actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

La Terre vue depuis l’espace

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

victoire pour Gabriel Dufils

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : pour que les annonces sur l’agro-écologie ne restent pas lettre morte

Mise en ligne du 25/03/2014 au 20/03/2015

En ce début de printemps où se discute le projet de Loi sur l'Agriculture et la Forêt fleurissent les initiatives.











Bilan de la cyberaction :

4431 participants

Présentation de la cyberaction :

Nous sommes engagés depuis plusieurs mois avec le Collectif Semons la Biodiversité dans une mobilisation contre l'étouffement des paysans
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-etouffement-paysans-suite-752.html  

Jusqu'au 30 mars a lieu la semaine pour les alternatives aux pesticides.
http://www.semaine-sans-pesticides.fr  

Les paysannes et les paysans de la Via Campesina appelent à faire du 17 avril, journée internationale des luttes paysannes, une journée d'actions et de mobilisations pour la défense des semences paysannes.
http://viacampesina.org/fr/index.php/actions-et-nements-mainmenu-26/17-avril-journde-la-lutte-paysanne-mainmenu-33/911-17-avril-journee-internationale-des-luttes-paysannes-pour-la-defense-des-semences-paysannes  

Un collectif d’associations paysannes et écologistes interpelle M. Le Foll qui parle d’agro-écologie, mais promeut l’agriculture industrielle !
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=1310  

En soutien à toutes ces mobilisations, nous vous proposons d'interpeller le Ministre de l'Agriculture pour que les annonces sur l’agro-écologie ne restent pas lettre morte.

Alain Uguen
Association Cyber @cteurs

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Ministre
Le gouvernement français lançait il y a un an un projet de transformation de l’agriculture : « le projet agro-écologique pour la France ». Or nous observons

* La monoculture de maïs compatible avec le verdissement !
* Des cultures utilisant pesticides et engrais minéraux dans les surfaces d’intérêt écologique !
* Absence de mesures permettant une réelle diminution de l’utilisation des pesticides !
* Relèvement des seuils pour les installations classées qui augmentera celle des antibiotiques !
* Pas de garantie sur la pérennité de l’aide au maintien de l’agriculture biologique !
* Des négociations sur l’accord de libre-échange et d’investissement entre l’Europe et les États-Unis dont les objectifs sont clairs et destructeurs pour l’agriculture : ouvrir davantage le marché européen y compris pour les cultures OGM, la viande aux hormones ou issue d’animaux clonés, affaiblir les réglementations existantes en matière de pesticides notamment en donnant le droit aux multinationales d’attaquer les gouvernements qui adopteraient des lois contraires à leurs intérêts.

Comme l'écrit un Collectif d’associations paysannes et écologistes cette orientation libérale va donc à l’encontre des faibles acquis de la PAC réformée, du projet agro-écologique français et de la Loi d’avenir. Si le gouvernement français veut défendre son projet agro-écologique, il doit d’abord viser l’ambition et la cohérence, et le mettre à jour à l’aune des incohérences soulignées

Veuillez recevoir monsieur le ministre, l’expression de notre sincère considération.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

5 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Il faut interdire la pratique des élevages bov
ins,porcins,ovins,caprins,de volailles "hors sol".Aucun élevage laitier,à viande ne doit être
autorisé sans production "connexe" de céréales,
d'herbe pour pâturage ou fauchage et distribut
ion en rateliers,stabulation libre.Les bêtes doi
vent pouvoir circuler librement en prés,en sta
bulation libre et s'abriter éventuellement en
cas d'intempéries,par grand soleil,grande cha leur,se désaltérer sans contrainte.En contre-partie,il faut encourager certaines productions telles la production de lait de jument en compl ément des complexes d'équitation,d'élevages de
chevaux de trait,des haras.

stoppeur
Le 06/11/2014 à 11:23:18

Cette cyber-action parait très bien, mais effectivement le 4ème point ne veut rien dire : * Relèvement des seuils pour les installations classées qui augmentera celle des antibiotiques !
Et pour le 1er point, je ne connais pas bien le sujet, mais ne fallait-il pas écrire : "incompatible" ? : * La monoculture de maïs "incompatible" avec le verdissement !
Plutôt que de corriger par moi-même, en faisant de possibles erreurs, le texte peut-il être modifié ?
Merci.

Aline
Le 28/03/2014 à 10:57:09

En réponse à "ierre" :
je pense qu'il est question du problème des élevages intensifs : plus le nombre d'animaux augmente et se concentre sur des surfaces insuffisantes, plus les conditions de vie de lesdits animaux se dégradent et leur stress augmente. Ils tombent alors plus facilement malades et sont gavés d'antibiotiques...

un anonyme
Le 27/03/2014 à 14:07:25

" * Relèvement des seuils pour les installations classées qui augmentera celle des antibiotiques ! " : ???
Pourrait-on avoir une phrase plus claire?

ierre
Le 27/03/2014 à 13:53:06

Il ne s'agit pas d'opposer agriculture paysanne et grandes cultures. Il s'agit de re-équilibrer ces deux domaines, et d'assainir les mauvaises pratiques des grandes cultures. La part de l'agro-écologie est beaucoup trop faible dans la production, et trop de grandes cultures sont affectées à des productions non alimentaires (par ex. les agro-carburants, qui devraient être proscrits), outre leurs usages inappropriés d'intrants polluants (pesticides) ou évitables (engrais chimiques).

Guy Oberlin
Le 27/03/2014 à 11:44:46

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !