image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : contre une nouvelle centrale nucléaire en Europe

Mise en ligne du 28/03/2014 au 08/04/2014

Le gouvernement britannique qui vise tranquillement un passe-droit nucléaire a demandé à la Commission européenne d'autoriser l'aide de l'Etat pour la centrale nucléaire de Hinkley Point C.

Bilan de la cyberaction :

4707 participants

Des dizaines de milliers de citoyens de l'UE exigent:
aucune subvention nucléaire additionnelle
EWS Schönau a pris à la protestation

Plus de 16 000 citoyens ont suivi l'appel de EWS Schönau. Également en France
environ 4 600 citoyens ont participé à un appel similaire. L'opposition la plus forte
se manifeste en Autriche où plus de 20 000 appels ont été comptés (source "der
Standard") via le réseau GLOBAL 2000 et où le gouvernement se prononce
également contre toute forme de promotion de l'énergie nucléaire. Même du point
de vue purement concurrentiel, ce cas est controversé. Une étude menée par
l'Université de Linz, Institut du droit européen, conclut que l'octroi de l'aide
n'est pas
compatible avec le droit communautaire. (Voir le dossier de presse en allemand
avec le professeur d'université Franz Leidenmühler, Institut de droit Européen,
JKU Linz).
EWS Schönau est un fournisseur d'électricité verte indépendante avec 150 000
clients. Créé à l'initiative de parents contre le nucléaire, ils s'engagent toujours
pour
la transition vers 100 % d'énergies renouvelables et aussi prennent part au débat
politique. Récemment, ils ont présenté en collaboration avec deux autres
distributeurs écologiques, Greenpeace Energy et Naturstrom, un modèle pour
l'intégration de l'électricité verte.
en savoir plus: communiqué de presse (allemand/anglais/francais):
http://www.ews-schoenau.de/fileadmin/content/documents/Mitwissen/Pressemitteilungen/140407_PM_EWS_Hinkey.pdf
 


Dr. Eva Stegen

Energiereferentin

Présentation de la cyberaction :

Pour l'opérateur, Electricité de France (EDF SA), ça veut dire pour 35 ans un prix garanti de 11 centimes / kWh indexé sur l'inflation ! La centrale nucléaire ne peut pas être financée sans les garanties visées. Même si une décision au cas-par-cas sera prise, elle peut ouvrir des portes pour d'autres centrales nucléaires, comme par exemple l'expansion de Témelin (République tchèque).


La Commission Européenne a ouvert une consultation publique qui se terminera le 7 avril. Chaque citoyen de l'Union Européenne a le droit de donner un commentaire. Donc nous demandons votre soutien.

Pour le rendre aussi simple que possible, l'équipe de EWS Schönau a préparé un formulaire en ligne où vous pouvez signer la pétition – mais seulement en allemand :
http://www.ews-schoenau.de/einspruch/  

Si vous ne souhaitez pas utiliser le texte allemand, vous pouvez écrire un courriel de protestation avec vos propres mots. Dans leur brochure « 100 bonnes raisons contre l'énergie nucléaire », vous pouvez trouver plusieurs arguments.
http://100-gute-gruende.de/pdf/g100rs_fr.pdf  

Nous vous proposons un texte de base que vous pouvez compléter à votre guise en cliquant sur "modifier des éléments"

Nous vous serions très reconnaissants de bien vouloir diffuser cette information aussi largement que possible autour de vous. Les eurocrates eux-aussi peuvent être sensibles à la pression de la population qui s'oppose au lobby nucléaire. La Chancelière allemande n'aurait pas changé de politique nucléaire en 2011 sans la pression populaire. Maintenant, il est nécessaire de prévenir d'autres ruineux investissements nucléaires en Europe.

La lettre qui a été envoyée :


Par la présente je demande d'urgence à la Commission européenne de ne pas approuver les aides d'État pour la centrale thermo-nucléaire de Hinkley Point C en Grande-Bretagne.
En fonctionnement « normal », l'exploitation des centrales thermonucléaires représente déjà des risques considérables.
Un accident majeur entraînera une catastrophe écologique, humaine, sanitaire et économique.
La gestion des déchets pendant des milliers d'années n'a absolument pas été prévue.

Pour atteindre les objectifs de protection du climat pondérés, il est indispensable de transférer immédiatement sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique les sommes dépensées dans les énergies fossiles ou le nucléaire.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

25 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

choisir la vie cela pourrait être un objectif non?

lulu
Le 29/12/2014 à 21:41:33

je consomme de moins en moins, et je constate que je suis de plus en plus heureuse d'être... Epanouissement dans la conscience d'être et non d'avoir et posséder.

un anonyme
Le 07/04/2014 à 23:41:58

Avec le calcul des probabilités, les nucléocrates ont fait croire qu'un accident serait quasiment impossible. Avec la même calcul des probabilités, les antinucléaires peuvent affirmer que la série d'accident continuera tant qu'il y aura des centrales nucléaires actives

Georges Cingal, Membre du Comit&eac
Le 06/04/2014 à 23:07:15

Un seul espoir pour l'avenir de la Terre et donc de l'Humanité un acte civique de tous,adopter les comportements favorisant la décroissance : plomber la société de consommation, proscrire son emblématique plastique, tous les synthétiques, recycler,limiter la croissance démographique particulièrement dans les pays en développement ou en voie de développement, etc...

Patrick Yves GIRARD
Le 05/04/2014 à 09:23:49

En fonctionnement « normal », l'exploitation des centrales thermonucléaires représente déjà des risques considérables.
Un accident majeur vidant toute une région de tous ses habitants pour des siècles, comme Tchernobyl ou Fukushima, est inévitable, tôt ou tard, puisque les hommes, même les Français et EDF, ne peuvent pas être infaillibles à perpétuité, et entraînera une catastrophe écologique, humaine, sanitaire et économique de milliers de milliards d'€ , vidant une ville comme Paris, Londres, ou autre au hasard, etc.. comme Tokyo a failli être évacué, si un peu plus de malchance, vents vers Tokyo au lieu de vers le nord, tsunami 300km plus au sud, etc...
La gestion des déchets pendant des milliers d'années n'a absolument pas été prévue et coutera des sommes astronomiques, plombant les finances de nos enfants sans fin .

Pour atteindre les objectifs de protection du climat pondérés, il est indispensable de transférer immédiatement sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique les sommes dépensées dans les énergies fossiles ou le nucléaire.
Il existe de vraies solutions d'énergie qui fonctionnent déjà pour remplacer 40% des centrales nucléaires et à carburant fossiles, qui servent à chauffer nos habitations en hiver, sans la moindre pollution, sans CO2, sans déchets radioactifs ou particules.
cela existe et fonctionne depuis 2007 à  www.dlsc.ca.   lire
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf  
qui marche à 1000m d'altitude avec des -30°C comme cet hiver au Canada !!
On stocke la chaleur solaire d'été en excès sur nos toits sous la terre (en simple géothermie peu profonde) pour se chauffer l'hiver, sans pompe à chaleur à électricité nucléaire.
Ce système avec les toits en capteurs thermiques solaires simples et stockage dans le sol fonctionne et peut chauffer des vieilles maisons sans les changer et reconstruire totalement pour les isoler à fond.
La surface de capteurs solaires permet de fournir les KWh nécessaires à raison d'environ 500KWh/m2an et 10KWh/m3an conservé de l'été pour l'hiver dans le sol juste percé de trous avec des tuyaux fins tous les 2m environ, sans jamais remuer toute cette terre, en géothermie à recharge solaire d'été sans aucune pompe à chaleur.
C'est tellement simple que chacun peut le réaliser dans son jardin et son prix peut être diminuer en le développant au lieu de faire des EPR prétendus faussement infaillibles.
Nos enfant nous reprocheront d'avoir méprisé une telle solution pour préférer leur laisser la folie de la radioactivité de notre nucléaire à gérer pour des siècles.

rereco
Le 05/04/2014 à 01:49:52

Et des gens sont sacrifiés du fait des séquelles que cette industrie produit sur la santé de personnes employées dans la gestion d'une centrale nucléaire (je ne sais plus exactement pour quelle tâche, je pense en particulier pour démanteler une centrale),même si ces séquelles sont lentes ā apparaitre.

Lucas P.
Le 05/04/2014 à 00:25:37

Energie nucleaire ubsolète il est temps de travailler sur autre chose... ne soyons plus à l'arrière mais à l'avant...

urubiru
Le 04/04/2014 à 20:27:37

Je suis bien évidemment contre les aides de l'état anglais à ce projet de centrale nucléaire mais aussi contre les aides de tous les autres états à cette industrie mortifère, en particulier l'état français qui est l'actionnaire très largement majoritaire d'EDF faut-il le rappeler.
Pourquoi d'ailleurs faudrait-il encore subventionner une industrie qui existe depuis les années 50, qui a déjà reçu tellement d'aides publiques sous toutes les formes et qui a fait la démonstration des déjâts incommensurables qu'elle peut créer ?
La seule explication, c'est que cette industrie, et les entreprises qui la constituent, ne peuvent continuer à faire des profits que si elles arrivent à monopoliser les aides publiques sous toutes leurs formes, quel que soit le prix à payer par les consommateurs, contribuables, citoyens.
Par contre je n'ai pas réussi à identifier la "consultation publique" organisée par la commission européenne et qui serait le motif de la présente pétition.
Je m'interroge. Y a-t-il vraiment une consultation du public sur ce sujet ?

François
Le 04/04/2014 à 18:54:16

Il y a pourtant des leçons à tirer des catastrophes de Tchernobyl et Fukushima. Pourquoi encore une nouvelle centrale ? Il faut s'orienter de toute urgence vers des énergies renouvelables. Beaucoup sont encore trop peu exploitées : la géothermie, l'hydraulique, l'éolien. SURTOUT PAS LE GAZ DE SCHISTE !!
Il faut aussi arrêter de sur-consommer.

vivi
Le 03/04/2014 à 19:25:33

assez de souffrance pour notre planète.Suffit
Ayons une pensée pour nos générations futures. La Terre est comme une mère, on en a qu'une.
Nos nucléocrates n'ont-il pas d'enfants ?
Pas de coeur, c'est sûr.

Jean

un anonyme
Le 03/04/2014 à 13:56:54

Plus il y aura de centrales nucléaires dans le monde,plus il y aura d'armes nucléaires;
+ avec la montée en nombre de cyclones + leur intensité cro issante,ainsi que les changements climatiques en tous genres,une 100taine de réacteurs à construire dans les 15 ans à venir,c'est sûr qu'il va y avoir des sinistres graves en plus... Notamment parce que le nucléaire va devenir source de profits comme tout autre de production d'énergie, la rentabilité poussant à simplifier les mesures de sécurité
+ de fiabilité de maximum à "optimum"...La Russie pourrait ainsi installer un "miniréacteur" au large du Cap-Vert et du Sénégal dans une coque de super pétrolier ou méthanier... A tout hasard,on peut croire que le solaire pourrait évoluer de manière à inciter les "décideurs"àopter pour cette formule plutôt que le nucléaire... Question de bon sens...

stoppeur
Le 02/04/2014 à 16:56:37

un effort à faire, moins consommer = mieux vivre

Gabriel
Le 02/04/2014 à 11:27:47

Je n'ai aucune envie de courir le risque des impacts nucléaires. Je préfère réduire ma consommation et vivre en cohérence avec mon environnement. Arrêtons d'industrialiser les risques, en France ou ailleurs. D'ailleurs que sont les frontières ?

Erwan Gallet
Le 01/04/2014 à 23:37:17

Comment peut-on se poser encore la question après Fukushima, Tchernobyl, Iroshima, Nagasaki et tous les accidents, les incidents qu'on nous cache.
Quand j'étais enfant on m'interdisait de jouer avec des alumettes. Nos dirigeants jouent avec l'énergie nucléaire sans savoir la maitriser, sans savoir que faire des déchets... Ils jouent au jack-pot avec nos vie dans la plus grande impunité !
ET TOUT CA POUR LE BIEN ÊTRE DE QUELQUES UNS ? Les riches se gavent, les pauvres trinques.
NON ! C'est NON ! Il faut prendre la décision aujourd'hui d'arréter parce que ça va prendre des années et qui c'est qui va payer les pots cassés ??????

Ado
Le 01/04/2014 à 20:42:50

Pas de centrale nucléaire, ni en France, ni en Angleterre, ni ailleurs dans le Monde. Fukushima nous a bien montré où menait le nucléaire.
Résistons.

JPRR
Le 01/04/2014 à 16:53:53

Le Nucléaire, une énergie du passé. Le tout progrès tuera notre avenir - il faut
" régresser".
La question des déchets se pose toujours, mais les risques que l'humanité encourent sont trop, trop élevés car rien est sans faille, surtout pas l'être humain!!

Monika Bruce
Le 01/04/2014 à 10:33:36

Nous devons nous alarmer pour le projet de construction du réacteur Astrid, dans la vallée du Rhône .Le planning prévoit que l'état donne le feu vert de sa construction à la fin de l'année. Il ne faut pas laisser faire sans avoir alerter l'opinion, les médias, les partis politiques...
La relance de la filière du plutonium serait catastrophique.

MF
Le 01/04/2014 à 00:25:19

L'exploitation des mines d'uranium est très polluante.

Le minerais d'uranium, n'est pas renouvelable.

Nouvelleau
Le 31/03/2014 à 22:56:02

1000 raisons pour lesquels il faut arrêter le nucléaire :
 www.facebook.com/1000raisons.  

Un jour il faudra bien saisir le TPI pour les crimes du nucléaire.

Pierre
Le 31/03/2014 à 20:30:31

La centrale thermo-nucléaire de Hinkley Point C en Grande-Bretagne est un grand projet inutile et à contre courant de notre avenir.
En fonctionnement « normal », l'exploitation des centrales thermonucléaires représente déjà des risques considérables.
Un accident majeur entraînera une catastrophe écologique, humaine, sanitaire et économique.
La gestion des déchets pendant des milliers d'années n'a absolument pas été prévue.

Pour atteindre les objectifs de protection du climat pondérés, il est indispensable de transférer immédiatement sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique les sommes dépensées dans les énergies fossiles ou le nucléa

cyril
Le 31/03/2014 à 20:28:07

Quand l'être humain deviendra-t-il enfin adulte ? Lorsqu'il cessera de faire des choix inconscients l'amenant à risquer sa vie pour satisfaire son avidité.

un anonyme
Le 31/03/2014 à 20:00:32

voilà le lien vers le journal officiel de l’Union Européenne en français:

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2014:069:0060:0098:Fr:PDF  

Alain Uguen
Le 31/03/2014 à 14:09:08

Je suis complètement atterré par de tel rêves des technocrates, comme si Fukushima n'était pas une leçon suffisante, comme si les problèmes de démantèlement et de devenir des déchets n'étaient que des détails. Je suis sans doute très naïf.

Roger
Le 31/03/2014 à 12:59:13

Je n'arrive pas à trouver le lien vers cette consultation sur le site de la commission européenne, même en anglais. Il y a là une liste des consultations publiques ouvertes (et fermées), mais rien qui s'achève le 7 avril. Merci de préciser le titre exact de cette consultation et de donner le lien !

AC
Le 31/03/2014 à 12:38:14

le nucléaire ça suffit.

un anonyme
Le 31/03/2014 à 11:26:49

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !