actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

victoire pour Gabriel Dufils

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Admission de l’Etat palestinien au sein des Nations Unies

Mise en ligne du 20/09/2011 au 30/11/2012

Vendredi prochain, le président Mahmoud Abbas présentera la demande d’adhésion de l’Etat palestinien aux Nations unies. La Palestine deviendrait alors le 194e État membre de l’ONU.

Bilan de la cyberaction :

5128 participants

Présentation de la cyberaction :

Alors que les négociations ont abouti à une impasse et que le gouvernement israélien, refusant tout dialogue, mène une politique de colonisation illégale pour imposer une situation de fait accompli, cette échéance représente une fenêtre d’opportunité cruciale pour la population palestinienne mais aussi israélienne.

Les Palestiniens ont réussi à préparer les outils de leur souveraineté. L’ONU, la Banque mondiale et le FMI ont récemment indiqué que l’Autorité palestinienne a mis en place les institutions nécessaires à la création d’un État viable. Une admission à l’ONU permettrait enfin l’existence de deux États disposant des mêmes droits et des mêmes devoirs, et donnerait ainsi une chance à la relance des négociations de paix, sous les auspices des Nations Unies dont c’est la mission, et ceci sur la base du droit international.

En reconnaissant pleinement la souveraineté et les frontières de la Palestine, la France fera preuve de son engagement en faveur de la paix au Proche-Orient. A l’heure de l’émancipation des peuples arabes et tandis que plus de 125 pays se sont prononcés pour l’admission de l’État palestinien à l’ONU, le gouvernement français ne peut rester muet sur cette question. Il doit prendre ses responsabilité et, constatant qu’il n’y a aucune autre voie praticable aujourd’hui pour avancer vers une paix basée sur le droit, voter pour l’admission de la Palestine à l’ONU et entraîner ses partenaires européens sur cette même voie.

Alain Uguen


voir la liste des élus signataires de l'appel
http://www.france-palestine.org/article18235.html  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président de la République

Nous appelons le gouvernement français à s’engager fermement en faveur de l’admission de l’Etat palestinien au sein des Nations Unies, selon les paramètres internationalement reconnus et en application des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, c’est-à-dire dans les frontières de 1967 avec pour capitale Jérusalem-Est.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

6 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

enfin un ETAT PALESTINIEN LIBRE !

CANGIONI
Le 26/11/2014 à 16:56:54

Il est temps de reconnaître l'existence de l'état palestinien, depuis 66 ans, il est nié par l'occupant. C'est un occupant raciste, xénophobe, colonisateur et belliqueux.
De Gaulle avait raison. Et ça n'était pas un antisémite !

clomani
Le 26/11/2014 à 13:01:08

Il serai grand temps que le pays dit 'des droits de l'homme' commence à soutenir autre chose que des dictateurs.

Peut-être après mai 2012, vu que l'actuel occupant ne respecte pas le 1er article de cette si belle constitution?

maowlo
Le 23/12/2011 à 20:16:59

La chasse permet de réguler les espèces animales qui n'ont pas de prédateurs. Mais de là à exterminer des milliers de baleines...

emailfer
Le 13/12/2011 à 17:09:54

Bonjour

Les sénateurs du groupe centriste du Sénat sont sensibles à votre remarque. J'ai le plaisir de vous confirmer que notre collègue sénatrice de l'Orne a pris la parole en séance. Afin de vous assurer de notre soutien je vous communique ci-après copie de son intervention qui je
l'espère répondra à votre attente.

Natalie Goulet, Sénatrice centriste de l'Orne

"Nous avons assisté, ce week-end, à un vote historique, celui intervenu en faveur de l’admission de la Palestine comme État membre à part entière de l’UNESCO.

Mon époux, Daniel Goulet, a créé et animé à l’Assemblée nationale, à partir de 1973, et dès son élection au Sénat, en 1992, le groupe d’amitié France-Palestine, et a été un artisan passionné de la diplomatie parlementaire dans cette région ; vous en fûtes d’ailleurs le témoin, monsieur le ministre.

Vous comprendrez donc que j’exprime en cet instant, au nom de nombreux collègues, la profonde satisfaction que nous inspirent ce vote et la position adoptée par le gouvernement français. En effet, celui-ci n’a pas cédé aux habituels atermoiements de bon aloi qui se font entendre dès qu’il est question du conflit israélo-palestinien.

Nous souhaitons qu’Israël vive dans des frontières sûres et reconnues, mais les réactions consécutives à cette décision de l’UNESCO font craindre le pire.

Le vote de ce week-end justifie que nous accompagnions le processus de normalisation de la situation de la Palestine, en tant que membre à part entière de la communauté internationale. Je réitère donc la demande que j’avais formulée à l’occasion d’un rappel au règlement, le 18 octobre dernier, d’organisation d’un débat sur le rôle de la diplomatie parlementaire.

Je vous prie donc, monsieur le président, de bien vouloir soumettre au bureau de la Haute Assemblée la proposition de création d’une mission commune de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, et de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, destinée, d’une part, à accompagner dans cette nouvelle aventure Israéliens et Palestiniens, et, d’autre part, à assurer la présence effective des Palestiniens à l’UNESCO… en attendant qu’un siège leur soit attribué au sein de l’Organisation des Nations unies. (Applaudissements sur certaines travées du RDSE, ainsi que sur les ravées du groupe socialiste-EELV et du groupe CRC.)"

un anonyme
Le 21/11/2011 à 15:09:25

Contrairement à ce qui est écrit dans la presse de ce week-end (et particulièrement du JDD), je ne suis pas signataire de la lettre ouverte au Président de la République, dans laquelle des parlementaires "s'opposent à la stratégie de contournement des négociations visant à imposer la reconnaissance unilatérale d'un Etat palestinien lors de la session de septembre de l'assemblée générale des Nations Unies". Au contraire, je me retrouve pleinement dans la tribune de Libération d'aujourd'hui "Pour l'admission de la Palestine aux Nations Unies", signée par un collectif d'élus français.

Christiane DEMONTES Sénatric
Le 22/09/2011 à 14:51:34

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !