actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Soutien permanent aux paysans de NDDL

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Le gouvernement ne doit plus fermer les yeux sur les retours forcés

Mise en ligne du 08/11/2017 au 10/07/2018

Taibeh est une étudiante de 18 ans qui rêve de finir ses études secondaires en Norvège et de devenir médecin. Malheureusement, elle vit actuellement dans la peur d’être renvoyée dans un pays où elle n’a jamais vécu, l’Afghanistan. Comme Taibeh, beaucoup d’autres afghans et afghanes vivant en Europe risquent chaque jour d’être renvoyés vers un pays dans lequel aucune région ne peut être considérée comme sûre.

Bilan de la cyberaction :

3642 participants

03/07/18
Taibeh Abbasi, reste échappant à la déportation en Afghanistan!

Bien que son avenir soit incertain, Taibeh Abbasi a reçu le titre avec ses amis Norvégiens. C'est une petite victoire pour ce groupe de jeunes activistes qui a pris fait et cause pour Taibeh quand ils ont su qu'elle pourrait être déportée en Afghanistan. Le jeune de 19 ans qui a lancé la campagne *AbbasiStays, montre ici pourquoi l'activisme juvénile n'a jamais été si important …

https://www.es.amnesty.org/en-que-estamos/blog/historia/articulo/taibeh-abbasi-se-queda-paremos-su-deportacion-a-afganistan/  

Présentation de la cyberaction :

Ces dernières années, le nombre de ressortissants afghans renvoyés par des pays européens a triplé : 3290 personnes en 2015 et 9460 personnes en 2016. L’année dernière, la Belgique elle-même a procédé à 41 retours forcés et 160 retours “volontaires”. Or, le dernier rapport d’Amnesty International sur la question démontre que 2016 a été l’année la plus meurtrière en Afghanistan et que renvoyer des personnes dans le contexte actuel est non seulement cruel, mais aussi profondément dangereux et illégal.

Demandez au gouvernement norvégien de mettre un terme aux retours vers l’Afghanistan jusqu’à ce que la situation du pays se stabilise et que les demandeurs d’asile puissent bénéficier d’un retour sûr et digne. L’exemple de Taibeh doit servir à tous les dirigeants européens afin qu’ils cessent de mettre la vie de ces personnes en danger en les renvoyant vers l’Afghanistan !

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Première Ministre,

Inquiet des renvois de personnes de nationalité afghane entrepris par votre gouvernement, je vous demande de suspendre les retours de Taibeh Abbasi et de sa famille ainsi que de tous les demandeurs d’asile afghans qui sont actuellement dans votre pays tant que la situation ne leur garantit pas un retour sûr et digne dans le respect le plus stricte du principe de non-refoulement.

Je vous prie d’agréer, Madame la Première Ministre, l’expression de la considération distinguée,

 

15 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Pour EZ,

La Norvège fait bien partie de l'Europe. Elle fait partie du Conseil de l'Europe. En outre, comme trois autres pays, à savoir, l'Islande, la Suisse et le Liechtenstein, la Norvège fait partie de l'Espace Economique Européen et de l'Espace Schengen. A ce titre, elle a signé l'Accord et la Convention de Schengen qui l'oblige à respecter des règles et droits précis, ce qui implique entre autres une coopération policière et judiciaire entre les états membres. Accord et Convention de Schengen ont été mis en place également pour assurer la libre circulation de ses ressortissants au sein de cet espace. L’application des règles de contrôle aux frontières extérieures de l’Espace Schengen, ainsi que celles relatives aux politiques d’asile et d’immigration concernant les états membres doivent s’effectuer dans le respect des droits fondamentaux et des droits de l’Homme, mentionnés dans la Déclaration Universelle des droits de l’Homme (1948), repris par la Convention européenne des droits de l’Homme et la Charte sociale européenne. Les règles de l’Espace Schengen doivent s’appliquer aussi dans le respect des Conventions internationales en matière de droit d’asile et droit des réfugiés.

Il ne faut pas confondre l'Union Européenne avec l'Espace Schengen.

Quant au Royaume Uni, dont les règles et conditions de sortie de l'Union Européenne sont toujours en cours de négociation, il n'a jamais fait partie de l'Espace Schengen.

Lydia
Le 13/11/2017 à 14:26:51

beaucoup demandent de l'argent pour soutenir telle ou telle cause.Personnelement je n'arrive pas "à joindre les 2 bouts".On ne pourrait pas arrêter de nous demander sans cesse de l'argent

un anonyme
Le 11/11/2017 à 18:56:51

Je suis bien d'accord avec Mireille. Je signe par solidarité mais sans espoir. Je suis dépitée de voir tout ce que certains hommes font subir à d'autres hommes !
Cf émission sur la 2 jeudi 9 à 23h.

Sylvie
Le 10/11/2017 à 11:18:49

Invitation :le V.M.P.U. Vous demande Faites une réunion pour obtenir un consensus qui convient à tous !

UNEF, le maximum de femmes et de jeunes, Syndicats, partis politiques, les insoumis, associations, mouvements diverses, etc. nous devons obtenir un véritable changement !

Les secrets, les interdits cachés les vérités ils ne sortent que 2 heures avant les votes l'ensemble des textes définitifs sont bien cachés voilà pourquoi l'info ne doit pas sortir du gouvernement ils n'ont jamais été diffusés et encore moins annoncés par le président pendant sa campagne, donc il ne fait pas ce qu'il dit ?

#Un mensonge répété 10 fois devient une vérité répétée 1000 fois devient l’opinion publique !

Agir unis pour réussir car demain vous appartient pour l'avenir de nos enfants et de la planète !

victor
Le 10/11/2017 à 09:25:37

Je signe, mais...et je sais qu'il y a un coté ambigu à ce que je vais écrire (voire extrême-droitier, idées que je ne partage pas). Mais pas d’angélisme, le fait de venir ici implique l’adhésion aux valeurs et la volonté de s'intégrer.
Cette jeune fille en a tout à fait la volonté, ce qui ne semble pas toujours être le cas pour tous les demandeurs d'asile politique ou économique.

Christian Perez-Gil
Le 10/11/2017 à 00:07:39

je réagis au "plus d'info" complémentaire à la pétition : la Norvège ne fait pas partie de l'Europe. déjà, pour un français c'est difficile la Norvège.
Pour faire une pétition sur ce sujet et concernant l'Europe, il vaudrait mieux prendre un exemple en France ou Allemagne. Avec le brexit, difficile aussi de prendre un exemple GB.

ez
Le 09/11/2017 à 20:27:50

Les politiques pensent satisfaire les éléments xénophobes des populations, mais il y a aussi ceux qui sont prêts à l'accueil de ces personnes qui ont quitté leur pays par obligation: il en allait de leur vie....

un anonyme
Le 09/11/2017 à 18:20:54

Vive la liberté de chacun pour tous, tous pour chacun

Christian CHAVALARIAS
Le 09/11/2017 à 17:39:16

Le monde n'appartient à aucun gouvernement mais au peuple...et le peuple est partout chez lui !
Taibeh, Sali, Pierre, Alfonso, Monica...où que tu sois, tu es chez toi !
Léon De Ryel, citoyen du monde.

Leon De Ryel
Le 09/11/2017 à 17:32:12

Afghanistan, RDC, Soudan...Ce ne sont que trois exemples de retour forcé -aux frais du contribuable- qui se sont accélérés en France ces derniers temps. Qui aurait pensé en leur temps que Pasqua ou, plus tard, Hortefeux, feraient figure de modérés vis-à-vis des réfugiés et migrants? Et les modifications annoncées par le Gouvernement au CESEDA -Code d'Entrée et de Séjour des Etrangers et Demandeurs d'Asile- vont encore aggraver leur situation. La France a cessé depuis quelques années d'être un Etat de droit pour devenir un Etat policier. Combien de citoyens savent que la décision d'accorder ou de prolonger un droit de séjour à un étranger malade est prise par le Ministère de l'Intérieur composé de policiers et non de médecins? Je ne m'attarderai pas le délit de solidarité -qui fait l'objet d'autres pétitions- et rappelle douloureusement aux personnes de mon âge la période de l'allégeance de la France aux nazis.

Mireille
Le 09/11/2017 à 15:50:13

Dans ce cas pourquoi on renvoie pas tous les politiciens issues d'immigration ; Sarkozy en premier

Pierre BELLERT
Le 09/11/2017 à 15:11:21

Soutien aux migrants

Pierre BELLERT
Le 09/11/2017 à 15:09:35

(R)envoyer au feu des gens pacifiques contre leur gré: bravo!!!!!

Danielle Rion
Le 09/11/2017 à 13:44:29

Accueillons et soutenons ceux qui sont dans le besoin !

Denis HAGER
Le 09/11/2017 à 12:39:53

Tous ces "immigrés" arrivés en France ou y étant nés ne doivent pas être renvoyés dans leur "pays d'origine"(d'autant moins s'ils étaient déjà réfug iés dans un pays voisin),notamment pour leur permet
tre de faire d'1 pierre,2 coups:obtenir "ipso fac to" la "nationalité" européenne,et y retourner en bénéficiant de toutes les protections qu'elle confè re aux "Européens de souche"...

stoppeur
Le 08/11/2017 à 18:39:52

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !