image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : L'industrie du sucre ne doit pas dire aux élèves ce qu'il faut manger

Mise en ligne du 01/02/2014 au 21/03/2015

Incroyable mais vrai : le ministère de l'Education nationale a confié à l'industrie du sucre le soin d'éduquer nos enfants à la nutrition ! La mobilisation de tous est nécessaire pour faire reculer le ministre.

Bilan de la cyberaction :

6572 participants

Présentation de la cyberaction :

C'est ce qu'annonce le site lanutrition.fr
Que diriez-vous si le gouvernement demandait au laboratoire Servier, le fabricant du Mediator, d’informer la population sur les moyens de traiter le surpoids et le diabète ?
S’il confiait à Monsanto une campagne d’information sur les OGM ?
C’est pourtant l’exploit qu’a réalisé le ministre de l’Education nationale le 29 octobre 2013, en permettant au CEDUS, organisme de propagande de l’industrie du sucre, de délivrer pendant 5 ans aux enseignants, aux élèves et à leurs familles une « information sur la nutrition et la santé ».
En d’autres termes, il a confié au renard la gestion du poulailler.
L’accord prévoit en effet que le CEDUS « élabore et diffuse des supports d’information, la réalisation d’actions d’information, l’organisation de conférences et de visites d’entreprises, l’accueil de jeunes et d’enseignants dans le cadre de manifestations publiques. »
Consulter l'accord entre le ministère et l'organisme de propagande de l'industrie du sucre
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Partenariat_professionnel/29/9/accordCEDUS_291299.pdf  

Pour se faire une petite idée de la haute qualité de l’information que le CEDUS va faire entrer dans nos chères têtes blondes avec la bénédiction du ministère, rendez-vous sur les sites lesucre.com et sucre-info.com, qui seront les fers de lance de l’opération. Préparez-vous à un grand numéro de propagande sucrière sur le sucre et le diabète ou le sucre et le poids

Nous vous invitons à dénoncer cet accord et à demander au ministre (avec copie à votre député) d'y mettre fin.
Ne laissons pas les lobbies décider de l'avenir de nos enfants.
Alain Uguen, Hélène Danel
Association Cyber @cteurs

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre,
Nous ne sommes pas le premier avril, mais je ne veux pas croire que vous auriez confié à l'industrie du sucre l'éducation de nos enfants à la nutrition.
Comptant sur un démenti rapide,
Je vous prie de croire en ma détermination sur ce sujet essentiel en terme de santé publique.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

62 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Madame,
Dans un mail-pétition, vous m’interpellez au sujet de l’accord-cadre de coopération entre le ministère de l’Education Nationale et le Centre d’Etudes et de Documentation du Sucre (CEDUS).
Le Ministère de l’Education Nationale signe régulièrement des accords, qui permettent aux jeunes de découvrir le monde du travail et aux entreprises de partager leur savoir-faire dans le but de faciliter l’insertion des élèves dans le monde professionnel. Il faut savoir que l’accord avec le CEDUS ne concerne pas les écoles maternelles ou primaires. Il intervient dans les collèges et dans les lycées –essentiellement les lycées hôteliers – dans le cadre de l’orientation des élèves et de la sensibilisation aux métiers de bouche.
Des initiatives telles que la création de la Mention complémentaire cuisinier en dessert de restaurant (MCCDR) en 1997 et l'organisation du Championnat de France du dessert au sein des Lycées hôteliers –depuis 38 ans) sous-tendent ce partenariat dont l’objectif est de donner un cadre de nature à permettre une meilleure connaissance du sucre dans toutes ses dimensions, lequel entre dans la constitution de très nombreux produits utilisés dans les formations de l’hôtellerie-restauration. La prise en compte des considérations liées à la santé et à une saine alimentation est, en outre, au cœur de l’information qui ne saurait se traduire par la promotion du sucre. Les conséquences sur la santé d’une alimentation déséquilibrée telles que les problèmes de surpoids, l’obésité, ou encore les maladies cardio-vasculaires feront l’objet d’une sensibilisation particulière.
Le partenariat engagé par la signature de la convention-cadre en décembre 2013 se développe sur plusieurs aspects : information et mise à disposition de documents, aide à l’orientation dans la découverte des formations et des métiers, éducation nutritionnelle, développement et valorisation des pratiques culinaires – notamment au travers du Championnat de France du Dessert – développement des relations avec les entreprises, accompagnement vers l’emploi avec une aide à l’insertion professionnelle en favorisant les échanges avec les employeurs français et internationaux, formations dispensées aux personnels de l’Education Nationale et mise à disposition des sites internet du CEDUS avec des espaces réservés aux enseignants en pâtisserie. Je ne doute pas que ces enseignements soient de bonne qualité, pour un enseignement plus complet à destination de nos élèves.
Je vous prie de recevoir, Madame, mes salutations les meilleures.

Députée - Haute-Vienne

Catherine BEAUBATIE
Le 31/07/2014 à 10:26:06

Madame, Monsieur,

Vous m’interpellez au sujet de l’accord-cadre de coopération entre le ministère de l’Education Nationale et le Centre d’Etudes et de Documentation du Sucre (CEDUS).

Le Ministère de l’Education Nationale signe régulièrement des accords, qui permettent aux jeunes de découvrir le monde du travail et aux entreprises de partager leur savoir-faire dans le but de faciliter l’insertion des élèves dans le monde professionnel. Il faut savoir que l’accord avec le CEDUS ne concerne pas les écoles maternelles ou primaires. Il intervient dans les collèges et dans les lycées –essentiellement les lycées hôteliers – dans le cadre de l’orientation des élèves et de la sensibilisation aux métiers de bouche.

Des initiatives telles que la création de la Mention complémentaire cuisinier en dessert de restaurant (MCCDR) en 1997 et l'organisation du Championnat de France du dessert au sein des Lycées hôteliers –depuis 38 ans) sous-tendent ce partenariat dont l’objectif est de donner un cadre de nature à permettre une meilleure connaissance du sucre dans toutes ses dimensions, lequel entre dans la constitution de très nombreux produits utilisés dans les formations de l’hôtellerie-restauration. La prise en compte des considérations liées à la santé et à une saine alimentation est, en outre, au cœur de l’information qui ne saurait se traduire par la promotion du sucre. Les conséquences sur la santé d’une alimentation déséquilibrée telles que les problèmes de surpoids, l’obésité, ou encore les maladies cardio-vasculaires feront l’objet d’une sensibilisation particulière.

Le partenariat engagé par la signature de la convention-cadre en décembre 2013 se développe sur plusieurs aspects : information et mise à disposition de documents, aide à l’orientation dans la découverte des formations et des métiers, éducation nutritionnelle, développement et valorisation des pratiques culinaires – notamment au travers du Championnat de France du Dessert – développement des relations avec les entreprises, accompagnement vers l’emploi avec une aide à l’insertion professionnelle en favorisant les échanges avec les employeurs français et internationaux, formations dispensées aux personnels de l’Education Nationale et mise à disposition des sites internet du CEDUS avec des espaces réservés aux enseignants en pâtisserie. Je ne doute pas que ces enseignements soient de bonne qualité, pour un enseignement plus complet à destination de nos élèves.

Restant à votre disposition, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de ma considération distinguée.

François Brottes

François Brottes
Le 31/07/2014 à 10:10:45

Madame,

Vous avez souhaité attirer mon attention sur la proposition de loi tendant à renforcer la lutte contre la contrefaçon, et plus particulièrement sur la question des semences et je vous en remercie.

Le Gouvernement et notre majorité sont particulièrement attachés à la lutte contre ce fléau qu’est la contrefaçon. En effet, elle représente environ 30% des revenus du crime organisé dans le monde. Ce trafic est responsable de la destruction de 38 000 emplois. Ainsi, la circulation de marchandises contrefaites menace directement la compétitivité de la France. Aujourd’hui, la contrefaçon ne concerne plus seulement les produits de luxe mais touche aussi aux produit de consommation courante y compris les médicaments et les produits alimentaires.

Dans ce cadre, il est nécessaire de renforcer la lutte contre la contrefaçon en France afin de conforter l’attractivité de notre pays. Cette proposition de loi présente trois avancées importantes. Tout d’abord, elle vise à dissuader la contrefaçon par l’augmentation des dédommagements civils accordés aux victimes. Elle simplifie également la procédure du droit à l’information et du droit à la preuve. Enfin, elle renforce les moyens d’action de la douane pour améliorer l’efficacité et le ciblage des contrôles douaniers.

Par ailleurs, la proposition de loi ne remet pas en cause le principe d’autorisation des semences de ferme, prévue par la loi du 8 décembre 2011 qui fixe le régime du Certificat d’obtention végétal. Par conséquent, les pouvoirs donnés aux Douanes ne s’appliqueront en aucun cas aux semences de ferme. Pour protéger au maximum ce principe, des amendements socialistes ont été déposés pour en rappeler l’importance. En effet, le secteur économique des semences est constitué d’un tissu important de PME et PMI qui permet à la France d’en être le premier producteur et marché européen. Notre majorité est donc très engagée dans la protection de ces obtentions végétales, génératrices d’emplois et gages de sécurité alimentaire pour les consommateurs et de s&eacu
te;curité d’approvisionnement pour les exploitations agricoles.

Les agriculteurs conserveront également le droit d'utiliser à des fins de reproduction ou de multiplication le produit de leur récolte, sans l'autorisation de l'obtenteur. Dans cette même logique, le projet de loi pour l’avenir de l’agriculture, en cours d’examen au Parlement, ouvre la possibilité d’un échange de semences au sein des Groupements d’Intérêt Economique et Environnemental (GIEE). Enfin, il me paraît important de vous informer que la loi ne permet pas non plus aux autorités de venir saisir ou détruire les productions agricoles qui ne seraient pas jugées conformes.

Restant à votre disposition, je vous prie de croire, Madame, en l’expression de mes salutations les meilleures.

Jean-Louis Touraine
Député du Rhône

Jean-Louis Touraine
Le 31/07/2014 à 10:10:03

Monsieur,

J’ai bien reçu la copie du mail que vous avez envoyé à M. le premier ministre concernant l’accord-cadre de coopération conclu entre le ministère de l’Education Nationale et le Centre d’Etudes et de Documentation du Sucre (CEDUS). Je souhaite vous apporter quelques éléments d’information à ce sujet.



Le Ministère de l’éducation nationale signe régulièrement des accords, qui permettent aux jeunes de découvrir le monde du travail et aux entreprises de partager leur savoir-faire dans le but de faciliter l’insertion des élèves dans le monde professionnel. Cet accord avec le CEDUS ne concerne pas les écoles maternelles ou primaires, il a été conclu essentiellement pour les lycées hôteliers dans le cadre de l’orientation des élèves et de la sensibilisation aux métiers de bouche.



Des initiatives telles que la création de la « Mention complémentaire cuisinier en dessert de restaurant » (MCCDR) en 1997 et l'organisation du Championnat de France du dessert au sein des Lycées hôteliers vont dans le même sens que ce partenariat dont l’objectif est de donner un cadre de nature à permettre une meilleure connaissance du sucre dans toutes ses dimensions, lequel entre dans la constitution de très nombreux produits utilisés dans les formations de l’hôtellerie-restauration.



La prise en compte des considérations liées à la santé et à une saine alimentation est, en outre, au cœur de l’information qui ne saurait se traduire par la promotion du sucre. Les conséquences sur la santé d’une alimentation déséquilibrée telles que les problèmes de surpoids, l’obésité, ou encore les maladies cardio-vasculaires feront l’objet d’une sensibilisation particulière.



Le partenariat engagé par la signature de la convention-cadre en décembre 2013 se développe sur plusieurs aspects : information et mise à disposition de documents, aide à l’orientation dans la découverte des formations et des métiers, éducation nutritionnelle, développement et valorisation des pratiques culinaires, développement des relations avec les entreprises, accompagnement vers l’emploi, formations dispensées aux personnels de l’éducation nationale et mise à disposition sur le site internet du CEDUS d’espaces réservés aux enseignants en pâtisserie.



Je ne doute pas que ces enseignements soient de bonne qualité, pour un enseignement plus complet à destination de nos élèves.



En espérant avoir répondu à votre interrogation, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes cordiales salutations.

Julie Sommaruga
Le 31/07/2014 à 10:08:55

il faut reagie avant qu il soit trop tard

jojo
Le 10/02/2014 à 19:08:50

qu'elle naiveté de la part des pouvoirs publiques

Tirmarche
Le 10/02/2014 à 18:22:42

Après vérification auprès du secteur médical, je ne peux que confirmer la validité de cette pétition.
Le Docteur DUPAGNE du FORMINDEP en parle :
http://www.atoute.org/n/Jacques-Servier-ce-petit-joueur.html  

Je signe, ainsi que mon mari.

Il y a une 2ème pétition sur le net :
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Vincent_Peillon_Ministre_de_lEducation_Nationale_Annulation_de_laccord_CEDUS_lobby_du_sucre_Education_Nationale/?copy  

Chantal
Le 10/02/2014 à 17:52:30

Oups ! messasge parti avant d'avoir fini :( donc voici la suite.
Que l'éducation nationale s'occupe à l'apprentissage des connaissances nécessaires à la formation pour une future vie professionnelle des jeunes et non pas à la substitution des parents.
L'indignité de ce gouvernement est donc sans limite.
Quelle honte !!!!!

dany voltz
Le 09/02/2014 à 22:46:05

Le lobbying est une forme de corruption, surtout dans ce cas bien précis :
Objectif -> ouvrir encore davantage l'avenir à l'industrie sucrière au dépend de la santé de toute une population.
Complice et corrompu : Le gouvernement.
Que l'éducation nationale s'occupe à l'azpprentissage des connaissances necessaires à la form

dany voltz
Le 09/02/2014 à 22:38:40

L'Education Nationale DOIT UNIQUEMENT ENSEIGNER ce qu'elle semble oublier actuellement au détriment des enfants !

Pour mémoire : "L'alinéa 13 du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, repris dans le bloc de constitutionnalité de la Cinquième République, proclame :

« La Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la culture et à la formation professionnelle. L'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'État ».

C'EST TOUT !!!

Alors au boulot, pour le reste les Parents s'en cha

Martine
Le 09/02/2014 à 12:36:33

un long film ou une partie sur le sujet et la domination des monopoles

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-le-nouveau-paradigme-commence-par-le-respect-de-toute-vie-86794995.html  

un anonyme
Le 08/02/2014 à 23:03:48

C'est dans la logique du PS.
"Ne rien faire qui puisse nuire au marché".
C'était dans le projet de constitution européenne rejeté par le suffrage universel. C'est, de façon plus illisible dans le traité (adopté avec l'abstention bien veillante du PS).
C'est ce qui se négocie entre la commission européenne et les États Unis.

rmnr
Le 08/02/2014 à 15:53:35

encore un qui sort de l'ENA , Ecole Nationale des Anes , fabrique 100 % française de crétins

picbois
Le 07/02/2014 à 18:48:39

Comment peut on encore croire aux socialiste cela m'époustoufle. Ils sont depuis longtemps mille fois plus hypocrites.
Quant à voir "grandir les élus", je me marre, c'est à nous de grandir et de trouver autre chose que l'élection en politique pour une vraie démocratie. A bons entendeurs.

Assilem
Le 05/02/2014 à 22:30:22

Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques";
 Politique, social, santé, éducation, religion, 600 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes.
En ligne sur :
http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee--patrick-p-98534.html  
ou
Tapez le titre dans la recherche.
(Ces 600 pages ne rapportent que 1 euro à son auteur)

Collectif REC
Le 05/02/2014 à 19:51:15

J'étais déjà au courant... mais quelle déception de la part d'un ministre socialiste!...

un anonyme
Le 05/02/2014 à 15:43:20

l'éducation ne doit pas être confiée à des lobbies

Potame
Le 05/02/2014 à 14:26:10

ENORME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

un anonyme
Le 05/02/2014 à 13:38:41

C'est surprenant comme idée, comme si on confiait aux publicitaires la campagne pour la décroissance, à Monsanto le développement du bio et de l'éthique, à des hommes politiques la démocratie....vraiment surprenant.

Ten
Le 05/02/2014 à 11:18:21

Oui oui à l'Industrie du sucre et à la mafia le Ministère de la Justice

Jean Claude GUILLEMET
Le 04/02/2014 à 15:02:09

On confie la nutrition aux professionnels du sucre. Et la sexualité à des associations qui militent pour un type de sexualité ... Notez que SOS homophobie a perdu son agrément (donné sous Sarkozy) car ses propos "sont à ce point insuffisamment nuancés qu'ils portent atteinte au principe de neutralité qui s'impose aux associations qui interviennent dans l'enseignement public" (source= Le Monde).
Et si on parlait aux enfant de critiquer le consumérisme, y compris dans la sexualité ?

Hervé
Le 04/02/2014 à 13:35:19

Tu peux très bien signer sans compte et dans ce cas-là il n'y a pas besoin de mot de passe mais il faut retaper ses coordonnées à chaque fois.

Le mot de passe n'est nécessaire que pour se connecter à son compte mais dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'avoir à recopier toutes ses coordonnées à chaque fois et un signe vert te permet de savoir les actions auxquelles tu as déjà participé.

Cordialement

Alain

Alain Uguen
Le 04/02/2014 à 11:08:59

Je ne suis pas d'accord pour mettre mon mot de passe.
Depuis plus de 10 ans j'ai signé par internet des quantités de pétitions et on ne m'a jamais demandé mon mot de passe!!!

FOUCHER
Le 04/02/2014 à 09:33:28

Je suis profondémemt triste. Autourr de moi, 5 cas de cancer du pancréas. Un ami proche est touché. J'ai été sur Internet : ce cancer est dit rare, très rare ! Naturellement, je parle pour ne rien dire :ce cancer n'a rien avoir avec le sucre !
Les pouvoirs Publics accepteront-ils un jour d'intervenir intelligemment ? Nos élus accepteront-ils un jour de grandir !

Sylvie74
Le 04/02/2014 à 08:57:01

...Un vent de folie souffle sur le Pays!... à tous les niveaux ...dans toutes les directions ...Mais rassurez vous il ne s'agit pas du vent de la corruption ! Non ,bien entendu , ce vent là épargne notre pays...

michel.turiez
Le 04/02/2014 à 08:34:13

Voilà encore une fois la marque de la puissance des lobbys gouvernant à la place de nos élus.
Il faut s'interroger sur l'utilité de notre vote et de son respect.

endo91
Le 04/02/2014 à 04:22:09

Messieurs qu'on nomme grands, la seule chose qui vous reste de grand, c'est l'incompétence. En cas, c'est ce que je préfère penser, sinon cela veut dire vous voulez volontairement enfoncer un peu plus le peuple français dans la fange dans laquelle vous pataugez. J'ai été socialiste.

Atianax
Le 03/02/2014 à 22:33:10

Pour avoir des renards bien gras il est intéressant en effet de leur confier la gestion des poulaillers. Les agences de comm des renards savent très bien comment motiver les lobbies de renards dans cette perspectives et les éleveurs de poules se font gruger comme des pigeons.

LELIEU Roger
Le 03/02/2014 à 22:19:39

Notre actuel ministre de l'éducation semble plus attentif et préoccupé de "vivre avec son temps" que de vivre en bonne santé ! (Cf. ses déclarations récentes à propos des téléphones portables).
Dont visiblement acte aussi, pour les poisons sucrés.

Richard Heim
Le 03/02/2014 à 21:49:19

Chantal, pour qui roulez-vous ?

Gigi
Le 03/02/2014 à 19:29:29

Après les chasseurs qui ont obtenu la possibilité d'éduquer les enfants à l'environnement et en profiter pour donner de la chasse une image honorable, voici maintenant les producteurs industriels de denrées alimentaires qui se positionnent pour mieux alimenter les enfants en sucrerie et autres saloperies néfastes pour la santé.
Comment sortir de ce merdier sans casser du sucre sur ces socialistes au gouvernement?

delorme
Le 03/02/2014 à 18:45:20

J'aimerai bien connaître les motivations du ministre.
L'incompétence et l’aveuglement ne peuvent pas tout expliquer. La corruption, peut être ?

Jérôme
Le 03/02/2014 à 18:32:13

Comment ne pas penser que traine derrière cette lamentable affaire une histoire de corruption (oups! de lobbying)dont nos chers parlementaires sont friands
Déplorable !

Vigy
Le 03/02/2014 à 18:13:32

J'ai signé la pétition parce que la surconsommation de sucre est un véritable problème de santé et qu'il peut y avoir des conflits mais si j'avais lu les commentaires avant, je ne l'aurai pas signée pour ne pas hurler avec les loups.
Il y a très très longtemps que les enseignants reçoivent des propositions de dossiers du CEDUS et de tant d'autres. Ces dossiers qui servent de support pédagogique sont parfois fort bien faits et peuvent être intéressants à exploiter. Ils sont remis aux enseignants qui en font la demande. Ils en tirent ce qu'ils veulent et font passer le message qu'ils veulent ...Cela fait partie de leurs compétences et de leur responsabilité ! Qu'on leur fasse confiance !
Cessons de rendre le ministre responsable de tout ... et de voir le diable là où il n'y a sans doute qu'un manque de vigilance sur une pratique bien établie. Tout ne peut pas changer du jour au lendemain !

DEGDEN
Le 03/02/2014 à 17:28:50

De l'art de confier des fonctions à ceux qui n'ont pas la compétence. Déjà.
Surtout que l'industrie du sucre n'a aucun intérêt financier à ce qu'on en mange moins
C'est elle qui va prendre en charge les dépenses de santé?
Cdlt

samson
Le 03/02/2014 à 17:27:07

TOUJOURS LES MÊMES QUI SE SUCRENT...ET COMBIEN EN ARROSENT-ILS AU PASSAGE ET CASSENT ILS DU SUCRE SUR LE DOS DES PAUVRES CONS QUE NOUS SOMMES?
PENDANT CE TEMPS TOUS LES PAUVRES SUCRES RIENT...
ATTENTION, LE SUCRE SE DISSOUT...ET DIX SOUS...C'EST PAS CHER!

ABALACALOTTE
Le 03/02/2014 à 16:58:22

En réponse à Chantal qui pense que ce .pdf peut être fait par n'importe qui et qui parle de désinformation, voici un autre site : http://www.lesucre.com/actualites/l-education-nationale-officialise-son-partenariat-avec-le-cedus  

Mimi Pinson
Le 03/02/2014 à 16:24:50

@ Gigi : Etes-vous sur que ce ne sont pas vos émotions, et surtout vos réactions face au stress qui étaient en cause ?
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=7WF_2EuTi38  

Le corps est une merveilleuse machine. Nous avons même un intestin grêle tout neuf tous les 4 à 6 jours. Incroyable n'est-ce pas.
http://www.liberation.fr/sciences/2014/01/09/l-intestin-notre-muraille-de-chine_971725  

Chantal
Le 03/02/2014 à 16:11:11

Qui a bien pu élire ces hommes et femmes politiques, il se dit que nous avons ce que nous méritons, pauvre FRANCE, que deviens-tu ?

un anonyme
Le 03/02/2014 à 16:08:11

Un document sans même l'en tête du gouvernement, sans coup de tampon serait donc une preuve ?
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Partenariat_professionnel/29/9/accordCEDUS_291299.pdf  
N'importe qui peut faire un pdf, avec quelques connaissances et un peu d'argent.
Je connais le site de La Nutrition, et certains affirmations y disparaissent aussi vite qu'elles y sont arrivées.
Je connais également une personne qui a fait ses études avec le propriétaire du site, et qui a elle-même ouvert un autre blog dans le même style. J'ai même failli tomber dans le piège, puisque c'est la personne elle-même qui m'a contactée pour me demander de la rejoindre, pour après me recontacter et me dire que "j'avais des trous dans l'intestin et que je devais prendre les petites pilules X du laboratoire Y.

En ce qui me concerne, il s'agit de désinformation !

Chantal
Le 03/02/2014 à 15:58:54

Les socialistes actuellement au pouvoir , ne sont pas des gens de gauche mais des opportunistes qui se sont collés l'étiquette de gauche après les agissements d'extrême droite de Sarcos pour prendre le pouvoir ; Ils ne sont ni de droite ni de gauche, ceux sont des escros qui profitent du pouvoir pour s'enrichir en bafouant toutes les valeurs humaines...

Jack Use
Le 03/02/2014 à 15:35:51

Au vu de cette manifeste corruption, moi mère de famille, je réclame votre limogeage, démission ! non mais de qui se moque t'on !Si vous vouliez mettre des parents en colère, c'est fait !!!

nathoumotte
Le 03/02/2014 à 15:05:36

Moky reprend stupidement (ou intentionnellement !!) l'argumentaire de l'extrême droite et de la manif pour tous sur les rumeurs d'enseignement à l'école. Qu'il se renseigne donc mieux s'il est objectif: ni pédagogie du genre, ni apprentissage de la masturbation, ni lobby homosexuel, ni aucun des fantasmes qui terrorisent des hétéros bien peu sûrs de leur sexe, voire de leur genre .....

Ilitch08
Le 03/02/2014 à 14:40:14

A quand l'intervention des industriels de l'alcool éthylique sous toutes ses formes pour éduquer nos jeunes dans les écoles et les prévenir des dangers addictifs (en soulignant notre inégalité biologique et psychique face à certaines molécules ?).
QUAND ces lobbies devront-ils enfin compenser les dégâts causés aux humains et rembourser la Sécu et les assurances qui épongent les horreurs vécues (sans pouvoir réparer l'irréparable) ?

nonaulessivagedecrâne
Le 03/02/2014 à 14:36:01

écrivez sur le site de CEDUS pour leur dire ce que vous pensez.

axeldoud
Le 03/02/2014 à 13:08:01

Pour ajouter à la liste des actions style "renard dans le poulailler" que pensez-vous des directives ministérielles appelées ABCD avec le concours des associations d'homos pour "éduquer" nos enfants....Peillon fait vraiment n'importe quoi! Il sont loin le matin radieux et les illusions de gauche!...

Moky
Le 03/02/2014 à 12:33:09

Le gouvernement confie bien aux chasseurs la protection de la faune, et à ces mêmes chasseurs, intervenant à l'école, l'éducation des enfants concernant la protection de l'environnement, ce qui inclut la dite faune !!! Alors, qu'est-ce qu'on fait ?

JMG
Le 03/02/2014 à 12:26:38

J'ai été électrosensible, fibromyalgique, fatiguée chronique et pleine d'autres problèmes de santé pendant 5 ans. J'ai retrouvé totalement ma santé en enlevant de ma diète les glucides, sucres lents et rapides, de toute façon le corps les transforme tous en glucose, et je sais à quel point les glucides sont toxiques. Le Dr Servan-Screiber le dénonce dans ses livres ("le sucre nourrit le cancer"). Un auteur excellent traite également de ce problème dans son livre "cinglés du sucre", il s'agit de Taty Lauwers, voir son site taty.be. Autisme, hyoperactivité, cancer... le sucre déséquilibre et baisse le système immunitiare et ne produit pas que le diabète et l'obésité.
Merci d'avoir mis cette pétition en ligne !

Gigi
Le 03/02/2014 à 12:20:08

Entre 2000 et 2009, le taux de prévalence du diabète* en France n'a cessé d’augmenter. Il a même progressé plus vite que prévu. En 2009, on estime à plus de 3,5 millions le nombre de personnes atteintes, des chiffres attendus normalement pour 2016. Ils témoignent d’une véritable croissance de l’épidémie. En ligne de mire, comme causes principales du diabète : surpoids, obésité, mauvaise alimentation, sédentarité et faible activité physique.

http://www.afd.asso.fr/diabete/chiffres-france  

FRANCK ALLERON
Le 03/02/2014 à 12:18:30

la question que je me pose
combien de pots de vin et à qui
ont ils été versé?
car fatalement il y a des personnes physique derrière cette decision

gdcmoi
Le 03/02/2014 à 12:06:49

il faut bien prendre à la base les futurs consommateurs! on se fout pas mal de leur santé, pourvu qu'on s'en mette plein les fouilles!
pas facile d'être parent, il faut être très vigilants sur tout.

thomas
Le 03/02/2014 à 11:48:52

Après les toréros pour la promotion de la corrida dans le Midi de la France, les chasseurs à l'écoles, la coupe est pleine !! Les lobbies ne doivent pas pervertir nos enfants d'avance. STOP à l'intox à l'école !

Cerizette
Le 03/02/2014 à 11:36:46

Mais où vas s'arrêter la bêtise humaine. Déjà que pour avoir de la bonne bouffe, c'est un véritable parcours du combattant. Si l'on laisse maintenant, le champ libre à tous ces empoisonneurs de notre bien être, la génération obèse ne cessera de croître. Marre du roi pognon, rendez-nous nos valeurs de la bonne bouffe à la Française.

LIBRA 13
Le 03/02/2014 à 11:33:29

Surtout quand on lit ça sur leur site :

1. Avertissement

Le CEDUS s’efforce au mieux de fournir sur son site Internet des informations exactes et précises .

Les informations diffusées sur ce site Internet ne sont néanmoins fournies qu’à titre indicatif et ne revêtent aucun caractère contractuel. Le CEDUS ne peut en effet parfaitement garantir l'exactitude, la précision ou l'exhaustivité des informations mises à disposition sur ce site .

En conséquence, le CEDUS décline toute responsabilité :

pour toute imprécision, inexactitude, indisponibilité ou omission portant sur des informations disponibles sur le site ;
pour la non-disponibilité éventuelle de certains contenus du site ;
pour tous dommages, directs et/ou indirects, quelles qu'en soient les causes, origines, natures ou conséquences, provoqués à raison de l'accès de quiconque au site ou de l'impossibilité d'y accéder, de même que l'utilisation du site et/ou du crédit accordé à une quelconque information provenant directement ou indirectement du site .

Le CEDUS décline toute responsabilité en ce qui concerne la sécurité et la confidentialité des e-cards .

Le CEDUS se réserve le droit de modifier ou de corriger le contenu de son site à tout moment sans préavis .

Le CEDUS ne saurait être tenu pour responsable des dommages susceptibles de résulter de l’utilisation des informations diffusées sur ce site Internet et/ou de l'utilisation d'un produit auquel ces informations font référence. Il appartient à l’utilisateur de vérifier l’exactitude des informations fournies ainsi que leur utilisation .

Evelyne
Le 03/02/2014 à 11:31:08

Honte au PS, à ses alliés et à ceux qui les soutiennent encore. Une fois de plus TROP GRAVE POUR COLLABORER. Amis socialistes, brûlez vos cartes!!!

Jes
Le 03/02/2014 à 11:27:41

Papymax26 ,il vaut mieux faire des dons de qualité et non intoxiqués et acidifiés par le sucre et autres cochonneries conseillées et sponsorisées par les lobbies ... tout commence par ce qu'on met dans notre assiette (santé physique et mentale équilibrée, don de soi...)

véronik
Le 03/02/2014 à 11:05:35

Le temps que l'on va faire passer là dessus à nos enfants est perdu pour d'autres infos qui seraient bien plus pertinentes.
J'aimerai mieux voir se mettre en place une convention entre l'éducation nationale et l'EFS pour éduquer nos enfants sur le Don de sang et le don de moelle osseuse par exemple. Voir même mieux, avec France ADOT pour des interventions d'information systématique sur toutes les formes de don de soi. Ces informations devraient faire partie de l'éducation civique et ont bien plus leur place à l'école que l'information sur le sucre !!!

Papymax26
Le 03/02/2014 à 10:42:33

Après les chasseurs qui viennent "sensibiliser" à la nature dans les écoles on ne s'étonne plus de grand chose !!!

Eric
Le 03/02/2014 à 10:12:03

Cela me fait penser à ma formation de Travailleuse Familiale en 1982.

Nous avions des livres de cuisine « Recettes de cuisine de l’Institut Supérieur de l’Economie Sociale et Familiale » Editeur Privat.

Les formatrices nous recommandaient alors de diminuer de presque moitié les proportions de sucre données dans les recettes, car ces livres étaient sponsorisés par l’industrie du sucre. Edifiant, non ? Comme aurait dit Pierre Desproges…

Cordialement

Malou

Malou
Le 03/02/2014 à 10:04:22

Ce ministre de l’éducation national est comme les précédents, ni plus bête ni plus méchant, pareil. En tant que professeurs, nous avons toujours attendu, ma femme et moi, que les réformettes et décisions se suivent et se ressemblent, en attendant toujours la prochaine sans en tenir compte évidemment. Avec succès et sans bousculer ni enfants ni ados. Nous étions pour le travail et le suivi tout simplement et j’ai interdit plusieurs fois de laisser rentrer dans mon établissement scolaire de semblables publicités. L’école est un lieu neutre
Pour les excès de sel dans les aliments préparés, j'ai contacté récemment 60 millions de consommateurs. Le mieux évidemment est de ne pas en acheter ou le moins possible.
Je demeure vote fidèle lecteur et vous ai envoyé un don en début d'année. Cordialement.

Gillier
Le 03/02/2014 à 09:49:24

Travaillant en lycée hôtelier, je sais bien que les entreprises y interviennent, et il est certains que des professionnels de tous poils, et en général de très bonne volonté, viennent conférencer et que cela est bon pour nos étudiants. Nous formons des gens spécialisés dans les desserts et le sucré pour lesquels cela se justifie tout à fait, et il est normal qu'il y ait des conventions pour cela. La cantine, c'est quand même autre chose. Un étudiant en cuisine est armé pour faire le tri de ce qui lui est dit, il a normalement les outils critiques et des profs pour l'accompagner. Un enfant à la cantine, non.

omsb
Le 03/02/2014 à 09:33:37

Merci pour cette action.
Ca fait déjà trop longtemps que la "semaine du goût" est le "semaine du sucre". Avec propagande dans les cantines.
Beaucoup de problèmes de santé sont liés, directement ou indirectement au sucre.
Les gouvernements ne s'intéressent pas à la prévention pour la santé. Il est temps qu'ils l'avouent.

Laurent LeGuyader
Le 03/02/2014 à 09:11:57

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !