actualité écologie

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Soutien permanent aux paysans de NDDL

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Glyphosate : l'Efsa aux petits soins avec l\'industrie chimique

Mise en ligne du 19/11/2015 au 20/01/2016

Peut-on encore douter de la neutralité d'expertise de l'Efsa, autorité européenne sur les questions de santé alimentaire ? A la lecture de sa dernière déclaration sur le glyphosate, qu'elle ne considère pas comme probablement cancérigène, il apparaît que ses représentants ont fait le choix délibéré de contredire une large littérature du monde scientifique sur le sujet afin de satisfaire les seuls intérêts de l'industrie chimique.
Les instances européennes doivent garantir à l'ensemble de leurs ressortissants une indépendance et une transparence dans la constitution de ces assemblées.

Bilan de la cyberaction :

4831 participants

Présentation de la cyberaction :

Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le glyphosate comme cancérogène probable, ce qui correspond à un niveau de preuve suffisant chez l’animal et limité chez l’humain.

l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) n’en conclut pas moins à l’absence de facteurs de risque pour la santé. C’est la même agence qui continue de considérer que le bisphénol A peut être utilisé dans les biberons malgré des centaines d’études prouvant le contraire ou que l’aspartame n’est pas toxique sur la base d’études jamais publiées dans la littérature scientifique alors que d’autres études en montrent le caractère cancérogène.

Le réseau environnement santé précise qu'il est nécessaire de réformer l'Autorité européenne violant allégrement les fondements de la déontologie scientifique. Cette réforme passe par l'exclusion d'experts en situation de conflits d'intérêt. En effet 60 % d'entre-eux collaborent avec des firmes privées.

L'Efsa est sensé éclairer la Commission européenne qui décidera de garder le glyphosate sur la liste des substances autorisées.


Pesticides : les conflits d’intérêt ont-ils rendu myope l’Autorité sanitaire européenne ?
http://www.bastamag.net/Pour-l-autorite-europeenne-de-securite-des-aliments-le-glyphosate-n-est-pas  

Le désherbant Roundup classé cancérogène
http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/25/le-desherbant-roundup-classe-cancerogene_4600906_3244.html  

Le glyphosate du Roundup cancérigène ? "Improbable" selon l'Europe
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20151112.OBS9352/le-glyphosate-du-roundup-cancerigene-improbable-selon-l-europe.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le commissaire,

L'Efsa a rendu public son avis sur la classification du glyphosate. A la question de causalité de l'exposition à la substance et l'apparition de cancer, type lymphome, l'Autorité répond que c'est improbable.
Jusqu'à quand la commission européenne va-t-elle tolérer la présence d'experts présentant un conflit d'intérêt en lien avec des firmes chimiques?

Je vous invite fortement à vous positionner sur la dépendance de l'Efsa et de promouvoir sa réforme.

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations cordiales.

 

61 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Bonjour à toutes et à tous,

et à Jean-Michel Sampay, qui a dit :
"Notre avenir est dans les urnes"

L'économiste Keynes disait déjà en son langage ainsi qu'en son temps : "À long terme, nous serons tous morts."

mais Jean-Michel a dit aussi : "l'importation de main-d'oeuvre peu qualifié et bon marché. Le reste a suivi ..."

Non. C'est juste le début qui continuait ; le pognon : chez les riches et le boulot : chez les pauvres.
--
Hervé

autret
Le 29/06/2017 à 23:27:43

Bonjour à toutes & tous,

Je cite une intervenante pressée :


Il y a un regret dans tes propos ou je rêve ?

autret
Le 29/06/2017 à 22:49:53

Je confirme, on a les politiciens que l'on mérite. Notre avenir est dans les urnes. La situation en France est celle qu'on souhaité les Électeurs. Chacun y a vu son intérêt, et tout à commencé en 1962 (j'avais 10 ans), lorsque les entrepreneurs du bâtiment ont réclamé à l'état l'importation de main - d' œuvre peu qualifié et bon marché. Le reste a suivi ...

Jean-Michel Sampay
Le 29/06/2017 à 10:46:53

Ehhhh OUI ! On pleure, on continue de pleurer; on continue de se lamenter sur ces ordures de commissaires européens vendus...

Mais, au fait ?
Pour qui a-t-on voté au 1er tour des présidentielles ? Surtout pas pour François Asselineau ! Bien sûr que Non !
Quand on est gauchiste, on écoute BFMTV ; FR2 FR3 ; FR5 etc etc et surtout tel un mouton, on ne vote surtout pas pour "un fou" qui parle de FREXIT !

ET, Pour qui a-t-on voté au 2eme tour des présidentielles .... ???

Macron ! Bien sûr ! LE CANDIDAT des Lobbies bancaires , agrochimiques , nucléaires etc

Quand on est gauchiste,tel un mouton, on ne vote surtout pas pour une fachiste ! !! Hitler de retour au pouvoir ? Quelle horreur....

Tant pis pour les peuples et pour l'écologie, on a les politiciens qu'on MERITE ! !!!!!!

Marine vite
Le 29/06/2017 à 01:26:49

sa santé doit primer sur les profits de l'industrie chimique

floquet
Le 24/06/2017 à 16:35:19

Les conflits d'intérêt deviennent intolérables.
Faisons de sorte que cela cesse.

chriss74
Le 21/06/2017 à 12:16:27

Dans les commentaires je tombe sur celui de Marthe de décembre 2015 :
"Au cour de la COP21 il a été fait un affichage des lobbyistes avec leur nom et photo et la mention "wanted" : action géniale !! il faut les dénoncer nommément. ... l'une d'eux a, paraît-il craqué et est partie. Bravo !"
Mais quelle idée géniale, pourquoi ne pas diffuser cet affichage ? S'ils ont le cran de faire du lobbyisme renforcé, alors ils doivent supporter de voir leurs noms révélés au public, que nous soyons tous informés de qui se cache derrière ce mot trop global de "lobbyistes". Ca va dans le sens de la transparence réclamée un peu partout dans la vie publique politique en France et à la CE. Ras le bol des acteurs de l'ombre qui font les lois, au mépris de la volonté des citoyens !!

Jonquille
Le 19/06/2017 à 17:38:08

Je rejoins Fede qui dit "Peur-t-on encore croire que l'UE est démocratique et a été construite pour l'intérêt du peuple?" et j'ajoute que ces "gens" de Bruxelle n'ont jamais pensé au bien des peuples, mais simplement à enrichir davantage ceux qui l'étaient déjà, sans se soucier une seule seconde de la santé des peuples Européens. C'est bien une dictature maffieuse qui nous gouverne et tous les chefs d'état Européens on le petit doigt sur la couture du pantalon, ainsi on peut se pose la question de savoir s'ils n'y ont pas quelques intérêts.

chato133
Le 19/06/2017 à 14:29:09

A QUAND DE SEXPERTS VÉRITABLEMÙENT INDÉENDANTS ?

julie
Le 19/06/2017 à 13:25:32

Ces conflits d'intérêt deviennent intolérables et sont préjudiciables à l'humanité et à la planète.

L’environnement concerne les élus politiques : quel choix faites-vous,Monsieur MACRON, pour diriger votre équipe gouvernementale ?
De quel côté, allez-vous vous situez, Monsieur MACRON, avec votre équipe : du côté des lobbies qui gouvernent la France depuis longtemps ou bien allez-vous renouveler et marcher contre ces insupportables conflits d'intérêt qui gangrènent la France

chacha33
Le 19/06/2017 à 09:56:07

En lisant les commentaires affichés ci dessous je ne peux être que d'accord avec celui de Mr ou Mme, signé M.M. qui dit clairement combien les conflits d'intérêts et la voracité des grands groupes industriels alimentaires lorgnent avant tout sur leurs intérêts et profits immédiats au détriment de la santé et du bien-être de la population qui doit passer à leurs yeux comme du menu fretin dont ils n'ont que faire.

Et vive la musique
Le 19/06/2017 à 09:46:08

Peur-t-on encore croire que l'UE est démocratique et a été construite pour l'intérêt du peuple?

fede
Le 19/06/2017 à 09:26:21

Le glyphosate est encore utilisé à gros flots dans les campagnes de Nouvelle Calédonie, et même dans les villes et villages....

Jacques Mermoud
Le 19/06/2017 à 00:53:46

Que tous ces "experts" affichent clairement par qui ils sont payés afin de connaître leurs conflits d'intérêts.
Ces experts sont-ils contrôlés ? Par qui ? (je parle des cadeaaux des labos )
Sont-ils sanctionnés ?
Michel Durand Rueil-Malmaison

Michel DURAND
Le 18/06/2017 à 17:36:48

C'est sans fin... Les traités CETA, TAFTA, les abeilles, le round'up,les scandales alimentaires, les vaccins, les industries pharmaceutiques, les grands projets inutiles, les compteurs communicants, les populations expropriées manu militari de leurs terres nourricières et tous ces élus supposés représenter les intérêts du peuple et qui n'oeuvrent que pour les leurs...
Et toutes ces pétitions que nous signons à jet continu, servent-elles à quelque chose?
Il va falloir sortir de cette Europe des lobbies, de l'argent et du mensonge.
Or, qui l'a proposé lors des élections si ce n'est Asselineau ou J.Nikonoff du Pardem que personne ou presque ne connait?
Quelle m....!

M.M.
Le 18/06/2017 à 14:00:28

Sécurité alimentaire : l’expertise européenne mise en cause par les conflits d’intérêt
https://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2017/06/14/securite-alimentaire-l-expertise-europeenne-mise-en-cause-par-les-conflits-d-interet_5144531_3244.html  

Alain UGUEN
Le 18/06/2017 à 10:48:35

Gilles-Eric Seralini, Christian Vélot, André Cicolella : voilà des scientifiques français (parmi tant d'autres à l'étranger) qui, par leur recherche précise et longue et la mise à disposition de leurs résultats sous forme d'écrits compréhensibles du Grand Public, nous apportent une vue claire des relations entre notre Environnement bricolé (Bisphénol A, OGM-Pesticides,Perturbateurs endocriniens ...) et notre Santé (et surtout celle des plus jeunes d'entre nous et des générations futures).
Lisons-les et demandons-leurs des compléments si nous avons encore besoin d'explications !

Michel
Le 10/01/2016 à 15:26:00

au cour de la COP21 il a été fait un affichage des lobbyistes avec leur nom et photo et la mention "wanted" : action géniale !! il faut les dénoncer nommément. ... l'une d'eux a, paraît-il craqué et est partie. Bravo !

marthe
Le 16/12/2015 à 08:25:01

lISEZ TOUS LE MONDE SELON MONSANTO ET DISONS NON !!!

anne-marie AUDURIER
Le 15/12/2015 à 17:15:05

Un jour prochain, les assassins et complices seront jugés pour écocides, crimes contre l'humanité et ce sera bien comme ça!

un anonyme
Le 09/12/2015 à 18:22:36

Pour montrer que le glyphosate est cancérigène il faut qu’il soit associé à un surfactant ce qui est le cas dans le round-up, ce surfactant favorise la pénétration de la molécule gllyphosate et donc de révéler son effet cancérigène. Les experts de l’Elsa ont joué sur les mots…c’est le round-up pas le glyphosate seul!
Cela était bien visible dans l’expérience de Séralini: il y avait un groupe expérimental pour lequel l’augmentation des tumeurs étaient vraiment suspect c’est celui du round-up (contrairement à l’OGM seul)

Dr. Mariette G
Expert à l’Anses
Par David Derrien
23/11/2015 - 10:31:54.

un anonyme
Le 02/12/2015 à 16:40:56

Glyphosate et cancer : la décision de l’Agence européenne n’est pas crédible !
http://www.amisdelaterre.org/Glyphosate-et-cancer-la-decision.html  

David Derrien
Le 02/12/2015 à 07:59:28

Douter ou croire ? La réponse est dans le titre de la cyberaction

David Derrien
Le 26/11/2015 à 13:59:02

Bonjour à toutes et tous,

En écrivant "Peut-on encore douter de la neutralité d'expertise de l'Efsa", vous leur faites un piédestal ! Si c'est au second degré, précisez-le, sans quoi on peut légitimement penser que Cyberacteurs cire les pompes de l'Efsa.

Je ne pourrai signer que lorsque ce texte sera changé en "Peut-on encore croire à la neutralité d'expertise de l'Efsa", ou quelque chose de similaire.

Meilleurs salutations

Autret
Le 25/11/2015 à 15:33:25

Bonjour à toutes et tous,

En écrivant "Peut-on encore douter de la neutralité d'expertise de l'Efsa", vous leur faites un piédestal ! Si c'est au second degré, précisez-le, sans quoi on peut légitimement penser que Cyberacteurs cire les pompes de l'Efsa.

Je ne pourrai signer que lorsque ce texte sera changé en "Peut-on encore croire à la neutralité d'expertise de l'Efsa", ou quelque chose de similaire.

Meilleurs salutations

Autret
Le 25/11/2015 à 13:10:33

en finir avec le Round up

STOP OGM Pacifique
Le 24/11/2015 à 23:20:29

Il y a bien longtemps que je ne crois plus à la parole de cet organisme européen ! A qui la faute ,

Gisele BONI
Le 24/11/2015 à 10:16:12

si les noms des décideurs et autres rédacteurs d'études (fausses) étaient publiés sans plus se cacher sous un sigle, et que ce soit eux qui soient poursuivis - même 30 ans plus tard, en cas de problème émergeant tardivement (cf l'affaire de l'amiante) ... cela les rendrait plus prudents et honnêtes, non ?

Christine
Le 24/11/2015 à 09:18:04

Prévenons un autre FoodGate !

Michel Denys
Le 23/11/2015 à 11:11:26

Pour montrer que le glyphosate est cancérigène il faut qu’il soit associé à un surfactant ce qui est le cas dans le round-up, ce surfactant favorise la pénétration de la molécule gllyphosate et donc de révéler son effet cancérigène. Les experts de l’Elsa ont joué sur les mots…c’est le round-up pas le glyphosate seul!
Cela était bien visible dans l’expérience de Séralini: il y avait un groupe expérimental pour lequel l’augmentation des tumeurs étaient vraiment suspect c’est celui du round-up (contrairement à l’OGM seul)

Dr. Mariette G
Expert à l’Anses

David Derrien
Le 23/11/2015 à 10:31:54

Décision inacceptable et partisane qui ne respecte pas l’avenir de l’homme

sirguey
Le 22/11/2015 à 20:00:00

plus démocratique que le vote , la pétition, porte ses fruits.

un anonyme
Le 22/11/2015 à 14:42:25

Quand va-t-on interdire les lobbyes dans l'enceinte du parlement européen ? Ca semble urgent non ?

Raphaële
Le 22/11/2015 à 12:00:55

«Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le glyphosate comme cancérogène probable, ce qui correspond à un niveau de preuve suffisant chez l’animal et limité chez l’humain.
».
Si on doit appliquer le principe de précaution....il faut tout simplement interdire le glyphosate,donc interdire le Roundup® ! ! ! !

Mais ce ne sera pas fait ! Ils se foutent de nous et de notre santé! L'interdiction du glyphosate, c'est pas bon pour le PIB ! Pensez-vous, d'une part Big Chimie vend le glyphosate qui nous rend malade et d'autre part Big Pharma nous fourgue des médicaments et leurs effets «indésirables» qui prétendent nous soigner. D'une pierre deux coups !....

Gérard TSCHUDY
Le 22/11/2015 à 11:28:26

concernant la présence de round up et autres dans les serviettes hygiéniques, çà a fait le buz voici une 10aine de jours ... donc plein d'infos en français avec des experts français :
http://lci.tf1.fr/science/sante/roundup-85-des-tampons-et-des-serviettes-hygieniques-contiendraient-8676467.html  

patrick
Le 22/11/2015 à 07:48:45

C'est absolument scandaleux. On paye des commissaires qui ne font pas leur boulot et présentent des conflits d'intérêts avec les grandes firmes agro-chimico-alimentaires. L'intérêt général n'est plus le préoccupation majeure de nos dirigeants.
Dans le même registre, la commission Européenne a autorise la mise sur le marche du pesticide tueur d'abeilles dernière génération (le sulfoxaflor)alors que l'Efsa, elle-même admet que les tests obligatoires sur les abeilles (par une autorité INDEPENDANTE)n'ont pas été faits!
Voir a ce sujet le site:
http://infos.pollinis.org  
Comment voulez-vous que les gens se retrouvent dans cette Europe de technocrates incompétents et corrompus! Révoltons nous et battons nous!

Stephane Proux
Le 22/11/2015 à 06:43:12

Je n'ai plus confiance à l'Efsa cette agence européenne est au service de la chimie .
La même agence ,au mois de juillet ,a donné un avis favorable à un nouveau insecticide "le sulfoxaflor " alors que les états unis venait de l'interdire chez eux ,aprés 2années d'utilisation .Motif trop dangereux en particulier pour les abeilles ! Quand on connait les Américains on est en droit de se poser des questions !

f1asg apiculteur-SAR
Le 21/11/2015 à 17:58:18

Désolé pour mauvaise traduction de ce communiqué en Allemand. JM

''Chers amis et les amis de l'Institut de l'environnement de Munich,apparemment la population et les autorités de Monsanto être dupés pendant des décennies: Comment est récemment devenu connu, le multi-agricole devrait avoir connaissance de l'effet cancérigène de son best-seller Roundup et son glyphosate ingrédient actif pendant 40 ans. Ceux-ci et d'autres allégations soulèvent une étude des scientifiques américains. Ils ont évalué la mesure à partir de celui-ci a tenu sous les verrous et les données clés de Monsanto dans les années 1970 et 80.

La publication montre que Monsanto a falsifié ses propres études sur le glyphosate. Selon les auteurs, le Groupe a délibérément dissimulé des preuves significatives de tumeurs. Si cela est vrai, alors le glyphosate a reçu son premier enregistrement sur la base des études falsifiées. Les auteurs de l'étude jetant donc Monsanto contre la fraude.

Nous exigeons que cette question globalement clarifié et les responsables être tenu responsable. Le glyphosate peut pas recevoir une nouvelle approbation dans l'UE et doit être retiré du marché immédiatement!

En savoir plus sur l'étude controversée, découvrir dans notre dernier rapport.''

''Autorités de l'UE ignorés preuves d'effets cancérogènes de glyphosate''

''Le jeudi, l'Autorité européenne de sécurité des aliments a publié son avis très attendu sur l'herbicide glyphosate totale. Le résultat est scandaleuse: l'EFSA refuse toujours de reconnaître la «probablement cancérogène pour l'homme".

L'Autorité veut augmenter la limite pour la dose maximale de l'apport quotidien même de 66 pour cent! Cette évaluation est absolument irresponsable, car elle repose sur une évaluation des risques de l'Institut fédéral allemand pour l'évaluation des risques, les graves erreurs dans l'évaluation des études ont été démontrés.

Après l'achèvement de l'évaluation par le BfR et l'EFSA de se prononcer sur la réadmission est maintenant entre les mains de la politique. Nous allons continuer à tout faire pour empêcher une ré-enregistrement de dangereuses Cadeaux Acker!

En savoir plus dans notre dernier rapport.''

Nota JM: Lire aussi l'étude sur le GLYPHOSATE de la CPEPESC de franche-Comté - JM

un anonyme
Le 21/11/2015 à 16:06:44

C'est taftaien

Alain LECHAT
Le 21/11/2015 à 12:03:42

Scandaleux ! Prêts à sacrifier la santé pour un intérêt privé......

mazdan
Le 21/11/2015 à 11:40:46

Il est nécessaire de faire le ménage dans toute ces institutions compromises qui ne présentent plus aucun intérêt pour le public si ce n'est suivre les directives des multinationale.

LOUPIAUX
Le 21/11/2015 à 09:49:00

ça rappelle étrangement l'affaire de l'amiante. Et pas de souci pour les décideurs actuels puisqu'on ne connait pas leur nom : l'"EFSA" c'est qui exactement? et que c'est le contribuable qui payera la note via la Sécurité sociale.

Christine CERUTI
Le 21/11/2015 à 09:40:36

arrêter le chimique en agriculture et développer l'agrobiologie

Noëlle FILLIATRE
Le 21/11/2015 à 08:32:16

Le chimique a inonder nos sociétés ! C’est désolant que lobbys, multinationales…. Utilisent ces produits dans le seul but de faire du fric au détriment de la santé d’une population dont la plupart ignorent les effets hautement toxiques de ces produits !

Mambo42
Le 21/11/2015 à 07:32:02

Le glyphosate et ses adjuvants sont LA MORT, au vrai sens du terme, aussi bien pour notre terre que pour nous même.C'est criminel de continuer à utiliser de tels produits.

marie delagarde
Le 21/11/2015 à 07:22:48

Pour info et pour ne pas mourir (totalement) idiot, une étude argentine récente de l'université de La Plata a mis en lumière la présence de glyphosate (principe actif du round-up) dans 85% des tampons, cotons stériles hygiéniques et sanitaires testés.
Plutôt rassurant, ce n'est après tout qu'un cancérigène probable (sauf d'après l'Efsa, bien sûr)!
N'ayant trouvé aucune info en français sur le sujet, je vous soumet le lien en anglais:
https://www.rt.com/usa/319524-tampons-cotton-glyphosate-monsanto/  

Samson
Le 21/11/2015 à 00:59:29

Les lobies sont plus puissants que la santé des populations....
Ne serait il pas temps de faire le ménage dans cette "vénérable..." institution qu'est l'efsa qui n'en est pas à une contre vérité près

jeym1
Le 20/11/2015 à 23:58:05

Dans le doute abstiens toi . Sagesse vaut mieux que paresse unbon bol d'air de nos saines pelouses ou jardins est le garant d'une amélioration au quotidien de notre santé et le garant de non emmagasinase de poison dans le sol et l'eau. nos enfants et petits enfants nous observent.ne nous rendons pas coupables d'assasinat à petit feu de la vie sur terre.tant de pays touches, producteurs de bananes, captages d'eau; rizières,fruitiers.Ne soyons à ce point de ne rien connaitre de l'agronomie' que de la La Fontaine

Pierrocor
Le 20/11/2015 à 22:42:41

cette europe des multinationales est à vomir...

salutcluis
Le 20/11/2015 à 20:37:24

iL est de + en + clair que l'Europe est aux ordres de l'Allemagne et de ses trusts,des firmes transnationales, et, en dernière analyse, aux ordres des USA. Ca suffit !!

COMAILLS
Le 20/11/2015 à 19:40:14

L'EFSA doit savoir que le rundup est composé de glyphosate et d'adjuvents le rendant beacoup plus efficace, donc beaucoup plus toxique
Les recentes études de Séralini le prouvent A t il été consulté?

Jaempy
Le 20/11/2015 à 19:12:13

Il y a des empoisonneurs qui resteront malheureusement impunis, et pourtant ils mériteraient qu'on leur administre une bonne dose de glyphosate, histoire de voir si c'est pas cancérigène !!!! Max

Max
Le 20/11/2015 à 18:57:11

Dans le film passé très récemment "Le sucre, ce doux mensonge" un scientifique dénonce le rôle de l'Efsa et demande sa disparition. Trop vérolée par les lobbys, comme de nombreuses instances à Bruxelles...

RODOLPHE
Le 20/11/2015 à 18:43:52

L'Europe passe son temps a trahir ceux qu'elle est censée protéger. Il faudrait sortir de l'Europe au plus vite. La commission Européenne qui n'est élue par personne impose ses vues au dépend des européens, tout en disant défendre leurs intérêts. L'idée que l' Europe nous protège est un leurre asséné par les médias au point que l'idéologie parvient à masquer la réalité. Les accords TAFTA peuvent aider à comprendre à quel point cet accord est une capitulation de l'Europe.

GuyD
Le 20/11/2015 à 18:05:02

Y en a marre qu'au nom du fric on bousille des vies !!
Si c'était leur propre vie qui était menacée agiraient-ils toujours ainsi ?

un anonyme
Le 20/11/2015 à 17:47:29

Glyphosate : l'Efsa aux petits soins avec l'industrie chimique: Cela fait partie des premiers pas vers le TAFTA/TTIP...non ?

marie gerome
Le 20/11/2015 à 17:43:12

Je croyais nos représentants aux instances européennes intelligents. Peut-être le sont-ils quand même, mais cela devient douteux. Ils persistent et signent à agir comme s'ils étaient aveuglés vis à vis des réalités. Ils semblent ne pas pouvoir tenir compte de l'intérêt général et durable. Ils semblent ne pas prendre conscience qu'ils sont manipulés par des lobbys dont l'objectif est très éloigné de l'intérêt général et durable. Or ils ont été nommés à leurs postes pour justement servir cet intérêt général durable.

Guy OBERLIN
Le 20/11/2015 à 17:40:37

ASSEZ DE LOBBYNG, C'EST LA SANTE QUI IMPORTE.

PONGONONO
Le 20/11/2015 à 17:07:34

L'EFSA perd avec cette déclaration le peu de crédibilité qui lui restait (voir par exemple : http://www.quechoisir.org/environnement-energie/risque-environnemental/actualite-roundup-cancerogene-ou-pas).  

René Brenguier
Le 20/11/2015 à 17:01:22

défendez nous n'écoutez pas les sirènes des lobbies
les citoyens à protéger c'est nous par la bourse

jacky boucaret
Le 20/11/2015 à 16:53:14

J'ai recopié la phrase "Le Centre International de Recherche...." au début, ça rajoute un peu d'info (et mis un C maj. à commissaire )

Ariane Maître
Le 20/11/2015 à 15:56:28

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !