image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Honduras : Un projet de barrage hydroélectrique à haut risque

Mise en ligne du 09/06/2017 au 25/10/2017

Le projet hydroélectrique Cuyamel II pourrait générer des dommages irréversibles aux aires protégées du Parc National Pico Bonito et du micro-bassin de la rivière Cuyamel, principale source d’eau pour près de 7 000 personnes dans la municipalité de San Francisco, Atlántida

Bilan de la cyberaction :

3201 participants

Présentation de la cyberaction :

La FIDH, CEHPRODEC et FUPNAPIB publient un rapport qui alerte sur les lacunes réglementaires et pratiques au Honduras qui rendent possible la construction de barrages hydroélectriques dans des zones protégées et sans information et participation adéquate des communautés locales. Nos organisations appellent à ce que les institutions de financement internationales, régionales et nationales, exercent une diligence raisonnable accrue avant d’investir directement ou indirectement dans de tels projets.
Le projet hydroélectrique Cuyamel II s’inscrit dans un processus de changement de la matrice énergétique au Honduras dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, dans lequel les acteurs aux niveaux local, national, régional et international ont des intérêts économiques confluents. Ce processus s’est accompagné d’un affaiblissement des garanties pour la protection des droits humains et de l’environnement, et d’une augmentation de la violence et de la criminalisation à l’encontre des défenseurs des droits humains et de l’environnement. Ce projet a été autorisé dans un contexte de modifications législatives régressives, de manquements de la part des autorités compétentes et d’un manque de responsabilité des entreprises concernées.
D’autres projets hydroélectriques ont déjà reçu les autorisations pour être construits dans des aires protégées. Nos organisations appellent l’État du Honduras à renforcer le cadre juridique national afin de protéger adéquatement les droits humains des personnes affectées par les projets d’investissement de ce type. Les institutions de financement internationales, régionales et nationales doivent faire preuve de diligence raisonnable en matière de droits humains accrue dans la sélection et l’évaluation des projets pour éviter de contribuer à de telles violations. Les entreprises doivent assumer leur responsabilité de respecter tous les droits humains reconnus internationalement, en toutes circonstances, y compris à travers d’études d’impact sérieuses et de processus participatifs visant à identifier les impacts négatifs.
Le principal impact potentiel associé à ce projet de barrage au fil de l’eau réside dans la réduction de la quantité et la qualité de l’eau disponible pour la consommation humaine. Cet écosystème exceptionnel pourrait également être affecté de façon permanente en raison des impacts cumulatifs, y compris une érosion accrue et la perte d’espèces en voie de disparition.
https://www.fidh.org/fr/regions/ameriques/honduras/un-projet-de-barrage-hydroelectrique-a-haut-risque  

https://www.fidh.org/fr/themes/mondialisation-droits-humains/honduras-aires-protegees-et-sources-d-eau-menacees-par-les-licences  

Ambassade du Honduras à Paris, France 8 Rue Crevaux 75116 Paris
TÉLÉPHONE (+33) 1 47 55 86 48

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,

aux bons soins de votre ambassadeur à Paris,

Le projet hydroélectrique Cuyamel II pourrait générer des dommages irréversibles aux aires protégées du Parc National Pico Bonito et du micro-bassin de la rivière Cuyamel, principale source d’eau pour près de 7 000 personnes dans la municipalité de San Francisco, Atlántida.

Je vous demande de renforcer le cadre juridique national afin de protéger adéquatement les droits humains des personnes affectées par les projets d’investissement de ce type.


Dans cette attente, veuillez agréer mes salutations citoyennes attentives.

 

1 commentaire

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Ceux qui portent ce projet ne connaissent-ils pas
les énergies alternatives à la construction de grands barrages...?

stoppeur
Le 09/09/2017 à 11:20:27

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !