actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

L'A45, ce n'est pas fini ! TOUTES et TOUS à la Talaudière le samedi 22 septembre

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Monsanto accusé de corruption scientifique pour sauver le glyphosate

Mise en ligne du 31/03/2017 au 13/08/2018

Suite aux révélations des Monsanto Papers sur la dangerosité du glyphosate, Philippe Lamberts, José Bové, Eric Andrieu, et vingt-six autres eurodéputés ont adressé, le vendredi 24 mars 2017, une lettre ouverte à Jean-Claude Juncker, pressant le Président de la Commission européenne d’agir concrètement et rapidement pour protéger les consommateurs européens et, afin de ne pas laisser les agriculteurs sans solution, d’accorder d’urgence un soutien financier et technique au secteur agricole.

Bilan de la cyberaction :

6401 participants

04/06/18
Bayer annonce la suppression de la marque Monsanto
https://www.pleinchamp.com/actualites-generales/actualites/bayer-annonce-la-suppression-de-la-marque-monsanto
 

Présentation de la cyberaction :

Monsanto accusé de corruption scientifique pour sauver le glyphosate
http://www.cyberacteurs.org/quotidien/equotidien.php?id=1763  

Monsieur le Président Juncker,
L’approbation par l’Union Européenne de la substance active herbicide la plus utilisée dans le monde, le glyphosate, expirera dans 6 mois à compter de la date à laquelle la Commission recevra l’avis du comité d’évaluation des risques de l’Agence européenne des produits chimiques, le 31 décembre 2017, selon la date la plus rapprochée.

La semaine dernière, le 15 mars, l’Agence européenne des produits chimiques a indiqué que son «Comité d’évaluation des risques » accepte de maintenir le classement harmonisé actuel du glyphosate comme substance causant des lésions oculaires graves et toxique pour la vie aquatique avec des effets durables. Le Comité a conclu que les preuves scientifiques disponibles ne répondaient pas aux critères pour classer le glyphosate comme cancérigène, mutagène ou toxique pour la reproduction.

Cette évaluation fait suite à celle qui a été faite par l’Autorité européenne de sécurité des aliments dans un rapport publié le 12 novembre 2015 et concluant que le glyphosate est peu susceptible de présenter un danger cancérogène pour l’homme. Le rapport proposait néanmoins une nouvelle mesure de sécurité pour renforcer le contrôle des résidus de glyphosate dans les aliments.

Pendant ce temps, aux États-Unis, un litige a été intenté par des personnes qui affirment avoir développé un lymphome non hodgkinien à la suite d’une exposition au glyphosate.

Il a été fait écho dans des rapports de presse que le 13 mars dernier, un juge de district des États-Unis a jugé que les documents obtenus par les plaignants pourraient être descellés. Les documents judiciaires comprennent les courriels internes de Monsanto, une société membre du Groupe de travail sur le glyphosate, qui est un «consortium d’entreprises associant des ressources dans le but de renouveler l’enregistrement européen du glyphosate avec une soumission conjointe». Plus tard, ces documents ont été appelés «Monsanto Papers» par le Monde.

Ainsi, selon un article paru dans Le Monde du 18 mars, les emails révèlent est que dès 1999, Monsanto connaissait les effets génotoxiques du glyphosate. James Parry, un génotoxicologue renommé avec lequel Monsanto avait travaillé, a en effet conclu que le glyphosate avait des effets clastogènes potentiels in vitro, et a suggéré de mener des études plus spécifiques sur les effets mutagènes potentiels du glyphosate. Les emails montrent aussi que Monsanto regrettait d’avoir travaillé avec Parry et avait l’intention de ne pas poursuivre les études suggérées. James Parry est décédé en 2010.
En outre, les courriels internes de l’été 2012, mentionnés dans un article du Huffington Post, suggèrent que Monsanto avait en sa possession des recherches écrites qui ont été attribuées plus tard à des universitaires. Le raisonnement figurant dans les courriels à l’époque était que «malheureusement, un grand nombre d’études signalant des effets génitoxiques ont créé un tel désordre, que les limites de la crédibilité pouvaient être atteintes». Un soi-disant «besoin de regroupement et de refonte de l’approche du manuscrit» a été identifié.

En tant que membres du Parlement européen, nous sommes profondément préoccupés de constater que l’une des études utilisées dans le Rapport d’évaluation de renouvellement du glyphosate: Evaluation des risques par l’État membre rapporteur (Allemagne) et par l’État membre co-rapporteur (Slovaquie) (voir addendum final téléchargé du Site web de l’EFSA le 19/11/2015) était le Rapport des études de génotoxicité du glyphosate et des formulations à base de glyphosate (Critical Reviews of Toxicology, 2013; 43 (4): 283-315.ASB2014-9587).

Cette étude a été co-rédigée par Kier et Kirkland. Or, ces deux individus sont cités dans les «Monsanto Papers»: L. Kier est un ancien expert de Monsanto qui est aujourd’hui consultant en toxicologie. Les e-mails publiés montrent des inquiétudes quant au niveau de crédibilité qu’il apporterait: « compte tenu de sa géographie et de l’alignement de l’industrie, d’autres co-auteurs génotoxicologues très crédibles d’origine européenne ont été recherchés. David Kirkland a été le premier choix « .
Or, un courriel interne daté du 12 juillet 2012 fait référence à la signature d’un contrat entre Monsanto et David Kirkland: «cela lui permettra de coécrire le document d’examen de la génotoxicité avec Larry Kier, ainsi que de l’engager sur d’autres projets qui pourraient se présenter … il peut être nécessaire de disposer d’un expert de la génotoxicité à l’échelon de l’UE si des questions se posent au cours de l’examen réglementaire ».

Les auteurs ont conclu qu’ «une prépondérance écrasante de résultats négatifs dans les réactions de réversion bactérienne bien menées et de micronoyaux de mammifères in vivo et d’aberrations chromosomiques indique que le glyphosate et ses formulations n’étaient pas génotoxiques dans ces dosages de noyau.» À la page 57 de l’addendum final, on peut lire qu’il est possible de conclure qu’il n’y a pas de potentiel de génotoxicité et de mutagénicité in vivo du glyphosate ou de ses formulations dans des scénarios d’exposition normale, c’est-à-dire en deçà des doses toxiques.
Dans le dernier Rapport d’évaluation par les pairs de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur le glyphosate, téléchargé sur le site Web de l’EFSA le 23/11/2015, vous pouvez lire à la page 1392 que lors de la réunion du 27 février 2015, la réunion d’examen par les pairs sur les pesticides « a confirmé que la substance active glyphosate est dépourvue de potentiel génotoxique« , en dépit des commentaires formulés par PAN-Europe, PAN-UK et Agrar Koordination, confirmant que «les effets génotoxiques au contraire sont déjà bien connus et accessibles aux réviseurs».

Contrairement à l’EFSA et à l’ECHA, le CIRC a conclu en mars 2015 que le glyphosate est probablement cancérigène pour l’homme. À la page 45 de la monographie du CIRC, on peut voir que le CIRC n’a pas inclus l’étude en question par Kier et Kirkland dans son évaluation: «Le groupe de travail a déterminé que les informations contenues dans le supplément à Kier & Kirkland (2013) (IARC, 2006), a déterminé que les renseignements contenus dans le supplément à Kier & Kirkland (2013) ne répondaient pas aux critères d’inclusion des données tels qu’énoncés dans le préambule des monographies du CIRC, n’étant ni l’un ni l’autre qui ne sont ni des «rapports publiés ou acceptés pour publication dans la littérature scientifique ouverte» ni des «données provenant de rapports gouvernementaux publiquement disponibles». L’article de révision et le supplément n’ont pas été examinés plus avant dans l’évaluation. «

Compte tenu de tous les éléments susmentionnés et des propriétés mortelles du glyphosate, nous vous invitons, en tant que président de la Commission européenne, à assurer la crédibilité des institutions et des agences de l’UE:
1 / En ce qui concerne le glyphosate, prendre toute mesure d’urgence nécessaire pour garantir la protection immédiate de la santé publique – y compris la santé au travail – et de l’environnement, sur la base du règlement (CE) n ° 1107/2009;
2 / De recommander à l’Agence européenne des produits chimiques et à l’Autorité européenne de sécurité des aliments de réviser de manière critique la validité des études du Groupe de travail sur le glyphosate (GTF) utilisées et de prendre toutes les mesures nécessaires pour étudier l’impact de la revue de 2013 portant sur les études de génotoxicité du Glyphosate et des Formulations à base de Glyphosate, menées par Kier et Kirkland, sur les conclusions de l’EFSA et de l’ECHA sur la cancérogénicité du glyphosate;
3 / De ne pas proposer de nouvelle approbation du glyphosate dans l’UE tant que le point 2 n’a pas été clarifié et que toutes les restrictions à son utilisation adoptées dans la résolution du Parlement européen en avril 2016 sont mises en place;
4 / D’accorder d’urgence un soutien financier et technique au secteur agricole pour une transition rapide vers une agriculture sans glyphosate;
5 / De proposer une révision de la législation sur les pesticides qui garantirait que l’évaluation scientifique des pesticides à des fins d’approbation réglementaire de l’UE ne repose que sur des études publiées, évaluées par des pairs et indépendantes, commandées par les autorités publiques compétentes plutôt que par l’industrie des pesticides;
6 / De dresser une liste noire des sociétés qui utilisent les mensonges comme politique commune et, de même que l’article 5.3 de la Convention-cadre des Nations unies sur la lutte antitabac (CCLAT), d’interdire les contacts directs non divulgués de la Commission européenne et des agences avec tout lobbyiste travaillant avec ou pour Monsanto;
7 / D’enquêter pleinement sur la question de savoir si Monsanto a délibérément falsifié des études sur la sécurité du glyphosate et, si les faits sont établis, prendre des mesures juridiques appropriées contre l’entreprise.

Cordialement,

Philippe Lamberts, Co-President of the Greens/EFA group, Guillaume Balas MEP (S&D),
Jose Inacio Faria MEP (EPP), Stefan Eck MEP (GUE/NGL), Piernicola Pedicini MEP (EFDD),
Bart Staes MEP (Greens/EFA), José Bové MEP (Greens/EFA), Martin Häusling MEP (Greens/EFA), Benedek Jávor MEP (Greens/EFA), Michèle Rivasi MEP (Greens/EFA),
Maria Heubuch MEP (Greens/EFA), Molly Scott Cato MEP (Greens/EFA), Claude Turmes MEP (Greens/EFA), Ernest Urtasun MEP (Greens/EFA), Florent Marcellesi MEP (Greens/EFA), Pavel Poc MEP (S&D), Karin Kadenbach MEP (S&D), Maria Noichl MEP (S&D), Nessa Childers MEP (S&D), Gilles Pargneaux MEP (S&D), Marc Tarabella MEP (S&D), Nicola Caputo MEP (S&D), Christel Schaldemose MEP (S&D), Eric Andrieu MEP (S&D), Isabelle Thomas MEP (S&D), Edouard Martin MEP (S&D), Younous Omarjee MEP (GUE/NGL), Eleonora Evi MEP (EFDD), Marco Zullo MEP (EFDD).

Nous vous proposons d'interpeller à votre tour le Président de la Commission Européenne qui doit dans peu de temps statuer sur la fusion Monsanto-Bayer

Monsanto: un juge révèle des documents explosifs
http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/monsanto-un-juge-revele-des-documents-explosifs-58c90c39cd705cd98df4ab84  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,

Suite aux révélations des Monsanto Papers sur la dangerosité du glyphosate, je vous demande :

* de prendre toute mesure d’urgence nécessaire pour garantir la protection immédiate de la santé publique – y compris la santé au travail – et de l’environnement, sur la base du règlement (CE) n ° 1107/2009;
* D’accorder d’urgence un soutien financier et technique au secteur agricole pour une transition rapide vers une agriculture sans glyphosate;
* D’enquêter pleinement sur la question de savoir si Monsanto a délibérément falsifié des études sur la sécurité du glyphosate et, si les faits sont établis, prendre des mesures juridiques appropriées contre l’entreprise.
Cordialement

 

77 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Il faut agir rapidement et stigmatiser fermement Monsanto et le Glyphosate nuisible à la santé...Il ne faut pas attendre 2020! c'est ici et maintenant!

marialis
Le 15/08/2018 à 23:08:05

Il faut agir rapidement et stigmatiser fermement Monsanto et le Glyphosate nuisible à la santé...Il ne faut pas attendre 2020! c'est ici et maintenant!

marialis
Le 15/08/2018 à 21:07:46

Bravo et merci à ce brave Monsieur américain d'avoir pu avoir de jugement ayant retenti comme une bombe dans le monde entier.Les lignes vont enfin bouger !!!

Sans attendre un jugement définitif, maintenant il faut s'atteler aux autres composants du glyphosate qui paraît-il sont encore plus toxique que le glyphosate lui-même ???

Paul Buret
Le 15/08/2018 à 19:51:11

Bravo et Merci à tous

manohari
Le 14/08/2018 à 16:36:56

La justice américaine a admis la responsabilité de Monsanto-Bayer dans le cancer d'un jardinier. On sait que le glyphosate, composant du round up est cancérigène. Qu'est-ce qu'on attend pour interdire cette molécule et protéger ainsi les consommateurs et les agriculteurs ?

Grenès Yvon
Le 13/08/2018 à 22:08:03

tout faire pour interdire le glyphosate, dangereux pour la santé publique et pour l'environnement !!! Et que l'on arrête de répéter que l'on a besoin d' alternatives. De nombreux paysans ont démontré le contraire

picard jean-paul
Le 13/08/2018 à 19:53:09

Un grand pas dans le bon sens et de bon sens !! Il faut poursuivre et aller plus vite et plus loin dans cette lutte contre ces produits et acteurs dangereux !!

PhB
Le 13/08/2018 à 16:25:59

En effet, c'est urgent. Monsanto est un prédateur dangereux

marianne auricoste
Le 13/08/2018 à 14:09:33

Tous les droits aux gros prédateurs, et rien pour les petits agriculteurs qui subissent les dégâts causés par les épandages de glyphosate sur leurs champs proches des agro-industriels ! Rien non plus pour les habitants des maisons et les enfants des écoles contaminés par les pesticides.
Des victimes sont venues témoigner tribunal anti-Monsanto à La Haye : des paysans du Sud de l'Afrique ont montré comment Monsanto leur offrait des plantes OGM et ils ont vu leurs ruisseaux, terres et plantes contaminées. Des enfants pas encore nés étaient déjà contaminés dans le ventre de leur mère.Dommage que ce Tribunal n'ait pas eu la compétence pour acter en justice, alors que des Faucheurs Volontaires (dont je fais partie) ont été condamnés à une très forte amende pour avoir fauchés des OGM !
Monsanto doit non seulement payer, mais les importations de graines OGM bien qu'interdites ne doivent plus arriver frauduleusement en France par l'Espagne ou par la mer. TOUT CELA DOIT CESSER !

CREMEL
Le 13/08/2018 à 13:42:43

Je soutiens l'action des députés qui ne cèdent pas aux pressions des lobbies et qui veulent nous protéger contre les effets nocifs du glyphosate. Il est plus que temps d'agir , Mr Juncker!

FURTADO
Le 13/08/2018 à 12:23:19

Arriverons-nous enfin à éradiquerle glyphosate ... sans qu'un autre produit aussi -sinon plus- dangereux prenne la relève ?!?!?!
Restons vigilants.

Marie CLAUX
Le 13/08/2018 à 12:22:09

si nous pouvons nous réjouir de l'amende que doit payer monsanto, il nous faut aussi nous poser la question de la chronologie : juste après le rachat par Bayer, une fois que Monsanto est devenu "européen" !
encore une fois, "nous" "nous" sommes faits bernés ... à moins qu'une autre forme "d'entente" ait été convenu entre grands prédateurs de la santé humaine ???

patatras
Le 13/08/2018 à 12:13:05

Enfin des juges responsables et conscients ( et forcément non corrompus) ont mis Monsanto/Bayer en face de leurs actes criminels

Jean Giner
Le 13/08/2018 à 11:20:05

Les promesses électorales sont très rarement tenues. Il faut que les votes de chaque responsable (Président, député-e-s, sénateurs - sénatrices,... ) soient visibles par nous, tous les électeurs et toutes les électrices. Et que nous en tenions compte quand ils-elles ont le droit de se représenter. Nous n'aurons plus d'excuse si nous ne votons pas ou si élisons des personnes qui n’en sont pas dignes !

Michel ISAMBERT
Le 13/08/2018 à 10:00:05


BRAVO ! grand temps qu'on juge Al Capone !

et à quoi sert un Ministère de l'agriculture ?

CE SONT LES SYSTEMES D4EXPLOITATION QU'IL FAUT CHANGER!

Max
Le 13/08/2018 à 08:47:27

Procès Monsanto: Hulot déclare "la guerre" aux pesticides
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/proces-monsanto-hulot-declare-la-guerre-aux-pesticides_2030542.html  

Alain UGUEN
Le 13/08/2018 à 07:37:00

Enfin des députés qui se bougent !

Donner un soutien technique et financier au secteur agricole ne peut que faire avancer les choses.

L. DEVILLERS Présidente SPRA (sauvegarder son patrimoine en région agroviticole)
02310 Saulchery

Liliane DEVILLERS
Le 04/07/2018 à 17:46:22

Glyphosate : l'avenir de l'herbicide de Monsanto se joue peut-être aux États-Unis
http://www.rtl.fr/actu/international/glyphosate-l-avenir-de-l-herbicide-de-monsanto-se-joue-peut-etre-aux-etats-unis-7793817929  

Glyphosate : une famille contre Monsanto
https://www.la-croix.com/France/Justice/Glyphosate-famille-contre-Monsanto-2018-06-14-1200947226  

Alain Uguen
Le 03/07/2018 à 16:01:06

Non à l'empoisonnement de la planète sous la bénédiction de l'UE!

Bee
Le 15/05/2018 à 10:49:27

Depuis que l'Europe est présente partout, c'est vraiment la "Chienlit" comme disait le Général de Gaulle ! voilà des gens super payés, et dont on s'aperçoit qu'ils ne comprennent rien, ils sont déphasés et on en subit les conséquences, ça commence à bien faire !

Berthine
Le 14/05/2018 à 13:34:04

Je soutiens les agriculteurs pour une agriculture sans pesticides

melca
Le 14/05/2018 à 12:18:48

LA MARCHE CONTRE BAYER-MONSANTO AURA LIEU LE SAMEDI 19 MAI, À 11H, PLACE DE L'HÔTEL DE VILLE, À LORIENT.

Bordeaux : marche contre Monsanto et pour une agro-écologie le 19 mai
https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/bordeaux_33063/bordeaux-marche-contre-monsanto-pour-une-agro-ecologie-19-mai_16762218.html  

un anonyme
Le 14/05/2018 à 08:30:44

Bayer a racheté Monsanto
http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/14/bayer-met-59-milliards-d-euros-sur-la-table-pour-acheter-monsanto_4997386_3234.html  
Ainsi d'un côté Bayer vend de quoi tuer la planète et ses habitants, de l'autre les médicaments pour nous "soigner", leur boucle est bouclée, rien à rajouter. Aujourd'hui peut-être si,"Hulot dégages" !

clara
Le 26/04/2018 à 19:02:58

Je viens de découvrir, sur les rayons d'un magasin voué à l'aménagement de la maison (et du jardin, par extension), des bidons de Glyphosate. Pas sous un nom de marque quelconque, non, "glyphosate" en toutes lettres. Visiblement, le débat à ce sujet ne semble pas poser problème à l'enseigne.
J'ai pris une photo. Qu'est-ce que j'en fais?

Anne
Le 04/07/2017 à 12:52:45

Il ne manque plus qu'un peu plus de 50 000 signatures pour que la pétition suivante atteigne le million de signatures :
https://act.wemove.eu/campaigns/ice-glyphosate-fr  
Ce seuil est important car il s'agit d'une Initiative Citoyenne Européenne :
Interdire le glyphosate et protéger la population et l’environnement contre les pesticides toxiques
N.B. : de ce fait il est possible que l'on vérifie votre identité, WeMove est entre de bonnes mains (je connais personnellement l'un des fondateurs).

Bibi
Le 11/06/2017 à 20:35:51

il est malheureusement devenu impossible de se nourrir sans arrière pensée......

pour moi les origines et les conditions de culture et d'élevage ne sont nullement défendues par l'EUROPE beaucoup trop laxiste et sous le pouvoir des grandes
multinationales.... A quand un étiquetage
en GRAND de notre nourriture pour essayer de manger BON ...

loulou
Le 07/05/2017 à 18:40:20

Depuis plusieurs années, il est connu que Monsanto veut prendre une place par tous les moyens, il serait temps de mettre une interdiction sur ce produit, pourquoi les analyses sont-elles imprécises? il y a là, un problème de fond ! il faut le résoudre !

Berthine
Le 20/04/2017 à 07:56:46

Tribunal Monsanto : la firme américaine reconnue coupable d’atteinte aux droits humains
http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/04/18/tribunal-monsanto-la-firme-americaine-reconnue-coupable-d-atteinte-aux-droits-humains_5113185_3244.html  

Le Tribunal international Monsanto veut aller plus loin. Il estime « que le temps est venu de proposer la création d’un nouveau concept juridique pour le crime d’écocide et de l’intégrer dans une future version amendée du statut de Rome établissant la Cour pénale internationale ».

Alain UGUEN
Le 19/04/2017 à 08:20:34

C'est notre action personnelle, multipliée par notre nombre qui pourra un jour inciter nos dirigeants à changer leur façon de voir les choses. Levons-nous tous et faisons entendre notre voix, en France, en Europe (oui j'y crois encore à une Europe unie pour le bien des choses) et dans le monde, pour le bien-être de l'humanité toute entière. Tous ensemble contre les poisons et les empoisonneurs!

nanou84
Le 11/04/2017 à 11:06:29

pendant combien de temps, ces pourris vont-ils continuer à nous empoisonner impunément???

quievreux
Le 09/04/2017 à 13:18:57

Il y en a marre des Monsanto et consort, qui détruisent la vie pour se remplir les poches !!!!!

Jean Giner
Le 07/04/2017 à 17:05:46

La corruption : une honte !

Claudine LEROY
Le 03/04/2017 à 16:55:36

Non aux études non indépendantes !

Claudine LEROY
Le 03/04/2017 à 16:54:49

IL URGENT QUE LES NOUVEAUX ELUS SOIENT DE VERITABLES PERSONNES RESPONSABLES AYANT UNE STRATEGIE A LONG TERME (ce qui nécéssite d'avoir une expérience du monde du travail réel d'au moins 15 ans)pour prendre le décision ferme et définitive d'une date d'ARRET DU NUCLEAIRE la plus rapide possible, sachant que les ENERGIES RENOUVELABLES ont déja fait la preuve de pouvoir les remplacer à trés brève échéance moins de 15 ans
Ces ENERGIES SONT SANS DECHETS (à vie )SANS CO2 inépuisables et offre toutes les garanties de SECURITE pour les citoyens et sont d'ores et déja moins cher que le NUCLEAIRE surtout quand il faudra payer en plus la note du démantèlement et du stockage des dechets nucléaires

Alain Begon
Le 03/04/2017 à 10:51:36

Que faut il faire pour cesse la corruption des Euro-députés et députés nationaux
Déja détruire le batiment des lobbies situer face au parlement Européen qui est UN VRAI SCANDALE
au prochaine election ne plus élire les députés actuels

Alain Begon
Le 03/04/2017 à 10:32:38



pas d'ostracisme mais de l'indépendance des experts

de la transparence

bernard recamier
Le 03/04/2017 à 09:55:13

Je préside l'Association SPRA (Sauvegarder son Patrimoine en Région Agroviticole. Nos villages sont quasiment 100 % AOC. Nous sommes cernés par les vignes. Tous les ans, en avril, tout est jaune à perte de vue ! Ensuite, ce sont les traitements de pesticides tout l'été. Notre souhait : que ce combat porte enfin ses fruits !

Liliane DEVILLERS
Le 03/04/2017 à 08:27:43

votez Asselineau :: sortir de l'UE vite !! avant qu'il ne soit trop tard...

pascal brosseau
Le 02/04/2017 à 23:55:22

Monsanto n'est Monte Christo!!!

Sartor Pierre
Le 02/04/2017 à 22:12:38

Monsanto et Bayer main ds la main et bien d'autres de pourritures!

Christiane Huard
Le 02/04/2017 à 19:33:06

Je trouve scandaleux que ces multinationales soient autorisées à empoisonner la Planète!

Christiane Huard
Le 02/04/2017 à 19:31:49


JE N"EN REVIENS PAS

Un exemple:la dernière semaine du mois de Mars je suis allée à la décheterie de ma commune afin de demander où je pouvais déposer mon bidon de Monsanto jamais utilisé...
Un ouvrier municipal m'a textuellement dit de le porter ici,
"moi je suis paysan et je m'en sers pour désherber mon champ avant de semer le Maïs 15 jours après"...

03jozi64
Le 02/04/2017 à 00:46:51

le glyphosate c'est du poison comme les politiques et leurs maîtres: les multinationales

béatrice
Le 01/04/2017 à 22:32:32

Pour qu'il y est corruption
il faut des corrupteurs et des corrompus!
La France détient le plus grand nombre de ces derniers en Europe!
Là est la raison de la percée des populistes de droite comme de gauche sans oublié les religieux et les rétrogrades qui feront tout afin d'alimenter la zizanie dans le but de cacher les ennemis de l'humanité: monsanto,bayer,bouigues,vinci,areva .... et les fabricants d'armes.
Personnellement je ne voterais pas pour ce systéme de la destruction;

vijowi03
Le 01/04/2017 à 20:10:41

basta

rueda ricardo
Le 01/04/2017 à 19:39:47

Monsanto a du en arroser des élus à Bruxelles pour voir le peu de résultats de toutes ces démarches.

GUY KERMABON
Le 01/04/2017 à 18:25:04

Insectidides, et tous les autres _cides, tuent!
Je n'ai pas encore vue des abeilles sur le poirier eb fleurs Mais nous les consommateurs et consommatrices personnellement, nou pouvons stopper la productions de ces - - -cides par refuser à les acheter !

un anonyme
Le 01/04/2017 à 16:13:23

Trop d'argent en jeu comme d'habitude.on s'en fiche de l'humain, du " vivant" en général. Pourvu qu'on se mette l'argent plein les poches à notre détriment.assassins!!!

un anonyme
Le 01/04/2017 à 14:19:59

Le lobbying ad nauseam pour du fric, toujours plus de fric et de pouvoir au détriment de la santé de la terre et de ses occupants

jean-alain le borgne
Le 01/04/2017 à 13:53:07

Enfin un grAnd titre, cette accusation elle devrait faire la une de toutes les moyens de communication planétaire.

MARTINE COQUART
Le 01/04/2017 à 13:48:20

Faire la clarté sur tous mécanismes et agissements de Monsanto

Catherine Herbert
Le 01/04/2017 à 13:11:39

Il y a + de lobbyistes de l'industrie chimique au parlement européen que de députés!!
Bien sûr ça fait bien plus de 20 ans que l'on sait les dangers de beaucoup de substances chimiques, si ce n'est pas un CMR c'est un perturbateur endocrinien pour la plupart, dans le cas du glypho, ça fait 20 ans que les scientifiques savent que c'est mutagène, reprotoxique et par extension cancerigène.
Ils jouent sur le doute pour gagner du temps, et ça marche! en 20 ans le mon de entier est sous glyphosate, on en trouve des traces sur quasi tout les coins du globe!

Florian Tanguy
Le 01/04/2017 à 12:52:25

Message : Monsieur le Président,

Suite aux révélations des Monsanto Papers sur la dangerosité du glyphosate, je vous demande :

* de prendre toute mesure d’urgence nécessaire pour garantir la protection immédiate de la santé publique – y compris la santé au travail – et de l’environnement, sur la base du règlement (CE) n ° 1107/2009;
* D’accorder d’urgence un soutien financier et technique au secteur agricole pour une transition rapide vers une agriculture sans glyphosate;
* D’enquêter pleinement sur la question de savoir si Monsanto a délibérément falsifié des études sur la sécurité du glyphosate et, si les faits sont établis, prendre des mesures juridiques appropriées contre l’entreprise.
Salutations distinguées

MICHARD Pierre
Le 01/04/2017 à 12:19:41

Les responsables savent donc, ils devront en répondre devant la justice. On peut légitimement placer au même niveau de responsabilité devant la commission !

Max
Le 01/04/2017 à 12:02:18

Enfin une action parlementaire contre l'utilisation du glyphosate, contre Monsanto et j'espere aussi contre la fusion Monsanto-Bayer.
Je regrette que la signature des autres deputés français
soit absente de cette adresse à JC Juncker

Christiane Poinsignon
Le 01/04/2017 à 11:24:56

Au Diable c' est vendeurs de Mort!

en avant la zizique
Le 01/04/2017 à 10:54:41

Il ne me reste qu'à souhaiter que nos députés européens finissent enfin par se préoccuper de sort des agriculteurs et des éleveurs et peut-être un peu de tous les autres humains qui sont censés représnter plutôt que de leur confort et de leur portefeuille.
Cordialement
Suzanne Platiel

Suzanne Platiel
Le 01/04/2017 à 10:52:39

action à mener avec fermeté et détermination

un anonyme
Le 01/04/2017 à 10:20:43

la justice oui ! Mais il faut pouvoir interdire les poisons de Monsanto, et çà prend beaucoup trop de temps

André RAOULT
Le 01/04/2017 à 10:19:45

Le 23 avril lors du premier tour des élections présidentielles souvenez vous de ce qu'est cette Europe, souvenez vous de qui l'a voulue, qui a trahit le vote des Français le 29 mai 2005,
Qui veut le CETA ?
Vive la France insoumise

Jean-Luc Fala
Le 01/04/2017 à 10:09:27

stop au profit au détriment de la santé

santé
Le 01/04/2017 à 09:34:46

Seul Benoît Hameau fait campagne contre les lobbies des laboratoires chimiques, pharmaceutiques, pollueurs ... Notre future vie saine est aussi dans les urnes !

Sylvie L
Le 01/04/2017 à 09:32:36

Monsanto sera trainé en justice plus tard!

François RENARDET
Le 01/04/2017 à 09:11:08

L industrie chimique e plus de nous emprisonné ne fait qu encourager la finances frauduleuse et la corruption à l échelle mondiale.

marc.p
Le 01/04/2017 à 09:10:05

Monsanto avec son fric pourri, arrose les chercheurs,les parlementaires, les lobbyistes européens, c'est un criminel qui tue la planète avec l'aval des puissants, je le vômis

pierrot
Le 01/04/2017 à 09:08:06

1 des pourquoi les électeurs n aiment pas l europe !!! trop au pied des USA

jean marc bezard
Le 01/04/2017 à 08:42:11

C'est pas pour sauver le glyphosate: c'est pour sauver leurs gros sous!

Danielle Rion
Le 01/04/2017 à 00:05:22

Mais combien d'élus politiques se laissent corrompre par ces multinationales, en général anglo-saxonnes!

Roland Peccoud
Le 31/03/2017 à 22:58:44

Sortons vite de L'UE, L'euro et L'otan pour que le peuple Francais puisse décider du présent et de son futur.

Edmond Dobryk
Le 31/03/2017 à 21:00:17

il y a bientôt 20 ans que l'on connaît la dangerosité du glyphosate (en Belgique, mais en France on était assis sur le dossier!) et les travaux de Seralini ont enfoncé le clou jusqu'à la tête je ne comprends pas que l'on hésite encore sur ce point J.

jeanne hercent
Le 31/03/2017 à 19:57:01

Implorer M. Juncker c'est ridicule ! C'est un financier qui a aidé les entreprises multinationales à échapper au fisc de leur pays. Nous nous sommes accablés d'impôts, nous n'avons droit à aucune défaillance.

Il n'est élu par aucun citoyen européen sinon par la clique des nantis qui dirigent l'Europe. Cette Europe là on n'en veut plus, elle n'est pas réformable. Arrêtons de croire au Père Noël. IL FAUT SORTIR DE L'EUROPE C'est un système corrompu ELLE EST IRRÉFORMABLE !!!!!!!!!!!!

Oui nous voulions l'Europe mais une Europe véritablement démocratique, pas celle là, surtout pas celle là. En 2005 notre vote a été trahi, comment peut on encore faire confiance à ces magouilleurs ?

Je refuse de signer cette pétition parce que je ne reconnais pas la légitimité de la Commission Européenne qui n'est pas une instance démocratique.

GuyD
Le 31/03/2017 à 19:36:14

Ce n'est malheureusement pas les papous ou les namibiens qui ont les moyens de boycotter ce systéme qui entére pour un million d'années les déchets non plus de la fée mais de la sorciére électricité comme souvenir à BURE, qui mange 30% de son pain tirés de la fabrication d'armes pour que les créves la faim à travers le monde s'entretuent,
qui fabrique des îles poubelles avec les déchets plastique
et d'autres montagnes avec ses mêmes déchets qui peuvent ensevelir 119 personnes tel que celle s'étant écroulée à Adis Abeba!
Sommes-nous capables d'imaginer un tas d'ordures qui peut tuer 119 personnes en s'écroulant?
Sommes-nous conscients que ce systéme voyou à IGNORER pour l'abattre annonce d'aller explorer les étoiles à des années lumiére et incapable de retrouver un boeing abimé dans l'océan ?
NON nous ne sommes pas capables comme nous restons dans l'incapacité de comprendre l'impact d'un bulletin mis dans l'urne
Chéque en blanc de la mort remis dans les mains meurtriéres des voyous

vijowi03
Le 31/03/2017 à 19:23:00

Faire la clarté sur tous mécanismes et agissements de Monsanto

Daniel MONSÉGU
Le 31/03/2017 à 16:52:59

cella fait plus de 50 ans que cette société polue la terre

un anonyme
Le 31/03/2017 à 16:44:51

Corruption,vol,détournement,destruction de tout type,abus EXT EXT EXT tu peux passer ta vie à répertorier et à combattre l'un ou l'autre étant donné que tu passes ta vie à remettre sur le trône les représentants olligarquo/monarchiques de ce systéme -de démocrature- dont le sang comme le coeur est la corruption,le vol EXT EXT puis à travailler à engraisser et à consolider ce systéme de voyous.

Donc finis les chougneries sur le résultat de ce que tu provoques!

vijowi03
Le 31/03/2017 à 16:15:56

Toxique égal poison. Il s'agit d'un crime, s'il fallait le rappeler.

sbirros
Le 31/03/2017 à 14:24:09

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !