actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

victoire pour Gabriel Dufils

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

La Terre vue depuis l’espace

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Demande d'Expertise Judicaire Indépendante sur le Compteur Linky

Mise en ligne du 02/09/2016 au 03/10/2016

DEMANDE D'EXPERTISE JUDICIARE LINKY - EDF
Deux propriétaires demandent une expertise judiciaire indépendante sur un compteur Linky qui affiche une augmentation de la consommation d’électricité de 500%, sans justification apparente.

Bilan de la cyberaction :

2762 participants

Depuis fin juillet, c'est le black-out à l'ex-hôtel Liberté, avenue Maginot ; à Tours-Nord. Privés d'électricités, les locataires – otages d'un conflit d'ordre privé entre la SCI ACF et son cogérant Amis Hossein d'une part et Enedis d'autre part – quittent les lieux les uns après les autres. Presque tous.

Pour autant, le combat, porté sur le terrain judiciaire, n'est pas terminé. En ordonnant, hier, une expertise technique des compteurs par un expert indépendant, le tribunal prolonge le suspense.
Une décision accueillie plus que favorablement par Me Marc Morin qui, le 6 septembre dernier, en référé, proposait déjà : « Si ErDF est sûr que ces compteurs sont fiables, il lui suffit de ne pas s'opposer à ma demande d'expertise. »
Le délibéré est tombé hier. « Provision réduite de moitié (10.000 € pour la SCI ACF et expertise technique des compteurs par un expert indépendant (avec consignation de 2.000 € pour Enedis). »
Une bonne nouvelle, donc, pour l'avocat de la SCI ACF en conflit avec EDF depuis des années, suite à l'explosion de la consommation consécutive à l'installation de nouveaux compteurs. « Ce ne sont pas des Linky, mais c'est presque la même chose. C'est le principe de télécontrôle à distance qui est mis en cause. »

L'expertise mettra-t-elle au jour un dysfonctionnement ?

En ordonnant l'examen du compte et de l'historique des appareils en question, par un expert indépendant, le tribunal espère avoir l'explication de l'augmentation de près de 40 % de la consommation, contestée depuis des années par M. Hossein. Une explosion qui, selon les requérants, ne pouvait provenir que d'un dysfonctionnement.
L'autre volet – social – de ce dossier, serait en passe d'être réglé. Toutes les personnes en situation régulière ont été relogées ou ont trouvé une solution alternative.
Malgré tout, il resterait encore quelques personnes à vivre dans des conditions incompatibles avec la décence.
« Le problème, c'est que ça s'accumule dans la rue », constatait encore hier soir la responsable de Chrétiens migrants, association qui louait plusieurs studettes pour y loger des migrants avant que l'électricité ne soit coupée au Liberté. « J'ai encore quinze gosses de 8 mois à 12 ans (dont un lourdement handicapé) et une dizaine de parents sur les bras. Du Kosovo, de Géorgie, d'Arménie… Il n'y a plus rien au 115, le Secours catholique est fermé, alors, ils viennent ici. » Et de conclure : « Y'a plus rien pour les pauvres. »
Entre la rue et l'indécence…

Présentation de la cyberaction :

Après 8 ans de procédure, 2 propriétaires d'une résidence à Tours se voient réclamer 120 000 euros de facture d'électricité. Le motif : les compteurs Linky, dits "intelligents", auraient omis de comptabiliser 200 000 kw/h d'énergie.

Les compteurs en questions sont des Landis+ GYRZMD126 ou L18C5. Il s'agit de la première génération de compteurs Linky, fonctionnant par téléreport (c'est à dire que le compteur fait le lien entre la résidence et le centre de payement sans intervention humaine nécessaire).

Evolution des factures :

2012 et 2013 : environ 16500 euros/an
2014 : environ 14200 euros (mais ERDF a remboursé 4000 euros après vérification du compteur, on arrivait donc à environ 10200 euros).

2015 : 59 000 euros
2016 : 70 000 euros
quelques articles marquants :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/08/02/Une-centaine-de-locataires-sans-electricite-depuis-vendredi-2799617  

http://www.20minutes.fr/societe/1903495-20160801-tours-apres-litige-proprietaire-edf-120-locataires-retrouvent-prives-electricite  

TV :

https://www.youtube.com/watch?v=kz-aNjwzslI  


La lettre qui a été envoyée :


Monsieur de Préfet,

Suite à une augmentation de facture d'électricité de près de 500% dans la résidence Liberté de Tours Nord le différent avec ERDF maintient les locataires dans une situation très inconfortable depuis le 29 juillet 2016, puisque ceux-ci sont privés d'électricité. Si des propositions de relogement sont actuellement en cours de procédure pour les locataires, les propriétaires sont dans l'incapacité de louer leur bien.
Je sollicite donc une expertise judiciaire indépendante sur un compteur Linky qui affiche une augmentation de la consommation d’électricité de 500%, sans justification apparente.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de mes respectueuses salutations.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

101 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Est-ce qu'il y aurait parmi vous une personne en possession d'un compteur LANDYS Gr+ et d'une facture au tarif bleu dépassant les 100 000 kwh, svp ?
EDF prétend que leur logiciel est resté à l'heure des compteurs électromécaniques et qu'ils ne peuvent pas facturer au dessus de 100 000kw/h. C'est pour cela qu'ils passent par un retour à zéro sur 5 chiffres pour émettre les factures sur les compteurs électroniques LANDYS Gr+ à 6 chiffres avec un lien extérieur (télé-report).
Etant en expertise avec un expert nommé par les tribunaux, nous avons des problèmes de compréhension. L'expert disait au départ qu'il ne pouvait pas y avoir de retour à zéro car les compteurs sont électroniques, mais aujourd'hui, après lecture de nos factures, il constate qu'il y a des retours à zéro sur celles-ci. EDF prétend ne pas avoir de logiciel pour facturer les compteurs à 6 chiffres et utiliser les logiciels des compteurs électromécaniques à 5 chiffres. Cela peut leur donner les moyens d'effectuer un rattrapage sur n'importe quel compteur électronique, en prétendant qu'il y a eu des retours à zéro non facturés.

Christophe SCI ACF
Le 01/02/2017 à 13:00:04

Robn des Toits, pouvons-nous toujours compter sur votre soutien, comme promis ? Nous sommes étonnés de votre silence. Impossible de vous joindre que ce soit par mail ou par téléphone.
La justice a ordonné la nomination d'un expert. Ce même expert, ne comprenant pas le fonctionnement d'un téléreport, veut analyser le bâtiment pour connaître le kw susceptible d'être utilisé. Il a cependant été étonné de constater que ce sont des compteurs électroniques avec un lien, des Landys Gr+ (première génération de Linky).
Nous avons besoin de votre expert pour le 31 janvier à 14h, svp. Cette action nous aidera à mettre en évidence les contradictions d'EDF, qu'il s'agisse de notre dossier ou de celui d'autres personnes qui pourraient comme nous se retrouver privées d'électricité (énergie = première ressource de vie).

Contact : 06 14 48 11 10

Si d'autres organismes ou personnes que Robin des Toits souhaitent nous aider en nous proposant leur expert agréé, contactez-nous à ce même numéro.
Merci par avance !

Hossein

un anonyme
Le 03/01/2017 à 13:42:07

au secours !!!! c'est un monde de fous

Pascale Berland
Le 28/11/2016 à 21:08:17



ces compteurs sont garantis moins longtemps que les anciens, impossible de les assurer, la facture d'électricité augmente de toute façon. De plus leurs ondes sont nuisibles ce qui est contesté par ENEDIS. EDF a besoin d'argent et de plus en plus à cause des problèmes générés par le coût de plus en plus important de l'énergie nucléaire!

Karin dupont
Le 07/11/2016 à 19:18:53

je suis contre cette merde de compteur linky je n'en veux pas chez moi même si ils viennent pour me l'imposé je vais les sortir de chez moi avec fusil si il le faut

FELIX robert
Le 07/11/2016 à 16:46:46

Enedis m'avait informée de la pose sans aucun dérangement pour moi (locataire à Nice)d'un compteur Linky. je ne voulait pas de ce compteur. j'ai demandé l'avis d'un juriste qui m'a fait savoir que le maire de Nice avait donné son accord donc que je ne pouvais m'y opposé. Un jour, un seul coup frappé à ma porte d'appartement, et un seul coup de sonnette par parlopohone, "je viens de la part d'EDF (ou Enedis?) poser un compteur". MAIS, en ville, il est très fréquent d'entendre cette même demande de la part de n'importe qui souhaitant entrer sans clef!! Je n'ai pas donné suite à ces 2 timides anifestations. Sortant de mon appartement, : les compteurs linky étaient tous posés! J'ai dit mon désaccord sans succès. En quoi un maire a-t-il le droit d'imposer ce genre de chose? Dans quel but???!!! On peut craindre une ignorance, un manque d'information indépendante, ou autre chose.........

odleg
Le 07/11/2016 à 12:13:13

Monsieur de Préfet,

Suite à une augmentation de facture d'électricité de près de 500% dans la résidence Liberté de Tours Nord le différent avec ERDF maintient les locataires dans une situation très inconfortable depuis le 29 juillet 2016, puisque ceux-ci sont privés d'électricité. Si des propositions de relogement sont actuellement en cours de procédure pour les locataires, les propriétaires sont dans l'incapacité de louer leur bien.
Je sollicite donc une expertise judiciaire indépendante sur un compteur Linky qui affiche une augmentation de la consommation d’électricité de 500%, sans justification apparente.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de mes respectueuses salutations.

dupoty
Le 20/10/2016 à 12:57:35

NEWS DU 19102016

Clear Sound, Styling Sleek, et Micro-ondes Radiation
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2650  

Micro-ondes, Wifi, et d'autres signaux EMF liés à des maux de tête, la fatigue, la dépression, l'anxiété, et plus
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2653  

Les ondes du Linky conformes pour “La Dépêche.fr”
: http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2656  

Compteur Linky Tout le monde est concerné pour « La Provence »
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2658  

AVANTAGES ERDF ET INVONVENIENTS par "Pic Bleu"
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2663  

Pour « le Journal d’ici »,TARN : Des compteurs Linky mesurés
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2661  

Marché de l’énergie : Des Français favorables au chèque énergie et partagés sur Linky
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2666  


Compteur Linky: mesures dans le Tarn par « Energie 2007 »
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2671  

Enquête Tripwire: Smart Grids Manque Cyber Security Protection
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2674  

Compteur Linky : les nouveaux mensonges de MAIRE-Info
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2676  

Correction des 2 liens de la NEWS d’hier:

L'attaque de l'industrie sans fil sur la qualité de vie : 2 témoignages
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2642  

RÉPONSE DU GOUVERNEMENT AU RAPPORT du COMITÉ PERMANENT SUR LE DROIT DE LA SANTÉ (Canada)

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2644  

un anonyme
Le 19/10/2016 à 18:53:08

NEWS:

La Ville de FORT ST JOHN reçoit une demande pour deux poteaux de services publics communs
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2623  

Les joueurs prêts à composer avec la 5G
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2626  

Meilleures pratiques pour la sécurité IdO (Internet des Objets) : Spotlight Expert
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2630  

Groupe de sécurité de la construction vise à sensibiliser l'exposition aux rayonnements RF
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2632  
Lettre de L'honorable Jane Philpott, député et Ministre de la Santé

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2635  

Contentieux de la radiation cellulaire
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2638  

Courbevoie, la première commune qui vous connecte à Internet par "Li-Fi"
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2640  

L'attaque de l'industrie sans fil sur la qualité de vie : 2 témoignages
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=26422  

RÉPONSE DU GOUVERNEMENT (Canadien)AU RAPPORT du COMITÉ PERMANENT SUR LE DROIT DE LA SANTÉ

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=26444  

un anonyme
Le 19/10/2016 à 09:36:29

NEWS

Opposition au plan de ComEd/Exelon : A Chicago les fonctionnaires disent que les changements nuiraient aux clients à faible revenu
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2605  

Traduction de la lettre parlée dans l’article : http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2605  
ici:
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2609  

ACTION DE CE JOUR A ALBANY, VILLE DE 30 000 HABITANTS, CAPITALE DE L’ETAT DE NEW YORK.
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2611  

Les raisons fondamentales pour lesquelles les ordinateurs portables ne doivent pas être utilisés sur vos genoux
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2614  

Rayonnement et Radiofréquence : blessures des arbres autour des stations de base de téléphonie mobile
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2616  

Un petit site cellulaire infographique de fournisseur d'infrastructure sans fil : Crown Castle.

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2618  

un anonyme
Le 18/10/2016 à 10:27:59

NEWS:

La tromperie de PSO (Public Services Oklahoma)
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2556  

Hôpital Mainstream (Toronto) reconnait officiellement la sensibilité électromagnétique
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2589  

EAU INTELLIGENTE
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2569  

GB: Des centaines d'emplois menacés
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2572  

Nouveau procès des compteurs en Virginie
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2591  

WiFi et périphériques études
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2593  

Ventes aux enchères de notre santé !
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2598  

LES CONSÉQUENCES DE LA VENTE AUX ENCHÈRES : Stations FM qui ont peu de portée mais qui pénètrent profondément:
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2600  

Les téléphones cellulaires et Wifi champs nuisent-ils à votre corps?
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2603  

un anonyme
Le 17/10/2016 à 13:23:34

Le rayonnement à vos pieds par les plaques d’égout.

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2550  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 11:44:43

Sexy, Linky ?

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2547  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 11:19:43

7e Rencontre des Sentinelles du Climat sur le thème : « Linky : Danger ou atout pour les citoyens et la transition énergétique ?

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2545  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 11:07:19

Les compteurs Linky doivent arriver en 2019-2020 à Fontenay-Trésigny: une habitante s’inquiète

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2541  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:59:15

Compteur Linky : pourquoi un village vient d'être condamné

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2539  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:46:43

Les préoccupations des compteurs intelligents aux USA

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2535  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:37:39

La Chine interdit les scanners à rayons X dans les aéroports

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2537  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:34:06

La Chine interdit les scanners à rayons X dans les aéroports

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2537  

un anonyme
Le 16/10/2016 à 10:33:49

Une autre information qui ne va pas plaire mais bien réelle pourtant , le Gazpar:

L'Europe bat l'Amérique du Nord pour devenir le plus grand marché des compteurs de gaz intelligents

En anglais: http://www.ibtimes.co.uk/europe-beats-north-america-become-biggest-smart-gas-meter-market-1585999  

Les nouvelles règlementations en matière d'efficacité énergétique de l'UE, stimule la demande pour les compteurs intelligents sur le marché européen.
L'Europe est devenue le plus grands demandeur de compteurs de gaz intelligents sur le marché du monde, dépassant l'Amérique du Nord, selon un nouveau rapport.

Les nouvelles règlementations en matière d'efficacité énergétique de l' UE et un déploiement permanent des compteurs d'électricité intelligents en France, Italie, Royaume - Uni et les Pays - Bas ont contribué à stimuler la demande sur le marché européen.

Le rapport, rédigé par Frost & Sullivan, a également affirmé que le marché Asie-Pacifique, hors Chine, dépassera également l'Amérique du Nord d'ici 2018.

Un compteur intelligent est un compteur de gaz et d'électricité qui peuvent envoyer numériquement les relevés de compteurs aux fournisseurs d'énergie. Cela peut assurer les factures d'énergie plus précis.

"L'adoption d'une législation favorable, comme le troisième paquet énergie de l'Union européenne, a donné une impulsion importante à la croissance des solutions de comptage avancées", a déclaré Maximilian-Eckart Wernicke, énergie et environnement consultant chez Frost & Sullivan.

«Sans un mandat à l'échelle nationale, les services publics de gaz auraient négligé la population et offert des compteurs intelligents de gaz uniquement pour les clients industriels et commerciaux ayant une consommation annuelle de plus de 1.500.000 kWh."

un anonyme
Le 12/10/2016 à 17:14:33

Les faits semblent donner raison à Sarkozy: "nul ne pourra s'opposer au Nouvel Ordre Mondial"

Les expéditions de compteurs intelligents en Europe augmenteront de 105 % jusqu’en 2018, dit Berg Insight

La France et le Royaume-Uni enregistreront une hausse des envois pour les deux années à venir avec l'Autriche, l'Irlande, les Pays-Bas, la Norvège, la Roumanie et l'Espagne identifiés comme autres points chauds.

En anglais: http://www.wireless-mag.com/News/43348/smart-meter-shipments-in-europe-will-grow-105-until-2018-says-berg-insight.aspx  

Les livraisons annuelles de compteurs d'électricité intelligents en Europe va plus que doubler dans les deux prochaines années, un nouveau rapport de recherche de la firme d'analystes M2M / IdO Berg Insight dans son estimation. Le marché a accéléré en 2016 et les ventes devraient atteindre 13,5 millions d'unités au cours de l'année, rapporte Berg.

Les expéditions annuelles de compteurs électriques intelligents en Europe vont plus que doubler dans les deux prochaines années, un nouveau rapport de recherche de l’analyste de M2M/IoT selon les prédictions de la firme Berg Insight . Le marché s’est accéléré en 2016 et les ventes devraient atteindre 13,5 millions d’unités au cours de l’année, selon le rapport de Berg . En 2018, la demande annuelle est prévue pour atteindre un niveau sans précédent de 27,6 millions d’unités. Le pic des expéditions annuelles de l’ordre de 25 millions d’unités par an sera maintenu jusqu'à la fin de la décennie.

Tout d’abord, les masse-déploiements attendue en France et au Royaume-Uni sont en cours d’être obtenus. Deuxièmement, Enel est sur le point de lancer la deuxième vague de déploiement de compteurs intelligents en Italie, comme les appareils de première génération atteignent la fin de leur durée de vie technique de 12 – 15 ans. » Le rapport identifie également l'Autriche,l'Irlande,le Pays-Bas,la Norvège,la Roumanie et l'Espagne comme autres points chauds pour les compteurs intelligents dans les années à venir. Les perspectives pour l’Allemagne, cependant, restent négatif à court terme. Alors même que le pays a récemment adopté un nouveau cadre règlementaire pour la mise en place de compteurs intelligents, les déploiements à grande échelle sont encore pour quelques années à venir. Contrairement à la plupart des autres pays en Europe de l’Ouest, l’Allemagne déploiera seulement les compteurs intelligents obligatoires pour environ 10 % des clients avant 2028. Berg Insight croit qu’un déploiement à grande échelle ne peut pas être achevé avant les années 2030.

un anonyme
Le 12/10/2016 à 16:26:15

Avez vous reçu cette information par mail:

"il y a désormais plusieurs cas de pose du Linky malgré la sommation, celle-ci ne sert donc pas à empêcher la pose mais simplement à attaquer Enedis ensuite pour ne pas avoir respecté la sommation : il faut donc ensuite se munir d'avocats, de temps (années ?), et de courage... sans certitude de gagner au final.

A ce jour, la seule bonne parade contre les gazpar est que la commune n'autorise pas GrDF à installer les concentrateurs sans lesquels les gazpar sont inutiles... Cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/canard-gazpar-st-macaire-23dec2015.jpg"  

Stéphane

Nous y sommes, il faut prendre un avocat! Pour attaquer sur quoi puisque Enédis et l’état ont leurs propres experts, études.....A moins d’être reconnu du bout des ongles à la moelle épinière comme Super électrosensible!

Personnellement j'opterais pour le filtre dont certaines personnes ont parlé. Mais quel modèle et référence? Solution qui semble la moins onéreuse qu'un procés. Autres solutions? Merci.

un anonyme
Le 10/10/2016 à 17:01:51

Voyons qui raconte la vérité à leurs adhérents ou sympathisants et autres collectifs en diffusant des affirmations erronées!!!.

Aux Apôtres de Next-up: vous a t’on transmis ces échanges de la part de votre gourou ou bien vous les a t’on cachées?

4 Echanges entre 3 principaux opposants au Linky: Annie de Santepublique, Marc Filterman, spécialiste des ondes et Hugo de Next-up.

J’ai supprimé les noms des personnes citées par X ou Y. J’ai copié-collé tel quel avec les fautes d’orthographes éventuelles.

1°) ANNIE DE SANTEPUBLIQUE::
”Au sujet des photos de sondes, un correspondant m'envoie les compléments suivants :

"observations :

comme Marc Filterman l'a vérifié et mis dans son mail, j'ai fait de même et si on fait un agrandissement d'une des photos de la sonde figurant dans
l'article du Dauphiné, on voit bien que celle ci commence à 9Khz, donc L’ANFR CONTRAIREMENT A CE QUE DIT NEXT-UP, a bien pu mesurer les
fréquences correspondantes du CPL utilisé par le LINKY :

 www.ledauphine.com/images/089EEFE8-C5AB-4DFF-8A61-EEA39704FFE1/LDL_V0_12/un-technicien-en-train-d-installer-l-appareil-de-mesure-a-20-centimetres-du-compteur-linky-c-est-la-limite-pour-relever-les-donnees-explique-t-il-1475695163.jpg..   " target="_blank">http://s-    www.ledauphine.com/images/089EEFE8-C5AB-4DFF-8A61-EEA39704FFE1/LDL_V0_12/un-technicien-en-train-d-installer-l-appareil-de-mesure-a-20-centimetres-du-compteur-linky-c-est-la-limite-pour-relever-les-donnees-explique-t-il-1475695163.jpg..  
par contre la deuxième photo montre bien une autre sonde et démarrant à 100khz

 www.ledauphine.com/images/06AB25DB-AFAA-4C9D-83E6-946681346CED/LDL_V0_12/title-1475695163.jpg..   " target="_blank">http://s-    www.ledauphine.com/images/06AB25DB-AFAA-4C9D-83E6-946681346CED/LDL_V0_12/title-1475695163.jpg..  


(lien d'origine de l'article :
http://www.ledauphine.com/actualite/2016/10/05/leur-but-expliquer-comment-fonctionne-le-compteur-linky  

La marque NARDA propose aussi des appareils dont le départ des mesures est bien 100 Khz (j'en ai trouvé également dans un PDF datant de 2012
mais n'ai plus le lien ) :


http://www.nardasts.com/pdf/hochfrequenz/E0249_A_Product_information_SRM_Isotrope_H-Feld-Antenna.pdf  

CONCLUSION: NEXT-UP NE PEUT PAS DIRE QUE L’ANFR N’A PAS FAIT DE MESURE DU CPL car le premier appareil le permet. La présence de l'autre démarrant à 100khz
c'est probablement pour savoir s'il y a des harmoniques qui ont été généré qui vont au delà de la fréquence initiale du CPL du LINKY.


COMME NEXT-UP A REAGI EN DIFFUSANT UNE CONCLUSION ERRONEE à X et Y, il est plus
que nécessaire qu'une mise au point soit faite pour éviter de faire perdre du crédit à la
lutte contre le compteur. Tous deux y compris Next Up diffusent massivement auprès des collectifs et il ne faudrait pas que cela se retourne contre eux.

L'incompétence de l'ANFR a été mis en lumière par le Criirem dont la qualité des mesures est sujette à caution :

http://www.criirem.org/autres-emetteurs/alerte-compteurs-linky-anfr   “

2°) MARC FILTERMAN SPECIALISTE EN ONDES, auteur de ‘l’armée des ombres”1999 (qui n’est plus publié depuis 2004: http://filterman.comlu.com/gsm.htm)  

J'ai rajouté les adresses emails de ceux qui ont été destinataires entre-temps suite à mes remarques, et voici ma réponse suite aux questions d'hier d'H. et A.

J'avais complètement oublié de regarder la doc du SRM 3000, que je viens de ressortir.

Je ne sais plus qui a fait la remarque sur les sondes qui commencent à partir de 100 KHz.

Il y a plusieurs sondes, mais il y a aussi celles de 100 à 3GHz et 100KHz à 6GHz pour le NBM500 qui remplace l'EMR (mais elles n'ont pas la même forme pour ce dernier).

L'ANFR disposait depuis longtemps d'un SRM3000 (3GHz), les derniers qu'ils ont acheté sont des SRM3006 (6GHz).

Pour le SRM3000 3GHz, il y a plusieurs sondes :

100 KHz à 250 MHz, en champ magnétique
100 KHz à 300 MHz, en champ magnétique

100 KHz à 300 MHz, en champ électrique

27 MHz à 3 GHz en champ E

75 MHz à 3 GHz en champ E

mais il ne supporte pas les sondes 9KHz contrairement au SRM 3006 (voir liste sur le bas de la photo).

Autre particularité, la sonde magnétique utilisée 100KHz/250MHz pour le linky appartient au LNE, Laboratoire national de métrologie et d'essais, et non pas l'ANFR

3°) HUGO DE NEXT-UP:

Nous maintenons que la sonde pour le CE du Linky est inappropriée, mais surtout cela démontre qu’ENEDIS, l’ANFR, le LNE, l’ADEME et c’est nouveau d’autres officines COMMERCIALES se tiennent tous (le cartel Linky) par la main pour faire l’apologie du système connecté Linky, mais aussi cracher sur Next-up !

Nous les connaissons tous, nous savons leurs impartialité et trouvons scandaleux que des sociétés commerciales se permettent de critiquer une ou des organisations environnementales (mélange des genres).

Jusqu’à ce jour, déontologie oblige nous nous sommes toujours abstenus d’attaquer telle ou telle sociétés commerciales ou revendeurs ou prestataires de services, mais ils emblerait qu’après le chaos politique actuel constaté, nous assistons en parallèle au chaos du devoir de réserve des marchands …

En ce qui les concerne, c’est très clair, dans le business : "Un chien n’a qu’un maître, celui qui lui donne la gamelle".


Je rajoute en sus sur un autre sujet concernant le Linky car nous l’avons évoqué hier soir en réunion, ceci sans être désagréable : nous pensons que de ne pas montrer l’arnaque PORTEUSE kW/kVA avec les kits démo Linky est pour nous totalement contre-productif.

Beaucoup d’argent a été investi dans cette action pour peu de démos lors des réunions.

Nous sommes dubitatifs pour la suite notamment par rapport au matraquage médiatique des mesures de diversion et inadaptées au contexte Linky par le cartel celles de surcroits effectuées sans protocole concernant les charges ou le positionnement dans la structure donc qui paradoxalement ne veulent strictement rien dire, mais qui semblent carrément hypnotiser non seulement les médias mais beaucoup d’autres personnes, ce qui évite d’aborder l’essentiel qui est la LDE qui aux USA est une pollution majeure.

ENEDIS qui a fait un procès contre l’organisation concernant la LDE sait très bien que cette toute nouvelle pollution environnementale qu’elle génère avec le Linky peut lui couter très cher, donc elle fera tout pour non seulement éviter d’en parler, mais aussi inonder les médias de com de mesures de diversions afin de l’occulter tant que faire se peut.

Nous n’avons qu’un but : faire prendre conscience que la LDE va devenir un pollution majeure en France, voire la première pollution environnementale en fonction du maillage du réseau BT ceci jusque dans les moindres recoins des appartements.

Ceci de façon pérenne en champs proches 24H sur 24 !

4°) D’OU LA NOUVELLE REPONSE DE MARC FILTERMAN, je cite::

“Ayant monté un labo par le passé, fait l'inventaire des appareils de mesure et des sondes dans le cadre du COMOP/COPIC et autres, il y a des choses comme professionnel que je ne peux laisser passer. quant à ceux qui vont venir dire que je suis copain avec les télécoms ou ces agences qu'ils se taisent. D'ailleurs les sabotages réguliers contre mon site sont là pour montrer le contraire, puisqu'il est disponible que de façon irrégulière comme tout le monde à pu le constater.

Hugo, que tu dises que l'une des 2 sondes est inappropriée, je suis tout à fait d'accord avec toi.

MAIS QUE TU DISES QUE LES 2 SONDES SONT INADAPTEES, CA C’EST LA MAUVAISE FOIE, c'est quelque chose en tant que professionnel, que je ne cautionnerais pas, car cela revient à nous autodiscréditer tous, ne t'en déplaise.

Là tu donnes des batons à l'ANFR et EDF/Enedis pour nous faire battre.

La sonde 9KHz à 300 MHz en champs électrique est adaptée pour le G1.

La sonde 100KHz 300 MHz en champ magnétique (en plus) est inadaptée en G1, car on mesure dans ce cas le tirage sur la ligne comme on le ferait avec une pince ampèremétrique, surtout si des moteurs, ballons d'eau chaude sont alimentés. Là on ne mesure pas le signal radio G1 sur le CPL. Il est excact qu'il existe un signal radio résiduel qui se propage sur toute l'installation, ce que l'ANFR ne peut nier d'ailleurs, contrairement à un ingénieur du LNE sur un forum qui semblait ignorer que le signal CPL est considéré comme un signal radio dans une norme de l'organisation UIT.

Les mesures sur le Zigbee sont inutiles, puisqu'aucun compteur Linky n'a pour l'instant été équipé avec le module de 2,5GHz destiné à faire de l'affichage distant.

Ne pas faire se qu'on reproche précisément à toutes ces agence officielles, car cela entacherait notre cédibilité à TOUS.

Pour moi le débat est clos.”



Comment continuer à les croire les yeux fermés comme vous le faites (ils se reconnaitrons)? Certes tout n’est pas faux ni mensonges. C’est pourquoi moi je les garde ouverts et cherche dans l’information, que cela plaise ou non. A chacun, chacune de faire son opinion aprés diffusion ici.

C’est aux responsables de Cyber, et à eux seuls, de juger de mettre en ligne ou non mes informations comme celle-ci.

un anonyme
Le 10/10/2016 à 15:44:51

La Ligue des Droits de l’Homme

http://www.ldh-france.org/linky-moins-bavard-soupconne-enedis-mieux-communiquer/  

Linky moins bavard que soupçonné ? Enedis devrait mieux communiquer !

La LDH avait alerté le 19 avril 2016 sur la question de la protection des données personnelles liée aux compteurs communicants Linky dont Enedis (ex-ERDF) a commencé l’installation dans plusieurs régions.

Suite à ce communiqué, la LDH a reçu une réponse de la Cnil l’assurant que les préconisations élaborées avec ERDF permettraient de respecter effectivement la protection des données personnelles.

Par ailleurs le responsable Enedis du projet de déploiement a pris contact avec la LDH pour plusieurs entretiens durant lesquels il a souhaité apporter des informations et des garanties sur le respect du protocole élaboré avec la Cnil. Selon lui, les seules données transférées automatiquement et quotidiennement dès lors que Linky est installé, sont les index de la consommation quotidienne du foyer. Pour que des données plus détaillées soient transmises, il est nécessaire que le client ouvre son espace personnel sécurisé sur le site d’Enedis et consente expressément au transfert de données. Le pas de mesure de la consommation d’électricité (la courbe de charge) ne pourra pas être inférieur à trente minutes (la Cnil préconisait dix minutes). Pour recevoir des conseils de fournisseurs d’énergie et de services divers, le client devra en faire la demande d’une part à Enedis et d’autre part à ces fournisseurs.

Toujours selon Enedis, c’est aussi dans son espace client que le consommateur pourra désactiver le stockage de ses données dans le compteur et supprimer celles qui ont été enregistrées.

Ces différentes procédures ne nous paraissent pas constituer une infraction au consentement libre et éclairé que la loi (Informatique & libertés) exige pour toute utilisation de données personnelles. La LDH déplore toutefois que l’usage obligatoire d’Internet n’offre pas de solution alternative aux clients qui n’y ont pas accès.

Reste aussi qu’un sérieux défaut d’information préalable à l’installation entraîne toutes sortes d’inquiétudes et des refus nombreux. Ainsi les installations des compteurs Linky qu’Enedis sous-traite à différents opérateurs en régions peut, en fonction du prestataire, très mal se passer, dès lors que les clients refusent cette installation, avec une utilisation de la force ou de la ruse tout à fait inacceptable. En tant que « donneur d’ordre », la responsabilité d’Enedis est engagée par l’attitude de ses sous-traitants.

La LDH demande à Enedis une meilleure information préalable des clients, elle veillera à ce qu’un accès soit proposé aux personnes n’ayant pas accès à l’Internet et restera vigilante quant au respect du protocole de protection des données personnelles.

un anonyme
Le 10/10/2016 à 10:24:17

Les compteurs Linky vont avoir un impact défavorable sur la santé de la population qui est quand même plus à prendre en considération que les économies qu'EDF pourra réaliser en mettant des releveurs de compteurs au chômage.
Les français ne sont pas du bétail à exploiter.

mamani
Le 09/10/2016 à 19:57:19

Qui s'opposerait à un contrôle sur la capacité de compteurs à refléter une consommation, que l'on achètes poireaux ou de l'essence, la balance et le compteur sont vérifiés, qui plus est par un service de l'État...

Jean Claude GUILLEMET
Le 09/10/2016 à 18:30:20

La Hollande s’inquiète!

La stratégie de cybersécurité est actuellement examinée par les services publics en Hollande en raison de préoccupations au sujet de l'augmentation des attaques après que ceux-ci aient été forcé d’abandonner la technologie analogique.

https://www.engerati.com/article/cybersecurity-more-2m-smart-meters-dutch-utility  

"Les pirates malveillants ou malicieux, des employés mécontents ou des clients insatisfaits - posent tous une menace potentielle pour l'utilité du 21e siècle de plus en plus numérisé et interconnecté. Les attaques de sécurité contre les services publics sont à la hausse. [Autorités Engerati-électricité confrontées à de graves attaques de cybersécurité] Les utilitaires doivent prendre des mesures et des solutions nécessaires auprès des fournisseurs ".

https://www.engerati.com/article/electricity-authorities-face-severe-cybersecurity-attacks  

Les Attaques de Hackeur sur l'industrie de l'énergie prennent de l'ampleur, surtout maintenant que l'utilité de l'avenir est forcé à généraliser la numérisation et l'intégration de ses nouvelles technologies."

un anonyme
Le 09/10/2016 à 12:11:34

T'ES QUI L'ANONYME?...UN SUPPÔT D'EDF? QUI D4AILLEURS POUR CEUX QUI NE LE SAVENT PAS,EDF N'A PLUS LE MONOPOLE SUR LE RACHAT DE L'ÉLECTRICITÉ !!

gweltaz
Le 08/10/2016 à 18:46:09

Une radio à connaitre où Maud Bigand intervient toutes les semaines sur le sujet:

http://www.radio-transparence.org/V2/wordpress/?cat=100  


A écouter la dernière en date du 6 sur le CPL.

un anonyme
Le 08/10/2016 à 16:20:54

Dommage cette enquête aura lieu à huis clos. Nous ne sommes pas sortie de l’auberge avec ses études, sur-études,contre-études, d’expertise en expertise.......

Exclusif: Les législateurs américains enquêtent sur le financement de l'agence du cancer de l'OMS

En anglais: http://www.reuters.com/article/us-health-cancer-iarc-idUSKCN1261WS  

6 oct
Les fonctionnaires de l’Agence de recherche de santé du gouvernement américain seront interrogés par une Commission du Congrès. Les questions concerneront pourquoi les contribuables financent une Agence de cancer,Organisation mondiale de la santé, face aux critiques qui visent leur classement des agents cancérogènes.

Un membre du Comité de la Chambre américaine sur le contrôle et la réforme du gouvernement a déclaré à Reuters que le National Institutes of Health (NIH) des fonctionnaires a accepté de donner un exposé en personne à la Commission à la suite des questions qui ont été soulevées par les législateurs au fil de ses subventions, à l’Agence internationale de recherche sur le Cancer (CIRC), dont une partie semi-autonome basée à Lyon, France.

L’audience sera à HUIS CLOS, avec les responsables de NIH répondant aux questions des enquêteurs de la Commission.

Le Comité travaille en collaboration avec le NIH pour planifier la réunion, mais aucune date n’a encore été fixée.

La réunion d’information survient après que le Président du Comité a ajouté sa voix aux préoccupations parmi certains hauts législateurs américains sur la façon dont CIRC examine et classe les substances croissantes.

Ces dernières années CIRC a causé une controverse sur la question de savoir si des éléments tels que café, téléphones mobiles, le traitement de la viande et le glyphosate herbicide , sont la cause de cancer.

Les critiques, notamment dans l’industrie, disent que les réponses sont parfois trop rapide, font peur, pour conclure que les substances peuvent provoquer le cancer. Il défend ses méthodes comme scientifiquement solides.

Dans une lettre du 26 septembre au directeur de NIH Francis Collins, Président du Comité de surveillance Jason Chaffetz décrit CIRC comme ayant « un discours de controverse, les rachats et d’incohérences » et demande pourquoi les NIH, qui dispose d’un budget annuel de $ 33 milliards, continue de le financer.

« Les Normes du CIRC et les décisions de classification des substances cancérigènes et par conséquent provoquant le cancer, semblent incompatibles avec les autres recherches scientifiques et ont suscité beaucoup de controverse et alarme, » Chaffetz a écrit.

Le NIH a confirmé dans un courriel à Reuters qu’il avait reçu la lettre de Chaffetz et « répondra directement au Comité ».

L’OMS a renvoyé Reuters au CIRC pour commentaire. Un porte-parole de l’IARC a déclaré à Reuters que le contenu de la lettre donnait des « idées fausses » d’après Chaffetz Chris Wild, directeur du CIRC, qui s’efforce d’adresser une lettre explicative de son propre chef pour le directeur des NIH.

La lettre de Wild, datée du 5 octobre et copiée par courrier électronique à Reuters jeudi, rejette les critiques de Chaffetz et écrit que les classifications du CIRC, connues comme « monographies », sont « largement respectées pour leur rigueur scientifique, normalisées dans un processus transparent et... absence de conflits d’intérêts ».

Wild défend aussi l’évaluation du CIRC dans la description donnée par Chaffetz sur le café et contestée comme étant “une rétractation”? L’évaluation antérieure de CIRC concernant le café comme “peut être cancérogène” a été mis à jour en juin cette année, quand le CIRC a dit qu'elle n’avait trouvé « aucune preuve concluante pour un effet cancérogène ».

« Le rapport (café) en 2016 n’était pas une « rétractation » mais une ré-évaluation basé sur une autre étude de 25 ans de preuves scientifiques », a dit Wild

un anonyme
Le 08/10/2016 à 16:10:29

Un autre procès perdu où la nocivité des compteurs intelligents était mise en avant afin de se faire rembourser “l’amende” et le cout mensuel pour avoir fait changer son compteur.

En anglais: http://www.sacbee.com/news/business/article106728222.html  

SACRAMENTO: Le juge rejette la plainte d’un homme accusant les compteurs intelligents comme dangereux pour la santé.

Un juge de la Cour supérieure de Sacramento a rejeté une action en justice par un résident d’Elk Grove qui avait formulé une critique persistante du programme de la Sacramento Municipal Utility District des compteurs intelligents.


Mark Graham a poursuivi l’utilitaire en janvier, cherchant à recouvrer les frais qu’il a payé pour passer d’un compteur électrique intelligent à un compteur analogique. Même si le procès concernait une somme relativement faible – moins de 500 $ à l’époque – Graham espérait prouver que le programme de compteurs intelligents de SMUD n’avait pas été dûment approuvée et faire prendre conscience que les clients avaient la possibilité de remplacer les compteurs intelligents avec des compteurs analogiques.


SMUD désapprouve avec véhémence les allégations de Graham, qui comprenaient les assertions des problèmes de santé liés à la présence de compteurs intelligents – lors d’une dispute qui duraient depuis plusieurs années, aux réunions du Conseil SMUD et par e-mail.


Le juge David I. Brown a rejeté la poursuite, sans commentaire, dans une décision horodaté mardi. Le jugement suivait une audience qui avait eu lieu le 26 août.


Laura Lewis, directeur juridique de SMUD, a déclaré dans un courriel vendredi : « la décision du Tribunal a affirmé que la plainte était complètement sans fondement, et il représente une victoire pour SMUD. »

Graham s’est plaint à plusieurs reprises et s’alarmait du rayonnement associé à des compteurs intelligents, citant les préoccupations scientifiques internationaux sur les impacts possibles sur la santé et leurs appels au renforcement des limites d’exposition aux radiations sans fil.


Graham a choisi de passer d’un compteur intelligent à un compteur électrique analogique fin 2013. Il a dit que SMUD lui a fait payer 127 $ pour faire le changement et par la suite 14 $ par mois pour un relevé de compteur afin de voir l’affichage analogique.

Son accusation a soutenu que la gestion SMUD avait mis en œuvre un programme massif de remplacement des compteurs qui n’était pas conforme à une résolution du Conseil autorisant des compteurs intelligents pour les clients qui ont spécifiquement demandé un taux basé sur le temps. Graham a affirmé que de nombreux clients SMUD n’avaient eu aucun mot à dire dans le changement et beaucoup ignoraient qu’ils pouvaient opter pour un compteur analogique.


Lewis a dit, le Conseil a approuvé le programme des compteurs intelligents et que « le Conseil était très précis dans son autorité et dans la communication. » Elle a cité plusieurs sources de documentation et de résolutions du Conseil. En ce qui concerne les allégations selon lesquelles les “smart mèters” présentent un problème de santé publique, Lewis a déjà dit : « Il n’y a eu aucune preuve scientifique ou médicale » de cela.

Graham a déclaré vendredi qu'il ne soit pas sûr qu'il fera appel, citant les coûts éventuels élevés associés à ce processus. Il a déclaré qu'il était heureux d’avoir aidé à faire passer le message que les clients peuvent faire retirer leurs compteurs intelligents en faveur des compteurs analogiques.

un anonyme
Le 08/10/2016 à 10:43:12

il serait peut être tant que madame Royale qui s'est battue pour prendre la cop 21 à Mr Fabius se penche un peu sur la question !!
Mais non ils ne veulent que la place que ce soit bis blanc jaune, je crois et j'espère que les élections seront un fiasco

leur beau discours remonter la France (ça me rappelle celui du Bourget .)et bien ce sera sans moi !

Francis
Le 07/10/2016 à 16:54:57

C'est une HONTE une ARNAQUE qui oblige à la révolte un DANGER pour la santé la sécurité et la liberté

mimi
Le 06/10/2016 à 22:18:58


LINKY : NON NOUS NE BAISSERONS PAS LA GARDE;

LES MAIRES QUI ONT PRIS POSITION CONTRE LINKY SONT DES GENS RESPONSABLES DE LEURS ADMINISTRES

QUE LINKY AILLE CHERCHER DES ''PIGEONS'' AILLEURS;

ROUSSET GHISLAINE
Le 06/10/2016 à 20:17:50

Qui aurait l'article complet de:
Quand les compteurs Linky pètent les plombs à Saint-Juvat.

Parution ce jour le 6 octobre.

http://www.le-petitbleu.fr/2016/10/06/saint-juvat-quand-les-compteurs-linky-petent-les-plombs/  

un anonyme
Le 06/10/2016 à 16:09:46

sans limite , l'arnaque de Linky
dangereux au 1er degré.

renard
Le 06/10/2016 à 12:03:27

Tiens cela s’est passé au Canada, à Ontario en septembre, un autre fait semblable à l’immeuble de Tours? A voir la vidéo
Des factures d'électricité trop élevées pour des Torontois à faibles revenus

Électricité : un sous-traitant fait augmenter les factures des locataires

http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2016/09/29/017-acorn-electricite-jane-finch-compteur-pauvrete.shtml  

Publié le vendredi 30 septembre 2016

L'organisme ACORN, qui défend les droits des citoyens à faibles revenus, dénonce les pratiques de facturation d'une compagnie d'électricité. Wyse Solutions fournit l'électricité à un immeuble du quartier Jane et Finch depuis janvier.

La compagnie a installé des compteurs intelligents et facture l'électricité, la livraison et l'entretien.

Des résidents, qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts, ont vu leurs factures monter en flèche et certains se sont même fait couper le courant, parce qu'ils ne pouvaient payer.

ACORN demande à la province de mieux réglementer cette industrie.


un anonyme
Le 06/10/2016 à 12:00:07

Jusqu'où ira le racket légal ?

Andrieux Françoise
Le 06/10/2016 à 10:30:55


Voici ce qui pourrait opposer les pour et les contres dans ce tableau avec les principaux éléments constatés:
En anglais: http://www.elp.com/articles/powergrid_international/print/volume-21/issue-9/features/pulses-and-minuses-smart-meters-communicate-and-complicate-utilities-lives.html  

Avantages
• L’élimination manuelle de la lecture du compteur
• Meilleure surveillance du système
• Réduction de l’utilisation de pointe
• Données en temps réel
• Retarder ou réduire les besoins de nouvelle génération (????)
• Gestion des appareils

Les inconvénients
• Réponse de la clientèle potentiellement négative
• Défi pour gérer et stocker toutes les données
• Les questions de cybersécurité
• Engagement financier et de maintenance à long terme
• Manque d’intégration du logiciel dans toutes les unités d’affaires
• Imprécision de lecture potentielle

A ceux et celles qui en ont un de compléter leur désagrément et constat “prouvé” que ce Linky en est bien le fautif.

un anonyme
Le 06/10/2016 à 10:22:11

je suis en république je suis en démocratie , je comprends que vous vous battez pour vos intérêts , moi aussi ,je refuse l 'installation du compteur linky

lefebvre
Le 06/10/2016 à 09:04:55

Un espoir pour l’immeuble de Tours dans l’expertise des 3 compteurs Linky

C’est le “Laconia Daily Sun” qui nous l’apprend: 83000 compteurs défectueux!!!!

En anglais: http://laconiadailysun.com/newsx/local-news/98483-new-smart-meters-proving-to-be-not-so-smart-xx  

PLYMOUTH-le New Hampshire Electric Coopérative revendique les 83 000 compteurs « intelligents » qu’il a acheté dans le cadre d’une mise à niveau du système sont défectueux et ont inondé leur centre d’expédition de messages électroniques erronées, signalement des pannes d’électricité.

En Bref, la Société ELSTER qui a déployé plus de 200 millions de compteurs dans le monde entier de 2001 à 2011, ce qui en fait l’un des plus important fournisseurs de mesure de gaz, électricité et de contrôle de l’eau, avant sa vente en juillet 2015 pour 5,1 milliards de dollars, se retrouve aujourd’hui sur le banc des accusés pour avoir vendu 83000 compteurs défectueux: messages électroniques erronés, signalement de pannes d’électricité à tort

En mars 2012, après que DNSC ait installé environ 50 000 des nouveaux compteurs, Elster a publié un bulletin officiel annonçant qu’un défaut de fabrication avait été identifié dans le circuit principal sur le type de compteurs que DNSC avait acheté. Le bulletin détaille que le vice se manifeste de trois manières différentes, y compris celui de “ compteur indique qu’il y a une panne d’électricité quand on n’est pas présent et interrompt la communication” ou bien “les données s’arrêtent et affiche une consommation nulle”.


La plainte a été déposée mercredi en Cour de District américaine à Concord, contre Elster Solutions LLC, le fabricant des compteurs numériques Type RS2 prétendument défectueux, en Caroline du Nord ainsi que Honeywell International Inc., dont le siège est dans le New Jersey, qui a acquis l’Elster dans une affaire de $ 5,1 milliards, annoncée en juillet 2015.


Les compteurs en cause dans le procès, ont été achetés dans le cadre d’un projet d’Infrastructure de mesurage avancé de $ 35 millions . L’objectif était double, pour renforcer l’efficacité opérationnelle et d’améliorer la gestion et le signalement de panne.

La plainte prétend que Elster a continué à fournir la DNSC avec compteurs défectueux, même après avoir découvert le problème et pourrait même avoir été au courant qu’un défaut existait à l’époque, qu'il a signé le contrat avec l’utilitaire deuxième plus grand de l’Etat, dont le siège est à Plymouth.
Avocats Edward M. Kaplan et Derek D. Lick de Sulloway & Hollis PLLC de Concord, affirment que DNSC a été « contraint » à la poursuite , car Elster a vendu les compteurs connus pour contenir un défaut de fabrication, ce qui les rend sujettes à l’échec, porter atteinte à la fiabilité et les fonctionnalités de base du système de la grille des compteurs intelligents.

L’histoire ne dit pas ce qu’il en est des 200 millions qui ont inondé le marché! Quoiqu’il en soit cela va mettre des années avant d’avoir le fin mot de l’histoire ou bien débouché sur un vice de procédure.

un anonyme
Le 05/10/2016 à 19:43:56

J'espère que ces compteurs vont tomber dans les oubliettes !!

Renée NONDEDEU
Le 05/10/2016 à 17:34:42

Pendant ce temps et de la part toujours de “anonyme” voyons l’actualité en Australie:

Le Département de la Santé admet finalement que la Loi s’applique aux effets sur la santé des émissions électromagnétiques

En anglais: https://stopsmartmeters.com.au/2016/10/03/health-department-finally-admits-health-act-applies-to-health-impacts-of-electromagnetic-emissions/  
October 3, 2016 by Stop Smart Meters Australia

Traduction:
Le Département de Victoria Health and Human Services (DHHS) a préalablement informé les membres du public que les émissions électromagnétiques ont été considérées comme en dehors des dispositions de la santé publique de Victoria et de la loi de 2008 . Suite à une plainte soulevée par un membre du public à l'Ombudsman Victorian , le ministère a revu sa position et estime que la Loi sur la santé et le bien – être du public a un très vaste potentiel d' application et que les impacts sur la santé des émissions électromagnétiques pourrait être dans son champ où la preuve concerne des risques graves pour la santé.

Arrêtez les compteurs intelligents en Australie (SSMA) et les membres présents dans le public ont soulevé cette question avec le ministère pendant un certain nombre d'années sans succès. Après encore une autre réponse à la SSMA en date du 23 mai 2016 refusant la responsabilité législative, Janobai Smith, SSMA avocate et conseillère en politiques, a pris l'initiative de demander au médiateur victorien de fournir des précisions sur les responsabilités et les conseils fournis au public par DHHS - conseils qui a déclaré la Santé publique victorienne et la Loi sur le bien-être NE PAS s’appliquer aux émissions électromagnétiques et les aspects de fréquence radio de compteurs intelligents. Quelle erreur!

Le résultat final est un volte-face complet par DHHS. Le ministère a confirmé au Médiateur victorien qu'il a apporté des modifications à l'avis qu'il va maintenant fournir au public.

Le bureau de l'Ombudsman reconnait que le ministère prévoyait initialement l'information qui était inexacte et est convaincu que le ministère a depuis pris des mesures raisonnables pour corriger les informations sur les compteurs intelligents qu'il fournit au public.

Le bureau de l'Ombudsman a également entrepris de soulever avec DHHS la question de communiquer avec les membres du public qui avaient reçu des conseils erronés afin que son avis révisé pourrait lui être communiqué. Le Médiateur, cependant, n’est pas en mesure de contraindre DHHS à le faire.

... SSMA se demande, à la lumière de ce nouveau élément de la responsabilité, quand DHHS pourrait maintenant effectivement admettre qu'il existe des preuves de risque grave pour la santé publique et de commencer à prendre des mesures pour répondre aux besoins des personnes électro-hypersensibilité? Et quand aussi sera mis en œuvre, à la demande de SSMA, un programme de surveillance de la santé des compteurs intelligents post-déploiement comme cela se produit régulièrement dans d' autres domaines, tels que pour le post-marché pharmaceutique innocuité des médicaments, et être pris en compte?

Le tout est de savoir combien de temps va encore s’écouler avant le communiqué public....car il n’y a pas obligation à le faire!

un anonyme
Le 05/10/2016 à 17:19:26

Pendant ce temps et de la part toujours de “anonyme” voyons l’actualité en Australie:

Le Département de la Santé admet finalement que la Loi s’applique aux effets sur la santé des émissions électromagnétiques

En anglais: https://stopsmartmeters.com.au/2016/10/03/health-department-finally-admits-health-act-applies-to-health-impacts-of-electromagnetic-emissions/  
October 3, 2016 by Stop Smart Meters Australia

Traduction:
Le Département de Victoria Health and Human Services (DHHS) a préalablement informé les membres du public que les émissions électromagnétiques ont été considérées comme en dehors des dispositions de la santé publique de Victoria et de la loi de 2008 . Suite à une plainte soulevée par un membre du public à l'Ombudsman Victorian , le ministère a revu sa position et estime que la Loi sur la santé et le bien – être du public a un très vaste potentiel d' application et que les impacts sur la santé des émissions électromagnétiques pourrait être dans son champ où la preuve concerne des risques graves pour la santé.

Arrêtez les compteurs intelligents en Australie (SSMA) et les membres présents dans le public ont soulevé cette question avec le ministère pendant un certain nombre d'années sans succès. Après encore une autre réponse à la SSMA en date du 23 mai 2016 refusant la responsabilité législative, Janobai Smith, SSMA avocate et conseillère en politiques, a pris l'initiative de demander au médiateur victorien de fournir des précisions sur les responsabilités et les conseils fournis au public par DHHS - conseils qui a déclaré la Santé publique victorienne et la Loi sur le bien-être NE PAS s’appliquer aux émissions électromagnétiques et les aspects de fréquence radio de compteurs intelligents. Quelle erreur!

Le résultat final est un volte-face complet par DHHS. Le ministère a confirmé au Médiateur victorien qu'il a apporté des modifications à l'avis qu'il va maintenant fournir au public.

Le bureau de l'Ombudsman reconnait que le ministère prévoyait initialement l'information qui était inexacte et est convaincu que le ministère a depuis pris des mesures raisonnables pour corriger les informations sur les compteurs intelligents qu'il fournit au public.

Le bureau de l'Ombudsman a également entrepris de soulever avec DHHS la question de communiquer avec les membres du public qui avaient reçu des conseils erronés afin que son avis révisé pourrait lui être communiqué. Le Médiateur, cependant, n’est pas en mesure de contraindre DHHS à le faire.

... SSMA se demande, à la lumière de ce nouveau élément de la responsabilité, quand DHHS pourrait maintenant effectivement admettre qu'il existe des preuves de risque grave pour la santé publique et de commencer à prendre des mesures pour répondre aux besoins des personnes électro-hypersensibilité? Et quand aussi sera mis en œuvre, à la demande de SSMA, un programme de surveillance de la santé des compteurs intelligents post-déploiement comme cela se produit régulièrement dans d' autres domaines, tels que pour le post-marché pharmaceutique innocuité des médicaments, et être pris en compte?

Le tout est de savoir combien de temps va encore s’écouler avant le communiqué public....car il n’y a pas obligation à le faire!

un anonyme
Le 05/10/2016 à 17:18:51

Sur le compte Youtube de “électrosensible.info”,
Chaîne consacrée essentiellement à une veille médiatique sur la question des ondes électromagnétiques et de leurs possible effets sanitaires à long terme.

https://www.youtube.com/channel/UCs0Ln9fJhRNnjZOhg3BSgXw  

la vidéo mise en ligne le 25102015 du JT de France 2 montre une retraitée, vers la 53ème seconde, qui possède ce compteur depuis 3 ans et ne se plaint pas de surfacturation ou autre, au contraire est toute contente!
Rechercher dans la liste des vidéos mises en ligne à 11 mois
https://www.youtube.com/channel/UCs0Ln9fJhRNnjZOhg3BSgXw/videos?sort=dd&shelf_id=0&view=0  

Pensez vous que le responsable de ce compte travaille pour Enédis?

Repris par “zap ciné”, ici ce jour, où les commentaires sont admis dans les deux. Alors ne vous gênez pas!
http://www.zapcine.com/videos/140515/reportage-jt-de-france-2-sur-linky/  

un anonyme
Le 05/10/2016 à 10:29:10

Un compteur sans doit de regard, le début d'une escroquerie !!!

gweltaz
Le 05/10/2016 à 09:48:38

J'aimerais que le courageux "anonyme" qui nous met des tartines de commentaires donne son nom et les coordonnées du service d'ERDF dans lequel il travaille .

abalacalotte
Le 04/10/2016 à 23:21:04

Est-ce que la personne qui signe courageusement "un anonyme" pourrait relire les étranges "traductions" dont elle nous abreuve si généreusement ? C'est du patagon de robot traducteur informatique. A croire qu'il s'agit de déclarations défensives de ce compteur prétendûment "intelligent", qu'on veut nous fourrer à tout prix, sans notre accord, par un autre genre de 49.3
Si vous voulez nous persuader, cher "anonyme", choisissez une langue française claire et nette.

Marie-Luce
Le 04/10/2016 à 21:31:08

Croyez-vous vraiment que ce genre de compteur allait nous diminuer la note d'électricité ?!
Vous croyez, décidément, beaucoup à " la poupée qui tousse!...".
Dans une économie de marché, débridée,ou le but est de nous en pomper un maximum,le bizness reste le bizness et les couillons qui paient sont toujours les mêmes, c'est à dire nous tous.
n'écoutez plus nos chers médias de désinformation ( télé, journaux.)
quelques sites à visiter:

next-up.org robindestoits.org
antennes31.org criirem.org
refus.linki.gazpar.free.fr santépublique.fr

Après vous être informé,VOUS COMPRENDREZ, POURQUOI NOUS REFUSONS CE NOUVEAU " GADGET"


.

gironde jean-claude
Le 04/10/2016 à 17:58:26

Toujours sur l'Allemagne:
le site: http://refus.linky.gazpar.free.fr/,  
si vous cliquez sur “l’Allemagne renonce aux compteurs intelligents” sur la droite en descendant, vous aurez un article datant de “Février 2015”.
Pourquoi le laisser tel quel? Dans quel but?

Posons-nous la question: Pourquoi les leadeurs de la contestation ne mettent pas à jour leurs informations, qui en l’occurrence devient fausse?

Pour finir avec l’Allemagne et de mes recherches, en ce qui me concerne avec les dernières News actualisées à ce jour, les propriétaires qui ont des locataires ayant un contrat inférieur à 6000Kw, "pourront" s’ils le souhaitent demander à ce que le logement mis en location bénéficie, sans attendre la fin du déploiement, de ce nouveau compteur intelligent c’est à dire dès 2017!!

A noter que cette nouvelle loi ayant été votée juste avant les vacances 2016, il faut espérer de voir les Allemands se mobiliser dans les semaines et mois à venir.A suivre...

Intéressons-nous à cette histoire, ci-dessous, qui nous fait comprendre qu’il sera très difficile de prouver devant un Juge que le Linky ou compteur intelligent serait (au conditionnel) la cause de tous nos nouveaux maux, surtout en y allant les mains dans les poches!

Dans cette histoire traduite ci-dessous, nous allons voir le verdict rendu par deux Juges, en Pennsylvanie contre une plaignante se disant victime, pour sa santé, du compteur intelligent.

Dans l’article vous aurez le lien en anglais qui ouvre sur un fichier Word, vous donnant accès au contenu de la décision des deux juges que je ne colle pas ici car faisant 72 pages mais que je me suis traduit et lu pour en comprendre le dérouler de l'affaire.

Les compteurs intelligents ne sont pas dangereux concluent deux juges de la CSP

Traduit de : http://www.philly.com/philly/business/energy/PUC-judges-say-smart-meters-are-not-unsafe.html  

L'installation d'un compteur intelligent sur la maison d'un client de Philadelphie qui se plaignait du dispositif l’ayant rendue malade ne constituait pas un service d'utilité déraisonnable ou dangereux, deux juges administratif de Pennsylvania Public Utility Commission ont statué.

Les juges ont rejeté la demande de Susan Kreider, une infirmière qui a dit qu'elle a subi des "effets néfastes sur la santé» après que Peco Energy Co. a installé un nouveau compteur électrique sans fil sur sa maison Germantown en 2013. Elle a dit que ses symptômes ont disparu après qu'elle a remplacé le compteur numérique avec un compteur analogique plus ancien, qu’elle a acheté sur internet.

" Le témoignage de Mme Kreider n'a pas réussi à établir, par une prépondérance de la preuve, que l'existence du compteur intelligent dans sa maison a été la cause de sa maladie, "les juges, Darlene Heep et Christopher P. Pell, ont déclaré dans leur décision.

Le témoignage deMme Kreider a été compensée par celle de deux experts présentés par Peco qui a réfuté l'affirmation de Mme Kreider qu'il y avait un lien de causalité entre ses maux et le compteur intelligent, "les juges ont déclaré dans la décision, qui a été publié le 22 septembre sur le site Web de la PUC .

Kreider a dit qu'elle avait pas encore vu la décision. "Même juste en parler, ma tête est sur le point d'exploser,» dit-elle jeudi.
(Parenthése perso: C’est sur qu’avec de tels propos c’est perdu d’avance. Elle est traumatisé de ce qu’elle a pu lire ou entendre sur ces compteurs qu’elle en a emmagasiné une phobie maladive, ce que pourrait penser un Juge)

Elle a dit qu'elle préfèrerait se priver de service de distribution d'électricité que de vivre avec l'un des appareils. «Je sais que je ne vais pas accepter un compteur intelligent sur ma maison», a déclaré Kreider.

La décision recommandée sera maintenant examinée par le PUC cinq membres.

Peco a dit qu'il était satisfait de la décision. "Il n'a pas été démontré que l'utilisation de la technologie AMI provoque des effets néfastes sur la santé humaine», a indiqué la compagnie dans un communiqué. L'utilitaire appelle les compteurs intelligents "infrastructure de comptage avancée» ou AMI.

Peco a dit qu'il a installé 1,7 million de mètres AMI sur son système "sans problème et les clients continueront à bénéficier de cette nouvelle technologie."

Le cas de Kreider est devenu un baromètre pour les “smart-mèters” contre les adversaires qui contestent les motifs de confidentialité, de sécurité ou de santé.

Utilities disent qu'ils sont nécessaires pour installer les compteurs pour se conformer à une loi de 2008 conservation de l'énergie qui a ordonné tous les services publics de Pennsylvanie pour déployer les dispositifs. Contrairement à certains Etats qui permettent aux clients de se retirer d'avoir mètres, la loi de Pennsylvanie ne fait aucune exception.

La commission précédemment a refusé d'entendre des dizaines de plaintes de la part des opposants à puce mètres parce que l'intention du législateur était clair.

Mais en Janvier, le PUC a accueilli la plainte de Kreider de procéder à une audience parce qu'elle a dit qu'elle pouvait documenter que le rayonnement électromagnétique du compteur lui fit tomber malade, ce qui pourrait violer le code d'utilité publique exigeant des services publics à fournir un service sûr.

Lors de son audition en Mars, Kreider elle-même représentée sans avocat et ne présentait pas de témoins à l'appui.

Peco a présenté comme témoin un médecin formé à Harvard, qui a témoigné qu’ il n'y avait aucune preuve médicale fiable reliant les compteurs intelligents pour les maladies.

Kreider a dit qu'elle a subi: le syndrome des taux élevés de pression artérielle ou cardiaque, interruption du sommeil et de Guillain-Barré.
Parentheses: sur cette maladie citée en dernier, à ce jour aucun médecin n'est capable de dire sa cause à 100ù

L'utilitaire a également embauché un professeur de génie Maryland, qui a témoigné que les compteurs intelligents de Peco ne dépassent pas les normes de sécurité fédérales pour les émissions électromagnétiques. Peco dit que les nouveaux compteurs AMI émettent effectivement moins de rayonnement que les compteurs sans fil sur son système depuis 2000.

Depuis le cas de Kreider est allé à une audience, au moins huit autres clients Peco avec des plaintes liées à la santé semblables ont déposé affaires pendantes devant le PUC. Plusieurs sont représentés par Harrisburg avocat Edward Lanza.

un anonyme
Le 03/10/2016 à 13:42:37

Arrêtez de croire et surtout de diffuser que l’Allemagne refuse le Linky.

Pourquoi ne trouve t’on pas cette info dans les réseaux sociaux ou bien chez les leaders “Pro ANTI Linky” concernant le déploiement des compteurs intelligents en Allemagne.
Les allemands ont fait marche arrière depuis fin Juin- début Juillet 2016. Ils ont donc pris du retard mais n’y ont pas renoncé! Ce n’est pas la première fois que je lis ce genre d’article en anglais, que je ne retrouve pas en français.

Posez la question sur votre moteur de recherche: “intelligente zähler deutschland” et traduisez comme le deuxième lien ci-dessous

En voici le lien d’une en anglais et sa traduction:
https://smartcitiesworld.net/news/news/germany-predicted-to-be-smart-grid-investment-hot-spot-974  

Nouvelles 29 septembre 2016
Allemagne vise le déploiement complet de compteurs intelligents d'ici 2032, mais Northeast Group prévoit qu'elle atteindra cela plus tôt

Allemagne jette les bases pour l' investissement dans l' infrastructure de réseau intelligent
L'Allemagne prévoit d'investir 23.6bn $ dans l'infrastructure de réseau intelligent, y compris 44 millions de compteurs intelligents d'ici 2026, stimulée par un changement de réglementation plus tôt cette année, une nouvelle étude suggère.


Bien que le pays représente le plus grand marché en Europe , il est en retard sur ses concurrents européens dans le déploiement de l' infrastructure de réseau intelligent dans le secteur de l' énergie selon l'Allemagne Smart Grid du Groupe Nord: Prévisions de marché (2016-2026) Rapport.


La législation de comptage intelligent adoptée en Juillet 2016 considérée comme une étape importante dans la transition plus large du pays à une faible teneur en carbone et économe en énergie économie d'énergie connue sous le nom «Energiewende». En dépit des objectifs d'énergies renouvelables ambitieux, l'Allemagne n'a pas réussi à suivre le rythme avec ses voisins - dont bon nombre atteindra 80 pour cent de pénétration d'ici 2020 - pour atteindre les objectifs de compteurs intelligents, indique le rapport.


"L'Allemagne a finalement fourni une certaine clarté quant à ses intentions d'investissements en infrastructure de réseau intelligent», a déclaré Ben Gardner, président du Groupe Nord-Est. "En Juillet, le pays a adopté sa Loi sur la numérisation de la transition énergétique qui prévoit le déploiement de compteurs intelligents. Cela permettra de jeter les bases d'investissements nécessaires dans l'infrastructure beaucoup de réseau intelligent nécessaires pour intégrer l'offre croissante des énergies renouvelables intermittentes du pays ".


Depuis l'année suivante, sélectionnez les catégories de clients commenceront à recevoir les compteurs intelligents. Allemagne vise le déploiement complet de compteurs intelligents d'ici 2032, mais Northeast Group prévoit qu'elle atteindra cela plus tôt une fois les avantages des compteurs intelligents deviennent évidents.


En plus de compteurs intelligents, l'Allemagne va également investir dans d'autres segments d'infrastructure de réseau intelligent. Au cours de la prochaine décennie, le pays investira 14.1bn $ en capteurs avancés, des communications et des logiciels pour son réseau de distribution et dans le stockage de la batterie.


Investissement sera entreprise par quatre plus grandes entreprises du pays: RWE, E.On, EnBW et Vattenfall, ainsi que les nombreux Stadtwerke, ou les services publics municipaux.


Le rapport indique que plusieurs grands fournisseurs mondiaux, y compris ABB, Aclara, Elster (Honeywell), GE, Itron, Iskraemeco, Kamstrup, Landis + Gyr, Schneider et Siemens seront en lice pour un morceau du marché allemand.


Northeast Group est un cabinet d'intelligence de marché infrastructure intelligente basée à Washington DC.

Egalement une autre ici en allemand:

http://www.finanztip.de/smart-meter/  

2017 les premiers foyers en Allemagne Déjà sont tenus d'installer un nouveau compteurs d'électricité numériques. La conversion aux compteurs intelligents, connu comme les compteurs intelligents, est un projet majeur qui traînera sur les plans du gouvernement fédéral par le 2032e année Le gouvernement compte sur le fait que la transposition de leur facture pour les exigences de l'UE "de numérisation de la révolution de l'énergie". Mais la Fédération des consommateurs (VZBV) indique que les ménages en Autriche et aux Pays-Bas peuvent refuser de se convertir à des compteurs intelligents - sans Bruxelles s'y opposerait.

Le Bundestag a adopté le projet de loi à la fin de 2016e Juin Le Conseil fédéral peut proposer que des corrections à cette loi, il ne sont pas d'accord. Par conséquent, les consommateurs doivent être conscients qu'ils doivent supporter des coûts beaucoup plus élevés pour leur compteur d'électricité à l'avenir, sans avoir un avantage correspondant.


Mehr hierzu bei: http://www.finanztip.de/smart-meter/#ixzz4Loo33fyX  

un anonyme
Le 01/10/2016 à 10:13:04

Pendant ce temps à Cracovie, ville de 750 000 habitants:

La lutte inhabituelle à Cracovie. Combats de la ville contre le smog électromagnétique

http://www.rmf24.pl/fakty/polska/news-nietypowa-walka-w-krakowie-miasto-walczy-ze-smogiem-elektrom,nId,2260800  

Traduction:
Cracovie a déclaré la guerre sur pochodzącemu de rayonnement , y compris des stations de base de téléphonie mobile. Magistrat envisage d'acheter une station de mesure et les appareils mobiles que chaque citoyen sera en mesure d'emprunter. Merci à eux , nous serons en mesure de vérifier si le rayonnement menace notre santé.

Cracovie pour la protection contre les champs électromagnétiques (EMF)

http://dialogspoleczny.krakow.pl/Konsultacje_Spo%C5%82eczne/Aktualne_konsultacje/12477-Krak%C3%B3w_dla_ochrony_przed_polami_elektromagnetycznymi_(PEM).html  

Traduction:
A Cracovie, a commencé une campagne d'information concernant la protection contre les champs électromagnétiques (CEM). Les résidents intéressés par les problèmes de l'électrosmog seront en mesure de participer à des réunions et des conférences programmées ainsi que de faire usage de la consultation individuelle avec un expert.
Des réunions régulières avec l'expert habitants. PEM et d' autres invités qui connaissent et des conférences prévues au Centre Municipal pour le Dialogue (MCD) Rue Bracka 10. L'expert inaugural sur appel prévu Au siège du MCD pour le mardi 30 Août 2016., les heures de 16.00- 18.00.
La prochaine réunion aura lieu le mercredi (7, 14, 28 septembre, 5, 19, 26 octobre, 9, 16, 23 novembre, 1 et 7 décembre), dans le fauteuil. 16h00 - 18h00 au Centre Municipal pour le Dialogue Bracka Street 10.

En outre, des questions sur les champs électromagnétiques et les réunions MCD résidents peuvent répondre: ws.umk@um.krakow.pl.   .

Cracovie examiner le rayonnement réel

http://www.dziennikpolski24.pl/aktualnosci/a/krakow-zbada-faktyczne-promieniowanie-wideo,10570632/  

Traduction:
Achat d'équipements modernes de mesure des champs électromagnétiques, des réunions régulières avec les résidents experts PEM et des conférences dans le Centre Municipal pour le dialogue -. Il est l'action de la ville, qui sont destinés à protéger les citoyens contre la pollution des champs électromagnétiques

un anonyme
Le 30/09/2016 à 12:06:27

Il s'agit de DICTATURE pure et simple, rien que pour le principe, un bras d'honneur s'impose. On ne peut et ne doit dicter sa volonté au peuple. rappelons que le 1er président de la commission européenne était un nazi ! toutefois, il faut reconnaitre que la legislation européenne sur les points environnementaux oblige la france a s'ameliorer.Et le modele de l'europe du nord est a suivre. Pour la suppression de la commission et une vraie democratie européenne !

Nathalie WAIBEL
Le 29/09/2016 à 19:34:57

Compteur Linky. Enedis attaque Cast en justice
http://www.letelegramme.fr/finistere/cast/compteur-linky-enedis-attaque-cast-en-justice-28-09-2016-11234954.php  
Depuis plusieurs semaines, la tension était palpable entre la société Enedis (ex-ErDF) et la commune de Cast (29), qui avait voté un moratoire sur l’installation des compteurs électriques Linky sur son territoire. Ce mercredi, elle a atteint son paroxysme. Le dossier a en effet pris une tournure judiciaire. Stupéfait. Estomaqué. Les mots manquaient au conseiller départemental Jacques Gouérou, maire de Cast, lorsqu’il a reçu ce mercredi matin, un courrier recommandé du tribunal administratif de Rennes l’informant qu’Enedis (ex-ErDF), chargée de la gestion de 95 % du réseau de distribution d’électricité en France, et de l’installation des "compteurs intelligents" Linky décriés par certains, demandait à la justice l’annulation de trois décisions prises par sa commune : la première, en date du 16 juin, demandait un moratoire sur le déploiement des compteurs Linky à Cast ; la seconde, le 24 juin, refusait le déploiement du compteur sur la commune ; et la dernière, le 28 juillet, rejetait les "recours gracieux exercés" par Enedis.


"La cerise sur le gâteau, s’agace l’élu, c’est qu’on me demande aussi de verser 4.000 euros. Tant qu’à faire !". Le début d’une longue série ? "Je n’ai fait que remonter les inquiétudes de mes administrés (…), en attendant le rapport de l’Anses (*) sur les problèmes que cette technologie pourrait éventuellement engendrer, notamment sur le plan de la santé humaine. Rien de plus", se défend Jacques Gouérou. Le maire ne comprend pas que le débat se porte sur le terrain judiciaire d’autant que "Cast est couverte à 80 % en compteurs Linky : ils passent en force". Persuadé d’être le premier d’une longue série de maires à devoir essuyer les foudres d’Enedis (d’autres communes telles que Plonévez-Porzay (29) ont aussi voté un moratoire), Jacques Gouérou ne compte pas en rester là. "J’ai saisi l’Association des maires de France. J’ai son soutien. Ces gens se disent partenaires des élus. Ils n’ont que mépris pour nous. C’est pourquoi j’ai demandé à ce que cette société ne soit pas présente (…) au carrefour des communes organisé la semaine prochaine à Brest. Elle n’a rien à y faire !". Et d’ajouter qu’il se réserve aussi le droit de donner une suite judiciaire à cette affaire. "Là, ça va trop loin ; ça dépasse l’entendement".


Lors de la réunion de conseil de la communauté de communes du Pays de Châteaulin et du Porzay, qui s'est tenue ce mercredi soir, les élus, "choqués par la méthode d'Enedis", ont proposé de faire voter une motion de soutien lors du prochain conseil. "Pas la meilleure méthode" "Cette décision est un peu surprenante", réagit de son côté Antoine Coroller, président du syndicat départemental d’électricité du Finistère (Sdef 29), à qui les communes ont transféré la compétence distribution d’énergie. "Nous avions convenu avec Enedis qu’il n’y avait pas urgence à installer les Linky". Et celui qui est aussi le maire de Plourin-Ploudalmézeau (29) de poursuivre : "C’est une décision d’État qui découle d’une directive européenne. Elle s’impose de fait à tout le monde. Au Sdef comme aux collectivités. Cela dit, et bien qu’il y ait des exagérations sur les méfaits supposés de ces compteurs électriques, il aurait fallu qu’Enedis soit beaucoup plus diplomate. La force n’est pas la meilleure méthode pour faire passer le Linky".


Compteur Linky. Peut-on refuser l'installation ? Didier Fleurant, directeur d’Enedis 29, ne dit pas le contraire. "Nous regrettons sincèrement d’en arriver là. L’effort pédagogique d’information, on l’a fait et on continue à le faire. Nous sommes favorables au dialogue. Mais c’est la loi. Et on applique la loi. Tout simplement". Selon lui, le déploiement se passe bien partout. "Actuellement, nous en sommes à 1,5 million de compteurs déployés en France, dont 158.000 en Bretagne. La tendance, c’est 1.200 compteurs installés par jour. Et nous n’avons aucun problème avec les élus". Sur les 283 communes du Finistère, les requêtes qu’Enedis a ou va lancer, "se comptent sur les doigts d’une main", précise son directeur.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/cast/compteur-linky-enedis-attaque-cast-en-justice-28-09-2016-11234954.php  

un anonyme
Le 28/09/2016 à 23:16:13

Et bien voilà, sans insulter qui que ce soit et en utilisant les procédures qui existent!
Si l’expertise va dans le sens de Enédis, celle-ci ne risque t’elle pas de couler notre combat.
Et oui malgré votre "bave haineuse", d'une poignée d'intervenant fort heureusement, je fais partie des anti qui ne se contente pas des infos de Next-up et autres......
Je cherche et j’informe de A à Z sur un même sujet.
Affaire à suivre.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/09/28/Ex-hotel-Liberte-les-compteurs-seront-expertises-2853805  

Le bras de fer continue entre l’ex-hôtel Liberté et son fournisseur d’électricité. Le tribunal vient d’ordonner l’expertise des compteurs mis en cause.

Depuis fin juillet, c'est le black-out à l'ex-hôtel Liberté, avenue Maginot ; à Tours-Nord. Privés d'électricités, les locataires – otages d'un conflit d'ordre privé entre la SCI ACF et son cogérant Amis Hossein d'une part et Enedis d'autre part – quittent les lieux les uns après les autres. Presque tous.

Pour autant, le combat, porté sur le terrain judiciaire, n'est pas terminé. En ordonnant, hier, une expertise technique des compteurs par un expert indépendant, le tribunal prolonge le suspense.
Une décision accueillie plus que favorablement par Me Marc Morin qui, le 6 septembre dernier, en référé, proposait déjà : « Si ErDF est sûr que ces compteurs sont fiables, il lui suffit de ne pas s'opposer à ma demande d'expertise. »
Le délibéré est tombé hier. « Provision réduite de moitié (10.000 € pour la SCI ACF et expertise technique des compteurs par un expert indépendant (avec consignation de 2.000 € pour Enedis). »
Une bonne nouvelle, donc, pour l'avocat de la SCI ACF en conflit avec EDF depuis des années, suite à l'explosion de la consommation consécutive à l'installation de nouveaux compteurs. « Ce ne sont pas des Linky, mais c'est presque la même chose. C'est le principe de télécontrôle à distance qui est mis en cause. »

L'expertise mettra-t-elle au jour un dysfonctionnement ?

En ordonnant l'examen du compte et de l'historique des appareils en question, par un expert indépendant, le tribunal espère avoir l'explication de l'augmentation de près de 40 % de la consommation, contestée depuis des années par M. Hossein. Une explosion qui, selon les requérants, ne pouvait provenir que d'un dysfonctionnement.
L'autre volet – social – de ce dossier, serait en passe d'être réglé. Toutes les personnes en situation régulière ont été relogées ou ont trouvé une solution alternative.
Malgré tout, il resterait encore quelques personnes à vivre dans des conditions incompatibles avec la décence.
« Le problème, c'est que ça s'accumule dans la rue », constatait encore hier soir la responsable de Chrétiens migrants, association qui louait plusieurs studettes pour y loger des migrants avant que l'électricité ne soit coupée au Liberté. « J'ai encore quinze gosses de 8 mois à 12 ans (dont un lourdement handicapé) et une dizaine de parents sur les bras. Du Kosovo, de Géorgie, d'Arménie… Il n'y a plus rien au 115, le Secours catholique est fermé, alors, ils viennent ici. » Et de conclure : « Y'a plus rien pour les pauvres. »
Entre la rue et l'indécence…


un anonyme
Le 28/09/2016 à 11:43:27

Quand Linky allume nos lampes de chevet

Quelques conseils ici du 2109:

http://www.60millions-mag.com/2016/09/21/quand-linky-allume-nos-lampes-de-chevet-10677  

Depuis l’arrivée du compteur Linky, des lampes tactiles s’allument toutes seules. Ce drôle de phénomène concernerait des produits non conformes.

Une lampe qui s’allume et s’éteint toute seule… C’est ce que de nombreux consommateurs découvrent après l’installation d’un compteur Linky chez eux. Rappelons que 1,5 million de ces compteurs communicants ont jusqu’à présent été installés, sur les 35 millions prévus d’ici à 2021.

« Ma lampe s’allume et s’éteint sans arrêt, à peu près toutes les vingt secondes. Je suis obligée de la débrancher, sinon j’ai une ambiance de boîte de nuit chez moi », nous explique Pascale qui habite Rezé, près de Nantes.

Ce phénomène touche uniquement les lampes dites « tactiles », c’est-à-dire munies d’un système qui permet d’allumer, voire de choisir le degré de luminosité, par simple effleurement d’un élément du luminaire. Déjà saisi par quelques dizaines d’abonnés, le gestionnaire du réseau électrique, Enedis (anciennement ERDF), confirme les dysfonctionnements.

Une bande de fréquence réservée à Linky
« Dans la totalité des cas que nous avons étudiés, les lampes concernées, de fabrication chinoise, se sont avérées non conformes à la norme européenne sur les équipements électriques », explique Jean-Lorain Genty, membre de l’équipe nationale du projet Linky chez Enedis.

Le compteur Linky fait appel à la technologie du courant porteur en ligne (CPL) (voir notre article du 15 juin 2016), comme de nombreux autres appareils. Pour éviter les interférences et parasites entre ces divers courants, la norme EN 50065-1 veille à la compatibilité électromagnétique en délimitant des bandes de fréquence selon les usages. Ainsi la bande située de 10 à 95 kHz est-elle réservée au compteur Linky, souligne Enedis.

Faux marquage CE ?
Certains produits ne respecteraient pas ces bandes de fréquences et « empiéteraient » sur celles attribuées à Linky, et cela « malgré la présence du marquage CE ou de la mention NF » sur ces lampes, explique Jean-Lorain Genty. Enedis aurait ainsi recensé six ou sept modèles non conformes.

Le distributeur d’électricité conseille à ses clients de réclamer une attestation de conformité au fabricant des lampes défectueuses puis, si le document ne leur est pas fourni, demander un remboursement au vendeur. Ce conseil n’est pas forcément le plus adapté : le seul interlocuteur du client est le vendeur, non le fabricant, souvent difficile à contacter.

Débat autour des normes applicables
David, autre victime de l’allumage intempestif de lampes tactiles, a bien tenté de plaider sa cause auprès des enseignes où il a acheté les siennes, à savoir Conforama, Fly et Ikea. Sans succès. « Elles m’ont répondu que leurs produits étaient conformes aux normes CE et qu’ils fonctionnaient parfaitement au moment de l’achat. »

Conforama nous confirme que tous ses produits font l'objet de contrôles. Le distributeur souligne, par ailleurs, que « la norme EN 50065-1 citée par Enedis ne s'applique qu'aux technologies CPL (type box Internet), et non à ce type de lampes. » Le débat est donc ouvert.

Saisir la Répression des fraudes
David, lui, a remisé ses cinq luminaires inutilisables dans un carton. Or, s'il a acheté ses lampes depuis le 18 mars 2016, il peut facilement faire jouer la garantie légale de conformité auprès du vendeur, sans avoir à apporter une preuve de la panne.

Pour les lampes plus anciennes, il est possible de faire jouer la garantie des vices cachés dans les deux ans suivant la découverte du défaut. Mais elle est plus difficile à mettre en œuvre car ce sera au client de prouver le vice.

Enfin, en cas de dysfonctionnement, il faut alerter l’administration de la Répression des fraudes du département des magasins concernés : cette dernière peut en effet exiger que lui soient fournis les documents prouvant la validité du marquage, et le cas échéant sanctionner un faux marquage CE. Pour l’heure, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) précise n’avoir reçu aucun signalement de ce type.

Un technicien envoyé à domicile
Quelques clients font état d’autres dysfonctionnements depuis l’arrivée de Linky dans leur foyer : une plaque à induction qui ne fonctionne plus, ou encore la mauvaise réception télé dans une maison équipée d’un boîtier CPL reliant la box à la télévision.

Enedis indique que ce type de problèmes reste marginal. Et qu’à chaque fois, un technicien est envoyé à domicile pour étudier l’installation. « Nous avons remarqué que lors de la mise hors tension, certains appareils, comme les plaques à induction, se mettent en sécurité. Une manipulation est alors nécessaire pour les réactiver. » Quant aux problèmes de box, il s’agirait là encore, selon Enedis, d’installations mal configurées qui « fuitent » sur la bande de fréquence réservée à Linky.

Quel que soit le type de problème survenant après l’installation de Linky, n’hésitez pas à solliciter l’avis d'Enedis au 0 800 054 659 (numéro vert), et à nous alerter si votre problème persiste.

un anonyme
Le 24/09/2016 à 11:07:05

Compteurs Linky: L'ANFR complète son étude
22/09/2016

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a réalisé de nouvelles mesures de champs électromagnétiques créés par les compteurs Linky, qui viennent compléter celles effectuées en laboratoire et publiées en mai 2016. Les nouveaux résultats, y compris ceux relevés chez des particuliers, confirment des niveaux d’exposition très faibles.

Pour mémoire, le premier volet de l’étude publié en mai 2016 a mis en évidence en laboratoire des niveaux très faibles d’exposition, lorsqu’un compteur électrique Linky échange des informations périodiques de surveillance de réseau avec un concentrateur situé dans les transformateurs de quartiers.

Deux nouvelles séries de mesures viennent compléter cette étude, réalisées :

toujours en laboratoire, sur l’exposition créée lors de la collecte des informations de consommation (index) qui, en exploitation, a lieu pendant la nuit (volet 2) ;
chez des particuliers, à proximité de 5 compteurs Linky en fonctionnement durant la journée (volet 3).


Le deuxième volet de l’étude, publié aujourd’hui, montre que les niveaux d’exposition créés lors de la collecte des index en laboratoire sont comparables à ceux présentés dans le volet 1. Ces niveaux sont très en-dessous des valeurs limites réglementaires.



Le troisième volet de l’étude, également publié ce jour, réalisé dans les habitations de particuliers, a conduit aux résultats suivants :

les niveaux de champs électriques mesurés in situ varient entre 0,25 et 0,8 V/m à 20 cm des compteurs en émission CPL, c’est-à-dire grâce aux courants porteurs en ligne. Ces niveaux se situent entre 100 et 350 fois sous la valeur limite réglementaire de 87 V/m dans la bande de fréquence utilisée par Linky (35-91 kHz) ;
les niveaux de champs magnétiques mesurés in situ varient entre 0,01 µT et 0,03 µT à 20 cm des compteurs en émission CPL. Ces niveaux se situent entre 200 et 600 fois sous la valeur limite réglementaire de 6,25 µT dans cette bande de fréquence.
Ces faibles niveaux d’exposition relevés en laboratoire et chez des particuliers confirment que la transmission des signaux CPL utilisés par le Linky ne conduit pas à une augmentation significative du niveau de champ électromagnétique ambiant.



L’étude de ANFR sur l’exposition créée par les compteurs Linky se poursuit et sera ultérieurement complétée par :

des mesures complémentaires, chez des particuliers ;
des mesures des niveaux de champs électromagnétiques créés par les concentrateurs situés dans les transformateurs de quartier.
Enfin, l’ANFR réalisera des mesures des futurs équipements radio Linky (ERL) susceptibles d’être proposés par les fournisseurs d’électricité. Pour les utilisateurs qui le souhaitent, ces modules optionnels communiqueront en effet avec des appareils domestiques pour leur transmettre des données recueillies par le compteur Linky.



Pour en savoir plus :

Le communiqué de presse (21/09/2016)
http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/Communiques_Presse/2016_09_22_communique_de_presse_compteur_Vd%C3%A9f2.pdf  
Le volet 2 du rapport technique
http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/2016-09-22_Rapport_technique_compteur_Volet_2_vf.pdf  
Le volet 3 du rapport technique
http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/2016-09-22_Rapport_technique_compteur_Volet_3_vf.pdf  

un anonyme
Le 22/09/2016 à 16:21:04


"SCANDALE ! Enedis SA offre un bon repas aux maires pour leur "fourguer" linky ! "


https://blogs.mediapart.fr/ramon-bordallo/blog/150916/scandale-enedis-sa-offre-un-bon-repas-aux-maires-pour-leur-fourguer-linky  

un anonyme
Le 18/09/2016 à 00:23:54

Si vous avez un différent comme ici avec cette SCI immeuble de Tours, VOTRE expertise si elle avait eu lieu n'aurait rien apporté car opposable à celle de ENEDIS. Résultat balle au centre! C'est pourquoi dans tous les cas où il y a conflit entre un citoyen lambda, une SCI...contre une Administration, la médecine du travail....Il vous faudra saisir un juge arbitre qui diligentera un expert indépendant pour trancher votre conflit.Point
Attendons donc le 26 septembre.

un anonyme
Le 17/09/2016 à 14:46:38

Pour ANONYME (mais pour les autres aussi)
un argumentaire - Ne vous laissez pas désinformer

http://antennes31.org/pdf/LINKY_Contre-Argumentaire.pdf  

Nath
Le 16/09/2016 à 19:26:10

Qu’est-ce qu’un Linky ?

Un compteur qui établit un lien direct (link = lien) entre un foyer de consommation et un point de téléreport extérieur à la propriété et accessible à ERDF. Le lien facilite le travail d’ERDF et lui permet d’intervenir à distance.

En un sens, cela pourrait être assez pratique, cependant ces appareils soulèvent de nombreuses questions : économiques, environnementales, questions de santé et d’éthique.

Je tiens à souligner un premier point capital. Si le lien se fait directement entre le compteur et ERDF, cela signifie qu’en tant que consommateur vous n’avez plus de droit de regard sur l’augmentation du compteur au cours de votre durée d’abonnement. Le personnel d’ERDF a un accès sur l’appareil, même à distance. Dès l’or, quelles garanties le consommateur peut-il espérer en ce qui concerne de la fiabilité des chiffres annoncés ? Autrement dit, ERDF ou une personne interne à l’entreprise ne pourrait-elle pas à loisir soustraire ou rajouter des kw ? Il est quand même impensable que personne d’autre, sauf ERDF puisse avoir le contrôle de nos données. C’est ce qu’on appelle être à la fois juge et partie.

J’en profite ici, pour rappeler que ce que la SCI demande, c’est tout simplement une expertise juridique effectuée par un organisme autre qu’ERDF. C’est une demande simple, mais qui ne parvient pas à se faire entendre. N’est-ce pas surprenant ? Si ERDF est si sûr de ses chiffres, pourquoi est-ce si difficile de les faire expertiser ?

ERDF ne semble pas les seuls bien informés et nous tenons à remercier les personnes bienveillantes et extrêmement calées en matière de comptage qui viennent vous expliquer que tout cela n’est qu’affaire de consommation. Cependant, nous devrons nous contenter de répondre que récemment, ERDF a reconnu devant la cour, que depuis 10 ans, l’immeuble situé au 108-109 avenue Maginot, propriété de la SCI « ACF », a eu une consommation sans hausse particulière et qui sur cette même période si situait entre 150 000 et 190 000 kw (ces chiffres tenant compte de l’intégralité de l’installation électrique quelle qu’elle soit).

Nouvel argument à ce jour pour ERDF , il s’agirait de « fraude » de la part de la SCI, car ils auraient trafiqué les compteurs pour en augmenter la puissance, passant ainsi d’un ampérage de 30kw à un ampérage de 36kw ! Ils les auraient donc sanctionnés à raison de 17 000 euros par compteur, et bien sûr sans attendre d’autre forme de procès.

C’est ici par contre, que le Linky pourrait, étonnement devenir l’allié de la SCI pour la procédure. Je m’explique, le téléreport connait tout de leur consommation en temps réel (ce qui est très limite du point de vue des Droits de l’Homme mais passons ce « détail »…). Donc en toute logique, en bon mouchard qu’il est, le téléreport aurait dû alarmer ERDF de ce changement d’ampérage.

Seconde nouveauté : comme vous le savez tous, au départ les compteurs étaient présentés comme électro-mécaniques. Aujourd’hui ERDF dit « électroniques », mais pas intelligents…

Voici la déclaration d'EDF lors de la première audience du 3 août 2016:
"Selon la compagnie Enedis, « les compteurs présents dans l’immeuble ne sont pas des compteurs communicants Linky mais des compteurs électromécaniques classiques »."
source http://www.20minutes.fr/societe/1904559-20160803-litige-proprietaire-edf-120-personnes-resteront-privees-electricite  

ERDF nie soudainement le lien, car le compteur pourrait bien les trahir…

Et pendant ce temps, quoi de plus judicieux que de couper l’électricité à nos locataires (on parlait des Droits de l’Homme un peu plus haut, non ?), les laissant dans des conditions d’insalubrité inacceptables et tentant bien sûr de nous déstabiliser financièrement.

Tout cela est-il bien légal ? Légitime non, cela va sans dire. Mais le statut mi-étatique, mi-sociétaire d’ERDF s’avère une fois de plus problématique. Nous avons demandé le secours de la justice, mais l’amende a été envoyée sans attendre notre recours. Et quel contrôle a-t-il été fait ? Un contrôle interne à ERDF…

Voila pourquoi, aujourd’hui, nous vous demandons votre soutien ainsi que celui d’associations comme « Robin des Toîts ». Nous souhaitons obtenir l’aide d’un expert indépendant, et que justice soit enfin faite.
Dernier point : ces compteurs avec lien, pour être téléreportés ont besoin d’un ampérage pour transporter l’électricité, on parle de « faible courant ». Or le courant faible est extrêmement nocif pour la santé, notamment pour le cœur. Et, nouveau progrès, le faible courant entraine une hausse de 15% de la facturation. Et là, ERDF prétend que les anciens compteurs ne tournaient pas normalement…

Ce n’est pas parce que ERDF prétend que le compteur est fiable et sans danger, qu’il faut les croire. Les citoyens ne se désarmeront jamais et auront raison de ces voyous !

****

La SCI a promis de clarifier la procédure de 2004 à 2012, concernant les 30% des sociétés françaises passées sur le marché libre et non réglementé. Si vous faîtes partie de ces 30%, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

un anonyme
Le 16/09/2016 à 18:42:40

C'est purement scandaleux ! et dire que nos élus écologistes de Loire-Atlantique font eux-mêmes la promotion de ce compteur LINKY ! de qui se moque-t-on ? où sont les intérêts de la population ? nos compteurs actuels nous permettent déjà de suivre nos consommations et surtout de ne pas faire l'avance à EDF et ENGIE avec le système de "relève" possible tous les 2 mois permettant une facturation de la consommation réelle.
Nous marchons sur la tête dans notre pays et c'est inquiétant !
Remettons nos pendules à l'heure et tout ira mieux !

MPGP44
Le 15/09/2016 à 23:08:00

Dans pas longtemps, plus value immobilière sur les maisons sans linky. Et aussi augmentation des actions "Sanofi" grâce à l'explosion de cas de cancer en France...

SEBOUX69
Le 15/09/2016 à 21:04:51

Ce qui devait arriver, arriva....
La patronne des anti-Linky concède avoir perdu "le combat de la santé"
https://blogs.mediapart.fr/greenaymeric/blog/150916/la-patronne-des-anti-linky-concede-avoir-perdu-le-combat-de-la-sante  

Les contempteurs de Linky organisaient la semaine dernière une réunion qui se voulait un grand raout de rentrée. Ils étaient en fait peu nombreux, désorganisés et leurs arguments paraissaient usés.

Alors que l’opération de remplacement des anciens compteurs électriques se poursuit dans les foyers français, les compteurs communicants Linky ont encore des détracteurs. Cependant, à mesure que le débat avance, une information plus détaillée est proposée au grand public et la « fronde » anti-Linky accuse une sérieuse perte de vitesse, comme en atteste le succès plus que mitigé de son raout de rentrée, à Montreuil, le 8 septembre dernier. Une réunion durant laquelle Annie Lobé, pasionaria du lobby anti-Linky, a même concédé : "nous avons perdu le combat de la santé". Le début de la fin pour les anti-Linky ?

Linky est le premier prototype de la nouvelle génération de compteurs dits « communicants », actuellement installés un peu partout sur le territoire. Il doit son nom au fait qu’il puisse recevoir des ordres et communiquer les données qu’il récolte sans intervention physique d’un technicien au domicile des usagers. Censé remplacer 90 % des anciens compteurs dans 35 millions de foyers d’ici 2021, ce compteur a été conçu pour faciliter la vie des clients ainsi que du fournisseur d’électricité. Il s’agit également d’une opération de mise à jour d’un parc disparate et souvent obsolète, la moyenne d’âge des compteurs excédant celle des consommateurs.

Linky ne fait pourtant pas l’unanimité. Plusieurs associations et publications, qui suivent une ligne militante, ont lancé une véritable croisade contre ces boitiers connectés. Pour elles, « le nouveau compteur électrique espion qui vole et vend nos données, provoque des pannes, des incendies, l’augmentation de toutes les factures et émet des radiofréquences cancérigènes ». Un argumentaire fourni bien qu’un peu fouillis, si l’on y regarde de près. Un fact checking de plus en plus pratiqué, qui a sans doute causé le ralentissement sensible de la campagne des anti-Linky. Pour preuve, le semi-flop de la « Grande Réunion contre Linky » organisée le 8 septembre dernier à Montreuil.

Flop en termes d'organisation, déjà, plusieurs couacs ayant émaillé la soirée. La projection, en début de réunion, du film Les nouveaux Loups du Web qui se penche sur la question du Big Data, sujet au centre de cette rencontre, a été annulée. La Ligue des droits de l'Homme, qui avait été invitée, a refusé de venir, et le nombre de participants était pour le moins décevant (on comptait 250 personnes environ au pic de la réunion, et moins d'une dizaine d'élus – ils se sont identifiés à main levée – pour aucun maire). Une collecte de fonds a été lancée pour la rédaction et la diffusion d'un cahier de doléances à adresser à l’Elysée, à Matignon, aux ministères de l’Environnement, du Logement et de l’Intérieur et aux présidents des deux assemblées. Objectif à atteindre (le sera-t-il ?) : 1200 euros... Annie Lobé a également profité de cette réunion pour vanter les mérites d'un cabinet d'huissiers de Colombes (des copains ?), invitant le public à solliciter ce cabinet pour envoyer des sommations de justice à Enedis : 75 euros la sommation, 600 euros les dix ! Une offre aussi alléchante (même si 60 euros la lettre recommandée ça reste un peu cher) qu'inutile, faut-il le préciser.

Le faible écho rencontré par cette réunion est également dû à l'absence de journalistes pour la couvrir. Après avoir fait l’objet d’attaques de la presse généraliste et spécialisée pour sa partialité et son manque de rigueur scientifique, les « antis » ont décidé de se passer de représentants de la presse – ils n’étaient pas invités. Pas surprenant quand on sait qu’Annie Lobé, chef de file du mouvement qui se présente comme une "journaliste scientifique indépendante" a été vivement critiquée par ses confrères de Rue89 et de L’Express en raison de sa pratique du « journalisme d’épouvante ». On lui doit notamment des vidéos alarmistes de mises en garde conte " les dangers des ampoules basse consommation ", dans lesquelles le conditionnel n'est même pas utilisé. Une absence de précautions de langage dont la fronde anti-Linky s'est fait une spécialité.

Un autre dérapage sémantique des anti-Linky vient de leur recours répété et biaisé à la classification de l’OMS. En effet, l’OMS présente les champs électromagnétiques de Linky comme « cancérogènes possibles » (catégorie 2B) - une catégorie qui inclut aussi le café et les légumes au vinaigre. C’est moins que la viande rouge qui vient d’être qualifiée de « probablement cancérogène pour l’homme » (catégorie 2A), et que les « agents cancérogènes » (catégorie 1) comme le tabac, l’alcool ou l’amiante. Dans les faits, le classement « 2B » ne signifie pas qu’il y a un danger avéré, et pourtant c’est ce que prétendent les détracteurs des compteurs communicants. Un argumentaire d’autant plus farfelu quand on sait que le ministère de l’Ecologie garantit que « le niveau d'ondes électromagnétiques générées par Linky est conforme à la réglementation en vigueur et qu'il n'y a donc pas de risque sanitaire attaché à l'utilisation de ce compteur ». Tellement farfelu, en fait, que les frondeurs semblent sur ce point être revenus à la raison, Annie Lobé ayant concédé durant la réunion son "échec sur le combat de la santé".

Ce manque de rigueur touche aussi les autres aspects du débat. Les réserves soulevées à propos de la violation de la confidentialité et de la divulgation des données de consommation des usagers à des fins commerciales ont certes de quoi inquiéter de prime abord. Pourtant la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a été étroitement associée à l'ensemble des travaux – et on connait son engagement dans la protection des données privées. Elle a estimé que les garanties offertes par Enedis à ce sujet étaient suffisantes pour assurer à chacun le respect de sa vie privée, aucune donnée ne pouvant être divulguée aux énergéticiens sans l'autorisation expresse du consommateur.

L’idée selon laquelle Linky provoquerait une augmentation des factures a elle aussi été mise à mal au fil du temps. L'ADME estimait en 2010 déjà que les compteurs intelligents, parce qu’ils permettent de mieux comprendre sa consommation quotidienne et d'identifier les gestes et appareils qui sont les plus gourmands en énergie, permettront chez les usagers désireux d’alléger leur facture électrique de passer à l’acte (pour des économies pouvant aller jusqu'à 11%). Mais le suivi de sa consommation par l’usager aura aussi un impact en matière de préservation de l’environnement. Un client qui ne connaît pas sa consommation réelle a toujours tendance à consommer trop. En plus des factures douloureuses, ces excès nécessitent une surproduction d’énergie à l’heure où tout indique que nous devons rationaliser notre consommation afin de réduire son impact sur l’environnement.


Linky n'est évidemment pas parfait, et l'on peut par exemple déplorer le caractère optionnel de l'affichage déporté, qui permet à chacun de suivre sa consommation depuis un endroit visible du logement. Reste que la plupart des reproches que l'on adresse généralement au compteur sont infondés. S'ils rassemblent de moins en moins, c'est que leur confrontation avec le réel commence enfin, semble-t-il, à les décrédibiliser aux yeux du public.

un anonyme
Le 15/09/2016 à 19:42:25

depuis qu'ils ont installé Linky dans mon appartement, il n'y a que des problèmes techniques ! Four micro-ondes brulé le jour même, lampe qui s'allume toute seule, ordinateur qui a surchauffé.. et facture d'électricité beaucoup plus chère avec moins de matériel. Linky c'est une arnaque.

xoxo
Le 13/09/2016 à 23:58:36

Re suite Immeuble de Tours.

Le délibéré sera connu le 26 septembre.

Que savons nous de plus?
-Les 3 compteurs Linky installés sont pour 1 l’eau chaude, 2 pour les chambres et 3 pour les parties communes alors qu’il y a un compteur “manuel” dans chaque appartement.

Nous apprenons que le conflit existeraient depuis une dizaine d’années. (Donc avant Linky?)
Que le non paiement de factures ne datent pas que de 2014 mais depuis 2012.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/08/02/Une-centaine-de-locataires-sans-electricite-depuis-vendredi-2799617  

Le distributeur explique n'avoir jamais pu disposer du certificat Consuel à l'issue de l'installation des trois compteurs (*). « On a fait de multiples relances. Du fait du public accueilli, on a attendu. Notre responsabilité est engagée, d'où cette mesure de prévention », explique Elise Cabrol, adjointe au directeur délégué aux relations clients chez Enedis Centre. Des « branchements largement non-conformes » sont évoqués. Du côté d'EDF, on évoque, comme chez Enedis d'ailleurs, « un dossier préoccupant » et les factures restées impayées depuis 2012. « C'est un délai énorme », nous explique-t-on sans vouloir aller plus loin avant la décision de justice.

En cause ? Un long conflit qui oppose la SCI ACF, propriétaire du lieu à EDF. Amir Hossein est le cogérant de la structure. Un vieux dossier dont nous nous étions déjà fait l'écho en 2010, du moins pour l'un des volets. Quatorze ans après, rien n'est réglé. En cause, le passage d'un contrat historique et réglementé à un contrat purement commercial. Or, la SCI ACF ne se considère pas comme une société (« Nous ne sommes pas assujettis à la TVA », explique le cogérant) et veut revenir à un tarif encadré. Le début des difficultés. Et de l'incompréhension entre les parties jusque devant la cour d'appel, à Paris.


Que disent les avocats:

Ce matin, l'avocat d'EDF a rappelé:

"qu'il s'agissait d'un conflit entre un fournisseur et une SCI, qu'ACF avait suspendu ses règlements sur deux des trois points de livraison, d'électricité, qu'une fraude avait été dument constatée par un contrôleur assermenté et indépendant qui avait conclu à une malversation physique sur deux installations d'électricité."

Pour sa part, M° Morin, l'avocat de la SCI, a affirmé :

"que l'explosion des factures – + 40% – ne pouvait relever que d'une anomalie", que les compteurs électroniques dont était doté l'établissement avaient pu faire l'objet d'un dysfonctionnement. Si ERDF est sûre du contraire, il lui suffit de ne pas s'opposer à ma demande d'expertise."

A suivre...

un anonyme
Le 12/09/2016 à 14:35:33

"Arrageois : depuis qu’on leur a installé Linky, leurs lampes de chevet s’allument toutes seules !


Linky conseille donc de débrancher les lampes dans un premier temps, de les rapporter au magasin si elles sont garanties, en leur demandant de faire un « reset ». Sinon, vous pouvez jeter vos lampes à la poubelle. "
http://www.lavoixdunord.fr/region/arrageois-depuis-qu-on-leur-a-installe-linky-leurs-ia29b0n3722247#utm_medium=redaction&utm_source=facebook&utm_campaign=page-fan-vdn  

un anonyme
Le 11/09/2016 à 00:04:37

BONJOUR
PARCE QUE ERDF = ENEDIS EST EN FAILLITE EST QU'il faut trouve de l'argent POUR LES ACTIONNAIRES l'état 83 % les actionnaires 17 %

FELIX
Le 09/09/2016 à 10:48:10

Bonjour, Comment expliquez vous qu'il soit plus facile de reloger des locataires que de verifier le bon fonctionnement d'un compteur ? Salutations

Agnès Bonneval
Le 09/09/2016 à 05:32:16

C'est une arnaque prévue pour soutirer de l'argent aux consommateurs et enrichir les actionnaires...

LUCILLE
Le 08/09/2016 à 18:07:29

Le "progrès" : tendance des capitalistes à inventer tout moyen pour rançonner les gens, tout en écartant l'humain du processus de soi disant "production de richesse". Le "progrès" est en réalité une dérive purement parasitaire du capitalisme.
Je cite :
"progrès dont on demande ou va-t'il que veut-il ?
Qui produit la richesse en créant la misère,
Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil !
Progrès dont on demande : « Où va-t-il ? que veut-il ? »
Qui brise la jeunesse en fleur ! qui donne, en somme,
Une âme à la machine et la retire à l'homme !
Victor Hugo
Merci !

philippe lyonnet
Le 08/09/2016 à 14:10:52

C'est incroyable!!

Anne Marie L\'HARIDON
Le 08/09/2016 à 13:25:13

N'y aurait-il pas conflit d'intérêt concernant ce "cher mr Brottes!!" Ancien député, actif quant au principe de ces "fameux compteurs" et maintenant président de RTE; c'est pour le moins un beau pantouflage et un cumulard: retraite de député et rémunération de président!!! c'est pas rien!!!!

C'est vrai aussi qu'en Allemagne,Mr Schröeder est devenu conseiller de la banque Goldman Sachs!!!! ça ne console pas pour autant, L'ancien président de la comm.européenne est dans la confusion, je ne sais plus chez qui?....

cactus en colére
Le 08/09/2016 à 11:57:34

Mais à quoi bon, ce compteur bien plus bête qu'on nous le dit, quand il y a du chômage et qu'on pourrait envoyer du monde relever les compteurs ? Certes, ce job n'est pas formidable mais il est déjà plus intéressant que déposer de la pub dans nos boites à lettes, non !

Christian Rozé
Le 08/09/2016 à 11:46:58

Bonjour,
A l’attention du responsable.
Monsieur, avant de signer votre pétition je souhaiterais des éclaircissements sur les points suivant:


Nous avons ici une vidéo de l’intérieur d’appartements de l’immeuble en question.
Constat: utilisation de plaque de cuisson électrique à 4’18, radiateurs électriques à 6’20 , utilisation de four micro-ondes électrique à 7’00 et dans les commentaires utilisation de ventilateur.
Le plus intéressant se situe à la minute 7’30 où nous apercevons un compteur électrique noir avec une seule ligne pour les Kw à l’intérieur de l’appartement. Pas de HC-HP?
Pas de Linky à l’intérieur des appartements et pourquoi que 3 Linky dans le local au rez de chaussée? A quoi servent ils?
Tout ceci indiquerait des équipements “tout électrique” dans chaque appartement qui nous renvoie aux tableaux ci-dessous.


Comment faisiez-vous pour ne payer que 16000€ et 14000€ pour 54 logements équipés tout électrique après visionnage de ces deux vidéos sachant que le tarif social peut faire économiser entre 71 et 140€/an et par appartement????
http://comparateur.selectra.info/infos-pratiques/tarif-social-electricite-et-tarifs-reglementes.html  
Comparaison de la situation d’un client bénéficiant du tarif social de l’électricité avec un client normal Client ne bénéficiant pas du TPN Client bénéficiant du TPN
Prix de la mise en service* 26,23 €TTC 0€
Déplacement d’un technicien en raison d’un défaut de paiement Facturé conformément au catalogue des prestations du GRD 80% de réduction sur le tarif normal
Prix de l’électricité (abonnement + consommation) Facturé conformément à la grille tarifaire du fournisseur Entre 71€ et 140€ de réduction forfaitaire annuelle


ou bien ici: http://prix-elec.com/guide/comment-beneficier-tpn  
Réduction forfaitaire annuelle en fonction du type de foyer et de la puissance du compteur 1 personne 2/4 personnes 5 et plus
3 kVA 71 € 88 € 106 €
6 kVA 87€ 109 € 131 €
9 kVA 94 € 117 € 140 €


Si nous prenons ce tableau comme exemple pour des logements équipés uniquement en électricité cela nous donne une fourchette entre 54€ et 214€ par mois pour un logement de 20m2 à plus de 80m2 tout électrique
http://www.kelwatt.fr/guide/prix-par-mois  
Prix mensuel moyen d'électricité (abonnement + conso) selon le fournisseur - Compteur Base Type de logement Type de chauffage Fournisseur
Logo EDF
Tarif Bleu d'EDF Logo Planète Oui
Planète Oui logo Direct Energie
Offre Directe de Direct Energie
Studio (20m², personne seule) Chauffage et chauffe-eau non-électriques 21,86 € 20,65 € 21,27 €
Chauffage et chauffe-eau électriques 54,45 € 53,21 € 52,48 €
Petit logement (moins de 70m²) Non-électrique 65,61 € 64,37 € 63,17 €
Electrique 136,98 € 135,74 € 131,55 €
Grand logement (plus de 80m²) Non-électrique 98,14 € 96,82 € 94,38 €
Electrique 214,21 € 212,97 € 205,54 €
Principal avantage de l'offre L'offre de millions de Français Jusqu'à 20% de remise sur l'abonnement par rapport au tarif réglementé 5% de remise sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé


ou bien

http://www.kelwatt.fr/guide/prix-electricite-m2  
Prix TTC de l’électricité par m² en fonction de la surface du logement et du fournisseur - pour un logement tout-électrique Surface Consommation annuelle indicative EDF
Offre Tarif Bleu Happ-e
Offre Happ-e
20 m² De 3620 à 5975 kWh De 31,6 à 49,3€ /m²/an De 29,6 à 45,6 €/m²/an
50 m² De 7240 à 11450 kWh De 23,5 à 36,2 € /m²/an De 21,9 à 33,6 € /m²/an
70 m² De 9975 à 16680 kWh De 22,7 à 37,1 € /m²/an De 21,1 à 34,4 € /m²/an
100 m² De 13665 à 24370 kWh De 21,4 à 37,5 € /m²/an De 19,9 à 34,8 € /m²/an


Cette vidéo aurait pu aller plus loin en nous montrant l’intérieur d’un logement et l’équipement électrique de celui-ci.

Que 3 compteurs Linky pour 54 logements??????


Je suis toujours dans l’interrogation malgré celles-ci qui me laissent avec beaucoup d’ombres.

D’aprés le tableau, ci-dessous, de la consommation moyenne et du prix annuel en France, nous avons:
http://prix-elec.com/cours/consommation  

Comparatif des factures moyennes d'électricité chez EDF et Direct Energie TTC au 02/12/2015 Tarifs règlementés d'EDF Online Electricité de Direct Energie
Compteur Base 773,95 € 731,89 €
Compteur Heures pleines - Heures creuses 769,73 € 731,38 €


Facture d'électricité moyenne par foyer en France en 2015 - Compteur de base "offre Online" :
4673 x 0,1377 = 643,47 €.
643,47 € + 88,42 € = 731,89 €.

Facture d'électricité moyenne par foyer en France en 2015 - Compteur Heures pleines - Heures creuses "offre Online" :
4673 kWh x 54% = 2523,42 ; 4673 kWh x 46% = 2149,58.
2523,42 x 0,1500 = 378,51 € en HP ; 2149,58 x 0.1053 € = 226,35 en HC.
378,51 € + 226,35 € + 126,52 € = 731,38 €.

C’est à dire que pour les 54 logements nous approcherions les 40000€. Comment faisiez-vous pour ne payer que 16000€ ou 14000€/an?

Merci

Cordialement

un anonyme
Le 08/09/2016 à 11:41:23

Une majorité de Français fait ce qu'on lui dit de faire... à condition qu'on ne touche pas à son portefeuille.
Espérons que l'on réalisera qu'il ne s'agit pas que de ça.
Les décideurs n'allaient tout de même pas donner au Linky la forme d'un cheval! (de Troie)

Ouram
Le 08/09/2016 à 08:56:15

bonjour,
cela m'intéresse énormément. moi j'ai refusé la pose du compteur LINKY mais je trouve que ma facture ENGIE un peu élevée chaque mois 235,92 pour quatrev pieces, cuisine. de plus nous sommes retraités.
De plus; ils l'ont imposé à une dame agée qui n'en voulait pas.
Au total cela fait 2123'28 pour NEUF mois. FONQUERNIE O5

un anonyme
Le 08/09/2016 à 06:00:29

http://www.lepoint.fr/politique/le-depute-ps-francois-brottes-percevra-398-000-euros-a-la-tete-de-la-rte-25-07-2015-1951481_20.php  

BROTTES en prison... de suite...et à vie!c'est peu cher payer

Erick LECONTE
Le 07/09/2016 à 23:22:11

nous l'avons refusé ( recommandé AR à erdf qui tente quand même l'intimidation) et cadenassé notre compteur; aucune loi ne vous oblige à en accepter la pose . Je vous invite à visiter la page de l'association "Robin des toits" pour plus d'infos ;)

s.b
Le 07/09/2016 à 23:06:33




que font les services municipaux? administratifs? la mairie de Tours?

quelqu'un doit bien connaitre l'historique de ce fait,
quel traitement de l'info en effectue la presse locale, régionale, nationale?

humainement irrecevable où et auprès de qui que ce soit!

un anonyme
Le 07/09/2016 à 22:51:46

Groupez vous pour vous défendre et faite pression sur le maire de votre commune car en fait c'est la commune qui est propriétaire des compteurs Linky.
Courage, solidairement votre.

Jean Portanier
Le 07/09/2016 à 21:55:24

Aujourd'hui l'eau et l'électricité ont une importance égale.
Pour l'eau lorsqu'on est sur le réseau on ne peut pas vous couper l'eau. Voir les amendes pour la SAUR et autres distributeurs.

Edmond Dobryk
Le 07/09/2016 à 19:25:17

Je n'ai pas de Linky, mais j'ai déjà touts les infos nécnessaires que j'enregistre sur mon ordinateu depuis 15 ans .

what else N

a pellerin

un anonyme
Le 07/09/2016 à 18:48:16

Je viens juste de recevoir une lettre d'ERDF m'informant que je vais bientôt être contactée pour la pause d'un compteur Linky. Je suis dans une copro, mais propriétaire. Je souhaiterais m'opposer à la pause de ce compteur.

Patoug
Le 07/09/2016 à 18:36:01

Voulu obligatoire et en plus défectueux... La coupe est pleine !

Pierre Jarre
Le 07/09/2016 à 18:10:35

Compteur posé chez moi en 2013 (une des premières communes de france en test). Depuis, les factures ont été multiplé par 3 ! nous vivons à 2 dans une maison, chauffée au gaz et au bois, et je paie 180€ d'électricité par mois !! Avant la pose du compteur, nous étions à 50 € !! cherchez l'erreur !

ALL
Le 07/09/2016 à 18:02:49

l'affaire n'est pas très claire,il y a plusieurs problèmes imbriqués les uns dans les autres.

didier basserie
Le 07/09/2016 à 17:37:16

Où cette soit-disant modernité va't'elle nous conduire?....
Une étude approfondie se justifie, bien sûr, mais il y a aussi les aspects du flicage de plus en plus pressant!!!!! et aussi les aspects santé....

cactus
Le 07/09/2016 à 17:26:57

MAUVAIS POUR LA SANTE ET MAUVAIS POUR LE PORTE MONNAIE!!! VIVE L'EX DEPUTE MR BROTTES QUI A FAIT PASSER LE LINKY ET QUI DEVIENT PRESIDENT DE RTE...HONTE A NOS POLITIQUES!!!
http://www.lepoint.fr/politique/le-depute-ps-francois-brottes-percevra-398-000-euros-a-la-tete-de-la-rte-25-07-2015-1951481_20.php  

SEBOUX69
Le 07/09/2016 à 17:22:23

Depuis que nous bougeons, nous informons, j'ai rencontré un seul citoyen qui était favorable : un employé d'Erdf ! Il défend son entreprise, mais dans quelques temps, il se mordra peut-être les doigts quand Enedis licenciera ces employés devenus inutiles, n'ayant plus de relève à opérer.
Lire l'excellent ouvrage de l'Age de Faire : Sexy Linky ; le faire circuler;et pourquoi pas l'offrir au maire de sa commune. De toutes façons, il faut bouger, ... écrire au maire en AR, et faire écrire les voisins, les amis . Du matériel existe, des sites répertorient les principales infos dont les communes refusant le Linky, des conférenciers sont prêts à informer ( bénévolement..) Ne baissons pas les bras !
Delphinium

Françoise LENOBLE
Le 07/09/2016 à 16:44:30

Le mieux ne serait-il pas une plainte avec CPC contre le Compteur Linky auprès du Tribunal Administratif de Tours ?
Car pensez-vous que le Préfet pourra demander et obtenir les investigations nécessaires et rapides afin de trouver une solution durable?

Berthe
Le 07/09/2016 à 16:43:33

Personne ne veut l'installation de ce compteur
dont la dangerosité a été signalé par différentes associations. L'installer de force sans prévenir est inadmissible. Selon les informations qui nous parviennent rien ne nous oblige à l'accepter.

Guilhem Arlette
Le 07/09/2016 à 16:40:09

Bonjour, ravie d'apprendre qu'une expertise judiciaire indépendante est demandée sur un compteur Linky. C'est un scandale à faire éclater.

Renée NONDEDEU
Le 07/09/2016 à 16:34:26

Bravo Linky et ERDF...Quelle saloperie!

Claire Lemarié
Le 07/09/2016 à 16:05:05

Il faut se souvenir que ce sont les communes qui sont propriétaires des compteurs et que si les conseils municipaux les refusent ERDF ne peut pas les imposer. Donc, une action en direction d'ERDF, c'est bien, surtout en ce qui concerne la nécessité d'une expertise sur les risques sur la santé des usagers ainsi que sur la fiabilité des relevés de consommations, mais une action en direction des maires pour leur demander une interdiction de pose est aussi indispensable.

Mireille
Le 07/09/2016 à 14:57:12

pour celle et ceux qui ne veulent pas de ces compteurs voici une technique pour les éviter :

http://refus.linky.gazpar.free.fr/refus-individuel-huissier.pdf  

faire appel à un huissier, à plusieurs le coût descend.

anna
Le 07/09/2016 à 14:02:36

Sur cyberacteurs déjà plusieurs pétitions et ailleurs aussi ....

- Actuellement, 242 communes ont refusé le linky en France http://www.santepublique-editions.fr/Linky.html   (ce site donne de nombreuses informations sur linky pour ceux qui ne connaissent pas)

- NOUVELLE RENCONTRE avec Annie Lobé - le 8 septembre à Montreuil dont vous trouverez le programme :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/affiche-NB-grande-reunion-contre-linky-septembre-2016.pdf  

- La PETITION sur Aulnay-sous-bois (avec un document téléchargé assez complet) est toujours d’actualité http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/refusons-compteur-electrique-linky-1173.html  
Vous pouvez la signer aussi

nathalie Fiala
Le 07/09/2016 à 12:19:35

Non sans garanties et études indépendantes

JOCELYNE DEISS
Le 07/09/2016 à 11:39:50

il mon posé cette merde de compteur s'en m'averti même par courrier,si j'avais était sur pluce il ne l'aurais pas posé

roberto
Le 06/09/2016 à 17:59:01

Depuis que ce compteur linky est installé avec tous les risques qu'il présente, il serait peut être temps de faire
étudier par une compagnie indépendante et compétente le bon fonctionnement de cet appareil intélligent, avec les dangers qu'il présente, car nos assurances ne couvrent plus ce changement en cas d'accident, et ERDF ?en assume t'il la responsabilité???
En Plus ERDF Se permet de couper le courant sans prévenir
à 120 personnes.ce qui est inadmissible.
Avec toute la renommée qu'il s'est faite un peu partout cela ne m'incite pas à en en accepter l'installation!!!!!!
Il n'y a pas de fumée sans feu

Francis
Le 06/09/2016 à 17:50:08

Nous n'en voulonspas dans notre commune de SENE 56860, alors que cela est prévu pour 2017 ou 2018 , ssns aucune information préalable aux consommateurs!
JFD ancien élu municipal

jean-françois drain
Le 06/09/2016 à 15:44:36

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !