actualité écologie

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Soutien permanent aux paysans de NDDL

STOP EPR Manifestation à Saint Lô Samedi 30 septembre 2017 - 14h 30 Place de la Mairie

Semaine intergalactique – 16 au 24 août - zad nddl

OPÉRATION

Semaine des Semences Paysannes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Lettre ouverte pour réclamer un ministère de l'Environnement élargi

Mise en ligne du 10/05/2017 au 19/05/2017

Plusieurs organisations environnementales dont Les Amis de la Terre, FNE, WWF et la Fondation Hulot, ont appelé mardi Emmanuel Macron à créer "un grand ministère de l'environnement", dont le périmètre serait élargi afin de développer la transition écologique.

Bilan de la cyberaction :

3918 participants


Nicolas Hulot, bien accueilli et très attendu sur les dossiers …
http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/05/18/nicolas-hulot-bien-accueilli-et-tres-attendu-sur-les-dossiers-ecologiques_5129738_3244.html  

Présentation de la cyberaction :

Monsieur le Président de la République,

Nos associations tiennent à vous féliciter pour votre élection à la Présidence de la République. Nous souhaiterions pouvoir vous rencontrer dans les meilleurs délais afin d’évoquer la feuille de route du quinquennat pour la transition écologique.

Dans cette attente, nous souhaitons dès maintenant vous faire part de notre avis sur le périmètre du ministère en charge de l’environnement.
L’organisation de l’État et de son gouvernement reflète l’ambition que se donne un pays. Comme vous le souligniez dans votre programme, « la transition écologique est une priorité pour aujourd’hui qui affecte tous les secteurs de la vie économique et sociale ».
La pertinence d'un grand ministère, avec à sa tête un ministre d’Etat, numéro deux dans l’ordre protocolaire, en charge du développement durable (écologie, biodiversité, climat et énergie, transport, logement et urbanisme, aménagement du territoire, pêche et mer) initié dans la dynamique du "Grenelle de l'environnement" a fait ses preuves et répondra à votre volonté d’un gouvernement resserré. De plus, des synergies institutionnelles fortes doivent être trouvées avec les ministères de la santé, du travail, de l'agriculture, des outremers, et enfin celui de l’économie tant leurs rôles et impacts sont essentiels pour l'environnement. Par ailleurs, vous aviez souligné dans votre programme l’importance d’une alimentation plus saine et avez annoncé la tenue d’Etats généraux de l'Agriculture et de l’Alimentation. Nous espérons donc que le futur gouvernement intégrera l’importance et la transversalité de cet enjeu, à la fois au niveau national et international.
De même, tout comme le Conseil National de la Transition Ecologique est ouvert aux acteurs économiques et sociaux, la gouvernance doit être améliorée en ouvrant les instances de concertation des secteurs économiques et sociaux à nos associations environnementalistes, dans une logique de réciprocité d'ouverture.

Nous espérons que vous serez sensible à ces arguments et au symbole fort que représente ce large ministère. Nous rappelons notre fort attachement au dialogue environnemental et espérons que vous vous engagerez à le renforcer. Cela est indispensable pour répondre à "l'urgence écologique" que vous aviez rappelée au soir du 23 avril.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Président de la République, l’assurance de notre très haute considération.
Michel Dubromel, président de FNE, représentée au Conseil National de la Transition Ecologique Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO Gilles Asenjo, Président de Surfrider Foundation Pierre Perbos, président du Réseau Action Climat Bernard Chevassus-au-Louis, président d’Humanité et Biodiversité Cécile Ostria, Directrice générale de la Fondation Nicolas Hulot Pascal Canfin, directeur général du WWF France Florent Compain, président des Amis de la Terre

http://awsassets.wwfffr.panda.org/downloads/lettre_ouverte_perimetre_du_ministere_de_l_ecologie.pdf  

En soutien à ces ONG nous vous proposons d'interpeller le nouveau président de la République.

Lettre ouverte d'ONG à Macron pour réclamer un ministère de l'Environnement élargi
http://www.bfmtv.com/planete/lettre-ouverte-d-ong-a-macron-pour-reclamer-un-ministere-de-l-environnement-elargi-1160451.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,

L'organisation de l’État et de son gouvernement reflètent l’ambition que se donne un pays. Comme vous le souligniez dans votre programme, « la transition écologique est une priorité pour aujourd’hui qui affecte tous les secteurs de la vie économique et sociale ».
Je souhaite que cette priorité se retrouve dans la création d'un grand ministère, avec à sa tête un ministre d’Etat, numéro deux dans l’ordre protocolaire, en charge du développement durable (écologie, biodiversité, climat et énergie, transport, logement et urbanisme, aménagement du territoire, pêche et mer) initié dans la dynamique du "Grenelle de l'environnement"

Croyez en ma vigilante attention à vos premières décisions dans la perspectives des prochaines échéances.

 

51 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Lettre ouverte pour réclamer un ministère de l'Environnement élargi

CRISTINA
Le 20/05/2017 à 04:17:54

AVEC LE NOUVEAU 1ER MINISTRE QUI VIENT D'ÊTRE NOMMÉ NOUS NE SOMMES PAS PRÊTS À VOIR CESSER L'EXPLOITATION DU NUCLÉAIRE !

candide
Le 16/05/2017 à 00:32:07

La TRANSITION ENERGETIQUE ne doivent pas être de vains mots, cela doit signifier l'arrêt dans les plus bref delais des centrales nucléaires qui ont plus de 30 ANS . C'est à dire plus de 80 % DES CENTRALES De même arrêter de financer le nucleaire donc l'EPR qui est un fiasco, et qui se fait au detriment du réel developpement des Energies Renouvelables
Suivre l'exemple des autres pays Europeens en particulier de l'Allemagne, ceci aussi bien en matière économique, qu'en matière Ecologique

Alain Begon
Le 15/05/2017 à 12:21:55

Je rejoins Jonquille quant à la réputation du WWF. Vraiment, c'est à se poser des questions. Consultez le site de SURVIVAL France et vous en saurez plus sur cette association. Mais l'intégrer dans un ministère de l'environnement, c'est mettre le loup dans la bergerie.

Sylvie BRANDT
Le 13/05/2017 à 13:13:37

Je verrais bien Corinne Lepage à la tête de ce ministère élargi...

Jean-François Ponge
Le 13/05/2017 à 08:41:08

Je suis 100% d'accord avec J-C Salmon quand il dit :"L'écologie, ce n'est pas que l'environnement, c'est une réflexion globale (économie, social, environnement) qui nécessite une réorganisation de la société ; une vraie écologie ne peut être mise en place par un gouvernement qui recherche la croissance, le profit personnel et la réussite individuelle." Et je ne crois pas ce gouvernement à venir capable de s'inscrire dans une vraie réflexion d'ensemble... AUCUNE CONFIANCE dans E.M. sur ce plan-là ! D'autant que les problématiques touchent en fait tous les ministères : santé, agriculture, transports, nucléaire, logement, politique de la ville, etc.
Alors un ministère élargi de l'écologie ??? Pour y mettre qui ?? Si la personne est orientée finance et profit ce sera la catastrophe intégrale. Voyez ce que fait le WWF dans les forêts du bassin du Congo. Un massacre. Alors je ne vois personne pour diriger un tel ministère en France. Même si l'idée n'est pas mauvaise au départ.

Jonquille
Le 12/05/2017 à 17:40:06

Ah oui, j'ai oublié de dire que X. Bertrand a signé un contrat avec Burger King sur les Hauts de France. Comme si il n'y avait pas assez d'obèses dans notre région. Et ceci n'est pas du tout bon pour l'environnement d'autant que les gens balancent dans la nature les emballages. Une action sur la propreté et le respect de l'environnement aurait été plus appropriée et plus bénéfique. Mais ça, ça rapporte pas un sous.

Sylvie BRANDT
Le 12/05/2017 à 11:33:21

Oui bonne idée. Mais si un Xavier Bertrand est nommé ministre de l'environnement, c'est foutu. Faut voir ce qu'il fait dans les Hauts de France avec son copain Harlé d'Ophove, responsable de l'environnement, mais pdt de fédé de chasse de l'oise avant tout. Ce type-là fait crever les petites associations environnementales anti-chasse car il n'a pas donné un centime d'€ à ces associations. Et en général, toute association qui protège, défend les animaux est anti-chasse, c'est naturel. Alors, mes amis, c'est pas gagné... Tout dépend du ministre et encore....

Sylvie BRANDT
Le 12/05/2017 à 10:08:25

je m'engage à vous faire un don de 10 €, au moment que j'aurai ma nouvelle C.B.
BRAVO pour vos actions.
F.P.

un anonyme
Le 11/05/2017 à 18:14:38

Il me semble que Macron a un projet et une personnalité intéressants aux niveaux égalité des chances, dynamique entrepreneuriale, approfondissement de l'intégration européenne. Or je pese que c'est au niveau européen que peut être lmis en place un "protectionisme intelligent", avec un cahier des charges ambitieu du point de vue social et environnemental : le marché européen est suffisamment attractif et important pour que les entreprises européennes investissent sur ce cahier des charges, et que les autres continents s'en rapprochent progressivement.

A nous tous de pousser donc de mon point de vue, pour que cette intégration européenne soit ambitieuse du point de vue social et environnemental. Cette pétition en faveur d'un vaste ministère de l'environnement va pour moi dans ce sens : je signe !

Benoit
Le 11/05/2017 à 12:24:19

Si ça peut vraiment aider les politiques à prendre en considération les revendications citoyennes liées à l'environnement ? J'habite sur un secteur où on utilise à tour de bras des produits nocifs en arboriculture comme si de rien n'était. On continue à développer l'habitat au milieu de cette zone en niant ces problèmes , et on doit se plier au dictat de ceux qui utilisent et de ceux qui prônent ces produits. Et cerise sur le gâteau, on vient de supprimer dernièrement par décret la soit disant protection des riverains! Rien n'est mis en place pour cela! Il y a encore du chemin à faire, et la route est longue, pour que les citoyens ne soient plus instrumentalises mais respectés.

Marie Laurence SCHULER
Le 11/05/2017 à 11:30:04

Pas confiance dans Macron quand il s'agit des animaux , de leurs bien être
Pour la pollution ? Trop de lobbies en jeu ,
En ce qui concerne la maltraitance animale ? Si importante chez les éleveurs et paysans, que l'État vers de les subventionner, je n'accepte pas de donner mon argent à ces gens

Marie
Le 11/05/2017 à 09:58:14

Un ministère de l'environnement élargi ... oui, mais aussi une transversalité et une vraie coordination entre ministères (agriculture, santé, transport ...)pour une action globale.

Gaëlle Bazin
Le 11/05/2017 à 09:37:43

Dès l'école primaire, les enfants devraient être sensibilisés à la défense de la nature et de l'environnement. Leur montrer toute la beauté de la nature et des êtres vivants qui la peuplent, leur apprendre à les respecter, à les protéger car c'est un trésor. Les seuls qui interviennent dans les écoles primaires sont les chasseurs et leurs connaissances cynégétiques très axées sur leurs intérêts ! Dommage aussi que le tri sélectif, le respect de la biodiversité ne soient pas enseignés dès le plus jeune âge. C'est par l'éducation des jeunes que le changement se fera, ou pas...

mimitisme
Le 11/05/2017 à 07:43:25

Je pense aussi à notre opposition aux traités transatlantiques: CETA, TAFTA...
Pétitionnons pour lui rappeler que nous n'en voulons pas!!

pierre mestries
Le 11/05/2017 à 07:24:04

Comme opération d'enfumage, le Grenelle de "l'environnement-ça-commence-à-bien-faire" a été une franche réussite ! Dommage que de nombreuses assoc. soient tombées dans le panneau et y soient allées sans s'offusquer de la mise à l'écart des plus actives et revendicatives, comme l'ASPAS, par exemple. Il y a d'ailleurs eu à l'époque une dissonance entre les présidents de certaines associations participantes et leurs membres "de base" qui eux, exprimaient craintes et méfiance.
Sommes-nous à nouveau dans le même cas de figure ?
Peut-on espérer mieux cette fois ?
La création d'un grand ministère du développement durable aux compétences élargies, deuxième du rang, pourrait être un signal fort. Encore faut-il lui donner les moyens de mettre en œuvre ses bonnes décisions.
Je m'associe à cette cyberaction en espérant sincèrement que le nouveau chef de l'Etat reviendra à de meilleures dispositions en matière de protection de la nature et qu'il comprendra, à l'instar de MM. Hamon, Mélenchon, Jadot, que c'est l'enjeu majeur de ce siècle. Ce n'est pas une gentille utopie, c'est une question de SURVIE et "ça urge".

Frawald
Le 11/05/2017 à 07:00:05

Siderant comment la priorite NUMERO 1 a completement ete occultee durant la campagne presidentielle. Nous sommes tres forts dans la politique de l'autruche en France!

Steph
Le 11/05/2017 à 05:45:10

Bonjour,

Attention, faire de la pseudo-écologie en confondant écologie et environnement conduit à des résultats comme :
• le grenelle de l'environnement (càd rien)
• l'autosatisfaction des élus (cf S. Royal) qui croit avoir mis en place des mesures pérennes.

L'écologie, ce n'est pas que l'environnement, c'est une réflexion globale (économie, social, environnement) qui nécessite une réorganisation de la société ; une vraie écologie ne peut être mise en place par un gouvernement qui recherche la croissance, le profit personnel et la réussite individuelle.

Je signe quand même, mais je ne crois pas du tout à des avancées sur l'écologie pendant les 5 prochaines années.

Jean-Christophe SALMON
Le 10/05/2017 à 23:57:23


Un ministère élargi oui ! Mais surtout pas avec VINCENT PLACE qui ne pense qu'à se caser et certainement pas à l'environnement!!!

gedeon 80
Le 10/05/2017 à 23:43:13

Chasse, corrida font partie de notre patrimoine, dixit Super EM! Réouverture des chasses présidentielles, abattage des vaches gestantes, ce quinquennat ne sera malheureusement pas celui des avancées pour le monde animal car le Président de Feu France n'a aucune fibre animaliste, juste économiste, celle qui fait crever notre planète d'une longue agonie.

sophie
Le 10/05/2017 à 23:40:28

Monsieur Macron est président de la république ? depuis quand ? il me semble avoir entendu tout à l'heure à la radio que Hollande avait présidé aujourd'hui son dernier conseil des ministres...

Quant à le féliciter ce candidat si mal élu, c'est un peu trop pour moi !

Monsieur Macron, le 5 juillet 2015 dans 1 hebdo :
" La démocratie comporte toujours une forme d’incomplétude, car elle ne se suffit pas à elle-même.
Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent.
Dans la politique française, cet absent est la figure du Roi. "

Midy
Le 10/05/2017 à 22:42:35

Tout à fait d'accord avec Jean-Philippe au sujet de l'agriculture qui est le plus gros pollueur en France, et qui mérite sa "transition écologique", et la révision de tous les "process" de production, ne serai-ce que pour que les agriculteurs (dont je ne suis pas) retrouvent un revenu decent, et des conditions de travail moins exposées. En réalité toute la politique de la France devrait faire sa "transition écologique"; de nombreux problèmes, même économiques y trouveraient leur solution... Mais je n'y crois pas, il est le chantre de la croissance économique boursière (soupir)

Christian Perez-Gil
Le 10/05/2017 à 22:42:18

Avec 50000 morts par ans à cause de la pollution, la sécurité c'est de s'occuper d'abord de ce carnage humain, mais aussi animal. Air sain, eau pure, alimentation saine et changement climatique, voilà les vraies priorités.

LAMBDA
Le 10/05/2017 à 22:11:38

Il est plus que temps de réclamer 1 ministère de l'environnement mais qui devrait avoir autant de poids que le ministère de l'armée voire plus ,c'est urgent, en premier: interdire les chemtrails, les pesticides, les OGM et l'aluminium ds les vaccins , le TAFTA et la croissance illimitée.

béatrice
Le 10/05/2017 à 21:20:09

je trouve cette démarche, en tout début de la Présidence d'Emmanuel Macron, tout à fait à sa place et bienvenue. Je souhaite que son résultat, en principe dans l'axe de la volonté de notre jeune Président, réussisse . . .

Monique MERIC
Le 10/05/2017 à 20:24:33




le rêve est inhérent à la nature humaine mais qui ne tente rien n'a rien.......
écolo de gauche réaliste et poète

un anonyme
Le 10/05/2017 à 18:37:55

vous parlez d'élargir le ministère d' écologie depuis le fameux marin ( j'ai perdu son nom )et les autres sauf Haroun TAZIEF qui a donné sa démission avec Mitterand l'écologie c'est bien le dernier des soucis des politiques en place

jean
Le 10/05/2017 à 18:06:15

Le gros lot que j'attends de ce nouveau "régime", c'est de remettre l'agriculture,les campagnes comme l'église: au milieu du village: l'Hexagone, quoi; et que le ministère de l'"Environnement" tire le tout vers le haut, que la France soit le plus beau paysd'Europe,que tous les habitants y trouvent le moyen de vivre dignement, en paix, "heureux comme Baptiste" (ou St-François d'Assises...) Bref, que la France retrouve des campagnes avec plein d'habitants, qui puissent quasiment vivre en auto-suffisance,sans énergie électrique nucléaire, polluante, sans autoroute ni TGV, ruineux s'il
en est...

stoppeur
Le 10/05/2017 à 17:48:57

Je suis pour un Ministère de l'environnement élargi qui prend en compte la protection de la Nature et la Population.
Par contre, les éoliennes ne sont pas écologiques ; elles génèrent une longue liste de nuisances pour un faible rendement.

un anonyme
Le 10/05/2017 à 17:43:04

Un ministre pour:(écologie, biodiversité, climat et énergie, transport, logement et urbanisme, aménagement du territoire, pêche et mer) c'est bien, mais quid de l'agriculture? Elle mérite bien d'être aussi dans le champ de ce super ministère!

Jean-Philippe
Le 10/05/2017 à 16:54:02

Il faudrait déjà, que E MACRON ait le désir (et la prise en compte des conséquences) à ne pas ratifier les très obscurs Traités de libre-échanges CETA/TAFTA/TISA.
N'oublions pas que E MACRON était le seul présidentiable à y être, ouvertement, favorable ! ! ! Les lobbies (avec "Tribunaux arbitraires") s'en frottent les mains, eux qui assiègent le Parlement Européen.

un anonyme
Le 10/05/2017 à 16:31:39

le Grand Combat de ce quinquennat doit porter sur une planète saine pour nos enfants...

Marie BRET
Le 10/05/2017 à 15:35:42

Aucune confiance en macron complètement indifférent aux animaux et a l 'écologie , donc j espère que nous serons tres nombreux a signer cette pétition.

un anonyme
Le 10/05/2017 à 15:35:09

signé

Gilles LECAMP
Le 10/05/2017 à 15:04:08

Il serait grand temps de prendre des mesures sérieuses pour limiter l'impact désastreux des humains dû à leur prolifération insensée​, mais je doute que Super Macron se préoccupe de ce détail !!

Thierry ROYER
Le 10/05/2017 à 15:03:47

Comme nous sommes une partie de la nature replaçons-nous dans ce cadre et non pas au-dessus.

un anonyme
Le 10/05/2017 à 14:45:28

Encore une belle déclaration dans l'espère d'une annonce qui la brosserait dans le sens du poil.

Je ne peux signer un texte qui prétend que le programme de M Macron avait un quelconque contenu écologique. En tout cas, je n'ai rien vu qui répondent aux enjeux réels, seulement des intentions de se conformer à des règles dans la mesure des possibilités techniques et industriels.

A contrario, plusieurs axes de relance de l'économie à des fins de croissance (le mythe capitaliste d'une croissance infinie, le veau d'Or de l'âge moderne). Parmi ceux-là, un encouragement à la recherche sur les nanotechnologies ou l'extension de l'aberrant programme EPR (qui recycle certes une partie du plutonium des anciennes centrales, maintenant qu'il est plus compliqué de le mettre dans des bombes. Et quelle sera l'attitude face aux gaz ou huile de schiste...

Le programme écologique de M Macron (et de son super ministère de l'environnement quel qu’il soit) : modifions la structure des atomes qui composent aussi notre corps et celui de nos enfants
prenons le risque d'une catastrophe nucléaire, avec un vieux réacteur vétuste ou un monstre technologique en bord de mer (pas de tsunami chez nous, mais la centrale du Blaye en 1999 a frisé la catastrophe avec une vague remontant la Gironde)
polluons encore et encore, mais avec un label écolo, c'est plus joli.
...

QuiK
Le 10/05/2017 à 14:18:24

Ministère élargi à quoi?... Donnons des priorités: prise de décision immédiate de la sortie du nucléaire dans un délai de 20 à 25 ans et parallèlement montée en puissance des énergies renouvelables, passage à une agriculture propre,sans pesticide
Si en cinq ans du mandat présidentiel qui s'ouvre, cela se mettait en place, ce serait un résultat non négligeable....

Mais je n'y compte pas trop avec ce nouveau Président! Jeune ne signifie pas conscient des enjeux qui se jouent!

colibris
Le 10/05/2017 à 14:01:28

C'est notre qualité de vie et notre avenir qui en dépendent en offrant par là même des emplois. Des états généraux pour une agriculture raisonnée ou biologique, une autosuffisance du pays en matière d'alimentation, et la création d'emplois dans le domaine de l'environnement, le développement durable.
C'est possible.

Pasionaria
Le 10/05/2017 à 13:42:44

Le 5 mai dernier, le WWF a remporté le prix de "l'écoblanchiment de l'année" remis par Survival International http://www.survivalinternational.fr/actu/11681.  

Oui il faudrait faire le ménage parmi les associations de soutient à cette pétition.

Marie-Paule F
Le 10/05/2017 à 13:28:49

L'écologie est par nature une science transdisciplinaire. Alors oui pour un ministère fort, qui agisse sur des propositions réalistes que font tant d'associations et de particuliers qui se sentent dépassés.Dans tous les domaines.
Première action : sauver les Serres d'Auteuil qui risquent de disparaitre pour un projet d’agrandissement de Rolland Garros et à cause du projet de JO à Paris en 2018. On pourrait recouvrir le périphérique de gazon et faire des choses soutenables financièrement et réutilisable.Sauvons ces serres, c'est un paradis visité chaque jour par des parisiens, des visiteurs, des touristes qui viennent se reposer. C'est un patrimoine botanique inestimable, comme le Jardin des plantes.

Merci !


Le 10/05/2017 à 13:22:16

- place : au prendre soin, au souci du bien commun et à la sobriété matérielle
Je crois que la transition énergétique est un bon terreau pour relancer le travail à condition de le vouloir sincèrement !

fourmi
Le 10/05/2017 à 13:05:26

La pollution est invisible et pourtant nous subissons tous les effets secondaires, il suffit de constater les maladies liés à la pollution qui sont en explosion.
L'air, l'eau, le sol et les plantes sont saturés de polluants, Il est urgent de revoir toute la gestion de l'environnement.

Lili Badin
Le 10/05/2017 à 13:00:12

Et l'éducation à la nature ? Chez les enfants, le "syndrome du manque de contact avec la nature" ? Leur familiarisation avec les plantes sauvages et les bêtes libres qui vivent autour d'eux ? Pas de "synergie institutionnelle" avec le Ministère de l'Education ? Ou bien tout l'aspect éducatif serait-il en dehors des enjeux de la "transition écologique" ?...

Jean-Paul Ahr
Le 10/05/2017 à 12:51:51

L'Homme n'est pas "environné" de nature, il en fait partie. Je demande un ministère de la NATURE et de la BIODIVERSITE.
Les éoliennes doivent être modifiées pour ne plus hacher les oiseaux et chauves-souris.  www.ecologie-radicale.org.  

daniel crisman
Le 10/05/2017 à 12:51:33

merci d'inciter à la prise en compte de l'écologie

Laurence CHABER
Le 10/05/2017 à 12:50:51

un vrai pas un comme cette nulle de Ségolène!

François RENARDET
Le 10/05/2017 à 12:45:30

Avec un président qui dans la campagne du deuxième tour n'a pas prononcé un seul mot sur les questions d'environnement et tellement peu pendant la campagne du premier tour il est permis d'émettre de sérieux doutes sur sa capacité à prendre la question environnementale à bras le corps.
L'avez-vous entendu s'inquiéter depuis son élection dimanche de la menace que fait peser Trump sur la Cop 21?
Pour mémoire je vous rappelle qu'un seul candidat avait consacré un chapitre entier à la transition écologique avec une série de mesures concrètes et détaillées et surtout une vision globale de l'importance et de l'impact immédiat de la question écologique et environnementale sur l'évolution du monde de la planète et de ses habitants.
Ce candidat c'était M. Jean-Luc Mélenchon.
Avec lui cette pétition n'aurait pas eu de sens car sa politique aurait immédiatement eu un impact sur cette grave question.
Donc continuer la lutte pour la transition écologique dans les lieux et endroits appropriés sera sans doute plus salutaire pour l'ensemble de ceux que ces question préoccupent que dans un ministère soumis à l'influence de l'Union européenne et des lobbys.
Salutations insoumises

François Fabregat
Le 10/05/2017 à 12:32:14

Un ministère élargi oui, mais faudrait faire le ménage là aussi.... le WWF n'est pas si blanc, et emploie des moyens très étranges pour "ne pas" protéger la forêt contre les exploitants d'huile de palme... Alors pour être crédible, faudrait que les acteurs de ce ministère le soient.
Un grand nettoyage général ne ferait pas de mal, sinon on continue à avoir l'impression d'être pris pour des andouilles, et on donne les tunes qu'on n'a déjà pas à des organisations malhonnêtes.

un anonyme
Le 10/05/2017 à 11:33:26

Effectivement, il y a urgence, des états généraux de l'agriculture et de l'alimentation serait un bon départ, tellement ces 2 sujet sont liés ( en évitant la pression des lobings s'il ne sont pas honnêtes, avec des chercheurs en conflit d'intêret), d'ailleur pourquoi pas des chambres d'agriculture et de l'alimentation, il faut que les citoyens consommateurs y soient représentés.
Sinon la transition énergétiques peut-être un super levier pour relancer l'économie, a condition que le volonté soit forte et qu'on lui en donne des vrais moyens.

Bernard.
Le 10/05/2017 à 11:33:05

Étant donné leur rôle essentiel dans la préservation de la nature, que les Agriculteurs ne soient plus obligés de céder leurs produits à des prix inférieurs à leurs coûts de production

Jakes PAGE
Le 10/05/2017 à 11:20:48

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !