actualité écologie

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

victoire pour Gabriel Dufils

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

OPÉRATION

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pesticides : Cocktails écocides !

Mise en ligne du 30/01/2014 au 20/03/2015

A l'heure où se tient une conférence à l'AN sur les pesticides et la santé , à l'heure où des centaines de médecins signent un Appel s'inquiétant de l'impact néfastes des pesticides (une conférence de presse ce tient ce jour à midi au Sénat), une nouvelle étude* vient démontrer les grandes insuffisances de l’évaluation des pesticides qui ne prend en compte que les effets de la substance active – seule – pour la toxicité chronique.

Bilan de la cyberaction :

5600 participants

Présentation de la cyberaction :

Une nouvelle étude scientifique montre que les produits pesticides commercialisés sont des centaines de fois plus toxiques pour des cellules humaines que leur matière active seule !
Générations Futures demande des tests de toxicité chronique systématiques pour les formulations complètes de produits pesticides commercialités.

le communiqué de Générations Futures PDF est visible à l'adresse
http://www.cyberacteurs.org/pdf/CP290114-etude-melange-RU.pdf   

« Cette étude montre l’ampleur du scandale de la sous- évaluation des risques réels posés par les pesticides auxquelles les agriculteurs et le reste de la société également sont exposés chaque jour ! » déclare François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. « Nous demandons que des tests sur les effets chroniques de ces formulations de pesticides soient rendus obligatoires au niveau national et européen au plus vite, c’est une exigence de santé publique ! » ajoute t’il.

Nous vous proposons d'interpeller tous vos parlementaires pour vous faire le relai de cette demande car comme le soulignent les associations cornouaillaises (Collectif Alerte à l'Ouest, Ouest-Cornouaille-Environnement, Bretagne Vivante, Demel, Eau et Rivières de Bretagne, Baie de Douarnenez Environnement, Goyen Environnement ) "les raisons ne manquent pas, hélas, de poursuivre et d’étendre notre mobilisation.

L’utilisation des pesticides a-t-elle diminué en France ces dernières années ? NON. Elle a augmenté de 2.6% depuis la tenue du « Grenelle de l’environnement » en 2008. La France reste le champion européen de la consommation de pesticides.

Les impacts des pesticides sur la santé sont-ils suffisamment évalués, reconnus et combattus ? NON. Alors que les preuves scientifiques de la nocivité des pesticides s’accumulent, les pesticides commercialisés ne font toujours pas l'objet d'une évaluation de leurs effets chroniques par exemple...

Et les alternatives ? Alors que l’objectif du Grenelle de l’Environnement était d’atteindre 6% de la surface agricole en bio d’ici 2012, dans les faits, elle atteint laborieusement 3.9% selon les dernières statistiques. La France se classe au 19ème rang européen en 2010, loin derrière l’Autriche (19.7%) ou l’Italie (8.7%).
Si, comme nous, vous n’acceptez pas cette situation, mobilisez-vous ! La Semaine pour les alternatives aux pesticides 2014 est l’occasion d’organiser ensemble des manifestations convergentes partout en France et dans le monde pour que notre message ait plus d’écho.

L’âge des pesticides est révolu, passons aux alternatives ! "

Alain Uguen Cyber @cteurs


Major pesticides are more toxic to human cells than their declared active principles. Mesnage R, Defarge N, Spiroux de Vendômois J, Séralini G.E. BioMed Research International ,2014 (in press). http://www.hindawi.com/journals/bmri/aip/179691/  

Près de 1.200 médecins mettent en garde contre les pesticides
http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/pres-de-1-200-medecins-mettent-en-garde-contre-les-pesticides-28-01-2014-3536367.php  

Nouvelle réunion MARDI 4 FEVRIER 2014 à MAHALON(salle de la Mairie) à 20h30
pour organiser la semaine sans pesticides (marche à la Torche le 30 mars et autres actions)

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur le parlementaire
Si nous nous réjouissons que les pesticides soient interdits en zones non agricoles dès 2020, nous nous étonnons du délai de 6 années et surtout que les zones agricoles en soient exclues.
D'autant qu'une étude montre l’ampleur du scandale de la sous-évaluation des risques réels posés par les pesticides auxquels les agriculteurs et le reste de la société sont exposés chaque jour !
Comme Générations Futures, nous demandons que des tests sur les effets chroniques de ces formulations de pesticides soient rendus obligatoires au niveau national et européen au plus vite : c’est une exigence de santé publique !
Dans cette attente, veuillez croire en notre vigilance.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

17 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Vous avez aussi la pétition de POLLINIS que j'ai reçu par courrier : http://actions.pollinis.org/interdiction-neonicotinoides-petition-commission-europeenne/  

Yveline
Le 19/03/2014 à 09:00:21

Aujourd'hui 14 mars 2014 le taux de pollution athmosphérique dans l'Orne est très élévé. Cela n'empêche pas l'agriculteur qui exploite les terres qui autourent notre hameau à Mauves sur Huisne d'épendre ses pesticides jusqu'en début de soirée. Pollution et humidité rabattent les particules et pénètrent dans nos demeures. Que pouvons nous entreprendre pour faire cesser cette agression. Notre santé n'est-elle pas en danger ? La biodiversité est mise à mal .

Laute Alain
Le 14/03/2014 à 10:43:48

Les pesticides, c'est le cycle infernal... qui conduit droit dans le mur. La nature et la biodiversité doivent reprendre le dessus...

jph9
Le 25/02/2014 à 08:33:47

Emission Terre à Terre.
Autour du séminaire organisé par le GRIIGEN, avec : Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen ; Gérard Ducerf, botaniste, spécialiste des plantes bio-indicatrices ; Joël Spiroux, médecin généraliste, président du CRIIGEN.

"Médecine environnementale, plantes et détoxification, OGM, pesticides", 15.02.2014.
Lien: http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-sante-environnement-3-medecine-environnementale-plantes-et-detoxification-ogm  

francoise
Le 22/02/2014 à 17:09:53

J'ai été membre de la commission d'enquête parlementaire sur les pesticides qui a durée 6 mois et je connais plus que beaucoup d'autre leur nocivité.Je vous invite à consulter le rapport et je peux si vous le souhaitez vous le fournir.Il est urgent de bannir ces produits et ce sera l'objet de la loi d'avenir agricole qui arrivera au Sénat en Avril.Au titre de rapporteur de la loi consommation au Sénat un certain nombre de mesures sont inscrites dans la loi sur ce sujet pour ne pas banaliser ces produits dans les rayons et même les interdire dans les magazine alimentaires.Je préside le Comité National stratégique sur l'apiculture et la aussi je combat au quotidien ces produits qui déciment les abeilles.
Je me tiens à votre disposition pour échanger si vous le souhaitez
Cordialement
A.Fauconnier

Sénateur-maire de Saint Affr
Le 11/02/2014 à 08:09:43

intervention du Pr Séralini samedi midi (01/02) sur France 3  BN au sujet de la nouvelle publication dans Biomedical Research International, DOI 10.1155/2014/179691) qui vient juste de sortir sur 9 pesticides testés par son équipe.

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/52ef996794a6f66dce9902c6/a8244f88c6034e598eea296c73e789bf?wmode=transparent&autoplay=1  

Alain Uguen
Le 04/02/2014 à 09:43:41

J'envoie ce commentaire qui n'en est pas un, afin de me renseigner sur la possibilité d'obtenir un auto-collant afficher sur ce cyberaction Pesticides entre Mulhouse et Strasbourg.
Merci d'avance de me répondre
Salutation de Lothar Lilin

Lilin
Le 02/02/2014 à 13:03:39

Un grand merci Alain pour cette remise à l'heure des pendules. Ca devient franchement indécent, ce battage médiatique par des journalistes incultes ou de mauvaise foi, qui jouent le jeu des lobbies qui détruisent notre planète et empoisonnent ses habitants.
De trop nombreuses revues scientifiques regorgent d'articles écrits par des journalistes se permettant de discréditer des scientifiques qui ont pourtant une expertise indéniable dans leurs domaines, ainsi que le mérite de relever les incohérences des études faites par les fabricants sur l’innocuité de leurs produits.

Lionel OUTRIGGER
Le 01/02/2014 à 17:42:01

Générations Futures réagit au mensonge par omission de l'UIPP suite à la publcation de la nouvelle étude de l'équipe de G E Séralini sur les effets des mélanges de pesticides !

Suite à la publication de la nouvelle étude de l'équipe de Gilles Eric Séralini (1) montrant que les pesticides en formulation sont en moyenne des centaines de fois plus toxiques pour des cellules humaines que les matières actives qu'ils contiennent l'UIPP (le lobby des fabricants de pesticides) à réagit vendredi par communiqué de presse. Générations futures dénonce ici le mesonge par omission contenu dans cette réponse de l'UIPP

En effet, Madame Pommaret, ex -responsable environnement de la FNSEA et maintenant directrice de l'UIPP (!), répond que les formulations de pesticides sont testées in vivo , que leur toxicité est comparée à celle des substances actives et que de plus les adjuvants sont encadrés dans le cadre de la législation sur les chimiques REACH. Si tout ceci est exact, l'UIPP commet un énorme mensonge par omission en oubliant, volontairement, de souligner les manques de l'évaluation qui sont justement mis en évidence par cette étude de G E Séralini.

En effet l'UIPP oublie de dire l'essentiel, à savoir que les formulations de pesticides ne sont pas évaluées pour leur toxicité chronique ( à long terme),mais seulement pour leur toxicité aigüe! Il s'agit là d'une omission de taille puisque l'étude de Séralini montre justement que c'est le mélange de la substance active avec les adjuvants - ce qu'ont appelle la formulation- qui pose problème car la présence des adjuvants augmente considérablement la toxicité de cette formulation. Autrement dit : ce qui est testé n'est pas ce qui est réellement employé par les agriculteurs. L'ANSES ( l'Agence de sécurité sanitaire) connait d'ailleurs parfaitement ce manque et demandait par la voix de son directeur, M Mortureux, la mise en place de tests pour évaluer la toxicité chronique des pesticides en formulation dès 2012 !

"L'UIPP prend vraiment les gens pour des imbéciles en continuant à essayer de leur faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes et que les produits qu'ils commercialisent sont parfaitement évalués !" Réagit François Veillerette, porte parole de Générations Futures " Leur communication relève du mensonge par omission et ceci est d'autant plus inacceptable que l'ANSES elle même a relevé le manque des tests sur les effets chroniques des pesticides tels qu'ils sont vendus et utilisés comme une faille majeure dans le dispositif d'évaluation. Nous saluons le travail de G E Séralini et de son équipe qui a le mérite, une fois de plus, de mettre en lumière la sous estimation grossière des risques posés par les pesticides". ajoute t'il

[1] Major pesticides are more toxic to human cells than their declared active principles. Mesnage R, Defarge N, Spiroux de Vendômois J, Séralini G.E. BioMed Research International ,2014 (in press). http://www.hindawi.com/journals/bmri/aip/179691/  

Voir la page du site de Générations futures consacrée à cette étude : http://www.generations-futures.fr/pesticides/nouvelle-etude-scientifique-les-produits-pesticides-des-centaines-de-fois-plus-toxiques-pour-des-cellules-humaines-que-leur-matiere-active-seule/  

Alain Uguen
Le 01/02/2014 à 10:29:33

dans notre département de l'orne , nous sommes abreuvés de pesticides par l'eau du robinet . teneur en pesticides dépassant les maxi autorisés !!! merci l'agriculture intensive ...

pioline
Le 31/01/2014 à 19:36:23

Pour modifier
* si vous avez un compte vous utilisez l'onglet
"me connecter et modifier"
* si vous n'avez pas de compte en choisissant l'option "modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

Alain Uguen
Le 31/01/2014 à 08:03:52

Comme c'est une cyber @ction chacun peut à loisir modifier les textes et les personnaliser avant de cliquer pour les faire partir.

Alain Uguen
Le 31/01/2014 à 07:57:28

Effectivement, je n'ai pas pris le temps de vérifier mais je suis également pour la possibilité de pouvoir personnaliser le texte. Pour les fautes d'orthographes, d'une part (ca ne peut pas faire de mal quand à la crédibilité d'une cyberaction) mais également dans le cas où une personne souhaiterait tout simplement modifier le texte pour le personnaliser.

Arnaud.
Le 30/01/2014 à 19:33:20

A l'instar d'Agnès Meynet-Cordonnier, j'aimerais pouvoir modifier le texte pour, de même, "corriger les fautes d'orthographe ou/et de ponctuation, comme je le faisais auparavant".

Merci d'avance.

Salutations.

DUCASTEL Luc
Le 30/01/2014 à 19:23:28

c'est à cause des pesticides que de nombreuses personnes souffrent et meurent très souvent des cancers

ras le bol de cette situation

non aux pesticides

pour faire mon jardin je n'en ai jamais utilisé

BGI
Le 30/01/2014 à 18:27:26

il y a plus de vingt ans que le professeur Seralini nous avait alertés sur la synergie qui se manifestait entre les différents composants d'un produit prêt à l'emploi, qui se révélait bien plus toxique que "la somme" de ses composants Vingt ans! que les décideurs sont durs de la feuille, lorsque des questions de gros sous sont en jeu...

jeanne72
Le 30/01/2014 à 18:22:01

J'aimerais pouvoir personnaliser mon envoi et, par exemple, corriger les fautes d'orthographe ou/et de ponctuation, comme je le faisais auparavant.
Je serais satisfaite de pouvoir de nouveau le faire,
Cordialement,
Agnès Meynet-Cordonnier

un anonyme
Le 30/01/2014 à 15:33:12

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !