actualité écologie

OPÉRATION

Ne laissez pas vos appareils en veille

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : contre le piégeage des Vanneaux huppés et des Pluviers dorés aux filets ainsi que le piégeage des me

Mise en ligne du 27/07/2018 au 15/08/2018

Sous prétexte de « traditions », le Ministère de la transition écologique et solidaire veut, comme les années précédentes, autoriser diverses pratiques cruelles de piégeage de centaines de milliers d’oiseaux. En plus d’être cruels, certains de ces pièges sont non-sélectifs

Bilan de la cyberaction :

2840 participants

15/08/18 La consultation est terminée

Présentation de la cyberaction :

Trois projets d’autorisation sont proposés en consultation des citoyens pour la saison 2018-2019. Nous vous invitons à répondre défavorablement à chacun d’eux. Vous trouverez pour chaque pratique le lien vers la consultation, ainsi que des éléments de compréhension et de réponse dont vous pourrez vous inspirer.
Argumentaire général valable pour toutes les pratiques 
Ces chasses sont dites « traditionnelles » car elles dérogent aux directives européennes. Elles datent d’une période où les populations rurales avaient besoin de se nourrir de protéines animales à bon compte. Ce n’est plus justifié aujourd’hui. D’autant que le piégeage est difficilement contrôlable, et les pratiques cruelles :
Difficilement contrôlable : lorsque la police de la nature arrive sur place, si jamais elle arrive, il est souvent trop tard. Et quand bien même, lorsqu’un pinson ou un chardonneret est pris et que le garde arrive, le piégeur a beau jeu de dire qu’il allait le relâcher.
Cruel : lors des opérations de contrôle qu’elles conduisent elles-mêmes, les associations ont souvent trouvé des oiseaux blessés voire même morts dans les pièges. Au stress s’ajoutent les heurts physiques du grillage, la souffrance des oiseaux collés par les pattes, par les plumes des ailes, par la queue ou par le corps, et lorsqu’ils sont décollés, aux stress des manipulations, à la violence des collets…

La tenderie aux vanneaux
En France, pays qui abrite environ 70% des hivernants d’Europe, la tendance des populations nicheuses (-33% sur 1989-2015) et hivernantes (-48% sur 2000-2017) est alarmante. 2 050 oiseaux de ces espèces pourront être prélevés à l’aide du piégeage au filet (tenderie aux vanneaux)pour la saison 2018-2019 selon l’arrêté projeté.

La tenderie au brancher
Rien ne garantit que d’autres espèces non ciblées ne se retrouvent pas également prises au piège et la nature même du piège empêche tout relâcher d’une espèce non ciblée et potentiellement protégée, puisque la technique consiste à étrangler l’oiseau. La tenderie au brancher est donc non sélective. En cela elle est contraire au droit européen et l’Etat le sait parfaitement puisque l’arrêté ministériel du 17 août 1989 encadrant ce mode de chasse prévoit que « Tout gibier autre que les grives et merles pris accidentellement dans une tenderie est déclaré dans les vingt-quatre heures » – et non pas « relâché » – à l’ONF ou à la fédération des chasseurs ». L’année dernière, les chasseurs prétendent avoir capturé 5 711 oiseaux. Pourquoi donc autoriser le piégeage de 20 000 grives ou merles noirs pour la saison 2018-2019 ainsi que le prévoit l’arrêté en consultation ?

Nous invitons les plus courageux à déposer sur le site de la consultation avant le 14/08
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1855  

Voir l'argumentaire de la LPO
https://www.lpo.fr/actualites/mobilisons-nous-contre-le-piegeage-cruel-de-centaines-de-milliers-d-oiseaux-en-france  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,

Par la présente je tiens à répondre à la consultation pour dire mon opposition au piégeage des Vanneaux huppés et des Pluviers dorés aux filets ainsi que le piégeage des merles et grives aux tenderies, pratiques cruelles et difficilement contrôlables.

 

30 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Dans nos campagne, il devient exceptionnel de voir des passereaux ou de les entendre!! Je refuse un monde privé des oiseaux et de leur chant, quelle que soit leur espèce ! Je m'oppose donc à tous les piégeages d'oiseaux qui sont déjà en voie d'extinction par manque d'habitat et de nourriture !

LC. Nollet
Le 24/08/2018 à 18:12:33

"il faut sauver les condors non pas tant parce que nous avons besoin d'eux,mais parce que nous avons besoin de développer des qualités humaines pour les sauver celles-là mêmes qui nous seront utiles pour nous sauver nous mêmes "
Ian Mac Millan ornithologue 1870

un anonyme
Le 14/08/2018 à 12:35:51

Au nom de quoi?????pour nourrir une population ?????Mr Hulot honte à vous !

un anonyme
Le 14/08/2018 à 12:25:43

Les traditions évoluent ... Les enfants ne travaillent plus dans les mines, on ne brûle plus personne sur des bûchers ,....

gisele.colombel@sfr.fr
Le 14/08/2018 à 08:21:42


Que l'on démontre la nécessité de ces massacres pour la survie de notre espèce: pourquoi pas qq combats de gladiateurs avec mise à mort bien sur pour occuper les foules!

jean-louis BANNERY
Le 04/08/2018 à 18:53:35

Traditions? usages d'un autre temps ! le bilan de biodiversité communiqué voilà peu de temps montre qu'il faut cesser ces pratiques révolues et au contraire protéger toutes ces espèces
menacées chaque jour un peu plus.N.Hulot de l'Ecologie, on pensait qu'il allait faire changer un peu les mentalités !quelle déception!

Christiane Roger
Le 03/08/2018 à 17:21:08

BIENVENUE EN DÉBILO-BARBARIES.

LES OISEAUX DISPARAISSENT ET CERTAINS, UNE PETITE MINORITÉ À GRANDE GUEULE, SE DONNENT UN DROIT POURTANT INEPTE DE LES ASSASSINER FACE À UNE ÉCRASANTE MAJORITÉ !

C'EST POURTANT TOUT LE CONTRAIRE QU'IL FAUT ÉTABLIR À L'HEURE DE LA DISPARITION DE BON NOMBRE D’ESPÈCES :
INTERDIRE TOUTE CHASSE DE QUELQUE ESPÈCE D'OISEAU QUE CE SOIT, dont merles, grives, perdrix etc...

LES TRADITIONS NE SONT EN AUCUN CAS UNE JUSTIFICATION LORSQU'IL Y VA DE LA SURVIE DES ESPÈCES ET ÉCOSYSTÈMES.

Sieur HULOT, vous ne ne représentez plus que le gouvernement de criminels destructeurs-pilleurs de ce pays auxquels vous êtes assujetti en validant toute autorisation de tuerie d'oiseaux.
La nature ne reste pour vous tous qu'un outil de profits.
Invalider la nature invalide l'homme, c'est bien cela le but final inavoué-inavouable n'est-ce pas môssieur le sinistre ministre ?
Asservir, affaiblir plus encore la populace en la divisant en tous points pour mieux régner en boucle, asseyant plus encore le pouvoir des banksters qui vous rétribuent.
Les français sont informés, tous ne dorment pas.

un anonyme
Le 03/08/2018 à 09:50:01

Que ces nuisibles "humains" (???) se réincarnent
en oiseaux dans leur prochaine vie....celui qui ne respecte aucune vie est un meurtrier,tant qu'il en sera ainsi, on a du souci à se faire... oui à l'éducation au respect de la vie animale et de la biodiversité, de l'amour envers tous les êtres vivants, haro sur les croyances et traditions moyenâgeuses qui n'ont plus aucun sens, si tant est qu'elles en aient eu un... Abolition des privilèges, et des passe-droits.Les lois, c'est fait pour s'en servir, et un ministre, pour y veiller scrupuleusement.

un anonyme
Le 02/08/2018 à 16:26:32

Bonjour,
je le dis clairement, M.Hulot faisait partie des quelques écologistes en qui je donnais ma confiance. Ceux qui se sont succédés au gouvernement hormis M.COCHET m'ont tous déçus. L'explication en était qu'ils faisaient de la politique au sens de stratégie électorale. M.Hulot disait se démarquer et en fait il appartient à un gouvernement qui fait pire que les précédents. Je ne donne donc plus aucun crédit à Nicolas Hulot qui aurait dû partir depuis longtemps ! cautionner les lobbyes de la chasse , c'est scandaleux et s'il n'y avait que cela !

philippe SAlvi
Le 02/08/2018 à 13:52:47

De tous les ministres de l'écologie que nous avons pu avoir , et on sait qu'ils ont été inutiles celui-ci bat toutes les autres potiches. L'important c'est de participer (au massacre)...
"Aux Armes Citoyens"

Christian Perez-Gil
Le 01/08/2018 à 18:13:55

Les ministres de l'écologie n'ont jamais brillé par leur action, mais celui-ci bat tous les records. Qu'ils s'en aillent tous.
"Aux Armes Citoyens"

Christian Perez-Gil
Le 01/08/2018 à 18:06:36

arrêtez de vous en prendre aux petits sans voix : nous sommes pour tout ce qui bouge, sauf les chasseurs et leurs fusils

un anonyme
Le 01/08/2018 à 13:51:35

"les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît"

jean-louis petithory
Le 01/08/2018 à 11:08:52

en plus d'être cruel, c'est idiot, mais cela va bien avec N.Hulot, cet homme est juste un panneau publicitaire, vous dis-je

Marie-Pascale LEGELEUX née PAQUET
Le 01/08/2018 à 08:31:37

y'a quelques années en arrière, le vanneau huppé nichait maintenant c'est devenu une rareté même en migration je n'en vois quasiment plus
et les débris humains continuent à les tuer

dans quel monde absurde vivons-nous ?

Bruno
Le 31/07/2018 à 20:43:54

Chacun sait que l'Etat n'a pas les moyens de contrôler sérieusement toutes les installations. Alors, de grâce, mettons fin à cette hypocrisie.

Georges Cingal
Le 31/07/2018 à 20:27:24

Quand l'AFB publie en son rapport 2018, que (globalement) c'est 20 à 30% des oiseaux qui sont disparus pendant ces dernières années, supprimer le restant à cette cadence ne demandera pas longtemps.
Les décisions des piégeurs aura sans doute germé dans des cerveaux de dimensions inférieures à celles des volatiles qu'ils veulent exterminer. Peut-on encore attribuer à ces individus le qualificatif d'êtres humains? qui scient la branches sur laquelle ils sont assis.

un témoin
Le 31/07/2018 à 20:04:04

Ces pièges cruels sont indignes d'un pays civilisé.

Janet Doolaege
Le 31/07/2018 à 19:53:44


Que de traditions stupides et méchantes !
L'être humain est-il vraiment irrécupérable ?

masoudan
Le 31/07/2018 à 18:49:17

les alouettes et maintenant vanneaux huppés , les tueurs vous avez vu un vanneau huppé ? animal magnifique !, les piégieurs et autre assassins ont doit vous mettre de de la colle au cul !!!!

jean
Le 31/07/2018 à 18:44:00

A quand la disparition de ce M.Hulot qui se prétend défenseur de la nature et de l'environnement ? Quel ministre infâme et hypocrite !

Nino-Anne DUPIEUX
Le 31/07/2018 à 17:48:40

L'imagination des hommes est sans limite. Si ces techniques éminemment cruelles pouvaient se justifier par leur efficacité lorsqu'il s'agissait de chasser pour subsister, elles ne peuvent trouver aujourd'hui aucune autre justification que le plaisir sadique : faire souffrir et détruire. Il y en a pour qui c'est une preuve d'existence ...

Bertrand Julien-Laferrière
Le 31/07/2018 à 15:35:37

Et pendant que des crétins préparent un massacre, on nous informe, la larme à l'oeil que 40% des oiseaux de nos jardins ont disparu, que les espèces sauvages sont pour beaucoup en voie d'extinction. Nous ne connaissons au XXIe siècle que 2 (deux)% de la biodiversité de notre planète. Deux petits pour cent et nous continuons à détruire sans connaître. Un enfant qui casse son jouet.

Mireille
Le 31/07/2018 à 15:32:54

Ils ne sont pas dans la liste des nuisibles mais ceux qui les chassent devraient y être...

Thézie VANPOULLE
Le 31/07/2018 à 15:20:04



en général, il existe la marche AR. par rapport à une marche AV.......
sinon c'est le fonctionnement de la girouette et du miroir aux alouettes

mondo
Le 31/07/2018 à 14:41:48

Qu'elle tradition celle d'être le plus con ?

Dominique RANNOU
Le 31/07/2018 à 13:52:18

Ce que tu fais à l'autre te reviendra en retour que se soit humain Animaux l'eau la terre

Andrich
Le 31/07/2018 à 12:29:16

Mais c'est quoi, leur problème, avec nos oiseaux ? Il faut arrêter avec ces pratiques barbares, on n'a pas besoin de manger ces petits oiseaux, alors où est l'intérêt ?

Ani Boquillon
Le 31/07/2018 à 12:24:53

Ah les traditions! Quel minable alibi pour continuer à crever les yeux des chats, à mettre un pétard dans l'anus d'un cochon, à balancer un âne du haut d'un clocher, à planter des banderilles sur un taureau, à faire combattre des coqs! Il y trop d'imbéciles, pourquoi l'Education nationale ne les détecte-t-elle pas dès la crèche pour éviter l'épidémie de connerie traditionaliste?

un anonyme
Le 31/07/2018 à 12:11:47

Bonjour Monsieur Hulot,
que signifient toutes ces marche arrière de l'Hydrolien aux oiseaux en danger? quel but avez vous donc?

duchemin
Le 31/07/2018 à 11:58:07

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !