image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Nous accusons !

Mise en ligne du 04/04/2017 au 04/07/2017

Florent Compain, président des Amis de la Terre France, est poursuivi en justice par la BNP Paribas pour avoir participé à une réquisition citoyenne de chaises dans une agence de la banque en novembre 2015.

Bilan de la cyberaction :

4436 participants

Un faucheur de chaises condamné pour vol en réunion




Le tribunal de Bar-le-Duc (Meuse) a condamné, hier matin, Florent Compain, président de l’Association des amis de la Terre et membre du Conseil économique, social et environnemental, à 500 euros d’amende pour « vol en réunion ».

Le tribunal de Bar-le-Duc (Meuse) a condamné, hier matin, Florent Compain, président de l’Association des amis de la Terre et membre du Conseil économique, social et environnemental, à 500 euros d’amende pour « vol en réunion ». Après Jon Palais, acquitté par le tribunal de Dax (Landes), il est le second faucheur de chaises à être jugé suite à une réquisition symbolique de sièges dans une agence de la BNP pour dénoncer la complicité active des banques dans le fléau de l’évasion fiscale. La BNP Paribas est la banque française qui réalise le plus de bénéfices dans les paradis fiscaux. Florent Compain dénonce également le financement par la banque des énergies fossiles, comme le terminal d’exportation de gaz de schiste Texas LNG aux États-Unis. Que Florent Compain ait été condamné est d’autant plus choquant pour ses nombreux soutiens – 150 organisations de la société civile et internationale – que BNP Paribas vient d’être condamnée à payer 10 millions d’euros d’amende pour manquements à la lutte contre le blanchiment. Dans un communiqué, les faucheurs de chaises « dénoncent ce jugement et demandent l’arrêt des poursuites des citoyen-n-es qui se mobilisent contre l’évasion fiscale et pour la transition écologique et sociale ». Pi. M.

http://www.humanite.fr/un-faucheur-de-chaises-condamne-pour-vol-en-reunion-637026
 

Présentation de la cyberaction :

Avec 150 organisations de la société civile internationale provenant de 56 pays, #NousAccusons BNP Paribas d’évasion fiscale et de crimes climatiques. Un très beau soutien du monde entier pour Florent Compain, qui sera jugé le 11 avril à Bar-Le-Duc pour une réquisition de chaises.
Tou-te-s à Paris le 11 avril devant le siège de BNP Paribas, 16 boulevard des Italiens !

Depuis lundi 27 février, plus de 200 directeurs d'agences BNP ont reçu un courrier leur annonçant le retour des faucheurs de chaises et des actions 100% non-violentes.

Dès le lendemain, la BNP nous disait ne plus se porter partie civile dans le procès de notre président Florent Compain. Une victoire pour les faucheurs, une preuve que la mobilisation paie !

Mais cette décision n'annule en rien le procès qui aura quand même lieu ! La banque ne nous apporte aucune réponse sur les sujets d'évasion fiscale et les projets climaticides dont elle est partie prenante.

Samedi 25 mars, une dizaine de militants de l’association Les Amis de la Terre Côte-d’Or se sont retrouvés devant deux agences BNP-Paribas à Dijon. Sans aucune dégradation les devantures ont été recouvertes d’affiches dénonçant l’implication de cette banque à la fois dans l’évasion fiscale et dans le soutien financier aux énergies fossiles. Des centaines de tracts ont été distribués aux passants pour les informer de la face cachée de la BNP, expliquer que c’est à la BNP d’être sur le banc des accusés. Plusieurs exemplaires du nouveau livret "Choisis ta banque"(1) ont aussi été distribués. Un moment fort en soutien à Florent Compain.
http://www.amisdelaterre.org/NousAccusons-la-BNP.html  

Cette action non-violente a eu lieu quelques semaines avant la 21e Conférence des Nations Unies sur le climat (COP21). Elle visait à la fois à dénoncer le rôle de la BNP Paribas dans le système de l’évasion fiscale, et à alerter sur le manque de financement pour le climat et la transition écologique et sociale, alors que 20 000 à 32 000 milliards de dollars sont abrités dans les paradis fiscaux ! Après avoir poursuivi un premier Faucheur de chaises en janvier, la BNP Paribas, l’une des plus grandes banques du monde et sponsor de la COP21, poursuit à présent Florent Compain : son procès aura lieu le 11 avril 2017 à Bar-le-Duc en France. Encore une fois, ce sont les citoyens qui agissent qui sont poursuivis, alors que c’est la BNP Paribas qui devrait être sur le banc des accusés !

Nous accusons (2) la BNP Paribas de participer à l’organisation de l’évasion fiscale, par exemple par la création de sociétés offshore, comme l’ont révélée les Panama Papers. Avec 2,4 milliards d’euros en 2014, la BNP est la banque française qui réalise le plus gros volume de bénéfices dans les paradis fiscaux.

Nous accusons la BNP Paribas d’aggraver la crise climatique, en continuant à financer les énergies fossiles ainsi que le nucléaire et autres fausses solutions incompatibles avec la transition sociale et écologique. Si la BNP Paribas a mis fin à ses soutiens directs à de nouveaux projets charbon, elle continue pourtant à financer les entreprises qui développent, extraient et brûlent le charbon, nocif pour le climat et la santé ! La BNP cherche aussi à financer d’autres projets d’énergies fossiles, comme le terminal d’exportation de gaz de schiste Texas LNG, aux Etats-Unis, alors que les gaz de schiste sont interdits en France !

Nous accusons la BNP Paribas de bafouer les droits des populations à un environnement sain et à décider par elles-mêmes de leurs conditions de vie, en finançant des entreprises connues pour les exactions menées à l’encontre de ceux qui contestent leurs activités (Glencore, BHP Billiton, Anglo American…) ou des projets comme le « Dakota Access Pipeline » aux Etats-Unis auquel résistent des Sioux de la réserve de Standing Rock.

Parce que les 5 à 10 prochaines années sont cruciales pour stabiliser le climat, l’argent qui est aujourd’hui dissimulé dans les paradis fiscaux et qui sert à financer les entreprises les plus polluantes doit être réorienté, de façon urgente, vers une transition écologique et sociale qui nous permette de relever le défi climatique.
Ce ne sont pas les Faucheurs de chaises, les lanceurs d’alerte ou les militants écologistes qu’il faut poursuivre, mais les puissantes multinationales qui organisent le système de l’évasion fiscale, la destruction de l’environnement et des conditions de vie des populations partout dans le monde.

C’est la BNP Paribas qu’il faut mettre sur le banc des accusés !

(1) http://www.amisdelaterre.org/Choisis-ta-banque-Le-guide-eco-citoyen-des-Amis-de-la-Terre.html  
(2) http://www.amisdelaterre.org/Nous-accusons.html  

En soutien au Président des Amis de la Terre france nous vous proposons d'interpeller vos députés en fin de mandat et la BNP

Revue de Presse :

80 milliards d’euros sont volés chaque année par l’évasion fiscale. La société civile lance la bataille
L'évasion fiscale soutenue et plombée par les technologies
[Podcast] Evasion fiscale des multinationales : « Rendez l’argent ! »
Évasion fiscale : une étude pointe les pratiques des banques européennes
France: l'évasion fiscale coûterait 18 milliards
"Panama Papers" : un an après le scandale, qu'a fait l'Union européenne contre l'évasion fiscale ?
Grèce: un logiciel spécial pour contrer l’évasion fiscale
Quimper. Mise en scène contre l'évasion fiscale
Nantes. Contre l’évasion fiscale, des militants ciblent la BNP Paribas
Une agence BNP Paribas de Grenoble recouverte de 468 affichettes
La Claye Sous Bois Panama Papers : action coup de poing contre BNP-Paribas
A Tours, 4 agences BNP Paribas recouvertes d'affichettes
Bordeaux Les Faucheurs de Chaises fêtent l'anniversaire des Panama Papers …
Nouvelle action coup de poing des Faucheurs de chaises à Nancy
http://www.cyberacteurs.org/quotidien/equotidien.php?id=1767  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,
Monsieur le PDG de BNP Paribas

Ce ne sont pas les Faucheurs de chaises, les lanceurs d’alerte ou les militants écologistes qu’il faut poursuivre, mais les puissantes multinationales qui organisent le système de l’évasion fiscale, la destruction de l’environnement et des conditions de vie des populations partout dans le monde.

Croyez en l'assurance de ma mobilisation.

 

59 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 


Bravo Florent, et merci à BNP Paribas d'avoir contribué par sa plainte à mettre les sujets de l'évasion fiscale et des investissements des banques au cœur des débats.

A bientôt...

Laurent FORGET
Le 04/07/2017 à 11:10:28

ca suffit les procés stupides pour une chaise c'est vraiment encombrer la justice pour rien alors que il y en a plein qui sont passe au travers des mailels de la fraude fiscale parce que il y a le verrou de bercy que Macron n'a toujours pas fait sauter ....

ROUX Bruno
Le 03/07/2017 à 22:14:31

continuons à nous battre contre BNP et autres rapaces (financiers) ..

LECHAUDEL
Le 03/07/2017 à 21:31:50

Et Mme Christine Lagarde qui a permis le vol de 450 millions n a même pas été jugée !
Elle a même pu garder sa chaise et la confiance de ses pairs...
Quand le vol est légalisé par les institutions...

Micheyle Marlier
Le 03/07/2017 à 20:07:42

Pas d'autre solution, en terme de finances comme dans tous les autres secteurs, que le boycotte de ces banques malhonnêtes et arrogantes, soutenues par une justice acquise. C'est notre rôle nous la société civile de faire savoir par nos choix quelle gouvernance pour quelle société nous désirons.

Gabrielle Leininger
Le 03/07/2017 à 16:49:30

Un faucheur de chaises condamné pour vol en réunion

Le tribunal de Bar-le-Duc (Meuse) a condamné, hier matin, Florent Compain, président de l’Association des amis de la Terre et membre du Conseil économique, social et environnemental, à 500 euros d’amende pour « vol en réunion ».
Le tribunal de Bar-le-Duc (Meuse) a condamné Florent Compain, président de l’Association des amis de la Terre et membre du Conseil économique, social et environnemental, à 500 euros d’amende pour « vol en réunion ». Après Jon Palais, acquitté par le tribunal de Dax (Landes), il est le second faucheur de chaises à être jugé suite à une réquisition symbolique de sièges dans une agence de la BNP pour dénoncer la complicité active des banques dans le fléau de l’évasion fiscale. La BNP Paribas est la banque française qui réalise le plus de bénéfices dans les paradis fiscaux. Florent Compain dénonce également le financement par la banque des énergies fossiles, comme le terminal d’exportation de gaz de schiste Texas LNG aux États-Unis. Que Florent Compain ait été condamné est d’autant plus choquant pour ses nombreux soutiens – 150 organisations de la société civile et internationale – que BNP Paribas vient d’être condamnée à payer 10 millions d’euros d’amende pour manquements à la lutte contre le blanchiment. Dans un communiqué, les faucheurs de chaises « dénoncent ce jugement et demandent l’arrêt des poursuites des citoyen-n-es qui se mobilisent contre l’évasion fiscale et pour la transition écologique et sociale ». Pi. M.
http://www.humanite.fr/un-faucheur-de-chaises-condamne-pour-vol-en-reunion-637026  

Alain UGUEN
Le 03/07/2017 à 08:11:37

moi pour changer tout ça je vote pour le programme de la France insoumise

joss
Le 15/04/2017 à 21:03:30

Les banques ont acquéri tant de privilèges qu'ils gouvernent notre pays, qu'on le veuille ou non, il serait temps que cela cesse, nous ne pouvons aller plus loin, sans danger pour la nation, qui est au bord du gouffre ! assez de tout cela, réagissons par un vote responsable, sans choisir ceux qui, depuis des décennies promettent et ne font rien ! ouvrons les yeux, n'ayons pas peur, car certains jouent là-dessus, mais la peur n' évitant pas le danger, alors, choississons le danger, au moins, on le saura on l'aura chois, et ça ne sera pas pire, que ce qui se profile à l'horizon !

berthine
Le 15/04/2017 à 13:16:47

expropriation des banques.
banque=zone à détruire.

marianne
Le 15/04/2017 à 11:32:19

Cette banque depuis des lustres accumule les saloperies et les malhonnétetés! Chaquemois ou presque le Canard-enchaîné dévoile une nouvelle saloperie de ces usuriers!

Truitoon
Le 15/04/2017 à 08:01:36

Bravo à tous les lanceurs d'alertes et à tous ceux qui ont relayer cette action .

Bricourt
Le 14/04/2017 à 21:13:33

Bonsoir à toutes et à tous,

Déjà 43 commentaires, surtout de condamnation dela BNP, des banques et du système politique qui n'est pas assez sévère contre l'évasion fiscale et les crimes climatiques.
Un seul commentaire rappelle la possibilité de construire, avec La NEF et le Crédit Coopératif, une autre économie.
Rappelez-vous le guide des Amis de la terre, sur le choix de votre banque. Le BNP n'est pas la seule banque nuisible. RETIRONS NOS FONDS DE TOUTES LES AUTRES BANQUES et la situation changera.
Cordialement

Michel LOPEZ
Le 14/04/2017 à 21:11:31

C'est une action à refaire pour d'autres banques qui sont tout aussi rapaces

Ginette Hess Skandrani
Le 14/04/2017 à 17:29:29

Des personnes "bien intentionnées" pîquent qqes chaises à la BNP et c'est indigne gravissime.... Mais quand les citoyens lamba ou normaux la renflouent, ainsi que ses consoeurs! on ne fait pas la fine bouche et pourtant on nous volent nous les petits...;

Colibris ou cactus
Le 14/04/2017 à 16:49:43

Encouragements à Floran Compain

maurice piérard
Le 14/04/2017 à 16:26:15

Ah! les banques la BNP Peuvent ils encore se regarder dans la glace nos supers héros de la finance qui étrangle le petit le modeste qui engraisse les bedonnants tellement ils sont remplis de mépris et bourrés de biftons les destructeurs de Dma Nature de la nature humaine les cotés en bourse les actionnaires (je parle des gros)du cac40 ces capitalises sans foi ni loi qui dirigent la planète fric alors oui prenons des chaises et utilisons les pour débattre discuter afin de pouvoir créer un monde rempli d'humanisme d'arret de ce consumérisme effréné de cette dictature de l'argent de ces achats matériels qui donnent un bnheur artificiel bon je m'égare continuons la lutte!

fraternel
Le 14/04/2017 à 16:02:52

FIER-E-S ET DETERMINE-E-S,
VOUS AVEZ MIS BNP PARIBAS
SUR LE BANC DES ACCUSES !

Le 11 avril, alors que se tenait le procès du faucheur de chaises Florent Compain, président des Amis de la Terre, BNP a été mise sur le banc des accusés. Grâce à vous qui avez participé de près ou de loin, soutenu et relayé, cette journée d'action est inoubliable. Et vous pouvez vous en féliciter !

200 personnes venues soutenir Florent devant le tribunal de Bar-le-Duc ; 159 actions dans les agences BNP de Paris investies par 15 équipes d'activistes ; un grand rassemblement désobéissant sur le boulevard des italiens, devant le siège de BNP où 250 personnes se sont retrouvées déterminées et non-violentes ; le hashtag #BNPcoupable dans le top 5 des plus utilisés sur les réseaux sociaux...
toute la journée, nous avons mis BNP au centre de l'attention !

Découvrez la vidéo de cette journée d'actions
et retrouvez sur les réseaux sociaux
les photos et tweets qui l'ont ponctuée.

Et sur les réseaux sociaux...

ET LA SUITE ?
LE BRAS DE FER CONTINUE !

Au tribunal de Bar-le-Duc, où était jugé Florent, le procureur a requis 500 € d'amende avec sursis. Le Président du tribunal a refusé d'entendre le témoignage du climatologue Antoine Bonduelle, venu pour témoigner du rôle de BNP Paribas dans le dérèglement climatique. Nous le savons bien : ce ne sont pas les faucheurs de chaises ou les lanceurs d'alerte qu'il faut juger, et nous espérons la relaxe pour Florent dont le jugement sera rendu en délibéré le 6 juin !

Mais malgré tout, ce jour-là, un jugement sans appel a été rendu par la force de la mobilisation de la société civile : BNP Paribas a été déclarée coupable d'évasion fiscale et de crimes climatiques !

La bataille n'est pas finie. Nous continuerons à agir pour que cesse l'impunité des banques en matière d'évasion fiscale et de crimes climatiques. Nous continuerons à agir ensemble, car nous savons que même les banques reculent face à la détermination des citoyen-ne-s .

Rendez-vous en mai pour les Assemblées des banques et la venue de représentants des communautés en lutte contre les projets d'infrastructures d'énergies fossiles aux USA, Texas LNG et DAPL !


Les Amis de la Terre France sont membres du collectif des Faucheurs de chaises avec ANV-COP21, Attac, Bizi !, et Solidaires Finances Publiques.

Les Amis de la Terre - Mundo M
47 av. Pasteur
93100 Montreuil
france@amisdelaterre.org.  
 www.amisdelaterre.org.  

Les Amis de la Terre France
Le 14/04/2017 à 08:35:24

Ils et elles sont persuadés de faire leur devoir en allant voter en ce monde alors que d'aller voter est de justifier de façon pérenne ce monde de mafieux,de fabricants d'armes et de guerres et de paradis fixcaux pour les voleurs et les exploiteurs!

Posez-vous donc la question de savoir pourquoi quelque soit le politicard,celui-ci demandera toujours de ne pas s'abstenir,car quelque soit le vote,il est avant tout et au delà du vote pour tel ou tel politicard, la JUSTIFICATION de ce systéme de mafieux...
C'est l'essentiel et suffit pour ne pas destabiliser la continuité en place.
Maintenant confirmer ce systéme en votant pour l'un de ses plus fervents représentant c'est l'eden pour les banquiers des paradis fiscaux et les voyous à col blanc.
la pire nouvelle pour ce systéme serait celle d'etre ignoré

vijowi03
Le 13/04/2017 à 12:29:03

SI la police comme la justice avait été crée pour protéger la personne lambda et surtout le spolié
CELA SE SAURAIT!
Donc ne rêvez pas,la justice condamnera " le voleur de chaise"
pour mieux protéger le banquier voleur légalisé qui la finance.
Mais continuez à voter pour que ce systéme voyou de la finance perdure!

vijowi03
Le 13/04/2017 à 11:16:28

Florent a emprunté une chaise pour dénoncer les voleurs à grande échelle, ce n'est pas lui le voleur, ce n'est pas lui que Justice doit condamner, cela va de soi!

Christine Pauporté
Le 12/04/2017 à 23:02:23

Et en plus, ces pignoufs, s'ils ont besoin de chaises, je peux toujours leur en donner. J'ai 4 chaises de jardin dont j'aimerais me débarrasser. A venir chercher chez moi, je ne fais pas l'expédition. Enfin pas pour eux. Pour les autres, faut voir...
Bon, c'est pas drôle, cette affaire. Ils devraient plutôt raser les murs que de se permettre d'attaquer en justice. La HONTE sur eux.
Bien sincèrement

Stéphane PICQ
Le 12/04/2017 à 21:05:15

elle est où la démocratie si on a plus la possibilité de se défendre? et de dénoncer ce qui constitue pour moi des crimes contre l'Humanité!
il est temps d'arrêter avec cette république de façade et de s'interesser aux vrais coupables!
et nos écoles, nos routes,nos hopitaux qu'on nous vole tout le monde s'en fout?

christine
Le 12/04/2017 à 19:03:08

Les paradis fiscaux sont une honte pour l'humanité. Incroyable qu'une poignée d'hyper-riches ne souhaitent pas vivre avec d'autres. Quand on sera tous morts, ils feront quoi?????

Une chaise, c'est fait pour s'asseoir..... et réfléchir!
Pour eux c'est un crime? Chercher l'erreur...

soleil62
Le 12/04/2017 à 17:15:52

On ne doit pas condamner les personnes qui protestent (et de plus ne cassent rien). La parole, l'expression des opinions sont un droit de nos pays dits démocratiques.

Ariane BERLAND
Le 12/04/2017 à 12:05:55

Voler une chaise c'est beaucoup plus grave que de voler la planète et ses habitants!

nicole zurich
Le 12/04/2017 à 11:46:19


Nous accusons (2) la BNP Paribas de participer à l’organisation de l’évasion fiscale, par exemple par la création de sociétés offshore, comme l’ont révélée les Panama Papers. Avec 2,4 milliards d’euros en 2014, la BNP est la banque française qui réalise le plus gros volume de bénéfices dans les paradis fiscaux.

MICHARD Pierre
Le 10/04/2017 à 18:54:36

Pas de banques " sales " sans politiciens sales!

vijowi03
Le 10/04/2017 à 17:14:31

Filiére BNP et autre banques européenne avec les ministéres de coopération en Afrique:
Exemple dont je fus témoin : A la base un projet louable de construction d'un lycée/ferme agricole en territoire semi désertique pouvant acceuillir à l'année 60 étudiants pensionnaires de façon autonome.
Tous les matériaux de constructions (portes et fenêtres incluses) sont produits dans le pays et sont achetés à des marchands non africains ayant leurs enfants qui étudient (et leurs comptes en banque) en Europe ou au Canada!
Les matériaux de construction achetés ne sont pas payés en devises locales mais le marché noir des devises dites "fortes type euro/dollar" aidant, sont payés en devises "fortes" au taux du marché noir ( X3) directement de banques européennes des ministéres et organismes de coopération à celles aussi européennes des marchands de matériaux SANS que pas même un euro ne soit injecté dans l'économie du pays où est construit ce lycée!C'est à dire qu'un projet budgété 500 mille euros comme celui-ci est réellement payé moins de 170 mille euros...avec la complicité des banques peu regardantes quand celà vient d'organismes et de ministéres de la coopération !!!!!!!
COMMENT PEUT-ON APPELER CELA ???

vijowi03
Le 10/04/2017 à 17:01:15

Des banques plus éthiques existent tels que la NEF ou le crédit coopératif.

A vous de choisir

Yohann Vanlerberghe
Le 10/04/2017 à 15:45:05

Ces banquiers n'ont aucune morale ! porter plainte contre un lanceur d'alerte alors que la BNP spolie des populations et pollue des territoires par des financements de projets sales. que l'argent soit planqué dans des paradis fiscaux pour ne pas payer d'impôts voilà où est la violence !

Michèle Goossens
Le 06/04/2017 à 12:34:02

soutien total

michele ackermann
Le 06/04/2017 à 11:34:33

La BNP comme les autres banques qui soutiennent l'industrie miniere et les entreprises agroalimantaires travaillant en Afrique sont responsables de l'immigration africaine en Europe pour des raisons economiques. EN effet en spoliant les populations locales de leurs terres donc de leurs ressources vivrières donc en les reduisant à la misere, elles les poussent à immigrer.

Christiane Poinsignon
Le 06/04/2017 à 10:55:15

Intolérable dans une démocratie digne de ce nom!

maïki
Le 06/04/2017 à 10:29:26

Inutile de taper sur LA BNP.
C'est le cadre, le système qu'il faut casser.
La BNP pompe à fric car nos gouvernements, nos institutions (UE) lui donnent la liberté de le faire.
Ce sont nos ÉLUS qu'il faut balayer.
Ce sont EUX qui laissent faire, car la BNP EST DANS LA légalité ! (presque toujours).
Le seul moyen pour y parvenir est de le faire légalement, pas en suppliant ou en s'agitant mais en étant FORT.
DONC VOTEZ pour le vrai changement du cadre :
ceclui-ci a un nom, si vous en trouvez d'autres c'est aussi bien,
pour moi sans hésiter c'est Mélenchon et la France Insoumise,
un programme sans ambiguïtés pour les empêcher de se gaver
pour reprendre le pouvoir démocratique
face au pouvoir de l'accumulation du fric.

meton
Le 05/04/2017 à 21:23:11

BNP ? Ça veut dire :
Bête
Nuisible
Pollueur

bravo Caro !

christine malfay-regnier
Le 05/04/2017 à 20:16:49

la solution est simple, pas de condamnation ou alors je n'ai plus de comptes à la BNP.
s'il perdre la majorité de leurs clients, ils réfléchiront à deux fois la prochaine fois.

Jean-Pierre Reillon
Le 05/04/2017 à 20:02:22

Monsieur COMPAIN est un lanceur d'alerte et doit être protégé. La BNP PARIBAS n'a pas peur de se ridiculiser devant ses clients dont je ne serai jamais.C'est l'optimisation de l'évasion fiscale qui met notre pays en grand danger et appauvrit les gens.

Lapasionaria
Le 05/04/2017 à 18:55:58

Avant de condamner Florent Compain, il conviendrait de saisir en justice tous les auteurs de fraude et d'évasion fiscale

Claudine LEROY
Le 05/04/2017 à 17:25:51

Tous les profiteurs, exploiteurs, escrocs, pirates, truands et autres pourris et salopards de tout acabit s'entendent toujours au mieux, pour constituer de véritables mafias, en vue de contrôler et asservir le monde, qu'ils ne font que ravager en tout domaine pour leurs petits intérêts de minables; véritables parasites et vermines qui devrait être éradiqués de façon systématique et radicale!...

un anonyme
Le 05/04/2017 à 14:24:05

Cette situation a duré assez longtemps... Je suis non imposable depuis 1975, pension 756 Euros...

André RAOULT
Le 05/04/2017 à 13:41:03

BNP ? Ca veut dire :

Bête
Nuisible
Pollueur

mais oui c'est ça !!! Aucune moralité !!!!

Caro
Le 05/04/2017 à 13:32:13

Je signe cette cyberaction parce que je trouve intolérable que la justice soit par défaut du côté des puissants. Aujourd'hui deux mondes s'affrontent, celui de l'argent roi et celui des autres, les volés, les assassinés, les exploités, les piétinés,les muselés, etc.
J'ai choisi mon camp, celui de la compassion pour cette humanité opprimée par des monstres avides de profits.

mic91
Le 05/04/2017 à 12:41:31

Faire pression sur les grandes banques pour qu'elles changent de comportement est légitime.
Un autre moyen est de confier son argent à des banques qui ont choisi d'elles-même un comportement plus vertueux. D'après l'enquête de l'association "Les amis de la Terre', en France, La Nef et le Crédit coopératif ont l'impact le plus réduit.
J'ai choisi cette option il y a maintenant plus de quinze ans, j'ai une carte de crédit et un chéquier et cela ne me coûte pas plus cher qu'ailleurs (plutôt moins), et surtout, La Nef publie la liste intégrale de tous les projets financés chaque année (activité, lieu, montant, durée du prêt). Tout le monde peut les voir sur son site.

Gilles Le Louëdec
Le 05/04/2017 à 12:31:39

Ne donnons plus notre fric à la BNP Paribas, ni à aucune autre.....

un anonyme
Le 05/04/2017 à 12:15:33

heureusement que la bêtise ne tue pas pour eux....

Michel Lecarpentier
Le 05/04/2017 à 10:40:50

Honte à vous

Martine Hamel
Le 05/04/2017 à 10:03:58

La BNP n'a pas peur du ridicule.
Mais le fric, ça rend bête.
C'est vieux comme le monde.
Seulement, le phénomène est de plus en plus criminel,
à force d'être hyper-organisé.
Armand

un anonyme
Le 05/04/2017 à 09:09:37

Il est grand temps que nous réagissions et montrons notre volonté de ne plus subir les pressions de ces grands groupes.

StephaneF
Le 05/04/2017 à 07:57:19

Voici donc le passe temps de notre vie,de celles de générations précédentes et de celles de générations ultérieures projeté par ce systéme:
-Tout pourrir
-Instaurer partout la corruption dans la vie comme dans la mort
-Tout polluer
-Exploiter l'homme,la bête ,la nature
-EXT EXT EXT
-Bref tout rendre irrespirable,vivre dans les êgouts
Pour que l'occupation comme le travail se fasse

vijowi03
Le 04/04/2017 à 22:16:52

C'est un bon exemple de ce qu'est devenue notre société corrompue: ce sont les voleurs et les truands qui font appel à la protection des « juges » pour attaquer les honnêtes gens qui ont le courage de montrer les turpitudes des puissants. Bravo

François Troël
Le 04/04/2017 à 21:07:42

L'évasion fiscale fait entiérement partie du systéme olligarquo/monarchique et que vous en mettiez un de gauche ou un de droite ,il sera toujours dans l'incapacité de prendre d'autres décisions autres que de sauvegarde de ce systéme structuré à escient en permettant bon an mal an un exil de 80 milliards seulement pour la France!
Combien de milliers de milliards dans toutes ces décratures type "à la française" ????
Et l'autre voyou de ministre chialera qu'il n'est pas possible de budgéter 2,5 milliards pour la santé,l'éducation,l'eau et l'électricité...en Guyane

vijowi03
Le 04/04/2017 à 20:44:40

Quand les citoyens contribuables viennent au secours des banques comme en 2008, contraints et forcés pour les turpitudes spéculatives, n'y a-t'il pas vol???? Et une grande irresponsabilité de leur part!!! Nous voler, c'est normal! Dérober 4 ou 5 chaises est un acte odieux; est-ce qu'on rire ou pleurer?...

cactus
Le 04/04/2017 à 18:40:19

Dans le but de créer encore plus d'opacité afin de protéger les banques en passant d'un systéme national controlable par des instances à celui international encore plus complexe et incontrolable car sans instance de controle:

L'EUROPE EST NEE

vijowi03
Le 04/04/2017 à 18:08:34

C'est la nouvelle attitude de nos "élites", les coupables pris la main dans le pot de confiture, sont outragés se posent en victimes...et attaquent en justice: Filon, Le Pen, Bnp...liste non exhaustive!

jean pierre Forster
Le 04/04/2017 à 18:07:07


Banques en exil : comment les grandes banques européennes profitent des paradis fiscaux
https://www.oxfamfrance.org/sites/default/files/file_attachments/01_banquesenexil_2703_french_final.pdf  

Dans le détail, "BNP Paribas fait partie des banques qui ont, en valeur absolue, les bénéfices les plus importants logés" dans ces juridictions  avec respectivement 2,4 milliards souligne ce rapport.
La palme des coquilles vides revient aux Iles Caïmans : les cinq banques françaises y possèdent en tout 16 filiales, mais aucune n’y déclare de salarié", souligne le document.

les banques françaises BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale emploient plus de 9 400 personnes au total et ont dégagé, en 2015, un bénéfice total de 914 millions d’euros. À elles trois, elles ont fourni plus de 20% du total des prêts bancaires accordés dans le pays, occupant donc une place importante dans l’économie nationale
le top 10 des banques européennes ayant établi le plus de sociétés offshore inclut aussi cinq des banques étudiées dont BNP Paribas (782)
En 2016, une enquête a été ouverte sur le rôle présumé qu’aurait joué BNP Paribas en facilitant la sortie du territoire argentin de plus de 900 millions d’euros détenus par ses clients, entre 2001 et 2008, grâce à ses filiales suisses et luxembourgeoises.68 Selon les estimations de l’administration fiscale argentine, ces transactions douteuses auraient rapporté à BNP plus de seize millions d’euros.69
aux Îles Caïmans, neuf n’y ont aucun employé et dégagent malgré tout 171 millions d’euros en bénéfices.118 Les banques françaises représentent la plupart de l’activité déclarée sur l’île, puisque BNP Paribas, Crédit Agricole et BPCE y ont accumulé respectivement 134, 38 et 2 millions d’euros de bénéfices.
Calculs basés sur les données publiques pays par pays de BNP Paribas – 2015 : 42,938 Mds€, 2014 : 39,168 Mds€ ; Bénéfices : BNP Paribas – 2015 : 9,790 Mds€, 2014 : 2,741 Mds€ ;

cyberaction N° 886: Semaine mondiale d’actions contre l’évasion fiscale
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/semainemondialedactionscontrelevasi-1331.html  

Alain Uguen
Le 04/04/2017 à 17:45:10

L'évasion fiscale est un fléau

L BERNARD
Le 04/04/2017 à 14:32:03

On aura tout vu ....

Renée NONDEDEU
Le 04/04/2017 à 12:14:31

Une seule solution , sortir de la dictature européenne .
Votez Asselineau , le seul qui veut protéger les lanceurs d' alerte , sans compter qu' il est le seul à avoir la probité , l'intégrié et les compétences pour rendre à la France sa démocratie . UPR.FR

padupe
Le 04/04/2017 à 12:10:01

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !