actualité écologie

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : CETA vous de réagir

Mise en ligne du 22/11/2016 au 17/02/2017

Au Parlement de Strasbourg, les groupes majoritaires PPE (conservateurs) et S&D (sociaux-démocrates) veulent imposer un vote dès décembre sur le CETA, empêchant ainsi des débats informés.

Bilan de la cyberaction :

7172 participants

<strong>Plus de 100 députés attaquent le Ceta sur le fondement du principe de précaution
</strong>
https://www.actu-environnement.com/ae/news/ceta-deputes-principe-precaution-attaque-conseil-constitutionnel-28503.php4#xtor=EPR-1
 

* * * * *

Le Parlement européen ratifie le CETA, traité de libre-échange entre l’Union et le Canada
http://www.lemonde.fr/economie-mondiale/article/2017/02/15/les-eurodeputes-se-prononcent-sur-la-ratification-du-ceta_5079963_1656941.html  

CETA : un vote qui ne résout rien
http://www.fondation-nicolas-hulot.org/magazine/ceta-un-vote-qui-ne-resout-rien  

Présentation de la cyberaction :

Selon le site Reporterre
https://reporterre.net/Le-CETA-pourrait-etre-examine-en-urgence-au-Parlement-europeen  

Le CETA, projet de traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne, est arrivé officiellement au Parlement européen le 21 novembre. A partir de ce moment, les députés devraient normalement disposer de six mois pour analyser, émettre des opinions, débattre et voter. Mais les procédures habituelles ont été court-circuitées et le Parlement n’aura que quelques jours pour prendre connaissance des 2.000 pages de l’accord, tenu secret jusqu’alors.
…/....

Le CETA est-il en conformité avec les traités européens ?
Amélie Canonne, de l’Aitec, s’inquiète : « Les débats du Parlement européen sont la seule chance d’analyse et de discussion sur les conséquences du CETA pour l’environnement et le climat. Un nombre croissant de spécialistes, universitaires ou experts de la société civile, montrent l’incompatibilité évidente entre la libéralisation constante du commerce et de l’investissement et la lutte contre les dérèglements climatiques. Le CETA s’annonce catastrophique pour le climat. La décision des présidents vise tout simplement à dissimuler ce désastre aux citoyens. »

L’Association allemande des juges, et même un avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), sont par ailleurs convaincus que, quel que soit le système d’arbitrage inclus dans le CETA, il pourrait être incompatible avec le droit communautaire, ce qui exige, en urgence, un avis de la Cour de justice des Communautés européennes.
Celle-ci n’a pour l’instant pas été invitée à se prononcer sur la compatibilité de ces mécanismes d’arbitrage avec les traités de l’UE.

Dans le cadre des accords conclus avec la Wallonie, celle-ci a obtenu de pouvoir saisir la CJCE, mais ne l’a pas encore fait, et les rumeurs suggèrent qu’elle ne le fera peut-être pas.
Le Parlement européen a, lui aussi, le pouvoir de demander un avis à la Cour. Les Verts européens et leurs alliés au Parlement européen ont déposé une résolution qui appelle le Parlement européen à demander l’avis de la Cour sur la légalité du mécanisme de protection des investissements (l’ICS) au regard des traités, en particulier, l’article 19 du traité sur l’Union européenne et les articles 49, 54, 56, 267 et 340 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Cette résolution sera examinée par le Parlement en plénière le 23 novembre.

Les opposants au CETA invitent les citoyen(ne)s à intervenir auprès de leurs députés :



Malgré plus 4000 participants à cette action en 16 heures, la majorité du Parlement Européen a repoussé mercredi une résolution qui aurait demandé l'avis de la
Cour de justice sur la compatibilité du Ceta, accord de libre-échange entre l'UE et le Canada, avec les traités de l'Union européenne.

Cette demande, émanant des Verts et soutenue par 89 députés, a été rejetée par 419 voix contre 258 pour et 22 abstentions.
Le Parlement européen doit encore donner son accord au traité, signé le 30 octobre entre les deux parties, pour permettre son entrée en vigueur prévue en 2017.
Les opposants invoquent les menaces qu'il ferait peser sur certaines politiques européennes et demandent à la Cour d'examiner la conformité avec le droit européen des tribunaux arbitraux qu'il prévoit pour régler les conflits commerciaux
transatlantiques.

Selon Sylvie Guillaume Vice-Présidente PS du Parlement européen la Conférence des Présidents a validé finalement mercredi le fait que les commissions Environnement, Emploi et Transports pourront soumettre leurs avis à la commission du Commerce International.

De fait, le vote de la plénière sera reporté au mois de février 2017.

Par ailleurs, il y a fort à parier que la Belgique saisisse la Cour de Justice de son côté.


Nous laissons donc la cyberaction en place pour que les retardataires puissent continuer à faire pression sur leurs euro-députés et leur signifier leur protestation contre un refus de la Majorité du PE de voter en faveur de la résolution d’envoyer le CETA devant la Cour de justice européenne.

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,

Je proteste contre un refus de la Majorité du PE de voter en faveur de la résolution d’envoyer le CETA devant la Cour de justice européenne.
Recevez mes salutations attentives à vos votes

 

11 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Traité Ceta: la commission d'évaluation promise par Macron installée jeudi
https://fr.investing.com/news/actualités-bourse/traité-ceta:-la-commission-d%27évaluation-promise-par-macron-installée-jeudi-498827  

Alain UGUEN
Le 03/07/2017 à 08:47:48

La mise en oeuvre du CETA signifie encore plus de dérèglementation, le triomphe absolu des lobbies les plus dangereux pour l'avenir de la planète et la perte complète de souveraineté tant des Etats européens que des simples citoyens. C'est le règne de la violence et du cynisme.

Françoise Carthieux
Le 28/02/2017 à 16:39:04

contre les OGM

Nanou
Le 26/02/2017 à 06:45:34

Les Eurodéputés qui ont voté en faveur du CETA sont des irresponsables ! Comment peut-on compromettre ainsi, le sort des générations futures ? Sont-ils achetés ou paresseux... ou les 2 ? Quelle compétence en matière d'Écologie ont-ils, au fait ? Je propose de les blacklister au nom de l'éthique et des valeurs humaines ?

Françoise Soubiran
Le 24/02/2017 à 15:58:34

Madame, Monsieur,

Je proteste contre un refus de la Majorité du PE de voter en faveur de la résolution d’envoyer le CETA devant la Cour de justice européenne.
Recevez mes salutations attentives à vos votes

François
Le 24/02/2017 à 14:55:37

comment peut-on accepter pour le peuple français un traité aussi inique????

francoise ligier
Le 24/02/2017 à 10:45:28

Madame, Monsieur,

Je proteste contre un refus de la Majorité du PE de voter en faveur de la résolution d’envoyer le CETA devant la Cour de justice européenne.
Recevez mes salutations attentives à vos votes

C. Dagan

Dagan
Le 24/02/2017 à 10:03:20

Envoyez le CETA devant la Cour Européenne avant qu'il ne soit trop tard pour réagir.Ne laissez pas faire, s'il vous plaît,après, vous ne pourrez plus rien faire !

Bouche
Le 24/02/2017 à 09:16:38

Croire à l'angélisme des multinationales, à la dérégulation des normes sanitaires ou autres, laisser les tribunaux "privés " être au dessus de nos propres lois, comment mesdames et messieurs les députés européens pouvez-vous nous faire croire que c'est pour notre bien ?
En sachant, qui plus est, que s'il n'y avait pas eu quelques lanceurs d’alerte bien informés, ces traités (TAFTA et CETA) auraient été signés en secret. Vous prêtez le flanc a des suppositions bien tendancieuses.

Christian Perez-Gil
Le 23/02/2017 à 23:53:27

Madame,Monsieur,

je proteste contre un refus de la majorité du PE de voter en faveur de la résolution d'envoyer le CETA devant la Cour DE JUSTICE EUROPEENNE.
Recevez mes salutations attentives à vos votes.

DB

babasse
Le 23/02/2017 à 19:23:02

Madame, Monsieur,

Je proteste contre un refus de la Majorité du PE de voter en faveur de la résolution d’envoyer le CETA devant la Cour de justice européenne.
que craignez-vous en le faisant?
Recevez mes salutations attentives à vos votes
 

defer
Le 23/02/2017 à 10:23:09

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !