image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Sauvons Kishantos une ferme biologique modèle en Hongrie

Mise en ligne du 11/12/2014 au 07/12/2015

Depuis vingt ans, en Hongrie, Kishantos est un modèle de ferme biologique rentable doublée d’un centre de formation florissant sur l’agriculture durable. Mais il y a deux ans, l’État a dépecé ces terres et les a vendues à des exploitants utilisant engrais et pesticides. Un gâchis épouvantable qu’essaient d’empêcher associations et membres de Kishantos.

Bilan de la cyberaction :

5202 participants

Présentation de la cyberaction :

…/...
« Kishantos a le soutien de 150 organisations et de 8 000 personnes », dit Katalin Rodics, directrice régionale des campagnes Greenpeace. Une douzaine de procès sont en cours et, en novembre 2013, dans l’attente d’une décision de justice, Eva Acs a refusé de rendre les terres, d’autant que le gouvernement hongrois ne veut verser aucune compensation, ni dommages et intérêts.…/...
« La Hongrie a, depuis deux ans, la meilleure stratégie de développement rural au monde, rédigée par József Angyan devenu secrétaire d’État à l’agriculture durable. Le texte, approuvé par le gouvernement, figure toujours sur le site du ministère de l’agriculture », explique Balazs Tömöri. « Simplement, l’État fait tout le contraire. »
József Angyan a donc démissionné fin 2012 pour protester contre les appels d’offres « truqués » et les politiques favorisant l’agro-industrie, les PME et l’État. Il a quitté le parti Fidesz pour devenir député indépendant, et il publie et met régulièrement à jour un rapport fleuve qui atteint aujourd’hui 2000 pages, dénonçant les pratiques de l’administration d’État de l’agriculture hongroise.

Voir le reportage de Reporterre
http://www.reporterre.net/spip.php?article6657  

et le site hongrois
http://lmv.hu/Save_Kishantos  
Nous vous proposons d'écrire au Premier Ministre Viktor Orban et au Ministre du Développement Rural

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre,

Je suis profondément préoccupé par le destin de la ferme biologique et du centre de formation de Kishantos. Le centre de développement rural de Kishantos a été un symbole de durabilité environnementale, économique et sociale et de démocratie.
Or la décision des fonds hongrois des terres (NFA) détruirait toute la terre de sa ferme organique de démonstration (452 hectares). Ceci mettrait un terme à un modèle internationalement respecté

C'est pourquoi je vous demande d'annuler la décision mentionnée ci-dessus de NFA et de garantir que le centre de développement rural de Kishantos continuera son travail exceptionnel pendant les années à venir.

Bien à vous.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

13 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Sauvons la planète tant qu'il est encore possible de le faire et protégeons les gens qui font tourner cette ferme exemplaire ...

jacky
Le 17/02/2015 à 11:37:37

Ca mérite une aide !

Piergil
Le 27/12/2014 à 22:45:43

La mafia "Mosanto" achète tous les hommes politiques !...

Gallenpiwy
Le 22/12/2014 à 09:55:06

Il faut les aider. D'accord aussi avec Sylvie, et ainsi que l'anonyme qui dit "raz le bol" de l'humain débile

Céline
Le 15/12/2014 à 10:36:02

RAS-LE-BOL....Vive l'Europe!!!je ne mange plus de saumon.

marie-joëlle
Le 13/12/2014 à 19:46:53

Cette politique semble s'inscrire dans la droite ligne de la politique agricole €uropéenne qui malgré ses protestations de bonnes intentions et après avoir consciencieusement saccagé avec constance le modèle d'agriculture familiale au profit d'un modèle de production intensive dans de grandes exploitations, ruine - pour mieux dérouler le tapis rouge aux lobbies agro-alimentaires - avec constance tout effort visant à des modèles alternatifs - notamment agricoles - de production.
L'absurdité des sanctions contre la Russie et la ruine des producteurs €uropéens qu'elle entraîne ne semble pas guère gêner nos €urocrates, biem plus soucieux de cirer les pompes de leur maître transatlantique que de l'avenir des habitants de ce continent.

un anonyme
Le 12/12/2014 à 22:35:37

Connaissant bien la Hongrie je trouve scandaleux le comportement du premier ministre Victor Orban Je vous informe aussi que les fondations hongroises pour la nature qui ont acquis des centaines d hectares d espaces naturels remarquables avec des aides financières d ONG Européennes amies sont elles menacées d expropriation par le gouvernement hongrois. C est une honte au sein de l Europe. Ne peut on menacer de réduire les fonds de l UE à la Hongrie seul moyen de faire pression sur Orban ? Merci pour votre soutien nombreux. Daniel Beguin

un anonyme
Le 12/12/2014 à 21:42:10

Là bas comme ici, une agriculture saine éthiquement et biologiquement

un anonyme
Le 12/12/2014 à 13:21:20

Oui, comme dit Sylvie : "marre d'être un humain" !!!
Avoir de plus en plus de connaissance et de technologie et ravager la branche qui le porte.
Plus débile, on ne trouverait même pas dans le règne animal....

un anonyme
Le 12/12/2014 à 00:20:15

Il n'y a donc pas qu'en France où ceux qui font le bien sont considérés comme des parias et les mafieux, les voleurs, les menteurs sont ou ont été à la tête du pays et encouragent ce type de comportements. Ben, c'est pas très beau tout ça. Mettre des pesticides près d'une ferme bio c'est vouloir sa mort. C'est tout simplement honteux.
Le bio c'est comme la faune sauvage, on tue, on s'embarrasse pas de ce qui gêne. On cherche pas à comprendre, ça génère pas assez de rentabilitéMarre d'être un humain.

Sylvie Brandt
Le 11/12/2014 à 18:53:23

Là la Hongrie, de l'autre côté de la frontière la Serbie qui brade les terres les plus fertiles (Vojvodine, Banat) au Qatar et autres... Des pays qui creusent leur propre tombe, car ce faisant, ils perdent leur souveraineté alimentaire.Désastreux!

jzl
Le 11/12/2014 à 17:21:45

Ecoeurant ! européen cet état ?,plutot aparatchiks corrompus
comme au bon vieux temps du rideau de fer...ça ne se guérit pas si vite (25 ans quand même ! )

fpm
Le 11/12/2014 à 16:06:51

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !