actualité écologie

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

météo

Annoncez la couleur !

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : des coquelicots pas des pesticides

Mise en ligne du 25/02/2019 au 26/09/2020

où sont les bleuets, où sont les coquelicots que nous croisions partout dans les champs et les chemins? Où sont les essaims d'abeilles et les nuées d'hirondelles? Pensez-vous qu'il faille désormais se résigner à ne les voir et ne les entendre que sur l'écran de nos tablettes? Vous résignez-vous à ce que le printemps soit encore silencieux?

Bilan de la cyberaction :

2267 participants

Et maintenant, que va faire l'Etat?
1 135 134 ont signé. Atteignons 1 450 000 ! Le combat continue!
Après 2 années de campagne, l’Appel des coquelicots n’est plus proposé à la signature.

D’autres projets sont à venir, autour de sujets brûlants comme les pesticides interdits dans l’Union européenne, mais produits en France pour être vendus à l’étranger, ou encore les métabolites de pesticides dans l’eau du robinet, les fongicides SDHI ou encore les eaux de baignade…

Un mouvement autour de notre avenir alimentaire est en cours de constitution: Nous voulons des paysans.

Après les Coquelicotsles agriculteurs
https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/saint-malo/apres-les-coquelicots-les-paysans-06-09-2020-12611362.php  

Présentation de la cyberaction :

Monsieur le maire,

où sont les bleuets, où sont les coquelicots que nous croisions partout dans les champs et les chemins? Où sont les essains d'abeilles et les nuées d'hirondelles? Pensez-vous qu'il faille désormais se résigner à ne les voir et ne les entendre que sur l'écran de nos tablettes? Vous résignez-vous à ce que le printemps soit encore silencieux?

Or, quand les coquelicots disparaissent, l'homme est menacé. Car, le silence du printemps est trop souvent le macabre compagnon de l'agriculteur d'aujourd'hui, de ses enfants, de ses proches, de ses voisins. Oui, les pesticides tuent! Les insectes et les «mauvaises» herbes d'abord. Brutalement, inexorablement. Les hommes ensuite dont ils peuvent ronger la vie pendant des années.

C'est pourquoi, sur l'initiative de l'association Générations Futures, Sauvegarde du Trégor et de nombreux citoyennes et citoyens sensibilisent l'opinion publique au danger persistant de tous les pesticides de chimie de synthèse. Ils se réunissent tous les 1er vendredis de chaque mois à 18h30 devant une mairie pour demander l'interdiction de leur usage dans l'agriculture, comme cela est le cas depuis le 1er janvier dernier pour les particuliers. Pour ce 1er février, le choix s'est porté sur la mairie de Plestin-les-Grèves.

N'ayant pu vous y rencontrer, nous vous demandons par ce courrier d'associer tout votre conseil à ce combat. Ces produits faussement appelés phyto-sanitaires sont à l'origine démontrée de nombreuses maladies dont des cancers incurables, en plus de nuire gravement à la biodiversité. Aussi, nous vous proposons de voter une motion avec votre conseil tout entier contre leur usage dans l'agriculture, ou mieux encore, de décréter Plestin commune sans pesticides de synthèse.
Il en va de la santé de tous vos administrés. D'ailleurs, vous en avez clairement conscience puisque depuis de nombreuses années, vous réduisez l'utilisation de ces molécules toxiques dans l'entretien des voies communales et d'autres lieux municipaux.

Ce faisant, Monsieur le maire, vous donneriez un signal fort à toutes les citoyennes et tous les citoyens bien au-delà de votre commune. Et comme nous ne doutons pas de la détermination et du souci du bien public que nous partagerions, nous vous invitons à participer dans l'immédiat et même à organiser avec nous à Plestin-les-Grèves une manifestation coquelicots contre les pesticides le premier vendredi du mois que vous auriez choisi.

Soyez assuré, Monsieur le maire de notre grande considération.

Pour Sauvegarde du Trégor, le président: Yves-Marie Le Lay

Nous vous proposons à vous aussi d'interpeller votre maire.

Zéro phyto. La commune récompensée par un label
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lezardrieux/zero-phyto-la-commune-recompensee-par-un-label-14-02-2019-12208808.php
  />
La biodiversité, si cruciale pour notre alimentation et notre agriculture, disparaît de jour en jour
http://www.fao.org/news/story/fr/item/1181464/icode/    
Rapport : 576 pages - en anglais -
http://www.fao.org/3/CA3129EN/CA3129EN.pdf    

L’Allemagne s’engage à protéger les insectes
https://www.euractiv.fr/section/developpement-durable/news/lallemagne-sengage-a-proteger-les-insectes/  

VIDEO. Salon de l'agriculture : Emmanuel Macron veut "faire du vignoble français le premier du monde sans glyphosate"
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/glyphosate/video-nous-pouvons-faire-du-vignoble-francais-le-premier-du-monde-sans-glyphosate-assure-emmanuel-macron-au-salon-de-l-agriculture_3203895.html  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur le Maire
Quand les coquelicots disparaissent, l'homme est menacé.
C'est pourquoi de nombreux citoyennes et citoyens se réunissent tous les 1er vendredis de chaque mois à 18h30 devant leur mairie pour demander l'interdiction de l'usage des pesticides de synthèse dans l'agriculture, comme cela est le cas depuis le 1er janvier pour les particuliers.
Je vous demande par ce courrier d'associer tout votre conseil à ce combat.
Soyez assuré, Madame, Monsieur, de ma grande considération.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

37 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Je vois disparaitre de plus en plus d'essaims dans mon village et aux alentours. Plus d'hirondelles non plus. Restent quelques merles, chasses par les pies. Quand comprendrons nous que nous sommes aussi directement menaces par les consequences de cet effondrement de la biodiversite?

Francois Louchet
Le 22/09/2020 à 21:02:30

continuons à nous retrouver pour la lutte pour la
la préservation de la bio diversité

joelle dulong
Le 08/09/2020 à 14:35:31

Nous voulons des coquelicots

Véronique Hétier
Le 07/09/2020 à 13:11:04

J'espérais que le monde d'aprés prenne un nouveau départ hélas nos espoirs sont déçus ;pesticides Alaska Amazonie........que de désastres
Encore le profit reste le plus fort , ne baissons pas les bras

regine coquelet
Le 07/09/2020 à 10:48:49

CETA : climat dans un sale état !

Méris Six
Le 25/04/2020 à 14:00:27

Depuis quelques années, il n'y a plus non plus d'insectes sur les pare-brises lorsqu'on voyage. Non que j'aime nettoyer ma voiture mais je suis alarmée

Muriel FOSSARD
Le 15/10/2019 à 15:22:38

Quimper le 15 Avril 2019

Objet : soutien à l’appel des coquelicots

Monsieur le Maire,

Il ne vous a surement pas échappé qu’un mouvement , l’appel des coquelicots, lancé le 12 septembre 2018 , fort aujourd’hui de plus de 600 000 soutiens ,réclame l’interdiction immédiate de tous les pesticides de synthèse.
En effet, des centaines d’études parues dans les plus grandes revues scientifiques démontrent que les pesticides sont un grand danger pour la santé humaine et que le nombre de maladies chroniques a explosé ces dernières années :11 200 poursuites judiciaires sont déjà engagées contre les pesticides selon le WallStreet Journal .Les pesticides ne sont pas une réponse appropriée au modèle de développement de nos sociétés qui doit être durable.
L’intensification des pratiques agricoles de ces vingt-cinq dernières années et la généralisation des pesticides sont à l’origine du déclin massif de la biodiversité (disparition à une vitesse vertigineuse des abeilles, oiseaux, insectes…).
Les professionnels, pris au piège et dupés par les fabricants, sont les premières victimes des pesticides (agriculteurs, ouvriers agricoles, épandeurs, employés de l’industrie agro-alimentaire, techniciens testant les pesticides, ouvriers de l’industrie de production et de stockage…).Sans fonds dédié, ce sont les agriculteurs qui supportent le financement de la prise en charge des victimes, via la mutuelle sociale agricole, et non les fabricants eux- mêmes.
Les fabricants, mus par la recherche effrénée du profit, cherchent par tout moyen à contourner les mécanismes de régulation de l’usage des pesticides en proposant de nouvelles molécules sur le marché.
Des villes importantes en France, comme Toulouse, Grenoble, Paris, Brest, Villeurbanne, Dijon ont voté leur soutien à l’appel des coquelicots .
Aussi, nous demandons au conseil Municipal de Quimper de se prononcer sur ce sujet majeur en termes de santé publique et d’avenir des générations futures ;
- de soutenir l’Appel des coquelicots, qui demande l’interdiction de tous les pesticides de synthèse.
-d’appeler au soutien des victimes de maladies professionnelles et de demander des mesures visant la réparation intégrale de leur préjudice.
-d’interpeler le gouvernement et l’Assemblée nationale afin d’accélérer les mesures d’accompagnement des agriculteurs dans la mutation de leur modèle de production agricole. Cela, afin de permettre à la fois une juste rémunération de leur travail et une sortie rapide et effective des pesticides de synthèse.
Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en l’expression de ma considération distinguée.

Pour le mouvement

Philippe BRULE

Philippe BRULE
Le 26/04/2019 à 10:36:37

Le nucléaire emportera la vie bcp plus sûrement que ne le font les pesticides, mais bon.

Paco
Le 09/04/2019 à 20:48:19

Oui, des fleurs, des abeilles, un doux son de leurs bourdonnements, oui à la vie.

Jeanne Leclerc Briant
Le 29/03/2019 à 23:45:45

Alors que nous n'avons plus d'insectes, qui fait que les oiseaux disparaissent, on continue, stupidement à étendre les insecticides à volonté sur les cultures, au lieu de se servir de "repoussants naturels", comme quoi, il y a un travail énorme à faire et le plus tôt serait le mieux! A quel moment les gens vont-ils se réveiller pour demander à nos élus une action positive ?

berthe
Le 22/03/2019 à 12:48:50

Signez, faites signer l'appel Nous voulons des coquelicots, joignez-vous aux rassemblements pour qu'on npus voie et nous entende, secouez l'inertie de cette société qui ne regarde pas plus loin que le caddy de son supermarché!

Martine
Le 21/03/2019 à 22:20:59

Sus aux pesticides et herbicides
Des coquelicots mais pas trop, le principe est de produire des céréales (entre autres) donc changeons les méthodes
La PAC doit mettre son argent dans la formation, les méthodes et le soutient pour cela aux agriculteurs.

Collomb Gérard
Le 21/03/2019 à 08:45:38

Tout à fait d'accord et même encore + !

Gisele montenot
Le 20/03/2019 à 14:32:34

Il faut aussi prendre conscience que les pesticides ne sont pas les seuls responsables de toutes ces disparitions. En effet, les ondes électromagnétiques toujours plus nombreuses et plus fortes font partie des calamités destructrices de vie sur Terre : antennes relais, téléphones portables, Wifi,téléphones sans fil,tablettes, smartphones,compteurs Linky, Gazpar,compteurs d'eau connectés, 3G, 4G, 5G...
Sans compter les abattages d'arbres un peu partout, en ville comme à la campagne, et le diesel aux microparticules hyper-polluantes...

Nathalie
Le 20/03/2019 à 09:37:10

Quelles lunettes faut-il offrir à nos dirigeants Quels appareils auditifs font il offrir ,à nos dirigeants pour qu'ils entendent
Comprendront-ils lorsqu'ils seront tout nus dans un champ tout nu sans ombre sans eau et sans soleil. Ils n'auront même plus de larmes pour pleurer.

Deslandres Veilhan
Le 19/03/2019 à 18:45:32

nous nourrissons oiseaux et abeilles en plantant arbustes à fleurs

papillon
Le 19/03/2019 à 18:22:27

Nous sommes des millions à vous demander g'AGIR URGEMMENT

DoPoi
Le 19/03/2019 à 17:52:51

Et les Bleuets qui sans Soucis!?

Philippe Paing
Le 19/03/2019 à 15:14:29

C'est inadmissible de continuer à polluer la Terre avec des produits dangereux pour les humains et toute la biodiversité!!

Ghislaine Millot
Le 19/03/2019 à 15:06:43

Que les élus européens, nationaux, locaux entendent enfin la voix de la raison...

GARDEIL
Le 19/03/2019 à 09:59:12

Interdiction de certains pesticides repoussée : "C'est une décision que je regrette et qui m'exaspère ...
https://www.europe1.fr/politique/interdiction-de-certains-pesticides-repoussee-cest-une-decision-que-je-regrette-et-qui-mexaspere-sinsurge-brune-poirson-3876032  

Alain UGUEN
Le 19/03/2019 à 09:20:13

à Estel : la pétition concerne la suppression des pesticides de synthèse dans l'agriculture et pas seulement dans les espaces communaux comme cela est obligatoire depuis le 1er janvier 2017 (dérogation pour les cimetières et certains terrains de sports).
Ceci dit, il n'est pas forcémment facile pour un agri conventionnel de se convertir au bio malgré les quelques aides qui sont versées (souvent avec beaucoup de retard), cela nécessite de maîtriser de nouveles techniques, d'investir dans du nouveau matériel ... Il faudrait d'abord que la PAC change radicalement d'orientation et aide réellement ceux qui voudraient s'engager dans la démarche mais se sentent "coincés" par leurs endettements, leurs contrats avec les coops locales ... n'oubliez pas d'en tenir compte aux prochaines élections européennes !!!

Jean-François Gauthier
Le 14/03/2019 à 21:36:26

ma commune est déjà une commune sans pesticide depuis plusieurs années !

estel
Le 05/03/2019 à 15:58:15

Chacun a un pouvoir extraordinaire s'il se sent concerner paour l'amélioration Bon courage!

Devaud
Le 03/03/2019 à 12:50:59

Rendez-vous demain soir, comme tous les premiers vendredis du mois, dans les rassemblements de "Nous voulons des coquelicots" (pour plus de précisions : https://nousvoulonsdescoquelicots.org/agir-ensemble/).  

Alain MELLERIO
Le 28/02/2019 à 08:42:18

il faudrait que tous signent la pétition d'origine du mouvement des coquelicots sur
nousvoulonsdescoquelicots.org plutôt que disperser des signatures de tous côtés, et que toute personne sensible à ce problème rejoigne le mouvement tous les 1er vendredi de chaque mois de 18h30 à 19h30 devant les mairies de beaucoup de villes maintenant
et si rien chez vous, créez l'évènement ! il est grand temps de se montrer

francine
Le 27/02/2019 à 19:18:08

Plus de bio

un anonyme
Le 26/02/2019 à 21:05:30

Merci de préserver la nature et ces fleurs pleines de symboles
Regardez les cimetières elles ont absorbées tout le sang de nos nombreux soldats , nos frères tombés sur les champs de bataille , par pitié protégeons les pour sauvegarder la mémoire des ces héros qui nous ont acquis la liberté MA

un anonyme
Le 26/02/2019 à 19:07:29

Je rejoins Frawald, nos élus sont agricultueurs en milieu rural...

un anonyme
Le 26/02/2019 à 18:02:52

Ma commune, Pézenas, au milieu du vignoble languedocien n'est pas exemplaire dans ce domaine!!! Même s'il y a aussi des "inflexions" louables....
Peut nettement mieux faire...

cactus
Le 26/02/2019 à 13:23:48

Ecrire à mes deux maires ruraux du 70 dont un est agriculteur, membre de la FNSEA ?! Porca miseria ! L'expression triviale "Autant faire pipi dans un violon" serait bien appropriée dans ce cas précis. Pire encore : c'est risquer d'obtenir l'effet contraire de celui recherché.
Voilà un constat qui peut paraître négatif, mais qui est malheureusement basé sur l'expérience. "Les expériences", devrais-je écrire.
Ici, rien ne se fera au niveau des maires.

Frawald
Le 26/02/2019 à 08:13:19

Je fais doser mon taux de glyphosate ce 13 mars à Lyon ... à suivre ...

Hélène CHARRIER
Le 25/02/2019 à 18:50:02

L'écran de nos tablettes ? C'est une blague ? Si elles ne sont connectées qu'en wifi, elles sont à bannir tout autant que les pesticides. Préférez une bonne vieille connexion filaire qui n'émet pas de micro-ondes toxiques !

Rémy
Le 25/02/2019 à 18:33:21

Je ne peux pas signer car nous avons à Lille des bleuets et des coquelicots (en particulier aux Bois Blancs)...

Maita
Le 25/02/2019 à 17:38:34

Juste une petite précision: cette action a été initiée (entre autres) par un journaliste de Charlie Hebdo: Fabrice NICOLINO, entièrement dévoué à la cause de la planète. Rendons à César...

un anonyme
Le 25/02/2019 à 17:20:28

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !