actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Rando Plogoff dimanche 25 aout

Journal des Bonnes Nouvelles

victoire pour Gabriel Dufils

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

La Terre vue depuis l’espace

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pour que vive FRALIB, prenons la défense de l'Eléphant !

Mise en ligne du 04/12/2013 au 28/05/2014

Il y a trois ans, la multinationale Unilever décidait de fermer son entreprise Fralib, à Géménos, près de Marseille.

Depuis trois ans, les travailleurs de Fralib luttent pour obtenir de leur ancien employeur, le soutien minimum dont ils ont besoin pour lancer leur projet de coopérative.
Ils demandent la cession du nom de marque « Éléphant », qu'Unilever a décidé de faire disparaitre au profit de LIPTON, marque milliardaire du Groupe, et un certain volume de commandes pendant la période de démarrage.

Bilan de la cyberaction :

4788 participants

Pour François Hollande, les ex-Fralib sont « condamnés à réussir »
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/06/04/pour-francois-hollande-les-ex-fralib-sont-condamnes-a-reussir_4647491_1656994.html
 


Victoire pour les ouvriers de Fralib après trois ans de lutte pour sauver leur usine
C'est la fin de trois ans et demi de lutte. Les ouvriers de l'usine Fralib de Gémenos (Bouches-du-Rhône) ont signé lundi 26 mai un accord de fin de conflit avec Unilever. Les employés ont obtenu une enveloppe de 19,2 millions d'euros pour leur projet de coopérative.
« C'est une victoire symbolique qui doit donner de l'espoir à tous ceux qui luttent pour la sauvegarde de leur emploi », a déclaré mardi matin Thierry Pettavino, le secrétaire fédéral de la CGT des Bouches-du-Rhône, devant l'usine de production des thés Lipton et Eléphant.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/05/27/victoire-pour-les-fralib-apres-trois-ans-de-lutte_4427153_3234.html  

Voir le communiqué des FRALIBS
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=1413  

Présentation de la cyberaction :

Mais Unilever ne veut rien savoir. Bien que la justice ait refusé à trois reprises un plan social injustifiable et annulé tous les licenciements, Unilever a cessé de payer les salaires depuis le 1er avril 2013 et refuse d'accorder une aide au démarrage du projet. Unilever (chiffre d'affaires 2012: 51 milliards d'euros ; profits nets : 5 milliards) veut détruire leur savoir-faire et leur collectif.

Devant cette intransigeance, les Fralib avec leurs syndicats CGT et CFE-CGC ont appelé les consommateurs à boycotter toutes les marques du groupe Unilever, à commencer par LIPTON. Ce 7 décembre est une première journée d'action pour le boycott massif des produits Unilever. En répondant à leur appel nous voulons inciter Unilever à accéder aux demandes des Fralib.

Un projet à soutenir

Une coopérative (SCOP) ancrée dans son territoire, la Provence. Relançant par ses commandes une production locale et écologique de plantes– tilleul, verveine, menthe...- jusqu'alors en déshérence. Liée à ses fournisseurs et à ses clients par des relations commerciales équitables et durables, avec des prix justes. Fondée sur la démocratie interne et la participation de toutes et tous aux décisions.

Tel est le projet des travailleurs de Fralib.

Nous vous proposons de vous associer à cette action en interpellant le PDG d'Unilever.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le PDG d'Unilever,

Par la présente, je tiens à vous signifier mon incompréhension devant le refus d'un groupe comme le vôtre de laisser aux Fralib la possibilité d'exploiter la marque Eléphant.

J'ai pris bonne note des marques de votre groupe qui subiront de ma part le sort que vous réservez au projet de coopérative des Fralib.

Croyez en ma vigilance de consom'@cteur solidaire.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

18 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Le combat continue pour les Fralib
http://www.streetpress.com/sujet/1490719652-fralib-continuent-combat  

Alain UGUEN
Le 30/03/2017 à 10:45:00

Lipton représente exactement ce que nous ne voulons plus.
Comment la notion d'équité et d'humanité peut-elle ainsi disparaître au profit de….. quoi? Jusqu'à quand?

Nous, salariés, ne sommes pas une marchandise, encore qu'elle soit mieux traitée à l'heure actuelle que l'être humain.

Bravo à l'équipe des Fralib.

bussy
Le 10/06/2015 à 17:12:27

VOUS ETES UNE HONTE CUPIDITE=STUPIDITE=MORBIDITE

COTTIN
Le 06/06/2015 à 10:21:30

De tout cœur avec les FRALIB et contre les produits UNILEVER

charly
Le 05/06/2015 à 22:38:19

Je soutiens ce projet

un anonyme
Le 05/06/2015 à 17:01:47

Et François Hollande, il est condamné à quoi ?

rock07
Le 05/06/2015 à 14:13:44

FRALIB LA LUTTE CONTINUE
SCOP T.I C’EST PARTI

Bonjour,

Le Comité national de soutien et de lutte aux Fralib a décidé d’organiser une nouvelle journée nationale de boycott de tous les produits d’UNILEVER le samedi 18 janvier 2014, et de faire de l’année 2014 l’année du Boycott des marques UNILEVER tant que ce Groupe n’assumera pas ses responsabilités dans la casse sociale de notre Entreprise !!! Voir le tract ci-joint.

La semaine dernière nous avons parlé d’une bande de Saltimbanks qui nous ont offert un magnifique cadeau de noël avec la chanson « Los Fralibos »

Pour terminer en beauté l’année 2013 et repartir dès le 1er janvier comme en 14 nous vous proposons de découvrir la vidéo " Los Fralibos : les ouvriers de FRALIB chantent leur lutte" avec un petit clic ci-dessous :
http://youtu.be/A3KqeXcgy4w  

Merci de relayer le plus largement possible.

ENCORE ET TOUJOURS:
CONTINUONS LE BOYCOTT DE LIPTON !
ET DE TOUTES LES MARQUES DU GROUPE UNILEVER !!!
NOUS NE LAISSERONS PAS PARTIR LE THE DE L’ELEPHANT DE PROVENCE

Le thé de l’Eléphant est né il y a 120 ans à MARSEILLE,
L’Eléphant est Français, en Provence il doit rester.

Amicalement les salariés de FRALIB en lutte.

les salariés de FRALIB en lu
Le 06/01/2014 à 16:22:42

Impossible de signer à cause de l'amalgame fait entre retard de paiement des salaires, aides financières d'une des entreprise les plus destructrice sur le plan humain et environnementale à la création d'une SCOP écologiquement responsable, en plus avec l'utilisation de la marque à l'image négative.

Il faut 2 cyberactions l'une pour Unilever et les salaires, une autre pour trouver un financement en accord avec la nature de la nouvelle SCOP afin de partir sur des bases saines et cohérentes.

Didier V.
Le 19/12/2013 à 10:55:38

Pour ma part, je ne me limiterai pas au 07 décembre.

Sylvie
Le 16/12/2013 à 18:39:00

Je signe cette pétition car j'en appelle moi aussi au sentiment de confraternité industrielle dont doit immanquablement faire preuve cette multinationale envers un éventuel concurrent.

JPierre16
Le 07/12/2013 à 21:38:59

ou FANTÔME AILÉ

avec comme logo un fantôme avec des oreilles d'éléphant ?

Claude
Le 05/12/2013 à 22:44:38

Pourquoi ne pas jouer avec le nom de marque ?

Par exemple prendre comme nouveau nom : L'ÉLÉPHANTOME

Claude
Le 05/12/2013 à 22:41:08

J'ai signé cette cyberaction sans conviction car la marque Elephant n'est pas synonyme pour moi d'écologie et de développement local

jean
Le 05/12/2013 à 22:34:35

A bas le capitalisme dégénéré. Il ne développe même plus l'industrie mais l'esclavage moderne. Il n'est plus un facteur de développement mais de destruction
- de l'emploi local à court terme !
- de la biosphère et de ses habitants à moyen terme !

Phil
Le 05/12/2013 à 18:36:05

Pour Philippe... et les autres

Et oui, savoir sous combien de marques et lesquelles est un casse tête tellement ce géant financier a dévoré tous les secteurs de commerces en industrialisant et mondialisant des productions, au rang desquelles des produits de terroir français (ainsi certaines moutardes "de Dijon" sont faites au Maroc avec des graines népalaises !).

ça prend un peu de temps au supermarché, mais en cherchant au dos des produits achetés, il est facile de voir le "U" de la marque Unilever. C'est plus rapide que de connaître l'ensemble des marques.

Il reste la solution de ne jamais consommer dans les magasins proposant des produits de cette compagnie mondiale.

jiB)-
Le 05/12/2013 à 15:42:49

on trouve ce type d'info ici :
http://www.policymic.com/articles/71255/10-corporations-control-almost-everything-you-buy-this-chart-shows-how  

Marcel Perifel
Le 05/12/2013 à 13:39:45

Les logos sont présents dans la photo qui illustre l'action mais sans doute trop petit.
Recensement wikipedia des marques Unilever présentes en France, par catégories de produits :
Boisson et Glaces : Ben & Jerry's, Miko (Magnum, Carte d'Or, Max Adventures, Viennetta, Café Zéro, Cornetto) , Éléphant, Lipton ;
Alimentaire : Alsa, Amora, Fruit d'Or, Fruit d'Or pro-activ, Knorr, Maille, Maïzena, Planta Fin, Végétaline ;
Soin de la personne : Axe, Brut, Dove, Monsavon, Rexona, Signal, Timotei, Williams ;
Entretien de la maison : Buhler, Cajoline, Cif, Domestos, Omo, Skip, Persil, Sun.
Unilever possède des marques internationales (Knorr, Lipton) mais également de nombreuses marques locales. Ainsi, les glaces Miko se nomment Algida en Italie, Langnese en Allemagne, ou Frigo en Espagne. Ceci s'explique par le fait qu'Unilever a construit son activité glaces au fil des années en rachetant dans chaque pays une entreprise déjà implantée. Le groupe a décidé en 1998 de donner le même logo en forme de cœur à toutes ses filiales, tout en conservant leur nom propre à chaque pays28. Ce logo a ensuite été simplifié en 2003.
Pour certains domaines comme les détergents, le groupe possède plusieurs marques mais ne les commercialise pas toutes dans chaque pays. Ainsi, Persil n'est commercialisé que sur quelques marchés comme le Royaume-Uni, l'Irlande ou la France. Skip est présente en Grèce, en France, à Chypre, au Portugal, en Espagne et en Afrique de Sud. Omo, Surf ou Coral sont les autres marques de lessives vendues dans de nombreux pays.
Parmi les marques non présentes en France, on peut citer : Calvé, Coral, Sunsilk, Becel, Flora, Blue Band, Rama, Hellmann's, PG Tips, Brooke Bond, Lifebuoy, Lux, Pond's, Close-Up, Comfort, Radiant, Surf, Solo, Vaseline, Radox, Duschdas, TIGI.

Alain Uguen
Le 05/12/2013 à 11:18:45

Bonjour,

Je n'ai pas trouvé sur les pages de cette action, l'ensemble des produits unilever.

Quels sont-ils ?

Merci et bonne journée.

Ph. Veyrat

Philippe Veyrat
Le 05/12/2013 à 11:10:25

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !