actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

La Terre vue depuis l’espace

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Protéger les loups, c’est protéger le patrimoine naturel de tous les Français !

Mise en ligne du 30/12/2015 au 27/05/2016

L’éradication des loups organisée par le gouvernement ?

Au moins 41 loups sont déjà morts depuis juillet, sur un « plafond » d’abattage de 36. Leurs populations diminuent, et un projet imminent d’arrêté ministériel doit autoriser la destruction officielle de 6 loups supplémentaires ! Le gouvernement a-t-il programmé sans l’avouer la fin d’une espèce protégée ? Cet acharnement anti-nature devrait renforcer la mobilisation des citoyens qui manifesteront contre la chasse aux loups, le 16 janvier à Lyon et le 17 janvier à Nice.

Bilan de la cyberaction :

4182 participants

Présentation de la cyberaction :

L’arrêté ministériel du 30/06/15 fixe à 36 le nombre de loups pouvant être abattus entre juillet 2015 et juin 2016. Pourtant, au moins 41 loups sont déjà morts : 34 abattus, dont 33 « légalement », et 7 morts encore non élucidées, auxquelles s’ajoute le braconnage qui passe inaperçu. D’après le suivi officiel(1), la population de loups en France a baissé entre 2014 et 2015, et continuera à baisser au rythme des abattages actuellement réalisés.
Cette politique place notre pays en infraction avec ses engagements européens. C’est pourquoi nos associations ont porté plainte contre la France auprès de la Commission Européenne, et déposé un recours au Conseil d’État pour demander l’annulation de l’arrêté ministériel du 30/06/15 qui encadre la chasse aux loups. Nous attaquerions de même un nouvel arrêté qui intensifierait cette chasse.
La population de loups est en baisse, mais pas la prédation sur le bétail. Entre 2014 et 2015, le nombre d’attaques sur les troupeaux a même augmenté de 5%(2) ! Ce constat est sans surprise : offrir des trophées de loups aux chasseurs ne sert pas à protéger les brebis. La prédation continue tant que les troupeaux ne sont pas correctement protégés. Sur le terrain, nos associations constatent chaque jour les carences en la matière, vidéos à l’appui(3).
Malgré toutes nos demandes depuis deux ans, la ministre de l’Écologie refuse de nous recevoir et mène une politique d’abattage systématique des loups, contre l’avis des Français(4). Face à un tel gâchis et à tant de mépris des gouvernants, nos associations appellent les citoyens à manifester pour exiger la fin de la chasse aux loups : le 16 janvier à Lyon (14h, place Bellecour) et le 17 janvier à Nice (10h, place Masséna).  
Les associations de CAP Loup
(1) Source : Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, étude de mai 2015
(2) Source : DREAL Rhône-Alpes, bilan au 30 novembre 2015
(3) Voir les vidéos de l’ASPAS, octobre-novembre 2015
(4) Sondage IFOP ASPAS/One Voice, septembre 2013

POUR QUE VIVE LE LOUP ET VIVE LE PASTORALISME
La France s’est lancée dans la chasse aux loups, espèce protégée, alors que 75% des Français trouvent inacceptable qu’on abatte cette espèce*. Nous interpellons Mme la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, afin qu’elle écoute la demande de la majorité des citoyens, et qu’elle mette fin à cette campagne de haine contre les loups et ceux qui les protègent.
Nous demandons à Mme Ségolène Royal :
 ● de mettre fin à la politique des tirs et de faire appliquer une véritable protection du loup. Il faut réaffirmer clairement son statut d’espèce protégée. La destruction systématique de loups ne doit plus être envisagée comme un mode de gestion. Les tirs ne résolvent en rien les difficultés des éleveurs et torpillent la cohabitation entre le pastoralisme et le loup.
● de favoriser un élevage responsable et compatible avec la conservation de la biodiversité. Aimer le loup n’est pas délaisser le berger ! Les aides financières liées au loup permettent leur embauche et la réfection des cabanes: le loup crée de l’emploi et fait revivre les alpages, ne l’oublions pas. L’État doit encore mieux accompagner les éleveurs volontaires pour développer des techniques pastorales alte rnatives aux tirs, en accord avec les enjeux écologiques et les attentes de la société.
● de ne plus indemniser les éleveurs qui ne gardent pas ou ne protègent pas suffisamment leurs troupeaux. Les très grands troupeaux mal gardés entraînent une dégradation écologique de nos montagnes et concentrent l’essentiel des difficultés de cohabitation avec le loup. D’autre part, l’élevage ovin ne survit que grâce aux subventions publiques et reçoit chaque année plusieurs centaines de millions d’euros (hors aides spécifiques liées au loup). Les contribuables sont en droit de demander des comptes sur ce que l’on fait de leurs deniers.
● de faire cesser la haine qui sévit autour du loup et de ses protecteurs. Des (ir)responsables politiques n’hésitent pas à mentir au sujet du loup pour s’attirer les faveurs d’un public sensible. Nous demandons à ce que cesse cette désinformation malhonnête, et nous sommes à la disposition des médias pour une information plus objective sur ce dossier.
Protéger les loups, c’est protéger le patrimoine naturel de tous les Français !


Hautes-Alpes : il est désormais interdit de tirer sur le loup
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/hautes-alpes-il-est-desormais-interdit-de-tirer-sur-le-loup-892127.html  

Alpes-de-Hautes-Provence : un loup abattu sur la commune de Tartonne
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/alpes-de-haute-provence/alpes-de-hautes-provence-un-loup-abattu-sur-la-commune-de-tartonne-890981.html  

Les abattages de loups se multiplient en France
http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2015/12/23/les-abattages-de-loups-se-multiplient-en-france_4836820_1652692.html  

Pour les associations pro-loup, les nouvelles règles portent au contraire atteinte à son statut d’espèce protégée, couverte par la convention de Berne de 1979 et la directive Habitat-Faune-Flore de 1992. De fait, pour la première fois, la population de Canis lupus, revenue naturellement dans les Alpes en 1992 et aujourd’hui présente dans une trentaine de départements, a connu une légère baisse : elle a été estimée par l’ONCFS à 282 individus en 2015 contre 301 en 2014, même si un dénombrement exact est difficile. Ce déclin est à « relier à la mortalité en hausse (tirs) et/ou une reproduction moins excédentaire qu’auparavant », indique la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dréal) Rhône-Alpes, en charge du suivi du loup au niveau national. Selon une modélisation réalisée par l’ONCFS et l’université suédoise des sciences agricoles, l’abattage de 36 loups en 2015-2016 entraînerait un risque de 38 % de décroissance de la population lupine.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2015/12/23/les-abattages-de-loups-se-multiplient-en-france_4836820_1652692.html#tFcwL02fOyu6QL1m.99  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre
En accord avec les associations membre du collectif cap loup, je vous demande

*de mettre fin à la politique des tirs et de faire appliquer une véritable protection du loup conforme à son statut d’espèce protégée.
*de favoriser un élevage responsable et compatible avec la conservation
de la biodiversité.
*de ne plus indemniser les éleveurs qui ne gardent pas ou ne protègent pas suffisamment leurs troupeaux.
*de faire cesser la haine qui sévit autour du loup et de ses protecteurs.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

182 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Ce gouvernement est de plus en plus nul!Je ne voterai plus pour eux.

PHJILIPPE
Le 23/05/2016 à 13:40:13

Heureusement tous les écologistes ne sont pas aussi bornés:
Déclaration de la confédération paysanne:
La Confédération paysanne se bat pour une agriculture paysanne, face à une agriculture industrielle prédatrice pour les paysans, les territoires et l’environnement. Elle défend le droit pour les paysannes et paysans de chaque peuple à vivre de leur activité et selon leur culture.
Le constat de la cohabitation impossible entre loups et pastoralisme n’est pas issu d’une idéologie « anti-loup ». Il ne s’appuie pas sur une défense corporatiste mais repose sur l’expérience de paysans bienveillants envers la biodiversité. Cette position est issue de la pratique de paysannes et paysans qui ont, pour certains, passé plus de vingt ans à essayer de « s’adapter », en vain.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/08/la-reponse-de-la-confederation-paysanne.html  

Alors écologistes promoteur de l'élevage industriel bien a l'abri derrière le béton, vous aurez des comptes à rendre aux générations futures!

ouragan
Le 23/05/2016 à 09:20:51

Ségol'HAINE est hors la loi !

isabelle obscur
Le 23/05/2016 à 02:00:59

mail reçut le 16/02/2016
Quand on sait que nos commentaires ne sont pas publiés sur consultations publiques ...(au moins le mien, Louis, Annette, Pierre, Micheline,..)

mail reçut le 13/02/2016
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-fixant-un-nombre-supplementaire-de-a1254.html?id_rubrique=2  

mon commentaire n'a pas été publié.... celui de Louis Dollo non plus ...!

Par contre nous avons tous les accusés de réception prouvant que nous avons bien posté.

La conclusion, je vous la laisse.
De toute manière les éleveurs et bergers qui sont les seuls à subir la prédation sont minoritaires face aux inconscients aveugles qui sont prêt à condamner les derniers représentants d'une agriculture respectueuse pour l'homme, les animaux et la nature.

Posez vous la question: Pourquoi cette protection d'une espèce qui n'est pas en danger dans le monde et en Europe au détriment de milliers d'autres moins emblématique?
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/05/le-loup-un-animal-discret-et-harcele.html  

ouragan
Le 06/04/2016 à 22:46:13

Les français disent non à la destruction de 6 loups supplémentaires !
Plus de 90% des 6 153 contributeurs, soit 5 563, disent non au projet de la Ministre Ségolène Royal
https://www.lpo.fr/actualites/les-francais-disent-non-a-la-destruction-de-6-loups-supplementaires  

Alain UGUEN
Le 05/04/2016 à 15:30:20

En conclusion, chers écologistes évangélistes, spécialistes de la communication et de l'écoute de l'autre, spécialistes du pastoralisme et des mesures de protections…., je reconnais qu'il est ennuyeux d'avoir en face quelqu'un qui se borne à rétablir la vérité en citant ses sources :

Le pastoralisme ne sert a rien selon les écologistes, il est l'avenir pour une protection de la biodiversité dans notre monde actuel selon les scientifiques :
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/12/loup-affiche-universelle-pour-conference.html  

Le loup est indispensable pour la biodiversité en France selon les écologistes, il a son rôle a jouer dans les vastes étendues sauvages des pays a faible densité humaine, mais n'a pas son rôle dans les zones d'élevage de pays à forte densité humaine selon les scientifiques dont David Mech précurseur du loup dans Yellowstone qui revoit sa position primitive : il s’exprime de façon très critique sur les bénéfices écologiques qu’on leur attribue systématiquement. Étude sur la prédation aux USA par INRA

Ce sont les chiens qui attaquent les troupeaux selon les écologistes, mais alors pourquoi nous obliger  à mettre en place des mesures de protections dont nous n'avions nul besoin avant.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2013/07/du-nouveau-dans-chiens-errants-ou-loups.html  

 
En Italie et en Espagne la cohabitation est sereine selon les écologistes, mais la réalité de terrain et des scientifiques objectifs est tout autre :
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/03/loup-letranger-comment-se-passe-la.html  

Dans les Alpes, la concentration des moutons abîme les pelouses d’altitude jusque dans le cœur des parcs nationaux du Mercantour ou des Écrins nous disent les écologistes, mais c'est l'inverse que nous disent les scientifiques et les responsables de parcs :
"Ce qui est paradoxal dans la situation actuelle, c'est que les administrateurs des choix sociaux de la nature se sont, de manière croissante ces dernières années, appuyés sur les activités pastorales pour accompagner les plans de gestion des territoires confiés à leurs soins. Ce sont à des éleveurs, transhumants ou locaux, qu'ont été largement confiées les tâches de maintenir l'ouverture de milieux favorables aux espèces végétales et animales fragiles et menacées par l'extension de la forêt ; c'est à eux que l'on a demandé de contribuer à 1'entretien des alpages et des mosaïques paysagères favorables aux ongulés sauvages comme aux grands rapaces. Au travers d'incitations financières comme les mesures agri-environnementales, les propriétaires de troupeaux domestiques ont été encouragés à reconquérir des espaces embroussaillés, pauvres en biodiversité et menacés par les incendies.... Dans l'élaboration des futurs plans de gestion des sites du réseau Natura 2000, l'élevage se voit confier un rôle central dans tout l'arc alpin et en général dans toutes les zones montagnardes où l'on annonce l'inéluctable et prochaine réapparition des loups." Christian Deverre INRA-SAD-Avignon, unité d'Écodéveloppement.

ETC ETC http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/11/loup-au-debut-ils-nous-ont-dit.html  

J'en terminerai ici cher « Ma petit Pierre » dont j'aurai mal interpréter le pseudo et autres écologistes qui ne dénoncez aucun des mensonges de vos amis mais qui me montrez comme celui dont la pensée est unique. A ce propos certains élus EELV viennent de me rejoindre : http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/03/loup-les-bannis-deelv.html  

Je ne me suis jamais prononcé sur le loup et je me suis juste borné à rétablir la vérité sur des affirmations idéologiques et en rien scientifiques.
Merci à cyber acteurs d'avoir permis de le faire, Car aucun site écologiste n'accepte d'autre avis que le leur, comme vous avez pu le constater sur le lien ci dessus.

ouragan
Le 27/03/2016 à 12:46:22

Juste une petite précision car tout argumentaire supplémentaire serait bien inutile devant autant de verve et de mauvaise foi.
"ma petite pierre" faisait allusion à "ajouter une pierre à l'édifice..." https://fr.wiktionary.org/wiki/ajouter_une_pierre_%C3%A0_l%E2%80%99%C3%A9difice  
expression bien connue de tous et bien inofensive mais vue votre aptitude au dogmatisme, je comprend que vous l'ayez interpréter à votre convenance.
Je serais interessé de connaitre votre position sur les stations de ski et leurs installations concernant la dégradation de votre sanctuaire LA Montagne. Un mal necessaire qui fait vivre nombre de vos voisins ou alors quoi ?

Heuuu..que vais je écrire..allez...Peace and Love
Le 12/03/2016 à 10:19:02

OH le gros mytho !!!!
Non, sans blaguer, si on vous crois et je ne vois pas pourquoi ne pas le faire, vous etes (étiez ?) une personne remarquable dans vos engagements et vos contributions au maintient d'une certaine idée de la ruralité qui représente, n'en déplaise aux décideurs cravatés en tout genre, aux industriels de la malbouffe, la voie à défendre et à promouvoir pour le futur de nos enfants et de nos paysages...
Houla..Attention, je ne viens pas de virer ma cuti en devenant d'un seul coup votre meilleur "pote". Car devant toutes les belles paroles de vos derniers commentaires je ne peux oublier votre obsession à démonter quiconque donne un avis differents. Si vous avez la mémoire courte, reprenez le fil des commentaires. L'amalgame également est tres pénible. Vous expliquez maintenant votre rancoeur aupres de certains mouvements écologistes, est ce une raison pour depuis le début "casser" de l'écolo urbain" sans aucunne distinction ? "j'ai été mal reçue dans un accueil paysan l'autre jour..OH l'accueil paysan c'est tout pourri!!!" Un peu rapide comme jugement, non ?
Apres ces éclaircissements sur votre parcours, on se demande si tous ces combats ne vous ont pas rendu amer, voir un tantinet intolérant...
Il est clair que la présence du loup est un boulet pour toute une activité s'étant développée sans lui, mais il faut raison garder dans ses propos et si le but est d'informer et non d'imposer, votre façon est en plus d'etre déplaisante, tres contreproductive.
Vive la montagne, les bergers, les moutons et l'écoute de l'autre....

c\'est moi qui est en tête...
Le 10/03/2016 à 20:19:19

Oui je m'évertue a expliquer que la cohabitation est impossible parce que je la vie contrairement a ceux qui la prônent mais qui en connaissent les tenants et aboutissants "dans les zones ou évolueront les grands prédateurs, il faut de fortes restrictions a l'élevage"
Mais attention pas tous les élevages. Dans les zones réservées à l'élevage intensif on pourra faire les prélèvements nécessaires pour empêcher son installation. WWF, UICN, LCIE

Alors votre question est plutôt délacée "Expliquez nous alors votre plan ?"

"Ma petite pierre" absolument déplacée pour quelqu'un qui se dit adepte de l'écoute.

1 la réintroduction des loups dans les zones d'élevages sans aucune concertation avec les intéressés ne vous pose aucun problème?
2 C'est au éleveurs et bergers d'en assumer toutes les contraintes physique, morale, financière et psychologique et de devenir les coupable de l'impossible cohabitation?

3 je me répète donc :
"exigeons de ceux qui veulent le retour des loups sur les zones d'élevage de pays à forte densité humaine de faire ne serais ce que quelques heures de travail supplémentaire hebdomadaire à vie, sans reconnaissance sociale, ni rémunération, y compris les dimanches et jours fériés,ce que vous exigez de nous."

"Pour moi l'avenir n'est pas de réintroduire en priorité des prédateurs dans les zones les plus intactes de la planète, mais de s’occuper de ce qui est urgent, comme je l'ai fait tout au long de ma vie".
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/mon-temoignage-propos-du-metier-de.html  

"Ensuite une fois tout cela réglé, venez nous voir, nous qui sommes les seuls participer à la cohabitation et DISCUTONS ENSEMBLE, de l'importance d'avoir des loups Français dans nos milieux ou ils ne pourront jamais vivre leur vie de grands prédateurs."

"Et si ce jour la il ne reste plus que ce problème à régler pour que nos exactions soient rachetées, alors peut etre je céderai la place. Mais ne comptez pas sur moi pour que mes terres deviennent une monnaie d'échange pour permettre aux pollueurs de polluer".
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/01/loup-comprendre-pourquoi-il-est.html   "

déjà posté le 01/03/2016 - 14:21:42

ouragan
Le 10/03/2016 à 10:57:19

"Allez demander à Pierre Rabhi s'il ne se revendique pas "écolo"

Vous savez je fais parti du réseau "accueil paysan" dont Pierre Rabhi est fondateur. Ma compagne fait parti des administrateurs.

Et je mettrais dans le même sac tous les écologistes qui utilisent l'image d'un humain embrassant un loup sur la bouche pour expliquer au public que la biodiversité est importante,
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/05/blog-post.html  
et tous ceux qui ne condamnent pas les propos de Cap Loup sur la réalité du problème, sans parler de tous ceux qui soutiennent puisqu'il ne les condamnent pas, les délocalisation de millions de personnes sous prétexte de biodiversité.

Ha oui, j'ai oublié de vous dire que je suis membre de Survival
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/10/world-wide-fund-la-face-cachee-du-fond.html  
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/02/ecologie-spoliation-torture.html  
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/02/uicn-wwf-quand-la-nature-nest-quun.html  

ouragan
Le 09/03/2016 à 20:03:26

"sans jamais aucune remise en question de votre propre jugement"

Je fais parti de ceux qui étaient pour le retour du loup puisque comme nous l'avaient dit les écologistes dont je faisais parti, "ils se nourriront d'animaux sauvages et nous serons à vos cotés pour vous aider" : Je cite le genre d'aide que nous propose Cap loup :
" Dans les Alpes, la concentration des moutons abîme les pelouses d’altitude jusque dans le cœur des parcs nationaux du Mercantour ou des Écrins :"

Voici ce que disent les parcs Nationaux et qu'aucun mouvement politique ne met en avant face a la turpitude de ceux qui défendent le loup :
"Le pastoralisme contribue à la structuration écologique et paysagère des territoires, à la constitution du patrimoine naturel et culturel des parcs nationaux et à sa gestion. Ainsi, les paysages d’alpages et d’estives offrent une biodiversité et un caractère remarquable, résultat des interactions complexes et dynamiques entre activités pastorales et milieux naturels, que les parcs visent à préserver. "

Vous pourrez lire ici les 3 pages de dénigrement de l'élevage extensif par les bienfaiteurs de la nature
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-pour-en-finir-avec-les.html  

Alors mon jugement sur la cohabitation a changé lorsque après avoir investit en temps et en argent tout ce qu'il m'a été possible d’investir:
j'ai compris que mes animaux y passeraient tous
j'ai compris que je ne pourrai jamais payer le prix de la cohabitation impossible entre élevage traditionnel et grand prédateur à moins de retourner vivre comme au moyen age.

Mon jugement sur les écologistes dont aucun des mouvements ne condamne les mensonges utilisés pour discréditer les ruraux a changé lui aussi.

Mais non je ne les mets pas tous dans le même sac, parce que je me considère bien plus écologiste que la majorité des fondamentalistes pour qui le retour du loup est une priorité.

Je ne met pas dans le mes sac la Confédération Paysanne par exemple.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/08/la-reponse-de-la-confederation-paysanne.html  

ouragan
Le 09/03/2016 à 19:51:15

"des revendications souvent bien plus large que votre "petite mission Loup" "

Effectivement, j'étais au Larzac, puis à Malville, et au début de notre Dame.
Je travaille sur le traité Tafta avec mon réseau et j'ai largement donné pour le droit des femmes, les énergies renouvelables (Méthanisation du fumier en 1977, chauffage solaire et au bois, déplacement réduits au minimum, tri des ordures depuis toujours...), la lutte contre l’extrême droite (prison suite a manif)....

Aujourd'hui je ne peut plus aller nulle part mais je défend ardemment le mode de vie des petits agriculteurs respectueux, "une petit mission" pour vous qui descendez dans la rue pour défendre les acquis sociaux en oubliant de condamner :
Ceux qui nous proposent de rester 24/24 7/7 au cul du troupeau pour que se réalisent leurs fantasmes.

Ceux qui descendent dans la rue pour améliorer leur conditions de travail et qui nous demande de prendre exemple sur les bergers Roumains ou Mongol.

Ceux qui descendent dans la rue pour défendre les grands prédateurs ""Hélas, je ne suis ni à Lyon ni à Nice mais je me mobiliserais volontiers."

Vous pourrez voir ici les 4 VIP de la manif de Lyon pour le loup, et vous comprendrez que je n'ai rien a faire avec ces gens:
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/01/loup-la-manif-dont-les-tetes-de-listes_13.html  
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/01/loup-la-manif-dont-les-tetes-de-listes.html  
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/01/loup-la-manif-dont-les-tetes-de-listes_12.html  
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/01/loup-la-manif-dont-les-tetes-de-listes_11.html  

ouragan
Le 09/03/2016 à 19:44:44

"sans jamais aucune remise en question de votre propre jugement"

Je fais parti de ceux qui étaient pour le retour du loup puisque comme nous l'avaient dit les écologistes dont je faisais parti, "ils se nourriront d'animaux sauvages et nous serons à vos cotés pour vous aider" : Je cite le genre d'aide que nous propose Cap loup :
" Dans les Alpes, la concentration des moutons abîme les pelouses d’altitude jusque dans le cœur des parcs nationaux du Mercantour ou des Écrins :"

Voici ce que disent les parcs Nationaux et qu'aucun mouvement politique ne met en avant face a la turpitude de ceux qui défendent le loup :
"Le pastoralisme contribue à la structuration écologique et paysagère des territoires, à la constitution du patrimoine naturel et culturel des parcs nationaux et à sa gestion. Ainsi, les paysages d’alpages et d’estives offrent une biodiversité et un caractère remarquable, résultat des interactions complexes et dynamiques entre activités pastorales et milieux naturels, que les parcs visent à préserver. "

Vous pourrez lire ici les 3 pages de dénigrement de l'élevage extensif par les bienfaiteurs de la nature
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-pour-en-finir-avec-les.html  

Alors mon jugement sur la cohabitation a changé lorsque après avoir investit en temps et en argent tout ce qu'il m'a été possible d’investir:
j'ai compris que mes animaux y passeraient tous
j'ai compris que je ne pourrai jamais payer le prix de la cohabitation impossible entre élevage traditionnel et grand prédateur à moins de retourner vivre comme au moyen age.

Mon jugement sur les écologistes dont aucun des mouvements ne condamne les mensonges utilisés pour discréditer les ruraux a changé lui aussi.

Mais non je ne les mets pas tous dans le même sac, parce que je me considère bien plus écologiste que la majorité des fondamentalistes pour qui le retour du loup est une priorité.

Je ne met pas dans le mes sac la Confédération Paysanne par exemple.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/08/la-reponse-de-la-confederation-paysanne.html  

ouragan
Le 09/03/2016 à 19:26:33

Trop fort l'Ouragan, vraiment trop fort. Je suis vraiment impressionné par tant de constance dans la pensée unique sans jamais aucune remise en question de votre propre jugement et ce, quelque soit votre interlocuteur. Franchement Bravo et presque merci car votre attitude est génératrice de signatures ou tout du moins d'engagements envers des assoces de defense des animaux.
En dehors des ces remerciements,quelque points que je releverai sans aucun espoir que vous l'admétiez, mais bon, à la ville on à du temps !!!
1° point: Votre remarque sur la mobilisation inconstante des écolos alors que vous, gens de la terre vous etes en permanence engagés...Sauf peut etre concernant les manifs contre; le Nucléaire, N.D des landes, le traité Tafta, pour, les droits de femmes, des travailleurs, des continuelles pertes des acquis sociaux, etc. etc...Tant de mouvements ou les citadins sont bien présents pour défendre des idées, des revendications souvent bien plus large que votre "petite mission Loup"
2° point, ouvrez les guillemets "Citez moi une phrase ou je parle de zigouiller quoique ce soit? " C'est vrai que depuis le début de cette pétition (bientot 2,5 mois) vous ne vous évertuez pas à expliquer l'impossible cohabitation entre l'égorgeur (mouton/ane/chevaux, etc.) et le pastoralisme !!! Expliquez nous alors votre plan ?
3° et dernier point,votre obstination dedaigneuse à mettre tous les écolos dans le même sac: sombres conspirants corrompus et ignares...Allez demander à Pierre Rabhi s'il ne se revendique pas "écolo"
Je vous cède maintenant la place afin d'admirer votre habileté à piocher, éluder, mixer les mots, les phrase de vos contradicteurs afin de retomber sur vos...gros sabots. Sans aucun mauvais jeux de mots concernant la ruralité que je respecte mais plutot rapport à vos commentaires qui ne convainques que les convaincus.
un petit lien pouvant etre utile :http://pedagopsy.eu/page642.html  


ma petite pierre
Le 08/03/2016 à 19:26:33

"Hélas, je ne suis ni à Lyon ni à Nice mais je me mobiliserais volontiers."

Voici résumé en quelques mots les contraintes des écologistes ensauvageurs.

Pour les éleveurs et bergers, il n"y a pas le choix. 7 heures de travail supplémentaires par jour selon une étude de l'INRA.

Pour un écologistes il se mobilise volontiers a condition de n'avoir aucune contrainte, aucune obligation, aucun tracas, pas de frais.....
Un peu comme cette skieuse sur les pistes à qui l'on demande : "que pensez vous de ce loup qui se promène sur le domaine"
Réponse au pieds des pylônes "c'est la nature qui reprend ses droits"

ouragan
Le 04/03/2016 à 20:24:12

"Hélas, je ne suis ni à Lyon ni à Nice mais je me mobiliserais volontiers"

C'est un des avantages de ceux qui sont pour la réintroduction des loups dans les zones d'élevage. Ils n'ont aucune contrainte, il se mobiliserait volontiers mais si ce n'est pas trop difficile et si ce n'est pas obligatoire,ou si ce n'est pas le dimanche....

Pour les bergers il n'y a pas le choix, d'ailleurs ce que préconisent les écologistes c'est qu'il reviennent aux méthodes du moyen age pour assurer la conservation du loup. Mais pour protéger un troupeaux, cela coûterait tellement, que la seule solution est leur disparition, ou la reconversion dans l'élevage intensif bien à l'abri derrière le béton. Mais là encore, impossible de rivaliser avec les autre pays de l’Europe qui n'ont ni les mêmes normes, ni les mêmes charges salariales, ni les mêmes contraintes sociales....

Et le plus marrant c'est que si le pastoralisme n’entretient plus leurs terres, les écologistes vont exiger qu'il le fassent et ils seront dans l’obligation de les vendre pour les mettre dans des banques d'échanges qui serviront à dédouaner les pollueurs.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/01/loup-comprendre-pourquoi-il-est.html  


ouragan
Le 02/03/2016 à 17:32:31

Hélas, je ne suis ni à Lyon ni à Nice mais je me mobiliserais volontiers.Ce gouvernement est de plus en plus indigne et me déçoit profondément.
Je suis pour la nature et à fond contre tous ses destructeurs.Ces pauvres C s'en mordront les doigts.

PHILIPPE
Le 01/03/2016 à 18:47:15

Zen attitude et le point 3 et 4
"Prenez le temps de lire et de comprendre les points de vue différents afin de construire votre point de vue"

Voici un exemple de la bible écrite par Cap Loup, représentant la quasi totalité des associations environnementales :

"Ecologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique."

FAUX : et irrecevable : la LPO condamne ci dessus le pastoralisme pour justifier le retour des loups dans les zones d'élevage, et le sanctifie ci dessous pour obtenir des aides financières.

"Le pastoralisme est aujourd'hui considéré comme une solution durable a l'entretien des milieux en faveur de la biodiversité. Il est également un outil de préservation des milieux contre les incendies. Par ses multiples vocations, le pastoralisme est donc présent dans de nombreux documents de planification territoriale comme les documents d'objectif des sites Natura 2000 mais également les plans départementaux de défense de la forêts contre les incendies." ( Référentiel pour le redéploiement du pastoralisme LPO)

Toutes les affirmations des écologistes ont été lues et perçues pour ce qu'elles sont destinées a faire valoir, et les réponses ne m'appartiennent jamais. Je les ai simplement mises en forme.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-pour-en-finir-avec-les.html  

Et toujours la stigmatisation indispensable pour la théorie des évangélistes ensauvageurs qui ne subiront jamais de contrainte liée à leurs fantasmes: "on a raison et on Zigouille les loups un point c'est tout."

Citez moi une phrase ou je parle de zigouiller quoique ce soit?
Prenez donc le temps de lire et vous verrez que je me borne à rétablir la vérité et non à donnez mon point de vue, et encore moins la solution.

Bien que j'ai ma petite idée sur la question : "exigeons de ceux qui veulent le retour des loups sur les zones d'élevage de pays à forte densité humaine de faire ne serais ce que quelques heures de travail supplémentaire hebdomadaire à vie, sans reconnaissance sociale, ni rémunération, y compris les dimanches et jours fériés, et le loup aura bien du souci à se faire."

Pour moi l'avenir n'est pas de réintroduire en priorité des prédateurs dans les zones les plus intactes de la planète, mais de s’occuper de ce qui est urgent, comme je l'ai fait tout au long de ma vie.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/mon-temoignage-propos-du-metier-de.html  

Ensuite une fois tout cela réglé, venez nous voir, nous qui sommes les seuls participer à la cohabitation et discutons ensemble, de l'importance d'avoir des loups Français dans nos milieux ou ils ne pourront jamais vivre leur vies de grands prédateurs.

Et si ce jour la il ne reste plus que ce problème à régler pour que nos exactions soient rachetées, alors peut etre je céderai la place. Mais ne comptez pas sur moi pour que mes terres deviennent une monnaie d'échange pour permettre aux pollueurs de polluer.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2016/01/loup-comprendre-pourquoi-il-est.html  

ouragan
Le 01/03/2016 à 14:21:42

Cher zen attitude,

comme les autres vous faites l'amalgame entre les exploitations familiale d'élevage traditionnel à l'herbe dont les troupeaux sont condamnés par les réintroductions des grands prédateurs et l'industrie agricole qui elle ne craint pas la prédation. Mais au cas ou elle risquerait, l'Europe et les écologistes ont tout prévu:

"Des territoires inadaptés à sa présence: Secteurs du centre et de l’ouest de la France particulièrement axés sur l’élevage intensif ( vous commencez a comprendre?. Ndlr) où sa présence sera inappropriée. /…/ renforcement du prélèvement rendant le loup inapte à son installation /…/.! (hé oui, vous voyez quand on veut on peut! ndlr)

Libre a vous de discréditer ceux qui sont condamnés comme le font les évangélistes du tout sauvage, c'est votre droit. Mais ne venez pas nous faire la morale par pitié!

ouragan
Le 01/03/2016 à 12:36:14

Hé les gars, moi aussi je sais faire des copiés collés et les votres sont tellement réjouissants !!!
Le 1° "Encore un rétablissement de la vérité qui ne va pas plaire aux écologistes et a l'ensemble des militants de la pensée unique" Bon, c'est déja une bonne nouvelle, vous indiquez 2 catégories : les écolos et les "un peu obtus du bulbe"...dont vous faite si magnifiquement partie
Un 2°et 3° à égalité "Puissiez vous lire le contenu des liens et apporter des argumentaires circonstanciés" "Prenez le temps de lire et de comprendre les points de vue différents afin de construire votre point de vue" A aucun moment, mais vraiment aucun, vous ne donnez l'exemple. Pas une seule seconde. C'est: on a raison et on Zigouille les loups un point c'est tout. Et un 4°, mon préféré :
"Les ruraux qui sont les seuls à avoir su protéger leur milieu" La mémoire courte les ruraux ils ont...dirait YODA.
Alors les ruraux c'est le bio, les petits produits régionnaux, les bons produits bien de chez nous mais c'est aussi : La pollution et le tarissement à tres grande échelle et pour longtemps de nos nappes phréatiques, c'est le cancer distribué à toute la population via les produits phytomerdique, c'est l'industrialisation de la bouffe, la vache folle, la déforestation via le soja, l'appauvrissement des petits producteurs Africain via la PAC,l'utilisation d'animaux clonés, etc, etc. trop long, trop de choses à écrire. Ne pas oublier que jusqu'a tres recemment, le bio était décrié, moqué, dans le monde paysan car trop de travail et pas assez rémunérateur. On peut l'entendre continuellement lors des manifestations agricoles. Dans le fond, ce qui pose PB ce n'est pas de faire de la merde c'est de ne plus en vivre. Alors OK, il y a des écolos butés à la vision rétrécie mais jusqu'a preuve du contraire ce n'est pas eux qui ont filé de l'eczema à mes enfants, le cancer et Alzheimer à mes parents c'est bien notre monde industriel dont les "Ruraux" sont partie prenante. Donc, arretés de vous croire systematiquement persécuté. Quand c'est pas les bobos c'est l'industrie ou les grandes surface et bien sur le Loup. Apprenez plutot à dialoguer et à vous féderer autour d'une vision d'avenir.
Je vous conseillerai juste pour finir la lecture de "3 amis en quête de sagesse" de Matthieu Ricard afin d'ouvrir vos chakras. J'attends avec impatience l'inévitable coup de vent !!!

Zen attitude
Le 01/03/2016 à 08:57:54

Une erreur s'est glissée dans le dernier post:

"nombre de loup restant à prélever = 2"

ouragan
Le 29/02/2016 à 19:16:22

Encore un rétablissement de la vérité qui ne va pas plaire aux écologistes et a l'ensemble des militants de la pensée unique:

"Au moins 41 loups sont déjà morts depuis juillet, sur un « plafond » d’abattage de 36." dixit Cap loup:

Pour argumenter sur la population des loups ils prennent les chiffres oficiels "282 loups en 2015"

Pour argumenter sur les prélèvements ils réfutent les chiffres officiels du 22/02/2016:
"Nombre de loups à prélever = 36"
"nombre de loups à prélever après braconnage = "35"
Nombre de loups prélevé = 33
nombre de loup restant à prélever = 35"

A noter que le loup "braconné" ne l'est absolument pas puisque il s'agit d'un tir effectué par un particulier et qui a été déclaré sur un animal en Dordogne ou le loup n'est pas officiellement présent! (réintroduit peut etre?)
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/09/cap-loup-ni-morale-ni-deontologie-rien.html  

ouragan
Le 29/02/2016 à 12:30:13

"j espere que le loup vaincra c est parfois certains hommes qui devraient disparaitres"

Il n'y a pas grand chose a rajouter.
Pour les écologistes qui culpabilisent la solution finale est la seule qui leur convient :
Les ruraux qui sont les seuls à avoir su protéger leur milieu doivent retourner vivre comme au moyen age ou disparaître.

Par contre les écologistes" qui tout à coup s'évertuent à protéger nos zones d'élevage de plein air ( dont 84 % étaient déjà classées en " haute valeur naturelle "avant leur réveil) , plutôt que de s'occuper et de défendre les territoires et les espèces condamnés se prennent pour des évangélistes. Des évangélistes choisit par les requins de la finance pour ensauvager des terres qui seront destinées à cautionner leurs exactions.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-comprendre-pourquoi-il-est.html  

Dans la série : Personna Grata V.I.P. de la manifestation '"non à la chasse aux loups" PAUL WATSON, je cite :

"« La population humaine doit être radicalement réduite à moins d'un milliard d'individus », et seulement ceux qui sont « complètement dévoués à leur responsabilité vis-à-vis de la biosphère devraient être autorisés à avoir des enfants »,
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-la-manif-dont-les-tetes-de-listes.html  
Voilà qui fait des émules, n'est ce pas Nicolas?

ouragan
Le 29/02/2016 à 10:15:59

Cher anonyme qui critiquer Ouragan,

Puissiez vous lire le contenu des liens et apporter des argumentaires circonstanciés.

Au lieu de celà, vous répétez les slogans des officines ensauvagistes !

Savez vous qu'avec la ré-introduction du loup les populations de lagopède et de tétras sont en chute libre dans les Alpes ... mais chut, la LPO préfère préfère soutenir le loup tout en se désolant de la situation.

Ah ... vous ne savez pas ce que ces 2 espèces sont des oiseaux ?! Normal, à force de déblatérer sans savoir.

Prenez le temps de lire et de comprendre les points de vue différents afin de construire votre point de vue .. à moins que vous préféreriez être un mouton ... bientôt croqué par le loup !

pat berger ... écolo
Le 29/02/2016 à 09:08:54

j espere que le loup vaincra c est parfois certains hommes qui devraient disparaitres

nicolas
Le 27/02/2016 à 17:35:04

A chaque fois que vous collez votre lien http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/   vous touchez quelque chose ?

J'ai comme l'impression que je touche le point sensible chez les écologistes: "le rétablissement de la réalité et de la vérité." Une situation intolérable pour les adeptes de la deep écologie!

Vous êtes aussi pour le retour au moyen age des ruraux? ou pour la franche rigolade des bergers africains? ou pour l'exemplaire situation des bergers Mongoliens?, ou pour la magnifique cohabitation en Espagne (prochain article début Mars, ça va pas vous plaire) ou en Italie?
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/11/loup-au-debut-ils-nous-ont-dit.html  

Au fait, les associations de défenses du loup, combien elles touchent pour l'ensauvagement au profit des multinationales?
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/02/loup-la-face-cachee_9.html  
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/05/loup-la-face-cachee-des-defenseurs-de.html  

Le WWF (2 millions de dollard de chiffre d'affaire par jour) responsable de la délocalisation de plus de 20 millions de personnes sous prétexte de biodiversité, il doit bien leur reverser quelque chose?
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/10/world-wide-fund-la-face-cachee-du-fond.html  



un anonyme
Le 27/02/2016 à 16:04:04

OH crévindiou, qu'avez vous fait là bonne mére....vous avez réveillé l'ouragan !!! Il est trop fort cet ouragan, encore plus rapide que lucky luke pour dégainer contre....heu...les autres en fait. Tous les autres ne pensant pas comme lui. Heureusement pour les joggeurs qu'il n'est pas chasseur!!! Une question. A chaque fois que vous collez votre lien "leloupdanslabergerie..." vous touchez quelque chose ?

un anonyme
Le 27/02/2016 à 13:56:13

"les nuisibles dont vous parlez cher Patrick FRIZON Ne sont pas les loups,mais bien certains humains qui ne travaillent plus comme par le passé"

Vous parlez certainement de la totalité des Français qui ne travaillent effectivement plus comme leurs ancêtres, vous le premier, et qui aspirent à garder leurs acquis sociaux.

Mais à y regarder de prés, la population qui se rapproche le plus des méthodes ancestrales c'est bien celle des bergers. Même si ceux ci revendiquent aussi de ne pas vouloir travailler comme au moyen age, ils sont certainement dans la catégorie des classes les plus laborieuses et les moins biens payées.

Le rêve pour les défenseurs du loup, que les bergers Français redeviennent des acteurs du moyen age, travaillant nuit et jour, sans acquis sociaux, dans des conditions indignes du 21eme siècle. N'importe quel etre humain censé se doit de condamner ces méthodes d'un autre age et de respecter notre profession, nos aspirations, notre libre consentement.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/02/nice-matin-une-conclusion-en-forme-de.html  

ouragan
Le 27/02/2016 à 10:07:13

les nuisibles dont vous parlez cher Patrick FRIZON Ne sont pas les loups,mais bien certains humains qui ne travaillent plus comme par le passé et de ce fait mettent eux-mémes leur troupeau en danger....Sans mauvais jeu de mots:"avant de crier au loup",faites ce qu'il faut pour protéger vos troupeaux et renseignez-vous comment "les anciens" faisaient en ce sens avant de massacrer à tout va cet animal noble qu'est le loup!!!! Charline FAUQUEMBERGUE;

un anonyme
Le 26/02/2016 à 21:38:23

Les bergers Africains rigolent selon les écologistes:


Depuis la période coloniale, la plupart des terres maasai ont été accaparées au profit de fermiers et de domaines privés, de projets gouvernementaux ou de parcs consacrés à la vie sauvage. Il ne leur a été laissé que les terres les plus arides et les moins fertiles.

Le dommage que cela a causé à leurs troupeaux a souvent été aggravé par des tentatives du gouvernement de ‘développer’ les Maasai au prétexte qu’ils auraient, soi-disant, trop de bétail pour la capacité de leurs terres. En réalité, ce sont des éleveurs très efficaces qui ont rarement plus d’animaux que ne l’exigent leurs besoins ou que la terre ne peut en supporter.

Ces efforts de ‘développement’ visent à changer leur système d’accès collectif à la terre à l’avantage des étrangers ou des Maasai entreprenants qui ont ainsi pu acquérir de la terre pour eux-mêmes ou pour la revendre. En revanche, le sol a été surexploité et la majorité des Maasai, à qui trop peu de terres ou les plus mauvaises ont été laissées, se sont considérablement appauvris.

ouragan
Le 05/02/2016 à 19:39:47

"Un ami Africain à qui je faisais lire ces commentaires n'a pu s'empécher de se marrer en pensant aux bergers chez lui confrontés à des crocs et des griffes bien plus acérés et qui malgré tout respecte la vie animale dans sa globalité."

Voici ce que disent réellement les bergers Africains:
Au Botswana et au Cameroun, les peuples indigènes sont accusés de braconnage parce qu’ils chassent pour se nourrir. Ils sont en butte aux brutalités, aux arrestations, à la torture et à la mort tandis que les chasseurs de trophées sont privilégiés.
Les gardes travaillant dans les réserves de tigres usent d'intimidation et de violence envers les autochtones qu'ils trouvent sur les terres qui furent pourtant naguère leurs forêts ancestrales. Mais ils ne vont tout de même pas jusqu'à les torturer, contrairement à la pratique des forces de lutte contre le braconnage envers les Pygmées baka du Cameroun. Pour en revenir à la publicité du WWF : oui, les protecteurs de la nature dépêchent des soldats, comme ils l'ont toujours fait. Des groupes paramilitaires gouvernementaux lourdement armés accompagnent des patrouilles d'"éco-gardes" dont l'équipement a été financé par le WWF. Ils tabassent ceux qui, selon eux, ont pénétré dans les zones protégées, alors que ce sont en fait les terres ancestrales des Baka. Des autochtones sont même agressés s'ils sont simplement soupçonnés de connaître ceux qui sont entrés. Et pendant ce temps-là, leurs terres et leur sous-sol sont exploités, entre autres par des partenaires du WWF.

La suite sur les bergers Africains qui se marrent selon nos écologistes c'est ici:
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/02/uicn-wwf-quand-la-nature-nest-quun.html  

ouragan
Le 04/02/2016 à 21:20:13

OUF !!! Nous sommes rassurés, nous pensions Ouragan à cours d'argument obligé de demandé à des p'tits copains de soutenir le "débat" de la pensée unique. Mais non, la these du complot revient plus que jamais. Méchant écolos au service du grand capital...Loup devenu l'arme ultime du capitalisme pour finir d'anexer la nature. Eh les gars, vous devez pas dormir tranquille souvent avec toutes ces theses de complots dans la tête, non ? Et puis, S.V.P, changer un peu votre sempiternel discours tellement suffisant qu'il en devient ridicule. je cite " Parce que nous, hein, et bein on vous nourrit..." En fait, il faudrait réécrire la genése. Dieu apres avoir créé la Terre, à créé le mouton, le berger, le chien de berger et puis pour mettre tout ce petit monde il a bien fallu créer les montagnes. Un ami Africain à qui je faisais lire ces commentaires n'a pu s'empécher de se marrer en pensant aux bergers chez lui confrontés à des crocs et des griffes bien plus acérés et qui malgré tout respecte la vie animale dans sa globalité. Bon c'est vrai que dans beaucoup de tradition animistes à l'inverse de notre culture nombriliste, on ne voit pas le monde animal au service du seigneur et maitre l'hommo sapiens obtusus !!!

un anonyme
Le 02/02/2016 à 06:49:52

A propos de la réintroduction, les Italiens viennent de confirmer que les loups des alpes n'ont rien a voir avec les loups des Apennins.
Franco Zunino, ancien conservateur du parc National du Grand Paradis, naturaliste, défenseur du loup, président de l'Association Italienne pour le sauvage (A.I.W.), consultant UICN, affirme en 2010 : « les loups ne proviennent pas des Apennins mais des Alpes, c'est à dire de la souche à partir de laquelle la population s'est constituée après les libérations répétées faites sur le versant français... »
Puis en février 2014, il prévoit : « un jour ils s'en sortiront en reconnaissant la variété alpine comme une espèce à part (qui, comme par hasard, a déjà des caractéristiques comportementales et des phénotypes différents de ceux des Apennins, mais qui sont niés, pour éviter que ses origines françaises puissent être reconnues !).
Et ce qui devait arriver arriva : Le plan 2015 pour la sauvegarde du loup en Italie : reconnaît implicitement que la population des Alpes Française, Suisse et Italienne se différencie de la population des Apennins. (p. 7) Elles n'ont aucune connectivité entre elles. (p.11).
Mais alors, d'ou viennent les loups des Alpes?
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-pour-en-finir-avec-les.html  

ouragan
Le 01/02/2016 à 22:42:05

L'éradication des loups programmée par le gouvernement!! Quelle blague! Ce qui a été programmé c'est leur ré-introduction.

Patrick Frizon
Le 01/02/2016 à 21:25:38

Signer ça! Jamais! Ou payez les éleveurs de brebis pour donner leurs troupeaux à ces nuisibles. Ce qui n'est pas le cas et ce dont ils ne veulent pas de toute façon.
Allez pourquoi pas des hyènes, des cocottes, des pumas, des alligators etc pour faire beau ! On n'est pas là pour faire beau, on travaille et on vous nourrit

Patrick Frizon
Le 01/02/2016 à 21:20:44

Voila une vidéo qui reflète la réalité rien que la réalité, toute la réalité:
http://lci.tf1.fr/sept-a-huit/videos/chasse-au-loup-8709440.html  

un anonyme
Le 25/01/2016 à 21:41:11

Incroyable, cet éleveur Italien cohabite avec les loups qui viennent régulièrement lui rendre visite sans jamais s'en prendre a son troupeau.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-la-cohabitation-idyllique-selon.html  

ouragan
Le 24/01/2016 à 18:15:55

Cet éleveur italien a trouvé la bonne formule pour cohabiter avec le loup, il nous explique comment
http://www.nicematin.com/environnement/cet-eleveur-italien-a-trouve-la-bonne-formule-pour-cohabiter-avec-le-loup-il-nous-explique-comment-10263  

cyberacteurs
Le 22/01/2016 à 07:43:39

Et si on demandait à Pamela Anderson et la fondation brigitte bardot ce qu'ils pensent de la question du loup.

un anonyme
Le 22/01/2016 à 06:20:26

Vous avez très bien résumé la situation, mais avant de prendre en exemple la Mongolie, il est bon de savoir:

(70000 loups en Mongolie pour 3 millions d’habitants,) Mongolie, 1.8 habitants au km² et des bergers sans acquis sociaux, n'ayant aucun compte à rendre à des environnementaux qui par ailleurs laissent détruire l'ensemble de leur territoire par des exploitations minière qui n'ont rien à faire des loups et du reste de la biodiversité. C'est dire si leur gouvernement prends soins de ses bergers, de ses loups et de la nature..
Aujourd'hui les Mongols ne considèrent plus le loup comme un animal majestueux, qui ensorcèle l’esprit des hommes mais comme un ennemi du bétail. (Wolf Management, Japanese International Corporation Agency (JICA) et ministère de l’environnement mongol.)

(et 39 loups en France pour 60 millions d’habitants...).

1 Nous aimerions connaître la source de vos chiffres, car les chiffres officiels que nous contestons par ailleurs, font état de 282 dans 31 départements et ne concernent donc pas toute la population Française (nous en reparlerons le jour ou ce sera le cas)
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/06/loup-une-autre-vision-du-predateur.html  

2 France 120 h/km², les recommandations de l'Europe pour le développement des loups sont sans appel, Car ils ont bien compris que la cohabitation est impossible dans de pareilles circonstances, je cite :

«  “Bien que la recherche peut fournir quelques indications, il va y avoir beaucoup d'essais et d'erreurs parce que tout simplement cette expérience n'a jamais été tentée auparavant.  Nous essayons maintenant de trouver un moyen de coexister avec eux, même si personne ne sait à quoi cette coexistence va ressembler à la fin. »
" Dans les zones ou évolueront les grands prédateurs, (définies par les dirigeants sans aucune concertation avec la population concernée ndlr), sont inclus les secteurs où doivent être établies de fortes restrictions à l’élevage, en accord avec les réalités locales, afin que l’élevage ne perturbe pas les carnivores."
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/02/loup-la-face-cachee-des-predateurs-tome.html  

3 le loup implique pour un berger 7 heures de travail supplémentaire par jour (étude faite par l'inra avec la collaboration du cerpam) soit 210 h/mois, dont 90 non reconnues socialement et financièrement, y compris week-end et jours férié. Et de plus nous n'envisageons pas de vivre comme les bergers Mongol que nous respectons et soutenons face aux expropriations dont ils sont les victimes.
Face à la désagrégation du système socio-économique et à l'explosion de la pauvreté, pour beaucoup de Mongols, la faune sauvage désormais sans protection représente une solution de survie.
Le rapport révèle une baisse inquiétante des populations de plusieurs espèces sauvages. Selon certaines estimations, ces espèces ont perdu entre 50 % et 90 % de leurs individus, par exemple chez les marmottes, les mouflons d'Asie, les saigas ou antilopes des steppes, les cerfs rouges et les ours.

4 A savoir, la pression mise sur les petites exploitations en France est en train de montrer son vrai visage : Un juteux projet pour la Finance avec la complicité des environnementaux. Reste à savoir qui est conscient et qui est manipulé chez les défenseurs de la nature :
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-comprendre-pourquoi-il-est.html  

Qu'elle est loin malheureusement, l'image de l'autochtone qui a la possibilité de gérer son avenir en protégeant son milieu de vie!.

ouragan
Le 21/01/2016 à 13:10:37


"Je reviens de Mongolie où je séjourne chaque année depuis 2001 et accompagne des amoureux de la nature. Il ya beaucoup de loups là-bas (environ 70000...) et ils prélèvent du bétail autour de nos yourtes presque chaque semaine : surtout en hiver, agneaux, poulains, chèvres malades ou blessés ou peu vigoureux.

A court terme c’est un inconvénient pour les éléveurs Mongols, mais dans l’ensemble ils savent que ces prédations contribuent à long terme, et depuis des siècles, à la santé "génétique " du cheptel.
Les éliminations de loups ne remettent pas en cause la survie de l’espèce, eu égard au grand nombre de loups dans ce pays.

Pour faire le lien avec ce qui se passe en France, résumons en disant que le court terme prend le dessus sur le long terme, et qu’un déséquilibre est créé par les méthodes de raisonnement des pro et des anti loups : les bergers français ont sans doute de bonnes raisons de vouloir la peau du loup car leur situation immédiate est difficile. Personne ne peut le nier.

Mais à long terme, on ne peut envisager l’extermination d’une espèce dont la présence doit être envisagée globalement : chaque espèce animale a sa place dans un environnement donné ; des mesures de protection des troupeaux doivent alors être prises (patous, gardiennage renforcé), mais l’extermination du loup qui est en expansion démographique est de toute façon impossible : on peut donc en gérer la présence, sans doute par des prélèvements de précaution pour :1/ éviter de trop grands dégats aux troupeaux ; 2/ pour désamorcer tout conflit stérile entre pro et anti-loups. Dans ce cas, se mettre autour d’une table et dire que la présence du loup peut aussi être une opportunité pour la santé des cheptels, et pour les économies écotouristiques serait une décision intelligente et pacifique.
Nul ne peut avoir le monopole de la raison dans cette aventure qui, avant tout, est formidable par son historicité : c’est la première fois qu’une espèce animale disparue d’un territoire réapparaît avec vigueur et en petit nombre (70000 loups en Mongolie pour 3 millions d’habitants, et 39 loups en france pour 60 millions d’habitants...).

Et si le loup n’était qu’un messager venu nous dire après sa mort dans les années 30 : "non, je ne suis pas fantôme de vos contrées, je suis revenu prendre la place qui était la mienne depuis toujours, et là je suis décidé à y demeurer à vos côtés..." ?
Nous rencontrons des éleveurs nomades qui vivent au quotidien la question du loup depuis des siècles : ils esaient, avec des moyens rudimentaires, de limiter les dégats à leurs troupeaux, et aucune guéguerre humaine ne vient entâcher leur réflexion : la gestion de l’espèce loup est une tâche quotidienne gérée depuis la nuit des temps...

un anonyme
Le 21/01/2016 à 06:26:34

Bienvenu Prof

En voila une étude sur le comportement humain qui promet d’être passionnante :
" Mr Ouragan (quel pseudo de circonstance!!!) qui, malgré une activité professionnelle des plus prenante, trouve le temps d'haranguer quiconque se permettrait d'avoir la moindre différence de point de vue."

il va falloir revoir vos classiques M. le Professeur.

Heureusement que je trouve le temps de remettre à leur place les affirmations "des défenseurs de la nature" qui ne subiront jamais l'ombre d'une contrainte liée à leurs position intransigeantes. Les lecteurs ont au moins la possibilité de se faire leur propre opinion, ils peuvent choisir.

Mais je comprends que cela dérange les biens pensants et surtout les associations de protection du loup qui n’acceptent aucun commentaire de ceux qui sont les seuls à participer à cette utopique cohabitation qu'ils aimeraient tant nous imposer. Elles n’acceptent aussi aucun commentaires de ceux qui étudient le pastoralisme en général et en particulier face aux loups. Aujourd'hui auraient elles fait une erreur en choisissant un site intègre qui tolère tous les points de vue?

Si montrer la réalité avec des arguments scientifiques et des études de terrain, en s'aidant des sources et des personnes qui les ont vécues ou publiées, c'est haranguer, alors je plains vos élèves.

Vous trouverez ici une analyse qui "Harangue" ceux qui se permettent de publier des vérités qui ne sont que les leurs et qui ne servent qu’une idéologie malsaine et non la biodiversité qu'ils sont supposé défendre.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-pour-en-finir-avec-les.html  

Ce que l'on déduit de l'ensemble des commentaires, c'est que Ouragan passe trop de temps à commenter, mais ceux qui le constatent et qui s'en plaignent, sont ils donc autant que moi sur le Web? Mais venant de la part d'un Prof, une telle prise de position partisane, cela nous laisse perplexe quand à la légitimité de cet enseignant. Ou bien alors, oui, l'homme régresse, et ses cours ne doivent pas voler bien haut.

Et puis que les loups progressent, tant mieux. Mais qu'ils le fassent au dépends d'une minorité respectueuse de la nature et de leur activités avec cette nature, pour satisfaire une majorité qui s'imagine le peuple élu pour sauver la planète tout en ne levant pas le petit doigt, alors je ne sais pas si l'homme régresse, mais en tout les cas il se radicalise. Car sachez qu'il n'y aurait pas beaucoup de ces évangélistes qui ne supporteraient le 10eme de ce que nous endurons pour préserver un mode de vie, encore une fois bien plus compatible avec les solutions pour un avenir vert et radieux. Un mode de vie que nous avons accepté par choix écologique et qui impacte très peu la Nature :
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/mon-temoignage-propos-du-metier-de.html  

ouragan
Le 20/01/2016 à 19:33:33

Bonjour, voici tres modestement mon petit commentaire. Conseillé par certains de mes éleves de 2° année, je voudrais remercier et surtout encourager ce forum à continuer de la sorte. Dirigeant un Laboratoire d'analyse du comportement humain je me régale à lire vos differentes interventions. Un grand encouragement à Mr Ouragan (quel pseudo de circonstance!!!) qui, malgré une activité professionnelle des plus prenante, trouve le temps d'haranguer quiconque se permettrait d'avoir la moindre difference de point de vue. Notre groupe de reflexion devant rendre son étude à la fin du mois et voyant le rythme de vos interventions diminuer légerement ces derniers temps, merci d'alimenter encore quelques temps ce forum par ces merveilleux échanges, improductifs et tellement humain. Le Sapiens, animal supérieur grace à son cerveau ? Pas si sur, me faisait remarquer un ami éthologue !! La preuve, le loup progresse, l'homme régresse....

Prof
Le 20/01/2016 à 13:46:13

Pa vezer anvet Herve n'heller nemet bezañ kar ar bleizi...

Herve LATIMIER
Le 20/01/2016 à 13:06:00

Bonjour Cyberacteurs,
Je cannais bien cette histoire d'un berger qui a gardé dans le Vercors.
UNe année sans attaques, heureusement pour nous cela arrive de temps en temps. Nous n'en déduisons pas pour autant avoir trouvé la solution. Ensuite l’expérience d'un berger sur un an ne peut être considéré comme une acquisition que par des irresponsables.
Le séminaire de valdeblore sur les mesures de protection est clair/
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/06/jusquou-ira-ton.html  

Il faut être bien sur de soi pour en faire une théorie et être bien peu regardant en tant que média pour le divulguer comme une vérité acquise et l'opposer a la profession en sous entendant qu'elle ne fait pas correctement son travail.


Ce qu'il faudrait mettre en parallèle avec cette histoire c'est pourquoi le berger n'a pas été repris? (contact pris avec l'éleveur)
Parce que garder un troupeau en lui imposant des contraintes telles que le résultat sera un baisse importante de rendement, permettra peut être d’avoir de meilleur résultats contre le loup, mais aboutira aussi à la disparition de l'éleveur.

ouragan
Le 20/01/2016 à 11:18:36

Le berger qui n’a pas peur des loups
http://www.reporterre.net/Le-berger-qui-n-a-pas-peur-des-loups  

cyberacteurs
Le 20/01/2016 à 06:44:59

Encore une fois je culpabilise de fabriquer du CO² pour vous répondre, mais qui va faire connaitre la vérité? Certainement pas vous ni vos amis.

Et vous avez raison de souhaiter beaucoup de courage a La LPO, parce que comme faux jeton on ne fait pas mieux:
Ecologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique.

FAUX : et irrecevable : la LPO condamne ci dessus le pastoralisme pour justifier le retour des loups dans les zones d'élevage, et le sanctifie ci dessous pour obtenir des aides financières.
"Le pastoralisme est aujourd'hui considéré comme une solution durable a l'entretien des milieux en faveur de la biodiversité. Il est également un outil de préservation des milieux contre les incendies. Par ses multiples vocations, le pastoralisme est donc présent dans de nombreux documents de planification territoriale comme les documents d'objectif des sites Natura 2000 mais également les plans départementaux de défense de la forêts contre les incendies." ( Référentiel pour le redéploiement du pastoralisme LPO)
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-pour-en-finir-avec-les.html  

Réveillez vous, et comprenez que le loup est source de dividendes pour ceux qui en font l'élevage sur nos terres.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/02/loup-la-face-cachee-des-predateurs-tome.html  

Quand à la chasse, je ne suis pas chasseur et pour le reste je ne suis pas responsable des commentaires que je n'ai pas écrit. Mais faire l’amalgame est un des passe temps favoris des écologistes et des dictatures afin de stigmatiser des minorités.

ouragan
Le 19/01/2016 à 10:17:57

Merci anonyme et ouragan, vous illustrés parfaitement par ces 2 réponses votre systeme de monopolisation et de désinformation que je veux bien reconnaitre, parfaitement huilé bien que trop partisan pour etre convaincant...Mon argumentation ??? Non, juste un fait. L'utilisation d'internet, des serveurs représente une source de pollution et de consommation d'énergie de plus en plus colossale et le materiel électronique fait appel à de la main d'oeuvre bien jeune... Fort en calcul ??? a quel moment je parle de chiffre ... vous etes tellement dans la "rage" de l'opposant que vous n'hésitez jamais à rehabiller les faits à votre convenance et à omettre tout ce qui vous gêne comme par exemple,les chiens errants, source importante d'attaques mais jamais cité !!! En tout cas, je souhaite aujourd hui beaucoup de courage à Mr Bougrain Dubourg lors des discussion sur la biodiversité, surtout avec le lobby des chasseurs en embuscade. Au fait, beau tableau de chasse en 2015, au moins 2 randonneurs de tués plus bien sur quelques chasseurs....A quand un President courageux interdisant ce "hobby" d'un autre temps.

arrete ton char
Le 19/01/2016 à 06:39:21

Arrête ton char fait dans l'argumentation de haut vol !

Mais puisqu'il sait calculer, peut-il résoudre ce problème mathématique suivant :
en 2011, 250 loups annoncés dans 13 départements et 5300 victimes
en 2012, 250 loups annoncés dans 15 départements et plus de 6600 victimes
en 2013, 250 loups annoncés dans 22 départements et près de 6800 victimes
en 2014, 300 loups annoncés dans 31 départements pour plus de 8200 victimes

Question, au regard du nombre de département et de victimes, combien de loups ?

un anonyme
Le 18/01/2016 à 13:46:27

Extrait du texte de la pétition:
"Les contribuables sont en droit de demander des comptes sur ce que l’on fait de leurs deniers."

Ecologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique.

FAUX : et irrecevable : la LPO condamne ci dessus le pastoralisme pour justifier le retour des loups dans les zones d'élevage, et le sanctifie ci dessous pour obtenir des aides financières de l'état.

"Le pastoralisme est aujourd'hui considéré comme une solution durable a l'entretien des milieux en faveur de la biodiversité. Il est également un outil de préservation des milieux contre les incendies. Par ses multiples vocations, le pastoralisme est donc présent dans de nombreux documents de planification territoriale comme les documents d'objectif des sites Natura 2000 mais également les plans départementaux de défense de la forêts contre les incendies." ( Référentiel pour le redéploiement du pastoralisme LPO)
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-pour-en-finir-avec-les.html  

ouragan
Le 17/01/2016 à 22:50:34

Bonjour arrête ton char, je compati. J'accepte la critique et j'assume le terrible poids de ma contribution au CO² sans toutefois résister à vous faire savoir que je participe grandement par ailleurs à la protection de la planète:
La séquestration du carbone fournit un bon exemple de la façon dont le pastoralisme peut contribuer à l'économie verte. Les pâturages recouvrent cinq milliards d'hectares dans le monde et séquestrent entre 200-500 kg de carbone par hectare et par an, jouant un rôle de premier plan dans l'atténuation du changement climatique. Ça c'est malgré moi.

Néanmoins j'utilise la traction animale pour le maraîchage, le chauffage complémentaire au bois, le compostage, la perma culture. Pas de téléphone portable, je ne me déplace très peu et je produit la quasi totalité de mes aliments. J’achète toutefois le sel pour les salaisons et quelques épices pour les délicieuses charcuteries que nous produisons.

Alors s'il vous plait, laissez moi utiliser cette technologie qui vous permet de diffuser la propagande nécessaire à la fracture sociale "urbain éclairé/ruraux obscurantistes.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-pour-en-finir-avec-les.html  
Merci de votre infinie bonté.

ouragan
Le 17/01/2016 à 22:21:32

Savez vous, cher Ouragan, que pour un sauveur....non, LE sauveur de la vraie Ecologie vous usez et abusez d'une technologie tres dispendieuse de CO2, j'ai cité l'informatique. Je ne sais pas encore de quoi vous allez me traiter; fondamentaliste, bobo,désinformateur, donneur de leçon, ignorant, que sais je encore, ce que je sais par contre c'est que vos heures passées devant votre ordinateur à inonder les Forums ou à alimenter votre site relarguent une quantité énorme de CO2, que la fabrication des composants utilisés par votre ordinateur ou votre portable occasionne une énorme consommation, d'énergie, d'eau, de materiaux rares et occasionne une émission de polluants pas vraiment sympathique. Chlore,Trichlorure de bore, arsenic,phosphine, etc. http://www.airproducts.fr/products/Gases/Specialty-Gases/Silicon-Semiconductors.aspx   http://ecoinfo.cnrs.fr/article202.html   Que dire des petites mains assemblant ces appareils. Donc pour etre en total accord avec vos convictions que j'imagine sinceres, oubliez l'informatique, l'électronique et revenez en aux bonnes vieilles techniques d'antan, pétitions, défilés, etc.

arrete ton char
Le 15/01/2016 à 20:24:14

Bonsoir
Allez, je ne résiste pas à me remettre au clavier devant des commentaires à côté des problèmes.
Il ne s'agit pas d'un idiot combat urbains/ruraux.
Scions donc la branche sur laquelle nous sommes assis : celle qui nous fournit des produits de qualité, celle qui nous propose un mode de développement durable : le pastoralisme contre l'élevage intensif hors-sol. La scie a de grands crocs, un joli poil et adore massacrer 10 brebis pour en manger une seule. Vachement utile la bête. Une bête plus respectée par certains que les hommes et femmes qui élèvent des brebis, voir que les brebis elle-même qui finalement ne seraient bonne qu'à nourrir la jolie bête, et les éleveurs avec!
Il faut beaucoup de cette amnésie contemporaine généralisée pour qu'on ait oublié que l'on s"était débarrassé des loups pour ces mêmes raisons. Les loups s'attaquent à tout ce qui a 4 pattes voire 2 dans des temps pas si anciens. Qu'est-ce qu'on peut bien avoir à faire de ces bestioles nuisibles en tant qu'urbain? Nouveau lozérien, je préfère voir paître les brebis - manger leurs fromages, me taper un bon gigot - que voir des espaces vides en friche où roderaient ces prédateurs. Ce qui nous attend si on ne remédie pas à cette extension incontrôlée de la présence de ces loups. Demandez-vous donc qui il sert, je pense à d'autres loups bien décidés à se débarrasser de ces casse-pieds de petits paysans même pas cotés en bourse!

Patrick Frizon
Le 15/01/2016 à 19:45:24

" je vois dans cette volonté exacerbée de le voir disparaître la même obstination qui à fait détruire les haies, parquer les animaux en intensif, arroser à outrance, utiliser la chimie, etc, etc"

la voilà la véritable image des fondamentalistes qui usent de l'amalgame pour se déculpabiliser d’être les complices de la disparitions des derniers ruraux qui vivent de et en accord avec la nature.

Signez sans crainte de voir disparaître tout ce que vous condamnez parce que le loup lui ne s'attaque qu'aux éleveurs et bergers extensifs qui n’utilisent ni eau, ni engrais, ni pesticides, garde et développent les haies, et sont comme le disent les scientifiques, les gardiens de la biodiversité:
"« le pastoralisme durable dans les écosystèmes de grands pâturages libres / …/ préserve la fertilité des terres et le carbone présent dans sol, et contribue à la régulation de l'eau et à la conservation de la biodiversité. Les autres avantages qu'il présente se trouvent sous la forme de produits alimentaires de grande valeur. En effet, un demi-milliard de pasteurs à travers le monde se battent pour maintenir un mode de vie qui est beaucoup plus compatible avec les objectifs de l'économie verte que beaucoup de nos méthodes modernes d'élevage du bétail. »
Ils ajoutent : « qu'est important, l'autonomisation des éleveurs à travers le partage des connaissances et le respect de leur consentement préalable, libre et éclairé. » PNUE publié le 9/03/2015 ce qui n'est manifestement pas votre point de vue.

L’Élevage industriel et les financiers qui lorgnent sur nos terres pour en faire des actions bancaires donnant le droit de polluer aux multibnationales vous remercient.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/05/loup-la-face-cachee-des-defenseurs-de.html  

Non, mes commentaires rétablissent seulement la vérité et ouvrent les yeux de ceux qui ont encore la possibilité d'utiliser leur libre arbitre.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/11/loup-lincroyable-aveuglement-ecologiste.html  

De plus, citez moi une seule phrase ou je parle de faire disparaître quoi que ce soit!
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2013/04/mon-temoignage-propos-du-metier-de.html  

ouragan
Le 15/01/2016 à 18:31:50

Les loups sont des animaux superbes et fascinants.. ils ont des qualités incontestables de fierté, de noblesse, de fidélité à leur compagne .. jusqu'à leur mort .. De plus, ils contrôlent naturellement leur procréation ..
Dans le Parc National de Yellowstone, les scientifiques chargés de l'étude de leur comportement ont remarqué leur rôle important dans la préservation des écosystèmes "Comment les loups changent les rivières": http://www.bing.com/videos/search?q=Comment+les+loups+changent+les+rivi%C3%A8res+&view=detail&mid=2BBC5172F577ACBE078A2BBC5172F577ACBE078A&FORM=VIRE1..   il serait temps de les protéger réellement et de les laisser vivre ... .. et rallier le pastoralime avec la vie de ces animaux si essentiels à la Nature !!!

Divinanimal
Le 15/01/2016 à 18:03:59

Apres ces lectures si enrichissantes, votre ton péremptoire, votre vision naive à la limite dédaigneuse du citadins, Messieurs les "Ruraux" je vais signer cette pétition et la faire circuler dans mon entourage. La signer bien que je comprenne vos problemes, bien mieux d'ailleurs que vous semblez l'imaginer. La pétition porte sur l'abattage massif d'une espece protégée par des textes, elle ne mérite donc pas cette hargne que vous semblez vous délecter à dispenser au premier commentaire contraire à vos convictions. Voyez vous messieurs, bien que citadins de pere en fils je suis depuis toujours attaché et tres au fait des problemes écologique et sociaux comme tant d'autres "bobos" comme vous aimez tellement nous appeler. 12 mois par an je dépense plus qu'il ne faufrait dans une alimentation Bio, de proximité et le plus possible ethique. Pour ma santé et aussi pour soutenir un modele alimentaire contraire à la voie que bon nombre de ruraux ont bien volontiers empruntés, vers l'industriel intensif empoisonnant du coup le vivant.
De tres nombreux citadins sont actuellement approvisionnés à travers le réseau des Amaps ou des distribution groupées avec de bien meilleurs produits que bon nombre d'agriculteurs "chimistes". Pour en revenir au loup, bien que "dérengeant" pour vous autres éleveurs, je vois dans cette volonté exacerbée de le voir disparaitre la même obstination qui à fait détruire les haies, parquer les animaux en intensif, arroser à outrance, utiliser la chimie, etc, etc. La même obstination sans réflexion, dans l'urgence, en allant au plus simple,on tue. Convaincu de votre légitimité car directement concerné. Et bien non, la vie sauvage ne vous appartient pas plus qu'aux "bobos" et si une certaine politique du territoire vous menace ce n'est pas celle des défenseurs de la biodiversité. Regardez plutot vers vos responsables de fédération de chasse et les politicards gravitant autour. Je ne doute pas de vos futurs commentaires car si j'ai bien compris, il faut toujours que le dernier commentaire soit de votre orientation.

Parisien assumé
Le 14/01/2016 à 19:55:20

Bonjour
Venez donc rencontrer les éleveuses, éleveurs de brebis en Lozère. Quand ils auront tous mis la clé sous la porte, outre le massacre social, vous pourrez dire adieu à ces bons produits que vous aimez en tant que touristes, randonneurs "amoureux de la nature" etc
Lors l'agro-business aura gagné.
J'étais un urbain, oh c'est beau les loups! Maintenant je côtoie des éleveurs, éleveuses, bonjour les dégats!
Sur que je ne vais pas signer ça!

Patrick Frizon
Le 13/01/2016 à 16:57:14

Autre bizarrerie pour laquelle le silence est d'or : la carte de répartition des loups.

Comment ce fait il que les loups aient été vu dans le Var (camp militaire) , puis à la frontière italienne, puis dans les Cévennes, puis dans les Vosges.

Des zécolos bien pensants disent : les loups parcourent des centaines de kilomètres ... invisibles de toutes et de tous ?

Je connais bien le Languedoc et ne comprend pas la raison pour laquelle aucun éleveur ou chasseur ou naturaliste n'ait vu le loup dans les garrigues. Pourtant, il y a des milliers d'hectares où vivent les sangliers dont le loup pourrait se régaler.

ET si l'explication était tout simplement que ces présences de loups sont dues à des lâchers de loups sauvages ou hybrides ou d'élevage (cf le cas en Dordogne : https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/un-loup-abattu-en-dordogne-1446272498)   ?

C'est la seule hypothèse qui me semble crédible.

pat berger ... écolo
Le 12/01/2016 à 20:47:21

La défense des animaux est un sacré bizness ...

les défenseurs du loup l'oublient trop souvent à vouloir condamner les éleveurs et les bergers.

On parle de subventions ... oui !

Les éleveurs en perçoivent comme toute la profession agricole pour produire de la bouffe industrielle et des produits bios.

Les associations de défense du loup en reçoivent aussi beaucoup (en plus des dons) notamment dans le cadre du programme de réintroduction des loups (je n'ai pas écrit retour volontairement). bizness bizness ... et pour quoi faire ?

pat berger ... écolo
Le 12/01/2016 à 20:37:24

Cette semaine, 4 articles à paraître dans "le loup dans le haut diois". Un pour chacun des 4 V.I.P. de la manifestation de Lyon

accrochez vous ça décoiffe: Aujourd'hui Bougrain Dubourg président de la LPO:
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-la-manif-dont-les-tetes-de-listes_11.html  

ouragan
Le 11/01/2016 à 10:47:47

ghostwolf, le pompon vous revient pour le moment.

"parcequ'il est RMIste qu'il ne sais rien faire de ses 10 doigts je trouve ça très bas de ta part comme quoi tu es vraiment fermé à tout cher Ouragan"

Je vous laisse la responsabilité de ces propos!
OU L'art et la manière de tout détourner pour en tirer profit:

Je répète donc :
"D’ailleurs des RMistes y en très peu chez nous, ils sont un peu perdu sans repère, mais ceux qui sont pas trop coincé.., ils sont les bienvenus et ils changent rapidement de statut." parce que on leur propose autre chose que de rester RMIstes, on se bouge, on ne fait pas que de la philosophie de bistrot!

Vous avez interprété "pas trop coincé" par "parcequ'il est RMIste qu'il ne sais rien faire de ses 10 doigts" c'est votre droit, mais le lecteur pourra aussi l"interpréter autrement:
"pas trop coincé" = ceux qui peuvent encore se déplacer ou qui ont envie de voir autre chose, ou envie de se frotter a autre chose.....il y a des millions de possibilités pour le lecteur qui peut encore utiliser son libre arbitre, ce qui n"'a pas l'air d’Être votre cas. Et en aucun cas il y a stigmatisation de ma part de ceux qui pourraient être coincés pour une raison ou une autre. Encore une fois ce sont vos propos et non les miens "RMIste qu'il ne sais rien faire de ses 10 doigts" et vous ne les avez pas dit par hasard!

Quand à ceux qui laissent sous entendre "l'hiver ça 0 l'air cool, tout le temps sur internet à tchater" on vous les laissent, qu'ils soient RMeistes ou non parce que des ouvertures de ce genre c'est plutôt dans vos cordes à vous ghostwolf et antisocial. Ca en dit aussi long sur la perception des RMistes par RMistes qui les insultent ouvertement. Mais la je crois que c'est un peu trop subtil pour vous à moins que vous ne soyez qu'un seul et même personnage!

ouragan
Le 10/01/2016 à 21:54:17

Salut antisocial,
vos interprétation sont effectivement dans la droite lignée de ceux qui savent; et je comprends que le rétablissements des vérités soit une torture pour tous ceux qui s'acharnent a la cacher!

Quand aux RMistes vous avez mal lu, ceux qui aimerai venir parce que"Et puis surtout j'vois que le boulot est peut être fatiguant l'été mais l'hiver ça a l'air cool, tout le temps sur internet à tchater" on leur demande de rester chez eux;

lES AUTRES ; il y en très peu chez nous, ils sont un peu perdu sans repère, mais ceux qui sont pas trop coincé.., ils sont les bienvenus et ils changent rapidement de statut.

j'AIMERAI BIEN SAVOIR COMBIEN DE RMISTYES VOUS AVEZ ACCUEILLI CHEZ VOUS ET A COMBIEN VOUS AVEZ DONNER DES ATOUTS POUR REVIVRE?
a titre d'exemple notre commune depâsse largement le nombre de logements sociaux légal
bon vent m. le philosophe

un anonyme
Le 10/01/2016 à 21:15:21

Salut antisocial,
vos interprétation sont effectivement dans la droite lignée de ceux qui savent; et je comprends que le rétablissements des vérités soit une torture pour tous ceux qui s'acharnent a la cacher!

Quand aux RMistes vous avez mal lu, ceux qui aimerai venir parce que"Et puis surtout j'vois que le boulot est peut être fatiguant l'été mais l'hiver ça a l'air cool, tout le temps sur internet à tchater" on leur demande de rester chez eux;

lES AUTRES ; il y en très peu chez nous, ils sont un peu perdu sans repère, mais ceux qui sont pas trop coincé.., ils sont les bienvenus et ils changent rapidement de statut.

j'AIMERAI BIEN SAVOIR COMBIEN DE RMISTYES VOUS AVEZ ACCUEILLI CHEZ VOUS ET A COMBIEN VOUS AVEZ DONNER DES ATOUTS POUR REVIVRE?
a titre d'exemple notre commune depâsse largement le nombre de logements sociaux légal
bon vent m. le philosophe

un anonyme
Le 10/01/2016 à 20:13:28

AntiSocial sache qu'ouragan se trouve partout où l'on parle du loup et il met tjrs le même lien enfin bref !!!!et c'est pas parcequ'il est RMIste qu'il ne sais rien faire de ses 10 doigts je trouve ça très bas de ta part comme quoi tu es vraiment fermé à tout cher Ouragan ....OUI AUX LOUPS !!!!!

ghostwolf
Le 10/01/2016 à 19:21:40

Je connaissais sans l'avoir vécu la difficulté des galériens, des bagnards, des pécheurs de morues dans le grand Nord et même des gueules noires à travers Zola mais là, ce que vous décrivez Mr Ouragan cela semble être l'Enfer.....Est ce ce travail inhumain qui ne vous permet pas de vous ouvrir aux pensées autres que les vôtres. Je remarque que depuis le début de ce forum vous êtes perpétuellement dans la position du donneur de leçon celui qui sait, qui à vécu et qui du fait peut expliquer comment il faut penser. Le Loup, vous savez. La vie sauvage, vous savez. Le citadin, catalogué bobo incompétent. Les lois Européennes, des foutaises. Et même ce "pauvre" jeune prêt à changer d'horizon vous le rembarrer de bien belle manière "reste au RMI espèce de feignant" . Le Loup n'est surement pas un cadeau pour vous autres éleveurs mais votre pire ennemi c'est votre incapacité à comprendre ou tout du moins à écouter les autres avis. Continuer donc à faire parler la poudre que cela soit sur les forums ou sur le terrain, cela fera avancer votre cause c'est certain. J'avoue préférer vous voir vociférer sur les forums plutôt que sur ces magnifiques animaux tout en me demandant tout de même pourquoi vous monopoliser la parole sur un forum dédié à la défense du loup !!! Auriez vous été désigné par une de vos assoc de chasseurs pour distiller "votre" bonne parole ? Je ne le pense pas au vu de vos journée déjà tellement remplies... Je vous salue.

AntiSocial tu perds ton sang froid
Le 10/01/2016 à 17:42:58

vous ne croyez pas si bien dire Marie Madeleine:

Au cours des 20 dernières années, le gouvernement australien a acheté plus de 11 000 hectares de terres agricoles dans le nord de l’État de Victoria, afin d’arrêter le pâturage des moutons. Ils se sont aperçus que la biodiversité a été mise à mal, avec par exemple la baisse inquiétante des effectifs de certaines espèces animales comme le « Plains-wanderer », une espèce d’oiseau proche de la caille et certaines espèces végétales qui ne peuvent pas rivaliser avec des graminées dominantes et envahissantes. Ils ont donc fait machine arrière, encourageant le retour des ovins.

un anonyme
Le 10/01/2016 à 14:36:11

Réimplanter le loup; partait d(un bon sentiment; mais c'était commettre l'oubli des moutons et le stress des patres, la nature, face à l'homme, vive la nourriture industriel, et plus tard, on pourra peut-être réimplanter le moutons si l'on trouve des hommes.

Marie-Madeleine LAURENT
Le 10/01/2016 à 13:28:20

Salut RMiste, quand même l'hiver on tchatche sur internet après avoir trait à 6 heures du mat, puis donné le foin, soigné les chevaux, les poules, réparé les clôtures ou le matériel, ensuite, on tchate un peu puis on retrait à 5 heure, on fait les fromages, on les répartis, on prépare les commandes... ou la c'est déjà l’heure' de rentrer les chevaux, de donner le foin aux chèvres, tiens ya en une qui met bas, faut s'en occuper; l'aider voir si tout vas bien, "manger sans moi les enfants on se verra demain".......mine de rien histoire de pas grand chose, on a fait notre journée bien remplie, idem les week end, les jours fériés et ya pas de congé payé.

il y a aussi les voisins à aider et les travaux communaux d’intérêt généraux que nous partageons car la mairie à un petit budget, tellement petit que nous laissons notre rémunération de maire ou d'adjoint dans le budget et qu'il n'y qu'un employé communal qu"'il faut aider dans son boulot.

Ceci dit c'est vrai que c'est plus cool l'hiver, mais rester donc au RMI, parce que vu votre CV vous ne tiendrez pas une semaine et puis ici pour se chauffer faut couper du bois, et pour se nourrir faut faire le jardin, élever et charcuter les cochons, veiller à tenir la source en état, déneiger tout seul devant chez soi....; c'est que ça se mérite la vie a la campagne, y suffit pas de vouloir. D’ailleurs des RMistes y en très peu chez nous, ils sont un peu perdu sans repère, mais ceux qui sont pas trop coincé.., ils sont les bienvenus et ils changent rapidement de statut.

Vous trouverez ici le témoignage d'une bergère qui n'avait rien contre les loups, comme moi d’ailleurs et comme la plupart d"'entre nous qui sommes les seuls en en supporter les conséquences:
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2013/02/temoignage-poignant-dun-voisin.html  

ouragan
Le 10/01/2016 à 13:25:39

Salut, tombé par hasard sur cette pétition et après avoir lu les commentaires, je m'disais que vue que je suis un peu à la recherche d'un taf et aussi que la montagne ça à l'air cool (bon pas tant qu'ça avec ces loups) est ce qu'un berger pourrait me donner la recette pour le devenir.
Un p'tit CV rapide, j'aime bien les animaux, j'aime bien la montagne et la vie au grand air, la ville me gonfle pas moyen de respirer et puis moi aussi j'suis un peu tétu j'm'en laisse pas raconter facilement, moi ça va bien. Et puis surtout j'vois que le boulot est peut etre fatiguant l'été mais l'hiver ça a l'air cool, tout le temps sur internet à tchater moi ça va aussi donc merci pour les tuyaux et heu..sinon le loup moi j'lui veux pas d'mal quand même, tout l'monde à le droit à sa chance et pi moi j'ferais bien attention aux moutons. Merci les gars pour vos infos.

RMIste
Le 09/01/2016 à 14:29:51

"Aujourd'hui on donne des subventions pour tout pour quoi ne pas créer un fond destiné aux bergers sinistrés ? "
Vouloir augmenter les subventions sans tenir compte de l'avis des populations concernées pour acheter la paix sociale, une politique de longue date.
Une fois les subventions multipliées, voici déjà ce que dit Nathalie Frontel chroniqueuse à france Inter:
"puisque ce sont mes impôts qui vous rétribuent...j’ai le droit de choisir qui va croquer la brebis : le loup dans la montagne ou moi dans mon assiette"."
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-quoi-joue-france-inter.html  

Alors gardez vos subventions, et nous gardons notre dignité en tant que derniers représentants des valeurs humaines, morales et en tant que gardiens de la nature non financiarisée.
https://blogs.mediapart.fr/francoise-degert/blog/080116/acceleration-de-lecologie-de-marche  

N'oublions pas que les subventions aux produits de 1ere nécessité servent surtout à favoriser les achats de produits importés des pays esclavagistes.
Aujourd'hui en France peu nombreux sont ceux qui connaissent la juste valeur des choses!

un anonyme
Le 09/01/2016 à 10:52:19

Aujourd'hui on donne des subventions pour tout pour quoi ne pas créer un fond destiné aux bergers sinistrés ?
Cordialement

André Jung
Le 09/01/2016 à 07:47:45

CAC40 vous n'en avez rien a faire de la biodiversité, remarquez avec un pseudo pareil on s'en doute.
Votre post a au moins le mérite de nous montrer la véritable image des défenseurs du loup:

Laissez les millions de touristes envahir ce que nous avons préserver pour les générations futures.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/02/loup-la-face-cachee_9.html  

Devenir dépendant des importations des pays esclavagistes qui n'ont pas les mêmes normes que nous.
Ou alors devenir dépendant d'une ou deux multinationale qui feront la pluie et le beau temps
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/09/la-releve-est-assuree.html  

"il me semble inopportun de continuer à entretenir à coup de subventions une agriculture non rentable."
Allez donc voir les 17 pages de secteurs subventionnés en France et dites nous dans lequel vous officiez:
http://www.journaldunet.com/economie/magazine/selection/les-secteurs-subventionnes-par-l-etat/ces-secteurs-vivent-grace-a-l-etat.shtml  

et quand bien même, voici les conclusion du Grenelle de l'environnement:
Le maintien des activités agricoles et forestières est encore, bien évidemment, une nécessité économique et sociale, indispensable aux secteurs les plus ruraux ; sans elles, des communes ne pourraient survivre, entraînant la disparition des services à la population et l’exclusion de ces territoires.
Enfin, l’agriculture de montagne, avec un certain nombre de spécialités parmi les plus réputées, contribue au renom de la production agricole et alimentaire française et à la richesse nationale.
Nul ne conteste l’intervention de l’Etat, (sauf le CAC 40) puis celle de l’Europe depuis plus de 30 ans. L’approfondissement de la politique de développement durable apporte une nouvelle légitimité aux aides à la montagne, qui « rémunèrent » les externalités positives de l’entretien de la nature, de la biodiversité et des paysages par l’agriculture et la forêt, dont la contribution aux équilibres sociaux, économiques et écologiques en montagne est tout à fait essentielle et dépasse le seul cadre géographique de la montagne.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/01/limpact-dramatique-de-la-disparition-du.html  


ouragan
Le 08/01/2016 à 22:15:24

Moi je voudrais aborder le coté financier de la chose. A l'heure de la mondialisation et des restrictions de budgets que connaissent les états européens, voir :http://www.touteleurope.eu/actualite/revue-de-presse-le-parlement-europeen-adopte-un-budget-en-baisse-pour-2014-2020.html   il me semble inopportun de continuer à entretenir à coup de subventions une agriculture non rentable voir:http://seppi.over-blog.com/2015/07/des-agriculteurs-abandonnent-l-agriculture-biologique-malgre-l-attrait-de-prix-plus-eleves.html   Le tourisme est quant à lui une industrie qui fonctionne et qui fait vivre de plus en plus de monde à la montagne comme ailleurs lire:http://www.lamontagne.fr/auvergne/mag/voyages/2015/05/28/la-frequentation-touristique-repart-a-la-hausse-au-premier-trimestre_11458036.html   Pourquoi ne pas fonctionner sur des importations et laisser le tourisme envahir les espaces naturels. Le loup serait à ce moment un élément attractif et plus un nuisible.

CAC40
Le 08/01/2016 à 18:49:52

Du jamais vu: Aucun site écologiste ne tolérerait le rétablissement de la réalité!

par fleurs d'alpage, formée pour désinformer:
"Et que faites vous des fleurs d'alpage ravagées par ce ruminant, "
En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air CNRS
Les pratiques pastorales ancestrales participent à une forme d’équilibre et à la diversité des milieux de montagne que l’on connaît actuellement. Elles sont notamment indispensables au maintien des prairies d’altitude riches en espèces végétales. CEMAGREF
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/01/limpact-dramatique-de-la-disparition-du.html  

Toujours fleurs d'alpage, qui n'a certainement jamais mis les pieds dans un alpage
"De plus, les rejets de gaz à effet de serre sont LE PB du siècle, le mouton y participant le laisser divaguer en montagne et relarguer ces gaz nocif me parait bien suicidaire "
le rapport du P.N.U.E.* vante les bienfaits du pastoralisme pour la nature :

« le pastoralisme - la production extensive de bétail dans les pâturages - offre d'énormes avantages à l'humanité et devrait être considéré comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte »/…./
constate que : « le pastoralisme durable dans les écosystèmes de grands pâturages libres / …/ préserve la fertilité des terres et le carbone présent dans sol, et contribue à la régulation de l'eau et à la conservation de la biodiversité.
En effet, un demi-milliard de pasteurs à travers le monde se battent pour maintenir un mode de vie qui est beaucoup plus compatible avec les objectifs de l'économie verte que beaucoup de nos méthodes modernes d'élevage du bétail. »
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/12/loup-affiche-universelle-pour-conference.html  

La séquestration du carbone fournit un bon exemple de la façon dont le pastoralisme peut contribuer à l'économie verte. Les pâturages recouvrent cinq milliards d'hectares dans le monde et séquestrent entre 200-500 kg de carbone par hectare et par an, jouant un rôle de premier plan dans l'atténuation du changement climatique.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/10/europe-ecologie-les-verts-impossible.html  

Encore la fleur des alpages qui perd ses pétales:
"pour finir, tenant compte de toutes les maladies potentiellement transmissibles à l'homme"
L'O.M.S. affirme que les personnes vivant dans les milieux agricole traditionnel et familiaux sont en meilleures santé que ceux vivant dans le milieu Urbain.
Mais qui en doute?


ouragan
Le 08/01/2016 à 13:55:07

Pour Ouragan :

Pierre Athanaze est nécessairement pro-loups en tant que président de l'ASPAS : ses écrits et leurs actions sont en cohérence : mauvaise foi, manipulation, bon sentiment et larmichettes ...

La différence entre les pro-loups et nous (anti ou vrai régulateurs), c'est que nous ne nous connaissons pas car pris par notre boulot d'éleveur/écolo au quotidien.

Nos structures professionnels parfois bourrines et parois lâches (la Conf' est inaudible et FNSEA a plus d'intérêts à défendre le bio-diesel que les éleveurs en France).

Les écologistes scientifiques ou amateurs sincères craignent de ternir leurs images en défendant des positions de régulation fermes tant la communication larmoyante et très médiatique autour des grands prédateurs est prégnante.

Concernant la pétition à faire signer à (F)rance Inter, je n'y connais personne.

Peut-être faut il échanger à ce sujet sur un autre forum comme celui de Louis Dollo ou leloupduhautdiois ?

pat berger ... écolo
Le 08/01/2016 à 08:28:20

Et que faites vous des fleurs d'alpage ravagées par ce ruminant, messieurs les adeptes de la pensée unique et autres exterminateurs à la gâchette facile. Elles ont le droit de vivre leur vie elles aussi. Elles sont à l'origine de tellement de remèdes qu'il est insupportable de les voir ravagées par ces ruminants. lire :https://montagne-hautlanguedoc.com/recettes-sante-par-les-plantes/   De plus, les rejets de gaz à effet de serre sont LE PB du siècle, le mouton y participant le laisser divaguer en montagne et relarguer ces gaz nocif me parait bien suicidaire lire : http://www.maxisciences.com/gaz-%E0-effet-de-serre/la-nouvelle-zelande-veut-purifier-les-gaz-de-moutons_art24115.html   et pour finir, tenant compte de toutes les maladies potentiellement transmissibles à l'homme lire : http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/12/16/la-tremblante-du-mouton-un-risque-infectieux-potentiel-pour-l-homme_4541700_1651302.html   je pense qu'il serait temps de penser à l'éradication du mouton ou tout au moins à mieux le gérer car il en va de notre avenir.

fleurs d\'alpage
Le 08/01/2016 à 07:50:00


Analyse de la supercherie:
« la population loup estimée par l’ONCFS à 282 individus en 2015 contre 301 en 2014 »

2015 = 282 loups en France avec 42 Zones de Présence Permanente (ZPP) contre 39 en 2014. 2440 constats, contre 2344 en 2014.

"Ce déclin est à « relier à la mortalité en hausse (tirs)".

Or début 2015 lorsque l'oncfs annonce 282 loups,15 loups ont été prélevés en tout et pour tout. Donc 301-15 = 286 à condition qu'il n'y ai eu aucune naissance!

« ou une reproduction moins excédentaire qu’auparavant » 

Mais ce n'est pas ce que dit l'oncfs: « un taux de progression annuelle de 16% (8 à 27%), sans rupture de pente significative »
301 X 16% = 349 - 15 = 334. Le taux de progression tient compte de la mortalité hors prélèvement.

Mais revenons aux chiffres en totale contradiction avec le taux de croissance qui était de 29% en 2010, confirmé par l'ONCFS

Vous trouverez ici un tableau qui montre que jusque en 2011
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/12/du-nouveau-dans-la-manipulation.html  
avec les mathématiques, on obtient 295 loups
avec le chiffre officiel 250. Donc rien à dire, c'est plausible.

Mais que se passe t'il à partir de 2011 ???
Fin 2011 = 250 loups dans 13 départements pour 4913 victimes
Fin 2012 = 250 loups dans 15 départements pour 6021 victimes taux de croissance 25 % (oncfs)
2013 = 250 loups dans 22 départements pour 6195 victimes taux de croissance 20 % (oncfs)
2014 = 301 loups dans 31 départements pour 8226 victimes pas de taux officiel (à ma connaissance)
2015 = 282 loups en France avec 42 Zones de Présence Permanente (ZPP) contre 39 en 2014. 2440 constats, contre 2344 en 2014. taux de croissance 16 % (oncfs)


L'énorme avantage de cette cyberaction, c'est que les écologistes ne peuvent censurer la vérité et que le citoyen à toute liberté pour se faire sa propre opinion. Du jamais vu

un anonyme
Le 07/01/2016 à 19:10:03

Salut pat,

As tu pensé à faire signé la lettre a France Inter

Réaction à propos de l'émission de France Inter :
"Un nouveau loisir en France : la chasse aux loups"

par les associations de bergers?
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2016/01/loup-quoi-joue-france-inter.html  

Et le droit de réponse des mensonges d'Athanaze sur le nouvel Obs qui semble définitivement au service de l'idéologie de la pensée unique?
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1464234-.html  
Plus de 3000 lecteurs en quelques jours sans etre publié!

ouragan
Le 07/01/2016 à 15:06:59

La conclusion de ces échanges, c'est qu'un écolo est forcément pro-loups ! Et un éleveur/berger un gros con de merde sans cerveau !

Un éleveur (ovin, bovin, caprin, équin ... proies du loup) travaillant toute l'année dehors, dans des espaces "naturels" réouvrant des milieux pour favoriser la biodiversité avec ses animaux n'a aucun droit à défendre sa profession et ses fonctions écologiques.

L'argument : le loup c'est la biodiversité est fallacieux !

Si le loup est une composante de la biodiversité ce n'est pas une raison pour laquelle il en faut partout. Dit on celà des autres grands prédateurs ?

Le loup dans nos pays détruit la biodiversité en flinguant les autres espèces sauvages (dont certaines en péril comme le lagopède ou le tétras lyre en montagne) soit directement soit indirectement à cause des patous utilisés pour défendre les troupeaux contre le loup (des bergers ont été verbalisés pour divagation de patous ayant malmené des marmottes !).

Les parcs de nuit contre les loups favorisent la dégradation des montagnes à cause des passages répétées des troupeaux là où précédemment les bergers faisant avancer le troupeau quartier par quartier.

La prédation des loups induisent de facto l'élevage concentrationnaire hors sol avec soja OGM venant de loin.

Je ne comprend pas que des écolos anti OGM soutiennent le loup.

Il faut qu'ils m'expliquent la contorsion intellectuelle pour mettre de la cohérence !

Pour ma part, j'élève des brebis de races locales - adaptées à son milieu - en bio (donc sans OGM) et en espace naturel pour la préservation des incendies,favoriser la biodiversité végétale et animale et SANS NUIRE A AUCUN ETRE VIVANT.

Je connais de nombreux éleveurs et bergers ayant choisis cette profession pour sa dimension "écologique" ... et qui se trouve bien en peine face à cette situation : avoir choisi un des métiers 100% écolo pour se retrouver vilipender comme un vulgaire exterminateur alors que le métier et les animaux sont blessés et tués.

Qui est écolo ?????
Qui est cohérent ?????

pat berger ... écolo
Le 07/01/2016 à 14:24:05

La conclusion de ces échanges, c'est qu'un écolo est forcément pro-loups ! Et un éleveur/berger un gros con de merde sans cerveau !

Un éleveur (ovin, bovin, caprin, équin ... proies du loup) travaillant toute l'année dehors, dans des espaces "naturels" réouvrant des milieux pour favoriser la biodiversité avec ses animaux n'a aucun droit à défendre sa profession et ses fonctions écologiques.

L'argument : le loup c'est la biodiversité est fallacieux !

Si le loup est une composante de la biodiversité ce n'est pas une raison pour laquelle il en faut partout. Dit on celà des autres grands prédateurs ?

Le loup dans nos pays détruit la biodiversité en flinguant les autres espèces sauvages (dont certaines en péril comme le lagopède ou le tétras lyre en montagne) soit directement soit indirectement à cause des patous utilisés pour défendre les troupeaux contre le loup (des bergers ont été verbalisés pour divagation de patous ayant malmené des marmottes !).

Les parcs de nuit contre les loups favorisent la dégradation des montagnes à cause des passages répétées des troupeaux là où précédemment les bergers faisant avancer le troupeau quartier par quartier.

La prédation des loups induisent de facto l'élevage concentrationnaire hors sol avec soja OGM venant de loin.

Je ne comprend pas que des écolos anti OGM soutiennent le loup.

Il faut qu'ils m'expliquent la contorsion intellectuelle pour mettre de la cohérence !

Pour ma part, j'élève des brebis de races locales - adaptées à son milieu - en bio (donc sans OGM) et en espace naturel pour la préservation des incendies,favoriser la biodiversité végétale et animale et SANS NUIRE A AUCUN ETRE VIVANT.

Je connais de nombreux éleveurs et bergers ayant choisis cette profession pour sa dimension "écologique" ... et qui se trouve bien en peine face à cette situation : avoir choisi un des métiers 100% écolo pour se retrouver vilipender comme un vulgaire exterminateur alors que le métier et les animaux sont blessés et tués.

Qui est écolo ?????
Qui est cohérent ?????

pat berger ... écolo
Le 07/01/2016 à 14:23:46

"de favoriser un élevage responsable et compatible avec la conservation de la biodiversité. " dixit les auteurs de cette cyber action!

Voilà comment les auteurs de cette cyber action envisage de favoriser le pastoralisme: copier collé de la position de Cap Loup:

"Le pastoralisme n’est pas forcément synonyme d’entretien du paysage"

«Écologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique. »
La suite de cette propagande mensongère et partisane:
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/12/loup-affiche-universelle-pour-conference.html  

ouragan
Le 07/01/2016 à 12:17:05

"Aucune leçon dans mes propos, juste la certitude que la solution ne réside pas dans de grandes mégalopoles alimentés par une campagne dépeuplée."
Donc commençons par augmenter la pression sur ceux qui ont chois de rester a la terre, après on verra!

"l'homme décide de tout , au détriment de la biodiversité ".
Donc délocalisons ceux qui ont choisi de vivre de et avec la nature et qui impactent le moins la planète!

Adepte d'une philosophie basée sur le dialogue et le respect de l'autre, le WWF oeuvre quotidiennement pour que dans un avenir proche, le développement humain puisse se faire en harmonie avec la nature.
Allez voir ça de plus près:
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/10/world-wide-fund-la-face-cachee-du-fond.html  

un anonyme
Le 06/01/2016 à 19:32:13



l'homme décide de tout , au détriment de la biodiversité .

france arnaud
Le 06/01/2016 à 10:10:05

Les éleveurs des Alpes-Maritimes contestent le quota de loups à abattre
http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/alpes-maritimes/les-eleveurs-des-alpes-maritimes-contestent-le-quota-de-loups-abattre-894143.html  

cyberacteurs
Le 06/01/2016 à 07:14:38

Le dossier du mois: homme-loup, comment cohabiter?
http://www.nicematin.com/faits-de-societe/le-dossier-du-mois-homme-loup-comment-cohabiter-11577  

cyberacteurs
Le 06/01/2016 à 07:12:17

Théodore, c'est quoi le truc de chaque coté des yeux des chevaux qui restreint la vision des choses, des oeilleres non ?
Aucune leçon dans mes propos, juste la certitude que la solution ne réside pas dans de grandes mégalopoles alimentés par une campagne dépeuplée. juste en passant, c'est quoi au juste la grande partie des citadins qui n'ont rien fait de leur vie ? Ah oui, pour un grand nombre des ruraux montés à la ville pour un tas de bonnes raisons...J'aurais bien quelques arguments à vous confronter Mr Ouragan mais je retomberai inéductablement dans ce que j'essaye de dénoncer, la partie de ping pong totalement stérile. Le PB est autre, bien étranger à ces petites querelles "canide" et tant que nous aurons à faire à des parties aussi sur de leur vérité on avancera en pleine tempete !!Ouragan/tempete/ouragan...jeux de mot de citadins. Bonne Année.

jacques
Le 05/01/2016 à 10:34:58

je suis un rural et j'ai des animaux, poules, chevaux. Le renard est venu m'en croquer quelques unes, d'après certains, il fallait le piéger. J'ai préféré protéger mes poules, sachant les services que me rend le renard en protégeant mes légumes contre la prolifération des rongeurs, quoique j'aurai pu utiliser de la bromadiolone (toujours détruire!!..). Mes chevaux ont été attaqués par de grands canidés, des chiens de chasse qui sont responsables de beaucoup d'attaques sur troupeau. Et pourtant, là aussi, je suis contre leurs abattages car il y a assez de place pour tous. Quant à la haine, nous n'avons jamais brûlé de bergerie, détruit de locaux d'éleveurs, comme certains éleveurs qui détruisent des locaux d'association de protection de la nature (toujours détruire!!..). Heureusement, des ententes sont possibles, les premiers clients des circuits courts sont souvent ceux qui demandent la protection du loup, on peut aussi construire un autre monde...

Bruno, maurice, José RAOUX
Le 05/01/2016 à 09:53:31

que ce soit en Europe ou dans le reste du monde, les associations "ensauvagistes" promeuvant le retour des grands prédateurs dans un monde utopique à bientôt 10 milliards d'hbitants.

Cette cohabitation étant utopique, certains humains gênent. Pas les citadins qui consomment du CO2 à bloc mais ceux qui travaillent dans et pour la "nature".

En France, les éleveurs bios et extensifs sont bien gênants. Rien de tel d'orchestrer une campagne médiatique permanente de dénigrement de leurs compétences et de leurs bonnes volontés.

En Afrique où les mouvements et les médias démocratiques sont moindres, le WWF s'emm... beaucoup en participant au financement de milices visant à extraire de leur propre environnement un des peuples pygmées : http://www.survivalfrance.org/actu/10459  

Lorsque l'ensauvagisme rime avec ethnocide, je me pose des questions !

pat berger
Le 05/01/2016 à 08:44:10

"Il n'y aucune solution dans la gestion des problèmes à l'emporte pièce en choisissant toujours le moyen le plus simple, la destruction. La campagne doit se repeupler, la production alimentaire doit se recentrer sur du circuit court et des méthodes respectueuses du vivant."

Quelle belle leçon d'humilité je reçois de la part de Jacques. Moi qui vit depuis plus de 40 ans en produisant en circuit court avec des méthodes respectueuse, sans engrais ni produits chimiques, travaillant le maraîchage avec des chevaux,...

Aujourd'hui je dois attendre que la campagne se repeuple pour que les loups ne massacrent plus mes chevaux?,
Mais qui va revenir peupler la campagne, travailler sans compter par amour de la terre et de ce quelle nous donne??
Aucun défenseurs du loup ne s'y résoudra en dehors de la retraité bien mérité.

Vous n'avez pas compris que le loup c'est la solution finale pour nous qui avons choisit de vivre de et avec la nature. Tout est prévu, La protection de l’environnement devient un marché particulièrement juteux. On connaît déjà le business du développement durable et de la croissance verte. Un pas supplémentaire est toutefois en passe d’être franchi : désormais, les terres, les forêts, les animaux et les végétaux sont transformés en produits bancaires et financiers.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2015/05/loup-la-face-cachee-des-defenseurs-de.html  

Le pire c'est que le bras armé de cette calamité ce sont ceux qui culpabilisent parce qu'il n'ont rien fait de leur vie et qu'ils se prennent pour le peuple élus pour racheter les fautes de nos société en stigmatisant ceux qui ont su rester a l'écart et en prenant bien soin de ne subir aucune contrainte liée a leur amour de la vie sauvage!
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2013/04/mon-temoignage-propos-du-metier-de.html  

ouragan
Le 04/01/2016 à 22:28:28

J'aime les loups mais je souffre pour les éleveurs ainsi que pour les bergers qui bien que les gardant ne peuvent protéger un troupeau dès lors que le brouillard s'installe, entre autre...

jeannot odile
Le 04/01/2016 à 22:19:46

Un petit dernier commentaires et je vais respirer ailleurs car vraiment je nous vois mal partis avec aussi peu de réflexion autant d'un coté que de l'autre. Un certain théodore Monod reprenait souvent cette maxime "il est urgent de prendre son temps". Et cela ne semble pas être pour aujourd hui autour de ce tout petit problème que représente le Loup....Aie Aie Aie, là, ils y en à qui grognent car ils en souffrent de ce Loup et d'autres qui râlent car ils sont tres attachés au maintient de la vie sauvage. Et si ces 2 camps, nous tous, nous nous trompions de "bagarre". Si en fait nous étions tous, y compris la vie sauvage, les victimes de cette mondialisation dévastatrice mais tellement enrichissante pour certains ainsi que pour leurs bons petits larbins...nos bons Politicards. Les professionnels de l'élevage peinent devant le retour de ce prédateur, c'est certain, mais est il opportun de traiter dans l'urgence et par son éradication cet animal qui ne revient que parce que l'espace lui est réouvert suite à la désertification rurale. Que direz vous le jour ou l'on cherchera à vous éradiquer car vous ne serez plus financièrement rentable face à la concurrence ? Vous etes pour beaucoup déja dans cette situation, non ? Il n'y aucune solution dans la gestion des problèmes à l'emporte pièce en choisissant toujours le moyen le plus simple, la destruction. La campagne doit se repeupler, la production alimentaire doit se recentrer sur du circuit court et des méthodes respectueuses du vivant. Cela redonnera du sens à beaucoup et pour le coup remettra notre ami aux grandes dents à sa place sans avoir à le diaboliser et l'éradiquer. Il est triste que nos civilisations soient toujours dans l'urgence sans un regard dans le rétroviseur. Triste aussi ce manque de regard sur ce que pense l'autre. On est toujours dans le "moi je sais et je vous le prouve avec cet article qui me convient bien..." ou alors "vous les gars de la ville, vous n'y connaissez rien.." avec à l'opposé "les grands idéaux donneurs de leçon" De vrais gamineries de gosses à qui on tirerait l'oreille si cela ne concernait pas la VIE.
Alors continuer à vous bagarrer, continuer à voter pour le guignol qui penche dans votre sens afin d'assurer la prochaine élection, continuer à zigouiller tout ce qui vous gêne et nos chers "décideurs" pourront continuer à tout chambouler et un jour, la campagne étant vide, le Loup pourra enfin se la couler douce tout en s'amusant du spectacle donné par ce pauvre hère, bien bel homme si incapable d'imaginer un équilibre ou tous auraient leur place et si prompt à prendre les armes. En plein "COP21" ou suite aux récents événements tragiques chez nous ou ailleurs on pourrait pourtant rêver de chercher les solutions dans l'apaisement...Pauvre Théodore, ta maxime n'est pas encore d'actualité.

jacques
Le 04/01/2016 à 17:59:27

"Pour que vive le loup et vive le pastoralisme" disent les associations dans le tract ci dessus

Voyons voir le point de vue de ces associations envers le pastoralisme:

"Le pastoralisme n’est pas forcément synonyme d’entretien du paysage"

«Écologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique. »
(A noter que dans l'Aude, la L.P.O., qui a cosigné ces allégations, a demandé des subventions pour acheter des brebis afin d'entretenir le site pour la protection et le développement de la biodiversité ndlr)

«Dans les Alpes du sud, la richesse floristique est parfois plus grande sur les pistes de skis que dans les pâturages !»
(Une possibilité dans certains cas puisque les stations de ski après avoir fertilisé avec de l'engrais et ensemencé les pistes, les font entretenir par les brebis ! ndlr )

« Si nous faisons le choix de ne pas maintenir de pastoralisme dans certains endroits de montagne très reculés et très difficiles d'accés, la biodiversité ne s’en portera pas plus mal! »
(Notons que dans ces endroits très reculés et difficiles d’accès, s'épanouissent des femmes, des hommes et des enfants vivant de et avec la nature. De plus, le loup ne se cantonnera pas dans ces endroits ndlr )

L'Aspas* cosignataire des affirmations ci dessus rajoute: "Si la cohabitation entre les moutons et les loups n’est pas possible, ce sont les moutons qu’il faut retirer de nos espaces naturels, et non les animaux sauvages !"
(notons que ces espaces naturels sont les propriétés privées de ceux qui ont préféré fuir "les bienfaits de nos civilisations" en choisissant un mode de vie qui impacte très peu la nature ndlr)
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/12/loup-affiche-universelle-pour-conference.html  

ouragan
Le 04/01/2016 à 12:22:57

et bien cette lettre au ministère prouve juste votre grande meconnaissance des règlements. dans les alpes maritimes 100 %des troupeaux attaqués étaient des troupeaux protégés...Et les tirs de defense ne sont autorisés que sous des conditions très strictes... Et lire que "les victimes des loups n'ont augmenté que de 5 % "alors que dans les départements les plus atteints c'est 40% de victimes en plus !!! Quant à la haine c'est vous qui la jetez en pature aux médias vis à vis des eleveurs des bergers et des chasseurs !

nadia
Le 03/01/2016 à 10:47:32

Bonjour
oui je suis un défenseur des prédateurs depuis de nombreuses années .Et il faut que le ministère de l'écologie recul sur cette tuerie ET que les préfets ne suivent pas comme des moutons .
Tonton casquette d'Athée sur cher 37270 ,je cherche des gens pour covoiturage via la manif du 16 janvier à Lyon ,il semblerait que sur le centre pas grand monde pour y aller ou ils ou elles sont complètes leur automobile sinon n'y a t il pas un plan un bus pour s'y rendre.

Tonton casquette
Le 03/01/2016 à 10:22:33

Juste pour savoir comment on arrive a 75%de francais contre l abatage du loup soit 3 personnes sur 4 ... vivant avec et dans la nature je constate que le loup n à pas sa place sur le teritoir francais ....

Diablo
Le 03/01/2016 à 03:51:13

quels sont donc ces politiques qui sont incapables de respecter les lois auxquelles ils ont adhéré...?
"le pouvoir c'est combattre l'impuissance" ? C'est surtout manquer de courage face aux pressions de quelques éleveurs et de la fnsea.
Notre civilisation occidentale a décidément bien du mal avec le "Sauvage".
Bonne année à tous en espérant que nos espaces de liberté ne seront pas trop aseptisés au nom d'une logique capitaliste qui n'a pas grand chose à faire du "vivant" Pat 27

Patrick DUPIN
Le 02/01/2016 à 22:10:12

Le loup menace directement les formes d'élevages les meilleures d'un point de vu environnemental et de produits de qualité: l'élevage avec le pâturage. Je suis favorable à ce que l'état et les éleveurs aient tous les moyens possibles pour protéger les troupeaux. Il n'y a pas que les moutons de concernés, même les bovins et les chevaux sont menacés par le loup. Il ne s’agit pas de traquer le loup jusqu'au dernier mais au moins de pouvoir se défendre efficacement (par le tir si nécessaire) car les moyens proposés par les pro loups ne sont pas efficaces et celui ci n’a absolument pas peur de l'activité humaine.
Je ne signerai pas cette pétition.

DM
Le 02/01/2016 à 19:47:40

Je re-poste because pas anonyme , oubli de me connecter :
Désolé, je suis en Lozère, je connais des éleveurs de brebis. Cet été stress maximum car des brebis tuées pas des loups. On ne dort pas la nuit. Remboursés? Si cadavre retrouvé, et puis remboursé ou pas, ça change quoi?? Alors pourquoi des loups? Pour qui? Pour quoi faire? Pour quel équilibre écologique de toute façon complètement bouleversé par les activités humaines?

Patrick Frizon
Le 02/01/2016 à 19:43:23

Mon arriére grand pére a éliminé 74 loups et il était payé pour ca.... Si les anciens les ont éradiqué c'est pas pour rien ....
Le loup n'a manqué à personne pendant plus de 100 ans dans certains secteurs , Faut arréter de vouloir vivre dans le passé , que d'argent dépansé pour rien . Pour finir priorité aux conditions de travail des bergers , ras le bol des donneurs de leçons qui ne subissent pas les conséquences mais qui veulent imposer des contraintes aux autres !

max
Le 02/01/2016 à 19:30:52

Qui sont ils ceux qui donnent des leçons aux ruraux qui vivent de et avec la nature?
Une étude de l'inra précise que le retour du loup, pour un berger, induit 7 heures de travail supplémentaire par jour , soit 210 heures pour 30 jours.

L'état subventionne 150 heures à 80% (aide berger), il reste à l'éleveur les 20% (30 heures) + les 60 heures vacantes (week-end et ou, repos de l'employé) pour arriver au 210 heures.

Bien sur aucun des défenseurs du loup n'est prêt à payer le juste prix pour les produits de qualité, proposés dans la traçabilité, la proximité et la durabilité, impliquant de telles conditions de travail, conditions relevant du moyen age.

Demandons simplement aux défenseurs du loup de faire 1 heure par jour, y compris le week-end et les jours férié. 1 heure non reconnue socialement et financièrement et le loup aura du souci à se faire.
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/09/gap-une-issue-qui-va-faire-hurler-la.html  

ouragan
Le 02/01/2016 à 18:32:10

immonde et intole'rable ce massacre des loups

nathalie amazonie
Le 02/01/2016 à 14:07:35

DROIT DE RÉPONSE DES RURAUX POUR "LES ABATTAGES DE LOUPS SE MULTIPLIENT"
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1464234-.html  

ouragan
Le 02/01/2016 à 13:11:08

" La destruction systématique de loups ne doit plus être envisagée comme un mode de gestion" les loups ne sont pas systématique détruit pour pouvoir tiré sur un loups il faut un autorisation du préfet de plus on a le droit a un seul tireur c'est un opération très encadrer pour plus d'information "https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22371"  

????........?????
Le 02/01/2016 à 12:08:20

La dégradation des pigeons occasionne plusieurs centaines de milliers d'euros de dégradation...il faut ERADIQUER. Les requins croquent les surfeurs, ça coute cher en soin...il faut ERADIQUER.Les baleines, les phoques sont une concurrence deloyale des pécheurs...il faut ERADIQUER. Ca me fait toujours un peu peur les grands donneurs de leçon qui ne voient notre existence que d'un point de vue "rentabilité/cout" On voit bien ou cela entraine le monde,pour peu que l'on prenne le temps de réfléchir à la question bien sur. On va dans le mur à peut pres sur tous les sujets. Le climat, l'eau, l'énergie, la biodiversité, l'alimentation, la santé, etc, etc, et tout ça en un peu plus d'un siecle. Cela devrait faire réfléchir tout un chacun, dont nos décideurs, sur la trajectoire sucidaire que dessine tous ces fonctionnements deconnectés de la nature. Maudit Grand Méchant loup qui revient croquer nos enfants et nos mères grands !!! Tous ces "nuisible" les sont surtout car le "GRAND NUISIBLE" ne sait pas faire avec mais toujours contre. Nous ne pouvons avoir un avenir qu'en respectant l'équilibre, croire l'inverse, la supériorité de l'homme est sucidaire. Cela ne veut pas dire que tout est simple et merveilleux mais plutot que de toujours s'affronter sur qui éradiquer il serait salutaire de comprendre comment vivre ensemble. La colonisation d'autres planetes m'épouvante....on va encore foutre le bo... !!!

jacques
Le 02/01/2016 à 12:01:40

Que de bêtises dites sur le loup ! Il y a des vérités des 2 côtés mais il faut savoir faire preuve de réflexion.
L'été dernier j'ai passé 15 jours de vacances dans le Mercantour. J'ai choisi cette région pour son calme et sa nature sauvage. Et j'espérais bien voir des loups, ce que j'ai fait au Parc Alphaloup.
Mais ils étaient en captivité.
Ce qui m'a surtout étonné c'est qu'au plan national on fasse de la pub pour attirer des touristes (en parlant du loup) et qu'au plan local c'est l'Omerta totale! Personne n'ose parler du loup, on se croirait en Corse où tout le monde se méfie du voisin. Même les animateurs du Parc ne veulent pas répondre aux questions des touristes, de quoi ont-ils peur ? du million de chasseurs ou des 15 millions de randonneurs !
Comme je l'ai dit récemment les causes du problème sont à la fois les méthodes actuelles du pastoralisme et les règles économiques de la concurrence internationale. S'il ne fallait pas faire de l'élevage intensif de moutons en haute montagne, on n'en serait pas là.
Dans le Jura où il y a aussi des loups (et des lynxs,des renards) il n'y a aucun problème, est-ce du au fait que là-bas on élève surtout des vaches et pas des moutons ?
Autre remarque (voir la vidéo): j'ignorais qu'il y avait de hybrides, pas farouches envers l'homme et tout aussi agressifs envers les ovins.
Je pense qu'on peut arriver à un raisonnement plus équilibré. Dans ma région, le Maine et Loire, nous avons des troupeaux attaqués tous les ans, 80 moutons tués dans une commune, 43 dans une autre, et pourtant nous n'avons pas, que je sache, de loups en liberté!

michou
Le 02/01/2016 à 09:54:48

Alors que chacun devrait avoir assimilé que les prédateurs jouent un rôle fondamental dans le maintien des équilibres naturels, il semble pour le moins étonnant de constater que des décideurs (supposés éclairés !) accueillent favorablement les messages démagogiques de quelques excités ignorants.
Impossible dans de telles conditions de faire confiance aux responsables de l'Etat français.

Georges Cingal
Le 02/01/2016 à 09:48:55

Très étonnée que des gens complètement étrangers au pastoralisme se permettent de critiquer un métier dont ils ignorent tout... Et qui plus est donnent des leçons en injuriant qui plus est les éleveurs déjà très atteints par les attaques. Quand on aime la nature la montagne on défend ceux qui y vivent et l entretienne.... Seuls les troupeaux moutons ou vaches ont ce pouvoir... Depuis que les loups avaient été supprimé par nos aïeux les montagnes ont été entretenues de broussailles et tellement belles qu'on en a fait des parcs nationaux.... Utilité du loup ?? Aucune... Sa présence entraîne surpâturage érosion des sols et pousse à l élevage industriel.... La France est totalement en accord avec convention de berne et directive habitat puisque deux articles prévoient le tir des loups en cas de prédation importante...

Nadia
Le 02/01/2016 à 09:39:47

"L’État doit encore mieux accompagner les éleveurs volontaires pour développer des techniques pastorales"

"Les attaques se produisent de jour comme de nui. La proportion d’attaques en pleine journée ne cesse de croître. Des attaques qui se produisent malgré la présence de bergers et de chiens de protection." ONCFS, DDT, DREAL
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.com/2014/11/loup-evolution-de-la-predation-dans-la.html  

Espagne: " les éleveurs ont modifié la proportion gros et petit bétail de leur cheptel justement à cause de l’impact des loups sur chèvres et brebis. Mais les loups se sont adaptés et attaquent bovins et équins
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/07/loup-espagne-et-cohabitation.html  

Italie: Un des éleveurs a eu 17 bovins et 4 chevaux tués l'année dernière (37000e) et 12 veaux déjà cette année (dommages 24000e). Les fonds de compensation manquent. Les éleveurs ont déposé une requête.
Piémont, Lombardie, Toscane, Ombrie ... ils n'en peuvent plus ..
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/07/en-italie-tout-va-tres-bien.html  

ouragan
Le 02/01/2016 à 09:29:38

"favoriser un élevage responsable et compatible avec la conservation de la biodiversité"
Partout, en Italie, en Espagne et ailleurs l'élevage traditionnel est condamné par les défenseurs du loup, je cite:
Les associations mondiales et Européennes: " « Dans les zones ou évolueront les grands prédateurs, sont inclus les secteurs où doivent être établies de fortes restrictions à l’élevage,... , afin que le pastoralisme ne perturbe pas les carnivores. /…/ »
Les associations Cap Loup : "«Écologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique. »

A des millions d'années lumières des scientifiques et de la réalité :le rapport du P.N.U.E. " « le pastoralisme - la production extensive de bétail dans les pâturages - offre d'énormes avantages à l'humanité et devrait être considéré comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte »/…./
constate que : « le pastoralisme durable dans les écosystèmes de grands pâturages libres / …/ préserve la fertilité des terres et le carbone présent dans sol, et contribue à la régulation de l'eau et à la conservation de la biodiversité. Les autres avantages qu'il présente se trouvent sous la forme de produits alimentaires de grande valeur. En effet, un demi-milliard de pasteurs à travers le monde se battent pour maintenir un mode de vie qui est beaucoup plus compatible avec les objectifs de l'économie verte que beaucoup de nos méthodes modernes d'élevage du bétail. »
Ajoute : « qu'est important, l'autonomisation des éleveurs à travers le partage des connaissances et le respect de leur consentement préalable, libre et éclairé. » publié le 9/03/2015
http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/12/loup-affiche-universelle-pour-conference.html  

ouragan
Le 02/01/2016 à 09:23:10


Près de 10000 animaux d’élevages massacrés dans des circonstances épouvantables, et il y en a encore à pleurnicher après la perte d’une trentaine de loups ...


Beaucoup de régions françaises, beaucoup de pays vivent depuis bien longtemps sans ces prédateurs, et n’ont vraiment pas l’air de s’en plaindre.

Nos Coopératives manquent d’agneaux et d’éleveurs pour les produire, malgré une concurrence déloyale de pays sans loups comme la Nouvelle Zélande, Australie, Grande Bretagne ...

Tous les élevages pâturant en plein-air et leurs labels de qualité (Rouge, Bio, etc ...sont désormais concernés chèvres, vaches, chevaux, volailles du sud Ouest, contrairement bien sûr aux élevages industriels concentrationnaires,

Les loups s’étendent dans les plaines de Haute Marne, de la Meuse et parmi les Causses où ils atteindront sans tarder les 1000 producteurs laitiers de Roquefort dont le cahier des charges impose le pâturage.

L’Italie comme l’Espagne payent un lourd tribu, il n’y a qu’à voir cette récente "interview du directeur d’une fromagerie italienne" sur youtube https://youtu.be/k4ejW7qjMO4  

Dois je rappeler ici que l’on découvre chaque année en Italie entre 80 et 100 loups braconnés chaque année, dont l’un des derniers pour Noël ? http://faxonline.it/putignano/cronaca/12383-un-lupo-morto-come-regalo-di-natale  



Il est totalement illusoire que l’on puisse se satisfaire plus longtemps de cette situation dans notre pays, sans sacrifier la qualité de notre alimentation.

Philippe Lemoine
Le 02/01/2016 à 06:15:54

Le loup est une énorme tartufferie !

- biologique car la plupart des loups sont des hybrides d'élevage
- écologique car la mise en place des parcs de nuit en montagne participe à la dégradation de la montagne
- biodiversité car le loup flingue tout ce qui passe à sa portée : normal, c'est un super prédateurs
- économique car sa gestion coûte très cher
- pastoral et l'élevage car le loup ruine le pastoralisme en montagne et dans le midi mais aussi tous les élevages des plaines
- l'ensauvagement favorise l'élevage intensif industriel car seul l'enfermement des animaux d'élevage peut les protéger ... au détriment de l'élevage bio extensif.
- historique car si il fut créé les lieutenants de louveterie c'est bien que les loups posaient problème pour les animaux et pour les humains
- international : dans tous les pays européens et en Amérique du nord, les loups sont soit braconnés (Italie, Espagne, Allemagne ...), soit tués officiellement (Canada, USA ...)
- La convention de Berne peut être dénoncée très simplement et ne s'impose que si les Etats le veulent bien
- anti-démocratique car l'UICN pilotée par de nombreuses associations "ensauvagistes" dont le WWF n'est qu'une officine privée, un lobby !
- L'ensauvagement de différents territoires du monde se font très souvent au détriment des populations locales : en afrique les pygmées sont devenus persona non grata sur leur propre territoire ... eu Europe, ce sont les éleveurs de brebis, de vaches, de chevaux ...
- les "solutions" des ensauvageurs pour faire cohabiter le loup et l'élevage depuis 20 ans ont échoué car les loups vivent maintenant dans les vallées et les plaines

pat berger
Le 01/01/2016 à 23:37:03

Choquant !

Mon premier malaise en visitant cette page est de savoir que des loups se font abattre de façon significative. je l'ai exprimé dans mon commentaire ci dessous [Xavier 30/12/2015 - 18:23:06], j'ai une expérience et une émotion très positive vis à vis de ces animaux. Ce n'est pas l'objet ce mon message aujourd'hui.

J'exprime maintenant mon malaise tout aussi grand des messages de Juan et Kéro Zen ci dessous, même si ils défendent les mêmes idées que moi. Qualifier de "Viandard" les gens qui ne pensent pas comme nous est une insulte inutile, méprisante et mal venue. De nombreux autres commentaires ici sont de cette même nature méprisante, voire intimidante. Mais que voulez vous donc ? Alimenter une guerre de position et de mépris réciproque ? Alors je ne suis pas d'accord avec vous. Je comprend que certains se présentent de façon anonyme, tels des lanceurs d'alerte qui nous signalent que nous n'avons peut être pas toute la vérité pour nous, mais qui veulent aussi se protéger dans leur vie privée.

Si vous voulez construire un monde ou chacun, et chaque espèce, à sa place, il faut commencer par faire une place à ceux qui pensent et réagissent différemment de nous. Le témoignage de [Nouvelleau 31/12/2015 - 00:00:57] est consternant, il a raison : le mépris n'est pas une réponse adéquate à ceux qui éprouvent la peur.

Qui peut sérieusement répondre à [Michel Gay 30/12/2015 - 14:03:08] sans l'avoir écouté. Pas moi ! Son témoignage (je connais les dégâts que ces animaux peuvent occasionner.)est certainement tout aussi sincère et véritable que le mien. Nous n'avons tous les deux vus qu'une facette de la réalité, pas la même! Nous pouvons nous parler, contact en bas.

Est-ce que vous pensez sérieusement que [un anonyme 31/12/2015 - 09:18:11] ment en disant "le loup n'est pas UN loup mais une meute ,organisée pour tuer " et en parlant de drames évités de justesse ? êtes vous capables de l'entendre, et que pouvez vous répondre ?

Parmi les donneurs de leçons qui disent que les bergers n'ont qu'à mieux garder leurs troupeaux... qui aurait la compétence de pouvoir montrer l'exemple ?

Et avec toute cette attention que je dois à ceux qui ont un point de vue divergent du mien, J'aime le commentaire de [Aurélie 31/12/2015 - 10:34:54] : "Je ne peux pas me résoudre à la mort et la tuerie systématique comme seule solution de nos problèmes. Si on s'interdisait ce genre de chose, on trouverait peut être d'autres solutions."

Et pour poser le meilleur débat fondamental, le meilleur est certainement une des personnes concernées, un berger : [ Bruno B. 31/12/2015 - 16:01:06] "aucun débats sur la nature de notre métier, son rôle social, ses facultés à s'adapter à la modernité".

Xavier [xavier à penserpouragir.org]

Xavier
Le 01/01/2016 à 20:56:07

Le plus féroce prédateur étant l'homme faudra t'il l'éliminer pour autant ?

moninat
Le 01/01/2016 à 15:38:27

je suis contre la chasse et bien entendu contre la chasse aux loups mais faut pas compter sur le ministre de l'écologie, qui ne l'est pas, elle porte des fourrures. Il est évident qu'elle ne connaît rien à la biodiversité. A croire qu'en France les chasseurs, ces viandards ont tout les droits.
le loup est nécessaire à l'équilibre. Il est tt de mm étrange qu'en Espagne et en Italie ont vit avec le loup et ça ne pose pas autant de problème qu'en France.
Mais bon il est évident que les éleveurs français n'ont pas encore compris qu'il y a des possibilités pour protéger ses brebis.
Le loup est un animal craintif qui ne s'approche pas de l'homme autant qu'ils le peuvent.

juan
Le 31/12/2015 à 20:41:18

On s'étonne que les bouquetins sont malades de la brucellose, forcément si on élimine leurs prédateurs naturel, faut pas s'étonner de voir les troupeaux être aussi malade. voilà un motif pour protéger le loup.
c'est toujours marrant de lire ceux qui sont pour l'abattage du loup. Les viandards ont encore de beaux jours devant eux.En général, ceux là ne se posent pas trop de questions, ils ont leur petits conforts, leurs petites habitudes consuméristes,en savent plus que tous le monde sur le sujet, plus que les scientifiques dont c'est le job, pensent que les autres (les pros loups)sont des bobos écolo-égocentriques et j'en passe..
Qui sont ils pour dire que telle ou telle espèce est utile ou pas ou pas ?Le loup a une utilité au même titre que les autres espèces dites nuisibles. ils régulent les espèces favorisent la biodiversité etc...
c'est tellement plus facile d'éradiquer ce qui gêne que de se poser les vraies questions.
après tout c'est vrai quoi c'est quoi cette bestiole qui va les empêcher d'aller à la montage avec bobonne ?
ils feraient mieux d'aller voir ce qui se passe dans d'autres pays où la cohabitation existe . mais pour ça il faudrait remettre en causes certaines pratiques (d'élevages entre autres) et arrêter de piquer les espaces encore sauvages de toutes ces espèces.









Kéro Zen
Le 31/12/2015 à 19:25:05

Si les chasseurs representent une force electorale,
les anti-chasseurs aussi.
je ne suis pas pret a voter pour un candidat qui se desinteresse autant de la protection de la faune et de la flore.

un anonyme
Le 31/12/2015 à 16:59:12

Que d'absurdités en ce monde. On éradique le loup, puis on le réintroduit, puis on veut à nouveau l'éradiquer... Et si maintenant on laissait la nature se débrouiller sans ce "nous" dévastateur inquisiteur ? Nous sommes si parasites qu'elle n'a plus son mot à dire. Pourtant sans elle nous ne pouvons, ne pourrons survivre.
N'est-il pas important de chercher les vraies causes de nos petits problèmes dont nous sommes irrémédiablement les instigateurs ? Bobos ou bobologie cessons de geindre, nous ne savons que détruire et nous plaindre du résultat pourtant évident mais pas anticipé car ça rapporte gros à quelques pourritures. Laissons les loups tranquilles, si ils dérangent la nature elle saura le leur rappeler avant de nous infliger le même traitement.
Les loups ne nous sont pas subordonnés, c'est peut-être ça qui coince.

un anonyme
Le 31/12/2015 à 16:20:44

paysan/éleveur, je signe malgré la menace qui se précise pour nous (Lozère)
La présence du loup n'est pas une fatalité mais le résultat d'une politique agricole erronée qui méprise la nature, ou, au mieux, l'ignore ...Nos campagnes se désertifient au rythme des agrandissement de structures ! en effet, les paysages ne semblent pas forcément se dégrader, puisque toutes les surfaces sont cultivées, cependant, elles le sont par un nombre de plus en plus réduit de paysan, du coup, bien logiquement, la densité de "personne humaine" présentes avec les troupeaux diminue dramatiquement !
c'est un constat, et les raisons en sont nombreuses: elles vont de la pression exercée par les banques et organismes divers sensés "gérer" l'agriculture ( DDT,chambres...) au temps de plus en plus important que notre métier doit consacrer à l'"administratif"...
Je suis d'accord avec le paragraphe de la pétition qui concerne les aides à l'élevage ( celles consacrées à la culture céréalière sont encore plus scandaleuses, mais c'est un autre débat !!...)
Ces aides mises en place pour organiser une agriculture vivrière après guerre, n'a plus lieu d'exister depuis le milieu des années 70 (autonomie alimentaire ), elles n'ont perduré que pour fournir à l'état un levier magistral pour contenir un métier qui ne se serait sans doute pas plié aux exigences industrielles aussi facilement sans ça !
désormais, dans le monde agricole (syndicats compris ) le discours et les négociations ne portent que sur la tension du lacet qui nous sert le cou (pour rester poli...) et aucun débats sur la nature de notre métier, son rôle social, ses facultés à s'adapter à la modernité ...et l'on retombe sur ce pauvre loup,qui, trimbalant son image déplorable de tueur avide et sournois, remporte tous les suffrages dans la grande élection du "pire des salauds à abattre "

Bruno B.
Le 31/12/2015 à 16:01:06

la présentation de la situation n'est pas réaliste du tout: la population de loups ne diminue pas du tout, puisqu'ils se reproduisent chaque année et que des loups hybrides et d'élevages sont lâchés. Des reportages démontrent ces lâchers qui sont aussi un non sens pour la bio-diversité, ces animaux qui devaient être une garantie de bio-diversité deviennent invasifs car non adaptés, avec tous les problèmes pour ceux qui ont à gérer leurs troupeaux. Une fois de plus, l'Homme, en voulant "bien faire", crée des situations déséquilibrées pour la nature.
Commençons plutôt à respecter la nature dans notre quotidien: non pollution chimique,lumineuse, ...(toilettes sèches, recyclage et récup, limitation des technologies polluantes , là c'est plus dur, hein!)

cath
Le 31/12/2015 à 15:03:24

Je propose l'arrêt total de toutes les sortes de chasse ! Laissons faire la nature.

Guy Carquet
Le 31/12/2015 à 14:34:09

L'avantage du loup c'est que au moins il fait parler....
Ce n'est pas toujours très fin ni très réfléchi mais ça fait discuter et échanger des points de vue intéressants.
Ni fin ni réfléchi lorsque que l'on rapporte ça à une discussion de bobos parisiens au coin du feu !!! On pourrait rétorquer aussi bêtement que la gestion de la campagne par les ruraux amène à un bien triste résultat ne serait ce que par la pollution des sols. Ni fin ni réfléchi lorsque l'on avance l'éternelle guerre contre une certaine nature, pauvre loup bien dérisoire devant une mondialisation dévastatrice de nos campagnes. Fin et réfléchi les commentaires amenants à réfléchir aux vrais responsables. Que c'est pratique pour nos élus et industriels d'alimenter ces petites guéguerres dont le "peuple" à toujours été friand. Ca les occupe et pendant ce temps le fossé se creuse. Je suis vraiment inquiet pour mes enfants car bien que le discours et les enjeux environnementaux soient bien plus présent dans la conscience de chacun, c'est tout de même toujours les mêmes âneries qui font mouche et la dégradation avance..... Pauvre LOUP, je ne pense pas que tu nous mérites, nous sommes bien trop présomptueux de notre bon droit à gérer dame nature, cela nous emportera inéluctablement dans les décors.

Jacques
Le 31/12/2015 à 13:28:37

il faut preserver le loup indipensable a la nature il regule l homme fout sa merde avec la chasse et deregle la chaine si il faut signer pour en eliminer contactez moi

nicolas
Le 31/12/2015 à 13:27:48

En réponse aux "ruraux" et bergers qui postent mais ne signent pas...
Il est cocasse de constater que ce sont effectivement les "écolos-bobos-citadins" qui se soucient plus du sort environnemental que ceux qui vivent près de la nature, dans les pâturages, alors qu'il serait plus logique que ce soit le contraire non ?
Vous vivez de la nature mais ne la connaissez pas ni ne la respectez...
Vous gardez ou élevez des animaux dont le sort est de finir en abattoir. Et quand on voit ce qu'il s'y passe dans les abattoirs (cf entre autres la video de L214 qui a fait dernièrement le buzz...) ça donne pas trop envie de pleurer sur le vôtre de sort...
Vous dites avoir peur du loup... Peut-on imaginer un pompier avoir peur du feu ?
Peut-être devriez-vous changer de métier et aller dans les villes mais attention, il y a des voitures, c'est dangereux aussi... mdr !

Meeg
Le 31/12/2015 à 13:03:30

Protéger les loups c'est protéger l'ensemble des espèces et des milieux. La vie des hommes ne peut pas être dissociée du fonctionnement des écosystèmes de notre planète! Et si on se respectait les uns et les autres dans un réel partage: les réserves d'un côté les élevages de l'autre?

Colette
Le 31/12/2015 à 12:56:37

Nos gouvernants sont aussi nuls que leurs prédécesseurs, et méprisent la nature pour lécher les bottes des chassassins et agricul-chimistes.

un anonyme
Le 31/12/2015 à 12:05:02

bravo philippe 100% avec toi
moi non plus je risque pas de signer cette pétition faite pour de soit disant écolos qui feraient mieux de se soucier de ce qu'ils mangent,respirent et boivent.c'est ça la vrai écologie et qu'on arrete de dépenser l'argent du contribuable avec des conneries du genre réintroduction des loups et autres ours



denis duron

dudu
Le 31/12/2015 à 12:04:27

Vous vous trompez de prėdateur les vrais sont confortablement installės aux manettes avec le fric qu'ils nous volent chaque jour.

pierre corbel
Le 31/12/2015 à 11:05:00

Le loup a toujours eu et doit encore avoir sa place pouur un bon équilibre dans la faune sauvage!Avouez-le,Messieurs les chasseurs, il doit disparaitre pour vous car il est votre rival et qu'il "prélève" ce dont il a besoin pour survivre dans vos tableaux de chasse...Quant aux malheureux bergers qui pleurent ses méfaits dans leurs troupeaux ,il suffirait peut-être de ne pas tenter le diable et ne pas laisser les moutons livrés à eux-même la nuit dans la montagne sans protection particulière...une brebis doit être tellement plus facile a attraper pour le loup qu'un animal sauvage qu'à sa place,je ferai comme lui...PS:Pourquoi tant d' anonymes qui prétendent être dans la vérité mais qui avancent masqués?

Nicolas de Lion
Le 31/12/2015 à 11:04:53

Je ne peux pas me résoudre à la mort et la tuerie systématique comme seule solution de nos problèmes. Si on s'interdisait ce genre de chose, on trouverait peut être d'autres solutions.

Aurélie
Le 31/12/2015 à 10:34:54

Stop au sentimentalisme bobo ou citadin !
Combien de paysans vont signer cette requête ?
Combien de signataires bien-pensant, vont'ils aller garder seuls, les troupeaux dans les montagnes infestées à grands frais ?
N'a t'on pas déjà lourdement payé, depuis des décennies, pour satisfaire les caprices de prétendus écologistes ?
Est ce une des priorités du pays ?
Je sais que Mr Hollande, pour avoir une toute petite chance de passer au 1er tour, va brosser les écologistes de salon (et de carrière juteuse) dans le sens du poil (de loup ?) durant un an.
Encore une fois, les intérêts personnels d'un petit bonhomme, vont passer avant ceux du pays, pourtant bien mis en avant par les électeurs.
Pétition pitoyable en ces temps durs pour les humains !
Bien sûr, de souche rurale, je ne signe pas.

Philippe Devillers
Le 31/12/2015 à 09:56:08

Je vis en montagne et je constate que l'élevage qui se pratique ici dévaste les pâturages. Il n'y a plus d'entretien des parcours, les troupeaux sont livrés à eux-même donc non surveillés, les paysages s'embroussaillent et le bétail est complémenté par des aliments livrés par de gros camions qui parcourent des centaines de km : ce scandale perdure à cause de l'attribution de soit disant aides agroenvironnementales financées par nous, contribuables ! Et ces éleveurs veulent imposer la destruction des loups ? Personnellement, je ne suis pas sûr de qui est le plus nuisible...

gypaete
Le 31/12/2015 à 09:24:20

mila tu te trompe,les hommes ou que ce soit ont toujours été en guerre contre le loup et nos anciens étaient arrivés a s'en débarasser au prix parfois de leur village.
des gosses se sont fait dévorer (dans la montagne d'allevard en isère en 1880) c'est ça que vous voulez ,les écolos bobo parigots ?qu'un gosse un berger (j'en suis un) ou un randonneur se fasse croquer pour changer d'avis?
le loup n'est pas UN loup mais une meute ,organisée pour tuer
c'est pas un gentil chien chien .c'est pas non plus un lynx qui fuit l'homme.installé dans le vercors depuis des décénies il n'est que rarement vu alors que le loup (je l'ai vu) piste l'homme,l'attaque (a seynes les alpes au mois de juin il a attaqué deux frères qui défendaient leurs vaches,a ancelle septembre 2014 il s ont attaqué un troupeau avec le berger au milieu qui n'avait que son courage et son baton contre 5 loups).et ce n'est que deux histoires que je connais.combien d'autres drames évités qu' ne dit pas,qu'on ne sait pas.
personnellement ou je garde il n'y a pas de loup(il était de l'autre coté du col)mais chaque fois qu'il me manquait quelques brebies ça met l'angoisse tant qu'elles ne sont pas réapparues (et ce ne sont pas les miennes ,elles me sont juste confiées)
j'espère que tout ça en feront réfléchir quelques uns .ça n'est pas juste de la philosophie,c'est la réalité.je me bat contre le massacre des bébés phoques pour leur peau,des requins pour leurs ailerons,des baleines pour leurs graisse et leurs fanons mais contre le loup qui a été;qui est et qui restera LA bete a abattre (parlez en aux bergers italiens croates ...)

un anonyme
Le 31/12/2015 à 09:18:11

Faut-il continuer à aller en suède pour voir la grande faune d'Europe.
Les prédateurs sont un atout pour le tourisme

TIRMARCHE Denis
Le 31/12/2015 à 08:18:02

Je vois vos commentaires, certains sont justes, d'autres non. Oui les bergers et autres, on peurs des loups, oui ils causent des dégâts, parfois énormes. Mais il en a toujours été comme ça ! Les loups ont toujours existé, au même titre que les abeilles, les brebis, les lézards etc. Ce n'est pas à nous de décider quelle espèce animale décimer ou pas! J'entend ce que vous dites sur la peur etc, mais on peux pas tuer tout ce qui nous fait peur, ou nuis à notre vie. Sinon on tuerait tout, et en fait c'est ce que nous fessons petit à petit. Les loups ont le droit de vivre, au même titre que nous, qui au final les tuons sans pitié non plus.

Mila
Le 31/12/2015 à 01:21:09

Nouvelleau je suis pour le Loup et heureusement ceux qui sont comme moi ne sont pas tous agressifs dans leurs paroles en même temps on s'en prends tout autant dans les dents de notre côté..comment je réagirais devant un loup je ne sais pas mais ce que je sais c'est qu'ils ne méritent pas d'être décimés de la sorte..si tout le monde voulait bien y mettre un peu de bonne volonté et ne pas vouloir faire disparaître ce qui les dérange le monde ne s'en porterait que mieux..tu vois un defenseur du loup viens de te parler normalement et franchement je prefere ça aussi

un anonyme
Le 31/12/2015 à 00:37:33

La population des loups diminue , Il est malhonnête et honteux de le prétendre. Bien au contraire, elle augmente et fortement.
Pour avoir été confronté à une meute un soir en montagne de Maurienne, je connais les dégâts que ces animaux peuvent occasionner.
Est un écolo intellectuel de salon parisien bien chauffé celui qui prétend le contraire.
Je peux donner mon n° de téléphoner à celle ou à
celui qui veut m'entendre.

Michel Gay
Le 31/12/2015 à 00:29:08

Les adversaires du loup se trompent de combat, ceux qui les appauvrissent sont ceux-là même qui leurs accordent le droit de tuer un animal pour récupérer leurs voix pour les prochaines élections, un marché de dupes !!!

Jean-Paul ROBERT-ROMPILLON
Le 31/12/2015 à 00:16:13

En lisant tous les commentaires, je m'aperçois qu'il y a divergence des points de vue.

Moi-même, à Montpellier, j'avais parlé avec une bergère, en 2000 environ. Celle-ci m'a expliqué sa peur. Et pourquoi les loups lui faisaient plus peur que les chiens sauvages. Elle m’a dit que c'est parce que les loups approchaient sans se faire voir, alors que les chiens on les voyait venir.
Après, je suis allée à Primevère un salon qui a lieu à Lyon. Là, il y avait plusieurs stands de protecteurs des loups, et j’ai voulu leur faire part de ce que m’avais dit la bergère. J’ai été très surprise par la réaction de ces jeunes. L’un m’a dit « Si elle a peur, elle a cas se faire soigner » (Autrement dit, si elle est folle, qu’elle se fasse soigner). Ouf... Lui, n’avait-il aucune peur ? Moi, j’ai diverses peurs. Peut-être même si je me trouvais face à un loup, je ne serais peut-être pas très fière. J’avoue que j’ignore comment je me comporterais.

Il me semble qu’on a tous des peurs en nous, et ça n’est pas par une attitude aussi « dur » et sans la moindre empathie, que l’on va résoudre nos peurs. Je pense qu’il serait préférable que l’on sache s’écouter les uns les autres, et trouver des moyens de faire évoluer les choses, dont nos peurs, si celles-ci sont irrationnelles.

J’avoue qu’actuellement, je n’irais plus parlé avec « les protecteurs des loups ». Peut-être « chat échaudé craint l’eau froide ». Ou alors, il faudrait que j’améliore ma CNV (Communication Non Violente). C’est une pratique qui aide pour toutes les communications, que celles-ci soient violentes ou non.

Nouvelleau
Le 31/12/2015 à 00:00:57

Désolé, je suis en Lozère, je connais des éleveurs de brebis. Cet été stress maximum car des brebis tuées pas des loups. On ne dort pas la nuit. Remboursés? Si cadavre retrouvé, et puis remboursé ou pas, ça change quoi?? Alors pourquoi des loups? Pour qui? Pour quoi faire? Pour quel équilibre écologique de toute façon complètement bouleversé par les activités humaines?

un anonyme
Le 30/12/2015 à 23:58:22

Pourquoi ne sommes-nous jamais informés des attaques de chiens errants sur les troupeaux ?

Jacqueline BONNEFOY-CLAUDET
Le 30/12/2015 à 23:10:36

à"l'anonyme";qui va pisser sur la tombe des ancêtres?sinon les polueurs de tous accabits aspergeurs de tonnes de poison!!quand aux viandars de merde qui lachent du gibier la veille de "l'ouverture"juste pour le plaisir d'assassiner, ils sont très mal placés pour parler "d'élevage"sinon de faisans!Et où ont ils trouvé des élevages de loups???Qui assassine les randonneurs à la chevrotine??
Combien de randonneurs ont été dévorés pour des loups??Si tu est cocu n'est ce pas a cause de ta connerie???

louis delaigue
Le 30/12/2015 à 22:11:35

Merci de préserver notre écosystème. Oui aux prédateurs naturels, non aux génocides...

un anonyme
Le 30/12/2015 à 21:57:34

nous espèce bipède, aimons massacrer les quadrupèdes, parce qu'ils font peur, ose manger un mouton parce qu'ils ont faim.... on s'acharne à détruire ce que mère nature nous offre, sans penser aux conséquences.
Petite fille je pleurais devant la scène horrible où Chaussette se fait tiré comme un lapin (danse avec les loup), mais c'était qu'un film... Mais là, j'ai envie de pleurer face à cette cruauté, car là c'est pas du cinéma.... laissons les tranquille!!! Ils ont rien demandé à personne! c'est nous qui devenons trop nombreux, trop dangereux, trop imbécile pour vivre en harmonie avec notre environnement! ils sont tellement beau et surtout ils craignent l'homme.... Plus que l'homme ne les craint!!!

Michiko
Le 30/12/2015 à 21:45:38

nous avons besoin du LOUP la nature en a besoin ... au lieu de déployer l'artillerie contre lui il faudrait penser à d'autre moyens de protection accessible à tout les éleveurs je n'ai rien contre eux mais certains ont abusés de la situation..et ceux qui ne veulent pas protégés leur troupeau ne seraient pas indemnisés ce qui ferait quelques économies...il faut cesser les tirs les Loups font partie de la nature..celle que l'homme détruit petit à petit pour son petit bien être par pur égoisme.

ghostwolf
Le 30/12/2015 à 21:31:22

Nous avions la chance dans les Basses-Alpes d'avoir quelques meutes de loups, qui apportaient un peu de biodiversité au sein de la nature. Grace à notre efficace ministre de l'écologie, nous sommes en train de massacrer ce qui faisait la richesse de la faune alpine.
Bravo!!

rémy jonca
Le 30/12/2015 à 21:26:29

nous avons eu la chance d'avoir un couple de loups dans le fond de notre vallée qui naviguait entre l'Alsace et les Vosges et qui était là depuis un certain temps,mon fils en a vu un il y a quelques années et ma fille,par une nuit d'hiver il y a 2 ans jusqu'au jour ou la presse en première page relata l'évènement suite a des photos qui accréditait leur présence.ça a mis en mouvement beaucoup de monde,ils ont même imité les cris des petits et les vrais loupiots ont répondu,les pauvres .depuis,personne n'en a plus revu...a votre avis qui est dangereux,le loup ou l'homme?

titoolou
Le 30/12/2015 à 20:36:25

@Anonyme "il faut savoir qu'une meute prélève 5 fois ce que tous les chasseurs tuent chaque année."
Les chasseurs tuent des moutons ?

Les chiens errants oui, les chiens de chasseurs peut-être aussi.

Bibi
Le 30/12/2015 à 20:27:06

Les baleines, les loups, les forets, jusqu’à où iront t-ils

Serge LE QUELLEC
Le 30/12/2015 à 20:14:46

Il faut cesser de tuer le loup.
Il est nécessaire à la chaîne alimentaire, de plus il tue le renard porteur de la rage

TITINE
Le 30/12/2015 à 19:31:34

c'est lamentable d'organiser la destruction des loups j'espère que cette pétition aura gain de cause afin que soit interdite cette destruction

un anonyme
Le 30/12/2015 à 19:27:42

Le loup a déjà frisé l’anéantissement … Il y a des espaces pour qu’ils puissent vivre, ils font parti de notre patrimoine. On peut protéger les troupeaux, il suffit de s’en donner la peine…

mambo42

André RAOULT
Le 30/12/2015 à 19:16:33

La France se fout de la diversité, de l environnement, de la faune, Nos voisins sont bien mailleurs que nous et protegent les especes animales. Nos gouvernants sont des incapables, et Madame Royal n est pas a sa place.
Quand je pense que nous avons recu la COP 21!!risible, surtout vu la souris dont elle a accouché.

un anonyme
Le 30/12/2015 à 19:15:16

Faut il rappeler qu il existe des chiens de berger, capables de proteger les troupeaux. Il faut leurs donner des cours a ces eleveurs. Ou sont ils bornés a ce point, et completement indifferents a la biodiversité, et a la nature?

un anonyme
Le 30/12/2015 à 19:10:04

Anonyme?.....c'est une sorte de camouflage d'une personne pas très courageuse pour s’exprimer...c'est facile!....Les loups sont normalement protégés non?????Alors laissons les en paix,c'est notre patrimoine qui est en jeu...(idem pour les ours)

Siffreine Barret
Le 30/12/2015 à 18:54:08

et un jour il n'y aura plus de loups, plus de baleines, plus de requins, plus d'abeilles,etc...
faut se réveiller M. les ministres de l'environnement
c'est déjà presque trop tard

yannik auburtin-gallais
Le 30/12/2015 à 18:52:53

Entièrement d'accord avec Anonyme.

Philippe
Le 30/12/2015 à 18:35:19

Si on aborde le sujet sous l'angle économique, le vrai scandale c'est l'importation massive de moutons en provenance du commonwealth.
Les éleveurs feraient bien de regarder de ce côté-là la cause de leurs problèmes.
Le loup est protégé et doit continuer à l'être pour la bonne santé des écosystèmes.
Et que dire des attaques dont l'ONCF elle-même dit que dans 80 % des cas il y a doute ou attaque de chiens errants.Mais les pouvoirs publics indemnisent à chaque fois.

michou
Le 30/12/2015 à 18:31:49

Affligeant de constater qu'on en est encore là à notre époque où un ministère de l'écologie ne sert à rien ou si peu en fait. Même pas capable d'être au carré avec les lois qu'il promulgue. Lois qui sont censées protéger certaines espèces et en même temps lois qui autorise leur massacre... Un non sens complet !!
La France est bien en retard en matière de protection animale et environnementale. Les bénis ouioui incompétents se succèdent sans jamais rien ne faire avancer. On recule même !
Y'a qu'à voir avec (aussi) la corrida... Tuer, massacrer c'est tout ce qu'ils savent faire. La "bonne" image du franchouillard avec béret et baguette de pain était amusante à une époque mais là ça devient vraiment écoeurant de bêtise... Le franchouillard servile aux dictats étasunien et/ou européen, incapable de vivre en bonne intelligence avec son environnement et de prendre les bonnes décisions sur son territoire commence à me gaver...
Moi, je danse avec les Loups et n'ai que faire des bouffeurs de cadavres !

HERMINE TOYA
Le 30/12/2015 à 18:28:15

Protéger les loups, c'est programmer la disparition du pastoralisme. Loin de protéger le patrimoine naturel des français, c'est marchandiser la montagne au profit de toutes les multinationales et entreprises du secteur tourisme "outdoor" qui sponsorisent les amis du loup. Lesquels ne reculent devant aucun amalgame, tel celui ci-dessous, consistant à confondre régulation avec éradication. Toujours les mêmes répugnantes manipulations de l'opinion publique.
Tant que EELV s'associera à ce genre de message, aucune chance d’accéder à des exécutifs, et c'est tant mieux.

Denis CAREL

Denis CAREL
Le 30/12/2015 à 18:27:58

Complément au message précédent :

** Certifié sincère et véritable **

Xavier
Le 30/12/2015 à 18:25:27

Le loup, meilleur ami de l'homme ?

Vous pensiez que c'était le chien ; mais c'est pratiquement la même chose. Il y a tant d'espèces de chiens bien différentes, et quelques espèces de loups ; ne sont ils pas tous cousins ?

http://www.canislupus.fr/le-loup-et-le-chien/  

Je crois en avoir rencontré, aux abord du village de Wemotaci, réserve autochtone au Nord de Montréal. Chiens sauvages ou loups de village, la belle affaire, quelle différence ?

Ils sont venus à ma rencontre quand je marchais pour sortir du village, ils étaient deux. Aucune agressivité, bien au contraire, ils exprimaient autant d'affection que mon chien, quand j'en avais un. Ils sont venus tout près de moi comme pour demander des caresses ; comme je n'ai guère osé, l'un est venu me mordiller la main, sans insister! J'ai été impressionné de leur familiarité, de la richesse des signes qu'ils me faisaient. Quand j'ai repris mon chemin, ils m'ont accompagnés, environ 2 km. Ils trottaient tranquillement, mais assez rapidement, partaient en avant ou sur le coté, revenaient, attendaient, repartaient ... comme lorsque je me promenais avec mon chien.

J'ai d'abord pensé que c'étaient des chiens du village, puis je me suis demandé quelle différence il pouvait y avoir avec des loups. Ceux que j'avais rencontrés n'étaient certainement pas captifs, ils venaient du bois, et y sont retournés. Ils sont tout de même habitués au village et à la présence des humains, c'est évident. En cherchant, je suis tombé sur ce site :
http://www.canislupus.fr/tableau-synthetique-loup/  
Je reconnais quelques signes de ce que sont les loups : pas d'aboiement, trop léger et rapide, langage non verbal riche ; ce dernier point en particulier est impressionnant.

Voilà mon témoignage, les loups peuvent être des amis, oui, vraiment. Je n'ai ni domestiqué ni apprivoisés ceux-ci. Bien au contraire, ce sont eux qui m'ont apprivoisé en me montrant qu'ils ne seraient pas dangereux pour moi, et que nous pourrions êtres amis ; c'est moi qu n'ai pas su répondre à leur invitation.

Je vous invite à changer de perspective : ce n'est peut être pas l'homme qui a domestiqué le chien, mais certains loups qui ont apprivoisés l'homme. Et si l'homme est un loup pour l'homme, alors nous devrions vivre en meilleure harmonie entre humains.

Xavier
Le 30/12/2015 à 18:23:06

Il y en a assez de tous ces lobbies d'agriculteurs et de chasseurs qui n'ont jamais assez de territoires pour leurs cultures intensives pour les uns, et leur soif de "gestion" des espèces par le fusil des autres.
Ces animaux sauvages, loup, ours, lynx… arrivent à cohabiter avec ces catégories en Espagne, Italie, Slovénie... Pas en France, car l'état est trop compromis!
Quand y aura t'il enfin des hommes politiques "avec des couilles"qui sauront leur dire non, faire respecter les lois et ne pas attendre leur réélection en fermant les yeux sur tout ce qui les compromet avec ces groupes de pression?
A quoi bon organiser dans notre pays une conférence internationale sur l'environnement, faire la leçon à certains gouvernements et ne pas protéger les espèces sauvages de son pays? Loup, ours, lynx, renard... même combat pour leur protection.
Je suis écoeuré.

MARC CASTAING
Le 30/12/2015 à 18:18:10

J'ai signé en supprimant une phrase : "*de favoriser un élevage responsable et compatible avec la conservation
de la biodiversité." je ne souhaite pas que l'on favorise l'élevage de moutons pour la viande, que cet élevage soit respectueux ou non de la biodiversité. D'ailleurs, il n'y a pas que le loup qui soit en cause ; les troupeaux sont trop important, on assiste à un sur-pâturage avec appauvrissement de la diversité floristique, érosion des sols, etc. Que le pastoralisme préserve la montagne est un mythe et ces immenses troupeaux de moutons, une calamité.
De plus, la viande de mouton est de moins en moins consommée, notamment par les jeunes. Sans subvention, cet élevage ne peut survivre et les éleveurs ont le culot de s'assoir sur l'opinion des gens qui veulent une protection du loup alors qu'ils vivent grâce à des subventions, c'est à dire notre argent.

JF DUMAS
Le 30/12/2015 à 17:51:12

Bonjour,
militant pour la protection de la nature depuis 1970, je dois dire que ma réflexion a beaucoup évolué depuis.Le loup en liberté dans notre pays pour moi représente un véritable danger pour les éleveurs de petits ruminants. Sauver le loup oui mais pas en liberté.
Je ne signerai donc pas votre pétition.
Cordialement.
Simon.

Simon
Le 30/12/2015 à 17:46:44

Merci les loups

Serge Levillayer
Le 30/12/2015 à 17:42:30

Que vivent les loups , même en Normandie . Dans le département de la Manche , depuis plus d'un siècle , il n'y a plus de loups sauvages tandis que les chiens sont élevés par dizaine de milliers . Quel plaisir avons nous avec les chiens s'il n'est le même qu'avec les loups ? Quelle peur pourrions nous avoir qui ressemble à celle de nos ancêtres ? Admettons que les prédateurs , lions, tigres, ours , loups , requins font partie de la vie animale au même titre que nous et nos animaux familiers . Redonnons leur la place qu'ils tenaient et grâce à notre merveilleuse connaissance , domptons notre peur ancestrale !

Serge Levillayer
Le 30/12/2015 à 17:39:45

protegons notre faune et notre flaure en France et commencons par eduquer nos citoyens et donnons les moyens aux agriculteurs de bien proteger leurs sites.rien ne peut se faire sans argent.

un anonyme
Le 30/12/2015 à 17:36:18

Les gouvernants ne veulent pas de concurrences!Alors ils font tuer les loups!!
Les bergers ne gardent plus les moutons aujourd'hui,et les imbéciles parlent de la santé des petits exploitants ainsi qu'ils font l’éloge des assassins de chasseurs en targuant des chiffres fantaisistes...Je n'aime pas les écologistes, je suis pour la survie de toutes les espèces. Après les loups:QUI ?

Guy Paolazzi
Le 30/12/2015 à 17:20:34

A quoi bon un ministère de l'écologie ? A ce niveau de mauvaise foi et devant cet acharnement pathologique à éradiquer cette espèce protégée, à quoi bon argumenter ? L'état restant sourd à la demande renouvelée de protection du loup (majoritaire en France) j'en suis arrivé - en désespoir de cause - au boycott TOTAL des filières ovine, caprine et produits dérivés (fromages etc...)! Dans un premier temps aux départements concernés par ce massacre insensé et à la filière ovine, à présent pour les 2 filières et l'ensemble du territoire ! Que la 50 % des naturalistes de ce pays en fassent de même et le problème sera vite réglé ! Encore plus vite si 100 % ! Pourquoi payer chère une viande largement subventionnée ? Je ne vois plus aucune raison !

TOUPIN
Le 30/12/2015 à 16:54:42

Les loups, les ours, les lynx, les blaireaux, etc...font partie de notre patrimoine. Ce n'est pas le cas des locataires de l'Elysée, de Matignon, du Palais Bourbon et de celui du Luxembourg. Ce sont eux qu'il faudrait éradiquer. L'époque des élus proches de leurs concitoyens est révolue et les privilégiés qui se gavent à nos frais ignorent tout des habitants, du territoire, de l'histoire et du patrimoine français. Leur seul horizon est de se gaver à nos dépens et tant pis si le pays et nous-mêmes en crevons.

Mireille
Le 30/12/2015 à 16:24:31

Nous avons un gouvernement de lâche.
le loup est une espèce protégée .On sait que le retour du loup se fait naturellement et nos voisins ont compris qu il vaut mieux encadrer ce retour qu abattre bêtement car la solution n est pas dans la destruction systématique .Les temps ont changé et la sauvegarde de la biodiversité passe par une philosophie de vie différente.

LUC POURRIER
Le 30/12/2015 à 16:22:09

voir la vidéo " quand les loups font pousser les arbres" à Yellowstone Park.
Comprendre avant de décider !
Les bergers n'ont qu'a faire garder leurs troupeaux par des chiens.
Mais ces décisions sont prises au profit des chasseurs, prédateurs à 2 pattes et un tout petit cerveaux !!!
Bonne Année

agdo
Le 30/12/2015 à 16:15:25

MAIS quand aurons-nous un(e) ministre de l'Ecologie digne de cette fonction ???

Cerizette
Le 30/12/2015 à 16:12:13

réponse au sieur queudale... très courageuse votre intervention (sous couvert d'anonyma) et qui est d'ailleurs nulle !
Vous n'avez apparemment rien compris au problème de la chaîne alimentaire... Expliquez nous donc, comment une population de loup estimée à 300 en France , pourrait faire autant de prélèvements sur la faune sauvage que 850 000 chasseurs et plusieurs millions de chiens (errants ou pas)...
Allez réviser Monsieur "l'anonyme".

Mado jc
Le 30/12/2015 à 16:09:37

Les libertés sur les engagements pris au niveau gouvernemental sans concertation intelligente, cela suffit.

CJM
Le 30/12/2015 à 16:08:55

queudale ,protéger les loups c'est pisser sur les tombes de nos ancètres qui se sont farouchement battus pour éradiquer cette s--------e.
c'est donner raison a ceux qui les ont élevé puis relaché en vous faisant croire qu'elles avaient passé la frontière.
c'est mettre en danger des randonneurs.
c'est jeter l'argent du contribuable par les fenetres (cout du suivi et des indemnisation du bétail.
c'est ruiner la santé des petits exploitants qui finissent par dormir au milieu de leurs betes et comme ça ne sert a rien se croient responsables des attaques qu'ils n'ont pas pu éviter,finissent par divorcer a cause des tension que celà entraine et finissent par se suicider.
c'est signer l'arret de mort des petits exploitants qui sont les meilleurs garants de cotelettes saines et propres.
c'est favoriser les fermes usines(=viande de merde)
c'est pas la gentille bebete qu'on veut nous faire croire et a tous les écolos ,par principe contre la chasse,il faut savoir qu'une meute prélève 5 fois ce que tous les chasseurs tuent chaque année.
a bon entendeur salut

un anonyme
Le 30/12/2015 à 14:58:41

Il est temps de mettre un terme à ce scandale. Notre gouvernement, donneur de leçons, ne cesse de prendre bien des libertés avec les traités signés qui l'engagement et les grands principes dont il prétend être (verbalement) le chantre.L'affaire des loups n'est malheureusement qu'un exemple parmi tant d'autres.

André Balent

André Balent
Le 30/12/2015 à 14:53:05

Les loups font partie de notre paysage, naturel et mental, au même titre que les autres animaux sauvages.
Pour répondre à ceux qui souhaitent leur disparition : on ne touche pas à un rouage de l'engrenage de la chaine impunément.

elina corvin
Le 30/12/2015 à 14:30:47

La population des loups diminue , Il est malhonnête et honteux de le prétendre. Bien au contraire, elle augmente et fortement.
Pour avoir été confronté à une meute un soir en montagne de Maurienne, je connais les dégâts que ces animaux peuvent occasionner.
Est un écolo intellectuel de salon parisien bien chauffé celui qui prétend le contraire.
Je peux donner mon n° de téléphoner à celle ou à
celui qui veut m'entendre.

Michel Gay
Le 30/12/2015 à 14:03:08

C'était pas la peine de nous saouler avec COP 21 pour ne pas respecter les animaux et tout le reste !!!

Oranella
Le 30/12/2015 à 13:52:50

Pitié pour cet animal utile dans la grande chaîne de la vie !

soazig GUENNOC
Le 30/12/2015 à 13:04:12

je souhaite protéger le patrimoine génétique de la Terre, mais pas celui des le pen sarkozy et hollande & valls

Yves Le Gloahec
Le 30/12/2015 à 12:14:47

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !