actualité écologie

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

Electricité 100% renouvelable ?

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Maintenons l\'abattoir de Pont-Croix, outil public indispensable à l\'Ouest Cornouaille

Mise en ligne du 19/11/2015 au 28/12/2015

L'abattoir public intercommunal de Pont-Croix est menacé de fermeture imminente (vote au prochain conseil communautaire début décembre 2015). Aidez-nous à le maintenir en activité afin de répondre aux besoins des éleveurs locaux, des consommateurs, de l'économie locale et de la vente directe en circuit court dans l'Ouest Cornouaille.

Bilan de la pétition :

1544 participants

Pont-Croix. L'abattoir public reste en vie
http://www.letelegramme.fr/finistere/pont-croix/pont-croix-l-abattoir-public-reste-en-vie-25-03-2016-11006995.php  

La communauté de communes du Cap-Sizun se réunissait ce jeudi soir 24 mars pour décider de l'avenir de l'abattoir de Pont-Croix (29), un équipement public au déficit d'exploitation chronique. Pour les élus, le choix était simple : la fermeture ou le maintien de l'abattoir. Vu les tensions autour du sujet, le président Bruno Le Port a souhaité que les débats se tiennent à huis clos. Au final, après un vote à bulletins secrets, les conseillers se sont prononcés pour le maintien de l'abattoir, soutenu par l'ensemble des communautés de communes de l'ouest-Cornouaille. Un nouveau modèle économique est à inventer...

Présentation de la pétition :

Le Finistère est doté de 3 équipements publics d’abattage: Lesneven, Pont-Croix et le Faou. Ainsi, le nord, le sud et le centre du département sont pourvus et offrent flexibilité et rationalisation des coûts. Le préfet du Finistère propose de revoir cette répartition pour ne garder qu’un seul outil: le Faou.

Nous sommes conscients que les tonnages ne permettent pas toujours l’équilibre financier des abattoirs, mais ils sont indispensables tous les trois, d’autant plus que l’outil de production du Faou nécessite pas de moins de 4,5 millions d’euros de travaux pour sa mise aux normes.

L'abattoir de Pont-Croix est déficitaire à hauteur de 100 000 €, il manquerait 100 tonnes de viande par an pour qu'il retrouve son équilibre (chiffres communiqués par la communauté de communes Cap Sizun-Pointe du Raz). Cela ne semble pas insurmontable si tous les éleveurs du canton et des alentours s'engageaient à ne plus faire abattre leurs bêtes à l'extérieur.

En parallèle, des améliorations du service d'abattage pourraient être apportées pour mieux répondre aux besoins des éleveurs et ainsi aller de l'avant et sauver cet établissement public indispensable à l'Ouest Cornouaille.

Nous voulons que les élus locaux s’engagent auprès des gestionnaires et à nos côtés pour assurer des financements pérennes pour ces outils de production. Il en va de notre avenir et du modèle économique de nos territoires.

Texte de la pétition :


Les soussignés demandent le maintien de l'abattoir public intercommunal de Pont-Croix, outil de la filière viande de l'Ouest Cornouaille, service de proximité pour les particuliers et les professionnels et pour le développement des circuits-courts.

 

78 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

hé bé voilà!
On a fermé l'abattoir d'Alès, puis rouvert car soi-disant que maintenant il répondrait aux normes bio, hier on visionne les horreurs commises au Vigan, dans un abattoir bio.
Mais ouvrez vos yeux, les gens, les employés de l'abattoir s'amusaient à torturer les agneaux, les moutons avec leurs décharges électriques.

Allez, on ne me fera pas croire qu'à PONT-CROIX la situation est meilleure.
Cherchez un boulot ailleurs, les mecs, vous en avez pas marre de sentir le sang dans les cheveux et sur la peau et le cadavre quand vous rentrez chez vous?


Et puis les autres laissez tomber la viande, on est en meilleure santé quand on n'en mange pas!

Anie F
Le 24/02/2016 à 18:09:39

Sauver l'abattoir de Pont-croix ? savez-vous seulement ce qu'il s'y passe comme horreur ?
Pensez à celui du Vigan, certifié bio et local ? Allons, ne fermez plus les yeux et refusez de participer au massacre en devenant vegan par exemple. La planète, les animaux et vous-mêmes n'en serez que mieux

Gérard Sebbah-Le Bras
Le 24/02/2016 à 17:55:54

il serait aberrant de fermer un établissement qui ne demanderait qu'a fonctionner si les éleveurs proposent aux particuliers leur production d'abattage pour les communes alentour ainsi que les professionnels ,nous attendons le sursaut pour en faire la promo et nous servir en produits de la région ,espérons la reprise et évitons le gachi

Mimi & Jojo de la trinité
Le 25/01/2016 à 18:48:43

L’abattoir de Pont-Croix ? Les décisions se font attendre…
http://www.ouest-france.fr/bretagne/douarnenez-29100/labattoir-de-pont-croix-les-decisions-se-font-attendre-3911894  

Alain UGUEN
Le 23/12/2015 à 11:10:35

Végé, je suis opposé à l'existence des abattoirs et ne signerai donc pas cette pétition.

Didier Vandendriessche
Le 12/12/2015 à 18:12:36

@chrisss
La même cohérence qui fait qu'après 50 ans a avoir savouré les bons morceaux j'y ai désormais renoncé sans jugement sur le contenu de l'assiette du voisin, qui fait que mon père ayant en son temps cultivé la terre et conduit le bétail, j'éprouve une profonde solidarité pour ceux dont le travail est de nous nourrir, qui fait que du fait d'un choc émotionnel majeur je n'ai plus pu sans honte regarder une vache dans les yeux, qui fait qu'en toute honnêteté, signer pour le maintien d'un abattoir, même breton, reste au-delà de mes forces! Rien de bien rationnel ou logique à chercher dans tout çà, juste les ravageuses séquelles d'un "burn-out"!
Sorry donc, tant pour ma réponse tardive que de faire défaut, et cordiales salutations! :-)

Samson
Le 11/12/2015 à 20:16:55

En écho au message de Patrick du 02/12/2015 - 23:49:29, j'ai demandé à un éleveur, qui pratique la vente directe et apporte un nombre conséquent de bêtes à Pont-Croix, si il était satisfait du travail fait.

Il m'a répondu qu'il y avait aucun problème de qualité à Pont-Croix.

Les problèmes évoqués semblent donc bien appartenir au passé mais, il est vrai, desservent grandement la défense de cet outil de proximité.

Au passage, combien coûtent à la collectivité les décorations éphémères qui fleurissent sur nos ronds-points dans le Cap ou ailleurs ?

locavore
Le 10/12/2015 à 22:46:49

Le circuit court fait parti des solutions...!!!

Louchet Eric
Le 09/12/2015 à 10:03:10

Pour permettre à de petites exploitations de vivre au mieux et aux animaux de ne pas avoir de stress en +

Véronique Dumarcher
Le 09/12/2015 à 08:02:36

je vote pour le maintien de l'abattoir de pont-croix

philippe perain
Le 08/12/2015 à 20:01:59

ne détricotons pas nos territoires !

philippe mp
Le 08/12/2015 à 19:39:15

Le circuit court pour limiter les déplacements....

Chanod Nicole
Le 08/12/2015 à 17:41:30

Maintenir l'abattoir de Pont-Croix en activité afin de répondre aux besoins des éleveurs locaux, des consommateurs, de l'économie locale et de la vente directe en circuit court dans l'Ouest Cornouaille est important.

Michèle PREISS
Le 08/12/2015 à 17:33:07

Maintenons Le Local!

Leguay
Le 08/12/2015 à 14:46:03

Si cet abattoir de proximité est mieux que d'autres plus éloignés, ça fait déjà moins de transport et moins de souffrance pour les animaux.

On devrait se demander si se nourrir de souffrance peut nous apporter la santé ...

Clara
Le 08/12/2015 à 14:02:35

Pensons à la planète et limitons les déplacements de la nourriture..!!!

vie
Le 08/12/2015 à 13:39:05

À quelques jours du conseil communautaire du Cap-Sizun, la pétition lancée en novembre par un collectif d'éleveurs et de citoyens pour le maintien de l'abattoir de Pont-Croix est en passe de recueillir 4.000 signatures. Une dernière chance ? Le projet, en tout cas, d'un syndicat mixte impliquant les communautés de communes du Cap-Sizun, du Pays bigouden et du Pays de Douarnenez est ouvert sur le bureau communautaire. Le collectif se déclare aussi très favorable à cette perspective de cogestion, qui diminuerait considérablement le coût de l'abattoir, pour lors assumé par les habitants du Cap-Sizun. D'autant que quatre des onze candidats aux élections régionales ont répondu favorablement à leurs attentes. « Ce n'est pas parce qu'on veut maintenir notre abattoir qu'on est contre celui du Faou », ont-ils précisé. Plus que jamais, le collectif défend la notion de proximité dans l'agriculture et l'agroalimentaire bretons. Conseil, jeudi, à Audierne.

http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/abattoir-de-pont-croix-derniere-chance-jeudi-08-12-2015-10879789.php  

Alain UGUEN
Le 08/12/2015 à 08:41:14

Rodolphe,
Tout à fait d'accord avec vous .
Stop à la production industrielle de viande qui rime avec m...e et entraine maladies humaines et animales, pollutions de toutes sortes, destruction de notre environnement, ... La liste des méfaits est infinie .
Mise en place de critères de qualité sur le modèle AB encadrant la pratique de l'élevage et des activités en découlant .

chrisss
Le 03/12/2015 à 03:10:53

J'ai signé la pétition sans être dupe des dysfonctionnements de l'abattoir de Pont Croix géré par des fonctionnaires n'ayant pas le sens des contraintes des éleveurs.

Pourquoi tant d'éleveurs du secteur ne vont plus / ne vont pas à Pont Croix ??????????????

Que ce soit l'organisation de l'abattage ou de la découpe, les retours sont très négatifs et seuls les "petits éleveursé courant après le temps et proches de l'abattoir s'y rendent ... les autres préfèrent travailler au Faou puis avec des entreprises de découpe plus sérieuses.

Le témoignage d'un internaute évoque les facéties d'une véto et un autre les prévarications d'agents fonctionnaires ... là aussi, nous constatons une dérive liée à la gestion de l'outil par des fonctionnaires sans réelle hiérarchie qui puissent mettre un terme à ces déviances.

Donc oui à un abattoir à Pont Croix !
Mais oui à un abattoir au réel service des éleveurs !

patrick
Le 02/12/2015 à 23:49:29

Après lectures attentives des commentaires, j'ai finalement signé, d'un clic timide :
IL NE FAUT PAS QU'UNE NOUVELLE FOIS, LE PETIT (ICI ELEVEUR OU ABATTEUR) EN SOIT LA VICTIME... MAIS UNE RECONVERSION QUI DIMINUE DRASTIQUEMENT L'ELEVAGE DOIT ETRE COMPRISE, ACCEPTEE ET ENGAGEE LE PLUS VITE POSSIBLE, AU BENEFICE DE LA PLANETE.

RODOLPHE ANDRE
Le 02/12/2015 à 15:46:54

Samson,
J'ai beaucoup de mal à suivre votre cohérence à travers ce que vous écrivez : vous êtes "naturellement plus favorable aux abattoirs de proximité" , vous n'êtes pas militant anti-carnivore et vous souhaitez bonne chance aux éleveurs dans leur combat et malgré tout vous ne signez pas pour maintenir un abattoir de proximité . Je ne comprends pas .

chrisss
Le 02/12/2015 à 00:46:59

je ne suis pas éleveur mais je trouve anormale, que l'on supprime constamment des emplois et des sites de proximités qui permets de gagner du temps du stress pour les animaux et des soucis en moins pour les éleveurs. Bon courage!!!!

lilou
Le 01/12/2015 à 21:10:13

Pour le "confort" du bétail, je reste naturellement plus favorable aux abattoirs de proximité qu'aux grosses structures industrielles.
Néanmoins, par souci de rester aussi cohérent que possible avec moi-même, je ne signe pas!
J'ai arrêté toute consommation de produits carnés depuis quelques années déjà : rien de militant là dedans, simplement les séquelles "collatérales" du burn-out qui a ravagé mon existence.
Salutations don aux éleveurs - et aux Bretons -, et bonne chance pour votre combat!

Samson
Le 01/12/2015 à 18:24:59

Pour le "confort" du bétail, je reste naturellement plus favorable aux abattoirs de proximité qu'aux grosses structures industrielles.
Néanmoins, par souci de rester aussi cohérent que possible avec moi-même, je ne signe pas!
J'ai arrêté toute consommation de produits carnés depuis quelques années déjà : rien de militant là dedans, simplement les séquelles "collatérales" du burn-out qui a ravagé mon existence.
Salutations don aux éleveurs - et aux Bretons -, et bonne chance pour votre combat!

Samson
Le 01/12/2015 à 18:23:50

OK Vous avez raison, je disais précédemment que l'élevage était néfaste pour la planète, et je me suis retenue de parler de notre rapport aux animaux qui tout comme nous ont le droit de vivre dignement et il n'y a aucune justification puisque aucune nécessité pour nous ni de les manger, ni de s'habiller avec leur peau, ni de s'amuser de leurs souffrances.
Finalement je signe cette pétition car supprimer les élevages, qui sont souvent même des camps de concentration, n'est pas pour tout de suite alors il est effectivement inutile de prolonger encore plus leur souffrance dans les transports.
Mais je reste persuadée qu'un jour viendra où on se demandera comment on a pu maltraiter de la sorte les animaux et aussi les hommes pour lesquels travailler dans un abattoir n'est la plupart du temps pas un choix......parce que le problème n'est pas seulement de "supprimer des postes" comme le dit Le Gall mais de se lever le matin et d'être heureux d'aller travailler. Il y a tant à faire que si les pouvoirs publics s'en donnaient la peine il y aurait du travail pour tout le monde dans une économie propre et solidaire mais sûrement moins lucrative pour les milliardaires de l'agro-alimentaire.

Eliane duhec
Le 01/12/2015 à 18:13:20

Bien sûr il faut garder l'abattoir de pont-croix... qu'est ce qu'ils veulent encore nous inventer pour supprimer des postes ? Quand aux végétariens, combien de petites bêtes ont-ils tué avec tous les pesticides asperges sur les légumes ??? et Ben BRAVO!

le gall
Le 01/12/2015 à 16:13:45

Tenez bon on va y arriver à maintenir cet abattoir!
Nous en avons tous besoin !

un anonyme
Le 01/12/2015 à 14:18:46

je viens d'apprendre que je suis devenue flexitarienne ,puisqu'a ce jour je ne mange plus de viande rouge !un peu de volaille de temps a autre, mais beaucoup de légumes bio
avec lesquels je fais d'excellents plats
Je soutien quand même l'abattoir de Pont croix si cela peut éviter a ces pauvres bêtes d'êtres trimballées sur des kilomètres! ce n'est pas plus mal!RM

renée
Le 30/11/2015 à 19:03:59

Bonjour,
J'aurais plutôt dit "fermons les abattoirs".
Manger de la viande nuit à l'environnement. C'est la conclusion à laquelle parvient la FAO. "L'élevage est un des premiers responsables des problèmes de l'environnement.(Henning Steinfeld)
L'activité est responsable de 65% des émissions d'hémioxyde d'azote, un gaz au potentiel de réchauffement global 296 fois plus élevé que celui du C02."
Je comprends bien la position des éleveurs, il s'agit de leur survie mais il n'est pas possible de soutenir une activité simplement parce qu'elle procure des emplois.
Il serait juste que les coûts économiques d'une reconversion soient supportés par tous les citoyens et les politiques.
Malheureusement ce sujet ne sera pas évoqué à la COP 21 donc vous n'avez pas de souci à vous faire.
Documentaire à voir pour comprendre.
http://news360x.fr/cowspiracy-le-secret-du-developpement-durable/  


Eliane duhec
Le 30/11/2015 à 17:51:54

Bonjour à tous,

En tant que végétarienne dans le souci de ne pas tuer d'animaux, je ne signerai pas cette pétition.

J'ai lu les points de vue d'autres végétariens qui souhaitent signer, car cet abattoir est apparemment "moins pire" et de proximité. Avec la fermeture de cet abattoir, le risque serait donc que les animaux souffrent davantage et en allant plus loin. Soit.
Mais dans le film documentaire "L'animal est une personne" passé la semaine dernière sur France 3, une éleveuse témoigne : elle emmène elle-même ses animaux dans l'abattoir du coin pour limiter les souffrances. Et elle précise que si il devait fermer, elle arrêterait de faire de l'élevage.

Dans ma conception, ce témoignage me confirme que je préfère ne pas signer cette pétition : les animaux auront certainement à y gagner.

Caroline
Le 30/11/2015 à 12:58:55

La concentration des abattoirs est responsable de la dégradation de la qualité de la viande,et source d'accroissement de l'émission de gaz à effet de serre. Du fait du stress des animaux en longs transports et des conditions mécanisées industrielles de leur découpe, le tout favorisé par le gigantisme de ces établissements, on a: carcasses en ressuage trop dense au mètre linéaire sur les chaînes, refroidissement des carcasse trop rapide etc...Tout ce qu'il ne faut pas faire! Ces défauts sont impossibles dans un petit abattoir où la proximité oblige au respect des animaux. La Bretagne fait totalement fausse route : plutôt que de faire la course à la productivité, elle ferait bien mieux de s'engager dans la valorisation de ses produits par des label de qualité exigeant des pratiques d'abattage qualitatives et respectueuses des animaux.!

un anonyme
Le 30/11/2015 à 01:00:48

Bonjour, mon ami est éleveur/transformateur de porc bio et utilisateur de abattoir de pont-croix, ses animaux sont élevés avec respect, sur paille et non sur des caillebotis, les dents ne sont donc pas épointées, les queues ne sont pas coupées, et ils disposent de 7 mois pour grandir en mangeant un mélange céréalier sans maïs et sans soja.Il produit donc de la viande de qualité(et pas trop cher encore pour le travail qu'il y a derrière) tout en respectant l'environnement.
Abattoir de Pont-Croix refuse l’abatage halal et dispose d'un agrément bio qui intègre le bien être animal; aussi il a été remis à neuf récemment. Le déficit dont il est question(-100000) se résorbe progressivement et il est prévu qu'il atteigne -75000 d'ici l'année prochaine.Certains supermarchés locaux ont déjà fait un effort en amenant quelques bêtes à Pont-croix au lieu d'utiliser Bigard, socopa et autres filières anti-conso-locale.
La fermeture de abattoir va entrainer la perte d'emploi de 4 personnes; un stress animal (et humain!!) lié au transport; un bilan carbone élevé(ça fait moyen à l'heure de la cop21); un surcoût de production qui va forcement se répercuter sur le consommateur; qui lui a son tour va peut être du-coup se rabattre sur du plastique gonflé au maïs que certains appelle viande; vu qu'il n'y aura plus de petits producteurs locaux à rester car il n'y aura plus d'outils dans le cap-sizun.
Le maintien de abattoir reste donc le meilleur moyen de maintenir/développer des filières locales et de ainsi privilégier la viande locale et de qualité.Ce qui veut dire aussi garder les jeunes dans le cap sizun car il faut le dire; si on continue comme ça le cap-sizun va se transformer en village vacances/maison de retraite géante qui va manger que des produits importés des USA! (non tafta!)
Le maintien des abattoirs requière donc une vraie volonté politique sans de vrai politiciens qui sont la pour eux et non pas pour la populace.
Ps aux végétariens: laissez nous manger de la viande si on en a l'envie; cessez d'imposer vos choix aux autres! moi je veux juste manger peu de viande mais de la bonne en sachant que l'animal a été respecté et ça passe par la proximité des abattoirs! et puis les végétaux sont vivants aussi dans ce cas c'est pas pour rien qu'on passe du mozart dans les vignes!
Une jeune capiste

Moan Aurélie
Le 27/11/2015 à 15:28:50

Arrêtez la barbaque ;) !

François de Reilhan
Le 26/11/2015 à 18:46:01

je signe parce que l'abattoir de Pont Croix fait partie de la liste établie par l'OABA et donc de ceux qui refusent l'abattage halal et pratiquent systématiquement l'étourdissement avant de saigner les animaux.Il fait partie aussi de ces petits abattoirs où les cadences ne sont pas infernales d'où moins de maltraitance des animaux et des hommes. Les agriculteurs peuvent amener eux mêmes leurs animaux. L'Etat veut fermer ces petits abattoirs là pour privilégier ceux où ni les animaux ni les hommes qui y travaillent ne sont respectés. C'est un scandale absolu.

Bonbon
Le 26/11/2015 à 18:00:57

Les circuits courts ont été définis par le Plan BARNIER (2007 et 2009). On peut en penser ce qu'on veut, mais la définition "officielle" est celle-ci : zéro ou un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur. La notion de distance kilométrique n'est pas prise en compte.

Les circuits courts devraient avoir toute la sympathie des consommateurs en ce sens qu'ils sont un moyen de revaloriser le travail des éleveurs (ou agriculteurs en général), en leur donnant accès à de meilleures marges. Nous avons tous en mémoire les justes revendications des éleveurs porcins étranglés par des marges insuffisantes consécutives à des prix trop bas imposés par les circuits longs.

Toutefois, la fermeture de l'abattoir de Pont-Croix n'empêchera pas les éleveurs d'opérer en "circuit court". Et s'il est repris par les producteurs eux-mêmes et rendu rentable, ce n'en sera que mieux...

L'honnêteté impose de dire que le déficit de 100 000 euros de l'abattoir de Pont-Croix représente environ 2,5 points de l'impôt local (part intercommunalité) payé par les habitants du Cap-Sizun. Ce taux est actuellement, sauf erreur, aux alentours de 11 %. Les 100 000 euros ne tombent pas du ciel, c'est une part non négligeable des impôts payés tous les ans par tous les habitants du Cap.

La question est donc de savoir si ces 100 000 euros sont bien utilisés en maintenant à bout de bras un outil déficitaire, ou s'il y a mieux à faire avec cet argent au bénéfice de l'ensemble de la population... 100 000 euros par an, ça permet sans doute de financer un projet à hauteur de deux ou trois millions - compte tenu de 50 % de subventions ou davantage et moyennant un emprunt sur 20 ou 25 ans... Mais si les 100 000 euros sont engloutis ailleurs, un tel projet est tout bonnement impossible à envisager...




TFL
Le 26/11/2015 à 17:08:25

JohnDoe29 ne m'a pas convaincu sur sa réponse sur l'abattage avec étourdissement.
On bascule sur les méfaits sur la santé de la consommation de viande issue de l'abattage rituel sans savoir vraiment ce qu'il en est pour l'abattoir de Pont-Croix.
Pour rassurer ceux qui se pose la même question, la liste officielle des abattoirs pratiquant l'abattage conventionnel (étourdissement) : http://www.oaba.fr/pdf/reglementations/Notice_liste_abattoirs_15janvier2013.pdf  

Vous y retrouverez les 3 abattoirs (Nesneven, Pont-Croix et le Faou) dont on parle...

Pour ma part, je signe pour la recherche d'une solution. J'aime quand même beaucoup l'idée de la SCOP !

Cyriaque Dupoirieux
Le 26/11/2015 à 14:57:19

j'ai une proposition à faire: arretons de manger de la viande et inventons une autre façon de nous alimenter ! comme ça plus besoin d'abatoirs!

un anonyme
Le 26/11/2015 à 14:46:58

Commentaire pour TFL qui donne la définition des circuits-courts uniquement sous l'angle du nombre d'intermédiaire. Cette définition est trop éloigné des réalités du terrain dans le cas présent. Emmener un nombre réduit d'animaux se faire abattre loin c'est trop de carburant par tête et plus de temps de travail sur les routes qui s'ajoute à un temps de travail déjà important.Ou bien payer un transporteur ce qui signifie surcoût. A l'heure de la COP 21 on peut se demander quelle est la pertinence de la définition que vous avancez (je préfère deux intermédiaires locaux qu'un seul trop éloigné). Les circuits-courts ont besoin d'impulsions politiques pour sortir de la dimension pionnière et devenir un modèle économique répandu et "normal". C'est précisément le sujet de l'abattoir de Pont Croix. Maintenant peut-être que nos élus et vous-mêmes n'êtes pas convaincus, voir contre les circuits-courts ce que je peux entendre si c'est dit clairement.

Damien Roffat
Le 26/11/2015 à 10:18:10

En réponse à TFL. Certes les circuits courts sont définis par la distribution en vente directe des produits (marché, vente à la ferme, Amap...) ou par la vente indirecte (restauration, cantines, commerçants...) et la notion de distance n'est pas considérée (malheureusement). Bien sûr les ventes se feront toujours de la même manière pour les producteurs usagers de l'abattoir de Pont-Croix, mais les conditions qui seront imposés si les élus choisissent la fermeture sont les suivantes :
- Animaux transportés au Faou = stress = toxines = baisse de la qualité de la viande
- Transport = coût supplémentaire qui sera reporté sur le prix de vente de la viande aux consommateurs
- Suppression d'emplois
- Justement si les problèmes ne datent pas d'hier, il est sûrement possible de trouver des solution, quand on veut on peut. Si on ne veut pas, alors c'est normal que ça ne change pas, alors il faudra que les élus et futurs élus à la Région l'assument face à leurs électeurs.
Le montage d'une Scop serait parfait pour la comcom, en se débarrassant d'un outil public, de ses responsabilités et en donnant plus de travail aux personnes qui prendront en charge la gestion de l'abattoir, si intéressant que soit ce nouveau métier, les éleveurs sont déjà bien occupés à fournir de la nourriture aux consommateurs locaux. Un peu facile le coup de la scop.
- Le département est-il prêt à fournir les 4 millions pour le nouvel abattoir du Faou ? Cet argent ne pourrait-il pas être dirigé vers les abattoirs en ayant besoin ? Tant pour des frais d'équipement, de mises aux normes ou encore d'études afin de trouver des axes d'amélioration pour attirer plus d'usagers ?

C'est une question de volonté. Un autre équipement public est déficitaire sur le territoire, il coûte beaucoup plus à la collectivité et mieux ne pas parler de fermeture, c'est la piscine. C'est sûr qu'on a pas besoin d'une bonne alimentation pour faire des longueurs...

Anonyme
Le 25/11/2015 à 19:22:38

http://www.petitions24.net/abattoir-courrendlin......   là aussi, on fait quoi ???? quel déni !!!

je suis végétalienne alors pas d'abattoir pour moi ; concernant Pont-croix : je me pose beaucoup de questions..... j'ai lu les arguments de tous, pour ou contre, que je comprend ; je pense que je me trompe de combat, mais dans le doute .... je ne peux pas signer

sylvie BARTRE
Le 25/11/2015 à 17:54:24

Pour répondre à un commentaire d'une personne s'inquiétant de savoir si l'étourdissement était pratiqué à Pont-croix. Pour y avoir travailler brièvement. Je peut en témoigner, la pratique de l’abatage y est fait dans les règles de l'art. Aucun abattoir ne peut commencer à abattre sans vétérinaire. Et l'abattage sans étourdissement est exclusivement réservé aux abattages rituel. Cette méthode par ailleurs controversé, il est prouvé que Escherichia coli se développe beaucoup plus lors de ces abattages. Du fait que l'on y sectionne l'oesophage, l'estomac se vide donc intégralement sur les chairs.. Au delà de la souffrance animal. Qui est d'ailleurs la préoccupation principal de cet abattoir et ses agents. Cet outils est malheureusement entouré d'une équipe administrative clairement incompétente. Et ce depuis très longtemps. La prospection de client n'existe pas. Le fait de ne pouvoir livré les clients est un vrai handicap. Je ne sais pas si la vétérinaire est toujours la même. Mais elle aura été en partie responsable de l'endettement de cet abattoir. En effet demander des modifications couteuse tout les deux moi n'aura pas aidé à remonter les comptes. Revenir sur ses propre avis, ou l'avis de ses prédécesseur, cela ne devrais pouvoir être possible. Cet outils est d'utilité publique pour beaucoup de petit agriculteur. Et ne devrais pouvoir être mis en danger par une vétérinaire en manque de reconnaissance. Car ne l'oublions pas il s'agit d'argent publique! Je pense par ailleurs que des économies plus que substantiel pourrais être faite de l'autre côté de la route. Entre le matériel jamais utilisé et qui pourrais être vendu une goudronneuse par exemple... Et les postes à économiser, ne pas remplacer les départs à la retraite. Ce séparer des gens qui volent du carburant. Bref il y aurait du ménage à faire ailleurs avant de penser à fermer un outil utile à tout le monde et pénalisé des petits paysans et mettre à la porte ceux qui triment. A bonne entendeur !

johndoe29
Le 25/11/2015 à 14:37:11

J'appelle votre attention sur les méfaits de l'élevage industriel , son caractère inhumain , la nécessité de réduire la consommation de viande . Soutenant L214 , je ne peux pas défendre les emplois à n'importe quel prix ! Je rappelle le scandale de l'abattoir d'Alès . Je doute aussi que ce métier soit bien agréable pour ceux qui le pratiquent . Je préfère qu'on engage une vraie réflexion sur notre rapport à la nature et à l'animal .

Rosine Cabon
Le 25/11/2015 à 12:06:33

Je lis : "L'abattoir de Pont-Croix est déficitaire à hauteur de 100 000 €, il manquerait 100 tonnes de viande par an pour qu'il retrouve son équilibre (chiffres communiqués par la communauté de communes Cap Sizun-Pointe du Raz). Cela ne semble pas insurmontable si tous les éleveurs du canton et des alentours s'engageaient à ne plus faire abattre leurs bêtes à l'extérieur."

Malheureusement, si les éleveurs des alentours ne viennent pas malgré que l'abattoir soit aux normes et tout, c'est qu'ils ont leurs raisons. Et ce malgré que l'abattoir de Pont-Croix soit très largement subventionné par la communauté de communes du Cap-Sizun. Et ça ne date pas d'hier, loin de là. Si la ComCom du Cap était riche, passe encore. Mais c'est exactement le contraire : elle est exsangue.

La raison impose de soutenir la proposition de la ComCom : vendre l'abattoir aux éleveurs eux-mêmes (réunis en SCOP - Société CoOpérative et Participative) pour 1 euro. Si les éleveurs peuvent rentabiliser l'affaire en faisant venir d'autres éleveurs, tout le monde sera content. Et s'ils n'y arrivent pas, c'est que c'était impossible.

Par ailleurs, l'argument des "circuits courts" ne tient pas, puisqu'il n'y aurait pas davantage d'intermédiaires si l'abattage se faisait par exemple au Faou ou à Quimper. En effet, la notion de circuit court vise le nombre d'intermédiaires (un intermédiaire au maximum), pas la distance de l'éleveur à l'abattoir... Même l'argument du "circuit de proximité" ne serait pas impacté, puisque l'abattage se ferait toujours dans le Finistère...

C'est désolant, mais la ComCom doit faire des choix et couper les branches par trop déficitaires, ce qui est le cas de l'abattoir de Pont-Croix.

TFL
Le 25/11/2015 à 11:03:31

Bonjour,
Végétarienne et écologiste depuis 35 ans, et je signe .
Ne pas se tromper de combat ! Fermer un abattoir ne fait pas baisser la consommation de chaires animales . C'est une aberration .
Il faut défendre les circuits courts ! Et lutter contre les concentrations des grands groupes (idem les 1000 vaches dont les instigateurs et les pétitionnaires ne sont pas végétariens en grande majorité).
Mais cet abattoir doit être nickel et ce sont aux omnivores de payer !
Dans l'Yonne un producteur BIO a pu conserver son propre site d'abattage après une longue bagarre et j'ai également signé .

chrisss
Le 25/11/2015 à 03:50:43

à chacun son opinion! Mais si cet abattoir ferme, ce sera un problème! tout pour les grand groupe comme bigard et compagnie.... Et derrière ces groupe tu les grande surface tout l'inverse de ce l'on recherche! Et pour info M. & Mme les végétarien, je respecte votre choix de ne pas manger de viande! Mais un légume, un arbre, de l'herbe ce sont des êtres vivant, la terre est vivante! quand on doit la labourer je peux vous dire que sa doit lui faire mal, un légume que tu arrache de la terre on sais pas ce qui peut ressentir vu qu'il ne s'exprime pas! Et pis bon quand même si tu veux des bonne defense pour se proteger des maladies il faut des globules! on est omnivore comme le porc et l'ours mais après sa ne veut pas dire que j’approuve les horreur qui ont été commi sur certain abbatoirs mais bon j'ai vu quelqu'un parler d'Ales, je connais l'abbatoir d'ales j'y portais des agneaux et pour moi c'est une des grand groupe pour fermer ces petit abbatoir, ce sont eux les vrai monstre, LES CAPITALISTES

l\'Armailli
Le 24/11/2015 à 21:21:24

Si vous nous certifiez que l'abattage est fait avec étourdissement de l'animal je signerai peut-être car je suis tout à fait favorable aux circuits courts. Mais sans savoir si l'abattage est halal ou non, je ne signe pas.

un anonyme
Le 24/11/2015 à 18:31:30



Brigitte,

Je ne lis pas ici de commentaires "gnangnan", ou alors c'est que j'en ai loupé.
CyberActeurs demande à ses abonnés, régulièrement, de signer des pétitions pour telle ou telle cause que chacun ici juge correspondre à ses convictions intimes. Donc, en connaissance de cause, on signe (je signe) ou pas.


Si je ne comprends pas la finalité de l'action je demande plus d'explications.

Si je ne veux pas signer j'explique pourquoi.

En temps que végétarienne, je ne signe pas cette pétition. Je vous renvoie au reportage sur l'abattoir d'Alès, réalisé par l'association L124.
Je vous renvoie aussi au livre Franz-Olivier Giesbert "l'animal est une personne", ou à son documentaire diffusé hier soir sur France3.

Pour répondre à une précédente signataire, l'abattage est de plus en plus rituel par souci d'économie. L'étourdissement de l'animal nécessite un poste supplémentaire, ce poste supprimé, cela fera des frais en moins.

Les vétérinaires sont formels, l'animal ayant la gorge tranchée (jugulaires et cordes vocales) mettra de nombreuses minutes douloureuses à mourir, mais il ne pourra pas geindre sans cordes vocales, n'est-ce pas?

Je crois que l'élevage raisonné est de plus en plus à remettre à l'ordre du jour et de la COP21, pour rejoindre l'avis donné par le berger.

Dernière chose: les végétariens ne sont pas des illuminés, ni des hippies, ni des bobos, ils sont bien dans leur peau et en bonne santé.

Anie F
Le 24/11/2015 à 16:41:43

Les commentaires effarouchés des végétariens commencent à me les briser menu ! Vous êtes obnubilés par vos convictions sans vous rendre compte que votre refus de signer cette pétition va à l'encontre du bien-être animal. On ne change pas une société avec des réactions affectives épidermiques mais en réfléchissant.
Ne signez pas si vous ne voulez pas, après tout personne ne vous y oblige, mais épargnez-nous vos commentaires gnangnan !
J'apprécie les commentaires du berger anonyme (qui dit la même chose que mon propre fils, lui aussi berger) et de Damien Roffat.

Brigitte Vercez
Le 24/11/2015 à 15:50:15

Annie,
C'est justement PARCE QUE nous avons REFLECHI à tout ce que cette industrie génère que nous voulons plus voir ça !
Et quand à "hurler au loup" : je préfère hurler AVEC les loups.

Bonne journée Annie

gabrielle
Le 24/11/2015 à 11:04:31

Oui Catherine, ne signons pas cette pétition !
Il manque quelque tonnes de viande pour que l'abattoir soit rentable; maintien du Service Public... Non mais alors là on marche à l'envers et ne riez contribuables, c'est avec votre argent !
Cet abattoir n'est pas rentable : FERMONS LE !
Les gens qui paient des impôts n'ont pas à renflouer les caisse de ce genre de lieu. Les mangeurs devront être les payeurs !!!

Gabrielle
Le 24/11/2015 à 10:56:02

Signer ça ?????? JAMAIS !!! Quelle horreur !!!
Je suis archi déçue, moi qui signe presque toutes les cyberactions depuis de nombreuses années, de voir ce genre de pétition sur ce site ......à quelques jours de la COP 21, bravo !!!!
Comment faire cohabiter sur le même site une pétition contre la ferme des 1000 vaches et une contre la fermeture d'un abattoir ????
J'espère de tout coeur que les habitués et adeptes des cyberactions vont réagir comme moi et que cet abattoir fermera. C'est l'ENFER les abattoirs!!

Catherine Fouquet
Le 23/11/2015 à 23:26:35

Cette pétition est un appel au maintien d'un service public important pour que le Cap Sizun garde des activités et des emplois. C'est également un outil essentiel pour les circuits-courts car pour une petite exploitation emmener ses bêtes se faire tuer loin est un vrai problème économique.Je comprends que certains défenseurs de la cause animale souhaitent voir fermer tous les abattoirs mais ce n'est pas vraiment le sujet ici.C'est pour le moment un objectif trop lointain. Dites vous que si les abattoirs de proximité ferment cela renforce l'agriculture intensive qui soumet les animaux à des conditions plus dures que la paysannerie. De plus si un abattoir est un service public c'est plus facile d'exercer une pression citoyenne et d'y voir des bonnes conditions d'abattage. Si c'est une entreprise privée qui veut faire du profit c'est plus dur. Il ne faut pas se tromper de combat

Damien Roffat
Le 23/11/2015 à 23:19:00

Pourquoi les végétariens viennent mettre un commentaire sur ce mur ??? bien sur que vous êtes contre car vous ne manger pas de viande , mais pour ceux qui en mangent , ils est préférable que les bêtes soient abbatues au plu près , si la viande est abbatue aileurs , le coût de celle-çi s'en resentiras alors NON à la fermeture de l'abbatoir !!!

delphk29
Le 23/11/2015 à 22:37:43

Si il n'y a plus d’abattoir local, les animaux serons quand même tué mais à de centaine de km! Donc les bêtes serons encore plus stressées dû au transport qui sera plus long! ce n'est pas mieux! qui dit transport déjà dit stresse donc toxine! un abattoir reste un lieux de mort, si déjà la bête est bien traité à la base dans le respect! moi je suis berger transhumant en brebis viande, moi mes brebis je les aimes, je les respectes jusqu'aux bout! Je ne supporte pas de voir des bêtes souffrir! Quand je vois qu'on montre du doigt la viande halal ou casher "ho c'est monstrueux, il égorge les brebis consciente! Mais heureusement que les brebis sont consciente aux moins elle n'est pas surprise! Parce que quand tu assomme une bête avant de la saigné comme il font, je peux vous garantir que la viande est toxique! oui toxique et de plus je vais vous faire un exemple "c'est comme nous, tu vas à l’hôpital on t’endors le chirurgien commence à t'ouvrir sans t'anesthésier tu peux être sûr que le corps va très mal réagir!" Pour finir gardon nos abattoirs local privilégié la vente direct, le bio et essayons de mettre en place le matériel adéquate dans ces petit abattoirs pour que les bêtes souffrent le moins possible! Voilà!

un anonyme
Le 23/11/2015 à 22:12:17

Peut on détester ces lieux morbides mais signer quand même pour alleger la souffrance des animaux pendant les trajets ?

Karine Clerbout
Le 23/11/2015 à 21:54:43

pour préserver l'agriculture locale et les circuits courts,il est impératif de sauvegarder les abattoirs.

Didier HAUGUEL
Le 23/11/2015 à 21:29:45

je signerai volontiers, mais seulement si j'ai l'assurance que que ce n'est pas un abattoir halal ou casher

corinne
Le 23/11/2015 à 21:13:45

si l'on consomme de la viande , c'est que l'animal est mort , non?
je suis d'accord qu'il faille que cet abattage se fasse dans le respect de l'animal et des règles qui existent en la matière mais on préfère sanctionner sur les routes plutot que de controler les abattoirs, c'est plus facile...
Déplacer les animaux pour les abattre sur d'autres pays est financièrement rentable (sinon ils ne le ferait pas)mais à quel prix pour l'animal (stress , blessures, etc) et là , pas question de savoir comment cela se passe .
Le problème soulevé est que si l'on ferme des usines en France , nous devenons captif sur le marché international pour des fournitures dont nous ne pourrons plus controler ni la qualité , ni les conditions d'obtention alors là oui , il est tant de se réveiller et de promouvoir la production sur le territoire, les circuits courts et de moderniser nos outils de production y compris les abattoirs.


alain pradel
Le 23/11/2015 à 21:04:30

Tout d'abord merci à Brigitte Vercez pour sa réponse, elle m'a devancée sur le thème du traitement aux animaux. Je respecte les végétariens, l'industrialisation des élevages a transformé le milieu de la viande et des traitements infligés aux animaux pour faire tourner la machine, être dans la course (transports, stress et tensions, effectifs trop élevés en attente dans les box). Il est possible de mieux traiter les animaux, même si la fin est la même, il s'agit de respecter leur mort et de le faire de manière inconsciente et indolore. L'abattoir de Pont-Croix respecte cela et est contrôlé régulièrement par les instances en vigueur. Il s'est d'ailleurs mis aux nouvelles normes il y 3 ans, dont la bio. N'oublions pas qu'être végétarien n'aide pas les petits producteurs de viande, de lait et de fromage adeptes de la vente directe car vous n'achetez pas leur production. Vous mangez du fromage ? Alors vous tuez des animaux à moins que votre producteur pratique la lactation continue toute l'année sans interruption, ce qui est rare. C'est compliquer de vouloir aider d'un côté et militer de l'autre, c'est sûr... Ici il s'agit de ne pas se voiler la face et d'aller de l'avant pour le territoire, dans la direction du respect des animaux qui plus est.

Membre du collectif à l\'initiative de la pétition
Le 23/11/2015 à 20:38:58

je ne signe pas, je voudrais que tous les abattoirs ferment. la viande c'est mauvais pour tout !
je suis déçue que vous mettiez une telle pétition sur votre site ....

christine
Le 23/11/2015 à 20:03:10

"Cela ne semble pas insurmontable si tous les éleveurs du canton et des alentours s'engageaient à ne plus faire abattre leurs bêtes à l'extérieur."
Cette phrase évoque un problème qui mériterait plus d'infos pour des personnes qui ne connaissent rien à cette question...
Par ailleurs je (et les personnes qui m'entourent) fais (font) aussi partie de ceux qui ont diminué, voir supprimé, la consommation de viande...
Je ne signe pas en l'état cette pétition.

Annie Chantraine Duverne
Le 23/11/2015 à 19:27:56

Avant de hurler au loup (c'est une image), mesdames et messieurs les défenseurs des animaux, prenez cinq minutes de réflexion : si l'abattoir de Pont-Croix ferme, on ne tuera pas moins d'animaux, mais ils devront faire plus de route pour aller se faire abattre (distance entre Pont-Croix et le Faou : minimum 1heure). Or, le transport les stresse beaucoup. Donc, en attendant que tout le monde devienne végétarien ou du moins que la consommation de viande baisse dans notre pays, il vaut mieux conserver de petites structures au plus près des élevages, ce qui crée des emplois, permet de consommer local et stresse moins les bêtes.
Qu'est-ce que vous croyez,moi aussi je déteste ces lieux mortifères, mais si la solution est pire que le mal, ça ne sert à rien!

Brigitte Vercez
Le 23/11/2015 à 19:07:24

'Il manquerait 100 tonnes de viande'. De VIANDE? Je n'ose imaginer dans quelles conditions les bovins ainsi désignés sont mis à mort dans un abattoir qui ne voit pas en eux des animaux mais le produit commercialisable qu'ils représentent. Cette pétition me dégoûte et il est hors de question que je la signe.

Lise
Le 23/11/2015 à 18:56:16

Je signe volontiers cette petition car en maintenant cet outil en place on evite de transporter des animaux vivants sur de grandes distances .Par contre j'espere que dans ses murs n'est pas pratiqué l'abattage rituel (halal ou casher)

Kevin
Le 23/11/2015 à 18:33:06

Je suis végétalienne et je hais tous les abattoirs. Mais il passera de l'eau sous les ponts avant que l'ensemble de la population française et même mondiale devienne vegan. Alors, j'accepte de signer cette pétition SI, et seulement si, l'abattoir en question répond aux normes maximales de "confort" pour tuer ses êtres vivants sensibles. Mais si celui-ci est à l'image du slogan de plusieurs associations de défense animale: "les abattoirs une vraie boucherie", alors oui il faut le fermer. Ce soir sur FR3, une émission à regarder par les amis des animaux et ceux qui sont carnivores:"L'animal est une personne". Après l'avoir vu peut-être que beaucoup demanderont la fermeture des abattoirs, de tous les abattoirs; renonceront au foie gras -une abomination- aux oeufs de batterie dont la France détient le record, etc, etc. Et vive les animaux vivants et le véganisme.

Mireille
Le 23/11/2015 à 18:28:00

Une honte de proposer une pétition qui appelle au meurtre du peuple animal. Comment pouvez-vous la proposer. Je signe beaucoup de vos pétitions mais celle-ci même pas en rêve. Ce monde est violent, les animaux vivent la violence au quotidien et personne ne fait de lien, du pourquoi et du comment. Sélectionnez vos pétitions car je risque fort de ne plus en signer une.

viviane Quaglia
Le 23/11/2015 à 18:20:00

ca me parait totalement logique, et en plus, je suis vegetarien de 40 ans duree

safetyconsultant
Le 23/11/2015 à 17:22:54

Oui à la conservation de l'abattoir de Pont Croix si il est utile aux paysans fermiers et si les pratiques d'abattages sont respectueuses des animaux...
Personnellement, pour les petites structures d'élevages à tailles humaines je suis favorable à un camion abattoir ambulant!

plumagil
Le 23/11/2015 à 16:47:37

Je ne signe pas.
Les abattoirs sont des lieux horribles.
Je suis végétarienne et je défends la cause animale.
Il faut revenir à un élevage raisonné et laisser tomber ces usines à viande polluantes.

Anie F
Le 23/11/2015 à 15:36:01

Plutôt qu'un cyberaction et une pétition publique, il faudrait trouver un accord auprès des producteurs de viande pour qu'ils cessent d'envoyer le bétail se faire abattre dans les pays de l'est. On ne peut pas tout avoir!

Anne BERST
Le 23/11/2015 à 14:18:44

Si vous nous certifiez que l'abattage est fait AVEC étourdissement de l'animal je signerai peut-être car je suis tout à fait favorable aux circuits courts. Mais sans savoir si l'abattage est halal ou non, je ne signe pas.

vivi
Le 23/11/2015 à 14:05:37

S'il vous plait ! Marre des ayatollah de tout bord. Le monde deviendra végétarien peut-être, mais pas sous l'action de l'intolérance. Informer, montrer les conditions de souffrance des animaux dans les abattoirs industriels mais laisser le temps aux gens de prendre conscience et dans la transition qui peut prendre quelques générations ou aller plus vite trouver des solutions dignes comme le circuit court, semble-t-il.

Né "viandard inconscient", je mange de moins en moins de viande car elle n'est pas bonne. Par principe je n'aime pas les dogmatiques de tout poil qui veulent nous imposer le paradis sur Terre (c'est de l'humour).

Alain Jégo
Le 23/11/2015 à 14:00:54

J'aurais plutôt lancé une pétition pour fermer ces lieux d'horreur!
Je croyais que Cyberacteurs soutenais des belles causes...

cri
Le 23/11/2015 à 12:52:20

Il est plus que temps de regarder le problème en face et de stopper cette course en avant !! Je ne signe pas !!

Catherine Marchika
Le 23/11/2015 à 12:22:58

je suis devenue végétarienne
mais j'ai signé pour le maintien des circuits courts qui peuvent abréger la souffrance des animaux

yannik auburtin-gallais
Le 23/11/2015 à 12:01:11

faut pas avoir honte de mettre une pétition en ligne pour tuer plus d'animaux quant l'heure est au réchauffement climatique et aux repas végétariens !
faut pas oublier qu'on parle d'animaux !
et vous êtes en train de demander de tuer plus d'animaux pour être rentable, et ce qu'il y est des personnes pour acheter ou que ça finisse à la poubelle ! c'est l'heure de l'anti gaspillage !
ALLO !!!!

minaluna
Le 23/11/2015 à 09:15:36

MAINTIEN DE L'ABATTOIR OU APPEL A FERMETURE ?
Je n'aime pas avoir des appels "cyber acteurs" que je n'ai pas signés, mais celui-ci me rappelle l'appel ci-dessous reçu de CIWF (défense de l'animal) :
"Abattoirs : l’urgence de prendre des mesures /
Les insoutenables images de l'abattoir d'Alès ne sont pas une exception. CIWF France et dix autres ONG ont co-signé une lettre au Ministre de l’Agriculture dénonçant les violations de la réglementation en France en matière d’abattage et demandant à M. Le Foll des mesures efficaces et concrètes pour y mettre un terme d'ici la fin de l'année. En cas de réponse insatisfaisante, une plainte formelle sera déposée auprès de la Commission européenne."
Serait-il possible d'être rassuré vis à vis des violations incriminées avant de se déterminer.
MAINTIEN DE L'ABATTOIR OU APPEL A FERMETURE ?

Rodolphe ANDRE
Le 21/11/2015 à 17:56:25

je suis végétarienne

Frédérique MIEU-VINTOURA
Le 21/11/2015 à 17:54:06

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !