image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Libérez Youcef Nadarkhani

Mise en ligne du 15/12/2011 au 29/11/2012

Youcef Nadarkhani, 34 ans, deux enfants, était pasteur depuis dix ans, dans la région de Gilan, à 250 kilomètres de Téhéran. Jusqu'en 2009, cet homme de Dieu, appartenant à l'Église évangélique, exerçait à peu près librement son ministère dans ce pays de 68 millions d'habitants, dont 99 % de la population est musulmane. 300 000 chrétiens vivent pourtant en Iran, dont beaucoup d'Arméniens et quelques milliers d'Iraniens de souche, comme le pasteur Nadarkhani. C'est bien là où le bât blesse.

Bilan de la cyberaction :

5509 participants

Accusé de blasphème contre l’islam et condamné à mort à Téhéran, le pasteur Youcef Nadarkhani a été acquitté en appel par un tribunal iranien et remis en liberté le samedi 8 septembre 2012.
http://journalchretien.net/21404-le-pasteur-youcef-nadarkhani-libere-en-iran  

Présentation de la cyberaction :

En 2009, le gouvernement iranien décide que tous les élèves scolarisés doivent suivre l'enseignement coranique. Y compris les enfants des familles chrétiennes. Youcef Nadarkhani se rend alors à l'école de la ville de Rasht où étaient scolarisés ses fils Daniel, neuf ans, et Yoel, sept ans, pour les en retirer en se basant sur la Constitution de la République islamique iranienne de 1979 qui reconnaît la liberté de culte à toutes les religions du Livre. Et donc aux chrétiens. En théorie du moins. Car le pasteur est arrêté le soir même par la police secrète. Il comparaît une première fois le 12 octobre 2009 devant une sorte de tribunal mi-politique, mi-confessionnel. On l'accuse d'apostasie. On lui reproche, à lui qui est chrétien, d'avoir abjuré l'islam.

Mobilisation internationale
Emprisonné dans la ville de Lakan, placé en cellule d'isolement pendant de longs mois, Youcef Nadarkhani est sommé de revenir à la religion du Prophète sous peine de mort, car en Iran l'apostasie est un crime puni de la peine capitale. Le pasteur a beau expliquer qu'il n'a rien renié, puisqu'il n'a jamais été musulman de sa vie, on cherche par tous les moyens à le faire plier. Y compris en lui administrant des sédatifs à haute dose pour casser sa volonté. Faute d'y parvenir, on s'attaque à sa famille.

Sa femme est arrêtée, jugée sommairement, sans même l'assistance d'un avocat, et condamnée à la prison à vie, comme complice de son mari. Pourtant, même dans ce pays où les règles élémentaires des droits de l'homme sont bien souvent bafouées, il existe encore des espaces dans lesquels survit une petite flamme de justice. Ainsi, un avocat, Mohamed Ali Dadkhah, parvient en appel à faire libérer la femme du pasteur. Et pour libérer Youcef Nadarkhani lui-même, il réussit à démonter, devant cette même cour d'appel, le principal argument de l'accusation consistant à dire que jusqu'à l'âge de 15 ans le pasteur était musulman, alors qu'il n'a, en réalité, jamais été un fidèle de l'islam.

Mais la République islamique et ses ayatollahs ne baissent pas les bras si facilement : les autorités religieuses font appel du jugement devant la troisième chambre de la Cour suprême de Qum. Le verdict rendu le 25 septembre dernier par cette instance est un modèle de casuistique et de mauvaise foi : certes, énonce-t-il, on ne peut reprocher à Youcef Nadarkhani d'avoir été musulman avant d'être chrétien, et sur ce point, nous acceptons les arguments de la défense. Mais ses parents étant musulmans, il était tenu de revenir à la religion de ses ancêtres. Il n'est donc pas coupable "d'apostasie simple, mais - audacieux néologisme - d'apostasie nationale". Et comme tel, il doit être condamné à mort, sauf s'il acceptait d'abjurer sa foi chrétienne.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur l'ambassadeur

Persuadé que les Droits de l’être humain, la liberté de religion, de conscience et la valeur à accorder à toute vie humaine sont des principes universels, je demande au gouvernement iranien de libérer immédiatement et sans aucune charge le pasteur Youcef Nadarkhani.

Je vous remercie par avance de votre attention et je vous prie de recevoir, monsieur l'ambassadeur, l'expression de mes salutations citoyennes.

 

18 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

à hermine et aux autres aussi

tapez sur google (programme rivkin) et informez vous.ce n'est pas rigolo du tout.
bonne lecture.

déconfit
Le 11/02/2012 à 01:26:47

bonjour, je ne veux pas polémiquer sur le quad, je garderai mon opinion pour moi. Ici il ne s'agit pas de ça mais de la mort, une nouvelle mort, et qui plus est celle d'un enfant.
Je trouve anormal d'avoir à subir le dictat d'un groupe armé (je remettrai à plus tard le fait de disposer d'armes à la maison). Il n'est pas normal que durant plusieurs mois il soit dangereux d'aller se promener (à pied ou en vélo, pas de pollution ni de bruit), qu'il n'y ait pas un seul moment de tranquillité, que même les jours sans école il soit impossible d'aller avec ses enfants prendre l'air, se détendre, jouer, admirer sans prendre un risque vital.
On ne peut pas aller promener son chien (en laisse) sans se faire agresser par une meute en folie sous les regards amusés de plusieurs bras armés ..... parfois à la langue pâteuse dés le matin.
Une balle peut être dangereuse à plusieurs km.
Et même si on met son "MP3" à fond et avec un gilet fluo (il n'y en a pas pour les chiens), on est en danger EN PERMANENCE.
Bien sûr, les chasseurs sont des électeurs (virant "très" à droite pour beaucoup), mais les promeneurs aussi et sans doute plus nombreux.
J'ai vu que certains départements avaient déjà pris cette disposition, mais ce n'est pas toujours le même jour puisque c'est une décision du préfet.
Il est donc utile que toute la France soit sur le même choix, au préfet d'en rajouter un 2è en milieu de semaine s'il est intelligent ou veut d'être équitable, quoi que je ne sais pas si c'est équitable d'être démunis face à des fusils.

joel70
Le 24/01/2012 à 08:56:42

Quand je pense que lors du vote de la loi interdisant de fait le niqab (qui prive la femme du droit fondamental à l'identité et interdit de fait le sourire !), des islamistes, en Iran et en ailleurs, ont osé affirmer qu'en France les musulmanes étaient maltraitées ! Que dire de la situation des chrétiens en terre d'islam ! Le crime d'apostasie énoncé par la charia est un scandale digne des temps les plus reculés...
Je tiens à préciser que je suis athée...

Quant à paco, sa haine de l'Occident est pathétique... L'Occident mènerait des campagnes d'intox et ferait "sa propagande de guerre" contre les dictateurs arabes ? (Khadafi ? Assad ? Et avant, contre Saddam Hussein ?). On devrait au contraire se réjouir que l'Occident ne les soutient plus suite au rejet des populations locales qui hélas sont tentées par le vote islamiste (plutôt éloigné des valeurs occidentales justement...) ! Quant à l'Iran, souhaitons au contraire que les plus éclairés des Iraniens retrouvent le courage de manifester de nouveau contre la dictature des mollahs qui ne survit qu'en excitant le nationalisme (lancés de missiles, nucléaire militaire, etc.) Ce régime sera un jour renversé avec notre aide s'il le faut ! Inch'allah !
Quant à Avérroès, il était détesté par de nombreux musulmans à l'époque car jugé hérétique...

Christophe
Le 12/01/2012 à 00:31:29

Signé après quelque hésitation car on s'en doute bien, l'occident prépare la conquête de l'Iran (et de la Syrie) en menant campagne d'intox et de diabolisation ainsi qu'il l'a fait envers la Libye ou l'Irak. Il se peut donc fort bien que cette histoire serve (malgré nous) à alimenter la propagande de guerre.

A noter pour la petite histoire, que nombre des prédicateurs américains qui abusent de la crédulité des populations pauvres, notamment en Afrique, se réclament de cette même église Évangélique.

Enfin, vivement le retour d'Avéroes !

paco
Le 05/01/2012 à 20:14:36

Copié-collé du commentaire, très juste, de "Buisson".

Merci "Buisson" !

Bernard
Le 05/01/2012 à 16:37:07

Je suis chaque jour (que celui qui n'existe pas fait) plus étonné de voir où peut mener une pensée basée sur le néant, car il est évident que les religions sont faites par des ignares qui ont su abuser de la naiveté (restons polis) de ceux qui les écoutent

J'attends depuis ma naissance une preuve de l'existence de ceux qu'on appelle qui dieu, qui jesus, qui allah, qui tartempion........

un anonyme
Le 05/01/2012 à 16:33:03

Si les religions ont pu avoir une utilité dans les temps passés (ce qui peut se concevoir et se discuter)elles sont aujourd'hui un cancer pour l'Humanité, au même titre que l'argent (monnaie).

Grante
Le 28/12/2011 à 14:11:13

Je trouve que l'on est bien laxistes avec l'islam sous prétexte de ne pas paraître racistes. Ce n'est pas une question de race puisque des personnes de tous pays se convertissent à l'islam. C'est bien une question de culture et surtout une question de religion belliqueuse qui ne cherche qu'à étendre son pouvoir sur le monde. Il serait temps de mettre le holà avant d'être complètement débordés... même s'il faut rejouer aux croisades !

Hermine
Le 17/12/2011 à 00:14:23

§ rajouté au début de ma lettre :

Monsieur l'ambassadeur
Faut il que les responsables Iraniens n'aient pas beaucoup confiance dans leur propre foi ni dans la sagesse de leur créateur pour sentir leur croyance menacée par d'autres pratiques religieuses que les leurs au point de les empêcher par la menace et par la force !
Allons, Monsieur l'Ambassadeur, rassurez les responsables de votre pays : être bienveillant et tolérant envers ceux qui n'ont pas les mêmes croyances que nous ou qui pratiquent différemment n'est pas une preuve de faiblesse mais de force morale.C'est le contraire qui révèle un manque de foi !

Buisson
Le 16/12/2011 à 14:47:15

Pour ma part, je ferai court tout en appréciant les réactions fort à propos telle celle de cFred.
En ce qui me concerne, il me semble (mais au vu de ce qui se passe en Iran ou même en France), disons il me "semblait" que la base de toute religion (j'ai bien dit "TOUTE") était bâtie autour de l'amour, du respect, de la tolérance, de l'écoute, la solidarité.
Or, et de plus en plus, on (même en France) nous inocule jour après jour la peur, l'égoïsme, la vanité, la méfiance.
Que l'on soit croyant ou pas, ce sont les mêmes principes de vie qui font la différence entre l'être humain et l'animal.
J'ai beaucoup de doutes.

joel70
Le 16/12/2011 à 13:24:07

Encore une démonstration, s'il en fallait, que seul la laïcité politique et publique garantit la liberté de penser individuelle et privée (et donc la liberté de croire).

fredfem22
Le 16/12/2011 à 11:17:53

Ce genre d'attitude me fait instantanément penser aux neocons américains, Bush Jr nous disait la même chose, "ce qui ne sont pas avec nous sont contre nous". C'est exactement la même logique, le même principe, le pouvoir impose sa position et impose ses idées. Perte du libre-arbitre, condamnation de la pensée non conforme. La différence, non négligeable, étant la forme de l'oppression.

un anonyme
Le 16/12/2011 à 10:22:35

Il y a un constat à faire:le Communisme n'est pas encore mort,mais il a quasiment disparu de la Planète(hormis en Corée du Nord,et au Népal,où quelques exaltés maoïstes subsistent)... Par contre,l'Islam-semble-t-il-a encore de très beaux jours devant lui...!! Et il est loin de régresser,y compris en Turquie,où 25% de la population "ottomane"-au début du XIXè siècle-n'était pas musulmanne...C'est étonnant de voir le "monde libre" - Chrétiens, Juifs + non-croyants)à rester aussi "religieusement" sage face à l'Islam et ses incohérences, ses règles aussi intransigeantes qu'absurdes,en totale contradiction avec les enseignements de la Bible...Hélas,beaucoup de croyants (des 3 "religions" du Livre) s'arrangent des bases mêmes de la Bible:les "Dix Commandements"... comme:" Tu ne tueras pas";" Tu aimeras ton prochain comme toi-même".
Et ainsi,les "éminences grises" de l'Islam (califes,ayatollahs)ont perverti les valeurs de l'Islam,en perpétuant ce que les pays démocratiques ont réalisé depuis 2 siècles,environ:
séparer le pouvoir temporel et le pouvoir politique. Cet amalgame inhérent au "droit islamique" permet tous les excès pour imposer la "morale" et la loi islamiques...Si seulement la Charte des Droits de l'Homme et du Citoyen + les "Dix Commandements" pouvaient se "com pléter" dans les enceintes de justice de tous les pays adhérents à l'ONU,sans doute les "lois islamiques"-et toutes les autres-seraient-elles moins perverses et inniques à l'é
gard de ceux qui n'en vivent pas!! Sans doute la peine capitale ne serait-elle plus appliquée dans le monde... Et les dictateurs de tous poils "trouveraient moins chaussure à leur pied"...

stoppeur
Le 16/12/2011 à 10:02:44

Evidemment que nous vérifions les infos avant de vous inviter à participer à une cyber @ction, mais les articles récents n'étant pas en français, je n'ai pas jugé utile de vous noyer sous des liens dans les diverses langues utilisées.

Ci-dessous une info d'hier en anglais

Clinton finally asks Iran to release Pastor convicted for leaving Islam
http://www.greeleygazette.com/press/?p=12371  

Alain Uguen
Le 16/12/2011 à 09:59:45

je me suis permise de recopier votre texte et l'ai inséré également. Il faut tenter de leur démontrer leurs contradictions même si je n'ai pas beaucoup d'espoir qu'ils les comprennent.

florence
Le 16/12/2011 à 09:05:07

Copier-coller d'un article du Point, journal de propagande. Cyberacteurs a-t-il croisé l'information avec d'autres sources ? En l'état, cela me paraît bien peu sérieux.

Jacques
Le 16/12/2011 à 08:39:22

Bien vu!

eldeji
Le 16/12/2011 à 02:25:34

Dans le courrier à l'ambassadeur d'Iran, j'ai inséré, entre les deux paragraphes, le texte ci-après :


Par ailleurs, et dépassant de très loin le seul cas de Mr Nadarkhani, je vous fait part de mon étonnement : j'ai relevé que la Cour suprême fondait ses conclusions sur le fait (dont j'imagine qu'il ne souffre pas la moindre discussion) qu'un enfant est tenu de revenir à la religion de ses ancêtres.

Or à ma connaissance la religion l'islamique n'existe que depuis environ l'an 600 (dans le calendrier chrétien) : les enfants qui sont devenus musulmans à cette époque avaient donc des parents qui pratiquaient une autre religion, et ont commis un crime en n'y restant pas fidèles.

Dans ces conditions, tout mulsulman est évidemment coupable d'apostasie nationale à très grande échelle, et pour certains d'entre eux depuis plus de 1400 ans !

Je ne doute pas que les autorités religieuses de votre pays soient décidées à ne pas tolérer plus longtemps cette situation inacceptable, et serais heureux de savoir comment elles vont désormais s'y prendre pour mettre fin à ce crime à répétition qui se renouvelle depuis si longtemps.

cFreed
Le 15/12/2011 à 20:26:05

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !