actualité écologie

AG Cyberacteurs

météo

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non aux forages à Nonville

Mise en ligne du 13/10/2020 au 20/10/2020

Nous, EBG (Environnement Bocage Gâtinais), associations, habitant(e)s des communes concernées, riverains, élus locaux et Parisiens, en raison de tous les risques qu’elle représente et au nom de nos engagements pour le climat, nous nous opposons à l'extension de l'exploitation pétrolière, notamment celle de Bridgeoil.

Bilan de la cyberaction :

1730 participants

Consultation publique terminée

Présentation de la cyberaction :

La société Bridgeoil exploite aujourd’hui 2 puits de pétrole à Nonville, au sud de la Seine-et-Marne.

Elle projette le forage dix puits supplémentaires et d’agrandir sa plateforme pétrolière. Sa demande de travaux est soumise à une enquête publique du 19 septembre au 19 octobre 2020.
http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques/Concession-de-Nonville-Ouverture-travaux-sur-plateforme-hydrocarbures-a-Nonville-BRIDGEOIL  

Avis d'enquête
http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/44554/331246/file/Avis%20d'enquête.pdf  

Ce projet, s’il aboutissait, serait réalisé à 69 km de Paris, en plein Bocage gâtinais, et à 4 km de la forêt de Fontainebleau, classée en réserve de Biosphère par l’Unesco depuis 1998.

La concession accordée chevauche une zone de captage d’eau potable (champs de Villeron et Villemer) en partie gérée par Eau de Paris. Cette nappe phréatique qui alimente 300 000 habitants de la ville de Paris et de la commune de Villemer est gravement menacée par ces forages.

Eau de Paris a connaissance du projet et avait rendu ”UN AVIS FERMEMENT NÉGATIF CONTRE CE PROJET, INCOMPATIBLE AVEC LES ENJEUX D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES PARISIENS ET DES HABITANTS DES COMMUNES DONT LES RESSOURCES SONT IMPACTÉES PAR CES PROJETS” concernant une demande de la même société sur la même exploitation en 2019.

Le patrimoine naturel et paysager dans le périmètre est relié par le bassin versant du Lunain et composé de sites classés Natura 2000 dont la vallée du Loing, de sites classés Espaces Naturels Sensibles (Plaine de Sorques...) et de massifs forestiers protégés.

L’implantation dans le paysage des derricks (jusqu’à 36 m de haut) et des oléoducs irait de pair avec une augmentation alarmante des transports dangereux de camions citernes à 45 km à la ronde : une catastrophe locale et une menace régionale pour notre santé et notre environnement.

À Nonville même, des dégagements gazeux toxiques (dioxyde de soufre H2S) seraient théoriquement multipliés par quatre. De quoi inquiéter et révolter les habitants de la commune.

L’association Environnement Bocage Gâtinais (EBG) s’oppose fermement à ce projet et vous invite à réagir.
https://www.nonauxforages.org  

Si vous aussi,
vous voulez attirer l’attention des décideurs, médias et de l’opinion sur ce projet et sur le risques qu’il représente,
Si vous aussi,
vous pensez qu’en vertu des engagements de la France pour le climat, les nouveaux projets d’exploitation du pétrole et les risques qu’ils comportent sont à bannir de nos communes, de nos régions et de notre pays,
Si vous aussi,
vous pensez que les intérêts des populations locales, des Parisiens et la préservation de notre environnement devraient prévaloir sur les intérêts économiques liés à l’exploitation du pétrole…

Signez cette cyberaction

Le gouvernement veut mettre fin aux aides à l’export pour le pétrole en 2025, le gaz en 2035
https://www.nouvelobs.com/economie/20201012.OBS34637/le-gouvernement-veut-mettre-fin-aux-aides-a-l-export-pour-le-petrole-en-2025-le-gaz-en-2035.html  

La France se désengage du soutien aux énergies fossiles, trop lentement selon les ONG
https://www.20minutes.fr/planete/2883959-20201013-environnement-france-desengage-trop-tard-soutien-financier-energies-fossiles-selon-ong  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le commissaire enquêteur

En raison de tous les risques qu’elle représente et au nom de nos engagements pour le climat, je m'oppose fermement à l'extension de l'exploitation pétrolière, notamment celle de Bridgeoil.
Comptant sur un avis négatif de votre part, je vous prie d'agréer mes salutations citoyennes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

6 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


gardez ces réserves en cas de pénurie totale

Christian MOSER
Le 20/10/2020 à 17:12:25

stop au pillage des ressources multi millénaires

Jean-Marc BRODHAG
Le 20/10/2020 à 16:17:19

Le pétrole n’a plus de valeur, pensons autrement.

Agnès Bonneval
Le 19/10/2020 à 09:25:13

Il faudrait au moins que la société BRIDGEOIL s'engage à remettre les sites en état après exploitation Dans le cas où elle serait dans l'impossibilité de le faire, elle doit présenter une assurance qui, se substituant à elle, remettrait les terrains en état exploitable par la suite. Soit dépollution des sols et remise en terres agricoles ou en terrains à bâtir selon les souhaits des communes à l'issue de l'exploitation.
La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 dispose en son Article 4 : La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

Nous devons faire respecter ces droits, mais pouvons peut-être parfois accepter des dérogations temporaires avec engagement de remettre les choses en état.
En tout état de cause, ici, demander 10 puits supplémentaires me paraît surdimensionné.

Ce commentaire a aussi été posté sur :
nonville-travauxminiers-bridgeoil@enquetepublique.net.  

Michel Decollogne
Le 16/10/2020 à 03:31:57

Il faudrait au moins que la société BRIDGEOIL s'engage à remettre les sites en état après exploitation Dans le cas où elle serait dans l'impossibilité de le faire, elle doit présenter une assurance qui, se substituant à elle, remettrait les terrains en état exploitable par la suite. Soit dépollution des sols et remise en terres agricoles ou en terrains à bâtir selon les souhaits des communes à l'issue de l'exploitation.
La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 dispose en son Article 4 : La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

Nous devons faire respecter ces droits, mais pouvons peut-être parfois accepter des dérogations temporaires avec engagement de remettre les choses en état.
En tout état de cause, ici, demander 10 puits supplémentaires me paraît surdimensionné.

Ce commentaire a été transmis à :
nonville-travauxminiers-bridgeoil@enquetepublique.net.  

Michel Decollogne
Le 16/10/2020 à 03:28:01

Et ça continue!!! Les énergies fossiles, c'est du passé. Et même les renouvelables! La priorité serait de réduire nos consommations comme le préconise l'assos "Négawatt", c'est sûrement le meilleur moyen de préserver l'avenir: moins de conso, c'est moins de ressources épuisables gaspillées ...
Qu'on se le dise.

cactus
Le 14/10/2020 à 13:48:42

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !