actualité écologie

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

Annoncez la couleur !

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Contre les excès de l'activité de parachutisme et de wingsuit dans le Trégor

Mise en ligne du 06/07/2020 au 18/09/2020

Au bout de 2 ans de discussions avec les « autorités » et de tentatives de compromis avec les auteurs des nuisances acoustiques, olfactives et environnementales, quasi rien n’a été obtenu par les riverains et associations protestataires. Nous demandons qu’intervienne enfin une régulation mesurable et quantifiable de cette activité, pour le bénéfice du bien être et du cadre de vie dans le Trégor.

Bilan de la pétition :

1624 participants

Présentation de la pétition :

Dimanche 14 juin 2020, dernière « invention » de l’école de parachutisme de Lannion : « Que c’est palpitant d’avoir le sentiment de se transformer en oiseau et de plonger dans le vide à 4 000 m de hauteur, au-dessus d’un des plus beaux paysages de France (la côte de Granit rose, Perros-Lannion). Un saut en wingsuit (combinaison volante) qui dure 3.30 minutes sur 7 à 8 km. »
Oui mais…, pour aller sauter à 4 000 m, jouer avec les nuages, profiter d’une vue imprenable, jouir d’un sentiment de liberté…, l’avion utilisé, un Pilatus bien connu des habitants du Trégor, fait un vacarme insoutenable quand ceci se répète toutes les 30 mn par jour de beau temps et particulièrement lors des heures habituelles de convivialité avec la famille ou les amis.
Et le dimanche 28 juin, bon nombre des 20 000 habitants du Trégor/Côte de Granit rose ont pu apprécier les effets de ce plaisir revendiqué par quelques dizaines d’adeptes : plus de 16 rotations de largage. Aucun respect d’une absence d’activité dominicale tant demandée : 1er vol peu après 09h00, dernier vol peu avant 19h00 (même pas une absence totale de rotations entre 12h00 et 15h00).
Cet avion consomme du kérosène détaxé (plusieurs dizaines de milliers de litres par an !) alors que la population paye des taxes sur l’essence et le diesel. Mais là n’est pas l’essentiel. Ce kérosène malodorant et polluant crée un préjudice environnemental pour les riverains de l’aéroport, les sportifs comme les habitants, enfants, adolescents et adultes, et plus généralement pour l’ensemble de la population de la Côte de Granit Rose. Selon les vents, l’odeur est ressentie par tout Ker Uhel et au-delà, et jusqu’à Pleumeur Bodou. Quel en est l’impact sur la faune et la flore, sur les zones naturelles protégées si proches?
Cet avion lâche dans le ciel du Trégor plus de 100 tonnes de CO2 par an…
Pas très « parlant » ? : selon les caractéristiques de « consommation moteur » données par le fabricant de l’avion, pour 2 à 3 rotations de largage à l’heure, et avec de l’ordre de 6 parachutistes par rotation, chaque saut, pour 15 mn, coute à l’humanité entre 10 et 20 l de kérosène, l’équivalent de la dépense énergétique de 200 à 400 travailleurs manuels pendant 8h (cf. les travaux d’équivalence de Jean-Marc Jancovici)…hallucinant..Autre comparaison : 1 saut de 15 mn, par sa consommation, correspond à environ 220 km en voiture.
NB : outre ce Pilatus noir reconnaissable, un autre aéronef – un ULM au nez rouge – se fait remarquer par la fréquence de ses vols, bruyants, répétitifs, à proximité des abords de Lannion et de la rivière du Léguer, à si basse altitude que son immatriculation est visible et qu’il a été signalé pour « voyeurisme » par certains habitants survolés.

Texte de la pétition :


Est-ce cela une vision acceptable du « monde d’après » la crise sanitaire… ? Poursuivre une croissance sans conscience, celle d’un aéroport au milieu de zones urbaines comportant crèches, garderies, écoles, nombreux terrains de sports, petites et grandes surfaces commerciales, entreprises tertiaires etc., proche de zones naturelles protégées (Conservatoire du littoral, zones Natura 2000, réserve naturelle des Sept îles,…). Le faire sans précaution aucune, au mépris des demandes de régulation des riverains, est un non sens écologique.
Est-ce une voie de transition apte à répondre aux défis climatiques, à la réduction du bilan carbone, aux demandes récentes de la Convention Citoyenne pour le Climat et de ses 150 conclusions dont certaines seront soumises à l’approbation des députés et sénateurs, voire à référendum… ?
On est à l’opposé de la transition indispensable : la « liberté » de quelques-uns, fut-ce celle de sportifs en recherche de haut niveau, ne peut à ce point porter atteinte au cadre de vie de la population du Trégor et à ses aspirations au bien-être. L’attrait touristique de la région doit être préservé et en aucun cas servir de prétexte à des activités nuisibles pour l’environnement et contre-productives pour le tourisme et pour l’envie de certains de venir s’y établir.
Pour soutenir cette cause, nous vous appelons à signer cette pétition. Cet appel s’adresse à tous : population, associations environnementales, collectifs pour la défense du climat et pour la transition récemment créés à Lannion, Perros-Guirec, Trébeurden et en cours de création ailleurs…
Nous appelons d’autant plus à cette signature que les tentatives de discussion et de négociation menées depuis juillet 2018 n’ont abouti qu’à la rédaction d’une charte de l’environnement pour l’aéroport de Lannion qui n’est qu’une « coquille vide » telle que proposée à l’issue de la réunion de la CCE (Commission Consultative de l’Environnement) le 28 février 2020, sous l’autorité du Sous-préfet de Lannion (voir articles Ouest-France du 10/03, Le télégramme du 11/03 et Le Trégor du 12/03). Les trois associations CLCV, LPO et RNLST viennent de refuser en l’état la signature d’une telle charte.
Nous demandons …
• que les autorités entendent enfin la population et ses demandes de régulation de l’activité
• qu’elles reconnaissent que les nuisances engendrées par ces activités ne sont pas acceptables sur un aéroport désormais partie intégrante de la ville de Lannion
• qu’elles reconnaissent que ces nuisances ne sont pas acceptables par des habitants qui depuis des décennies ont construit leur cadre de vie et de travail dans une belle région qu’ils veulent préserver et léguer comme telle, sans dérive environnementale « justifiée » pour le loisir ou par quelques rares sportifs
• qu’en conséquence, elles fassent pression sur les fauteurs de ces nuisances pour qu’enfin un compromis soit trouvé en terme de régulation mesurable et quantifiable de cette activité.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site :
https://www.rendeznouslesilence.org

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

28 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Vagues de chaleur à répétition, sécheresse générale, feux de forêts immenses, fonte des glaciers, forêts qui meurent.

Notre maison brûle, Bourdy regarde ... son porte-monnaie.

Des centaines de litres de kérosène brulés tous les jours au dessus du Trégor pour vendre ses doses d'adrenaline.

Des tonnes de CO2 tous les jours pour quelques secondes de chute libre pour ses clients en manque.

Et tout ce gâchis sur le dos et les oreilles des trégorrois(e)s.

Priorité immédiate: Stop à toute subvention d'argent public directe et indirecte pour ces activités néfastes au bien commun.

Financons la transition qui, peut-etre, nous évitera les pires conséquences du #ChaosClimatique.

Bienvenue dans le monde d'après !

WeLoveTrégor
Le 14/09/2020 à 09:49:55

53% des français se disent victime du bruit et RIEN n'est fait. La majorité des Français pense que le bruit est la première pollution. Rien n'est fait. La police (de Rennes) ne se déplace plus pour du tapage sonore. La maire fait la promotion de musiques aussi assourdissantes que haineuses. Les gens qui râlent contre le bruit sont étiquetés fachos et intolérants.
Quelle société de tarés !

Tangi POULAIN
Le 15/08/2020 à 18:48:35

38 degres cet apres midi a ... Rouen et a Lille.
Joyau du monde d avant, Bourdy continue de vendre son bonheur carboné.
On tresse la corde pour se pendre.
Mais pas grave, Léon a prévu des brumisateurs sur les terrasses de Trestraou.

Claude
Le 09/08/2020 à 15:17:06

Il n est pas trop tard pour prendre conscience de l urgence des enjeux climatiques et changer radicalement ses priorités.
La canicule et la secheresse qui frappent une grande partie de notre pays l exigent ardemment.

Gaia
Le 07/08/2020 à 19:35:33

Bonjour,
Le bruit des tondeuses est interdit le dimanche, mais le bruit des avions est autorisé avec un ballet incessant de leurs passages au dessus de nos têtes.
Cherchez la cohérence.
Le plaisir de quelques-uns ne doit pas nuire aux autres.
Ces activités sonores et polluantes n'ont pas leur place dans notre région. En plus cela donne une mauvaise image pour les touristes.

Tadic
Le 04/08/2020 à 10:58:46

Bonjour,
Notre quartier à 900 mètres du bourg de Pleumeur-Bodou est survolé toute la journée, chaque jour, avec des passages toutes les 15 à 20 minutes.La nuisance sonore est insupportable. Nous vivons et travaillons dans le Trégor. L'aéroport de Lannion n'a pourtant plus de lignes régulières mais est subventionné par le contribuable via la communauté du territoire communauté d'agglomération et le département. Une activité privée de vols aériens trop dense abîme notre environnement. Les fonds publics doivent affectés aux nouvelles mobilités, et développer le train. Non pas à organiser des activités polluantes. Merci

Anne
Le 30/07/2020 à 10:57:14

Je viens régulièrement dans le Trégor, sur la côte de granit Rose pour apprécier la beauté de la nature exceptionnelle de cette région... quel désagrément d'entendre ce bourdonnement incessant au dessus de nos têtes. C'est tout simplement inacceptable de polluer ainsi pour un simple loisir. Si cela ne change pas, si rien n'est fait ni décidé je pense choisir d'autres endroits pour passer mes vacances et temps de repos.

JB ANDRE
Le 29/07/2020 à 13:31:48

l'activité incessante des avions pour le parachutisme est une véritable pollution sonore. En tant que touriste qui fréquente régulièrement le trégor, je suis gênée par ce bruit, je n'ose imaginer les habitants!

marion
Le 29/07/2020 à 12:48:19

Moi j’ai envie de leur dire à ces initiateurs de bruit et de pollution : si eux ils VENDENT DU BONHEUR, Nous malheureusement pour nos enfants nés et ayant grandi dans le Trégor, et qui ont du s’exiler pour le travail dans d’autres régions de France, avec toujours le désir de revenir vite nous voir, nous sommes obligés depuis près de 4 ans de leur « OFFRIR" du BRUIT, DE LA POLLUTION, CE QUI LES OBLIGEAIT à s’ENFERMER DANS NOTRE MAISON Lorsqu’ils venaient en BRETAGNE, et là maintenant ils ne veulent plus venir.... NOUS SOMMES Privés de nos enfants et petits-enfants, donc l’OISEAU DE MALHEUR DE CES INITIATEURS nous oblige à ACHETER DU CALME à NOS ENFANTS en leur OFFRANT DES LOCATIONS à PETAOUCHNOK …. AFIN QU’ILS Y TROUVENT ENFIN LE CALME POUR S’Y REPOSER.
*LE BONHEUR ça NE SE VEND PAS, C'EST GRATUIT,
*LE BONHEUR, ON LE DONNE DE BON COEUR
*LE BONHEUR, C'EST EN VOULOIR POUS TOUS
*LE BONHEUR DE CERTAINS NE DOIT PAS FAIRE LE MALHEUR DES AUTRES.RESPECTEZ LES AUTRES SI VOUS VOULEZ QU'ON RESPECTE VOS LOISIRS .... CAR NOUS AUSSI NOUS AVIONS DES LOISIRS QUE NOUS NE POUVONS PLUS PARTAGER ENTRE AMIS ET FAMILLES...... ALORS ..... IL EST Où LE BONHEUR ???

Fabienne HUET
Le 25/07/2020 à 12:53:10

Ce sont de vrais gamins irresponsables, ces parachutistes friqués !

Yann-Loeiz Kabell
Le 25/07/2020 à 10:24:02

Comme Mr Bourdy le dit si bien dans le Télégramme, "l'objectif est de VENDRE !".
Et pour VENDRE, Mr Bourdy n'est pas prêt à lâcher la moindre minute de ciel ensoleillé disponible.
Jusqu'à empecher les Trégorrois et leurs hotes de DONNER du bonheur à leur famille et leurs amis les journées de repos chez elles.
Le succès de cette pétition va enfin permettre aux élus et décideurs de rendre le ciel aux oiseaux.
On s'en rejouit d'avance.

Oiseau libre
Le 22/07/2020 à 17:10:39

Notre santé vaut plus que vos loisirs.

marie-madeleine le meur
Le 18/07/2020 à 22:22:39

Nous ne souhaitons pas une interdiction mais une régulation pour permettre aux Trégorois(es) de profiter de leur terrasse et jardin pendant quelques heures, merci.

JACQUES WIEST
Le 17/07/2020 à 21:43:22

Le loisir et la défense nationale , ce n'est pas la même chose ...

LUCE
Le 16/07/2020 à 18:28:09

Trop, c'est trop !

Franck Boniface
Le 16/07/2020 à 17:50:38

Lannion. L’avion des parachutistes leur casse les oreilles
https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/lannion-l-avion-des-parachutistes-leur-casse-les-oreilles-5948974  

Lannion. Pour les riverains de l'aéroport, « le bruit des avions, ça suffit ! »
https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/lannion-le-bruit-des-avions-ca-suffit-6380714  

Parachutisme. L’avion qui fait râler
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lannion/parachutisme-l-avion-qui-fait-raler-03-09-2018-12068757.php  

Alain UGUEN
Le 15/07/2020 à 15:19:10

Plus aucun respect des autres. Je parle en connaissance de cause, bien que ce soit différent. Les jeunes des quartiers qui font des rodéos sur leur engin deux roues en pétaradant du début de l'après-midi jusqu'à la nuit. Alors qu'une loi existe depuis août 2018 contre ces pratiques. Les autorités ne font rien respecter et laissent les individus, minoritaires, satisfaire leurs plaisirs au détriment d'une majorité : c'est vrai pour ces jeunes, pour les chasseurs, pour ces adeptes du parachutisme, la liste est non exhaustive... Nous vivons dans une société à la dérive, abandonnée à ceux qui imposent leurs volontés aux braves gens.

Claudette ROSE
Le 15/07/2020 à 14:27:35

Bien qu’habitant de l’aut’côté du pays, je signe par communauté de ras-le-bol.
Que ce soit le "navion" de Lannion avec sa cargaison de sauteurs ou les motos déconfinées de la Route des Crêtes dans les Vosges ( Voir et surtout entendre à : https://www.youtube.com/watch?v=GUWCkv7T3qc&feature=youtu.be   ),
il s’agit toujours d’une minorité bruyante (cerveau vidé n’a pas d’oreilles) et polluante, prête à user la santé à tout ce qui vit pour assouvir son besoin de sensations fortes.
A ces fondus de la fureur et du bruit, on a envie de dire :
« J’sais pas, prends un bouquin et lis. »

Frawald
Le 15/07/2020 à 11:51:30

Connaissant quelque peu le "milieu" de l'aviation de loisir, pour beaucoup de pratiquants "il y a les hommes qui volent et les cons", et on les trouve bien souvent parmi les dirigeants de ces associations avec qui il faudrait "négocier"... Leur liberté de voler ne se négocient pas,la loi est avec eux . N'attendons rien de la part de ces gens souvent agés, fortunés,arrivant d'autres régions,qui ne pensent qu'à leur petit plaisir personnel.Il faut leur répondre avec autant de vigueur et demandant tout simplement la fermeture pure et simple de l'aérodrome de Lannion.

REMI
Le 14/07/2020 à 16:11:58

Les loisirs des uns ne devraient pas virer au cauchemar pour les autres. Des loisirs moins polluants sont tout de même plus appropriés, n'est-ce pas?

geronimo
Le 14/07/2020 à 15:20:48

STOP à l'impunité "environnementale" du carburant aéronautique !
STOP à l'irrespect du bien-être de ses Co-Citoyens...

Civisme, Civisme, Civisme Républicain...

Jean-Marie SOGNY
Le 14/07/2020 à 07:56:22

Je n'habite pas dans cette région mais je comprends l'indignation et la révolte de ceux qui subissent ces nuisances insupportables. Je soutiens à fond et je signe.

Anne-Marie LOUIS
Le 13/07/2020 à 11:38:29

La pollution sonore est souvent ignorée dans notre société.
Avec l'avion, elle est immense et contribue grandement à la détérioration de la qualité de vie...

Alain, ancien parachutiste

Alain Su de Montplingré
Le 13/07/2020 à 11:16:54

Quand l'égocentrisme, le mercantilisme et l'inconscience d'une poignée empoisonnent la vie du plus grand nombre... Le monde d'après ? Laissez-moi rire : le monde d'avant, en pire, oui !

Martine Rouch
Le 13/07/2020 à 10:09:42

Elus complices . tenez bon !!

MLG
Le 10/07/2020 à 10:03:29

Notre mode de vie n'est pas durable.Il nous faudra accepter des renoncements. Faute d'accepter le renoncement au futile,c'est à l'utile que nos descendants devront renoncer.

Jean ROUXEL
Le 09/07/2020 à 09:09:56

Je suis née à Lannion, ai grandi à Pleumeur Bodou où je viens passer toutes mes vacances en famille. Je vis aujourd'hui en région lyonnaise sous un couloir aérien, un endroit particulièrement calme si je compare depuis quelques années avec ma si chère Côte de Granit Rose... Quand je suis à Pleumeur Bodou (Crec'h Lagadurien plus précisément) on ne s'entend parfois pas parler !!! Il est quand même inconcevable que pour le plaisir de quelques personnes le bien-être, la tranquilité de milliers d'autres soient piétinés à ce point. Ce coin de paradis ne sera plus un jour paradisiaque qu'en photo : les images mais sans le son !!!
Et que dire de la génération de mes parents qui s'est saignée pendant des dizaines d'années pour s'offrir le droit de vivre dans un coin tranquille et qui se retrouve aujourd'hui à cran face à cette situation ?
Et dernier point : de plus en plus on fait culpabiliser les gens quant à leur bilan carbone toujours trop élevé, leurs habitudes de vie jamais assez saines, leur rythme de vie toujours trop stressant, leur incapacité financière ou leur manque de volonté pour adopter des habitudes en faveur de la nature... les efforts de tous les habitants de la Côte de Granit Rose en ce sens sont anéantis par ces survols intempestifs... il faudra expliquer aux générations futures que si la Terre est triste par endroit ce n'est pas forcément à cause de ses habitants... d'ailleurs combien de parachutistes survolent leur habitation ???
J'espère retrouver très vite mon coin de paradis.

Stgaye
Le 08/07/2020 à 16:23:41

Merci de respecter la vie des citoyens ! après le confinement lié au Covid ...... nous revoilà confinés dans nos maisons une grande partie de la journée, alors que nous vivons en campagne.

HUET Guy
Le 08/07/2020 à 14:27:45

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !