actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

Ne laissez pas vos appareils en veille

La Terre vue depuis l’espace

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : DITES « NON» AUX PERTURBATEURS HORMONAUX

Mise en ligne du 13/01/2015 au 17/01/2015

DITES A LA COMMISSION EUROPÉENE QUE VOUS VOULEZ ELIMINER LES PRODUITS CHIMIQUES PERTURBATEURS HORMONAUX DE NOS VIES POUR PROTEGER NOTRE SANTE !
Les perturbateurs hormonaux, souvent appelés perturbateurs endocriniens (PE), sont des substances chimiques qui peuvent interférer avec les hormones naturelles, les messagers chimiques de notre corps.
Notre exposition quotidienne à ces produits chimiques - dans nos aliments, les cosmétiques, les maisons, les lieux de travail, les écoles et les hôpitaux, pour ne citer que quelques exemples- doit cesser afin de protéger la santé des générations actuelles et futures.

Bilan de la cyberaction :

4499 participants

Présentation de la cyberaction :

Des preuves scientifiques lient l'exposition aux perturbateurs hormonaux à l'escalade actuelle des taux de cancers liés aux hormones tels que cancer du sein ou des testicules, des problèmes de fertilité, de diabète et d'obésité ainsi que des problèmes comportementaux et d'apprentissage chez les enfants. L’exposition aux PE perturbe également la faune sauvage.  L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié les perturbateurs hormonaux de «menace mondiale».
En raison du lobbying intensif de l'industrie, la Commission européenne a retardé l'action sur les produits chimiques perturbateurs hormonaux. Toutefois, une consultation publique a été lancée pour avoir un retour sur les préoccupations du public.

Nous avons besoin que vous nous aidiez à envoyer un message fort à la Commission européenne. Prenez part à la consultation publique et aidez-nous à combattre le lobbying de l'industrie qui pourrait autrement affaiblir l'action publique sur les produits chimiques perturbateurs hormonaux au détriment de la santé des personnes, de l'environnement et de la faune!
C’est la seule chance que vous aurez de donner directement votre opinion et de vous faire entendre à Bruxelles.

La consultation publique est ouverte jusqu'au 16 Janvier 2015 et nous n'avons eu l'info qu'hier. Compte tenu du caractère technique de cette consultation, nous en avons une version ultra simplifiée pour aller à l'essentiel. Mais si vous disposez de plus de temps vous trouverez en fin de message 2 possibilités d'aller plus loin.

Les Options 1, 2 3 ou 4 concernent les options pour déterminer les propriétés de perturbation hormonale

La feuille de route sur les perturbateurs hormonaux, aussi connus sous le nom de perturbateurs endocriniens (PE), définit quatre options différentes pour les critères permettant d'identifier quelles substances chimiques ont des propriétés de perturbation endocrinienne. Vous trouverez ci-dessous une réponse à chaque option.
OPTION 1 ( Les critères provisoires restent en place) se traduira par la non prise en considération de certains perturbateurs hormonaux

  • OPTION 2 ( Utilisation de la définition du Programme international de l’Organisation mondiale de la Santé sur la sécurité des substances chimiques (OMS /PISSC) pour identifier les perturbateurs endocriniens (identification des dangers) ne prend pas en compte les "perturbateurs endocriniens potentiels (PE)"
  • OPTION 3 : Utilisation de la définition de l'OMS/PISSC pour identifier les perturbateurs endocriniens et les catégories en fonction de la solidité des preuves
    Meilleure option pour protéger la santé publique.
  • OPTION 4 (Utilisation de définition de l’OMS/PISSC pour identifier les perturbateurs endocriniens en incluant le degré d’activité (« potency »).)
    Pas question. C’est la pire option.



  • l’option A – pas de changement dans la loi - est la meilleure voie à suivre correspond aux Options pour les approches à la prise de décision réglementaire

    en savoir plus
    https://www.no2hormonedisruptingchemicals.org/fr/questions-answers  

    Agissez !
    La Commission européenne a rendu la consultation publique très technique et ne semble pas intéressée par l'opinion publique concernant les substances chimiques qui perturbent le système hormonal.

    Vous pouvez en savoir plus à propos de cette consultation et y participer sur le site de la Commission européenne.
    https://ec.europa.eu/eusurvey/runner/ED-consultation  


    Vous pouvez compléter simplement le formulaire préparé par le collectif EDC-Free Europe et en quatre étapes simples, votre soumission sera envoyée directement à la Commission européenne.

    En savoir plus...
    https://www.no2hormonedisruptingchemicals.org/fr  


    Les réponses préparées à la consultation sont disponibles via le lien "Questions et réponses"  en bas à droite, ainsi vous pouvez lire ces informations avant de répondre ci-dessous.
    La consultation publique est ouverte jusqu'au 16 Janvier 2015. Vous pouvez en savoir plus à propos de cette consultation sur le site de la Commission européenne.
    Merci pour votre participation !

    Bien cordialement
    EDC-Free Europe

    La lettre qui a été envoyée :


    Madame, Monsieur

    Je crois que cette consultation publique n’est pas vraiment faite pour le public mais je tiens à combattre le lobbying de l'industrie qui pourrait autrement affaiblir l'action publique sur les produits chimiques perturbateurs hormonaux au détriment de la santé des personnes, de l'environnement et de la faune !

    La feuille de route sur les perturbateurs hormonaux, aussi connus sous le nom de perturbateurs endocriniens (PE), définit quatre options différentes pour les critères permettant d'identifier quelles substances chimiques ont des propriétés de perturbation endocrinienne. L'option 4 est à proscrire, et l'option 3 (Utilisation de la définition de l'OMS/PISSC pour identifier les perturbateurs endocriniens et les catégories en fonction de la solidité des preuves) m'apparait comme la meilleure option pour protéger la santé publique.

    Pour les approches à la prise de décision réglementaire, si le format de consultation l’avait permis, j’aurais souhaité montrer mon soutien à l'option A - pas de changements réglementaires.

     

    Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

    15 commentaires

    credible

    Votre adresse électronique
    visible uniquement par cyberacteurs

    Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

     

    C'est criminel d'autoriser un poison reconnu pour qu'un lobby se remplisse les poches

    dune
    Le 29/09/2017 à 13:07:11

    Nuisibles pour les humains comme pour les animaux, en particulier les enfants (êtes-vous déjà entré dans un service d'oncologie infantile?)et les abeilles décimées, et sans lesquels le monde n'aurait plus de sens. Ces produits attentent à la Vie et sont à proscrire absolument.

    Gabrielle Leininger
    Le 29/09/2017 à 10:33:13

    Perturbateurs endocriniens : les eurodéputés s’opposent à la proposition de la Commission
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/28/perturbateurs-endocriniens-les-eurodeputes-s-opposent-a-la-proposition-de-la-commission_5192974_3244.html  

    Alain UGUEN
    Le 29/09/2017 à 10:08:50

    Vous pouvez suivre l'actualité des perturbateurs endocriniens sur le site :  www.perturbateurs-endocriniens.fr.  

    François
    Le 16/05/2015 à 07:24:29

    Mesdames et Messieurs de la commission :

    Il n'est plus question de lobbying,il n'est plus question d'argent, il n'est plus question de réseaux d'influence : si vous n'agissez pas, maintenant,pour la suppression immédiate de ces perturbateurs, vous aurez à répondre devant la loi de complicité d'actions criminelle.
    Combien vous faut-il encore de morts pour en prendre conscience?

    Dominique
    Le 22/01/2015 à 19:18:17

    La santé pour tous est un droit du citoyen et un devoir de l'état

    Bc58
    Le 18/01/2015 à 23:09:45

    Madame, Monsieur

    Je crois que cette consultation publique n’est pas vraiment faite pour le public mais je tiens à combattre le lobbying de l'industrie qui pourrait autrement affaiblir l'action publique sur les produits chimiques perturbateurs hormonaux au détriment de la santé des personnes, de l'environnement et de la faune !

    La feuille de route sur les perturbateurs hormonaux, aussi connus sous le nom de perturbateurs endocriniens (PE), définit quatre options différentes pour les critères permettant d'identifier quelles substances chimiques ont des propriétés de perturbation endocrinienne. L'option 4 est à proscrire, et l'option 3 (Utilisation de la définition de l'OMS/PISSC pour identifier les perturbateurs endocriniens et les catégories en fonction de la solidité des preuves) m'apparait comme la meilleure option pour protéger la santé publique.

    Pour les approches à la prise de décision réglementaire, si le format de consultation l’avait permis, j’aurais souhaité montrer mon soutien à l'option A - pas de changements réglementaires.

    Nicolas DERACHE
    Le 18/01/2015 à 09:53:14

    Les Options 1, 2 3 ou 4 concernent les options pour déterminer les propriétés de perturbation hormonale

    l’option A – pas de changement dans la loi - est la meilleure voie à suivre correspond aux Options pour les approches à la prise de décision réglementaire

    en savoir plus
    https://www.no2hormonedisruptingchemicals.org/fr/questions-answers  

    Alain Uguen
    Le 15/01/2015 à 11:02:55

    Dans la proposition de lettre, 3ème paragraphe, il est question "d'une option A".
    Alors que dans "plus d'infos" 4 options sont mentionnées.
    Laquelle est l'option A?

    Duport M
    Le 14/01/2015 à 18:57:59

    Chère commission,
    vous vous devez d'écouter tous les sons de cloche. Le mien se joint aux citoyens européens inquiets. Je vous demande que vous vous donniez les moyens de contrôler beaucoup plus les dires des entreprises. Leurs analyses sont entachées d'un soupçon de malhonnêteté. Les lobbies ont trop de pouvoir… Le personnel, les cadres ne doivent plus aller pantoufler dans ces multinationales.

    Claude Jardiniais
    Le 14/01/2015 à 02:13:04

    Merci Mr Alain Uguen pour vos actions ,quel beau boulot!. Je suis naturaliste et nous constatons le déclins de la biodiversité entre autres à cause des PE qui induisent de gros dysfonctionnement dans l embryogenèse de toutes les espèces et plus sensiblement chez les amphibiens, il se déroule depuis quelque temps un véritable génocide de toutes vies complexes en règle général.
    l appât du gain d une minorité et des consommateurs décérébrés parfaitement ignorants que l on enmmene en pâture!
    Alytes

    un anonyme
    Le 13/01/2015 à 21:45:25

    Au fait c'est bien aussi ce type de produit qui est responsable du dérèglement et ensuite de la mort des abeilles, vous auriez pu le mettre plus haut.

    Blabla.
    Le 13/01/2015 à 18:25:40

    Pour changer le monde dans lequel nous vivons et faire que plus de chimie se répande sur les terres, les eaux, l'air (pour ce faire du fric à son profit personnel)... IL Y A UN SACRE BOULOT. De plus en plus d'enfants sont atteints de maladies, les espèces vitales naturelles sont de plus en plus en perdition, les phénomènes climatiques liés aux réchauffements chronique de la planète vont être de plus en plus rudes avec des conséquences dramatiques. Nous sommes dans un monde totalement délié du véritable sens originel de La Vie, la majorité s'en moque et ne vise qu'à satisfaire ses propres intérêts personnel sans se soucier des conséquences de leurs croissance destructive contre les humains, la flore, la faune, les eaux, les forêts, l'air... Nous allons droit vers un gouffre dans lequel sombreront les êtres actifs dans le MAL... Plus tard, après ces changements, peut-être renaîtra le monde de paix, de respect, de partage... LE PARADIS ???

    Gbel
    Le 13/01/2015 à 15:55:12

    Pour modifier le texte, il suffit de cliquer sur l'onglet "me connecter et modifier" pour ceux qui ont un compte et sur l'onglet "modifier des éléments" pour ceux qui signent sans compte et de procéder aux motifs une fois le texte proposé ouvert.

    Cordialement

    Alain Uguen

    Alain Uguen
    Le 13/01/2015 à 11:54:43

    Je souhaitais signer mais je crains de n'être pas d'accord avec le dernier paragraphe et je ne suis pas parvenue à modifier le texte...

    Si
    Le 13/01/2015 à 11:36:05

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !