image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Mme Royal, refusez le renouvellement de l'autorisation d'extraction de sable en Baie de Lannion

Mise en ligne du 03/10/2016 au 10/11/2016

Les arrêtés préfectoraux d'autorisation de travaux arrivent à échéance le 30/11.

Au nom du principe de précaution, Mme la ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, stoppez net tout nouvel arrêté autorisant ce massacre.

Bilan de la cyberaction :

3294 participants

Nous venons d'arrêter la cyberaction n°842 puisque sur ce point nous avons obtenu gain de cause : l'autorisation de travaux n'est pas renouvelée. De ce point de vue, la cyberaction, associée à d'autres actions, a abouti.
Mais c'est provisoire, l'extraction est suspendue par les services de l'Etat. Le Conseil d'Etat va rejeter les recours des associations. Le problème n'est en rien résolu : à tout moment le Préfet 29 peut accorder l'autorisation, dès que le climat sera "apaisé".
Apaisement pas prévu au programme : nous allons continuer d'agir, en direction des Préfets et de la CAN.
Cordialement.
Asso Peuple des Dunes de Batz à Bréhat le 09/11/16

Sable. Les opérations d'extraction suspendues en baie de Lannion
http://www.letregor.fr/dossiers/extraction-de-sable-segolene-royal-va-declencher-des-inspections_22009/  

Extraction de sable. "Pas indispensable" en baie de Lannion, selon …
http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lannion/extraction-de-sable-pas-indispensable-en-baie-de-lannion-selon-segolene-royal-08-11-2016-11285048.php  

Extraction de sable à Lannion : le Conseil d'État se prononcera "d'ici trois à quatre semaines" - France 3 Bretagne
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/extraction-sable-lannion-conseil-etat-se-prononcera-trois-quatre-semaines-1127375.html  

Présentation de la cyberaction :

L'exploitant (Compagnie Armoricaine de Navigation) a bénéficié d'une autorisation de concession par le ministre M. Macron en 2015.

Après 2 premières extractions de sable nocturnes les 7 et 8 septembre 2016, les pêcheurs professionnels ont pu mesurer l'impact immédiat dès les heures suivantes.
Ce n'est qu'un aperçu de ce qui attend cette zone à la biodiversité riche et fragile, coincée entre 2 zones Natura 2000.

L'extraction de sable est actuellement suspendue suite aux fortes mobilisations.
Il existe un moyen pour qu'elle ne reprenne pas : il faut que les autorisations préfectorales de travaux ne soient pas renouvelées.
Nous adressons ce courrier à Mme Royal (voir document PDF).

Soutenir l’association
https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer,

Je n'accepte pas que tout un écosystème subisse cette agression ravageuse et vous prie d'user de tout votre pouvoir, au nom du principe de précaution, pour que ne soient pas renouvelées les autorisations préfectorales de travaux que nous considérons tous comme une destruction programmée, accordée au bénéfice d'intérêts industriels, sous le prétexte infondé des besoins de l'agriculture bretonne, au détriment de l'environnement et de la vie locale.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l'expression de mes salutations citoyennes.

 


Notice: Undefined index: commentaire in /var/www/alternc/c/cyber/public_html/include/insertActionComBilan.inc.php on line 4

46 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Histoire encore à mettre hors-la-loi et hors de bon sens

Bibillo
Le 13/02/2017 à 17:30:41

L'utilisation de ressources naturelles non renouvelables met en péril des écosystèmes marins fragiles.Le sable est utilisé notamment pour le béton, contributeur de 5% des gaz à effet de serre au niveau mondial.

Martine Leblond
Le 09/02/2017 à 13:17:06

STOP ! PLUS AUCUNE EXTRACTION DE SABLE ! LA NATURE NE PEUT PLUS SUPPORTER TOUTE CETTE POLLUTION , TOUT CE QUI LUI EST PRELLEVE .

Caze Michele
Le 08/02/2017 à 19:05:42

Diminuons nos besoins en sable qui se raréfie, c'est à dire diminuons nos besoins en béton, construisons avec les matériaux high-tech naturels que sont le bois, la terre, la paille etc.

Philippe Mauclaire
Le 08/02/2017 à 16:36:53

Chaque fois qu'on touche à la nature cela a des répercussions sur notre futur

Marie Dumauret
Le 08/02/2017 à 16:01:56

Pour faire plaisir sans doute à un ami, monsieur Emmanuel MACRON a signé un décret autorisant l'extraction de sables en baie de Lannion faisant fis du désaccord unanime des élus locaux et des associations de défense du littoral et de la protection de la nature . Il n'a pas pris en compte non plus les répercussions économiques de cet acte sur l'ensemble de la population bordant la côte de Granit Rose et vivant essentiellement du tourisme. L'Ile aux Moines , réserve naturelle d'oiseaux marins devra -telle être désertée par les Macareux, les Guillemots et autres oiseaux rares qui viennent pondre sur ce lieu unique et nourrissent leurs petits de lançons qu'ils viennent chercher dans le sable de cette baie.
Madame, en tant que ministre de l'écologie , il est de votre devoir d'annuler ce décret. La faune de cette réserve naturelle en dépend. Vous satisferez ainsi non seulement les bretons mais tous les citoyens français qui comme moi ont eu plaisir à découvrir ce territoire mais surtout qui aimeraient encore le faire découvrir aussi à leurs enfants et petits-enfants

MARIA
Le 08/02/2017 à 13:22:48

Non à Macron et à la députée Corinne Erhel qui le soutient !!!

Yann-Loeiz Kabell
Le 08/02/2017 à 12:24:35

Il est grand temps qu'elle se barre et que le Macron n'y revienne pas parce que là c'est le début de la fin.

Sylvie BRANDT
Le 08/02/2017 à 12:05:55

Nous n'avons qu'une planète.

Isabelle
Le 08/02/2017 à 10:58:13

En général, Ségolène Royal n'est que le porte-voix des lobbies. Les extractions en mer ont été autorisées par E. Macron avant son départ. Et S. Royal le rejoint. Mais sait-on jamais ?

Farrachi
Le 08/02/2017 à 10:37:44

Il est URGENT d'arrêter ces "ponctionnements" de la Nature. Le respect s'impose vis à vis d'elle et de notre Planète. Merci d'arrêter le massacre !!!

Agnès Falgoux
Le 07/02/2017 à 20:57:33

Mme Royal, dégagez le paysage!!!

DOMINIQUE BOUTS
Le 07/02/2017 à 11:02:21

Fort heureusement tous les cinq et pendant 6 mois environ il y a une campagne électorale ! L'on sent bien poindre là derrière la "guerre" déclenchée avec un certain 'Mr M'...

Qu'en dira ce fringuant candidat s'il est interrogé sur la question ?

Yves
Le 07/02/2017 à 09:38:34

L’« amnésie » d’Emmanuel Macron sur les sables de Lannion

A Quimper, le 16 janvier, le candidat à la présidentielle a nié avoir autorisé aucune extraction, disant n’avoir donné « que des permis de recherche », ce qui est faux.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/17/l-amnesie-d-emmanuel-macron-sur-les-sables-de-lannion_5064204_4355770.html  

Dominique Beaucé
Le 25/01/2017 à 14:41:59

quelle arrête cette conne de tout détruire de notre beau pays franchement elle ne sait pas quoi faire cette conne quelle dégage et vite vite vite !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Cecilia Salza
Le 04/11/2016 à 16:48:44

La nature n'est pas une poubelle, elle ne peut se renouveler continuellement. Nous lui devons tant que nous nous devons de la protéger car elle ne peut se défendre seule. Pensez plus tôt à la beauté qu'elle nous offre, à la sérénité qu'elle nous apporte, au bonheur d'exister dans un monde encore sauvegardé.Toutes ces valeurs que l'on ne peut acheter nous voulons les garder le plus longtemps possible et les offrir à nos enfants et petits-enfants. Alors pas touche à notre sable, sinon nous continuerons encore et encore à nous battre

un anonyme
Le 31/10/2016 à 19:49:42

Comme vous le savez, la nature a horreur du vide. S'ils retirent du sable dans un endroit, le trou créé ne le restera pas. Nos plages vont disparaitre. On mettra ça sur le compte du réchauffement climatique !!!!!!

un anonyme
Le 31/10/2016 à 09:01:20

Ecoutez sur internet la chanson du groupe québécois "Les cowboys fringants" titre "Plus rien" et vous saurez tout sur la folie de certains spécimens de l'espèce humaine... Arrêtons-les avant qu'il ne soit trop tard !!!

Patrick Bouillaud
Le 29/10/2016 à 22:29:08

Du sable coquiller pour l'agriculture? Certes les sols bretons sont un peu acides, mais il n'est pas nécessaire d'avoir un PH neutre pour faire de bonnes récoltes. Il y a aussi d'autres sources d'apport calcaire.Etc... Si nous voulons nous pouvons facilement faire autrement.

Tadig
Le 29/10/2016 à 16:17:23

Non au massacre des plages de sable qui ne sont pas seulement des endroits agréables, mais aussi des écosystèmes indispensables à la vie marine.

jacquito17
Le 28/10/2016 à 20:26:20

Il est évident que si les habitants de la région concernée par l'exploitation privée de leur territoire s'y opposent pour des motifs environnementaux, il serait mal venu politiquement d'en tenir aucun compte.
Le contraire procéderait à la provocation de la population, signe supplémentaire -s'il en fallait - de l'impuissance publique.
Les électeurs sauront en tirer les conséquences.

Rocyaxmor
Le 24/10/2016 à 10:45:46

Et ça continue... Tout ça pour enrichir qui ???

christine2245
Le 20/10/2016 à 09:36:18

c'est le plus beau pays du monde , vous allez pas nous faire çà non d'un chien !!!!!

patrice leprettre
Le 16/10/2016 à 12:12:56

aucune étude fiable à l'extraction.
Honte au ministre (M. MACRON)
Que fait la ministre de la mer ?
Pourquoi ne pas faire passer cette zone en
NATURA 2000.

un anonyme
Le 16/10/2016 à 12:06:23

je suis nee au yeaudet dant la baie de lannion dans les annees 70 extration de sable etait deja pratique au large il sufit de se rappeler les degats que cela avait provoque sur les font marin {disparition des coquillage envasement de la cote etc on a vraiment la memoire courte

gui
Le 16/10/2016 à 12:06:15


Bonjour en tout état je ne voterais pas pour les sociales.
ENCORE BIEN MOINS POUR HOLLANDE ET SURTOUT MACRON.

Marcel le madec
Le 16/10/2016 à 10:27:32

N oublions surtout les ELECTIONS à venir!!!

un anonyme
Le 14/10/2016 à 10:16:26

Nous savons que cette région est très prisée par le tourisme en général! Alors faisons en sorte que cela continu et de préserver ce site si exceptionnel pour les générations à venir.
Merci

un anonyme
Le 13/10/2016 à 17:17:28

Evitons les saccages de toutes sortes. Lorsqu'il y a des solutions, il faut s'en saisir !
Et lorsqu'il n'y en a pas, il faut renoncer à faire ce que l'on regrettera tôt ou tard d'avoir fait ou laissé faire !

la montagne
Le 09/10/2016 à 12:17:18

eh oui, ils se sont fait sortir de Bretagne sud, les marchand de sable, et cherchent encore et toujours une jolie baie cernée de
de plages ou dunes a pomper discrètement tout en nous jurant que le sable ne bougeras pas,
qui a fait des trous dans le sable connaît
la réponse ....
sans compter l'environnement ............


un anonyme
Le 07/10/2016 à 08:35:17

Stop au massacre des habitants de la dune subaquatique : lançons gorgones raies alevins et juvéniles divers. Faune et flore très menacée. Chaîne alimentaire foutue. Départ des bars turbots lieus et autres poissons nobles. Turbidité lumière bruit sans fin. Stop au massacre. Leur suceuse aspire TOUT.
POUR DU FRIC UNIQUEMENT. UNE HONTE!

Venner yann
Le 06/10/2016 à 18:56:42

Stop au massacre des habitants de la dune subaquatique : lançons gorgones raies alevins et juvéniles divers. Faune et flore très menacée. Chaîne alimentaire foutue. Départ des bars turbots lieus et autres poissons nobles. Turbidité lumière bruit sans fin. Stop au massacre. Leur suceuse aspire TOUT.
POUR DU FRIC UNIQUEMENT. UNE HONTE!

Venner yann
Le 06/10/2016 à 18:56:29

Maintenir des emplois, oui, mais as à n'importe quel prix.
Merci de bien vouloir prendre en considération cette requête.

Dominique BARES
Le 06/10/2016 à 09:25:38

Un peu de bon sens s-il vous plait!

Annick SOGNE
Le 05/10/2016 à 11:24:53

un dossier construit sur un immense mensonge= les agriculteurs bretons ont besoin de maerl/sable coquillier pour amender leur sols. VRAI mais FAUX= les extractions actuelles sur d'autres gisements anciens couvrent et au-delà les besoins agricoles bretons.Le reste est exporté ou utilisé pour être valorisé au seul profit d'un industriel malouin. Que l'on arrête de nous prendre pour des ... (au choix)!

philippe soufflet
Le 05/10/2016 à 10:23:11

Arrêtons de tout détruire jusqu'à ce qu'il ne reste rien qu'une planète ravagée où nous ne pourrons plus que survivre.

laurence mertz
Le 05/10/2016 à 09:18:16

La côte de granit rose est un bijou naturel, d'ailleurs c'est pas pour rien que Ploumanac'h a été élu village préféré des français, qui réunit un ensemble d'atouts écologiques comme, par exemple la réserve des sept îles, un des plus hauts lieux de rassemblement d'animaux marins, spécialement des oiseaux, d'Europe.
Ils se nourrissent principalement de poissons que l'on trouve, à l'origine de leur chaîne alimentaire, dans les dunes de sable sous marines que l'on va détruire.
De plus, en suçant le sable à proximité de la côte, on va faire fondre les plages si belles de cette côte.
Il y a bien longtemps, je me suis précipité avec tant d'autres pour lutter contre la première marée noire affectant cette côte, ce n'est pas maintenant qu'on va baisser les bras pour la laisser détruire d'une autre façon, au nom du fric... Non, c'est non à la destruction de la Bretagne, ici et ailleurs !

René KERHOUSSE
Le 04/10/2016 à 23:12:49

encore une offense irrémédiable à la nature!

carlotti mireille
Le 04/10/2016 à 22:35:14

La terre ne nous appartient pas, elle appartient aux génération A-venir

Farce DEBOUC
Le 04/10/2016 à 19:33:05

Est ce qu'elle en aura le pouvoir si tant est qu'elle en ait envie ?
Vu l'épisode des boues rouges où Valls est passé outre son avis et a autorisé de nouveau la pollution, je me pose la question.

Hélène Bureau
Le 04/10/2016 à 18:13:29

Les efforts de recherche et développement des entreprises sont très insuffisants, elles perpétuent leurs techniques anciennes, rentables pour elles, mais insoutenables pour la biodiversité nourricière de la planète.

L'interdiction pure et simple par l'Etat du pillage des biens communs est indispensable pour amener les entreprises à s'engager dans un développement durable de leur activité.
L'Etat doit arrêter de céder au chantage permanent à l'emploi et s'attacher à défendre l'intérêt de TOUS.

Et c'est possible !

christian Roy
Le 04/10/2016 à 17:28:26




luttons encore et encore!

Mondo
Le 04/10/2016 à 16:58:22

On défigure un bord de mer en draguant à outrance son sable, pour bétonner et enlaidir la côte et l'arrière pays avec des maisonnettes "résidences secondaires" inhabitées pendant les trois quarts de l'année.

Roland Peccoud
Le 04/10/2016 à 16:57:30


Tout n'est pas possible dans la nature. L'argent n'est pas roi.

marie madeleine mestre
Le 04/10/2016 à 15:20:08

Arrêtons de systématiquement massacrer les ressources de la planète à des fins purement commerciales.

Alix REGNIER
Le 04/10/2016 à 15:13:42

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !