bouquetins-du-bargy-consultation-publique-sur-le-projet-darrete-autorisant-la-capture-et-leuthanasie-de-bouquetins-seropositifs/  

note de présentation
https://www.haute-savoie.gouv.fr/content/download/35845/210021/file/NOT_PresentationConsultPublicBouquetins_2021_2022.pdf  


En complément, vous pouvez aussi vous inspirer des arguments de l’association Animal Cross :
Je salue le progrès apporté par cet arrêté qui exclut désormais les tirs indiscriminés, à la suite du recours en référé qui a donné raison à l’association Animal Cross en décembre 2020.

Cependant, je m’oppose à cet arrêté qui autorise encore la capture et l’euthanasie des animaux séropositifs pour les raisons suivantes :
*Certains de ces animaux seront euthanasiés alors qu’ils ne sont pas contagieux, ni même ne souffrent ; la gestion sélective va donc potentiellement mettre fin à la vie de bouquetins qui ne risquent aucunement de propager la brucellose bovine.
*Changeant de paradigme, je souhaite que soit mise en œuvre une tout autre stratégie, qui éviterait de sacrifier des bouquetins indemnes, stratégie qui ne ciblerait plus la source (les bouquetins) mais la cible à protéger (les troupeaux domestiques) et qui s’articule autour des axes suivants :
o   Pour les quelques élevages proches des zones fréquentées par les bouquetins, réaliser des contrôles périodiques sur les troupeaux domestiques, ainsi que sur le lait et les fromages au lait cru produits (seuls produits à risque). Un contrôle positif, cas très improbable comme indiqués par les rapports successifs de l’ANSES, conduirait à l’indemnisation de l’éleveur pour ses animaux et la production perdue de lait et de fromage
o   Appliquer une ségrégation spatiale entre animaux domestiques et faune sauvage pour éviter les contaminations rares inter-espèces, ce qui a été maintes fois recommandé par l’ANSES
o   En parallèle, suivi des bouquetins par des observations visuelles de séquelles, mais aussi par des tests indirects, c’est-à-dire de séropositivité pour évaluer l’impact de l’absence d’abattage sur la prévalence au fil des ans
o   Demande d’une nouvelle étude de l’ANSES sur la stratégie vaccinale : en effet, avec cette nouvelle option se concentrant sur la cible, l’étude vaccinale qui concerne les bouquetins sera séparée de la gestion de la crise sanitaire au niveau des élevages. Dès lors, des tests de vaccination peuvent être mis en place afin d’en étudier l’impact sur la santé de la population de bouquetins. Ajoutée à cela, la ségrégation spatiale évitera tout risque (déjà considéré comme négligeable) de contamination d’animaux domestiques.

Cette solution n’apparaît pas plus coûteuse pour l’Etat que ce qui est actuellement pratiqué, et évite la mobilisation massive sur un terrain difficile d’accès d’agents qui comporte des risques, ainsi que le transport très onéreux et complexe des carcasses des animaux abattus.

https://www.animal-cross.org/consultation-publique-sauvez-encore-une-fois-les-bouquetins-du-bargy/  

Bilan de la cyberaction : Dites non à la reprise des tirs du bouquetin du Bargy
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=2315  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet
Je salue le progrès apporté par cet arrêté qui exclut désormais les tirs indiscriminés, à la suite du recours en référé qui a donné raison à l’association Animal Cross en décembre 2020.
Cependant, je m’oppose à cet arrêté qui autorise encore la capture et l’euthanasie des animaux séropositifs. Je propose une autre stratégie qui ciblerait l'espèce à protéger (les troupeaux domestiques) et je demande une nouvelle étude de l’ANSES sur cette stratégie vaccinale.
Recevez l'assurance de ma vigilance citoyenne sur vos décisions

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

10 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


NON à l'arrêté bouquetins du Bargy!

Martin PACHOT
Le 06/05/2021 à 15:27:41

Pour une fois que les éleveurs pourraient voir le bon côté de la présence des loups...

Jean Baptiste BAJON
Le 05/05/2021 à 21:29:02

Voici ce que préconisait l’OMS en 2020 à propos de la brucellose : « La vaccination des bovins, des chèvres et des moutons est recommandée dans les zones enzootiques où l'on enregistre des taux de prévalence élevés. »
La transmission aux humains est rare. Il est simplement recommandé de pasteuriser le lait et les produits laitiers de consommation provenant des secteurs à risques.
La transmission à l’humain peut être également évitée en appliquant les mesures sanitaires (lavage des mains, désinfection, évacuation des carcasses d’animaux morts, etc…) qui devraient aller de soi dans les professions de l’élevage ou de la santé animale.
Enfin, les chasseurs étant exposés par la manipulation d’animaux sauvages morts, il me semblerait logique d’arrêter les activités de chasse dans les zones où l’on a détecté des cas de brucellose ! Lors d’une épidémie, la règle n’est-elle pas de suspendre les activités « non essentielles » ? ;-)

Frawald
Le 05/05/2021 à 14:09:06



NON à l'arrêté bouquetins !du Bargy!

mondo
Le 04/05/2021 à 22:38:00

Non,non et non,quel besoin à l'homme de se donner le droit d'attenter à la vie des animaux!

Christiane Huard
Le 04/05/2021 à 19:08:36

Massif du BARGY, euthanasie bouquetins séropositifs pour constitution d’un noyau sain.

Aux préfets,
Madame, Monsieur,
Je suis opposée aux euthanasies des bouquetins du Bargy. Depuis que j’ai entendu parler de ce site alpin, j’ai envie d’aller là-bas pour prendre des photos des bouquetins qui sont atteints ou pas de brucellose (encore un coup des Belges? un casus belli) je filmerai des troupeaux d’ovins et de bovins pour mesurer les distances entre bêtes sauvages et bêtes domestiques. Je constaterai inévitablement que les immenses troupeaux de Sean le mouton, et que les regroupements de bovins sont beaucoup trop proches des bouquetins accusés de tous les maux, comme le lupus d’ailleurs.
Ne tuez pas les bouquetins s’il vous plaît, n’accrochez pas les carcasses aux hélicoptères, ou sur le dos des sherpas de basse besogne.
Une politicienne avait déjà voulu s’en prendre aux bouquetins et aux vautours. Quelle mauvaise idée, on lui a proposé d’aller se congeler le cerveau. Les solutions sont celles-ci
des troupeaux de moindre envergure
des troupeaux surveillés par homme et patous
vacciner les bouquetins
éloigner les vaches et moutons des bouquetins
Qui n’a jamais rêvé d’être réincarné en bouquetin à flanc de montagne?
A eux le massif du Bargy,
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
Le 04/05/2021 à 14:29:35

Je recommande à tous (en réponse aux questions que posent Yves de Bressy) le livre de Patrick Llored "Une éthique animale pour le XXIème siècle" (éd. Médiaspaul) pour comprendre les réticences, voire les rejets qu'ont le pouvoir politique et la société en général dans la nécessité et l'importance pour tous (humains et animaux) de considérer l'animal comme un être vivant à part entière.

Brigitte Bécavin
Le 04/05/2021 à 12:29:27

Non à l'arrêté bouquetins du Bargy.

marylène madiot
Le 03/05/2021 à 19:32:54

Et ne serait-il pas temps de nous remettre en question plutôt que d'accuser la faune ???????????

GUEREMY ETIENNETTE
Le 03/05/2021 à 18:57:39

Quand va-t-on admettre publiquement, c'est à dire au travers des politiques publiques, que ce sont les activités humaines qui mettent en danger la vie sauvage et non l'inverse ?
Quand va-t-on cesser de s'arroger le droit de vie ou de mort sur des milliers, millions, milliards d'êtres vivants juste au motif qu'ils "créent des dommages" aux activités humaines dans les espaces naturels ?

Yves de Bressy
Le 03/05/2021 à 15:57:38

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !