actualité écologie

27 mai : Les cobayes lancent l'alerte

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Electricité 100% renouvelable ?

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Sauvons le lac d'Hossegor

Mise en ligne du 19/12/2017 au 12/01/2018

Monsieur le commissaire enquêteur, dites non au projet de dragage massif du lac d'Hossegor !

Bilan de la cyberaction :

3731 participants

Présentation de la cyberaction :

Depuis maintenant trois ans, les associations environnementales et collectifs citoyens ont alerté les autorités sur les conséquences environnementales et donc économiques des dragage massifs prévus au lac d'Hossegor. Une première cyber'action en 2016 a contribué à la décision du préfet des Landes de ne pas autoriser les dragages prévus dès ce mois d'octobre comme l'ont demandé les 4800 signataires.
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=1072  

Ce projet sera la ruine d'un site naturel d'exception. L'enquête publique qui se clôture le 11 janvier 2018 est la dernière occasion de rappeler encore une fois les décideurs à la raison, en réclamant auprès du commissaire enquêteur un avis défavorable.

Pour résumer :

Aucune des raisons invoquées pour justifier le projet de désensablement n’est vraie :
faire de la voile à marée basse : faux ! on ne fait pas de voile dans un chenal.
passage de la barge des ostréiculteurs : faux ! ils peuvent passer mais viennent la plupart en tracteur !
effet de chasse : faux ! au contraire l’engraissement des plages par du sable extrait du milieu continue de réduire le volume du lac donc de diminuer les volumes entrant, donc l’effet de chasse.
Le niveau de sable ne bouge pas d’un millimètre depuis 60 ans. Les mesures fausses des bureaux d’étude sont faites sur des zones draguées en 92 qui se sont bouchées. Le niveau de sable une fois rétabli ne bouge plus, tous les édifices du lac, les photos, les mémoires du lac en attestent. Le sable ne s’accumule pas en hauteur, il avance vers le fond du lac.
Il suffit donc à moindre frais de gérer son avancée, en draguant au fur et à mesure de petites quantités sur la zone non stabilisée qui avance (face aux hortensias et à la plage du Rey), ce qui n’occasionnera aucune destruction sur le milieu, aucun risque d’envasement ni de pollutions comme ce fut le cas en 92.

Si les bureaux d’études, les employés des collectivités et les services préfectoraux étaient honnêtes, ils diraient cette évidence historique et scientifique. Le problème est qu’ils obéissent à la logique d'élus qui traitent cette question au mépris de toute véritable réflexion écologique.

On se dirige donc à grands renforts d’argent public vers une dégradation durable du milieu, entraînant un risque économique pour tous les acteurs.

Il y a l’hiver des centaines de mouettes posées sur les bancs de sable du lac. On va les détruire sans la moindre raison et installer des barges en plastique ?

Les détails en vidéos : http://www.noutous.fr/lac-dhossegor-toute-la-verite/  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le commissaire enquêteur,

Aucune des raisons invoquées pour justifier ce dragage massif ne tient debout :
- Passage de la barge des ostréiculteurs ? Faux, elle passe déjà.
- Navigation à marée basse ? Impossible, même dans un chenal.
- Augmentation de l'effet de chasse ? Faux, c'est le contraire qui se passera avec l'engraissement des plages.
- Le soupçon sur la pollution des sables extraits est réel.
- Le constat sur le terrain de la hauteur du sable contredit les mesures et simulations effectuées par les bureaux d'étude.

En bref, 1500 pages d'études pour conclure qu'il faut sur un site naturel classé détruire les bancs de sable fins et les remplacer par des barges en plastiques ? Est-ce sérieux ?


En donnant un avis défavorable, vous contribuerez à sauver ce lac, mais surtout à rétablir l'honneur d'une intelligence collective en perdition. Vous ouvrirez le champ d'une véritable réflexion et d'une vraie concertation.

Dans l'espoir,

 

9 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

les mouettes vont picorer le plastique des barges ! au fou!

Claude Lalanne
Le 04/01/2018 à 12:08:03

Quî est à l'origine de ce projet de dragage ?
Quelles sont les principales raisons ou arguments réels (pas du style : défense du tourisme, de l'activité économique...,) évoqués et par qui ? pour justifier ces dépenses (avec l'argent public)

KRISLAR
Le 04/01/2018 à 06:32:18

De plus, voir la pétition qui circule sur le net lançée par We sign it pour la réduction des plastiques polluants...

Nathalie Renault Gloppe
Le 23/12/2017 à 02:16:29

Ne toucher pas à cette perle aussi précieuse que votre Mère

Delmas
Le 22/12/2017 à 14:51:57

Encore un dossier où les bureaux d'études semblent avoir eu quelques problèmes avec la réalité

Roland LEGROS
Le 22/12/2017 à 12:01:11

Préservons nos sites et notre territoire.

Cécile SEGURON
Le 21/12/2017 à 10:34:53

Cherchez à qui profite le crime!!!!

Georges Doussiet
Le 20/12/2017 à 15:57:08

L'effet de chasse est strictement lié au volume des couches d'eau situées dans les niveaux superficiels du lac (celle qui s'écoule en fonction du marnage) et donc en fonction de la surface du lac ce qui démontre que l'augmentation du volume d'eau en profondeur résultant du dragage n'a pour seul effet que d'augmenter la dilution et donc de réduire l'efficacité du renouvellement, un résultat à l'inverse du but recherché!
CQFD
B.Lafeuille

Bruno Lafeuille
Le 20/12/2017 à 14:58:28

Laissez la Nature faire; elle sait mieux le faire que nous "pauvres pêcheurs"!

alain sanchez
Le 20/12/2017 à 14:53:00

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !