actualité écologie

victoire pour Gabriel Dufils

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

La Terre vue depuis l’espace

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : APPEL à Mr GAUDIN « de l'eau pour nos maraîchers »

Mise en ligne du 06/02/2016 au 18/03/2016

En 2011 j'ai repris la partie exploitation agricole en maraichage biologique sur la ferme pédagogique du collet des comtes (Marseille), en cogestion avec une autre personne, en charge elle de l'animation et des animaux. C'était une exigence de la Ville que d'avoir 2 personnes.
Ma collègue n'a eu de cesse de me harceler voulant récupérer ma parcelle, alors que par la DSP (Délégation de Service Public) nous sommes indissociables, puisque la défaillance d'une des 2 personnes annule le contrat, or elle ne veut rien entendre et me poursuit en justice pour expulsion. Après 2 jugements perdus elle persiste en déposant un 3ème recours.
Le compteur agricole m'a été attribué en 2011, mais l'abonnement m'a été retiré et transféré à ma voisine par une technicienne des services Espaces verts en toute illégalité, sans même m'en informer. Cette voisine m'a coupé l'eau.
Cette regrettable erreur d'appréciation incombe à la Ville, qui est responsable du scandale que je vis actuellement par le choix de ce contrat complètement déséquilibré, qui d'ailleurs n'existe plus pour les nouvelles DSP.

Bilan de la pétition :

2981 participants

Présentation de la pétition :

Voici une pétition pour le maintien d'une agricultrice en maraîchage biologique de la ferme pédagogique du collet des comtes, Marseille 12ème. Nous cultivons sur 4000 m² (soit 1/7ème de la surface de la ferme) certifiée bio depuis 2011. Avec de l'eau c'est viable !!!!!!
Si aujourd'hui nous lançons cette pétition c'est qu'il y a urgence sur la situation dramatique que nous subissons depuis 3 mois. Il nous reste un mois pour retrouver notre droit à l'eau afin de lancer nos cultures de printemps et d'été.
Après maintes sollicitations d'élus, nombreux courriers, et enfin une entrevue obtenue de haute lutte avec Mme Cordier, nous attendons toujours une réponse, notre patience est à bout.
Il serait si simple à la Mairie de donner l'autorisation à la SEMM (Société des Eaux de Marseille Métropole) de réinstaller le compteur.
Nous avons à cœur de pouvoir continuer à vivre de notre métier, mais cela n'est-il pas trop demandé à une municipalité qui n'est plus à 2 chômeurs près.
Armelle et Franck, maraîchers.

Les Calloils. La ferme pédagogique manifeste pour de l'eau
http://www.cyberacteurs.org/pdf/article-28-11-2015_100.pdf  

Présentation de l'activité
http://www.cyberacteurs.org/pdf/article-presentati_53.pdf  

Texte de la pétition :


La Ville de Marseille est responsable d'une triste pagnolade au détriment d'une agricultrice en maraîchage biologique, en se rendant complice du retrait de son compteur agricole, sans aucune raison et sans même l'avertir, en la privant ainsi de l'accès à l'eau.
Il est inacceptable, qu'Armelle et Franck soient victimes d'une telle malveillance qui entraînerait la perte de leur travail, alors qu'ils ne demandent qu'à pouvoir vivre dignement de la vente de leurs légumes, comme ils le font déjà depuis 5 ans, et à continuer de cultiver avec passion ce terrain municipal.
Nous demandons à Mr GAUDIN, sénateur-maire de Marseille, ou Mme CORDIER son adjointe aux Espaces Naturels, Parcs et Jardins de réparer cette injustice en accordant la repose d'un compteur agricole pour l'exploitation d'Armelle Debroize.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

51 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Le droit à l'eau a été déclaré imprescriptible. A quoi pense nos élus ?

daniele auscaler
Le 05/04/2016 à 11:39:24

c'est quand qu'on fait une mainif pour la ferme du collet des contes?

dalos
Le 14/03/2016 à 19:18:48

Méthode ignominieuse de vouloir l'emporter dans un conflit que de couper l'eau.
Il existe la justice pour cela.
Incidemment à l'occasion d'un autre dossier, la Mairie de secteur nous a fait part être très remontée pour une difficulté à récupérer, l'usage d'une toute petite partie pour un usage d'intérêt général.
Faut-il y voir un motif à l'immobilisme de la mairie, immobilisme bien surprenant si il ne s'agissait que de rétablir l'eau pour une aussi noble cause.
En souhaitant que notre commentaire puisse contribuer à établir un dialogue et un compromis constructif avec la Mairie de Secteur dont la Députée et Maire est très proche du Maire.

CAN L2
Le 06/03/2016 à 10:13:26

Tenez bon ! C'est honteux de tels agissements de la part de la mairie et de votre voisine.
L'eau est un bien commun !!

Sylve
Le 06/03/2016 à 07:00:45

a suivre !!!!!un chomeur de plus ou un réglement à l'amiable des 2 parties!!

MP
Le 22/02/2016 à 11:43:02

bon courage de tout coeur avec vous, honte à notre administration et nos élus qui ne pensent qu'à leurs intérets.

francois
Le 20/02/2016 à 09:44:38

J'ajouterai que le droit à l'eau est un droit de l'homme et qu'il est inaliénable. Si de plus il y a déjà d'autres jugements précédents qui obligent au respect de ce droit pourquoi la Municipalité de Marseille, qui se dit souvent par ailleurs exemplaire, ne fait-elle pas plus vite pour rétablir l'eau à ces "paysans BIO"? (avec tout le respect que je mets derrière ce mot de PAYSANS.
N'y aurait-il pas des arrières pensées immobilières derrière cette affaire???
Alain

ALAIN LE DOUCE
Le 17/02/2016 à 15:54:07

pour l'instant, je découvre.....

un anonyme
Le 14/02/2016 à 21:36:45

Monsieur le Maire,
Sortez de votre maison de retraite, et remettez l'eau à des gens qui ne demandent qu'à travailler.
Chiche que vous allez les voir ?

un anonyme
Le 12/02/2016 à 11:07:35

Cela fait plusieurs années que cette situation dure. La ville de Marseille s'est mise ( je pense involontairement ) dans une situation juridiquement bancale et humainement inacceptable. Vice-président à l'urbanisme et à l'agriculture de 2008 à 2014 , j'ai essayé plusieurs fois de dénouer cette situation en faisant intervenir MPM et la SEM . À chaque fois nous sommes revenu au point de départ : le choix d'un mode délégation par la ville de Marseille qui a mis 2 agriculteurs dans une situation d'inégalité , de dépendance de l'un au bon vouloir de l'autre. La ville doit dénouer le nœud qu'elle a créé , même si c'est de bonne foi. À l'heure où il convient de reconquérir les terres arables en ville , c'est une exigence. Patrick Magro.

Patrick Magro
Le 11/02/2016 à 23:09:05

Oups !! voulais dire ( restons vigilants ,les crétins sont ….

Bises à Armelle et Frank .

Armand
Le 11/02/2016 à 11:36:04

Mais les 99%, eux, sont à 2 chomeurs près.

Gisele MARTINE
Le 10/02/2016 à 22:51:51

C'est bien la peine qu'a l'ADEAR 13 nos animatrices et animateurs depuis plus de 15 ans se mobilisent manches retroussées à orienter,former,installer des porteurs de projets de tous bords …et qu'une simple technicienne dispose à elle seule le droit de vie ou de mort d'une ferme paysanne à Marseille !!!
Restons nombreux ,les crétins sont tellement nombreux!!
Allez Zou Monsieur le Maire faites ouvrir le robinet et on passe à autre chose ….il y a tant à faire ….

Armand
Le 10/02/2016 à 21:45:16

Pourquoi ne pas demander l'intervention d'un mé
diateur de la République,ce qui ne coûte rien et qui est le "bras droit" du Préfet,qui avalise la
"convention" une fois que les parties ont trouvé
un accord.Dans le cas où l'une des parties ne serait pas en accord avec l'avis du médiateur,il
reste à s'en remettre au TA,qui ne manquera pas
de reprendre l'avis du Préfet(et l'avis de l'ad
ministration de l'Etat consultée) avec toute la
rigueur d'application de la loi dont il dispose. Etant entendu qu'un appel est toujours possible,
qui ne manquera pas d'indisposer les juges,au de
meurant...Dans l'urgence,et l'espoir de voir la
"partie adverse" s'incliner,tenter une action
auprès du Tribunal des Référés,mais avec l'assis
tance indispensable d'un avocat:pour savoir si
la loi est respectée et à quelles conditions...

STOPPEUR
Le 10/02/2016 à 18:53:32

il serait souhaitable de rendre l' agriculture biologique obligatoire dans le monde entier .

un anonyme
Le 10/02/2016 à 14:37:54

Des maraîchers sérieux travailleurs méritants appréciés de tous,arrêtés à cause des actions malfaisantes d'une voisine jalouse et méchante, qui récidive depuis des années afin de les décourager, c'est honteux, malhonnête et surtout sans fondement. Chacun a droit de travailler, nous sommes en démocratie surtout lorsque des règles sont établies au départ.
J'espère vivement que l'eau coulera à flot prochainement, nos élus n'auraient ils pas de cœur ?

John
Le 10/02/2016 à 12:32:06

Ha Marseille !... ses magouilles éternelles.
Ha ma Bonne Dame, même l'eau est accaparée par des malhonnêtes. L'eau n'est même pas le patrimoine de l'humanité mais celui de notre seule et irremplaçable Terre. Ceux qui la cultivent avec un vrai respect (sans merdicides) doivent pouvoir y recourir sans le moindre frein, de plein-droit.
Marseille ou ailleurs, ici bas tout est question de passe-droit et de racailles multi-niveaux.

RASLEBOL
Le 10/02/2016 à 12:15:24

Ce cas confirme s'il en était besoin comment une administration, de surcroît une mairie, peut être la cause d'une faillite d'entreprise citoyenne, en ne faisant pas (vite)respecter une fois pour toutes les règles établies au départ entre les deux parties. Car il faut faire vite, les cultures maraîchères sans eau...

MfC
Le 10/02/2016 à 11:48:45

Rendez nous nos maraîchers!!!
C'est une honte d'empêcher des gens qui veulent travailler.
Donnez leurs de l'eau...


un anonyme
Le 10/02/2016 à 09:09:53

L'eau est un bien public ce qui signifie que tout le monde y a droit. Couper l'eau à quelqu'un c'est lui prendre la vie. C'est donc un CRIME. M. Gaudin et la personne qui ne veut pas partager l'eau devraient être jugés comme des criminels.

Hélène REDON
Le 10/02/2016 à 09:02:16

il serait souhaitable de généraliser l'agriculture biologique

Noëlle FILLIATRE
Le 10/02/2016 à 08:16:30

Ma petite fille a la chance de débuter sa vie en mangeant de bons aliments sains, sans toutes ces cochonneries qui sont pléthores maintenant dans l'alimentation. Je veux qu'elle continue à manger le plus sainement possible. Je suis de tout cœur avec vous. Je demande aux élus concernés d'etre réactifs et de remettre l'eau immédiatement. Nous sommes en France que diable!

cécile
Le 10/02/2016 à 06:28:50

Bonjour . je vous suis car pour moi si on coupe une arrivée d'eau , on interdit que la vie puisse se reproduire , et on va à l'encontre de toute evolution ...

jean marin
Le 10/02/2016 à 00:30:44

L'eau c'est la vie et le maraîchage bio notre meilleure chance de vivre en bonne santé. Que la ville de Marseille s'honore pour une fois en agissant rapidement pour la justice et l'intérêt collectif.

Yves FALCK
Le 09/02/2016 à 23:52:28

De tout coeur avec vous

m&c
Le 09/02/2016 à 23:05:56

Reconnaissons et soutenons Armelle et Franck qui mettent toute leur énergie à cultiver des légumes qui soignent et sauvent notre terre

Mirella632
Le 09/02/2016 à 21:11:35

A Marseille, il n'y a pas que les écoles qui vont à "cloche pied"!!!

colibris
Le 09/02/2016 à 18:00:24

On vous soutient, il faut que justice soit faite. nous soutenons l'agriculture bio.

Martine Aguirre
Le 09/02/2016 à 17:20:15

Mr Gaudin que faites-vous ?

Alain Grunenwald
Le 09/02/2016 à 17:16:11

l'administration des services marseillais toujours du coté des verreux et des petits truandages pourris...
ce n'est donc pas une légende!

on vous soutien , tenez bon !

chris
Le 09/02/2016 à 17:01:03

Marseille ce trouve ou ???? ces pas au Maghrébe ???

nelly60
Le 09/02/2016 à 16:28:33

Gaudin occupe toi de ça, ou je ne vote plus pour toi : 40 ans de fdélité...

MERMOUX
Le 09/02/2016 à 16:25:28

Connaissant bien les tristes sires qui tiennent Marseille et sa métropole, plus rien ne m'étonne; je pourrais fournir tant d'exemples de faits similaires qu'un livre n'y suffirait pas. Je n'en dis pas davantage pour éviter des poursuites pour outrages. J'espère que cette injustice sera réparée immédiatement. Une action locale serait bienvenue. Mais entre clientélisme, népotisme, intérêts privés et confusion entre intérêts privés et publics, il y a du grain à moudre.

Mireille
Le 09/02/2016 à 14:33:12

Quand la justice exprime à 2 reprises un verdict, il faudrait peut-être arrêter là la stupidité.
Alors, oui, Monsieur Gaudin, intervenez pour faire respecter le contrat en bonne et dûe forme.
C'est LA justice.

MARTINE MICHEL
Le 09/02/2016 à 12:24:56

C'est lamentable de voir les gens se battre pour des choses qu'ils laisseront à leur mort.
Nous devrions être + que solidaires dans ce monde actuel

FAVRE G
Le 09/02/2016 à 12:04:12

La situation doit être régler au plus vite, il en va de la survie de cette exploitation agricole et des personnes qui en vivent.
Merci d'y apporter la plus grande attention en y apportant la solution appropriée.

Dominique Barette
Le 09/02/2016 à 11:41:12

Courage Armelle ne lâche rien , tu as trop donné pour ce rêve de terre et d'agriculture ...elle te sera rendue ta terre ,je suis de tout coeur avec toi ....
delphine (ta formatrice de valabre )

delphine garraud
Le 08/02/2016 à 20:44:54

Mr Gaudin. Régler au plus vite cette situation scandaleuse!! Tuer les «petits» producteurs c'est tuer notre patrimoine, nos valeurs, notre France...
Une Amapienne...

Kiki
Le 08/02/2016 à 20:30:36

J'apprécie beaucoup Armelle, Franck et la qualité de leur travail.C'est une aberration cette coupure d'eau! Vous y perdez beaucoup mais nous aussi.
Courage, nous sommes avec vous, ne lâchez pas! Soutenons l'agriculture biologique à chaque fois que c'est possible.
Sylvie Zygel

Sylvie Zygel
Le 08/02/2016 à 20:04:35

Au delà de la loi qui interdit de couper l'eau pour tous.

Il est indispensable de préserver la présence d'agriculteurs de maraîchers dans notre région.

L'eau bien précieux pour tous ;

Allez Monsieur le Maire , sauvez de la faillite ces belles personnes.

un anonyme
Le 08/02/2016 à 18:36:54

Bonsoir Armel et Franck. Je vous souhaite beaucoup de courage. Nous avons hâte de poursuivre notre partenariat et de vous savoir enfin serein. Vous êtes incontournable et unique. Nous demandons tout simplement de manger sain et bio. Bien à vous.

un anonyme
Le 08/02/2016 à 18:24:50

Il est honteux de vivre une telle situation
et qui perdure ! Quel courage! un exemple de valeur.
Bon courage à vous

Patrick
Le 08/02/2016 à 17:46:05

Il faut maintenir et aider ces 2 maraichers bien sûr et il faut également songer à en installer de nouveaux !
Il sera bientôt vital d'avoir des terrains agricoles en ville et des maraichers qui pourront approvisionner les habitants.
Il faut avoir une vision politique réaliste et à long terme.

maryse gerbal
Le 08/02/2016 à 17:24:42

Franck et Armelle méritent vraiment notre soutien !

René Brenguier
Le 08/02/2016 à 16:55:48

C'est honteux de laisser armelle et franck sans eaux, on se croirais dans le film manon des source de marcel pagnol, bon courage a tout les 2 vous allez y arriver. valérie

VALERIE
Le 08/02/2016 à 16:47:39

Couper l'eau à nos maraîchers est un crime de plus contre l'agriculture; paysan, c'est la profession qui a le record de suicides !

Bruno Guiraud
Le 08/02/2016 à 14:30:35

Faut garder et protéger l'agriculture locale !

Loucas
Le 08/02/2016 à 14:23:42

Rares vont être les agriculteurs dans les années à venir...
Il est déjà très difficile de s'installer..
Ça l'est autant de perdurer..

Quand est ce que les gens vont comprendre que sans les agriculteurs, la seule bouffe saine ne sera plus possible !!!

Armelle, je suis de tout coeur avec toi et ton équipe !

Ne baissez pas les bras !

Continuez d'être courageux et bravo pour tout ce que vous faites ! Merci pour nous !

Anne so
Le 08/02/2016 à 13:41:15

De l'eau pour un beau projet!Ca ne devrait pas être compliqué au XXIeme siècle!

Quentin
Le 08/02/2016 à 13:19:34

Courage,
Bises
Didier

Didier
Le 08/02/2016 à 11:58:47

Il est normal que l'on donne les moyens nécessaires pour qu'ils puissent réaliser leur culture et travailler, de mettre ces agriculteurs dans cette situation et désastreux, pour eux pour nous, pour la culture biologique du printemps et avenir

Lou
Le 08/02/2016 à 11:14:07

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !