actualité écologie

Soutien permanent aux paysans de NDDL

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Liberté et impartialité de la presse dans les Landes

Mise en ligne du 22/11/2017 au 07/12/2017

La revue d'opinion "Landemains" est victime d'entraves à la distribution. Nous demandons qu'elle soit impartialement distribuée comme tout autre média.

Bilan de la cyberaction :

2743 participants

Notre entrevue avec Monsieur Touraton s'est bien passée; il va distribuer notre journal. Merci donc de stopper au plus vite la cyber'action

Bien cordialement

Didier Tousis

Présentation de la cyberaction :

La revue Landemains existe depuis début 2016. Elle était d'abord gratuite et diffusée localement par des dépositaires. Elle est désormais payante et distribuée en kiosque, afin d'être disponible auprès de tous les publics.
La revue est indépendante et ouverte aux contributions de tous. Elle n'est l'organe d'aucun parti. Dans ce contexte, toute contrainte, toute pression politique ou économique est une entrave faite à la liberté d'expression dans la manière dont la qualifie l'article 11 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
Le système installé par la loi Bichet du 02 Avril 1947 fait de la distribution de la presse un secteur non concurrentiel afin de garantir l'impartialité de la distribution sur le territoire français. Chaque entreprise responsable de la distribution sur le territoire dont elle a le monopole doit distribuer toute la presse chez les détaillants sans discrimination. Or, Bayonne Diffusion Presse refuse de distribuer notre revue sur son secteur (Mimizan, Morcenx, Dax, sud Landes) ce qui est contraire à l'éthique de la loi et aux objectifs du dispositif.
Nous avons constaté auprès des détaillants les pressions exercées, les suspicions, les interrogations et le malaise que suscite la non distribution de notre revue par les voies officielles.

http://www.noutous.fr/landemains/
  />
http://csmp.fr/Menu/Le-CSMP/Origine-et-missions
  />
https://www.legifrance.gouv.fr/Droit-francais/Constitution/Declaration-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Citoyen-de-1789  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur,

Votre refus de distribuer Landemains constitue une entrave à la liberté de la presse, notamment en ce qui concerne le pluralisme de la presse et l'impartialité de sa distribution.

Je vous demande de mettre fin à cette anomalie démocratique en distribuant normalement la revue Landemains chez tous les détaillants de votre territoire afin de la mettre à la disposition du public.

Sûr de votre compréhension, veuillez agréer, Monsieur, mes plus sincères salutations.

 

11 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

La liberté de la presse est primordiale pour pouvoir construire son opinion.

Michel D.
Le 25/11/2017 à 15:06:55

Bonjour Monsieur Touraton,

Nous acceptons avec plaisir votre proposition pour le jeudi 7 décembre 2017 à 11h.
Toutefois, le journal n°5 est à l'impression la semaine prochaine, il doit être distribué début décembre. Nous aimerions donc vraiment réaliser cette rencontre au plus vite ; nous pouvons nous rendre disponibles n'importe quand la semaine prochaine.

Nous sommes au courant par le CSMP, ainsi que par vos confrères, des conditions de distribution. Notre seule préoccupation est que notre revue soit distribuée normalement sur toutes les Landes. Si nous devions trouver un terrain d'entente, nous ferons le nécessaire pour en informer le public au plus vite.

Bien cordialement,
Dominique Villattes - Didier Tousis

Dominique Villattes - Didier Tousis
Le 25/11/2017 à 10:27:55

Messieurs,

J’ai pris connaissance de vos différents messages concernant la distribution de votre titre.

Je n’exerce aucune entrave à la liberté de la presse. Je vous rappelle, à toutes fins utiles, que vous avez fait le choix de ne pas bénéficier des conditions de diffusion de la presse coopérative et de la mutualisation des coûts puisque vous n’adhérez pas à une coopérative de presse.

Comme je vous l’ai déjà dit, vous pouvez distribuer votre titre, soit par les Messageries de Presse, soit par la poste, soit par la Presse Quotidienne Régionale, soit vous-même en direct dans les magasins.

Vous avez probablement balayé ces possibilités ; je n’en suis pas responsable.

Aussi, depuis hier, j’ai reçu plus de 1500 mails de votre part (!!) intitulés « distribution Landemains » ; J’ose croire que je suis victime d’un virus et non de « harcèlement numérique ». Si cela devait continuer, je serais contraint d’en informer mon Conseil.

Néanmoins, dans un souci d’apaisement, je vous propose une rencontre dans nos locaux, à Lahonce, le jeudi 7 décembre à 11h ou le jeudi 21 décembre à 9h.

Dans l’attente de votre confirmation,

Cordialement.

François Touranton
Le 25/11/2017 à 08:06:47

toutes vérité n'est pas bonne a dire ( enfin pour certain magouilleurs et décideurs . qu'ont ils a caché ? de quoi ont ils peur ?

nelly FONTAINE
Le 24/11/2017 à 17:21:23



LA LIBERTE D' EXPRESSION NOUS GARANTIT ENCORE QUE NOUS NE SOMMES PAS (pas encore tout du moins !!!) dans un système anti-démocratique et dictatorial..
Les pressions de toute sorte ne peuvent être tolérées en notre pays quelque soit l'orientation politique d'un journal (hormis les publications à visée discriminatoire de tout bord....°)
De telles pressions, afin de pas pouvoir diffuser ce journal,n'ont pas lieu d'être dans notre pays....

fauquembergue
Le 24/11/2017 à 16:27:56



tous CHARLIE, pourquoi pas...

aucun LANDEMAINS, pourquoi?

aucun lendemain, sûrement pas!!!

mondo
Le 24/11/2017 à 16:04:19

Tous "Charlie" mais pas tous "Landemains"? Liberté d'expression à deux vitesses.

Paul Siraudeau
Le 24/11/2017 à 14:54:25

La liberté de toutes les expressions, gaies ou triste, grinçantes ou "de parti pris", est non seulement un droit, mais un devoir. Détraqué par le monde économique notre monde refuse l'évidence: il va falloir des idées, toutes les idées pour passer les prochaines années... Serons nous les coudes pour inventer le monde avec un landemain. jean michel

permaculture
Le 24/11/2017 à 14:31:38

Les Landes furent le domaine des Féodaux les plus discrets et les plus durs. Le servage à duré plus que dans tout le reste du Pays. Il suffit de connaître un peu ce territoire pour comprendre que ce n'est pas terminé.Les villages sont le plus souvent tenus par des quartels de familles anciennes associées à de nouveau riche qui se gavent du tourisme à bas efforts, ces gens détruisent tout. La liberté d'expression n'est pas leur tasse de thè. CQFD

Il est temps de monter de nouveau "à l'assaut du ciel"

Patlittle
Le 24/11/2017 à 11:12:49

Je croyais la féodalité Landaise défunte. Il faut croire qu'elle bouge encore un peu.

Roland LEGROS
Le 24/11/2017 à 09:38:19

Le renforcement de la censure, l'était d'urgence qui ne dit plus son nom puisqu''il entré dans le droit commun, les aidants solidaires harcelés par la police et la justice...La France est redevenue un Etat policier. Interdire ou entraver la distribution de Lendemains en est un exemple éclairant. La longue lutte menée par l'association et les riverains landais contre ce projet imbécile en est un exemple éclairant. Les Français ont-ils la mémoire si courte comme le disait Pétain -un type que j'exècre- pour avoir oublié la période de la délation et des contrôles intempestifs? Il semble que sont peu nombreux celles et ceux qui savent encore ce que signifie "liberté".

Mireille
Le 23/11/2017 à 16:55:34

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !