actualité écologie

Electricité 100% renouvelable ?

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pas d'argent facile pour les fossiles

Mise en ligne du 23/05/2017 au 20/05/2018

Forts de mois de résistance sur leurs terres menacées par les grandes infrastructures d'énergies fossiles, Juan et les Défenseurs Amérindiens sont venus en France interpeller celles qui se positionnent pour financer ces projets :  BNP Paribas et Société Générale. La BNP ayant annoncé renoncer à financer les fossiles, reste la Société Générale.

Bilan de la cyberaction :

3924 participants

Rapport : Société Générale, plein gaz sur les fossiles

Montreuil, lundi 5 mars 2018 - Dans un rapport publié ce matin, Les Amis de la Terre dénoncent l’assaut engagé par Société Générale sur un marché en pleine expansion : l’exportation des gaz de schiste des États-Unis vers l’Europe et l’Asie sous forme de gaz liquide. Ils appellent la banque à se retirer du projet controversé Rio Grande LNG et à mettre un terme à ses soutiens aux énergies fossiles les plus dangereuses pour le climat et les populations, comme l’a déjà fait BNP Paribas.
http://www.amisdelaterre.org/Rapport-Societe-Generale-plein-gaz-sur-les-fossiles.html  

Présentation de la cyberaction :

Alors que l'Appel de Juan (ci-dessous) a déjà été entendu par plus de 490 000 personnes sur les Réseaux Sociaux, une autre stratégie a été mise en place aujourd'hui.
35 militant-e-s l'ont accompagné dans une agence bancaire pour y construire… un pipeline. Le temps d'une matinée, la Société Générale a donc été “dénaturée” par ce projet d'énergie fossile. Bienvenue dans le quotidien que nos banques françaises imposent à Juan !

Dans quelques heures se tiendront les AG de ces deux banques. C'est le moment d'asseoir notre rapport de force. Aidons Juan à affronter demain les actionnaires et à opposer aux profits, son Humanité !

Je m'appelle Juan et je suis le chef de la tribu Esto’k Gna. Cela fait 2500 ans que mon peuple vit le long du Rio Grande et de ses canyons, au Texas. Cette terre et moi, nous ne sommes qu'un, comme toutes celles et ceux qui se sont croisés ici. Ce lien millénaire est aujourd’hui rompu à coup de pelleteuses conduites par des hommes qui ne le comprennent pas…
L'industrie gazière s'est installée sur nos terres il y a de nombreuses années et j'ai passé une grande partie de ma vie à combattre le "grand serpent". Alors que l'exploitation des gaz de schiste détruit à petit feu notre identité et nos moyens de subsistance, voilà qu'il faut lutter à présent contre la construction de terminaux d'exportation !
Quand j'ai découvert que des grandes banques françaises, BNP Paribas et Société Générale, étaient derrière ces projets, je me suis tout de suite dit que vous pouviez, vous les Français, nous apporter toute votre solidarité. Dans votre pays, vous avez eu le courage de refuser la fracturation hydraulique et de l'inscrire dans une loi.
C'est un appel que je vous lance pour saisir ensemble l'opportunité de stopper l'oppression et l'ethnocide des peuples autochtones, pour éviter à mes enfants de mener cette bataille !
Dans quelques jours, je serai en France pour faire entendre notre voix et demander aux banques de ne pas soutenir la construction des terminaux d’exportation.
Nous portons aussi le message de nos frères qui luttent sur d'autres projets de cette industrie mortifère : Keystone XL, Dakota Access Pipeline....Ce n’est pas uniquement une question de climat, ou d'environnement, c’est une question d’humanité. Respecter les droits fondamentaux ne devrait-il pas être la priorité des acteurs financiers ?
Si, chez nous, l’administration Trump entend dérouler le tapis rouge aux entreprises des énergies fossiles, je sais que nous sommes nombreux-ses à nous y opposer… et que s’ils ont la force, nous avons le nombre !

Des Amérindiens accusent la BNP et la Société générale de soutenir des projets polluants
https://reporterre.net/Des-Amerindiens-accusent-la-BNP-et-la-Societe-generale-de-soutenir-des-projets  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
En solidarité avec les populations amérindiennes, je vous demande de ne pas cautionner la politique anti-climat de Donald Trump et de vous engager, lors de vos AG à ne pas financer les projets de transport d’énergies fossiles prévus outre-Atlantique
Attentif à vos décisions, recevez l'expression de ma vigilance citoyenne.

 

29 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Énergies fossiles : ils posent un lapin à la Société Générale
Le lundi 5 mars, Les Amis de la Terre lancent une nouvelle campagne contre la banque Société Générale pour lui demander de mettre un terme à tous ses soutiens financiers envers le secteur des énergies fossiles. Comment ? En leur posant un lapin ! Entendez, mettre la pagaille dans leurs rendez-vous. Alors que, en ce qui concerne le changement climatique, les dernières publications scientifiques sont plus alarmantes que jamais, l’ONG plaide pour un changement de paradigme et la fin des partenariats financiers qui lient encore de très nombreuses institutions financières aux entreprises qui sont parmi les plus polluantes.
La bataille pour sortir des énergies fossiles continue. D’aucuns diraient qu’elle ne fait que commencer. Les rapports scientifiques les plus récents sont en effet on ne peut plus clairs : consommer le pétrole contenu dans les gisements actuellement exploités suffirait à faire augmenter les températures moyennes au-delà de la barre des 1,5° par rapport à l’ère préindustrielle. Pouvons nous vraiment encore nous payer le luxe de rester de simples observateurs passifs ?
Poser un gros lapin à la banque !
Société Générale ne veut pas mettre le changement climatique à son agenda ? « On va le faire pour elle » lance Malika Peyraut, chargée de communication auprès des Amis de la Terre. Ces dernières semaines, les activistes de l’ONG ont utilisé la plateforme de prise de rendez-vous de l’agence pour prendre « un grand nombre de rendez-vous » pendant la semaine du 5 mars. « Pour chacun d’entre eux on annoncera le jour J au chargé de relation client qu’on ne se rendra pas aux rendez-vous, ou alors on se présentera avec nos revendications » précise la salariée. Il s’agit de « perturber les activités de la SoGé dans une démarche d’action non violente » pour demander à la banque de mettre fin à ses soutiens à l’industrie fossile. Une énorme campagne de trolling contre la banque.
https://mrmondialisation.org/energies-fossiles-ils-posent-un-lapin-a-la-societe-generale/  

Alain Uguen
Le 24/04/2018 à 15:02:04

Ras le bol de cette banque toxique

Christine MERCIER
Le 09/02/2018 à 18:54:10

Soutenons nos amis indiens qui ont fait l'effort de venir en France pour populariser leur juste action

Michele Carry
Le 09/02/2018 à 18:53:29

Nous sommes les + nombreux !
Il faut arrêter les financiers et les investisseurs de mener le monde pour leurs intêrets.

>Bertile Boucard
Le 09/02/2018 à 15:05:47





une banque reste une banque
n'en demeure pas moins des attitudes, des soutiens, des actions à dénoncer
ces 2 banques-là en font partie, d'où la nécessité d'informer; merci à vous!!

mondo
Le 09/02/2018 à 14:09:44

Société Générale vraiment à la traîne sur les énergies fossiles extrêmes

Trois jours avant le Climate Finance Day, Société Générale a annoncé des restrictions de ses financements aux énergies fossiles. Si les mesures annoncées le jour d’avant par Crédit Agricole sont cosmétiques, celles prises par Société Générale relèvent encore plus du fond de teint.


Société Générale a annoncé un "désengagement du secteur des sables bitumineux dans le monde et du pétrole en Arctique".

Société Générale ne s’engage que sur les financements de projets et non sur les financements aux entreprises pourtant cruciaux pour cette indiustrie.
Mais l’engagement sur les sables bitumineux ne couvre que les projets de production et non les 3 pipelines de sables bitumineux prévus outre-Atalntique : Keystone XL de TransCanada, qui a été relancé par l’administration Trump une semaine après son arrivée au pouvoir, le Line 3 d’Enbridge, et le TransMountain de Kinder Morgan.
L’analyse des infrastructures existantes par rapport à la production actuelle démontre que la construction de ces pipelines conduirait à une augmentation de la production de sables bitumineux en Alberta.
Concernant l’Arctique, l’exploration et l’exploitation en Arctique ne sont pas financés par des financements de projets mais par des soutiens financiers aux entreprises.
Société Générale annonce également qu’elle "conditionnera son soutien aux entreprises du secteur Pétrole et Gaz à la mise en œuvre, ou à un engagement de mise en œuvre, de mesures de limitation du brûlage en torchère continu et des émissions de méthane, et aux entreprises utilisant les techniques de fracturation hydraulique à la mise en œuvre, ou à un engagement de mise en œuvre, des meilleures pratiques Environnementales & Sociales, en ligne avec les Règles d’Or de l’AIE.". Autrement dit, Société Générale ne reconnaît l’impact du gaz sur le climat et nie la science climatique qui nous informe que toute nouvelle infrastructure d’énergies fossiles est incompatible avec les objectifs de l’Accord de Paris.

Enfin, "le Groupe s’engage à renforcer, partout dans le monde, ses standards sur le respect des droits des populations autochtones, en ligne avec les standards internationaux". En ne s’engageant pas à ne pas financer les nouveaux projets de pipelines de sables bitumineux et les entreprises qui les portent, Société Générale rate une opportunité de vraiment se prémunir de complicité dans les violations des droits des populations autochtones dont ces projets sont responsables.

Lucie Pinson, chargée de campagne Finance privée des Amis de la Terre France commente :

"Nous sommes très loin d’un désengagement du secteur des sables bitumineux dans le monde et du pétrole en Arctique. Au contraire, en ne ciblant pas les vrais canaux de financement de ces industries ni les projets de toute la chaine de valeur, Société Générale peut toujours soutenir le développement des sables bitumineux et des forages en Arctique. Quant aux mesures prises sur le secteur du gaz, celles-ci sont tout simplement scandaleuses et démontrent un manque de connaissance ou pire un mépris des objectifs climatiques adoptés à Paris et des populations impactées par l’industrie gazière".

Contact Lucie Pinson, chargée de campagne Finance privée, 0679543715, lucie.pinson@amisdelaterre.org.  

Voir la déclaration de Société Générale : https://www.societegenerale.com/fr/Societe-Generale-renforce-ses-engagements-en-faveur-du-climat  

Lucie Pinson, Amis de la Terre France
Le 08/02/2018 à 08:38:54

Pluie de billets dans les BNP !
Des invitations de taille déposées dans les agences BNP-Paribas pour la sortie du film Irrintzina, le cri de la génération climat
http://www.irrintzina-le-film.com/NL38/irrintzina-nl38.html  

Alain Uguen
Le 03/11/2017 à 08:07:21

Ces salopards étant muillés dans les pires magouilles;je n'ai aucune confiance!

Mu Wolff
Le 19/10/2017 à 19:54:31

Même si c'est pour de mauvaises raisons, l'essentiel est qu'ils aillent dans ce sens : transition énergétique en investissant plutôt dans la biomasse, la géothermie, les parcs éolien et solaires . Mais aussi transition agricole pour sauver la biodiversité. Le temps presse, l'accord de Rio c'était en 1989....

ben
Le 18/10/2017 à 20:04:56

Pour une fois que la BNP va dans ce sens c'est à marquer d'une pierre blanche et c'est même à se demander ce que ça cache !
elle doit bien avoir un intérêt quelque part avec cette démarche, c'est au moins une façon de redorer son image à bon compte.

Maïté
Le 12/10/2017 à 23:19:40

Bravo,mais ne serait ce pas un coup de pub ,,,,,,????
Et les autres gros de la finance ( CREDIT AGRICOLE,CIC, LA BANQUE POSTALE et j'en passe et des MEILLEURS coté CAC...????J???

pat34/75
Le 12/10/2017 à 20:29:46

Macron est pour... Nous non et non!

Blandin
Le 12/10/2017 à 12:29:57

BNP Paribas annonce des mesures en faveur de la transition énergétique
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/bnp-paribas-annonce-des-mesures-en-faveur-de-la-transition-energetique-1275160.html  

Après la réduction de son soutien au secteur du charbon, le groupe BNP Paribas a annoncé ce mercredi de nouvelles mesures en faveur de la transition énergétique, et notamment l'arrêt du financement de certains acteurs liés aux hydrocarbures.

La banque cesse ses relations avec les acteurs qui ont pour activité principale "l'exploration, la production, la distribution, le marketing ou le trading de gaz et de pétrole de schiste et/ou de pétrole issu des sables bitumineux", a-t-elle précisé dans un communiqué.

alain UGUEN
Le 11/10/2017 à 17:26:28

L'alternative bancaire existe :
Il y a des banques plus regardantes sur les projets financés avec votre argent; par exemple le Crédit Coopératif et La Nef qui offrent ensemble les mêmes services bancaires que les autres.
La Nef en publie même la liste intégrale sur son site, année par année, région par région.
Cela fait donc 15 ans que mon argent ne sert qu'à des projets socialement utiles et écologiques.
Et vous ?

un anonyme
Le 25/05/2017 à 14:12:35

Manipulation de changes : amende de 350 millions de dollars infligée à BNP Paribas
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/manipulation-de-change-amende-de-350-millions-de-dollars-infligee-a-bnp-paribas-722159.html  

Societe Generale : 23.05.2017 Assemblée générale annuelle et Conseil d'administration du 23 mai 2017 (PDF 188Ko)
http://www.zonebourse.com/SOCIETE-GENERALE-4702/actualite/Societe-Generale-23-05-2017-Assemblee-generale-annuelle-et-Conseil-d-administration-du-23-mai-2017-24473767/  

Alain UGUEN
Le 25/05/2017 à 08:31:50

Je soutiens leur combat à 100%, pour la Terre et les générations futures dans un avenir sain et respectueux !!!

Ps: merci d'enregistrer ma nouvelle adresse mail pour continuer à vous suivre !!!! merci !!!

michelle cauty
Le 24/05/2017 à 22:09:27

Appel au boycotte de BNP Paribas et Société générale, financeurs de projets destructeurs de la planète. Honte à ces banques ! Le seul moyen de les faire bouger c'est de les quitter !

Jonquille
Le 24/05/2017 à 18:10:45

Pour info :
L'Alliance des Gardiens de Mère Nature, initiée notamment par le chef Raoni Metuktire, prépare une assemblée inédite en terre d'Amazonie. Ce rassemblement devrait normalement avoir lieu le mois prochain, en juin 2017. Y sont conviés des centaines de représentants des peuples indigènes issus des cinq continents et leurs principaux alliés.
Il s'agira (je cite Planète Amazone) de "définir une stratégie commune de solutions et de riposte face aux atteintes faites aux droits des indigènes et à la destruction de la nature."
Gageons qu'aucun représentant de BNP Paribas
ou de la Société générale ne sera présent à cette grande réunion...

Frawald
Le 24/05/2017 à 17:50:42

Respect total pour ces valeureux amérindiens !
Leur combat est aussi le notre : pour l'écologie, la santé et un avenir sain, vivable, sans ces cyniques banquiers et autres affairistes... Les politiciens (certains) ne doivent pas permettre ces ravages irréversibles pour quelques "avantages matériels" à l'encontre d'une poignée d'individus insatiables,"sans foi ni loi".

un anonyme
Le 24/05/2017 à 13:55:53

j'ai quitté la BNP pour toutes leurs exactions depuis presque 10 ans et encourage mes ami(e)s à faire de même.

Valérie Marquet
Le 24/05/2017 à 12:39:49

Et surtout pour ceux qui ont le cerveau fossilisé par leurs petits intérêts de caste.
La Terre-Mère a enfanté les "Native" mais l'homme blanc avoir "langue fourchue"... Hug!

Didier RION
Le 24/05/2017 à 09:58:04

j'ai soldé mon compte au crédit agricole qui avec bnp et societe generale sont acteurs de la crise.
le meilleur moyen de les stopper est de les fuir

alpi
Le 24/05/2017 à 09:08:41

Ce que font les indiens aujourd'hui ils le font pour nous tous et pour nos enfants. Il suffit de regarder gazland les deux films pour s'apercevoir de l'horreur sanitaire et écologique que représente le fracking/extraction de gaz de schiste. Vivement des lois obligeant à une éthique respectueuse de la vie dans les activités humaines!!!!

un anonyme
Le 24/05/2017 à 08:57:09

nous soutenons nos amis amérindiens qui ont eu le courage de ve iren France.

haynes
Le 24/05/2017 à 08:23:38

Soutenons nos amis indiens qui ont fait l'effort de venir en France pour populariser leur juste action

Monique et Michel Sanciaud
Le 24/05/2017 à 00:28:02

Ces grandes compagnies pétrolières qui font d'énormes profits méprisent les peuples amérindiens et violent leurs droits à vivre sur leurs terres. C'est intolérable

un anonyme
Le 23/05/2017 à 21:40:10

y en a marre de ces grosses entreprises qui ne pensent qu'à engranger de plus en plus de fric sans se soucier de ceux qui essaient de survivre sur leurs terres: laisser les vivre, leurs terres ne vous appartiennent pas.

cheap
Le 23/05/2017 à 18:49:37

J'ai deux comptes en banque à la BNP et j'en ai honte. Dès que j'aurai rembourser mes prêts, je changerai de banque. A moins que la BNP Paribas n'adopte une attitude plus honorable et s'engage à plus de déontologie.... Je ne suis pas la seule sociétaire à le leur demander instamment !

moncompteenbanque
Le 23/05/2017 à 17:00:29

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !